Science Citoyenneté

Atelier

Atelier 21 - Arts, société et complexité

« ...Tout est en présence, tout en échanges mutuels et modifications réciproques » Paul Valéry, L'univers des pratiques artistiques, les réflexions sur celles-ci et les oeuvres produites, sont perçues - soit intuitivement, soit de façon plus rationalisée - dans les perspectives d'une enrichissante complexité... Les sciences sociales, les sciences humaines, les sciences exactes et les procès de création artistique offrent trop de proximités dans leur projet et leur objet pour que l'on hésite à en tirer profit. L'interaction complexe entre les savoirs et les faires génère une réflexion qui à son

Atelier 10 - Critique épistémologique interne des sciences de la complexité

Un objectif symbolique à long terme nous sert de repère ambitieux : peut-être pourrait on se proposer de co produire dans quelques années, une nouvelle édition de la célèbre encyclopédie Pléiade animée par J.Piaget en 1967, par laquelle il restaura dans nos cultures les épistémologies constructivistes, en mobilisant de nombreux concours et en faisant de la "critique épistémologique interne " le fait nouveau et de conséquences incalculables pour l'avenir. Mais il nous importe moins d'atteindre cette balise que de "construire les méditations épistémologiques en cheminant ".

Atelier 31 - Les Sciences d'Ingénierie en Formation(s): Leurs "enseignements" et leurs "développements"

Le redéploiement des sciences d'ingénierie (ou d'ingenium) nous incite notamment à reconsidérer la conception analytique traditionnelle des "ingénieries de formation". Les nouvelles sciences d'ingénierie s'inscrivent aujourd'hui dans le paradigme épistémique qui fait de la complexité une voie renouvelée pour aborder les phénomènes en formation(s) : les actions et les opérations de conceptions, d'enseignements et de recherches. (La complexité : «l'idéal de la science contemporaine» ). Actions et opérations qu'il convient désormais de concevoir en termes de stratégies interdisciplinaires et

Atelier 15 - Ecologie humaine, ruralité et sciences de la complexité

Accordons une place majeure au milieu rural véritable cytoplasme pour les auteurs-acteurs qui tentent de bâtir leur vie.dans un espace en voie de désertification. L'urbanisation galopante du XXè siècle a conduit à la surpopulation des villes et à l'anémie des campagnes.Entre les clochers et les capitales régionales, des territoires de sens, de solidarité, de coopération se cherchent, les communautés de communes font leurs premières expériences dans la continuité des organisations à vocation intercommunale. Quand serons-nous en phase ? Quand pourrons-nous mettre notre énergie en synergie et non

Atelier 35 - Hypermédias, médiation et Complexité

Issus des technologies informatiques et numériques, les hypermédias se conçoivent comme des dispositifs techniques mettant en oeuvre un système symbolique de représentation, qui prennent leur sens plein au travers de la double logique conception/utilisation, et mettent en oeuvre des processus de médiation. A partir de cette thématique, l'atelier propose d'explorer des problématiques interdisciplinaires qui conduisent à reconnaître des processus socio-technologiques complexes.

Atelier 6 - Sciences de L'Education et Complexité

Mettre en débat des textes ou prises de position de la "vie civile" sur les questions d'éducation. Celles-ci sont nombreuses, et bien souvent simplificatrices et réductrices, à la recherche des causes, voire de la cause ultime, pour proposer une solution prête à l'emploi. Notre travail de "veille", éthique et épistémologique, nous invite donc à soumettre ces écrits divers à vos/nos réactions. ET mettre en débat des textes de la littérature scientifique concernant les questions d'éducation. La confrontation de modèles, d'apports disciplinaires multiples, de problématiques variées, de

Atelier 16 - L'organisation apprenante

Le projet de l'Atelier MCX 16, "L'entreprise apprenante »,est en cours de rédaction . Dans l'immédiat, l'Atelier s'efforce de susciter des interconnexions et coopérations avec diverses initiatives qui contribuent aux explorations en constant renouvellement suscitées par les travaux sur la formation des « connaissances actionnables » au sein des organisations humaines.

Atelier 36 - Entendre l'esthétique dans ses complexités

Le projet de l'Atelier MCX 36, " Entendre l'esthétique dans ses complexités" est d'engendrer de nouvelles interprétations des pratiques artistiques (en particulier contemporaines) par divers éclairages épistémologiques, tels ceux de l'émergence et des sciences de la Complexité, afin d'établir de nouvelles approches esthétiques. On prendra en compte aussi bien peinture, cinéma, cinéma expérimental, installations, vidéo, installations interactives, qu'art sur Internet, art numérique, musique, arts de la scène et leur développement technologique.

