Gouvernance des Organisations Complexes

Atelier

Atelier 1 - Pilotage stratégique de l'entreprise, éco-système complexe. Transformer de l'expérience en science avec conscience

Une réflexion collective sur l'action stratégique en milieu complexe, ses fondements théoriques et ses expériences multiples, ses repères méthodologiques, des pistes concrètes qui sont autant de voies qu'il est possible de suivre, et des exemples approfondis issus de domaines très divers.

Atelier 33 - Anthro-politique et gouvernance des systèmes territoriaux

Penser la profonde recomposition des territoires à l'oeuvre dans les sociétés contemporaines appelle un renouvellement d'envergure de nos de représentation. Conçu comme un « construit » multidimensionnel par les acteurs qui le constituent, le territoire n'a plus la nature objectale que nos représentations traditionnelles lui prêtaient et les discours permettant d'en rendre compte ne sauraient sans naïveté s'inscrire dans l'objectivité. Si le territoire est un « construit » il appelle une connaissance constructiviste.
Mais cette posture épistémologique ne saurait suffire. La saisie et l

Atelier 8 - Gestion des connaissances et intelligence de l'organisation

Si l'on ne peut séparer le signe (syntaxe) , ses significations (sémantique) et les actions qu'il peut susciter dés qu'il est reçu (pragmatique), nos conceptions des systèmes d'information et de gestion des connaissance peuvent elles ignorer cette féconde complexité de l'information (circulante) qui in-forme l'organisation qui la forme (générative) ?

Atelier 9 - Représentation du travail et complexité de l'organisation

Le travail entendu comme acte intentionnel de transformation du monde qui nous entoure : la matière, le vivant, l'information - est un fait humain total. Il irrigue la vie de l'être humain de sa naissance à sa mort, comme un phénomène complexe, intime et vital à la fois. Il a besoin d'être approché dans sa complexité par une multiplicité de regards empruntant à de nombreuses disciplines.

Atelier 12 - L'auto-organisation des systèmes socio-économiques complexes

Les phénomènes socio économiques sont habituellement intelligibles bien que non prévisibles. Les nouvelles sciences économiques ne peuvent elle faire face à ce défi : Toutes les observations empiriques incitent à reconnaître la complexité de tous les systèmes économiques. Mais si les exclusives simplifications et réductions dites scientifiques nous les rendent pratiquement inintelligibles, ils peuvent en revanche être pragmatiquement interprétés dans et pour l'action si l'on s'attache à modéliser, en les contextualisant ingénieusement, les processus d'auto-eco organisation, d'émergence, de

Atelier 14 - Cognition distribuée et organisation

Le projet de l'Atelier MCX 14, "Cognition Distribué et Organisation»,est en cours de rédaction . Dans l'immédiat, l'Atelier s'efforce de susciter des interconnexions et coopérations avec diverses initiatives qui contribuent aux explorations en constant renouvellement permises par les simulations informatiques de comportements de systèmes complexes, telles que celles consacrées à la modélisation et à la simulation de systémes économiques par des réseaux d'agents hétérogènes en interactions ou celle consacrées à la "Modélisation des systèmes Cognitifs et sociaux".

Note de lecture

Revue de Psychologie de la Motivation, Juin 2003, 2001, ISSN 0980 2002, 160 pages

Note de lecture par MARC Edmond

Sciences cognitives et expérience humaine, Ed. du Seuil, Paris, 1993.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Desclée de Brouwer, Paris 1997, ISBN : 2-220-04054 -2, 212 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. L'Harmattan. Paris. 1995. 314 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

L'Harmattan, Coll. Recherches et Innovations.ISBN : 2 ? 7475 ? 9050-X. 2005. 223 pages

Note de lecture par De PERETTI André

Ed. de l'Aube, F. 84240. 1994. (Collection DATAR - FPH- Monde en cours). 87 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions d'Organisation (classiques ECO), 1991, 275 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions Belin (Collection « Sup Psychologie »), ISBN 978-2-7011-3389-8, Juin 2007, 276 pages.

