Epistémologie de la Complexité

Atelier

Atelier 29 - Complexité, Technologie et Epistémo-vigilance

Il s'agit ici d'assumer et de promouvoir une "veille" épistémique en réaction à une " épistémophobie " qui sévit de plus en plus au cours de cette seconde moitié du XX ème siècle. Ceci sans tomber dans l'épistémomanie, qui tendrait à généraliser hâtivement des analyses portant sur des expériences trop anciennes. Il s'agit de partir de choses qui sont en train de se faire, mais suffisamment avancées pour qu'on puisse en discerner les biais, les risques et les perspectives positives ou négatives. L'atelier repèrera et analysera les cas où il y a ignorance délibérée ou au contraire promotion

Note de lecture

Editions Fayard, Paris, 1994. 505 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed du Seuil, ISBN 2 02 051234 3, 2001, 150 pages.

Note de lecture par BIAUSSER evelyne

Oméga Formation Conseil Editeur, 1994.

Note de lecture par BARTOLI Jacques-André

Hommage à Jean Bernard, (textes réunis et présentés par Judith Robinson-Valéry avec la collaboration de François-Bernard Miche), Ed. Privat, Toulouse, 1998, ISBN 2-7089-0410 - 8, 293 pages

Note de lecture par SIGNORILE Patricia

Editions Hermes ? Lavoisier (Coll. Ingénierie représentationnelle et constructions de sens)

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Edition du Seuil. Paris 1997. 171 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Laurence Erlbaum ass. Pub. Hillsdales, N.Jersey, 1997, 436 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions La Découverte, 2007, ISBN : 978-2-7071-4625-0, 120 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

(Traduit de l'américain 1994 par Gilles Minot) Ed. Albin Michel. Paris, 1995. 442 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Dunod ­ Paris (1963­1991)

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Langue : Français
Éditeur : Seuil Collection : Points Essai Format : Poche, 2003 - ISBN : 2020616440, 400 pages. Première parution 2001. ISBN : 2020022715.

Note de lecture par GRANGER Alice

Editions Presses Universitaires de Grenoble, 1989

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. PUF. 1998, ISBN 2-13-049671-7, 444 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. SEBES, Médecine et Hygiène, Genève, 1993. 154 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Edition du Seuil, Paris - 1991, 236 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Fondation Archives Jean Piaget (Cahier n° 12 ), Genève, 1992, 120 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Edition l'Harmattan, 2007 ISBN : 978-2-296-02887-6 ? 245 pages

Note de lecture par COUDEL Emilie

P. Mardaga Editeur, Liège, Belgique, 1990. 152p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Presse Universitaires de Lille 1992 - 447.p

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions Michalon Paris, 2004, ISBN 2 84186 247 X,317 pages

Note de lecture par MORIN Edgar

, Kluwer Academic Pub. Dordrecht. 1992. 456 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

INRA Editions, Paris 2002, ISBN 2 7380 0982 4, 505 pages

Note de lecture par CARRE Daniel

Dartmouth Pub. Cy., 1994, 145 p.

Note de lecture par RAYNARD Sandrine

Ed. INRA, Paris, 1999

Note de lecture par ROUX-ROUQUIE Magali

traduit de l'italien par Christina Trivulzio, Princesse de Belgiojoso, en 1844, Editions Gallimard, TEL, 1993, Paris. 432 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. L'Harmattan. Paris, 1997. 218 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

traduit de l'américain, 1979,  par Th. Marchaisse. Ed. du Seuil, Paris, 1990.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Publication de l'Institut supérieur d'architecture de la communauté française- La Cambre / Ed La lettre volée, 2005, 158 pages, ISBN : 2-87317-263-0, dépôt légal Bibliothèque Royale de Belgique : D/2005/5636/07

Note de lecture par BIAUSSER evelyne

Editions La Découverte. Paris. 1995.textes à l'appui / série sciences cognitives

Note de lecture par MIERMONT Jacques

Ed. du Seuil, coll Point­ 1990, 318 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

traduit par J.L.Le Moigne Edition Gallimard ? FOLIO ? Essais, 2004, ISBN 2 07 030152 4, 464 p.

Note de lecture par COUSSINET Cédric

Yale University Press. New Haven. N.J., 1989.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. L' Harmattan, 2000, ISBN 2-7475-0000-4.178 pages.

