Epistémologies Constructivistes

Atelier

Atelier 33 - Anthro-politique et gouvernance des systèmes territoriaux

Penser la profonde recomposition des territoires à l'oeuvre dans les sociétés contemporaines appelle un renouvellement d'envergure de nos de représentation. Conçu comme un « construit » multidimensionnel par les acteurs qui le constituent, le territoire n'a plus la nature objectale que nos représentations traditionnelles lui prêtaient et les discours permettant d'en rendre compte ne sauraient sans naïveté s'inscrire dans l'objectivité. Si le territoire est un « construit » il appelle une connaissance constructiviste.
Mais cette posture épistémologique ne saurait suffire. La saisie et l

Atelier 0 - Conseil Scientifique du Réseau Intelligence de la Complexité (MCX-APC)

Cet atelier rassemble des textes et des études rédigées par les membres du Conseil Scientifique du Réseau Intelligence de la Complexité (MCX-APC), documents dont la portée est dans l'ensemble générale et épistémique : Il s'agit d'aviver notre Intelligence Collective de la Complexité en "restituant aux phénomènes toutes leurs solidarités", en contribuant à la permanente régénération de nos cultures civilisantes.

Atelier 10 - Critique épistémologique interne des sciences de la complexité

Un objectif symbolique à long terme nous sert de repère ambitieux : peut-être pourrait on se proposer de co produire dans quelques années, une nouvelle édition de la célèbre encyclopédie Pléiade animée par J.Piaget en 1967, par laquelle il restaura dans nos cultures les épistémologies constructivistes, en mobilisant de nombreux concours et en faisant de la "critique épistémologique interne " le fait nouveau et de conséquences incalculables pour l'avenir. Mais il nous importe moins d'atteindre cette balise que de "construire les méditations épistémologiques en cheminant ".

Atelier 29 - Complexité, Technologie et Epistémo-vigilance

Il s'agit ici d'assumer et de promouvoir une "veille" épistémique en réaction à une " épistémophobie " qui sévit de plus en plus au cours de cette seconde moitié du XX ème siècle. Ceci sans tomber dans l'épistémomanie, qui tendrait à généraliser hâtivement des analyses portant sur des expériences trop anciennes. Il s'agit de partir de choses qui sont en train de se faire, mais suffisamment avancées pour qu'on puisse en discerner les biais, les risques et les perspectives positives ou négatives. L'atelier repèrera et analysera les cas où il y a ignorance délibérée ou au contraire promotion

Note de lecture

Traduit de l'Américain par M. Garène. "The dreams of reason" ­ 1988 - InterEditions. Paris. 1990. 366 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Kluwer Academic Pub. Dordrecht, 1991, 301 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Hatier. Paris, 1991. 202 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

(Trad. fr. de J. Basch et P. Blanchard). Ed. du Seuil. Paris, 1995. 175 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Fondation Archives Jean Piaget (Cahier n° 12 ), Genève, 1992, 120 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Edition l'Harmattan, 2007 ISBN : 978-2-296-02887-6 ? 245 pages

Note de lecture par MARCHAND Marie

, Ed. P.U.F., Paris, 1995. 128 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Paris Desclée de Brouwer, col. " Sociologie du quotidien ", 2000, 252p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

L'Harmattan, Coll. Recherches et Innovations.ISBN : 2 ? 7475 ? 9050-X. 2005. 223 pages

Note de lecture par De PERETTI André

4e éd. DUNOD, 1999

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Fondation Archives Jean Piaget, Genève 1991 - 215 p

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Paris, Odile Jacob, 1997, 276 p.

Note de lecture par BIANCHI Françoise

Ed. Service de la Recherche en Education, Genève, CAHIER 15 du SRED 2009, ISBN 2 940238 19 7, 603 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. de l'Eclat, Paris, 1997. 167 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Traduit de l'anglais (1989) sous la direction de J. Chanu, P.U.F. Paris, 1992.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions Belin (Collection « Sup Psychologie »), ISBN 978-2-7011-3389-8, Juin 2007, 276 pages.

Note de lecture par DEMAILLY André

Ed. J. Vrin, Paris, 1993. 253 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

João pessoa : Editora Universitaria /Agemte, 2003, ISBN 85-237-0369-1, 204p.

Note de lecture par MORIN Edgar

Editions ENSP, (Rennes),2002, ISBN : 2-85952-775-3 ? 114 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Traduit de l'anglais et de l'allemand par A.L. Hacker. 1986. Editions du Seuil, Paris, 1990. 220 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Médecine et Hygiène, Genève, 1990, (juin, vol. 58, n° 225)

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. FPH ("Dossier pour un Débat"). Paris, sept. 93. 105 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions Economica, Paris 1996.

Note de lecture par BURGUIÈRE Pascal

Ed. PUF. Paris, 1992. 269 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

LE SEUIL, 240p. 15 cm x 24 cm - Novembre 2004 - ISBN : 2020786389

Note de lecture par LEMAIRE Philippe

Sage Publications, Newberry Park, CA, USA,1990. 424 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Edition PUF- Nouvelle Encyclopédie Diderot. Paris 1999. , ISBN 2 13 05 0104 4, 371 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. L'Harmattan & INNOVAL, 2005, ISBN 2 7475 7608 6, 154 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. De Boeck Université, Bruxelles et Paris, 1998, 300 pages, ISBN 2-8041-2772-9

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. P.U.G., Grenoble - 1994. 399 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

(Actes du Colloque international, Collège de France, nov. 1995). Ed. Honoré Champion, Paris, 1998, 271 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

AAAI Press, The MIT Press, 1995. 316 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Ellipses - Ecole Polytechnique - Paris - 1992 - 247 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Edition l'Harmattan, 2007 ISBN : 978-2-296-02887-6 ? 245 pages

Note de lecture par VIDAL Pascal

Ed. The Falmer Press. Londres. 1995. 213 page

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Presses Universitaires du Septentrion, Lille, 1999, ISBN 2-85939-604-7, 349 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions Anthropos-Economica, Paris, 2002, ISBN 2 7178 4385 X, 348 pages.