Atelier 5 - Enseignement et formations en "Ingénierie des systèmes complexes"

Dans un univers en profondes mutations (tenant, pour beaucoup, d'une complexité grandissante et de la fin de certaines logiques dominantes), le développement de capacités d'adaptation innovantes est de plus en plus indispensable. Il nous faut sortir d'une pensée managériale réductrice, centrée sur la recherche de l'efficience et aller vers de nouvelles pratiques de gestion favorisant création et développement de valeur dans un complexe de finalités plurielles : techniques, économiques, sociales, sociétales, écologiques........ Ceci nécessite, non seulement l'élaboration de nouveaux savoirs de

Atelier 17 - Prospective et Complexité

Le projet de l'atelier est, par la manière de penser la complexité et l'incertitude, de contribuer au renouvellement de la prospective pour qu'elle joue un rôle dans l'émergence de projets de civilisation.

Atelier 9 - Représentation du travail et complexité de l'organisation

Le travail entendu comme acte intentionnel de transformation du monde qui nous entoure : la matière, le vivant, l'information - est un fait humain total. Il irrigue la vie de l'être humain de sa naissance à sa mort, comme un phénomène complexe, intime et vital à la fois. Il a besoin d'être approché dans sa complexité par une multiplicité de regards empruntant à de nombreuses disciplines.

Note de lecture

Ed. Fayard. Paris. 1995. 502 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

traduit et présenté par Emboussy N.
Editions Dianoïa pour la traduction française, 2001, ISBN 2913126030, 239 p. et pour la version anglaise originale, Cambridge University Press, 1958, ISBN 521092612, 241 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

in "Information sur les sciences sociales/Etudes sur la science" (SAGE, Londres) 31-2 (1992), pp. 179-211.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

traduit et présenté par Alain PONS, Principes d'une science nouvelle relative à la nature commune des nations, Editions FAYARD, Paris, 2001. ISBN 2 213 60800 8, 560 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions Hachette Littératures (1998), Paris, 2000 ISBN : 2.01.279002.X, 319 pages

Note de lecture par BOUDON Philippe

LEKTON, vol. II, n - 1, Hiver 92.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Stock, Paris, 2002, ISBN 2 234 05477 X, 303 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Traduit de l'anglais par C. Jeanmongin. Editions du Seuil, Paris, 1998. 347 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

traduit par J.L.Le Moigne Edition Gallimard ? FOLIO ? Essais, 2004, ISBN 2 07 030152 4, 464 p.

Note de lecture par COUSSINET Cédric

Ed. L'Harmattan - Paris, 1991, 238 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

, éditions ENSP, Rennes, 2001, 272 pages.

Note de lecture par PEYRE Pierre

Editions La Découverte, 1997.

Note de lecture par PASDELOUP Maurice

éditions Charles Léopold MAYER, 2009, ISBN 978 2-84377 147 7, 272 pages

Note de lecture par AUTISSIER Isabelle

CNRS Editions, Paris, 1992.

Note de lecture par MIERMONT Jacques

Collection Ingénium - L'Harmattan 2001
ISBN : 2-7475-1970-8 ? 304 pages

Note de lecture par CAILLE Philippe

Ed. Basic Bocks (USA), 1991, 415 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Synthelabo. 92350 Le Plessis (Collection Les empêcheurs de penser en rond), 1996, 103 pages.

Note de lecture par TANGY Norbert

Ed. Fondation Archives Jean Piaget (Cahier n° 12 ), Genève, 1992, 120 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. L’Harmattan, 2002,ISBN 2-7475-1923-6, 274  pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. L'Harmattan. Paris, 1997. 223 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Révision pour l'édition française de Baechler LaurentTraduction de l'Edition originale : Ostrom, E. (1990). Governing the commons. The evolution of institutions for collective action. Cambridge University Press)Editions de Boeck, 2010, ISBN 978 28041 6141 5 , 301 pages

Note de lecture par FLEURANCE Philippe

PUF. "Que Sais-je ?" n° 3468, ISBN 2 13 049840 X, 127 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Arléa - Paris, 1996. 269 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Collection Ingénium - PHILOSOPHIE
ISBN : 2-7475-6580-7 ? juin 2004 ? 144 pages

Note de lecture par De PERETTI André

SEUIL - 1998

Note de lecture par BIANCHI Françoise

Edition du Seuil, Paris,2002, 219 p.

Note de lecture par LERBET Georges (†)

Ed. Odile Jacob, Paris 1997. 204 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Albin Michel. Paris, 1994. 262 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

(Préface de F. Varela), Ed. Feltrinelli. Milano. 1989. 278 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Dunod ­ Paris (1963­1991)

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions L’Harmattan, Paris 2000, ISBN 2-73384-9100-6 , 229 pages

Note de lecture par De PERETTI André

Editions l'Harmattan, collection Ingénium
ISBN : 2-296-00473-3 ? juin 2006 ? 170 pages

Note de lecture par BIAUSSER evelyne

SEUIL - 1998

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Cybernetics and Human Knowing Journal, Vol. 9, N° 2, 2001. 96 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Flammarion (Domino). Paris, 1998. 128 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ouvrage

Edition du Seuil. Paris 1997. 171 pages.

