Bibliothèque du Réseau

Cette petite bibliothèque présente une collection progressivement mise à jour, rédigés par des membres du Réseau MCX. Chacun d'eux étant accompagné, dans la mesure du possible de quelques indications de contenu et d'une ou de plusieurs notes de lecture.

Retour

  • Guider la raison qui nous guide - Agir et penser en complexité
    La raison n’est pas un processus clos et linéaire. Au contraire, elle est évolutive, soumise aux changements de paradigmes, vivante.
    Ecrit par : BERTEZENE sandra, VALLAT Philippe


    Ediotions EMS, 2019, ISBN : 9791094033241, 148 pages

    Septembre 2019
    • Présentation de l'éditeur.

      La raison n’est pas un processus clos et linéaire. Au contraire, elle est évolutive, soumise aux changements de paradigmes, vivante. C’est pourquoi Edgar Morin nous invite à dépasser l’opposition rationnel-irrationnel afin de reconnaître l’a-rationalité et la sur-rationalité des phénomènes. Comme les êtres humains, les phénomènes ne sont ni tout à fait rationnels ou irrationnels, ils existent et évoluent simplement en tant que tels. Pour adopter une raison ouverte et ouvrante, reconnaissant le caractère constructiviste des connaissances (scientifiques, artistiques, etc.), il nous faut lutter contre une raison close, considérer que le réel dépasse le rationnel et que la raison peut évoluer et se complexifier. L’objet de cet ouvrage est de contribuer à l’intelligibilité de phénomènes sociétaux émergents et de s’interroger sur les conséquences de nos représentations en termes de pratiques sociales, de construction de normes et de rapport à l’action au sein des entreprises et des organisations. L’ouvrage croise pour cela les regards de chercheurs et de praticiens afin de souligner la nécessité d’adopter une pensée complexe pour faire face à la complexité des défis (vieillissement de la population, climat, migration, technologie, inégalités, etc.) qui se présentent à nous au XXIe siècle.

      TABLE DES MATIÈRES
      PREFACE - POUR UNE RAISON OUVERTE par Edgar MORIN
      INTRODUCTION par Sandra BERTEZENE et David VALLAT
      PARTIE I - PENSER LA RAISON QUI NOUS GUIDE
      1. AGIR ET PENSER EN COMPLEXITE APPELLE LA RAISON OUVERTE ET OUVRANTE
      Par Philippe FLEURANCE et Dominique GENELOT

      1.1. Agir et Penser en complexité appelle la raison ouverte et ouvrante : pourquoi aujourd'hui cette interpellation collective ?

      1.2. Domaine d'argumentation épistémique

      1.3. Domaine d'argumentation pragmatique

      1.4. Domaine d'argumentation éthique

      2. EPISTEMOLOGIE DE LA VERTU : VRAI, RAISON ET GENIE
      Par Norbert TANGY

      2.1. Une expérience réalisante : la loi de Lenz-Faraday

      2.2. Vertu, épistémologie de la vertu

      2.3. Travailler

      3. GUIDER LA RAISON QUI NOUS GUIDE : CONSTRUIRE DES CONNAISSANCES VALIDES POUR AGIR EN COMPLEXITE
      Par David VALLAT

      3.1. Les limites de la connaissance appellent la stratégie

      3.1.1. Le «retour» de l'incertitude: un environnement VIKA

      3.1.2. La certitude de l'incertitude

      3.1.3. L'incertitude induit la stratégie.

      3.2. Une méthode pour produire des connaissances

      3.3. Les outils de la méthode 

      3.3.1. Modélisation systémique

      3.3.2. Deux hypothèses constitutives de la modélisation systémique/complexe de la décision

      3.3.3. La démarche scientifique comme modèle d'enquête

      3.3.4. Les outils de l'enquête

        PARTIE 2 - AGIR AVEC LA RAISON QUI NOUS GUIDE 4. QUESTIONS DE FENETRES : RAISON ARITHMETIQUE, RAISON ARCHITECTUROLOGIQUE
      Par Philippe BOUDON

      4.1. Raisons arithmétique et géométrique : affaires de nombres

      4.2. Proportion et échelle, comme « raisons » de conceptions différentes de la fenêtre chez Perret et Le Corbusier

      4.3. Equations et Adéquations

      4.4. Mathématiques et réalité

      5. APPRENTISSAGE DE LA DEMARCHE SCIENTIFIQUE ET DE L'ESPRIT CRITIQUE: UN ENSEIGNEMENT DE SORBONNE UNIVERSITE POUR LES ETUDIANTS D'AUJOURD'HUI, CITOYENS DE DEMAIN
      Par Mehdi KHAMASSI et Frédéric DECREMPS

      5.1. Apprentissage de la démarche scientifique et de l'esprit critique : éléments de contexte

      5.2. Quelques objectifs généraux de cet enseignement

      5.3. Quelques éléments sur le contenu du cours et son organisation

      5.4. Quelques objectifs secondaires de cet enseignement

      5.5. L'organisation de cet enseignement

        6. L'ABSTINENCE THERAPEUTIQUE : UNE AUTO-ETHIQUE DE LA DE-RAISON PAR UNE RATIONALITE OUVERTE
      Par François PISSOCHET

      6.1. L'expérience nous invite à l'ouverture de notre rationalité objective par une éthique de la compréhension

      6.2. L'abstinence thérapeutique permet d'investir une relation de sujet à sujet

      6.3. La dé-coïncidence pour que de nouveaux possibles émergent

      6.4. La rencontre subjective éclairée par l'approche phénoménologique de Gilbert Simondon

      6.5. Pour une mobilisation incarnée de la sphère affectivo-émotionnelle

      6.6. La compassion comme processus actif d'une rationalité ouverte

        7. LA PENSEE COMPLEXE : LEVIER POUR UN MANAGEMENT (PLUS) HUMANISTE DES ORGANISATIONS DE SANTE
      Par Sandra BERTEZENE

      7.1. Les défis des organisations de santé dans un environnement changeant et incertain

      7.2. L'organisation bureaucratique : obstacle majeur à un management (plus) humaniste au sein des établissements et des services de santé

      7.2.1. Manque d'autonomie et de responsabilité individuelle des professionnels, manque de décloisonnement et de transversalité des activités

      7.2.2. Manque de bientraitance et d'empowerment des publics accueillis

      7.2.3. Des dysfonctionnements facteurs de gaspillages de ressources

      7.3. La pensée complexe pour envisager une approche managériale plus humaniste des organisations de santé

      7.3.1 L'éthique de la compréhension pour considérer les individus pour ce qu'ils sont et non pour ce qu'ils représentent

      7.3.2. La pensée complexe, un outil du management en faveur de la pérennité de la solidarité nationale

      7.3.3. Changer de paradigme pour plus de confiance réciproque et de reliante

      7.4. Les communs et le management des connaissances : concepts et outils pour opérationnaliser la pensée complexe et mettre en oeuvre un management humaniste

      7.4.1. Faire commun au sein d'une organisation de santé considérée comme un Commun

      7.4.2. Apprendre à apprendre, à créer, à s'adapter avec une politique de gestion des connaissances

        CONCLUSION par Sandra BERTEZENE et David VALLAT POSTFACE SUR LA CAPACITE DE LA RAISON A GUIDER SON OUVERTURE PAR L'APPROFONDISSEMENT DE NOTRE COMPREHENSION DES PROCESSUS DE PENSEE HUMAINE par Jean-Louis LE MOIGNE PRESENTATION DES AUTEURS TABLE DES MATIERES

      Haut de Page