Note de lecture par ENGRAND Gérard

Ed. Armand Colin. Paris 1993. 419 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Introduction, traduction et commentaire de Pierre Pellegrin (bilingue grec-français). Ed. du Seuil, coll. Point, 1997. 571 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

(Textes de Bernays, Brouwer, Gentzen,Godel, Hilbert, Kreisel, Weige) Ed. J. VRIN, Paris 1992. 566 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed.. Jacques Garbay, 2008, ISBN 978 2 87647 294 5, 300 pages (réimpression de la traduction française par R Vallée, 1958)

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Pierre Mardaga éditeur, Sprimont (Belgique), 2004, ISBN 2-87009-863-4, 332 pages.

Note de lecture par TROADEC Bertrand

, éd. Boréal, Montréal, (2000), 503 pages.

Note de lecture par LAVALLEE Alain

Editions Hermes ? Lavoisier (Coll. Ingénierie représentationnelle et constructions de sens)

Note de lecture par BAQUIAST Jean-Paul

Revue Internationale de Systémique, vol. 9, n-2, 1995 (Ed. Afcet-Dunod). 200 pages.

Note de lecture par ORILLARD Magali, LE MOIGNE Jean-Louis

Traduction de l'édition anglaise de 1976, et annotations, de N. Balacheff et J.M. Laborde, Ed. Hermann, Paris 1984, ISBN 2 7056 1412 S, 218 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. L'Harmattan Paris 2003, ISBN 2 7475 3638 6 . 247 p.

Note de lecture par CLENET Jean

Editions Presses Universitaires de Grenoble, 1989

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis
Par VOGEL

Editions L’Harmattan, Paris, 1997. 293 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Plenum Press, New York, 1991, 664 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Hermès. Paris, 1995. 134 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions Economica, Paris, 1992, 263 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Palgrave MacMillan, NY, 2008, ISBN ? 13 : 978 0 230 51548 2, 365 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Paris, P.U.F., Que Sais-je ? N- 2969, 1995.

Note de lecture par GRIZE Jean-Blaise

Princeton University Press, 1997 , 232 pages, n° ISBN : 0-691-01567-8.

Note de lecture par DESCAMPS Renaud

Éditeur : Arléa, 2000, ISBN 2 86959 501-8, 105 pages

Note de lecture par GRANGER Alice

Préface de H A Simon pour l'édition française ; traduction et post face de J.L. Le Moigne, Editions Dunod, Paris, 1990

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Intersystems Publication - 1988 349 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. CYPRES., Ecole d'Art d'Aix-en-Provence, 13100. 1994. 320 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

The MIT Press. Cambridge, Mass., 1997. 457 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

CEPADUES Editions (Toulouse) 1992.290 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions Chronique sociale, Lyon 2009, ISBN 978 2 85008 747 9, 255 pages

Note de lecture par MARC Edmond

Ed. PUF, Paris 1996. 161 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Routledge, London, 2000, ISBN  0 415 13356 4   (hbk), 249 pages. - The Complexity Vision and the Teaching of Economics, Edward Elgar Publ. UK.  2000, ISBN 1 84064 252 1, 307 Pages 

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions Alphée-JP Bertrand, 2007, ISBN : 978 2-753 80 230 8, 267 pages

Note de lecture par MORIN Edgar

HERMES

Note de lecture par FELINE A.

(edited by P. Tedeschi), Cambridge University Press, 1997, ISBN : 0-521-62412-6, 224 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Cambridge university Press, 2001, ISBN 05 21 80361 6 302 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions L'Harmattan, 2004, ISBN 2 7475 7132 7, 280 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. DUNOD - Coll. AFCET Système, Paris, 1991 194 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

(Préface de H. Bartoli), Publications de la Sorbonne, Paris 1993. 160 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

The MIT Press, Cambridge, Mass. 1996. 231 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Edition EDK, 2007, ISBN : 978 2 84-8425 -4120 0 186 pages.

Note de lecture par MORIN Edgar

Editions d'organisation, Paris, 1994. T. III : 365 pages. T. IV : 388 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. PUF Paris, 2000, ISBN 2-1305478-7, 250 pages

Note de lecture par LERBET Georges (†)

The MIT Press, Cambridge, Mass. USA, 2004, ISBN 0 262 01 208 1, 553 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions Economica

Note de lecture par TANGY Norbert
Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

(traduit de l'allemand par A.L. Milcker et M. Baltzer) Ed. de Seuil, Paris, 1991 - 257 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Fayard, 333 p.