De la génétique animale aux systèmes agraires

Editions QUAE, 2009, ISBN 978 2 7380 1261 6, 534 pages

Préface de Antoine Spire
L'Aube - Coll. L'Aube Poche Essai. ISBN : 2752600240 - 140 pages.

Préface d'André de Peretti

Edition l'Harmattan, janvier 2007 ISBN : 2-296-01653-7 - 214 pages.

Ouvrage édité par E LemieuxFrançois Bourin Editeur, 2010, ISBN978-2-84941-164-3, 272 pages.

Editions Temps Présent, 2010, ISBN 9 782916 842028 122 pages

INRA Editions, Paris 2002, ISBN 2 7380 0982 4, 505 pages

Editions Tallandier 2007 ISBN : 978 2-84734 441 7 ? ? 127 pages

Gestion de la biodiversité et changement climatique

INRA-Environnement

Itinéraire d'un penseur sans frontières

Edition Le Monde Hors Série, Une vie, une ?uvre. Juin 2010,
ISSN 0395-2037 122 pages

Le modèle associatif et ses enjeux

Préface de Noguès Henry. 
Questions contemporaines - ACTUALITE SOCIALE ET POLITIQUE SOCIOLOGIE
éd. L'Harmattan. ISBN : 2-7475-8043-1 - avril 2005 - 256 pages. 
2ème édition enrichie.

Revue du CESTAH-EHESS-CNRS

Edition du Seuil, 2008, ISBN 9782 02 091 1765 0, 189 pages

la pensée complexe comme méthode d'apprentissage dans l'erreur et l'incertitude humaine.

Ed. Balland Paris. 2003, ISBN 2 7158 1454 2, 158 p.

Volume V of the Santa Fé Institute Studies in the Sciences of Complexity, Addison­Wesley Pub. Cy. ­ N.Y. ­ 1988. 317 p.

Éditions Quart Monde/Éditions de l'Atelier, ISBN 2-7082-3346-71998 - 304 pages - 16 X 22

Ed. L.G.D.J., Paris, 1992. 486 pages.

Croiser les savoirs en formation, recherche, action

Les éditions de l'Atelier/EO. & Les Editions ATD-Quart Monde, 2008, ISBN 978 2 7082 4038 4, 224 pages

Documents

ACTUALITES PROSPECTIVES, ANALYSES CRITIQUES, CHRONIQUES (Document d'atelier, )

L'évolution complexe de la prospective marquée par des phases d'essor et de repli, de succès et de faillites, sa reprise actuelle aux niveaux des prospective mondiale, européenne, nationale, régionale et territoriale, la signification des nouveaux courants de pensée
Cet article est paru dans la revue OCL,. Voir N sept-oct.2002, dossier "Prospective et recherche agronomique". Nous la remercions pour nous autoriser à le reproduire.

(Complexité Conscience in Extenso, )

La
campagne électorale française de 2007 ré active
un vieux débat, celui de l’identité nationale ;
autrement dit celui du ‘Vivre ensemble’ que connaissent
toutes les sociétés humaines construisant leur identité
solidarisante sur le concept de Nation.

Tour
à tour, les effets pervers des nationalismes exacerbés,
sources de guerres atroces, et des internationalismes utopiques,
sources de désordres ou d’anarchies insupportables, sont
évoqués pour exalter ou relativiser le primat de
l’identité nationale sur l’identité
citoyenne.

Pour
nous aider à nous former quelque ‘intelligence de la
complexité’ de ce complexe familier qu’est
‘l’inidentifiable Identité Nationale’, nous
avons demandé à Edgar Morin l’autorisation de
publier deux des articles qu’il écrivit au fil des 20
dernières années (en 1991 et 2002, en d’autres
campagnes électorales) sur cet ‘Identifiant’,
viatique symbolique de ‘l’affectio societatis’ qui
nous intégre et viatique pratique de la carte qui nous
différencie.

Sous
les titres « La francisation à l’épreuve
» (1991, et « La
fausse identité nationale »
(2002), on trouvera ces deux articles dans ce dossier.

Pour
éclairer plus largement encore ce dossier, on pourra
consulter, dans le ‘Cahier des Lectures’ du site, les
Notes consacrées à « Terre-Patrie
»
(E Morin et AB Kern), « L’Identité
humaine » (E
Morin, La Méthode, Tome V ) et « Les
identités meurtrières »
(A. Malouf).