Note de lecture par DEMAILLY André

(traduit de l'italien - 1994), Ed. Les Belles Lettres, Paris, 1997. 173 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. L'Harmattan Paris 2003, ISBN : 2-7475-4962-3 . 256 pages . 21? . 138 FRF

Note de lecture par BAREL Yves

Ed. Ahthropos, Economica, Paris, 1993.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

(edited by P. Tedeschi), Cambridge University Press, 1997, ISBN : 0-521-62412-6, 224 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions de l'Aube. La Tour d'Aygues 84240.1994.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Edition l'Harmattan, collection Ingénium, ISBN : 2-7475-9256-1 2005 ? 288 pages

Note de lecture par DEMAILLY André

PUF, Paris, 1994. 403 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

(2d. Ed. corrigée) Ed. Hermès, Paris 1991.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis
Par VIEL

Ed. de La Découverte. Paris. 1998.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

CNRS Editions, Paris 2008, ISBN : 978-2-271-06660-2 , 62 pages

Note de lecture par BIAUSSER evelyne

Revue Internationale de Systémique. AFCET­DUNOD ­ Paris ­ juin 1990.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Éditeur : Arléa, 2000, ISBN 2 86959 501-8, 105 pages

Note de lecture par GRANGER Alice

Langue : Français
Éditeur : Seuil (16 avril 2004)
Collection : Points Essai
Format : Poche - 400 pages
ISBN : 2020638746
Dimensions (en cm) : 11 x 2 x 18

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

éditions Descartes & Cie, Paris, 1999, ISBN 2-84446-007-0, 328 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. L'Harmattan, Paris, 1996. 284 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. De Boeck Université, Collection « Culture & Communication » ISBN 2-8041-5022-4, 2006, 318 pages.

Note de lecture par BOUDON Philippe

Ed. PUF , Paris, 1993. 124 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. L'Harmattan - Paris, 1991, 238 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

P.U.F - Paris 1990, 296 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Simon and Schuster , 2009, ISBN 13 978 0 7432 9405 8 , 310 pages

Note de lecture par BASQUIAT Jean-Paul

LE SEUIL, 240p. 15 cm x 24 cm - Novembre 2004 - ISBN : 2020786389

Note de lecture par GRANGER Alice

Ed. Lieu Commun. F.P.H.. Paris, 1993.231 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions L’Harmattan, Paris , 2000, ISBN , pages

Note de lecture par VIOLET Dominique

Ed. Desclée de Brouwer, 1996. 184 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions Alphée-JP Bertrand, 2007, ISBN : 978 2-753 80 230 8, 267 pages

Note de lecture par MORIN Edgar

Ed. Descartes et Cie, Paris 2003, ISBN : 2-84446-054-2, 332 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Presses Polytechnique et Universitaires romandes (Lausanne -Suisse), 1990, 190 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Michalon, Paris 1997, coll. Le Bien Commun, ISBN : 2684186-071 - X. 122 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Révision pour l'édition française de Baechler LaurentTraduction de l'Edition originale : Ostrom, E. (1990). Governing the commons. The evolution of institutions for collective action. Cambridge University Press)Editions de Boeck, 2010, ISBN 978 28041 6141 5 , 301 pages

Note de lecture par FLEURANCE Philippe

Centre de Publication Universitaire, Tunis, 2003, ISBN 9973-37-149-6, 300 p.