Note de lecture par VILAR Sergio

Ed. PUF, Paris, 1997. 128 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

(255 p.). Tome 2 - L'Homme, Ressource Stratégique" (330 p.), Les Editions d'Organisation, Paris, 1987

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions J VRIN (Librairie philosophique) 2009, ISBN 978 2 71116 2178, 125 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Armand Colin. Paris, 1996. 158 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

(lectures volume I) Addison­Wesley Pub. Cyy. (Santa Fé Institute Studies in the sciences of complexity serie) 1989 ­ 862p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions Mare & Martin. ISBN: 2-84934-034-92007,
www.mareetmartin.com

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. du Seuil, 1991. Paris. 187 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

1710, traduction J. Michelet, 1835, présentation et notes de B. Pinchard. Editions GF- Flammarion, Paris, ISBN : 2-08-070742-6, 178 pages. 2. "Présence de Vico", Actes du Colloque "Giambattista Vico aujourd'hui", (direction R. Pineri), Editions Université Paul Valéry, Montpellier, 1996, ISBN 2-84269-014-1, 221 pages. 3. "G.B.Vico et la naissance de l'anthropologie philosophique", (direction P. Forget), in "L'Art du Comprendre", avril 1998, n° 7, ISBN 1254-6321, 242 pages. 4. "Figures Italiennes de la Rationalité", (direction C. Menasseyre et A. Tossel), Editions Kimé, Paris, 1997, ISBN 2-84174-088-9, 652 pages. 5. "La Raison dédoublée, la Fabbrica della Mente", par Bruno Pinchard, Editions Aubier, Paris, 1992, ISBN : 2-7007-3339-8, 622 pages 6. "Vico et l'Histoire", par Paolo Cristofolini (suivis de textes de Vico), Ed. PUF, 1995, ISBN : 2-13-046880-2, 128 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

traduit et présenté par Emboussy N.
Editions Dianoïa pour la traduction française, 2001, ISBN 2913126030, 239 p. et pour la version anglaise originale, Cambridge University Press, 1958, ISBN 521092612, 241 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ouvrage

Mélanges en l'honneur du professeur Martinet

Ed VUIBERT ?Collection FNEGE, 2008, ISBN : 2-7117-6890, 340 pages

Langue : Français Éditeur : Editions de la Villette (1 mars 2004)
Collection : Passage
Format : Broché - 96 pages
ISBN : 2903539731
Dimensions (en cm) : 12 x 1 x 21

Mélanges en l'honneur du
professeur Jean-Louis LE MOIGNE

Grasce (éd.), P.U.F., septembre 1999

Edition l'Harmattan, 2007 ISBN : 978-2-296-02887-6 ? 245 pages

Théorie de la modélisation

Repris en 2006 de la 4e édition 1994, ISBN 2130465153, avec un PROPOS LIMINAIRE POUR CETTE NOUVELLE EDITION, ré édition de ce livre sous le format dit ?e-book' dans la Collection des CLASSIQUES DU RESEAU INTELLIGENCE DE LA COMPLEXITE , Nombre de pages 360.

Accédez à l'intégralité du texte (Taille 5Mo - temps de téléchargement env. 1 minute avec l'ADSL)

Cette édition au format e--livre est reprise intégralement sur le site d'entraide des développeurs et professionnels de l'informatique francophones : Developpez.com
(http://www.developpez.com). Le fichier est en ligne à http://jean-louislemoigne.developpez.com

Edition Alternatives Economiques Poche, 2010, ISBN 2-35240-051-1, 120 pages.

Presentation & Traduction par PONS Alain, 1981 (texte de 1708)

Publié sur le site du Réseau Intelligence de la Complexité, 2005
Accédez à l'intégralité du texte

Collection Ingénium - L'Harmattan 2002
ISBN : 2-7475-3471-5 ? 264 pages

Sense Publishers, Rotterdam, the Netherland , 2007,
ISBN : 978 90 8790 085 4, 323 pages.

traduit par J.L.Le Moigne Edition Gallimard ? FOLIO ? Essais, 2004, ISBN 2 07 030152 4, 464 p.

Edisud (Coll. Les Ecritures Du Sud). 2006, ISBN 2744905879, 192 pages

PUF ,Coll. ?Que Sais je ?' 2007, ISBN 978-213 056104 029, 128 pages

Collection Ingénium - L'Harmattan 2002
ISBN : 2-7475-2575-9 ? 300 pages

Rencontres avec Heinz von Foerster

Editions l'Harmattan, collection Ingénium
ISBN : 2-296-00473-3 ? juin 2006 ? 170 pages

Le couple d'aujourd'hui et sa thérapie

ISBN : 2 907 164 63 5

Éditions Fabert
Diffusion : Desclée de Brouwer
Distribution : Seuil

Sous la direction de Philippe Boudon

Edition l'Harmattan, Collection INGENIUM, novembre 2006 - ISBN : 2-296-01596-4  195 pages

Paris, P.U.F., Que Sais-je ? N- 2969, 1995.

Documents

Sur la fonction épistémique des langages. (Dossier MCX, )

Essai 1 : De la dubitation à la pensée probabilitaire. Essai 2 : De la rhétorique à la modélisation des interactions sociales.

(Les introuvables de H.A Simon, )

Après sa participation au Séminaire de la Grande Motte, fin janvier 1984 (cf. les introuvables n° 2 & 3 ), H A Simon fut convié à donner plusieurs conférences à Paris. Notamment aux " Débats de l'AFCET ", organisé exceptionnellement avec la concours du Collège international de philosophie, et du CNRS. Les actes de cette Conférence - Débat du 6 février 1984 furent édités peu après par l'AFCET sous la forme d'une plaquette depuis longtemps épuisée. Cette pièce rare a sa place dans les introuvables de H Simon en langue française. Outre son intérêt historique (" 20 ans après "), elle a le mérite de mettre en perspective la naissance des " sciences de l'artificiel ", dont on peut dire qu'elles sont au fond les plus naturelles des sciences, dés lors que nous leur demandons de nous aider à réfléchir et à comprendre plutôt qu'à calculer et à prédire. La thèse de l'inséparabilité pragmatique de la syntaxe et de la sémantique dans tout traitement de l'information va prendre ici toute sa force.
On a conservé la forme orale (traduite de l'anglais) de cette conférence, et on a pu retrouver le script des réponses de H Simon aux questions qui suivirent ce débat. On verra que, pour l'essentiel, ce texte rédigé avant le prodigieux développement des micro-ordinateurs et de l'Internet, comme avant la chute du mur de Berlin, reste d'une remarquable pertinence pour enrichir notre Intelligence collective de la complexité.

