Pragmatique

Atelier

Atelier 34 - Formation et développement humain: intelligibilité de leurs relations complexes

Entre la dynamique des processus de l'éducation formelle et celle de la formation globale et continue de la personne se forment les stratégies et modèles du développement humain durable.
Interdépendances multiples, systémiques et complexes, qu'il faut entendre dans toutes leurs dimensions (Physico-biologique, socio-économique, technologique, scientifique, culturelles, spirituelles...), et qui fondent une « politique de civilisation » .

Atelier 6 - Sciences de L'Education et Complexité

Mettre en débat des textes ou prises de position de la "vie civile" sur les questions d'éducation. Celles-ci sont nombreuses, et bien souvent simplificatrices et réductrices, à la recherche des causes, voire de la cause ultime, pour proposer une solution prête à l'emploi. Notre travail de "veille", éthique et épistémologique, nous invite donc à soumettre ces écrits divers à vos/nos réactions. ET mettre en débat des textes de la littérature scientifique concernant les questions d'éducation. La confrontation de modèles, d'apports disciplinaires multiples, de problématiques variées, de

Atelier 7 - Complexité, urgence, risques : Décisions en situation complexe - les problématiques de terrain

Les sapeurs-pompiers font face quotidiennement à des situations toujours nouvelles et improbables. Si leur obstinée rigueur, aux vues des enjeux souvent vitaux, et une certaine une croyance collective disant que quoi qu'il arrive « on finira bien par trouver la solution » leur donne les bases nécessaires à une remise en question continue, ils ne pensent pas toujours que leur créativité puisse être mise à contribution dans un milieu autre que le leur. Ils agissent souvent dans des conditions difficiles, sur des situations sans solutions connues, qui monopolisent d'ordinaire toute leur attention

Atelier 4 - L'ingénierie des réseaux en situation complexe

Le substrat du réseau est encore un réseau : Comment pouvons nous entendre la complexité et la récursivité de la notion de réseau si bienvenue dans nos pratiques de la modélisation de la complexité.

Atelier 31 - Les Sciences d'Ingénierie en Formation(s): Leurs "enseignements" et leurs "développements"

Le redéploiement des sciences d'ingénierie (ou d'ingenium) nous incite notamment à reconsidérer la conception analytique traditionnelle des "ingénieries de formation". Les nouvelles sciences d'ingénierie s'inscrivent aujourd'hui dans le paradigme épistémique qui fait de la complexité une voie renouvelée pour aborder les phénomènes en formation(s) : les actions et les opérations de conceptions, d'enseignements et de recherches. (La complexité : «l'idéal de la science contemporaine» ). Actions et opérations qu'il convient désormais de concevoir en termes de stratégies interdisciplinaires et

Note de lecture

Editions Seuil, col. Science ouverte, 2007, 242 pages. ISBN :0-19-929573-5

Note de lecture par MALLET Jeanne

Ed. Hatier. Paris, 1991. 202 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Paris Desclée de Brouwer, col. " Sociologie du quotidien ", 2000, 252p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Éditions Quart Monde/Éditions de l'Atelier, ISBN 2-7082-3346-71998 - 304 pages - 16 X 22

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

, Ed. P.U.F., Paris, 1995. 128 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Paris, Editions des Ecrivains, 2002, 398 p.

Note de lecture par DIEBOLT Serge

Presses Polytechnique et Universitaires romandes (Lausanne -Suisse), 1990, 190 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Intersystems Publication - 1988 349 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Edition l'Harmattan, 2007 ISBN : 978-2-296-02887-6 ? 245 pages

Note de lecture par VIDAL Pascal

(traduit de l'allemand) Ed. PUF. Paris, 1993. 296 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

avec la participation d'Axel Randrup., Ed. Frison-Roche, Paris, 1996. 272 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions ENSP, (Rennes),2002, ISBN : 2-85952-775-3 ? 114 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

SEUIL - 1998

Note de lecture par BIANCHI Françoise

Ed. De Boeck Université, Bruxelles et Paris, 1998, 300 pages, ISBN 2-8041-2772-9

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Volume V of the Santa Fé Institute Studies in the Sciences of Complexity, Addison­Wesley Pub. Cy. ­ N.Y. ­ 1988. 317 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions Hachette Littératures (1998), Paris, 2000 ISBN : 2.01.279002.X, 319 pages

