Ethique Processus Téléologiques

Atelier

Atelier 10 - Critique épistémologique interne des sciences de la complexité

Un objectif symbolique à long terme nous sert de repère ambitieux : peut-être pourrait on se proposer de co produire dans quelques années, une nouvelle édition de la célèbre encyclopédie Pléiade animée par J.Piaget en 1967, par laquelle il restaura dans nos cultures les épistémologies constructivistes, en mobilisant de nombreux concours et en faisant de la "critique épistémologique interne " le fait nouveau et de conséquences incalculables pour l'avenir. Mais il nous importe moins d'atteindre cette balise que de "construire les méditations épistémologiques en cheminant ".

Note de lecture

Editions Autrement ? Frontières, Paris, 2005, ISBN 2 7467 0649 0, 185 pages

Note de lecture par GUILLEBAUD Jean-Claude

Fayard, 333 p.

Note de lecture par VILAR Sergio

Edition Les Empêcheurs de penser en rond, Paris, 2002, 199 p.

Note de lecture par LERBET Georges (†)

Ed. PUF. Paris. 1995. 245 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions REPAS, 2008, ISBN 2-9520180-6-5

Note de lecture par ADAM Michel

(T.I. : Méthodologies ; T. II : Etudes de cas). Ed. Lavoisier, Paris, 1993.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. L'Harmattan, Col. Ingénium, janvier 2007, ISBN 978-2-296-02661-2 , 297 p.

Note de lecture par BAQUIAST Jean-Paul

Ed. Travaux du Centre de Recherches Sémiologiques de l'Université de Neuchâtel, n° 62. Avril 1994.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Revue de Psychologie de la Motivation, N° 33. Juin 2002 (http://psychomotivation.free.fr ), 135 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Traduit de l'anglais par Christian Jeanmougin, InterEditions. Paris. 1995. 461 pages.

Note de lecture par MIERMONT Jacques

Edition Odile JACOB, 2009, ISBN 978 2 7381 2361 9, 213 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions Fabert, 2004, ISBN 2-907-164 63 5, 210 pages.

Note de lecture par BIAUSSER evelyne

LEKTON, vol. II, n - 1, Hiver 92.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

the MIT Press - Cambridge, Mass 1991, 308 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Grupo Editorial Cenzontle, Mexico D. F., Mexique, 2006, ISBN : 970-9929-02-X , 341 pages

Note de lecture par MALAINA Alvaro

Dunod, 1994.

Note de lecture par J.A.B.

éditions Economica, Paris, 2002, ISBN 2 7178 4461 9, 363 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. du Cerf, Paris, 1995. 101 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Préface de Jean-Louis Le Moigne
L'Harmattan Coll. Ingénium - Sciences et Techniques. ISBN : 2-7475-6827-X  septembre 2004  243 pages

Note de lecture par de VIVIES Xavier

Ed. PUF. La Nouvelle Encyclopédie Diderot, Paris, 1992. 289 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

P.U.F. Paris, 1990, 301 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Langue : Français
Éditeur : Seuil Collection : Points Essai Format : Poche, 2003 - ISBN : 2020616440, 400 pages. Première parution 2001. ISBN : 2020022715.

Note de lecture par LABERGE Yves

Ed. PUF, paris, 2003, ISBN 2 13 053191 1, 170 pages

Note de lecture par LERBET Georges (†)

Ed. ARLEA, Paris, 1996. 358 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Préface de Noguès Henry. 
Questions contemporaines - ACTUALITE SOCIALE ET POLITIQUE SOCIOLOGIE
éd. L'Harmattan. ISBN : 2-7475-8043-1 - avril 2005 - 256 pages. 
2ème édition enrichie.

Note de lecture par NOGUES Henry

,Cambridge University Press, Cambridge UK, 1991, 428 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

P.U.F. - Paris 1992 - 176 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

LE SEUIL, 240p. 15 cm x 24 cm - Novembre 2004 - ISBN : 2020786389

Note de lecture par LEMAIRE Philippe

Ed L'Harmattan, coll. Ingenium, ISBN : 2-7475-3707-2 ? 304 pages, février 2003

Note de lecture par De PERETTI André

Ed. Cujas - Paris, 1992, 135 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions Universitaires, Fribourg (Suisse), 1998. 441 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ouvrage

Préface de Nicole Barthe; Postface de Jean-Louis Le Moigne
Éditions de BOECK Coll. Méthodes et Recherches, 2006,
ISBN 2-8041-5215-4, 403 pages

Traduit de l'américain (1989) Interédition 1991. Paris, 496 p.

