Retour

ROIG Charles, décédé en 2002, (édité par son neveu, Damien Acquaviva)

Documents

  • Dossier MCX XIX (01-08-2005) - ESSAI DE LOGOLOGIE DES MATHEMATIQUES, INGENIERIE FORMELLE DES SIGNES, REGLES ET SENS
    Ecrit par : ROIG Charles, décédé en 2002, (édité par son neveu, Damien Acquaviva)
    - Ingegno Rationalité et Heuristiques

    Restituer à la formalisation sa complexité en tant que forme de régulation » : Peut-on présenter dans ces termes le projets développé ici par Charles Roig ? Le sous-titre qu’il donna à son ‘Essai de Logo Logie’ éclaire peut-être aussi son projet ? « Ingénierie formelle des signes, règles et sens » ? On comprend pourquoi nous avons été volontiers attentifs à cette entreprise originale de complexification réfléchie de la formalisation impliquée dans toutes nos entreprises de modélisation de systèmes complexes. (Ne trouvons nous pas ici par exemple, par un autre éclairage, le concept de ‘modélisation par attraction de continuité sémantique par continuités de voisinage que nous proposait il y a peu M Mugur-Schachter : Quelques lignes de l’introduction et de la conclusion de cet essai de Logologie feront peut-être percevoir son projet sous un autre angle ? « La conception logo - logique de la formalisation permet d'interpréter celle-ci comme une intellection dynamique opérant dans plusieurs directions, suivant différentes modalités tenant compte de la nature évolutive et perfectible des formes linguistiques définissables, allant de la rigueur et de la certitude au doute et au mythe, dans une perspective toujours ouverte au questionnement ? Cette approche permet de restituer à la formalisation sa complexité en tant que forme de régulation langagière spécialisée dans ses expressions logique et mathématique, mais en excluant tout réductionnisme en raison de ses liaisons avec d'autres composants linguistiques suivant des modalités normatives adaptatives exprimées par des termes tels que ‘métalangages’, ‘métamathématiques’ (ou ‘méta modèles’) traduisant les incertitudes des mathématiciens concernant les vérités, les axiomes ou paradigmes, donnant lieu à des traductions logiques, philosophiques ou rhétoriques énoncées dans des langages courants.

Haut de Page