Systèmes Socio Economiques

Atelier

Atelier 12 - L'auto-organisation des systèmes socio-économiques complexes

Les phénomènes socio économiques sont habituellement intelligibles bien que non prévisibles. Les nouvelles sciences économiques ne peuvent elle faire face à ce défi : Toutes les observations empiriques incitent à reconnaître la complexité de tous les systèmes économiques. Mais si les exclusives simplifications et réductions dites scientifiques nous les rendent pratiquement inintelligibles, ils peuvent en revanche être pragmatiquement interprétés dans et pour l'action si l'on s'attache à modéliser, en les contextualisant ingénieusement, les processus d'auto-eco organisation, d'émergence, de

Atelier 14 - Cognition distribuée et organisation

Le projet de l'Atelier MCX 14, "Cognition Distribué et Organisation»,est en cours de rédaction . Dans l'immédiat, l'Atelier s'efforce de susciter des interconnexions et coopérations avec diverses initiatives qui contribuent aux explorations en constant renouvellement permises par les simulations informatiques de comportements de systèmes complexes, telles que celles consacrées à la modélisation et à la simulation de systémes économiques par des réseaux d'agents hétérogènes en interactions ou celle consacrées à la "Modélisation des systèmes Cognitifs et sociaux".

Atelier 33 - Anthro-politique et gouvernance des systèmes territoriaux

Penser la profonde recomposition des territoires à l'oeuvre dans les sociétés contemporaines appelle un renouvellement d'envergure de nos de représentation. Conçu comme un « construit » multidimensionnel par les acteurs qui le constituent, le territoire n'a plus la nature objectale que nos représentations traditionnelles lui prêtaient et les discours permettant d'en rendre compte ne sauraient sans naïveté s'inscrire dans l'objectivité. Si le territoire est un « construit » il appelle une connaissance constructiviste.
Mais cette posture épistémologique ne saurait suffire. La saisie et l

Atelier 4 - L'ingénierie des réseaux en situation complexe

Le substrat du réseau est encore un réseau : Comment pouvons nous entendre la complexité et la récursivité de la notion de réseau si bienvenue dans nos pratiques de la modélisation de la complexité.

Atelier 11 - La décision juridique en situation complexe (un atelier/forum commun avec le RED&S)

Cet atelier a vocation à accueillir celles et ceux : qui ont le souci de replacer le droit dans son tissu social, de rompre avec les routines universitaires, de procéder à une débalkanisation des savoirs disciplinaires, qui adhèrent au principe d'une association de le recherche et de la pratique, qui traitent des questions juridiques et sociales dans leur complexité, qui s'intéressent aux fluctuations entre le local, le national et le global, qui donnent une priorité à la dimension comparative, et d'abord à la comparaison européenne qui assurent ou assument la présence des cultures de souche

Note de lecture

Ed. Econornica. Paris, 1990. 185 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Lawrence Erlbaum Associates Pub., Hove and London (UK), 1987, 296 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

, éd. Boréal, Montréal, (2000), 503 pages.

Note de lecture par LAVALLEE Alain

Ed. Nathan (coll. 128), Paris, 1995. 126 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Economica, Paris, 1994. 270 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. INRA. Etudes et Recherches SAD n 28. Versailles 1994. 380 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. La Découverte (Repères), Paris 1993.120 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

The University of Chicago Press, Chicago (Supplement of october 1986 issue of "the Journal of Business"), 1985, 355 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

(edited by P. Tedeschi), Cambridge University Press, 1997, ISBN : 0-521-62412-6, 224 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Librairie Droz. Genève, Paris, 1996. 241pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. de l'Aube, F. 84240. 1994. (Collection DATAR - FPH- Monde en cours). 87 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Librairie de l'Université de Dijon, Collection de l'Institut de Mathématiques économiques (n° 34, 1988)