Note de lecture par LERBET-SÉRÉNI Frédérique

(Préface de H. Bartoli), Publications de la Sorbonne, Paris 1993. 160 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Harward University Press - Cambridge, Mass, 1990, 549 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Traduit de l'anglais par C Ojeda et V Assadas
éditions du Seuil, 2007, ISBN 978 2 02 0900484 1, 253 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Pluto-Press, London, 1996. 132 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

P.U.F. - Paris - 1992 - 296 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Revue ESPRIT, Numéro 10, Octobre 2005, , pp. 53-156.

Note de lecture par BOUDON Philippe

, Ed. Gallimard. Folio Essai, 1964. Paris. 93pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. L’Harmattan, 2002,ISBN 2-7475-1923-6, 274  pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

traduit par J.L.Le Moigne Edition Gallimard ? FOLIO ? Essais, 2004, ISBN 2 07 030152 4, 464 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed l'Harmattan, 2008, ISBN : 978-2-296-06554-3, 272 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Presses Universitaires du Septentrion, Lille, 1999, ISBN 2-85939-604-7, 349 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

1938, trad. française par G. Deledalle, PUF, 1993, 693 pages.

Note de lecture par LARGEAULT Jean

Desclée de Brouwer, 1998

Note de lecture par LERBET-SÉRÉNI Frédérique

Editions Gilles Attinger (Cahiers de l'Institut Neuchatelois ), 1992, 114 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Editions L'Harmattan, 2007, ISBN 978-2296 03917 9, 538 pages

Note de lecture par BERGER Guy, PEYRON-BONJAN Christiane

Ed. Flammarion. Collection dominos. Paris1995. 123 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. du Seuil ­ Paris, Mars 1991 ­ 219 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

LE SEUIL, 240p. 15 cm x 24 cm - Novembre 2004 - ISBN : 2020786389

Note de lecture par GRANGER Alice

Préface de H A Simon pour l'édition française ; traduction et post face de J.L. Le Moigne, Editions Dunod, Paris, 1990

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Hachette. Paris, 1990. 157 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

,Cambridge University Press, Cambridge UK, 1991, 428 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Traduit de l'américain (1989) Interédition 1991. Paris, 496 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

PUF, Paris, 1997. 339 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Traduction 1990 et présentation d'A.Boyer., Editions de l'ECLAT, 30250 Combas,79 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed.VRIN, 2e trimestre 2005, ISBN 2-9521646-1-4, 336 pages

Note de lecture par CALLAT Henri

Traduit de l'anglais, 1994, par M. Blanc., Ed. Odile Jacob. Paris. 1995. 368 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

éditions Maçonniques de France, Paris, 2002, ISBN 2 84721 011 3, 190 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

L'Harmattan (Questions contemporaines), 2003, ISBN 2-7475-5528-3, 348 pages.

Note de lecture par DEMAILLY André

Springer­Verlag, New­York, 1988, 131 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

ed. Hachette Education, 2000, 400 pages

Note de lecture par LERBET-SÉRÉNI Frédérique

Plenum Press, New York, 1991, 664 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

(avec des notes et annexes de M.J. Durand) Ed. Belin, Paris, 1989 - 264 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Collection Ingénium - L'Harmattan 2002
ISBN : 2-7475-3547-9 ? 154 pages

Note de lecture par AMBROSIO Teresa

Traduction N. Ferron, Présentation S. MadelrieuxEdition Flammarion (collection Champs), 2007, ISBN : 978-2-296-0812 0857 5, 350 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Essai, Paris, Grasset, 1996, 282 pages.

Note de lecture par LERBET Georges (†)

(lectures volume I) Addison­Wesley Pub. Cyy. (Santa Fé Institute Studies in the sciences of complexity serie) 1989 ­ 862p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Préface de Jean-Louis Le Moigne
L'Harmattan Coll. Ingénium - Sciences et Techniques. ISBN : 2-7475-6827-X  septembre 2004  243 pages

Note de lecture par de VIVIES Xavier

Edition Les empêcheurs de penser en rond, Paris 2001, ISBN 2-84671-000-7, 187 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

(traduit de l'allemand) Ed. PUF. Paris, 1993. 296 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Traduction de l'édition anglaise de 1976, et annotations, de N. Balacheff et J.M. Laborde, Ed. Hermann, Paris 1984, ISBN 2 7056 1412 S, 218 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Vol. I et vol. 2-3, 1992. S. Brier, the Royal School of librarianship -Aalborgbranch Langagevej 4 -DK 922 0 - Aalborg Ost - Danemark

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

(traduction coordonnée par C. Plantin) Ed. Kimé, Paris, 1996. 251 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Préface de RISSET Jean-Claude
Editions l'Harmattan, 2006, ISBN 2 296 01695 2 245 pages

Note de lecture par RISSET Jean-Claude

Traduit de l'anglais, 1994, par M. Blanc., Ed. Odile Jacob. Paris. 1995. 368 pages.