Lorsque, lassés des découpages en disciplines multiples et spécialités fermées,
en bonne intelligence de « l'élucidation collective des enjeux »
(Editorial, )
LA R&D PROSPECTIVE : ESSAIS (Document d'atelier, )

L'étude des générations est autant rarissime qu'indispensable en prospective. Le livre de Préel combe une lacune par l'identification des générations. Il dresse un tableau de notre société actuelle où sept générations coexistent. Il analyse le jeu des acteurs des sept générations sur les plans des valeurs, de la révolution silencieuse des femmes, du travail, de la consommation. Il esquisse un scénario de rupture qui justifie le titre de son livre.

(Document APC, )

Nous sommes heureux de reproduire ici un article d’Edgar MORIN publié initialement en 1993 (l’année de la parution de ‘Terre Patrie’) dans les colonnes du journal Le Monde, et titré ‘La pensée socialiste en ruine’, article que le journal Témoignage Chrétien a eu l’excellente idée de reprendre dans son n° du 24 Mai 2007 sous le titre ‘Les leçons et les espoirs d’une défaite annoncée’. Nous avons demandé à Edgar Morin l’autorisation de rendre ce texte largement et durablement accessible en le publiant sur le site du Réseau Intelligence de la Complexité et en lui donnant ici en guise de titre l’argument de sa conclusion.

Document du Deuxième axe : débats heuristiques (Document d'atelier, )
(Interlettre Chemin Faisant, )

I.
ÉDITORIAL : « DE LA LEGITIMATION DES SAVOIRS A
L’EXERCICE DES POUVOIRS »

II.
PUBLICATIONS : -Le ‘DOSSIER DES ACTES de la
CONFERENCE DEBAT 2009, sur le thème : L’INTELLIGENCE
DE LA GOUVERNANCE AU DEFI DE L’OECONOMIE -LES ACTES
DU GRAND - ATELIER 2010 du Réseau Intelligence de la
Complexité (Colloque Complexité 2010) : «
LA PENSÉE COMPLEXE : DÉFIS ET OPPORTUNITÉS pour
l’éducation, la recherche et les organisations »

III. ACTIVITÉS
DES ATELIERS ET CONSEILS : Deux ‘Mémoriaux’,
quatre nouveaux documents, cinq nouveaux liens

IV.
BIBLIOTHEQUE du RIC : Cinq nouveaux ouvrages

V. CAHIER DES
LECTURES DU RÉSEAU : Deux nouvelles Notes de Lectures

VI. L’ACTIVITÉ
DES ASSOCIATIONS AE-MCX et APC : Un nouveau projet : Module de
formation citoyenne : « Agir <=> Penser
en Complexité »

LA R&D PROSPECTIVE : ESSAIS (Document d'atelier, )

L'avenir est imprévisible. C'est pourquoi, paradoxe, il faut envisager des futurs. Et pour cela traiter de l'incertitude, de la compréhension de la prévision et de la prospective et de leurs relations. La prévision dégage des certitudes (déterministes ou aléatoires), la prospective des anticipations sur des advenirs (incertitude qualitative ou/et quantitative). Les postures prévisionniste et prospectiviste diffèrent, mais elles ont une base commune : le statut de l'incertitude qui fait l'objet d'une typologie. La pensée complexe discerne les incertitudes systémiques et la systémique de l'incertitude.

L'Ethique scientifique appelle les scientifiques à une ascèse épistémologique (Document d'atelier, )
(Interlettre Chemin Faisant, )

I.
ÉDITORIAL : « APPEL
AU RENOUVEAU DE  LA FORMATION CITOYENNE :
Lorsque, lassés des
découpages en disciplines multiples et spécialités
fermées, en bonne intelligence de « l'élucidation
collective des enjeux, … » 

II.
PUBLICATIONS :

-Le
‘DOSSIER DES ACTES de la  CONFERENCE DEBAT 2009, Dossier
MCX 26 est
maintenant en ligne : L’INTELLIGENCE
DE LA GOUVERNANCE AU DEFI DE L’OECONOMIE

-LES
ACTA DU GRAND - ATELIER 2010
du Réseau Intelligence de la Complexité (Colloque
Complexité 2010) sont
presque tous en ligne : « LA
PENSÉE COMPLEXE : DÉFIS ET OPPORTUNITÉS 
pour l’éducation, la recherche et les organisations »

III.
ACTIVITÉS DES ATELIERS ET CONSEILS :
Un nouveau document, quatre
nouveaux liens

IV.
BIBLIOTHEQUE du RIC : Deux
nouveaux ouvrages

V.
CAHIER DES LECTURES DU RÉSEAU : Une
nouvelle Note de Lecture

VI.
L’ACTIVITÉ DES ASSOCIATIONS AE-MCX et APC :
 La
reconfiguration et la modernisation du Site du Réseau
Intelligence de la Complexité

(Editorial, )