Note de lecture par MAHOUDEAU Julien

Ed. Armand Colin,Paris, 1994. 301 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. L' Harmattan - Les Presses de l'Université Laval, 2000. ISBN 2-7384-9634-2, 338 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Montchrestien. Paris, 1995 (coll. Clefs). 156 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Préface de Nicole Barthe; Postface de Jean-Louis Le Moigne
Éditions de BOECK Coll. Méthodes et Recherches, 2006,
ISBN 2-8041-5215-4, 403 pages

Note de lecture par BIAUSSER evelyne

Ouvrage

Éditions Quart Monde/Éditions de l'Atelier, ISBN 2-7082-3346-71998 - 304 pages - 16 X 22

Editions charles Léopold Mayer, Paris, 2009, ISBN 978 2 84377 146 0, 602 pages

Préface de Claude Alphandéry

Editions L'Harmattan, 2009, ISBN 978 2 296 09902 9 - 186 pages

Théorie de la modélisation

Repris en 2006 de la 4e édition 1994, ISBN 2130465153, avec un PROPOS LIMINAIRE POUR CETTE NOUVELLE EDITION, ré édition de ce livre sous le format dit ?e-book' dans la Collection des CLASSIQUES DU RESEAU INTELLIGENCE DE LA COMPLEXITE , Nombre de pages 360.

Accédez à l'intégralité du texte (Taille 5Mo - temps de téléchargement env. 1 minute avec l'ADSL)

Cette édition au format e--livre est reprise intégralement sur le site d'entraide des développeurs et professionnels de l'informatique francophones : Developpez.com
(http://www.developpez.com). Le fichier est en ligne à http://jean-louislemoigne.developpez.com

PUF (SUP le Sociologue), Paris 1991, 236 p.

Note de lecture par

Préface de Nicole Barthe; Postface de Jean-Louis Le Moigne
Éditions de BOECK Coll. Méthodes et Recherches, 2006,
ISBN 2-8041-5215-4, 403 pages

Traduit de l'Américain par M. Garène. "The dreams of reason" ­ 1988 - InterEditions. Paris. 1990. 366 p.

Le modèle associatif et ses enjeux

Préface de Noguès Henry. 
Questions contemporaines - ACTUALITE SOCIALE ET POLITIQUE SOCIOLOGIE
éd. L'Harmattan. ISBN : 2-7475-8043-1 - avril 2005 - 256 pages. 
2ème édition enrichie.

Edition Les Collections de l'INRETS 2006 ISBN : 2-85782 609 5 256 pages (rapport INRETS n° 261)

Kluwer Academic/Plenum Publishers, Hardbound, ISBN 0-306-47458-1, 2002

(Préface de H. Bartoli), Publications de la Sorbonne, Paris 1993. 160 pages.

Avant-propos d'Edgar Morin - préface de Daniel Filâtre - Ed l'Harmattan, 2005 ISBN : 2-7475-8137-3 ? ? 288 pages

Editions La Découverte, 2007, ISBN : 978-2-7071-4625-0, 120 pages

Documents

Délibération et gouvernabilité des systèmes complexes territoriaux. (Document d'atelier, )
Réflexions sur le renouvellement de l'intelligence de la gouvernance des organisations complexes à partir de l'observation des managers sportifs (Actes Conseil scientifique, )
(Document d'atelier, )

Cet échange destiné à être publié ultérieurement est incomplet encore puisque manquent les 'réponses d'O Torres. Nous nous autorisons pourtant à le publier ici avec le concours d'André Demailly qui a recueilli le témoignage de JF Quilici, témoignage qui gagne croyons nous à être placée dans le contexte pour lequel il avait été rédigée,

(Document d'atelier, )

Le processus contemporain d'éco-auto-ré-organisation de l'Union Européenne n'est il pas un de ceux qui doivent nous inciter collectivement à « travailler à bien penser » ? Entre Charybde (le souverainisme des Etats-Nations) et Scylla (l'impérialisme fédérant des Etats-Féodaux), ne sommes nous pas capables d'inventer des possibles ? Travailler à bien penser, c'est exercer notre intelligence de la complexité, en élaborant pragmatiquement les outils intellectuels rendant possible et pensable une « politique de civilisation » ? En interprétant la dynamique politique et sociale de l'Union Européenne dans le miroir du fédéralisme original de l'Etat-Providence canadien, Bruno Theret nous propose un tel exercice. Que l'on soit européen ou non, on verra qu'il nous concerne tous : « Complexité : D'autres voies intelligentes sont possibles » Il reprend, pour présenter son étude, le titre de l'ouvrage documenté qu'il vient de publier (Ed. Peter Lang AG, 2002).