Note de lecture par VILAR Sergio

L'Harmattan, Paris, 2003, 252 p., ISBN 2-7475-2837-5.

Note de lecture par BOUDON Philippe

Ed. L'Harmattan , 2003, collection. « Alternances et Développements », ISBN 2 7475 5799 5, 246p.

Note de lecture par LERBET Georges (†)

Cahiers du CREA. Paris. N° 13. Sept. 1989. pp. 245­315.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Paris, Editions Michalon, 1997, 192 pages.

Note de lecture par LERBET-SÉRÉNI Frédérique

Ed. L.G.D.J., Paris, 1992. 486 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

traduit du polonais (1927 - 1931) par G.Kalinowski, Ed. HERMES - Paris 1989.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Presses Polytechnique et Universitaires romandes (Lausanne -Suisse), 1990, 190 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Edition Fabert, Paris, 2007, ISBN : 978-2-84922 036 8, 215 pages pages

Note de lecture par DOMENACH Françoise

Dunod, 1995 (Bordas, 1976 pour la lère édition française)

Note de lecture par BOUDON Philippe

Ed. ESF (Collection Communication et Complexité) Paris, 1989 ­ 199 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

éd. Nouveau Monde, Paris, et, éd. éd. Nouveau Monde, Paris, et, éd. Septentrion Sillery, 2004, 399Septentrion Sillery, 2004, 399 p.

Note de lecture par LAVALLEE Alain

Ouvrage

LE SEUIL, 240p. 15 cm x 24 cm - Novembre 2004 - ISBN : 2020786389

Eco-anthropologie de la cognition et de la communication

HERMES

Addison-Wesley. The Santa Fé Institute Studies in the Sciences of Complexity, 1992, 447 pages.

Rivista dei Centra Studi di Filosofia della Complessità «Edgar Morin» Dipartimento di Filosofia dell'Università degli Studi di Messina

Comitato editoriale
Giuseppe Giordano (coordinatore) Annamaria Anselmo (segretario) Maria Rita Abramo
Referees
Edgar Morin (Parigi) Mauro Ceruti (Bergamo) Emilio Roger Ciurana (Valladolid) Girolamo Cotroneo (Messina) fanas Kelemen (Budapest) Mauro Maldonato (Napoli) Alfonso Montuori (San Francisco) David D. Roberts (Athens, Georgia) Massimo Verdicchio (Edmonton, Alberta) Gereon Wolters (Costanza)

Servizi editoriali Sicania by Gem s.r.l. Messinab @ 2006 -SICANIA by GEM s.r.l. Via Catania, 62 -98124 Messina ISBN 88-7268-109-X, 183 pages

Arte-Editions/Editions Mille et une nuits. Avril 1997. 47 pages.

Nouvelle édition, nouvelle préface d'Edgar Morin, Introduction d'Eric Macé

Edition Armand Colin ,2008, ISBN : 978 2 200 35356 8, 224 pages

Un film de Samuel Thomas, DVD (2 disques)

Editions Montparnasse, (2004) Distributeur : Arcadès / Actes Sud, 4h30 d'entretiens thématiques avec Edgar Morin.