Dossier Préparatoire (Dossier MCX, )

Le
Dossier préparatoire du Grand Débat remis aux
participants lors de cette stimulante Rencontre.

(Actes Conseil scientifique, )

Dans les pratiques de formation, les modèles constructivistes habituels paraissent limités quand elles sont évaluées. Ce qui est cause de dysfonctionnement, ce n'est pas le fonctionnement opératoire tel que l'a défini Piaget, mais ce que nous appelons une «conception» de la situation, c'est dire à la fois un type de questionnement, un cadre de références, des signifiants, des réseaux sémantiques, y compris un type de rapport au contexte, au savoir et à l'apprendre. Autant d'éléments qui orientent la façon de penser et d'apprendre de chaque personne peu pris en compte.

Transformer nos expériences en sciences avec conscience (Document de rencontre, )

Sous l'étendard emblématique du 'Paradigme de Reliance', confronter ces 'Nouveaux discours sur la méthode des études de notre temps' . Dans l'ample perspective éco - anthropologique proposée par Gregory Bateson :'Les patterns qui relient Corps - Esprit - Monde', nous pourrons questionner, interpréter et discuter les contributions épistémologiques de l'Empirisme, (W. James), du Pragmatisme, (J. Dewey) et du Constructivisme, (E von Glasersfeld) : Quatre grands témoins du XX° siècle à méditer aujourd'hui pour civiliser notre planète en devenir et en reliance « Corps - Esprit - Monde »

(Actes Conseil scientifique, )

« Giambattista VICO (1668-1744) est le témoin par excellence de l’établissement d’un règne intellectuel dont nous sommes issus. Mais, au lieu d’être l’un des suppôts de ce règne intellectuel, il en fut l’agent de subversion par excellence. … Selon VICO, quiconque veut entrer dans les logiques mythologiques qui constituent le lien social, doit comprendre que l’humanité n’est pas une fonction théorique, mais une fonction fondamentalement pratique. L’homme a fait son monde et il ne l’oublie que lorsqu’il se laisse captiver par ses propres produits. Il y a en effet une capacité pratique en l’homme en tant précisément qu’il est producteur. On doit se rendre attentif à cette capacité productive parce que «poétique» ne veut rien dire d’autre que «productif». Un poète c’est un producteur. Mais l’homme est producteur de mythe avant d’être producteur de marchandises,. Le rapport social est poétique avant d’être un rapport social de production ». En magnifiant l’aptitude humaine à exercer son ingénium, son ‘intelligence héroïque’, Vico, nous invite aujourd’hui à renouveler notre regard : «Il est possible pour nous de rester des hommes qui savent ce qu’ils font »

(Actes Conseil scientifique, )

...un
petit document: « Le
criterium du vrai et la règle pour le reconnaître, c’est
de l’avoir fait » (G Vico, 1710),
Invitation à la lecture d’une discussion
proposée par M. Mugur-Schachter sur la possibilité de
proposer d’une manière constructive une réponse
positive à une question qui soit bien une question
scientifique’ rédigé par JL Le Moigne pour
inviter à la lecture d’un document important rédigé
par M Mugur Schachter intitulé’
REMARQUES SUR POUR UN PRINCIPE MAT MATERIALISTE FORT

(Actes Conseil scientifique, )

Le professeur. Gérard Mégie, Président du CNRS, membre de l'Académie des sciences, a publié récemment un article sur les défis que les recherches contemporaines sur le changement climatique posent à nos sociétés : Ne s'agit il pas pour la recherche scientifique de retrouver « l'idéal de complexité de la science contemporaine visant à restaurer la solidarité entre tous les phénomènes »que nous rappelait G. Bachelard dés 1934 ?
« Comment alors faire face au défi posé par le fait que les changements planétaires induits dans notre environnement viennent se superposer aux problèmes existants que posent l'état de pauvreté, les maladies, la malnutrition d'une large part de l'humanité ? Certaines sociétés pourront s'adapter aux changements, d'autres, et ce sont les plus nombreux, ne le pourront pas dans l'état actuel de leurs perspectives de développement. Quelles réponses leur apporter alors même que nos modes de développement sont eux-mêmes incompatibles avec un développement durable de la planète ? Comment enfin, face à cette complexité et à ce changement dans les relations entre l'homme et la nature, définir une ou des stratégies de recherche pertinentes ? On trouvera ce texte du Pr G. Mégie sur le site de site de l'Association des Anciens et Amis du CNRS http://www.anciens-amis-cnrs.com/, qui le publie dans la rubrique Bulletin n° 33 - novembre 2003 , Numéro Spécial recherche. (sous le titre « Recherches sur le changement climatique, interdisciplinarité et stratégie du CNRS »)?
Nous remercions le Pr G Mégie, l'Association et son président, M JB Donnet de leur aimable accord pour l'établissement de ce lien : Une contribution si bienvenue à notre intelligence de la complexité. JLM.