(Mémorial, )

La disparition fin décembre 2008 de Georges Yves KERVERN (X Mines 55), qui fut un des premiers et fidèles compagnons et un des initiateurs de notre itinérance collective en Intelligence de la Complexité dés le debout des années 1990, nous touche tous beaucoup. Il nous laisse les traces précieuses de son intelligence rare, originale, créatrice, et les précieux souvenirs de sa coopérative amitié, chemin faisant. On trouvera dans notre Mémorial, le témoignage de notre gratitude et quelques références de certains de ses travaux qui nous ont particulièrement aidé et qui nous aident toujours.

DOSSIER MCX XXVI (Dossier MCX, )

Ouvert par un large et riche échange entre Edgar MORIN et Pierre CALAME, cette Conférence-Débat, présidée par Pascal PETIT a été animé par plusieurs interventions, notamment celle de Robert DELORME, (dont l'ouvrage « DEEP COMPLEXITY and THE SOCIAL SCIENCES, Experience, Modelling and Operationality » vient de paraitre). Ce vingt sixième Dossier MCX, coordonné par Dominique GENELOT, reprend la texte des huit contributions présentées et présente l'essentiel des échanges avec les nombreux participants. . En 60 pages, ce dossier constitue une contribution d'accès aisé aux renouvellements contemporains de notre intelligence de la gouvernance : Nous pouvons désormais « la penser autrement, la penser largement » , conclura Edgar Morin.

(Actes Conseil scientifique, )

A l'initiative du Conseil général des mines , s'est formé un groupe de fonctionnaires, de chercheurs et d'autres personnes intéressées, praticiens de la sécurité, chercheurs en sciences sociales et philosophes .travaillant sur la question du rôle de l'Etat pour renforcer ou rétablir la confiance : " Quelle est a place de la confiance ( "le lien de la société" et quel est le rôle de l'Etat responsable de la sécurité et de la cohésion de notre société ? : Après un an de travail, nous pensons utile d'ouvrir publiquement ce forum de réflexion. Tout d'abord, nous avons voulu rassembler du matériau pour la réflexion. Certes, nous n'avons pas lu tous les livres mais on trouvera des "notes de lectures" assez copieuses de plusieurs ouvrages de référence (voir ci-contre) avec, pour chacun, une courte note de présentation " http://www.cgm.org/Forums/Confiance/ . On trouvera en particulier une note de lecture d'Henri Prévot sur l'ouvrage de Jean-Pierre Dupuy " Pour un catastrophisme éclairé " dans la rubrique :
http://www.cgm.org/Forums/Confiance/notes-de lecture/catstrphecl.html

(Actes Conseil scientifique, )

En montrant, dés 1990, pièces à l'appui, que « le mode de gouvernance le mieux adapté à un problème posé au sein d'une société donnée ne peut être décrété a priori ; il est contingent aux caractéristiques (techniques, politiques, culturelles...) de ce problème et de cette société », Elinor Ostrom nous invitait à reconnaitre enfin l'irréductibilité des modes de gouvernance des actions collectives aux schémas théoriques toujours simplificateurs privilégiés jusqu'ici par les grandes institutions académiques. Aussi faut-il remercier l'Institutions du Nobel d'économie nous incitant à prêter enfin attention aux travaux de l'auteure de « la Gouvernance des Biens Communs »'. Grâce à sa rencontre avec des chercheurs du CIRAD Montpellier dont certains travaillaient étroitement avec E.O. depuis une vingtaine d'année, Roland PEREZ a su 'faire attention' à l'ouuvre d'E Ostrom et de son 'école de Bloomington'. Il s'attache depuis 3 ans, avec quelques collègues, à 'faire travailler' cette problématique de l'action collective dans les communautés francophone. Il nous propose ici de la mettre en perspective dans l'actualité des expériences et des travaux sur les phénomènes d'auto-éco organisation qui se développent 'sur le terrain', dans et par les multiples formes d'actions 'en commun'