Note de lecture par BOUDON Philippe

Ed. CYPRES., Ecole d'Art d'Aix-en-Provence, 13100. 1994. 320 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

L'Harmattan - Coll. Ingenium

Note de lecture par CAILLE Philippe

Editions Octarès, Toulouse, 1996, 728 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Collection Ingénium - PHILOSOPHIE
ISBN : 2-7475-6580-7 ? juin 2004 ? 144 pages

Note de lecture par De PERETTI André

Ed. L'Interdisciplinaire. 69760 Limonest. 374 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

éditions Payot, Lausanne, 1998, ISBN 2-601-03227-8. 251 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. PUF. Paris. 1995. 313 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Dartmouth Pub. Cy., 1994, 145 p.

Note de lecture par RAYNARD Sandrine

Ed. Hachette. Paris, 1990. 157 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. PUF, Paris, 1997. 128 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. L'Harmattan, Paris, Collection « Ouverture Philosophique », ISBN : 2-7475-6366-9, Avril 2004, 289 pages.

Note de lecture par DEMAILLY André

Ed. L.G.D.J., Paris, 1992. 486 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

L'Harmattan 1999
ISBN : 2-7384-8085-3 ? 332 pages

Note de lecture par MARTINET Alain-Charles

Numéro spécial de "COMMUNICATIONS" (n°53) Ed. du Seuil 1991 - 286 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ouvrage

Editeur : Revue INTELLECTICA, 2009/2, n°52, 178 p., n° ISSN 0769-4113

Sense Publishers, Rotterdam, the Netherland , 2007,
ISBN : 978 90 8790 085 4, 323 pages.

Le modèle associatif et ses enjeux

Préface de Noguès Henry. 
Questions contemporaines - ACTUALITE SOCIALE ET POLITIQUE SOCIOLOGIE
éd. L'Harmattan. ISBN : 2-7475-8043-1 - avril 2005 - 256 pages. 
2ème édition enrichie.

Nouvelle édition, nouvelle préface d'Edgar Morin, Introduction d'Eric Macé

Edition Armand Colin ,2008, ISBN : 978 2 200 35356 8, 224 pages

traduit par J.L.Le Moigne Edition Gallimard ? FOLIO ? Essais, 2004, ISBN 2 07 030152 4, 464 p.

PUF ; Nombre de pages : 304 ; Date de parution : novembre 2001, 5ème édition ; ISBN 2130522521

L'harmattan - 2000; Préface de Jean-Louis Le Moigne

Ed. L'Harmattan, Coll. Logiques Economiques. Paris, 1993. 179 p.

Ed l'Harmattan, 2008, ISBN : 978-2-296-05554-4 - 270 pages; Préface d'Hugues Sibille

Le couple d'aujourd'hui et sa thérapie

ISBN : 2 907 164 63 5

Éditions Fabert
Diffusion : Desclée de Brouwer
Distribution : Seuil

Thème(s):

Editions Futuribles International, Paris, mai 1998. Etude n° 8. 88 pages.

Le cas des hypermédias archéologiques et culturels

Ed. L'Harmattan, Col. Ingénium, janvier 2007, ISBN 978-2-296-02661-2 , 297 p.

Editions Alphée-JP Bertrand, 2007, ISBN : 978 2-753 80 230 8, 267 pages

Editions du Cerf, Paris, octobre 2007, ISBN 978 2 204 0798, 288 pages.

SAVOIR AGIR, APPRENDRE, CONNAÎTRE

Thème(s):

Bernard Hubert, Directeur de recherche à l'INRA
ISBN 2-909109-29-1 28 ? avril 2004 440 p.

Thème(s):

Edition PUF- Nouvelle Encyclopédie Diderot. Paris 1999. , ISBN 2 13 05 0104 4, 371 pages.