L'expérience de l'entrainement des sportifs de haut niveau (Editorial, )

NDLR : Les occasions de bénéficier des leçons de l'expérience d'un entraineur de sportifs de haut niveau s'interrogeant sur l'imprévisibilité de la performance ne sont pas encore fréquentes. Surtout lorsque ces leçons valent pour bien d'autres champs d'expérience de l'action humaine entendue dans sa complexité. Un colloque organisé à l'INSEP fin 2007 nous a permis ce bénéfice par l'exposé de Claude Fauquet, exposé qu'introduit notre ami Ph Fleurance. Cette Rencontre nous invite si pragmatiquement à poursuivre intelligemment l'exploration de la complexité. Nous les remercions d'avoir accepté de la mettre sous la forme d'un bref éditorial, chemin faisant. (JL LM)

(Actes Conseil scientifique, )

(Cet article, issu d’une conférence invitée au Congrés ARFISE Lisbone, fevrier 2007 en hommage à Teresa AMBROSIO, est par ailleurs publié en portugais et en anglais dans le numéro 4 de la revue SISIFO (publiée par l’Unidade de I&D de Ciências da Educação da Universidade de Lisboa), revue electronique bilingue Portugais –Anglais, http://sisifo.fpce.ul.pt ). « Un nouveau paradigme pour les politiques éducatives ‘tout au long de la vie » : C’est par cet appel que Teresa Ambrosio nous invitait à assumer individuellement et collectivement nos responsabilités civiques en ‘restaurant toutes les solidarités entre tous les phénomènes’ que sans cesse nous rencontrons … tout au long de la vie’ : « Acquérir une rationalité ouverte, prendre en compte la dimension imaginaire dans la « gouvernance », faire vivre des lieux pour la dialogique, la re-création du sens, la re-évaluation permanente des convictions durables et historiques des communautés (les valeurs) exigées par les changements de notre époque et par les nouveaux problèmes à l’échelle mondiale, auxquels nous sommes confrontés. » Ces quelques lignes ne caractérisent elles pas l’essentiel de ce que doit être ce nouveau paradigme épistémologique ?.... »

Merveilleux et pourtant compréhensible
est le traitement heuristique des systèmes de symboles physiques
(Document d'atelier, )

La «Conférence Turing 1975_ de A.Newell et H.A. Simon, « Symbols and Search » constitue un exercice exceptionnel de critique épistémologique interne de l'informatique. Elle propose notamment une théorie solide des processus de symbolisation complexe. Elle introduit d'autre part un renouvellement remarquable des paradigmes de l'épistémologie, légitimant l'épistémologie «empiriciste » développées par H.A Simon.
L'étude de ce texte étonnant a été publiée par la Revue d'Intelligence Artificielle en 2002 (Vol 16, 1-2), et il est repris sur la toile par la Revue Automates Intelligent (n° 56). Nous remercions ces éditeurs pour leur autorisation de reproduction.
http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2004/56/Articlelemoigne.pdf

(Document d'atelier, )

Lors du Colloque de Viseu « Complexité, Valeurs et Education du Futur, autour de l’œuvre d’Edgar Morin » (http://30anos.ipiaget.org/ )organisé par ‘l’Instituto Piaget’ le 22 Mai 2009 pour son trentième anniversaire sur son Campus Universitaire avec la participation d’Edgar Morin, notre amie Françoise BIANCHI a présenté une étude particulièrement intéressante sur la formation du ‘chemin vers un « enseignement éducatif » à travers l’œuvre immense d’Edgar Morin. Peut-on le présenter en reprenant quelques lignes de son introduction ? : Dans sa dédicace à « Relier les connaissances », Edgar Morin m’écrivait : Voici « la deuxième partie de mon cycle pédagogique ; la troisième arrive. » Et dans l’Avant-propos, il présente ‘Les Sept savoirs’ comme « l’ultime d’une trilogie pédagogique ». Cette œuvre immense, qui débute à la moitié du XX°siècle, trace donc ainsi, après les six tomes de la Méthode, un chemin vers un « enseignement éducatif …. Je souhaiterais plutôt interroger la genèse du cycle pédagogique morinien, les jalons qui figurent dans l’œuvre antérieure, les racines de ces propositions dans l’œuvre et la vie d’Edgar Morin, sans en oublier l’objectif général, les finalités - et j’examinerai le contenu de cette trilogie : La Tête bien faite (mai 1999), Relier les connaissances (octobre 1999), Les Sept savoirs nécessaires à l’éducation du futur (septembre 2000). … ;Nous remercions Françoise Bianchi et nos amis portugais de l’Instituto J Piaget de leur accord pour donner ici à nos lecteurs la primeure de cette vivifiante reliance de la genèse de l’Œuvre et de la formation d’un ‘enseignement éducatif’.

(Les introuvables de H.A Simon, )

Cet article de H.A. Simon est sans doute le premier texte dans lequel il présente la dualité entre deux formes de rationalités, qu'il baptise "substantive" et "procédurale". Cet argument fut présenté initialement dés 1973 et publié sous cette forme en anglais en 1976. (traduction française dans PISTES, n° 3, 1992)

Version traduite de FORMALISMS OF SYSTEMIC MODELLING (Document d'atelier, )

«FORMALISMS OF SYSTEMIC
MODELLING » de J.L. Le Moigne, accompagné de
sa version originale en français « LES
FORMALISMES DE LA MODELISATION SYSTEMIQUE ». Ces
deux textes rédigés initialement en 1992, proposent une
alternative argumentée à la définition classique
des formalismes, définition qui en restreint l’usage aux
seules expressions de la modélisation analytique et des
raisonnements syllogistique parfaits. La modélisation
systémique et  les raisonnements procéduraux ne
peuvent-ils eux aussi s’exprimer dans le cadre rigoureux d’un
formalisme canonique correctement construit que celui de l’analytique
déductive ? Cela va sans dire, et cela va encore mieux
en  exposant l’argumentation épistémologique
qui légitime son bon usage. 