'Quelle prospective ? A propos de l'éditorial "Pourquoi la prospective" ? ' (Document d'atelier, )

Cet article est une réponse à un éditorial d'Hugues de Jouvenel dans la revue Futuribles où il posait des questions de fond de l'état de la méthode prospective face à la complexité. Pierre Gonod y apporte des réponses pour le renouvellement de la culture et de la pratique prospectives.
Ce texte a été publié dans la Revue Futuribles. Nous remercions sa direction de nous avoir autorisé à le reproduire.
Source : Futuribles n°296, avril 2004
55, rue de Varenne - 75007 Paris ? France
Tél. : +33 1 53 63 37 70 ? Fax : +33 1 42 22 65 54
E-mail : revue [at] futuribles.com - Site Web : http://www.futuribles.com

(Document d'atelier, )

S'il est un concept étrange, de plus en plus employé en musique, même pour décrire des figures de l'écriture la plus abstraite- je pense par exemple à un compositeur contemporain comme Ferneyhough -, aussi pertinent en anthropologie qu'en analyse musicale, s'il est un concept par essence transdisciplinaire... c'est bien celui de "geste". Le geste musical est l'un des phénomènes complexes de l'expression humaine et animalière, qui relève de réactions synchrones diverses et variées.

(Actes Conseil scientifique, )
Edito 55 (Editorial, )

Le texte de cet éditorial diffusé sur le Site du Réseau courant février  pour présenter l'annonce de la Rencontre du 22 mars2011,  est publié dans le numéro 55 de l'Interlettre Chemin faisant qui parait début mai : Ce numéro portera ainsi deux éditoriaux :celui de février mars (SUR L'EXERCICE DE LA PENSEE COMPLEXE) et celui d'avril mai, CE QUI EST GENERE, GENERE A SON TOUR CE QUI LE GENERE ».

Épistémologie, prospective, praxéologie politique (Document d'atelier, )

Les nouvelles commandes sociales requièrent une réévaluation critique de la prospective et un détour par son épistémologie qui soulève la question de la représentation, celle du modèle mental individuel et collectif, de la complexité et ses implications. Cela requiert une autre façon de penser et de faire. Ceci conduit à la représentation du territoire comme système, aux concepts de configuration et de processus, à la temporalisation de ces derniers, et à leur mise en ?uvre. Il s'ensuit un nouveau modèle de relations entre prospective et décision à travers un mécanisme d'imbrication de la Gouvernance, de la participation citoyenne, de la méthode prospective et de la praxéologie politique.

L'Amérique Latine à nouveau comme laboratoire d'une société solidaire (Document APC, )

A Bogotá, en Colombie se constitue un programme académique du 2° semestre 2009 à l'Universidad Militar Nueva Granada de Bogotá avec le concour de plusieurs Univeristés boliviennes organisé sur le théme 'Edgar Morin Penseur planétaire' : A Malaina nous en donne un bref aperçu.

Un autre regard sur les politiques contemporaines des de gouvernance des systèmes se santé (Actes Conseil scientifique, )

Jean Pierre Dupuy, dans un article publié récemment par la revue anglophone COMPLEXUS, (Medicine and Power, A Tribute to Ivan Illich, Complexus 2003;1:157-163), attire notre attention sur la dérive quasi suicidaire que nos conceptions des progrès illimités de la science risquent d'imposer aux civilisations contemporaines élaborant leurs politiques de santé.
Il illustre remarquablement son argument en nous invitant à réfléchir à partir de quelques-unes unes des méditations provocantes qu'Ivan ILLICH nous a proposées jusqu'à sa disparition le 2 décembre 2002, articles dont on peut retrouver le texte dans des versions françaises sur la toile internet.
De bonnes lectures, fort actuelles pour enrichir notre intelligence de la complexité des systèmes de santé.

