Lanterne tous azimuth de Léonard de Vinci

L'éditorial du Réseau
Intelligence de la Complexité
(Mars 2016 - Mai 2016)

 

 

On a retrouvé des extraits du manifeste perdu disparu il y a trois ans dans les eaux profondes du Web " 

par Jean-Louis Le Moigne

" Le fait nouveau, et de conséquences incalculables  pour l'avenir,  est que la réflexion épistémologique  surgit de plus en plus à  l'intérieur même des sciences," 
J. PIAGET, 1967

 

En 2002 paraissait, sous la signature de Gerard MEGIE († 2004) alors Président du CNRS, un bref Manifeste  intitulé : INTERDISCIPLINARITE ET STRATEGIQUE SCIENTIFIQUE, manifeste  présenté initialement par F KOURILSKY (†2014), ancien Président  du CNRS (1988 -1994), directeur de l ouvrage collectif Ingénierie de l’Interdisciplinarité, ‘Un Nouvel Esprit Scientifique’ dont ce chapitre de synthèse qualifié depuis de ‘Manifeste de l’Interdisciplinarité’. (Cet ouvrage reprenait les contributions à une Rencontre du Réseau Intelligence de la Complexité tenue en Octobre 2001 à Paris). ‘Manifeste’ sans doute parce que la première phrase de ce chapitre, « La société et la communauté des chercheurs partagent aujourd’hui un sentiment fort de vivre un moment de «révolution scientifique», fut aussitôt perçue  par ses premiers lecteurs comme celle d’un Manifeste.  …..

 …. Quelques formules de ce document affichant explicitement un projet de politique de recherche scientifique, s’avéraient d’autant mieux venues que nous n’étions guère accoutumés auparavant à les lire dans un tel contexte institutionnel. On comprendra mieux pourquoi cette introduction [§ 1. Construire une politique scientifique] fut vite qualifiées de ‘Manifeste’ en en reprenant ici quelques unes : 

«  … La nécessité   s’impose aujourd’hui d’approcher dans des termes nouveaux la question de la complexité. Dans tous les domaines de la recherche, il n’est question que «d’objets complexes» ou de «systèmes complexes». …

-La seule prise en considération des "interactions entre les éléments" ne suffit plus: il faut développer de nouveaux instruments de pensée, permettant de saisir des phénomènes de rétroaction, des logiques récursives, des situations d'autonomie relative. Il s’agit là d’un véritable défi pour la connaissance, aussi bien sur le plan empirique que sur le plan théorique. ….

.La notion de complexité devient opératoire si elle permet de sortir du mythe positiviste selon lequel "l'explication" d'un phénomène impose d'en traiter en "éliminant le contexte".

 -S’attacher à la complexité, c’est introduire une certaine manière de traiter le réel et définir un rapport particulier à l’objet, rapport qui vaut dans chaque domaine de la science, de la cosmologie à la biologie des molécules, de l’informatique à la sociologie.

-C’est reconnaître que la modélisation se construit comme un point de vue pris sur le réel, à partir duquel un travail de mise en ordre, partiel et continuellement remaniable, peut être mis en œuvre.

-Dans cette perspective, l'exploration de la complexité se présente comme le projet de maintenir ouverte en permanence, dans le travail d’explication scientifique lui-même, dimension de l’imprédictibilité. …

A l’époque nous venions de lire, avec les grands textes d’Edgar MORIN qui devenaient peu à peu familiers, l’appel d’Ilya PRIGOGINE dans « La fin des certitudes », 1996, p 16 : « Nous sommes seulement au début de l'aventure. Nous  assistons à l'émergence d'une science qui n'est plus limitée  à des situations simplifiées, idéalisées, mais nous met en  face de la complexité du monde réel, une science qui permet à la créativité humaine de se vivre comme   l'expression singulière d'un trait fondamental commun à tous les niveaux de la nature. »

Comment ne pas relier l’appel à l’aventure, celle la fin des certitudes à l’incitation qu’affichait ce manifeste à la reconnaissance de la dimension de l’imprédictibilité dans le travail d’explication scientifique lui-même ‘? Ceci d’autant plus que ce manifeste soulignait le caractère opératoire de la contextualisation réfléchie de toute connaissance

Lire la suite...

Inscription sur la liste de diffusion des "InterLettres Chemin Faisant"

L'InterLettre Chemin Faisant du Réseau Intelligence de la Complexité / [MCX-APC] (bimestrielle) annonce les initiatives en cours et en projet, et les nouveautés publiées sur le Site du Réseau Intelligence de la Complexité.

Pour recevoir l'Interlettre.

Brève présentation du Réseau

Le Réseau Intelligence de la Complexité - R.I.C. - s'est auto-constitué depuis le Colloque de l'Université des Nations Unies " Sciences et pratiques de la complexité " (Montpellier, France, 1986), à l'initiative de l'Association européenne du Programme Modélisation de la Complexité (AE-MCX) et de l'Association pour la Pensée Complexe (APC)

Lire la suite...

Correspondance

Pour toute suggestion ou commentaires on peut joindre le Webmestre du site www.mcxapc.org.
Pour contacter l'équipe d'animation du Réseau de l'Intelligence de la Complexité (bureau de l'APC, présidé par Edgar MORIN, Bureau du programme européen MCX, présidé par Jean-Louis Le Moigne) écrivez à mcxapc@mcxapc.org.

Le site Internet du Réseau Intelligence de la Complexité-MCX-APC , www.mcxapc.org a été crée en 1998, grâce au concours de Serge DIEBOLT, reconfiguré en 2003 par MEDIA Variations, puis, à nouveau en 2010 par Altao et Accedo.

 



Contribuer aux
Veilles du Réseau
au moins par
votre adhésion ou par un don.
Pourquoi pas ?

Ouvrage "coup de coeur"

Cahier Edgar Morin

Editions de L'Herne, Cahiers de L'Herne  N° 114, 2016, ISBN 978-2-85197-184-5, 272 pages

Les dernières nouveautés

Derniers Documents


Notes de Lecture


Ouvrages


Les veilles du réseau