Sous la direction de Philippe Boudon

Edition l'Harmattan, Collection INGENIUM, novembre 2006 - ISBN : 2-296-01596-4  195 pages

Editions du Cerf, Paris, octobre 2007, ISBN 978 2 204 0798, 288 pages.

Volume V of the Santa Fé Institute Studies in the Sciences of Complexity, Addison­Wesley Pub. Cy. ­ N.Y. ­ 1988. 317 p.

Documents

De 'l'EMPIRISME RADICAL' (W James) au ?CONSTRUCTIVISME RADICAL' (E von Glasersfeld) (Actes Conseil scientifique, )

L’hommage
académique à ERNST VON GLASERSFELD, Récipiendaire
du doctorat en sciences de l’éducation Honoris Causa de
l’Université Laval, Québec (Cérémonie
de remise des diplômes, 18 juin 2006) présenté
par la professeure Marie Larochelle, nous donne une occasion de ré
aviver notre attention aux contributions épistémologique
d’Ernst von Glasersfeld : depuis 30 ans  au moins,
 le ‘père’ du ‘Constructivisme Radical’
explore pour nous la fascinante complexité vde l’acte de
connaître : « The construction of
knowledge » parait en 1988, « Radical
Constructivism, a way of knowing and learning » parait
en 1995. Nous remercions l’université Laval et la
professeure Marie Larochelle de nous autoriser à reprendre ici
ces textes,que l’on a intitulé ce document par une des
formules qui condensent, imparfaitement sans doute, l’argument
noyau des épistémologies constructivistes, en
particulier dans la présentation qu’en donne EvG :
En somme, écrit Marie  Larochelle, nous
décrivons ce que l’on peut faire dans le monde et non
pas, selon l’heureuse formule de Clifford Geertz, le monde tel
qu’il est lorsque Dieu seul le contemple! ». Ce
texte est précédé d’une succincte
introduction  à l’intention des lecteurs peu
familiers encore  avec cette œuvre d’une
« incroyable liberté intellectuelle dans
l’inspiration que l’on peut en tirer pour nos façons
d’agir et de cheminer dans le monde »  souligne
Marie Larochelle.

(Complexité Conscience in Extenso, )

La
campagne électorale française de 2007 ré active
un vieux débat, celui de l’identité nationale ;
autrement dit celui du ‘Vivre ensemble’ que connaissent
toutes les sociétés humaines construisant leur identité
solidarisante sur le concept de Nation.

Tour
à tour, les effets pervers des nationalismes exacerbés,
sources de guerres atroces, et des internationalismes utopiques,
sources de désordres ou d’anarchies insupportables, sont
évoqués pour exalter ou relativiser le primat de
l’identité nationale sur l’identité
citoyenne.

Pour
nous aider à nous former quelque ‘intelligence de la
complexité’ de ce complexe familier qu’est
‘l’inidentifiable Identité Nationale’, nous
avons demandé à Edgar Morin l’autorisation de
publier deux des articles qu’il écrivit au fil des 20
dernières années (en 1991 et 2002, en d’autres
campagnes électorales) sur cet ‘Identifiant’,
viatique symbolique de ‘l’affectio societatis’ qui
nous intégre et viatique pratique de la carte qui nous
différencie.

Sous
les titres « La francisation à l’épreuve
» (1991, et « La
fausse identité nationale »
(2002), on trouvera ces deux articles dans ce dossier.

Pour
éclairer plus largement encore ce dossier, on pourra
consulter, dans le ‘Cahier des Lectures’ du site, les
Notes consacrées à « Terre-Patrie
»
(E Morin et AB Kern), « L’Identité
humaine » (E
Morin, La Méthode, Tome V ) et « Les
identités meurtrières »
(A. Malouf).

ACTUALITES PROSPECTIVES, ANALYSES CRITIQUES, CHRONIQUES (Document d'atelier, )

Comment on "entre" en prospective. Le modèle 3CV : caractère, culture, comportement, vécu. La prospective un champ intellectuel sous tension. Entrer en "trans" comme manière de penser autrement et manière d'être. En annexe l'ensemble intellectuel des concepts, catégories et notions de base pour la prospective.