(Dossier MCX, )

La parution de 'l'Essai sur L'Oeconomie' de Pierre Calame nous a donné une occasion bienvenue pour activer les débats citoyens sur La Gouvernance des Sociétés et des Organisations Humaines. Ce dossier ouvre l'accès aux Enregistrements vidéo de cette Conférence-Débat du Réseau Intelligence de la Complexité Paris) le 25 novembre 2009, présidé par Pascal PETIT, avec des contributions de Pierre CALAME, Edgar MORIN, Dominique GENELOT, Michel ADAM, Ali AIT ABDELMALEK, Jean-Louis LE MOIGNE

(Document d'atelier, )

La chose est rarissime en France mais elle existe bel et bien. On peut y faire des sciences sociales en convoquant Morin, Le Moigne, Barel, Varela, Simon, Von Foerster, etc., en les confrontant aux théories sociologiques et économiques contemporaines. On y forme à un solide pluralisme méthodologique avec notamment une formation à l'approche « systèmes complexes ». C'est à Toulouse, à l'université des sciences sociales.

L'INTELLIGENCE DE LA GOUVERNANCE AU DEFI DE L'OECONOMIE(paris 25 XI 09) (Document de rencontre, )
Le pilotage de l'entreprise éco-système complexe (Dossier MCX, )
Sa théorie des systèmes complexes s'applique à la sécurité routière ou aux déchets nucléaires. (Document d'atelier, )
Conférence de Pierre Calame, du 20 novembre 2009, aux Semaines
Sociales
(Actes Conseil scientifique, )

« Plus un problème est complexe, plus il faut penser avec ses pieds » : argument solide que Pierre CALAME, Président de la FPH a développé dans une « Conférence aux Semaines Sociales sur 'les nouveaux défis et nouveaux visages de la solidarité' », le 20 novembre 2009. Il nous autorise à la publier sous le Site du Réseau. On verra que par sa teneur, elle nous concerne tous. « Il serait erroné d'opposer le niveau local, territorial, qui serait celui de l'action solidaire et le niveau mondial qui serait celui de la pensée. Ce serait retrouver les errements du « pensons globalement et agissons localement » qui, sous l'illusion du bon sens, a trop stérilisé la réflexion. La pensée est tout autant nécessaire au niveau local. Plus un problème est complexe, plus il faut penser avec ses pieds car c'est dans la réalité tangible que git la complexité et non à des échelles stratosphériques. Et c'est aussi au niveau global qu'il faut savoir agir et penser. Voilà je crois les nouveaux défis et les nouveaux visages de la solidarité"

La modélisation des réseaux pour instrumenter l'ingénierie d'une organisation complexe (Dossier MCX, )
Tribune libre publiée le 6 janvier 2010 par le Site : Le Cercle-Psy de « Sciences Humaines » (http://le-cercle-psy.scienceshumaines.com/politique-et-ecole-la-dimension-anthropologique_sh_24792)

(Document d'atelier, )

