Management Stratégique

Atelier

Atelier 15 - Ecologie humaine, ruralité et sciences de la complexité

Accordons une place majeure au milieu rural véritable cytoplasme pour les auteurs-acteurs qui tentent de bâtir leur vie.dans un espace en voie de désertification. L'urbanisation galopante du XXè siècle a conduit à la surpopulation des villes et à l'anémie des campagnes.Entre les clochers et les capitales régionales, des territoires de sens, de solidarité, de coopération se cherchent, les communautés de communes font leurs premières expériences dans la continuité des organisations à vocation intercommunale. Quand serons-nous en phase ? Quand pourrons-nous mettre notre énergie en synergie et non

Atelier 7 - Complexité, urgence, risques : Décisions en situation complexe - les problématiques de terrain

Les sapeurs-pompiers font face quotidiennement à des situations toujours nouvelles et improbables. Si leur obstinée rigueur, aux vues des enjeux souvent vitaux, et une certaine une croyance collective disant que quoi qu'il arrive « on finira bien par trouver la solution » leur donne les bases nécessaires à une remise en question continue, ils ne pensent pas toujours que leur créativité puisse être mise à contribution dans un milieu autre que le leur. Ils agissent souvent dans des conditions difficiles, sur des situations sans solutions connues, qui monopolisent d'ordinaire toute leur attention

Atelier 1 - Pilotage stratégique de l'entreprise, éco-système complexe. Transformer de l'expérience en science avec conscience

Une réflexion collective sur l'action stratégique en milieu complexe, ses fondements théoriques et ses expériences multiples, ses repères méthodologiques, des pistes concrètes qui sont autant de voies qu'il est possible de suivre, et des exemples approfondis issus de domaines très divers.

Atelier 4 - L'ingénierie des réseaux en situation complexe

Le substrat du réseau est encore un réseau : Comment pouvons nous entendre la complexité et la récursivité de la notion de réseau si bienvenue dans nos pratiques de la modélisation de la complexité.

Note de lecture

Paris, La Découverte, Sur le Vif, 1999, 127 pages

Note de lecture par LERBET Georges (†)

Editions Belin (Collection « Sup Psychologie »), ISBN 978-2-7011-3389-8, Juin 2007, 276 pages.

Note de lecture par DEMAILLY André

Transversales Science/Culture n° 5, sept. 90. pp. 16­17

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Delachaux et Niestlé. Collection Textesde Base. Lausanne, 1994. 250 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Economica ­ Paris 1991. 213 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. du Seuil. 1995. 319 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

P.U.F., Collection "Que Sais-Je ?", Paris, 1995. 128 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

CEPADUES Editions (Toulouse) 1992.290 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Paris Desclée de Brouwer, col. " Sociologie du quotidien ", 2000, 252p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

CNRS Editions, Paris 2008, ISBN : 978-2-271-06660-2 , 62 pages

Note de lecture par BIAUSSER Evelyne

Revue Française de Gestion n° 78, mars-avril 1990

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Préface de J.-L. Le Moigne, Paris, Ed. L'Harmattan, 1994, collection "Education & Formation", série "Références", 156 p.

Note de lecture par LERBET-SÉRÉNI Frédérique

Ed. Hermès ­ Paris ­ 1990, 354 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions Futuribles International, Paris, mai 1998. Etude n° 8. 88 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions d'organisation, Paris, 1994. T. III : 365 pages. T. IV : 388 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Centre de Publication Universitaire, Tunis, 2003, ISBN 9973-37-149-6, 300 p.

Note de lecture par MAHOUDEAU Julien

Ed. Economica, Paris, 1993. 230 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Desclée de Brouwer, 1995. 469 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Edition EDK, 2007, ISBN : 978 2 84-8425 -4120 0 186 pages.

Note de lecture par MORIN Edgar

Transversales Sciences Culture n° 4. Juin 90. pp. 12­14.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions Nathan. Paris, 1994. 271 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Syros/Alternatives, Paris, 1992, 229 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions Economica

Note de lecture par TANGY Norbert

Ed. les Editions d'Organisations, Paris, 1991, 304 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. L'Harmattan. Paris 1995. 294 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. L'Harmattan, Col. Ingénium, janvier 2007, ISBN 978-2-296-02661-2 , 297 p.