(Document d'atelier, )

Peut-on faire de la Gestion des Ressources Humaines sans éthique (individuelle et planétaire) ? Peut on se proposer une écologie de l'action pour faire évoluer les représentations hyperindividualistes de l'école et de la société professionnelle vers un début de conscience collective. (Atelier I3C n° 27)

(Actes Conseil scientifique, )

Sous ce titre intriguant, Jean-Pierre Dupuy a présenté une conférence donnée en ouverture des Premières Rencontres "Science et Décideurs", intitulées Prévenir et gérer les risques, sous l'égide du Ministère de la recherche et des nouvelles technologies, au Futuroscope, à Poitiers, le 28 novembre 2003. Il a bien voulu nous en communiquer le texte pour « les Documents du Conseil scientifique du Site MCX-APC. La conclusion de cette étude exprime si explicitement le projet de notre réflexion collective que nous sommes heureux de pouvoir contribuer à son audience : « Nous avons besoin de scientifiques "réflexifs": moins naïfs par rapport à la gangue idéologique dans laquelle se trouvent souvent pris leurs programmes de recherche; mais aussi plus conscients que leur science repose irréductiblement sur une série de décisions métaphysiques ». Georges Lerbet, nous transmettant ce document ajoute : « Un tel regard nouveau passe par un changement de conception et de pratiques dans la formation scientifique. Gérer des algorithmes est nécessaire mais insuffisant. Apprendre à les ?fabriquer' est tout aussi indispensable, ainsi qu'à les cadrer dans une culture épistémologique. A l'ère de la convergence des savoirs nanoscientifiques dont l'ambition consisterait à priver l'homme de ses propriétés auto-référentielles, c'est à dire à proprement le dénaturer, il nous faut oser admettre ce que nous savons et intégrer l'ouverture de l'avenir à nos problématiques'
Nous remercions très vivement Jean Pierre Dupuy de son accord pour publier ici cette réflexion si actuelles, ainsi que la rédaction de la revue Le Débat qui vient de publier cet article (N° de mars 2004) qui nous autorise à le reprendre sur le site Du RIC. ..

L'Ethique scientifique appelle les scientifiques à une ascèse épistémologique (Document d'atelier, )
(Document de rencontre, )

Présentation et Résumé des interventions Henri Atlan ("Auto-organisation, complexité, signification"), Mauro Ceruti ("L'observateur de l'observateur"), Jean-Pierre Dupuy ("Que reste-t-il de la Cybernétique à l'ère des Sciences Cognitives?"), Edgar Morin (L'épistémologie von Foersterienne), Robert Vallée ("des " Eigen-Values " à la remise d'une médaille d'or")

Liens

(Veille en reliance, )
La présentation détaillée d'une conférence d'Edgar MORIN clôturant le cycle de conférences 2006 de l'Institut Supérieur de pédagogie, le mardi 6 juin 2006
(Veille en reliance, )
Un article de Jean Marie Lévy-Leblond intitulé ‘(RE) METTRE LA SCIENCE EN CULTURE , de la crise épistémologique à l’exigence éthique’, article à mettre en toutes les mains de nos amis universitaires quelques soit leur spécialité, en prenant argument de l’autorité académique rassurante de son auteur . Nous découvrons cet article dans la récente livraison du Courrier de l’Environnement de l’INRA (déc. 08 ; N° 56) : « On voit donc que ces faiblesse de la science contemporaines affectent non seulement sa santé épistémologiques, mais aussi sa posture éthique. Aussi la situation actuelle appelle-t-elle une modification  profonde des pratiques de recherche – de la profession scientifique.  … Il ne peut y avoir de véritables ‘mise en culture de la science que si son aspect critique n’est pas gommé d’avance ». 
(Veille en reliance, )
Un article de son animatrice, Ana Paula Caetano (en collaboration avec Maria de Lurdes Silva) que publie la dynamique revue bilingue (portugais-anglais) de l’Université de Lisbonne  (UI&DCE) SISIFO,  Educational Sciences Journal (‘L’aventure de la connaissance n’est elle pas l’aventure de Sisyphe : aventure infinie ? ) : ‘Professional ethics and Teacher Education’ L’intelligence de la complexité nous invite à repenser les codes éthiques et déontologiques auquel se réfèrent les enseignants : quelques expériences montrent que ce défi peut être collectivement relevé. Bonne occasion d’attire l’attention sur cette belle et dynamique revue électronique réalisée par nos amis portugais  et publiée en deux langues