L'Harmattan 1999
ISBN : 2-7384-8085-3 ? 332 pages

Publicaciones Acuario, Centro Félix Varela, La Habanne, Cuba, 2007, ISBN : 978-959-7071-49-5 , 199 pages

Une révolution épistémologique
révélée dans les descriptions de micro-états

Editions : DIANOIA, 2009, ISBN 978-2-913126, 150 pages

ENTRE VIDE, LUMIÉRE, MATIÉRE

Ed.Odile Jacob, ISBN: 2-7381-1292-7, Nb pages: 135

traduit et présenté par Alain PONS, Principes d'une science nouvelle relative à la nature commune des nations, Editions FAYARD, Paris, 2001. ISBN 2 213 60800 8, 560 pages

Revue du GERFLINT (Groupe d'Etude et de Recherche pour le Français Langue internationale, Programme mondial de diffusion scientifique francophone), 2008, ISSN 1951-6908, 287 pages

World Futures: The Journal of General Evolution Publisher: Routledge, part of the Taylor & Francis Group Issue: Volume 60, Numbers 5-6 / July-September 2004.
http://www.tandf.co.uk/journals/alphalist.asp

Editions L'Herne 2007 ISBN : 978 2-85197 692 5 ? ? 181 pages

Langue : Français
Éditeur : Seuil (16 avril 2004)
Collection : Points Essai
Format : Poche - 400 pages
ISBN : 2020638746
Dimensions (en cm) : 11 x 2 x 18

XLibris Corporation by Orders [at] Xlibris.com, www.Xlibris.com , 2002, ISBN: Softcover 1-4010-4685-1

Présentation par Alfonso Montuori. Traduction en anglais par Robin Postel

Ed Hampton Press, Inc., Creskill, New Jersey, USA, 2008,ISBN 978 1 57273 801 0, 127 pages

Editions BAYARD, Paris, 2005, ISBN 2 227 47550 1, 96 pages

(Entretiens avec Christine Navarro)

Éditeur : Arléa, 2000, ISBN 2 86959 501-8, 105 pages

(2ème Ed.) Ed. ERES-UNESCO Paris, 1988/1991, 355p., 2. Penser avec Aristote, Ed. ERES-UNESCO Paris, 1991- 890 p.

Editions Hermes ? Lavoisier (Coll. Ingénierie représentationnelle et constructions de sens)

Revue du CESTAH-EHESS-CNRS

Edition du Seuil, 2008, ISBN 9782 02 091 1765 0, 189 pages

Documents

FRAGMENTS THEORIQUES ET EPISTEMOLOGIQUES (Document d'atelier, )

Smida montre la dérive épistémologique de la prospective du sens originel de donner du sens, de voir large et loin, de s'intéresser au qualitatif, vers des pratiques opérationnelles de "boîtes à outils", le morcellement des champs d'application, le court terme imposé par l'accélération des ruptures.

DOSSIER MCX VIDEO XXIV (Dossier MCX, )

Les enregistrements vidéo du Grand Débat du Réseau Intelligence de la complexité du 29 XI 2007, animé par JP Gaillard, sur le thème « Transformer nos Expériences en Science avec Conscience » :Actualité de G Bateson, W. James, Empirisme ; J. Dewey , Pragmatisme , E. von Glasersfeld, Constructivisme. Convergence de grands courants de pensée face aux défis du xxi° siècle pour l' activation intelligente du couplage « Science?Société » (réalisation V Guilloux ).

(Actes Conseil scientifique, )

"Dans cet exposé qui suit je montrerai d'abord que la question cruciale de la signification factuelle associable au concept abstrait de mesure de probabilité, admet une solution. Ensuite j'esquisserai les principes d'une représentation non-réductrice et susceptible d'estimations numériques, du concept de complexité d'une entité quelconque. Il s'agira d'une approche inachevée. Mais cette approche est enracinée dans la microphysique moderne et incorporée dans une épistémologie formalisée où tout développement est guidé" - MMS

Interventions de sept 'Grands Témoins' intervenant a Séance Plénière finale du Grand Atelier du Réseau (Lille, 01 04 10) (Actes Conseil scientifique, )

Sous le titre « Restaurer les Solidarités entre Tous les Phénomènes : Intelligence de la Complexité » , le dossier qui rassemble les interventions de sept ? Grands Témoins' intervenant a Séance Plénière finale du Grand Atelier du Réseau (Lille, 01 04 10 : Edgar MORIN, Hervé BARREAU, Mioara MUGUR SCHÄCHTER, Jean-Paul DELAHAYE, Reda BENKIRANE, Bruno TARDIEU, André de PERETTI.