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

SEUIL - 1998

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

dans Trames Revue de l'aménagement, n° 13 (Le projet en aménagement : Formations et contextes") Faculté de l'Aménagement de l'Université de Montréal, CP 6128, Montréal, QC H3C 3J7 Canada.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. ADST (CNRS-LATAPSES, Valbonne), 1996. 234 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Edition DUNOD ? Polya, 2007, ISBN 978 2 10 051191 4, 511 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Economica. Paris. 1995. 254 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

I.O.S. Press. Amsterdam, 1993. 376 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

(traduit de l'italien - 1994), Ed. Les Belles Lettres, Paris, 1997. 173 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. ESKA, Annales des Mînes, série "Réalités Industrielles", avril 1991. 138 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Presses Universitaires de Rennes, Collection "Didact économie", Rennes, 1999, ISBN : 2­26847-370-9, 221 pages. et DUPUY Yves (coord.) Faire de la recherche en Contrôle de gestion ? De la compréhension des pratiques à un renouvellement théorique, Ed. Vuibert (Collection FNEGE), Paris, ISBN : 2-7117-7993-9, 1999, 232 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Hermès, Paris 1993. 206 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Albin Michel, Paris, 1993, 455 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Routledge, London, 2000, ISBN  0 415 13356 4   (hbk), 249 pages. - The Complexity Vision and the Teaching of Economics, Edward Elgar Publ. UK.  2000, ISBN 1 84064 252 1, 307 Pages 

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Les Editions d'Organisation. Paris, 1997. 512 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Edition Odile JACOB, 2009, ISBN 978 2 7381 2361 9, 213 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. PUF. Paris. 1995. 245 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Edition CADAS. Journal Le Monde. Paris, 1993. 65 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Volume V of the Santa Fé Institute Studies in the Sciences of Complexity, Addison­Wesley Pub. Cy. ­ N.Y. ­ 1988. 317 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

P.U.F. - Paris 1992 - 176 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. de Minuit, Paris, 1989, 397 p. (Traduit de l'anglais par Abel Gershenfeldet Dan Sperber).

Note de lecture par DESHAYES Philippe

Ed. L'Harmattan. Paris. 1994. 256 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions du CTHS - Paris 1992 - 425 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Stock, Paris, 2002, ISBN 2 234 05477 X, 303 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

éditions Flammarion, collection "Dominos", septembre 1997, 127 pages.

Note de lecture par ALCARAS Jean-Robert

Calmann-Lévy, 1995, 143 p.

Note de lecture par RAYNARD Sandrine

The MIT Press, Cambridge, Mass. 1991. 222 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Cahiers du CREA. Paris. N° 13. Sept. 1989. pp. 245­315.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Cujas - Paris, 1992, 135 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. PUF, Paris (Collection Economie en Liberté). 1994. 222 pages.

Note de lecture par VALLÉE Robert

Editions La Découverte. Paris. 1994. 189 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

, Editions Odile Jacob, Paris, 1994. 622 p.

Note de lecture par RAYNARD Sandrine

Les Editions In-Formel, Montréal, 1993, 184 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. du Seuil ­ Paris 1991. 341 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

The MIT Press. Cambridge, Mass., 1997. 457 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. PUF, Paris (Collection Economie en Liberté). 1994. 222 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. PUF. - "Que Sais-je ?" 1993. 128 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ouvrage

Editions charles Léopold Mayer, Paris, 2009, ISBN 978 2 84377 146 0, 602 pages

Editions La Découverte, collection Sur le Vif, octobre 2004, ISBN 2-7071-4384-7, 150pages

Traduit de l'Américain par M. Garène. "The dreams of reason" ­ 1988 - InterEditions. Paris. 1990. 366 p.

(Lecture Notes, Volume III,Santa Fe Institute), Addison-Wesley Pub.Cy., Reading, Mass., 1993. 330 pages.

Implications for Economic Policy

2005 336 pp Hardback 1 84376 668 X

(lectures volume I) Addison­Wesley Pub. Cyy. (Santa Fé Institute Studies in the sciences of complexity serie) 1989 ­ 862p.