(What is computer science ?) (Les introuvables de H.A Simon, )

Cet «Introuvable de H A Simon en langue française » (N° 8) reprend la traduction du petit ‘Manifeste’ affiché par H Simon et ses deux collègues A Newell et A Perlis le 10 juillet 1967 à la porte du département ‘Computer Science‘ (Pittsburg) qui venait d’être officiellement constitué à l’université Carnegie – Mellon. Il fut initialement traduit par JL Le Moigne et publié dans le N° 21 de la Revue AFCET-Interfaces, juillet 1984. Il documentait une controverse initialisée peu avant dans la même revue (N°17 mars 1984) sous le titre : ‘l’informatique est-elle une science ?’. On peut légitimement le considérer comme une contribution essentielle à légitimation épistémologique de la science informatique (qu’il serait plus judicieux d’appeler la science computique). Le texte original anglais (référence 302 dans la bibliographie CMU de H Simon) fut ensuite publié sous la forme d’une « Letter to Science », dans ‘Science’, 1967, 155,( 1373-74)

(Document d'atelier, )

Cette
étude sur la modélisation des processus récursifs
couplant, dans les organisations sociales, les projets de l’action
et la pratique de l’action fut présentée en 2002
à un Colloque de Cerisy consacré à F. Von
Hayek. Comme elle aborde l’identification et la légitimation
des raisonnements à la fois récursifs et téléologiques
pouvant – ou devant – être mis en œuvre dans
la modélisation des systèmes complexes, il peut-être
judicieux de la rendre aisément accessible au moment ou les
travaux sur la modélisation des processus récursifs
retrouve un certain intérêt dans les études
organisationnelles.

(Les introuvables de H.A Simon, )

HA Simon, en proposant à JL le Moigne quelques brefs commentaires sur le Compte rendu de lecture que celui-ci avait rédigé sur les « Models of my Life » qu'il venait de publier en 1991, avait apporté quelques indications qui précisaient plusieurs aspects importants des contextes de ses réflexions. En particulier, sur les arguments qui l'incitaient à préférer de plus en plus des références aux épistémologies empiristes plutôt qu'aux épistémologies positivistes. Cette lettre fut traduite et introduite avec un bref commentaire en "apostille" au Compte rendu de lecture de ce livre publié fin 1991 dans la Revue Internationale de Systémique (Vol 5, /4), Revue aujourd'hui disparue. Aussi a-t-on repris sur le cahier des Lectures du Site du Réseau le texte de cette Note de lecture accompagné de cette apostille de HA Simon.

Présentation et traduction par Alain PONS (Actes Conseil scientifique, )

Depuis
plus de dix ans, nous regrettions que ‘l’autre
Discours de la Méthode’ , celui que G.B.  Vico
présenta et publia en 1708, ne soit plus aisément
accessibles aux lecteurs francophones, alors qu’il en existait
une remarquable traduction critique publiée en 1981 par Alain
PONS, malheureusement épuisée depuis longtemps. Nous
avons demandé à Alain PONS l’autorisation de la
reproduire sur le site du Réseau ‘Intelligence de la
Complexité’ (MCX-APC). Son importance pour le
développement de  la culture épistémologique
francophone contemporaine est si manifeste qu’il importait d’en
faciliter l’accés à tous les citoyens qui
s’attachent à ‘travailler à bien penser’.

Version originale en français (Document d'atelier, )

ce texte légèrement amendé dans sa forme, sera traduit en anglais et publié dans la Revue Constructivist Foundations, March 2011, Vol. 6, n° 2, p.152-156, sous le titre  "From Jean Piaget to Ernst von Glasersfeld: An Epistemological Itinerary in Review"

De 'l'EMPIRISME RADICAL' (W James) au ?CONSTRUCTIVISME RADICAL' (E von Glasersfeld) (Actes Conseil scientifique, )

L’hommage
académique à ERNST VON GLASERSFELD, Récipiendaire
du doctorat en sciences de l’éducation Honoris Causa de
l’Université Laval, Québec (Cérémonie
de remise des diplômes, 18 juin 2006) présenté
par la professeure Marie Larochelle, nous donne une occasion de ré
aviver notre attention aux contributions épistémologique
d’Ernst von Glasersfeld : depuis 30 ans  au moins,
 le ‘père’ du ‘Constructivisme Radical’
explore pour nous la fascinante complexité vde l’acte de
connaître : « The construction of
knowledge » parait en 1988, « Radical
Constructivism, a way of knowing and learning » parait
en 1995. Nous remercions l’université Laval et la
professeure Marie Larochelle de nous autoriser à reprendre ici
ces textes,que l’on a intitulé ce document par une des
formules qui condensent, imparfaitement sans doute, l’argument
noyau des épistémologies constructivistes, en
particulier dans la présentation qu’en donne EvG :
En somme, écrit Marie  Larochelle, nous
décrivons ce que l’on peut faire dans le monde et non
pas, selon l’heureuse formule de Clifford Geertz, le monde tel
qu’il est lorsque Dieu seul le contemple! ». Ce
texte est précédé d’une succincte
introduction  à l’intention des lecteurs peu
familiers encore  avec cette œuvre d’une
« incroyable liberté intellectuelle dans
l’inspiration que l’on peut en tirer pour nos façons
d’agir et de cheminer dans le monde »  souligne
Marie Larochelle.