« Nous reconnaitre responsable de cette intelligence de la solidarité entre tous les phénomènes, et donc entre toutes les disciplines scientifique, comme entre toutes les cultures et les toutes les organisations, n'est ce pas un acte de dignité humaine autant que de probité scientifique ? Sept grands témoins, riches d'expériences scientifiques dans des champs très divers, se réunissent aujourd'hui pour nous montrer par leurs rencontres que nous pouvons effectivement relever ce défi en ne séparant plus ses enjeux éthiques, épistémiques et pragmatiques. »

(Les introuvables de H.A Simon, )

Commentaires et réponses présentées par H.A. Simon au Colloque de la Grande Motte, 1-4 février 1984 SCIENCES DE L'INTELLIGENCE, SCIENCES DE L'ARTIFICIEL.

Dossier Préparatoire (Dossier MCX, )

Le
Dossier préparatoire du Grand Débat remis aux
participants lors de cette stimulante Rencontre.

(Les introuvables de H.A Simon, )

Cet «Introuvable de H A Simon en langue française » (N° 6) reprend la traduction d'un article qu'il avait rédigé en 1976 pour le bulletin de «The Philosophy of Science Association» (PSA, 1977, Vol. 2, pp. 507-522). Il y développait selon un tour à la fois pédagogique et pragmatique, le concept de «système quasi décomposable» qu'il avait introduit en 1962, dans son article désormais célèbre sur «L'Architecture de la Complexité»

(Actes Conseil scientifique, )

Le recours contemporain à la notion de "complexité" renvoie fréquemment à des démarches ayant tendance à unifier sa définition. En langue anglaise, sa réduction à une forme singulière (complexity theory ou complexity science) s'avère ainsi susceptible de masquer la variété des théories permettant de rendre compte des implications inhérentes au recours à cette notion. En prenant en considération à la fois les traditions de recherche latines et anglosaxonnes, associées à la notion de complexité, on suggère une approche plus nuancée, évitant la simplification de cette notion à certaines des conceptions dominantes qui y sont associées. Partant d'une approche étymologique, cet article propose d'envisager de façon chronologique l'émergence de trois générations de théories de la complexité; ce faisant, certains de leurs enracinements épistémologiques et socio-culturels sont introduits.
Sur la base des ambiguïtés mises en évidence, on suggère finalement de concevoir les contributions renvoyant aux théories contemporaines de la complexité, au même titre que la remise en question de leur légitimité épistémologique et éthique, à partir des boucles et des dynamiques dont elles sont constitutives. Ce faisant, les chercheurs et les praticiens devraient considérer leurs pratiques en tant que processus d'apprentissage dont la complexité renvoie autant aux transformations qu'ils étudient ou provoquent, qu'aux transformations inhérentes aux systèmes de représentations auxquels ils ont recours pour les conceptualiser.

(Actes Conseil scientifique, )

Ce premier document sur le théme général de "la représentation des processus de conceptualisation" est d'accès relativement aisé aux lecteurs francophones : Rédigé en français, il constitue le manuscrit original d'un article destiné à un large public et publié par la revue Le Débat (n° 94, mars 1997).

Lorsque, lassés des découpages en disciplines multiples et spécialités fermées,
en bonne intelligence de « l'élucidation collective des enjeux »
(Editorial, )
Conférence d'ouverture du Seminaire International Education et Culture, SESC, août de 2002 - São Paulo (Actes Conseil scientifique, )
interroger et modéliser les interventions de formation en
situations complexes
(Editorial, )

L'éditorial du Réseau Intelligence de la Complexité (fin septembre 2003)

(Actes Conseil scientifique, )

Ce second document sur le théme général de "la représentation des processus de conceptualisation " est le manuscrit d'un travail qui paraîtra prochainement (2002) en anglais dans Foundations of Science. Il expose et argumente, sous une forme élaborée, la "méthode de conceptualisation relativisée " qui constituera sans doute le pivot de l'épistémologie formalisée (et peut etre formalisante ?) que M. Mugur-Schächter développe depuis 1982

(Actes Conseil scientifique, )
Une rencontre avec Edgar Morin autour du livre ?Intelligence de la Complexité, Epistémologie et Pragmatique (Actes Conseil scientifique, )

A l'initiative d'A Braun (SICS, Prospective) et avec le concours d'E Heurgon (CCI de Cerisy) , une rencontre (sous la forme conviviale d'un petit déjeuner) a été organisée autour d'Edgar Morin à l'occasion de la parution aux éditions de l'Aube des actes du Colloque de Cerisy, juin 2005, ouvrage que nous présentons par ailleurs.