L’actualité
des débats sur la réforme de l’Université,
en particulier en France ces derniers mois, nous a incité à
retrouver un texte rédigé par Edgar MORIN il y a dix
ans sous le titre : « De la Réforme
de l'Universite ». ne nous permet-il pas de lever
enfin ‘la tête au dessus du guidon’  et de
nous libérer de cette sorte de  prégnance
culturelle  que suscitent aujourd’hui sur ces débats
les conjonctions des rancoeurs corporatistes et des confrontations
idéologiques. Ce texte fut présenté
initialement lors d’un Congrès international tenu à
Locarno, Suisse, 30 avril - 2 mai 1997, sur le thème 
« Quelle Université pour demain ? » ,
organisé par le CIRET, qui publia ces travaux dans son
bulletin
N° 11 Juin 1997. Nous remercions chaleureusement 
Edgar Morin et le Directeur du CIRET,
B Nicolescu, de nous autoriser à reprendre ici ce texte écrit
en 1997 ‘pour demain’ et donc pour aujourd’hui,
2007.

Extraits du Projet d'établissement du CNRS 2002 (Document d'atelier, )
Par CNRS
Edito 55 - Ainsi se reconfigure et se développe le Site du Réseau Intelligence de la Complexité-MCX-APC (Editorial, )

Ce qui est généré, génère à son tour ce qui le génère (Edgar Morin)

Ce qui est généré, (depuis 1998 puis régénéré en 2003), le Site du Réseau MCX-APC, en 2011, génère à son tour, chemin faisant, ce qui le génère,le Site du Réseau Intelligence de la Complexité-MCX-APC.

(Actes Conseil scientifique, )

Sous ce titre intriguant, Jean-Pierre Dupuy a présenté une conférence donnée en ouverture des Premières Rencontres "Science et Décideurs", intitulées Prévenir et gérer les risques, sous l'égide du Ministère de la recherche et des nouvelles technologies, au Futuroscope, à Poitiers, le 28 novembre 2003. Il a bien voulu nous en communiquer le texte pour « les Documents du Conseil scientifique du Site MCX-APC. La conclusion de cette étude exprime si explicitement le projet de notre réflexion collective que nous sommes heureux de pouvoir contribuer à son audience : « Nous avons besoin de scientifiques "réflexifs": moins naïfs par rapport à la gangue idéologique dans laquelle se trouvent souvent pris leurs programmes de recherche; mais aussi plus conscients que leur science repose irréductiblement sur une série de décisions métaphysiques ». Georges Lerbet, nous transmettant ce document ajoute : « Un tel regard nouveau passe par un changement de conception et de pratiques dans la formation scientifique. Gérer des algorithmes est nécessaire mais insuffisant. Apprendre à les ?fabriquer' est tout aussi indispensable, ainsi qu'à les cadrer dans une culture épistémologique. A l'ère de la convergence des savoirs nanoscientifiques dont l'ambition consisterait à priver l'homme de ses propriétés auto-référentielles, c'est à dire à proprement le dénaturer, il nous faut oser admettre ce que nous savons et intégrer l'ouverture de l'avenir à nos problématiques'
Nous remercions très vivement Jean Pierre Dupuy de son accord pour publier ici cette réflexion si actuelles, ainsi que la rédaction de la revue Le Débat qui vient de publier cet article (N° de mars 2004) qui nous autorise à le reprendre sur le site Du RIC. ..

(Document d'atelier, )

A
l’occasion du vingtième anniversaire de la mort de son
fondateur, Joseph Wresinski (1917-1988) et du soixantième
anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de
l’Homme, proclamée le 10 décembre 1948, le
Mouvement international ATD Quart Monde organise, en partenariat avec
Sciences Po et l’Association française de science
politique, un colloque consacré à la grande pauvreté
et à l’exclusion. Le projet politique qui fonde les
démocraties contemporaines - liberté, justice,
réduction des inégalités, respect des droits de
l’homme - subit en permanence l’épreuve de la
réalité. Au Nord comme au Sud, l’extrême
misère, la ségrégation sociale et l’exclusion
appellent de manière urgente à approfondir ces idéaux
et leur mise en œuvre » .  Inscriptions :
contact.centre-histoire [at] sciences-po.fr ()

(Document d'atelier, )
Résumé de l'étude "Matières à (re)penser le développement durable (DD) et d'autres développements (ADs) ", préface de Michel Sebillotte, INRA, juillet 2003) (Document d'atelier, )

Il s'agit d'une réflexion critique sur DD et des ADs et d'un essai praxéologique sur l'ensemble "Prospective-Projet-Politique". Le DD est une condition nécessaire mais insuffisante pour le développement. À partir d'une analyse du DD les questions portent sur le fond et les problèmes par disciplines. La question principale est celle de la capacité de la maîtrise sociale d'orienter le développement. La problématique de l'auteur comprend : la gouvernance globale, les valeurs sous-jacentes aux changements, les rapports global-local, les échelles spatiales et des temps. Il en découle une adaptation conceptuelle et méthodologique de la prospective pour les ADs en assignant à celle-ci la fonction de contribuer à l'émergence de projets autoconstruits. Dans ce but il propose un mécanisme politique où la prospective participative est un outil conceptuel nécessaire pour dégager les visions du long terme du DD et des AD(s). Ce mécanisme est fondé sur des rétroactions au cours du processus : prospective-projets-décision-action-évaluation-contrôle.