Liens

(Veille en reliance, )
La Fondation Jean Piaget a été créée en 1976 par Jean Piaget pour favoriser l'essor des recherches en psychologie et en épistémologie. Elle a, à cet effet, soutenu pendant plusieurs années un certain nombre d'activités scientifiques (bourses de la Fondation Archives Jean Piaget, travaux avancés de recherche, organisation de colloques, etc.), ainsi que la publication des dernières recherches dirigées ou initiées par Piaget au Centre International d'épistémologie génétique.
(Veille en reliance, )
Un article d'Ernst von Glasersfeld de 2001: THE RADICAL CONSTRUCTIVIST VIEW OF SCIENCE publié dans ?Foundations of Science, special issue on "The Impact of Radical Constructivism on Science", edited by A. Riegler, 2001, vol. 6, no. 1?3: 31?43.'qui mérite particulierement notre attention aujourd'hui :
?From the constructivist perspective, science cannot transcend the domain of experience. Scientific theories are seen as models that help to order and manage that domain. As the experiential field expands, models are replaced by others based on novel conceptual constructs. The paper suggests the substitution of ?viability' or ?functional fit' for the notions of Truth and objective representation of an experiencer-independent reality. This by-passes the sceptics' incontrovertible arguments against certain real-world knowledge and proposes the Piagetian conception of cognition as the function that generates ways and means for dealing with the world of experience.
(Veille en reliance, )
Les récents numéros de la revue « Constructivist Foundations »  et en particulier le Vol. 2, Nos. 2–3  (double issue March 2007) qui rassemble un riche hommage à Ernst von Glasersfeld pour son quatre vingt dixième anniversaire   et Vol. 3, No. 1  (November 2007, qui inclue notamment une l’étude de B Troadec reprenant pour une part  (en version anglaise) sa contribution à l’ouvrage publié cette année sous la direction de J Miermont « Constructivism, Culture, and Cognitive Development. Which Kinds of Scheme for a Cultural Psychologist? »

            « The ideas and concepts developed in the present paper are neither new nor innovative. I relate the conceptual shift from a positivist to a radical constructivist epistemology that was necessary in order for me to be able to study the relationship between culture and children’s cognitive development. While the present discussion may not be innovative from a radical constructivist point of view, it is so from the point of view of mainstream developmental psychology;”