Note de lecture par BAQUIAST Jean-Paul

(1992), traduit de l'anglais par S. Boulongne. Editions Payot. Paris. 1993.655 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Robert Laffont 2000, 356 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Les Editions d'Organisation. Paris, 1997. 512 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

InterEdition 1993.

Note de lecture par BARTOLI Jacques-André

(Préface de .I.C. Benoît), Ed. Privat - Toulouse, 1991, 299 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Desclée de Brouwer, Paris 1997, ISBN : 2-220-04054 -2, 212 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Interéditions/Masson, Paris, 1996. 271 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Préface de Nicole Barthe; Postface de Jean-Louis Le Moigne
Éditions de BOECK Coll. Méthodes et Recherches, 2006,
ISBN 2-8041-5215-4, 403 pages

Note de lecture par BIAUSSER Evelyne

1990 ­ Actes du Colloque AFCET, Paris, février 1990 (pp. V­XXV)

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Presses de l'Ecole Nationale des Ponts etChaussées, 1994. 206 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. l'Arche, Paris, 2000, ISBN 2-85181-471-0, 221 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions Management et Société/L"TEC Paris 1997. 187 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Les Editions d'Organisation. Paris. 1995. 288pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Odile Jacob. Paris 1994. 282 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Edition Polytechnica, Paris, 1993 , 160 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ouvrage

Dialogues critiques entre économie et gestion

Par PACHE Gilles, ALCARAS Jean-Robert, GIANFALDONI Patrick

PREFACE de Jean-Louis LE MOIGNE
Editions de l'Harmattan ISBN : 2-7475-6066-X - 250 pages - septembre 2004

Mélanges en l'honneur du professeur Martinet

Par MARCHESNAY Michel, PAYAUD Marielle

Ed VUIBERT ?Collection FNEGE, 2008, ISBN : 2-7117-6890, 340 pages

Ed. P.U.F Nouvelle Encyclopedie Diderot, 1991. 364 p.

Réflexion à l'usage des dirigeants

Par GENELOT Dominique

Ed Insep-editions. 1992-2003, ISBN : 2-914006-04-7, 360 pages

Par INDURKHYA Bipin

, Kluwer Academic Pub. Dordrecht. 1992. 456 pages.

Par BARREAU Hervé

CNRS Editions, Paris, 1992.

Par ROSÉ Jean-Jacques (Dir.)

Préface de Nicole Barthe; Postface de Jean-Louis Le Moigne
Éditions de BOECK Coll. Méthodes et Recherches, 2006,
ISBN 2-8041-5215-4, 403 pages

Par 15-16 HERMES

CNRS Editions. Paris, 1995. Vol. 15 : 327pages. Vol. 16 : 325 pages.

Par GORE AL

Traduit de l'américain, 1992, par Jean-Marc Mendel, Préface de Brice Lalonde, Ed. Albin Michel, Paris, 1993, 349 p.

Par ROBERT André

Ed. de l'Harmattan, Collection "Logiques sociales", 1993, 255 pages.

Par ROUX Michel

PUF, Coll. « DUNOD » 2007, ISBN 978-2-10-051265-2, 182 pages

Documents

(Document d'atelier, )

Il s'agit du texte mis en forme d'une conférence initialement présentée lors des Universités européennes d'été, de septembre 2002,organisées à l'Université permanente de Nantes sur le thème « Relier les connaissances, Interdisciplinarité, Transversalité », session animée par Edgar Morin. Il a semblé que cette méditation sur la légitimation socio-culturelle des connaissances reliantes, enseignables et praticables, conservait sa fonction de modeste veilleuse, pouvant nous aider à naviguer entre les îlots mono disciplinaires de l'immense archipel de la connaissance humaine.