(Document d'atelier, )

"The school aims at establishing an interdisciplinary research community on foundational theories and tools for information flow and computation in systems biology. Its scope covers modelling techniques as well as formal tools to analyze and simulate the dynamic behavior of complex biological systems". School directors. Corrado Priami - University of Trento, Italy (Computer Science) &
Magali Roux-Rouquiè - Institut Pasteur and CNRS, France (Biology)

(Document d'atelier, )

NDLR - Ce texte reprend le script d’une communication orale présentée par le Dr Laurent Vergnon (Atelier MCX 18) au Colloque ‘Musique et Complexité' (autour d’Edgar Morin et de Jean-Claude Risset)’ organisé par Nicolas Darbon (Atelier MCX 37) les 9 – 11 décembre 2008, au CDMC-Paris. On a préféré conserver sa forme orale :
Il nous a semblé en effet que sous cette forme, cette méditation sur la complexité du son et de son entendement pouvait, plus aisément que sous une forme académique, susciter échanges et réflexions qui pourront ainsi se poursuivre. L’émerveillement que suscite l’ineffable mystère de la Musique n’appartient-il pas à la formation de notre intelligence de la Complexité ? (l’exposé était accompagné de divers clichés éclairant la complexité du système auditif humain que l’on pourra retrouver en consultant l’ouvrage de L Vergnon : L’audition dans le chaos’, Masson 2008

Introduction Générale (Actes Conseil scientifique, )

Le contenu de l'introduction à cet ouvrage collectif se superpose en grande partie à celui des "Leçons", mais d'autre part il en complète et actualise certains aspects, en même temps qu'il annonce le livre.

Lettre d'Edgar Morin à Tereza Mendonça (Actes Conseil scientifique, )
(Document d'atelier, )

« …
Plus que d’œuvre-système-invisible, j’entendrai
ici parler d’œuvre-système. Ce qu’on doit
voir, percevoir, interpréter est surtout invisible pour
le « bon sens ». Anaxagore de Clazomènes, lequel
a  introduit la notion de noûs (en grec, esprit
ou raison) disait en un insoutenable paradoxe : « La
neige composée d’eau est noire malgré nos yeux ».
La neige, prétend en effet Anaxagore, doit être sombre
comme l'eau dont elle est formée, et, à quiconque le
sait, elle n'apparaît plus du tout blanche ; la neige
blanche en fondant se change en eau noire. (Gaston Bachelard, La
terre et les rêveries du repos, 1948). « L’imagination
matérielle qui a toujours une tonalité démiurgique
veut créer toute matière blanche à partir d’une
matière obscure, elle veut vaincre toute l’histoire de
la noirceur » - traduisons tout ce qui est
complexe. D’une manière générale
comme il est dit dans Le nouvel esprit scientifique (1934),
« le simple est toujours le simplifié et ne
saurait être pensé qu’en tant qu’il apparaît
comme le produit d’un processus de simplification ».
Bachelard  souligne encore dans Essai sur la connaissance
approchée (1928) « Simplifier, c’est
sacrifier. C’est le mouvement inverse de l’explication
qui, elle, ne craint pas la prolixité. » ou
encore « La simplicité n’est que la
simplicité d’un langage bien réglé, elle
n’a aucune racine dans le réel. »
(extrait du texte de présentation de LJ Lestocart)

(Actes Conseil scientifique, )

http://www.mcxapc.org/docs/conseilscient/mms3.pdf ). Depuis la parution de l'ouvrage collectif qu'elle a dirigée (sur lequel G Lerbet nous proposé quelques notes de lecteur, (voir : http://www.mcxapc.org/cahier.php?a=display&ID=628), nous pouvons poursuivre ces échanges (sans être inhibés par des « procès d'intention à la Sokal-Bricmont, toujours plus heureux de balayer devant la porte du voisin que devant la leur ») en y trouvant de fort stimulantes incitations à l'exercice d'une intelligence critique et constructive, attentive à sa propre complexité. Nous remercions à nouveau ici H Barreau et M Mugur Schachter de nous autoriser à publier ici ce texte

Présentation et traduction par Alain PONS (Actes Conseil scientifique, )

Depuis
plus de dix ans, nous regrettions que ‘l’autre
Discours de la Méthode’ , celui que G.B.  Vico
présenta et publia en 1708, ne soit plus aisément
accessibles aux lecteurs francophones, alors qu’il en existait
une remarquable traduction critique publiée en 1981 par Alain
PONS, malheureusement épuisée depuis longtemps. Nous
avons demandé à Alain PONS l’autorisation de la
reproduire sur le site du Réseau ‘Intelligence de la
Complexité’ (MCX-APC). Son importance pour le
développement de  la culture épistémologique
francophone contemporaine est si manifeste qu’il importait d’en
faciliter l’accés à tous les citoyens qui
s’attachent à ‘travailler à bien penser’.