Revue Française de Gestion n° 77, janvier­février 1990

(Préface de H. Bartoli), Publications de la Sorbonne, Paris 1993. 160 pages.

Edition Les Collections de l'INRETS 2006 ISBN : 2-85782 609 5 256 pages (rapport INRETS n° 261)

Ed. Librairie de l'Université de Dijon, Collection de l'Institut de Mathématiques économiques (n° 34, 1988)

Ed l'Harmattan, 2008, ISBN : 978-2-296-05554-4 - 270 pages; Préface d'Hugues Sibille

Documents

(Document APC, )

En prenant appui sur les théories dites « de la complexité » et en comparant les perspectives théoriques d'Edgar Morin et du sociologue espagnol Jesús Ibáñez, qui se réclament du « paradigme de la complexité », on analyse leurs convergences et divergences, en vue de l'élaboration d'une « sociologie complexe ». A partir d'une approche comparative, on propose des pistes et des orientations possibles pour la construction d'une « science sociale complexe » qui intégrerait une ontologie, une épistémologie et une éthique, et qui devrait également s'ouvrir, sans perdre un esprit critique, aux modélisations contemporaines de la complexité au moyen de techniques de recherche telles que la simulation multi-agents.

LES COMPORTEMENTS SOCIO-ÉCONOMIQUES (Document d'atelier, )
L'Amérique Latine à nouveau comme laboratoire d'une société solidaire (Document APC, )

A Bogotá, en Colombie se constitue un programme académique du 2° semestre 2009 à l'Universidad Militar Nueva Granada de Bogotá avec le concour de plusieurs Univeristés boliviennes organisé sur le théme 'Edgar Morin Penseur planétaire' : A Malaina nous en donne un bref aperçu.

(Document d'atelier, )

Ce texte ci  a été écrit en 1996 ; aujourd'hui (2008) un livre développe plus longuement son idée principale. :

« POUR UNE ÉCOLOGIE DU TRAVAIL HUMAIN Travail et emploi : divorce ou mutation ? »
par  ADAM Michel  Ed
l’Harmattan, 2008, ISBN : 978-2-296-05554-4 • 270 pages

En effet la première partie du livre reprend la modélisation initiale des rapports travail-emploi par un rapport contenant-contenu ou dehors-dedans (et les métaphores correspondantes) mais il la pousse dans ses limites et débouche sur une seconde modélisation plus complexe. A savoir qu'employer est aussi un vrai travail (par exemple dans les groupements d'employeurs GE en
plein essor) et que travailler c'est s'employer soi, avec la nécessaire réflexivité qui enrichit le travail et son contexte. D'où la bande de Möbius qui est sur la couverture du livre, dont les lecteurs qui n'ont fait que le parcourir n'ont pas compris la signification... La seconde partie du livre applique les leçons de ces modélisations en proposant une solution nouvelle (très reliante) au problème majeur du chômage longue durée, ce tsunami social. Elle est désignée sous le nom de co-insertion partagée et fait appel à une ingénierie précise... et souple.

(Dossier MCX, )

La parution de 'l'Essai sur L'Oeconomie' de Pierre Calame nous a donné une occasion bienvenue pour activer les débats citoyens sur La Gouvernance des Sociétés et des Organisations Humaines. Ce dossier ouvre l'accès aux Enregistrements vidéo de cette Conférence-Débat du Réseau Intelligence de la Complexité Paris) le 25 novembre 2009, présidé par Pascal PETIT, avec des contributions de Pierre CALAME, Edgar MORIN, Dominique GENELOT, Michel ADAM, Ali AIT ABDELMALEK, Jean-Louis LE MOIGNE

Tribune libre publiée le 6 janvier 2010 par le Site : Le Cercle-Psy de « Sciences Humaines » (http://le-cercle-psy.scienceshumaines.com/politique-et-ecole-la-dimension-anthropologique_sh_24792)

(Document d'atelier, )