Editions de l'Harmattan, Paris, 2000
ISBN : 2-7384-9244-4 ? 318 pages

Documents

Document du Deuxième axe : débats heuristiques (Document d'atelier, )
(Document d'atelier, )

Vers quel type de société l'Europe doit-elle tendre et comment doit-elle s'y prendre ? Ceux qui ont tenté de répondre le plus clairement à cette question sont trois auteurs qui mettent à mal une partie de nos repères idéologiques, à dominante historiciste ou organiciste, au profit de considérations plus épistémologiques et psychosociales. Ainsi, à l'opposé des sociétés closes et totalitaires imaginées par Platon, Hegel ou Marx, Karl Popper esquisse le portrait-robot d'une « société ouverte » qui progresserait par réfutation incessante de connaissances objectives. Son disciple George Soros estime que les affaires humaines relèvent de connaissances plus volatiles qui reflètent l'interaction constante de nos perceptions, décisions et actions : dans ces conditions, les marchés, qui constituent l'un des ressorts des sociétés modernes, ne peuvent être qu'instables et appellent d'autres instances de régulation. Pour Herbert Simon, les organisations sont en mesure de remplir ce rôle, dès lors qu'elles favorisent l'altruisme de leurs membres et l'émergence de nouvelles niches au sein de notre environnement (qui ne se réduirait donc plus à un champ de bataille unique et meurtrier). Curieusement, la démarche de conception de ces auteurs rappelle celle de Filippo Brunelleschi pour la coupole de Santa Maria del Fiore à Florence, qui joue moins sur l'antagonisme de forces dominantes (des arcs de voûte qui doivent être besogneusement verrouillés et renforcés) que sur la synergie de petits éléments (des briques circulairement disposées en « arêtes de poisson » et généreusement ouvertes sur le ciel).

Quatre grands témoins du 20ième siècle à méditer aujourd'hui pour civiliser notre planète en devenir et en reliance (W. James, J. Dewey, G Bateson, E. von Glasersfeld) (Dossier MCX, )

Plutôt que de clamer la perte des repères mécanicistes et réductionnistes, perte qui expliquerait quasi mécaniquement le désarroi de nos civilisations à l’aube du nouveau siècle, ne pouvons nous pas nous réapproprier, en les redéployant et en les entrelaçant, les repères encore trop voilés que le solide ‘Paradigme de Reliance’ a formé au long du XX° Siècle ? : Une pensée qui relie en ouvrant, et non plus une pensée qui divise en refermant. Dans l’ample perspective éco - anthropologique proposée par Gregory Bateson,nous pouvons aujourd’hui relier les contributions épistémologiques de l’Empirisme et du Pluralisme selon W. James, du Pragmatisme, selon J. Dewey et du Constructivisme, selon E von Glasersfeld. C’est à cette veille (‘écouter la forêt qui pousse’) que le Grand Débat 2007 du ‘Réseau Intelligence de la Complexité’ s’est consacré. Veille que reprend sous une forme soigneusement éditée ce Dossier MCX XXIV. Nous pouvons aujourd’hui nous attacher à entrelacer et à ramifier quatre des grandes composantes du Paradigme de Reliance. Elles se sont dégagées sous des formulations diverses, et déploient désormais dans les champs de nos expériences en permanent renouvellement, tant dans l’action collective que dans l’enseignement et la recherche. Vigilance civilisatrice associant ici ces quatre contributions épistémologiques majeures du XX° Siècle, toutes enracinées dans l’expérience humaine et toutes d’une exemplaire probité scientifique : Ce Dossier présente les textes des contributions s’entrelaçant de J Miermont, de M Larochelle, de Ph Chanial et G. Garreta, complétées par les discussions qu’ils ont suscités. Autant de solides repères qui nous aident à ‘transformer notre experience en science avec conscience’ pour exercer notre intelligence de la complexité. (On trouve quelques repères bibliographiques complémentaires par la note de lecture de l’ouvrage de W James « Le pragmatisme, un nouveau nom pour d’anciennes manières de penser », ouvrage introduit par S Madelrieux. Voir aussi le DOSSIER MCX VIDEO XXIV )

(Document d'atelier, )
Thème(s): Pragmatique
(Document d'atelier, )
Thème(s): Pragmatique
(Document d'atelier, )

Cette note reprend le script d'une conférence donnée sous ce titre au COLLOQUE « Du Mépris à la Confiance, de nouveaux comportements pour faire face à la complexité » ,script publié initialement dans les actes de ce colloque organisé par l'Université de Technologie de Compiègne (TSH/IDTH) ; Actes publiés en 1991 par l'UTC sous la direction de G. Le Cardinal et de J.F. Guyonnet.. Je le reprends quinze ans après en apportant quelques compléments et précisions de forme, sans toutefois atténuer le caractère ?oral' de son style, de façon à suggérer au lecteur le contexte dans lequel cette discussion fut introduite. Les travaux et études sur la confiance se sont développés ces dernières années, et il m'a semblé qu'il apportait un éclairage original susceptible de contribuer modestement à notre intelligence collective de cet étrange phénomène humain : la Confiance