(Actes Conseil scientifique, )

(à l'initiative de Pierre Calame, annoté par J.L. Le Moigne)

Quelle prospective ? (Document d'atelier, )

Ce document fait suite à l'essai précédent "Prospective-Projet-Politique", il répond à l'interrogation "Quelle adaptation conceptuelle et méthodologique est nécessaire pour les nouvelles finalités assignées à la prospective, développement durable, autres développements, projets sociétaux autoconstruits ?" Dans cet essai la "manière de penser" opère l'ensemble. Elle se réfère à une problématique (complexité, incertitudes), à un système intellectuel (concepts, méthodes, outils) à la praxéologie (méthodologie de l'action, apprentissage collectif). L'anticipation se fait par un jeu d'hypothèses sur les processus (contraintes inéliminables et éliminables, processus maintenus, modifiés, réversibles, éliminés, nouveaux). La temporalisation (l'immédiat, le court et le long termes, les visions et projets, les temps politiques, leurs durées, vitesses, délais) conduit à des cheminements temporels, et à autant de configurations prospectives, l'anticipation débouche sur des structures successives.

De 'L'HEURISTIQUE DE LA PEUR'... du Mur de la Complexité à éviter à 'L'HEURISTIQUE DE L'ESPERANCE' ? du Désir d'Humanité se civilisant (Editorial, )
Présentation et éléments de discussion d'une question difficile mais jamais posée : Qu'est ce que le mental ? Questionnement nécessaire quand on souhaite « travailler sur le mental » (Document d'atelier, )

Il
est des sujets de l'entraînement sportif et de sa gouvernance
qui sont souvent embrouillés, mêlant à différents
points de vues scientifique et technique, des questions éthiques
et pratiques. Chacun peut constater au quotidien que les questions du
monde actuel bousculent de plus en plus des certitudes qui pouvaient
apparaître hier, fondées sur des consensus scientifiques
stables. Ces questions « vives » font
évidemment controverses et appellent à « peser
le pour et le contre », à chercher à « poser
les bonnes questions » avant de trancher le plus souvent
pragmatiquement « chemin faisant ».
C'est
bien le cas du "mental" qui est évoqué à
tous propos en sport mais aussi en management, coaching, etc. En
fait, en recherchant des sportifs ayant un "mental"
hors-pair, on a souvent tendance à surestimer leur talent
comme facteur de succès et à sous-estimer combien leur
environnement, les interactions, les modes de travail en commun
permettent à ce talent de s'épanouir dans la
performance C’est bien dans cette perspective que nous
présentons, les éléments d’une discussion
sur le "mental".

(Dossier MCX, )

La parution de 'l'Essai sur L'Oeconomie' de Pierre Calame nous a donné une occasion bienvenue pour activer les débats citoyens sur La Gouvernance des Sociétés et des Organisations Humaines. Ce dossier ouvre l'accès aux Enregistrements vidéo de cette Conférence-Débat du Réseau Intelligence de la Complexité Paris) le 25 novembre 2009, présidé par Pascal PETIT, avec des contributions de Pierre CALAME, Edgar MORIN, Dominique GENELOT, Michel ADAM, Ali AIT ABDELMALEK, Jean-Louis LE MOIGNE

Enjeux individuels et collectifs de la validation des acquis de l'expérience (VAE) (Actes Conseil scientifique, )

Il est bien plus facile de remarquer le bruit fracassant de l’arbre qui tombe que le silence de la forêt qui pousse ! La métaphore ne vaut-elle pas pour le silence (dans nos médias) qui entoure la propagation de la V.A.E., sigle un peu mystérieux qui semble révéler discrètement un aveu ? Pour qui veut bien faire la distinction entre l’ivresse performative des mots et la force tranquille des actions qui comptent, la validation des acquis de l’expérience (VAE) fait partie de ces actions apparemment anodines qui provoquent des révolutions silencieuses, tant au plan épistémologique (les rapports du « faire pour comprendre » et du « comprendre pour faire », ou les rapports de la transmission scolaire des connaissances et de l’acquisition de savoirs plus expérientiels), qu’aux plans politique et éthique (les fondements de nos hiérarchies sociales).

Ne reconnaissons-nous pas les enjeux de cette révolution silencieuse? N’oppose-t-elle pas à la simplification unidimensionnelle des choses, une vision plus complexe et ouverte de leur cours ? à la prescription unilatérale, des orientations partagées au fil d’une dialogique des points de vue ? aux emballements des fuites en avant, une récursivité des actions sur les acteurs ? au cloisonnement de l’épistémologique, de l’éthique et du pragmatique, leur fécondation mutuelle ?