"Pourquoi l'école ne parvient-elle pas à donner à chaque enfant une chance égale
de stimuler son désir d'apprendre, de déployer son humanité ?" Pourtant, les
expériences de terrain encourageantes ne manquent pas. Plaidoyer pour un
projet de société qui veillerait à assurer une véritable éducation psychosociale, et
humaniste.
Son analyse nous entraîne à comprendre par quelles voies d'action nous pourrions aider notre école à intégrer pleinement sa finalité anthropologique. Ce qui appelle une éducation où savoirs, savoir-faire, savoir-être et savoir-être-ensemble s'apprennent conjointement. Des approches théoriques et de nombreuses expériences de terrain et d'outils existent, mais ils sont, en France, gravement négligés. L'école, « fille et mère de la société », devrait mieux s'interroger sur la contradiction fondamentale entre les valeurs républicaines qu'elle invoque et les valeurs réellement transmises. Armen Tarpinian (en référence à l'ouvrage collectif que nous avions signalé à sa parution, Ecole : changer de cap. Contributions à une éducation humanisante, 2007), propose ici - de façon non exhaustive - huit mesures basiques qui constitueraient « des réponses de fond » à la grande inquiétude et à la souffrance scolaire. Dans cette approche, fondatrice de plus d'humanité, « les Sept Savoirs pour l'éducation du Futur » préconisés par Edgar Morin demeurent des pistes d'or incontournables.

DOSSIER MCX XXVI (Dossier MCX, )

Ouvert par un large et riche échange entre Edgar MORIN et Pierre CALAME, cette Conférence-Débat, présidée par Pascal PETIT a été animé par plusieurs interventions, notamment celle de Robert DELORME, (dont l'ouvrage « DEEP COMPLEXITY and THE SOCIAL SCIENCES, Experience, Modelling and Operationality » vient de paraitre). Ce vingt sixième Dossier MCX, coordonné par Dominique GENELOT, reprend la texte des huit contributions présentées et présente l'essentiel des échanges avec les nombreux participants. . En 60 pages, ce dossier constitue une contribution d'accès aisé aux renouvellements contemporains de notre intelligence de la gouvernance : Nous pouvons désormais « la penser autrement, la penser largement » , conclura Edgar Morin.

(Document d'atelier, )

Présentation par l'éditeur de l'ouvrage en anglais

(Actes Conseil scientifique, )

En montrant, dés 1990, pièces à l'appui, que « le mode de gouvernance le mieux adapté à un problème posé au sein d'une société donnée ne peut être décrété a priori ; il est contingent aux caractéristiques (techniques, politiques, culturelles...) de ce problème et de cette société », Elinor Ostrom nous invitait à reconnaitre enfin l'irréductibilité des modes de gouvernance des actions collectives aux schémas théoriques toujours simplificateurs privilégiés jusqu'ici par les grandes institutions académiques. Aussi faut-il remercier l'Institutions du Nobel d'économie nous incitant à prêter enfin attention aux travaux de l'auteure de « la Gouvernance des Biens Communs »'. Grâce à sa rencontre avec des chercheurs du CIRAD Montpellier dont certains travaillaient étroitement avec E.O. depuis une vingtaine d'année, Roland PEREZ a su 'faire attention' à l'ouuvre d'E Ostrom et de son 'école de Bloomington'. Il s'attache depuis 3 ans, avec quelques collègues, à 'faire travailler' cette problématique de l'action collective dans les communautés francophone. Il nous propose ici de la mettre en perspective dans l'actualité des expériences et des travaux sur les phénomènes d'auto-éco organisation qui se développent 'sur le terrain', dans et par les multiples formes d'actions 'en commun'

LA R&D PROSPECTIVE : ESSAIS (Document d'atelier, )

Dans ce résumé de sa contribution à l'atelier "prospective et complexité" à la réunion 1998 à Aix, l'auteur traite du passage de l'exploration prospective à l'action stratégique, de son articulation opérationnelle, et, en retour, de l'enrichissement organisationnel. <small> </small>À cette fin, il complète les méthodes et outils disponibles par des approches plus heuristiques, incorporant pragmatisme et apprentissage collectif.