(Document APC, )

Un document d'A Montuori présentant en langue anglaise l'œuvre itinérante d'Edgar Morin : Il s'agit du texte de la préface qu'il a rédigé pour 'On Complexity', le volume de 'morceaux choisis' traduits en anglais qu'il a publié récemment aux USA ; préface rédigée sous le titre 'FOREWORD EDGAR MORIN'S PATH OF COMPLEXITY'

Petite histoire de la fondation Charles Léopold Mayer Pour le Progrès de l'Homme
(Actes Conseil scientifique, )
Université européenne d'été Transversalité, Interdisciplinarité, Université de Nantes 2004 (Document d'atelier, )

Plutôt que d'adopter un style dialectique, celui avec lequel on s'exprime habituellement dans le domaine scientifique, nous avons tenter de "raconter" cette université, de coucher quelque souvenir sur le papier, afin de faire une sorte de "négatif" (au sens photographique du terme) de ces rencontres.

(Document d'atelier, )

On
se propose de définir pragmatiquement une méthode
constructive de modélisation des systèmes complexes
pour leur simulation participative en un système de réalité
virtuelle. L'inexistence de modèle de comportement global pour
les systèmes complexes conduit à répartir le
contrôle au niveau des composants du système et ainsi à
autonomiser les modèles de ces composants. L'Homme observe,
expérimente et crée le système de réalité
virtuelle, qui constitue alors l'interaction entre l'individu et
l'univers idéel des modèles de phénomènes.
La modélisation énactive est alors un exemple
pragmatique de « praxéo-épistémologie »,
résultat de l'application de connaissances issues de
l'ergonomie cognitive à l'action modélisatrice de la
démarche scientifique pour l'appréhension des systèmes
complexes, avec l'aide de l'outil informatique. . Cette nouvelle
méthode de modélisation contient les prémisses
d'une méthodologie pour l'étude des systèmes
complexes en réalité virtuelle.

Voeux 2007 (Editorial, )
Thème(s): Pragmatique
(Actes Conseil scientifique, )

En montrant, dés 1990, pièces à l'appui, que « le mode de gouvernance le mieux adapté à un problème posé au sein d'une société donnée ne peut être décrété a priori ; il est contingent aux caractéristiques (techniques, politiques, culturelles...) de ce problème et de cette société », Elinor Ostrom nous invitait à reconnaitre enfin l'irréductibilité des modes de gouvernance des actions collectives aux schémas théoriques toujours simplificateurs privilégiés jusqu'ici par les grandes institutions académiques. Aussi faut-il remercier l'Institutions du Nobel d'économie nous incitant à prêter enfin attention aux travaux de l'auteure de « la Gouvernance des Biens Communs »'. Grâce à sa rencontre avec des chercheurs du CIRAD Montpellier dont certains travaillaient étroitement avec E.O. depuis une vingtaine d'année, Roland PEREZ a su 'faire attention' à l'ouuvre d'E Ostrom et de son 'école de Bloomington'. Il s'attache depuis 3 ans, avec quelques collègues, à 'faire travailler' cette problématique de l'action collective dans les communautés francophone. Il nous propose ici de la mettre en perspective dans l'actualité des expériences et des travaux sur les phénomènes d'auto-éco organisation qui se développent 'sur le terrain', dans et par les multiples formes d'actions 'en commun'

Edito LCF N° 34 Juin 1999 (Editorial, )
La Contribution Chilienne et Latino-Américaine au projet de Charte Mondiale des Migrants (Document de rencontre, )

'C'est un texte collectif, issu d'un cycle de travail de 6 mois avec des migrantes et migrants latino-américains dont le résultat est très émouvant et profond. C'est une sorte d'ode à l'unité et la diversité, véhiculant une parole simple et populaire sur les migrations et l'humanité'. Nous nous sommes permis d'introduire ce document par un titre générique : N'est-il pas émerveillant que cette 'magnifique déclaration' soit produite aujourd'hui sur notre Planète  à l'heure où à nouveau les fermetures nationalistes avilissantes recommencent à imprégner nos sociétés ?