(Veille en reliance, )
Un DOSSIER construit autour d’un article fort constructif d’Ernst von Glasersfeld sous le titre Who Conceives of Society?’,  suivi par une dizaine de contributions (dont une de JL Le Moigne, sous le titre ‘Who Conceives of the individual ?’)et conclu par les ‘réponses d’E Von Glasersfeld, publié par la belle revue Constructivist Foundations’ dans son vol 3, N° 2, march 2008 (p. 3-52), aisément accessible sur la Toile.  Une clarification solidement étayée du statut épistémologique du ‘Constructiviste Radical’ , irréductible aux collections de recettes méthodologiques que voudrait lui opposer des tenants d’un socio constructivisme.
(Veille en reliance, )
Le site Internet de ?La Fondation Jean Piaget', animé par JJ Ducret, se développe depuis 2006, afin de faciliter l'accès à une oeuvre composée de centaines d'articles et d'ouvrages (ainsi que la publication des dernières recherches dirigées ou initiées par Piaget au Centre International d'épistémologie génétique.) : Rendre accessible par voie électronique les textes de Jean Piaget épuisés et non réédités. Parallèlement à cette diffusion qui se fait progressivement, (et qui, en 2 ans, a déjà beaucoup progressé), sont également mis à disposition des internautes: une bibliographie exhaustive, une biographie, des textes introduisant à l'oeuvre tout entière ou à certaines de ses parties, des résumés des écrits diffusés, etc. Un Forum fort vivant, animé également par JJ Ducret mérite souvent le détour. Ainsi une discussion sur le thème ?J Piaget et la raison créatrice ? suscite une riche discussion sur qui rapproche ou au contraire oppose Bachelard et Piaget dans leur conception de l'évolution des sciences et de la raison.
(Veille en reliance, )
L'Atelier-Forum MCX 10 ?Critique épistémologique des sciences de la complexité', animé par G Lerbet et J L Le Moigne) a repéré le lancement du site PHILOSCIENCES www.philosciences.com, animé par Patrick JUIGNET : « Le site ?philosciences.com ? propose une réflexion interactive entre science et philosophie, que nous appelons la "philoscience". Le contenu du site est plus particulièrement orienté vers les sciences de la vie, de l'homme et de la société. »Basé sur un séminaire du Collège International de Philosophie, établi à l'Université de Nice, ce site témoigne d'une sympathique vitalité : Pour ouvrir un tel séminaire en ligne il n'est pas encore usuel de consacrer une discussion préliminaire à ?Une épistémologie pour l'étude du complexe'), ou aux « procédés d'exclusion de l'humain dans les sciences de l'homme : ? ?Parmi les productions humaines exclues, se trouvent la pensée, le sens, les conduites complexes finalisées, l'interaction humaine, le contexte relationnel social et culturel.' (Juignet Patrick, Philosciences, 2008). Le site de Philosciences présente en outre une première collection de liens sur ce thème, certes encore un peu trop exclusivement académique et franco-française, mais qui permet l'accès à quelques bonnes sources documentaires.
(Veille en reliance, )
La genèse d'un des plus célèbre (et des plus provocant, pour les uns , stimulant pour les autres) article de H von Foerster : ?On Computing a Reality' est narré par A Muller dans un récent numéro de ?Constructivist Foundations' - http://www.univie.ac.at/constructivism/journal/ -(vol 4, nb 1, november 2008, p.62-69), aisément accessible sur la toile. Un des principaux intérêts de cette pièce d'archive tient à la vive discussion initiale (1973) du choix d'un pronom : Faut-il dire LA réalité, ou UNE réalité ? La ?défense' de H von Foerster plaidant pour 'une' réalité devient une pièce de base de la formation contemporaine de l'épistémologie constructiviste
(Veille en reliance, )
C’est par cette formule provocante que je prends le parti de présenter et surtout d’inviter à lire - une remarquable étude de J P Baquiast, qu’il publie modestement sous le titre « Exemple d’application de la méthode de conceptualisation relativisé (MCR) aux problèmes du réchauffement climatique ». Les premières lignes de ce texte disent fort explicitement son projet : « La Méthode de conceptualisation relativisée (MCR) inventée par la physicienne Mioara Mugur-Schächter dans le cadre d’un approfondissement de ses recherches en physique quantique se révèle un outil particulièrement performant pour l’ensemble des disciplines scientifiques. Au-delà, la méthode est appelée à modifier l’épistémologie des connaissances et plus généralement l’usage des langages appliqués à la représentation de ce que les sens croient percevoir du monde extérieur. Cet article vise à montrer comment MCR, convenablement appliquée, pourrait éclaircir considérablement les discours scientifiques et politiques relatifs à la grande crise systémique que nous subissons actuellement. Le champ retenu est celui du réchauffement climatique, mais on verra que de nombreux autres domaines aussi sensibles pourraient être abordés » (Je souligne).. Cet exposé illustré par une interprétation renouvelante qui met en valeur  cet ‘autre regard sur le réchauffement’ suscité par une application de la méthode de conceptualisation relativisé (MCR) dans les champs de la Climatique contemporaine me semble pouvoir être caractérisé par la devise que JP Baquiast propose de mettre au fronton de l’épistémologie renouvelée que révèle la  MCR : « Il n'y a de "science" que de descriptions » : ‘Une annonce introductive dans des termes très synthétiques’ dira t il. Cet article est publié dans le N° 95 de la vivifiante Revue Automate Intelligent que dirige J P Baquiast sous un titre général qui me parait fort heureux   Science et politique : MCR pour mieux analyser la grande crise climatique par Jean-Paul Baquiast (21/03/2009). J’assure au lecteur qui craint l’abscondité de la langue des physiciens que son écriture est fort aisé et même exemplaire, toit en étant sérieusement documenté.
(Veille en reliance, )
La parution récente de nouvelles traductions de deux ouvrages de Giambatista VICO chacune remarquablement documentée qui vont enrichir et complétée nos lectures du DISCOURS DE LA METHODE DES ETUDES DE NOTRE TEMPs déjà en ligne sur le Site du Réseau
Les RÉPONSES AUX OBJECTIONS FAITES À LA MÉTAPHYSIQUE - De antiquissima Italorum sapientia, Liber metaphysicus 1711-1712, de Giambattista VICO, Traduction, présentation et notes par Patrick Vighetti, ed L'Harmattan, 2006, : ?Contre Descartes, philosophe de la raison formaliste, Giambattista Vico (1668-1744) défend l'ingenium, faculté d'imagination, d'invention et de création, et réhabilite les Anciens, les valeurs de l'humanisme, de la morale sociale et de la sagesse civile
Une nouvelle éditions, bilingue Français ?Latin de l'ouvrage de G VICO ?LA METHODE DES ETUDES DE NOTRE TEMPS, (1708), réalisée par les éditions 'Les Belles Lettres', 2010,, avec une nouvelle introduction d'Alain PONS , accompagnée d'un riche appareil critique et philologique du texte latin due à Andrea BATTISTINI. La traduction française d'Alain PONS est celle qu'il avait bien voulu nous autoriser à publier en 2006 sur le Site du Réseau dans la Collection des ?Classiques du Réseau' avec une note introductive originale. Un des intérêts de la nouvelle introduction d'A PONS pour cette édition des Belles Lettres de 2010 est de prendre en compte les discours antérieurs de G Vico (de 1699 à 1707) : Ces ?Discours de rentrée de l'Université de Naples' (en Latin), qui ne furent pas publiés à l'époque, permettent de mettre en contexte le ?Nouveau discours de la Méthode' que G. Vico proposait en une alternative fort bien construite au discours cartésien qui envahissaient déjà les cultures européennes, discours qui ? traite ses auditeurs comme des enfants à qui on ne donne point d'aliment qui ne soit mâché d'avance' écrivait G Vico
(Veille en reliance, )
Une nouvelle revue qui mérite l'attention : Sous le titre un peu ambitieux, Constructivist Foundations, elle propose par ses trois premiers numéros, une contribution originale et documentée au renouvellement contemporain de nos références épistémologiques : Animée par un ?viennois', Alexander Riegler, familier des célèbres ?re-constructeurs d'un constructivisme d'inspiration épistémique' que sont H von Foerster et E von Glazersfeld, elle a le grand mérite d'être facile d'accés sur la Toile tout en étant fort bien présenté et édité dans un format de bonne facture.