(Document d'atelier, )

(Une version en langue anglaise de cette étude est disponible sur le site)http://eaepe.tuwien.ac.at/about/area-b.html
La science économique a longtemps considéré que le comportement économique de l'homo economicus pouvait être déterminé par une théorie du choix rationnel qu'elle empruntait à la physique énergétique plutôt qu'à la psychologie cognitive. Son langage et ses modes d'interprétation sont encore souvent ceux de l'énergétique, le principe de maximisation de l'utilité marginale se substituant à celui du principe de moindre action. La discussion des multiples et complexes formes de rationalité exercées par les acteurs socio-économiques relancée à partir de 1955 par H.A. Simon, va susciter une critique épistémologique interne qui contribue à la ré-émergence de paradigmes économiques oubliés (le "tournant pragmatique") : discussion qui met aujourd'hui en valeur le rôle des processus de conception-construction des modèles (entendus par des systèmes de symboles) dans l'interprétation des phénomènes socio-économiques complexes.

Liens

(Veille en reliance, )
Cette revue, animée notamment par nos amis A Roggero et S Laflamme, vient de publier son premier numéro (avec des articles de S. Laflamme et A.Taché, de P.Roggero, de G. Donnadieu et de B Ancori).
(Veille en reliance, )
Il est souvent difficile, notamment pour les jeunes chercheurs, de publier dans des revues académiques quand on se réfère à la pensée complexe. Nouvelles Perspectives en Sciences Sociales, comme son intitulé l'indique constitue un espace de publication qui se veut ouvert aux textes de qualité s'en inspirant.
(Veille en reliance, )
L'arrivée d'une nouvelle revue (introduite notamment par le Réseau PEKEA animé ici par Marc Humbert): La Revue française de socio-économie, Revue pluridisciplinaire, francophone. On n'osait plus l'ésperer ! Le numéro 1 de cette revue bi-annuelle vient de paraître (le numéro 02 sortira en octobre 2008.) Elle est accessible par voie électronique : http://www.cairn.info/revue-francaise-de-socio-economie-2008-1.htm
(Veille en reliance, )
Le Labo de l'Economie Sociale et Solidaire' va bientôt publier ses « 50-propositions-pour-changer-de-cap », un dossier collectif animé par C. ALPHANDERY (l'auteur de la Préface de l'ouvrage de Michel Adam, ?Réinventer l'entrepreneuriat.') Il a demandé à Edgar MORIN de mettre en perspective civilisatrice ce passionnant travail, entreprise à la fois responsable et solidaire, par une Postface que le Labo de l'ESS, vient de mettre en ligne : ?Revitalisons la notion capitale de solidarité alors que nous subissons la désintégration des solidarités traditionnelles'
« Plus un problème est complexe, plus il faut penser avec ses pieds » : argument solide que Pierre CALAME, Président de la FPH a développé dans une « Conférence aux Semaines Sociales sur ?les nouveaux défis et nouveaux visages de la solidarité' », le 20 novembre 2009. Il nous autorise à la publier sous le Site du Réseau. On verra que par sa teneur, elle nous concerne tous
« Il serait erroné d'opposer le niveau local, territorial, qui serait celui de l'action solidaire et le niveau mondial qui serait celui de la pensée. Ce serait retrouver les errements du « pensons globalement et agissons localement » qui, sous l'illusion du bon sens, a trop stérilisé la réflexion. La pensée est tout autant nécessaire au niveau local. Plus un problème est complexe, plus il faut penser avec ses pieds car c'est dans la réalité tangible que git la complexité et non à des échelles stratosphériques. Et c'est aussi au niveau global qu'il faut savoir agir et penser. Voilà je crois les nouveaux défis et les nouveaux visages de la solidarité