(Interlettre Chemin Faisant, )

I.
ÉDITORIAL : « DE LA LEGITIMATION DES SAVOIRS A
L’EXERCICE DES POUVOIRS »

II.
PUBLICATIONS : -Le ‘DOSSIER DES ACTES de la
CONFERENCE DEBAT 2009, sur le thème : L’INTELLIGENCE
DE LA GOUVERNANCE AU DEFI DE L’OECONOMIE -LES ACTES
DU GRAND - ATELIER 2010 du Réseau Intelligence de la
Complexité (Colloque Complexité 2010) : «
LA PENSÉE COMPLEXE : DÉFIS ET OPPORTUNITÉS pour
l’éducation, la recherche et les organisations »

III. ACTIVITÉS
DES ATELIERS ET CONSEILS : Deux ‘Mémoriaux’,
quatre nouveaux documents, cinq nouveaux liens

IV.
BIBLIOTHEQUE du RIC : Cinq nouveaux ouvrages

V. CAHIER DES
LECTURES DU RÉSEAU : Deux nouvelles Notes de Lectures

VI. L’ACTIVITÉ
DES ASSOCIATIONS AE-MCX et APC : Un nouveau projet : Module de
formation citoyenne : « Agir <=> Penser
en Complexité »

(Document d'atelier, )

Cette étude extraite de l’ouvrage « Manager avec la théorie des 5 éléments » (Dunod 2007) explore : ‘ce qui rend notre regard sur le monde complexe’ : C’est que nous n’avons pas les mêmes paradigmes, et pour cause, et surtout, que nous ne connaissons pas vraiment ni les nôtres, ni ceux des autres. Dans la mesure où nous sommes attachés à nos différences – parce qu’elles sont fondatrices – le management consiste, non pas à chercher LA Vérité Unique qui motivera tout le monde et/ou dans laquelle tous les individus fusionneront, mais à construire l’Epissure qui tressera les vérités de chacun. Prendre en compte la diversité est le chemin… le plus court pour réussir…

(Document d'atelier, )

Etude extraite de l'ouvrage « Manager avec la théorie des 5 éléments » (Dunod 2007) : En résumé, la Pensée Chinoise considère les différences, non pas comme des contraires entre lesquelles il faut choisir, mais comme des forces de co-engendrement qu'il faut relier et harmoniser.

(Document d'atelier, )

« J'avais beau lire et relire la presse économique et managériale d'aujourd'hui, j'avais l'impression de revenir toujours aux mêmes notions générales : imprévisibilité accrue, internationalisation croissante, pression concurrentielle renforcée, complexité... etc.
C'est alors que m'est venue l'idée de me tourner vers quelques dirigeants ayant une longue expérience de la direction d'entreprises entrepreneuriales de taille moyenne dans différents secteurs (transports de fret, imprimerie, et consulting en ressources humaines et management), et avec lesquels j'ai des échanges réguliers depuis de nombreuses années. Le but était de demander à ces dirigeants expérimentés leur perception des défis actuels du management stratégique d'entreprises?? »

Réflexions sur le renouvellement de l'intelligence de la gouvernance des organisations complexes à partir de l'observation des managers sportifs (Actes Conseil scientifique, )
(Mémorial, )
Le pilotage de l'entreprise éco-système complexe (Dossier MCX, )
A l'occasion du GRAND DEBAT 2008 du Réseau Intelligence de la Complexité- MCX-APC (Document APC, )
FRAGMENTS THEORIQUES ET EPISTEMOLOGIQUES (Document d'atelier, )

Introduction aux travaux de l'atelier "Prospective et complexité", rencontre AMX-APC Aix juin 1999. Quarante ans de prospective, de tâtonnements pragmatiques, conduisent à traiter des questions théoriques et pragmatiques à partir de ses "problèmes? mêmes : désagrégation d'un système, dialectique des contradictions, le "et" au lieu du "ou", relations Neutre-Positif-Négatif, temps prospectifs, émergences et ruptures, incertitude et probabilisation, visions, graphique et "mapping", prospective et politique.

(Document d'atelier, )

S'il est un concept étrange, de plus en plus employé en musique, même pour décrire des figures de l'écriture la plus abstraite- je pense par exemple à un compositeur contemporain comme Ferneyhough -, aussi pertinent en anthropologie qu'en analyse musicale, s'il est un concept par essence transdisciplinaire... c'est bien celui de "geste". Le geste musical est l'un des phénomènes complexes de l'expression humaine et animalière, qui relève de réactions synchrones diverses et variées.

LA R&D PROSPECTIVE : ESSAIS (Document d'atelier, )

Le paradoxe est que le temps qui est le fondement de la prospective en est pratiquement exclu ! Sans doute lui fait-on référence par le choix de l'horizon visé et les scénarios sont censés l'incorporer dans leurs cheminements. En fait la durée des processus, leurs délais et vitesses ne sont pas pris en compte, ce qui aboutit à des pseudos scénarios. Il faut donc une théorie des temps, au niveau général et à celui de la prospective. Un essai sur les temps prospectifs des grands systèmes concerne les processus naturels et les processus sociaux, les temps politiques et ceux des hommes.