"Pourquoi l'école ne parvient-elle pas à donner à chaque enfant une chance égale
de stimuler son désir d'apprendre, de déployer son humanité ?" Pourtant, les
expériences de terrain encourageantes ne manquent pas. Plaidoyer pour un
projet de société qui veillerait à assurer une véritable éducation psychosociale, et
humaniste.
Son analyse nous entraîne à comprendre par quelles voies d'action nous pourrions aider notre école à intégrer pleinement sa finalité anthropologique. Ce qui appelle une éducation où savoirs, savoir-faire, savoir-être et savoir-être-ensemble s'apprennent conjointement. Des approches théoriques et de nombreuses expériences de terrain et d'outils existent, mais ils sont, en France, gravement négligés. L'école, « fille et mère de la société », devrait mieux s'interroger sur la contradiction fondamentale entre les valeurs républicaines qu'elle invoque et les valeurs réellement transmises. Armen Tarpinian (en référence à l'ouvrage collectif que nous avions signalé à sa parution, Ecole : changer de cap. Contributions à une éducation humanisante, 2007), propose ici - de façon non exhaustive - huit mesures basiques qui constitueraient « des réponses de fond » à la grande inquiétude et à la souffrance scolaire. Dans cette approche, fondatrice de plus d'humanité, « les Sept Savoirs pour l'éducation du Futur » préconisés par Edgar Morin demeurent des pistes d'or incontournables.

Pourquoi certains objectifs chiffrés sont contre-productifs (Actes Conseil scientifique, )

Notre
ami Bruno Tardieu nous a communiqué un texte publié par
les ‘Actualités Sociales Hebdomadaires’ fin
octobre 2007,  aprés l’annonce par le gouvernement
français d’un plan de lutte contre la grande pauvreté.
Plan qui, sous prétexte de simplification quantitative, risque
de s’avère fort contre-productif par l’effet,
usuel hélas, des dénis de complexité. ‘Ne
pouvons nous, interroge t il, enrichir l'indicateur pauvre
retenu  par le gouvernement pour lutter contre la pauvreté
(nombre de gens au dessous du seuil de pauvreté monétaire
60% du revenu médian) ?  La pauvreté est
multi dimensionnelle, tout le monde le sait, et choisir un critère
simplifiant mènera à des politiques superficielle et
pouvant aggraver plus encore la pauvreté des exclus par
l’ndicateur’. Interpellation qui mérite de
retenir ici notre attention collective. Nous le remercions de nous
autoriser à reprendre ici son article en complétant son
intitulé. (Ndlr) 

(Document d'atelier, )

l'article introduit et développe la formation du Paradigme Inforgétique (alternatif au Paradigme Energétique) à partir d'une paraphrase d'une célèbre formule de G Bachelard : «Loin que ce soit l'informatisation qui éclaire l'organisation, c'est l'organisation qui illumine l'informatisation ».

ACTUALITES PROSPECTIVES, ANALYSES CRITIQUES, CHRONIQUES (Document d'atelier, )

Le Millénaire a donné lieu à de nombreux travaux prospectifs, il est procédé à leur analyse critique. Ces prospectives se situent dans des horizons divers. La "mouvance prospective" se caractérise à travers des événements et l'évolution des idées. Dans l'analyse des idées, butées et avancées une attention particulière s'attache à un nouveau pôle prospectif : la " prospective du présent. Le renouveau méthodologique laisse entrevoir une "prospective du deuxième âge.

De 'L'HEURISTIQUE DE LA PEUR'... du Mur de la Complexité à éviter à 'L'HEURISTIQUE DE L'ESPERANCE' ? du Désir d'Humanité se civilisant (Editorial, )

Liens

(Veille en reliance, )
L'annonce de la reprise imminente des activités du Site de l'Institut International de Recherche, Politique de Civilisation de l'Université de Poitiers : L'IIRP, créé en février 2008 sous la présidence d'Edgar MORIN, l'Institut International de Recherche, Politique de Civilisation a pour vocation la mobilisation de la recherche de manière transversale sur les grands défis planétaires. L'IIRPC a choisi d'?uvrer dans trois champs : la biosphère, les représentations sociales et la gouvernance. Implanté en France à Poitiers pour trois ans, l'Institut a inscrit également dans ses missions l'accompagnement . Voir aussi : Au-delà du développement durable: http://crdp3-poitiers.org/angely2007/?page_id=17