Editorial la lettre Chemin Faisant MCX-APC , N°33 , Janv 99 (Editorial, )
Edito LCF n° 35 Nov.1999 (Editorial, )
Transformer nos expériences en sciences avec conscience (Document de rencontre, )

Sous l'étendard emblématique du 'Paradigme de Reliance', confronter ces 'Nouveaux discours sur la méthode des études de notre temps' . Dans l'ample perspective éco - anthropologique proposée par Gregory Bateson :'Les patterns qui relient Corps - Esprit - Monde', nous pourrons questionner, interpréter et discuter les contributions épistémologiques de l'Empirisme, (W. James), du Pragmatisme, (J. Dewey) et du Constructivisme, (E von Glasersfeld) : Quatre grands témoins du XX° siècle à méditer aujourd'hui pour civiliser notre planète en devenir et en reliance « Corps - Esprit - Monde »

LA R&D PROSPECTIVE : ESSAIS (Document d'atelier, )

Dans ce résumé de sa contribution à l'atelier "prospective et complexité" à la réunion 1998 à Aix, l'auteur traite du passage de l'exploration prospective à l'action stratégique, de son articulation opérationnelle, et, en retour, de l'enrichissement organisationnel. <small> </small>À cette fin, il complète les méthodes et outils disponibles par des approches plus heuristiques, incorporant pragmatisme et apprentissage collectif.

DOSSIER MCX VIDEO XXIV (Dossier MCX, )

Les enregistrements vidéo du Grand Débat du Réseau Intelligence de la complexité du 29 XI 2007, animé par JP Gaillard, sur le thème « Transformer nos Expériences en Science avec Conscience » :Actualité de G Bateson, W. James, Empirisme ; J. Dewey , Pragmatisme , E. von Glasersfeld, Constructivisme. Convergence de grands courants de pensée face aux défis du xxi° siècle pour l' activation intelligente du couplage « Science?Société » (réalisation V Guilloux ).

7e Rencontre MCX (Document de rencontre, )
Thème(s): Pragmatique
(Document d'atelier, )

(Une version en langue anglaise de cette étude est disponible sur le site)http://eaepe.tuwien.ac.at/about/area-b.html
La science économique a longtemps considéré que le comportement économique de l'homo economicus pouvait être déterminé par une théorie du choix rationnel qu'elle empruntait à la physique énergétique plutôt qu'à la psychologie cognitive. Son langage et ses modes d'interprétation sont encore souvent ceux de l'énergétique, le principe de maximisation de l'utilité marginale se substituant à celui du principe de moindre action. La discussion des multiples et complexes formes de rationalité exercées par les acteurs socio-économiques relancée à partir de 1955 par H.A. Simon, va susciter une critique épistémologique interne qui contribue à la ré-émergence de paradigmes économiques oubliés (le "tournant pragmatique") : discussion qui met aujourd'hui en valeur le rôle des processus de conception-construction des modèles (entendus par des systèmes de symboles) dans l'interprétation des phénomènes socio-économiques complexes.

L'expérience de l'entrainement des sportifs de haut niveau (Editorial, )

NDLR : Les occasions de bénéficier des leçons de l'expérience d'un entraineur de sportifs de haut niveau s'interrogeant sur l'imprévisibilité de la performance ne sont pas encore fréquentes. Surtout lorsque ces leçons valent pour bien d'autres champs d'expérience de l'action humaine entendue dans sa complexité. Un colloque organisé à l'INSEP fin 2007 nous a permis ce bénéfice par l'exposé de Claude Fauquet, exposé qu'introduit notre ami Ph Fleurance. Cette Rencontre nous invite si pragmatiquement à poursuivre intelligemment l'exploration de la complexité. Nous les remercions d'avoir accepté de la mettre sous la forme d'un bref éditorial, chemin faisant. (JL LM)

Liens

(Veille en reliance, )
Le site de l'Observatoire Français des THINK TANK, http://www.oftt.eu/ qui publie le magazine électronique. Dans son numéro 6 (février 2008), on trouve un ?Entretien avec JL Le Moigne , présenté sous de titre « Stimuler la dignité de l'Homme : entre curiosité citoyenne et modestie des experts? » (Propos recueillis par Marc Riedel) : ?Plus qu'un « Réservoir de Pensée » (Think Tank), le Réseau Intelligence de la Complexité veut être un « Réseau Pensant »'