« Les Rencontres « Vigilance Epistémique et Citoyenne »
du Réseau Intelligence de la Complexité
La Rencontre 2016, le 25 Novembre à Paris, FPH,

« Gouvernance algorithmique, gouvernance territoriale,
Quels enjeux, quelles vigilances ? »

Thème 1 : Faire face à la gouvernance algorithmique : riches en données mais pauvres en modélisations et en possibilités de compréhension ?
Thème 2 : Gouvernance   territoriale,   bien   commun  et  processus   de   décision difficilement programmables

Présentation de la Rencontre et des deux thématiques : Cliquez ici

Rencontre préparée par Philippe Fleurance et Dominique Genelot , avec les contributions de :
-
Dominique Cardon (A quoi rêvent les algorithmes ?)
-
Pierre Calame (Sur la gouvernance territoriale)


Lanterne tous azimuth de Léonard de Vinci

L'éditorial du Réseau
Intelligence de la Complexité
(Juin 2016 - Juillet 2016)

 

 

" Toi, tu ne verrais pas l'eau au lac " 

par Pierre Calame

Dans un monde qui change vite, où de nouveaux défis apparaissent, où les interdépendances changent d'échelle, entre les sociétés, entre l'humanité et la biosphère, les cadres conceptuels et institutionnels d'hier deviennent le principal obstacle à notre capacité à faire face. Faute de voir l'eau au lac nous risquons de nous y noyer.

Les Suisses Romands, qui ne manquent pas d'eau douce, ont une jolie expression pour qui ne voit pas ce qui est pourtant sous son nez (ce qui m'arrive souvent dans la vie de tous les jours) : toi, tu ne verrais pas l'eau au lac !

Depuis plus de cinquante ans, c'est une chose qui m'a frappé dans la société : nous ne voyons pas l'eau au lac. Nous avons des évidences sous les yeux mais nous ne les voyons pas.

Parfois, nous ne voulons pas les voir, par cynisme ou intérêt. Je pense aux « marchands de doute » qui ont tout fait, depuis des décennies, pour nier l'évidence, les méfaits du tabac et de l'amiante, les pluies acides, les risques nucléaires, les impacts des OGM sur les écosystèmes, les risques des produits financiers toxiques, le réchauffement climatique Mais si ce refus de voir était l'explication universelle la vie serait encore simple. Ce qui m'a frappé, ce sont plutôt les mécanismes qui font que la vue est brouillée, que des filtres s'interposent entre nous et la réalité jusqu'à nous obscurcir ce qui pourtant devrait crever les yeux.

Ils sont nombreux, ces filtres : idéologiques - ce qui n'est pas conforme à nos croyances est forcément faux et si ce que nous voyons ne colle pas avec l'idéologie, c'est simplement parce que les apparences sont trompeuses-, conceptuels -ce que nous n'arrivons pas à nous représenter n'existe pas-, culturels -nous interprétons la réalité des autres à travers nos propres codes- , comptables -ce qui ne se mesure pas ne se gère pas- ou institutionnels -c'est à travers la représentation que se construisent les institutions de la réalité que nous percevons cette dernière.

En un mot le conformisme, la crainte de s'isoler en ne pensant pas comme les autres, la difficulté à percevoir le caractère relatif, daté, des systèmes conceptuels et des systèmes institutionnels, si prégnants dans notre vie quotidienne que nous les prenons pour des évidences intemporelles, peut être aussi la modestie, qui nous fait douter de nos propres yeux quand les experts disent qu'il n'y a rien à voir.

Les gourous de l'entreprise ont un terme pour cela : « think out of the box ! » Sortez de votre cadre habituel pour vous mettre à penser par vous-mêmes. Mais s'ils le répètent si souvent c'est bien parce que les institutions, publiques ou privées, imposent, consciemment ou non, un mode de pensée dont il est difficile -et souvent dangereux- de se départir.

Ce conformisme est, après tout, à la fois fonctionnel et confortable dans un monde qui change lentement, où les modes de pensée, les codes culturels, les cadres institutionnels sont le fruit de longs apprentissages et où penser comme tout le monde est une garantie d'intégration et de paix sociale. …

Lire la suite...

Inscription sur la liste de diffusion des "InterLettres Chemin Faisant"

L'InterLettre Chemin Faisant du Réseau Intelligence de la Complexité / [MCX-APC] (bimestrielle) annonce les initiatives en cours et en projet, et les nouveautés publiées sur le Site du Réseau Intelligence de la Complexité.

Cliquer ici pour vous inscrire pour recevoir notre interlettre


Suite à un incident sur la gestion de nos abonnés, nous prions les personnes qui se sont inscrites entre mars et juillet 2016 à renouveler leur inscription et nous excusons pour ce désagrément

Brève présentation du Réseau

Le Réseau Intelligence de la Complexité - R.I.C. - s'est auto-constitué depuis le Colloque de l'Université des Nations Unies " Sciences et pratiques de la complexité " (Montpellier, France, 1986), à l'initiative de l'Association européenne du Programme Modélisation de la Complexité (AE-MCX) et de l'Association pour la Pensée Complexe (APC)

Lire la suite...

Correspondance

Pour toute suggestion ou commentaires on peut joindre le Webmestre du site www.mcxapc.org.
Pour contacter l'équipe d'animation du Réseau de l'Intelligence de la Complexité (bureau de l'APC, présidé par Edgar MORIN, Bureau du programme européen MCX, présidé par Jean-Louis Le Moigne) écrivez à mcxapc@mcxapc.org.

Le site Internet du Réseau Intelligence de la Complexité-MCX-APC , www.mcxapc.org a été crée en 1998, grâce au concours de Serge DIEBOLT, reconfiguré en 2003 par MEDIA Variations, puis, à nouveau en 2010 par Altao et Accedo.

 



Contribuer aux
Veilles du Réseau
au moins par
votre adhésion ou par un don.
Pourquoi pas ?

Ouvrage "coup de coeur"

Cahier Edgar Morin

Editions de L'Herne, Cahiers de L'Herne  N° 114, 2016, ISBN 978-2-85197-184-5, 272 pages

Les dernières nouveautés

Derniers Documents


Notes de Lecture


Ouvrages


Les veilles du réseau