Tribune libre publiée le 6 janvier 2010 par le Site : Le Cercle-Psy de « Sciences Humaines » (http://le-cercle-psy.scienceshumaines.com/politique-et-ecole-la-dimension-anthropologique_sh_24792)

(Document d'atelier, )

"Pourquoi l'école ne parvient-elle pas à donner à chaque enfant une chance égale
de stimuler son désir d'apprendre, de déployer son humanité ?" Pourtant, les
expériences de terrain encourageantes ne manquent pas. Plaidoyer pour un
projet de société qui veillerait à assurer une véritable éducation psychosociale, et
humaniste.
Son analyse nous entraîne à comprendre par quelles voies d'action nous pourrions aider notre école à intégrer pleinement sa finalité anthropologique. Ce qui appelle une éducation où savoirs, savoir-faire, savoir-être et savoir-être-ensemble s'apprennent conjointement. Des approches théoriques et de nombreuses expériences de terrain et d'outils existent, mais ils sont, en France, gravement négligés. L'école, « fille et mère de la société », devrait mieux s'interroger sur la contradiction fondamentale entre les valeurs républicaines qu'elle invoque et les valeurs réellement transmises. Armen Tarpinian (en référence à l'ouvrage collectif que nous avions signalé à sa parution, Ecole : changer de cap. Contributions à une éducation humanisante, 2007), propose ici - de façon non exhaustive - huit mesures basiques qui constitueraient « des réponses de fond » à la grande inquiétude et à la souffrance scolaire. Dans cette approche, fondatrice de plus d'humanité, « les Sept Savoirs pour l'éducation du Futur » préconisés par Edgar Morin demeurent des pistes d'or incontournables.

12 juillet 2006: la Cour de Cassation rend un verdict définitif (Complexité Conscience in Extenso, )

En complément au dossier « Sur ‘Israél – Palestine, Le Cancer’, un devoir civique d’intelligence de la complexité » publié en août 2005 dans la rubrique ‘COMPLEXITE CONSCIENCE, In Extenso’, le texte de l’Arrêt de la Cour de Cassation de la République Française ‘cassant sans renvoi’ le 12 juillet 2006, l’arrêt de la cour d’appel de Versailles de mai 2005 (qui nous avait incité à l’époque à présenter ‘in extenso’ les pièces de ‘cette insolite condamnation pour diffamation’).