L'Amérique Latine à nouveau comme laboratoire d'une société solidaire (Document APC, )

A Bogotá, en Colombie se constitue un programme académique du 2° semestre 2009 à l'Universidad Militar Nueva Granada de Bogotá avec le concour de plusieurs Univeristés boliviennes organisé sur le théme 'Edgar Morin Penseur planétaire' : A Malaina nous en donne un bref aperçu.

LA R&D PROSPECTIVE : ESSAIS (Document d'atelier, )

Dans ce résumé de sa contribution à l'atelier "prospective et complexité" à la réunion 1998 à Aix, l'auteur traite du passage de l'exploration prospective à l'action stratégique, de son articulation opérationnelle, et, en retour, de l'enrichissement organisationnel. <small> </small>À cette fin, il complète les méthodes et outils disponibles par des approches plus heuristiques, incorporant pragmatisme et apprentissage collectif.

(Document d'atelier, )

(...) Le voyage auquel Michel Adam nous convie est celui d'un historien, d'un homme de terrain et d'un sociologue qui observe et analyse la complexité de l'entreprise sans a priori réducteur...

Le défi
de la globalité
(Actes Conseil scientifique, )

Perdre l'aptitude à globaliser au profit de l'aptitude à séparer, c'est risquer d'être conduit à une intelligence aveugle. Connaître, en effet, c'est, dans une boucle ininterrompue, séparer pour analyser et relier pour synthétiser ou complexifier.

Liens

(Veille en reliance, )
Théme d'une Rencontre à venir, en langue anglaise. Un thème concernant particulièrement les membres du Réseau s'intéressant aux problématiques des organisations humaines et sociales. Cette Rencontre, le Fourth Summer Workshop d'Organization Studies se tiendra àn Pissouri, Chypre, 5-7 Juin 2008, www.egosnet.org/os . La tradition des workshops d'été d'Organization Studies a été lancée en juin 2005. Le but de ces workshops est de faire progresser la recherche sur des sujets majeurs dans le domaine des sciences de l'organisation, en rassemblant au début de l'été, un petit groupe de chercheurs (environ 80) Ces workshops ont eu pour thème successivement : Theorizing Process in Organizational Research (juin 2005), Return to Practice: Understanding Organization As It Happens (juin 2006), Organization Studies as Applied Science: The Generation and Use of Academic Knowledge about Organizations (juin 2007).
Marie-José Avenier a participé aux trois premiers workshops. Ce cadre lui a permis de faire la connaissance d'un certain nombre de chercheurs principalement anglo-saxons (UK, US, Australie, Canada, pays du Nord de l'Europe?) travaillant sur des problématiques intéressant les membres du RIC, et de commencer à tisser des liens avec eux. Parmi ces problématiques d'intérêt partagé, par exemple, la modélisation des processus (au sens d'Alfred North Whitehead), en 2005 ; le ?retour à la pratique' au sens des paradigmes empiriste (William James) et pragmatiste (John Dewey, Georges Mead?) ainsi que l'étude des fondements des méthodes de recherche dites interprétatives, en 2006 ; la conceptualisation des sciences de l'artificiel en 2007. A cet égard, Marie-José Avenier a été surprise de constater à quel point les travaux capitaux de H.A. Simon sur les Sciences de l'Artificiel (1969, 1981, 1996), comme ceux des chercheurs francophones, sont méconnus par des chercheurs s'intéressant à ?Organization Studies as Applied Science: The Generation and Use of Academic Knowledge about Organizations', qui était le thème du workshop 2007. La majorité des chercheurs présents à ce workshop semblaient ignorer complètement ces apports capitaux. Elle a toutefois rencontré quelques chercheurs extrêmement actifs pour développer et diffuser cette conception des ?sciences appliquées',par exemple, à travers la coordination de plusieurs numéros spéciaux de revues anglo-saxonnes sur les ?Sciences of Design', telles que le Journal of Applied Behavioral Science (2007; 43; 12, thème : ?Bringing the Design Sciences to Organization Development and Change Management'), et Organization Studies (à paraître en février 2008 sur le thème ?Organization Studies as a Science of Design').