Liens

(Veille en reliance, )
L'apppel de l'ONG Aide à Toute Détresse ? Quart Monde annonce :
« ? que les citoyens, les autorités locales, nationales et les Nations Unies : considèrent les plus pauvres comme les premiers acteurs de la lutte contre la pauvreté,. associent les plus pauvres à la conception, la mise en place et l'évaluation de politiques qui les concernent, portent l'ambition d'un monde sans pauvreté, un monde où les droits à la vie familiale, au travail décent, à la participation sociale, culturelle et politique sont respectés, soutiennent les événements organisés chaque 17 octobre afin que la participation des personnes en situation de pauvreté reste au coeur de la Journée mondiale du refus de la misère, participent aux dialogues qui doivent se mettre en place tout au long de l'année avec les personnes qui, en refusant la misère, créent des chemins vers la paix »
En effet, ?considérer les plus pauvres comme les 1ers acteurs de la lutte contre la pauvreté', ?associer les plus pauvres à la conception, la mise en place et l'évaluation des politiques qui les concernent' etc., ne s'agit-il pas là d' actions mettant en acte, dans une situation spécifique, les divers principes généraux d'intervention en situations complexes sur lesquels nous travaillons au sein du Réseau MCX ?APC (cf. par exemple l'ouvrage ?Ingénierie des Pratiques Collectives').. Ne s'agit-il pas là d'une action archétypique en intelligence de la complexité ?, archétypique tant du point de vue épistémique, concernant les modes de développement des savoirs (croisement des savoirs), que du point de vue pragmatique, concernant les modes d'action possible en situation complexe (travailler ensemble, le ?co-?) et du point de vue éthique, concernant la manière de regarder et interagir avec autrui, quel qu'il soit.
(Veille en reliance, )
Le site COMBAT MONSANTO, pour que le monde de Monsanto ne devienne le notre, supporté notamment par La FPH (Fondation LC Mayer pour le Progrès de l'Homme), Arte TV et La Découverte : Ici Internet aidant, la Démocratie Cognitive s'exerce effectivement : « Ce site a pour vocation de relayer et de diffuser les informations révélées par l'enquête de Marie-Monique Robin. Pour en savoir plus les internautes peuvent se référer au livre ou au DVD "Le monde selon Monsanto". Ce site comporte trois entrées principales : "les résistances", "le système Monsanto", "les produits Monsanto".Vous trouverez dans "les résistances" un ensemble d'actions passées, présentes ou à venir, pour éviter que le monde de Monsanto ne devienne le notre. Cette rubrique vous permettra de connaitre les actions auxquelles vous pouvez vous joindre.Dans "le système Monsanto", vous trouverez, classées par thématiques, les méthodes utilisées par Monsanto pour imposer ses produits. La dernière entrée de ce site se fait via "les produits". Chaque fiche résume l'histoire d'un produit phare de Monsanto ».
(Veille en reliance, )
un colloque international sur l'actualité de la pensée de Joseph Wresinski, et du projet de société qu'il proposait. Le Mouvement international ATD Quart Monde organise en partenariat avec Sciences Po Paris et l'Association française de science politique un colloque international sur l'actualité de la pensée de Joseph Wresinski, et du projet de société qu'il proposait. Cet événement aura lieu à Sciences Po Paris du 17 au 19 décembre 2008.(programme détaillé à http://www.joseph-wresinski.org/IMG/pdf/Prog_derniere_version.pdf )
Ce colloque vise à instaurer un dialogue entre chercheurs, universitaires, et acteurs de la lutte contre la grande pauvreté, y compris ceux qui la vivent personnellement, autour de quatre thèmes de recherche : Comment penser et définir la grande pauvreté et l'exclusion ? Comment analyser les modes de reconnaissance et d'action politiques des plus pauvres ? Les Droits de l'Homme s'appliquent-ils aux exclus et aux pauvres ? Quelles politiques mettre en oeuvre pour lutter contre l'extrême pauvreté ? "Le changement demandé est d'assumer pleinement la dignité des pauvres, de prendre leur pensée comme repère pour toutes nos politiques, leur espérance comme repère de toute action." (Joseph Wresinski)
(Veille en reliance, )
L'initiative française du Forum mondial sciences et démocratie (FMSD) qui a été lancé à Belém en janvier 2009 a pour but de susciter des dialogues sur des enjeux cruciaux pour nos sociétés dans les années à venir : la place de la recherche scientifique dans un monde durable (au sens non dévoyé du terme), le statut des biens communs de la connaissance, la démocratisation des choix scientifiques et technologiques, le suivi voire le contrôle à mettre en place face à la montée en puissance des technologies de rupture (nanotechnologies, biologie synthétique?), l'éthique et la responsabilité sociale des chercheurs?. On trouve sur son site les informations utiles sur l'initiative ainsi que la possibilité de participer au forum décentralisé du FMSD qui se déroulera le 23 janvier 2010 à la Bourse du Travail à Paris. Voir en particulier « Biens communs de la connaissance » Contact : Hervé Le Crosnier
(Veille en reliance, )
Rappelons les thèmes des Ateliers
Complexité, culture et communication ; Complexité et santé ; Complexité, recherche et ingénierie ; Complexité, développement durable et gestion des territoires, ; Complexité, éducation, formation et apprentissage ; Complexité et Technologies de l'information et de la communication éducative, ; Complexité et gestion des risques ; Complexité, modèles et modélisation ; La formation des enseignants et l'Université confrontée à la complexité ; Complexité, organisation, gestion et entreprises ; Épistémologie de la complexité.
Et ceux des trois Symposium
Temps, temporalités et complexité ; Temps, temporalités et complexité ; Formations des adultes, alternances et professionnalisations : des recherches à l'épreuve de la complexité
(Veille en reliance, )
« Il est tellement important, comme le réalise ce colloque, d'«instaurer un dialogue entre chercheurs, universitaires et acteurs de la lutte contre la grande pauvreté ». Sans ce dialogue, sans cet engagement commun, ceux qui subissent et combattent chaque jour la misère resteront les éternels exclus de nos cités. Sans ce dialogue, « nous nous laisserons emporter par nos propres idées, et finirons par penser à leur place ». Sans eux, nous oublierions qu'ils sont « le point d'appui pour le levier qui soulèvera le monde ?pour contribuer à faire naître un monde où chacun pourrait enfin être libre pour participer, « à égalité, partout où les êtres humains parlent et décident du destin et du futur de l'humanité » (Extrait de l'exposé d'ouverture d'Eugen Brand, délégué général du Mouvement International ATD Quart Monde)
Le Dossier des Actes de cet important Colloque présente prés d'une centaine de contributions (18 ateliers thématiques, trois plénières) qui toutes témoignent de la possibilité de ce dialogue entre chercheurs, universitaires et acteurs de la lutte contre la grande pauvreté. Nous mentionnons ici les titres de trois d'entre elles présentées par des membres actifs du Réseau :
« DE L'IGNORANCE LES UNS DES AUTRES A UNE DEMOCRATIE COGNITIVE PLUS ACHEVEE » Par Bruno Tardieu
« L'INTERACTION RECIPROQUE DU COMPRENDRE ET DU FAIRE » par Jean-Louis Le Moigne
« TRAVAIL ET EMPLOI » par Michel Adam