Une interview d'E. Morin (Actes Conseil scientifique, )
(Document APC, )

dix ans après le Congrès de Rio, ce congrès organisé du 22 au 24 oct 2008 est articulé autour de sept thématiques générales : : 1. Cognition, auto organisation et méthode - 2. Transdisciplinarité et Pensée Complexe - 3. Planétarisation, Ethique et Compréhension humaine, - 4. Anthropologie complexe - 5 Réforme decla pensée et de l'enseignement - 6. Méthodes et praxis éducative - 7. Expérience d'intervention et changement éducatif dans les institutions et la société Dans le second appel bientôt disponible seront présentée les modalités de participation du programme académique et des activités collatérales, des charges d'inscriptions et des facilités de transports et de logement.

(Document d'atelier, )

A partir de six approches didactiques de la Complexité : Morin, Bertrand, Beauté, De Peretti, Ardoino, Bourguignon, cet article dessine des pistes d'action concrète en matière d'éducation musicale. A travers les trois niveaux (le primaire, le collège, le supérieur) considérés dans leur mission de création, d'invention, de composition... il effectue une lecture critique des programmes 2009 et passe à la loupe des séquences réalisées en classe. Il met à l'honneur "l'école de Rouen" pour le niveau supérieur, montrant la complexité de l'improvisation collective. En filigrane, une réflexion sur le "modèle allostérique", non en matière de savoirs à construire / déconstruire, mais cette fois dans la perspective dynamique de la création.

DOSSIER XX - Quelles conséquences et quels projets pour l'enseignement-formation, la recherche scientifique et les organisations, entreprises et administrations ? (Dossier MCX, )

Ce dossier MCX n°XX introduit l’initiative par laquelle notre Réseau de veille civique et épistémologique, en s’européanisant, se propose un ‘nouveau commencement’ au lendemain du Colloque de Cerisy, juin 2005 sur l’argument ‘Intelligence de la complexité, Epistémologie et Pragmatique’ Il est constitué par le dossier remis aux  participant du  Débat organisé sur ce thème à Paris le 18 XI 05. Débat présenté sous la forme encore embryonnaire d’un ‘nouveau commencement’ qui peut-être celui du passage auquel nous invitait Edgar Morin Passage de ‘la complexité restreinte à la complexité générale’, par ‘l’image que la nature nous offre de la métamorphose de la chrysalide’, en nous attachant à l’exigeante critique épistémologique qu’appelle ‘l’éthique de la compréhension’ et en veillant à ‘donner à l’expérience une valeur épistémologique’.

En hommage à Heinz von Foerster. (Actes Conseil scientifique, )

Il s'agit du texte complet de la Conférence de Mauro CERUTI (Università degli Studi di Bergamo. Facoltà di Lettere e Filosofia - CE.R.CO. - Centro di Ricerca sull'Antropologia e l'Epistemologia della Complessità) à la conférence en hommage à H von Foersyter du 26 octobre, 2004.

(Document d'atelier, )

S'il est un concept étrange, de plus en plus employé en musique, même pour décrire des figures de l'écriture la plus abstraite- je pense par exemple à un compositeur contemporain comme Ferneyhough -, aussi pertinent en anthropologie qu'en analyse musicale, s'il est un concept par essence transdisciplinaire... c'est bien celui de "geste". Le geste musical est l'un des phénomènes complexes de l'expression humaine et animalière, qui relève de réactions synchrones diverses et variées.

(Document d'atelier, )

La
« complexité de la formation »  et
la « formation à la complexité » :
‘Non seulement des voies multiples de passage agréable à
l’acte de formation et « d’accommodation »
sans formation mesquine, mais aussi une stratégie de tactiques
pour une « assimilation » exploratoire,
gustative, piagétienne, de cette sorte d’ample «
gâteaux des Rois », épiphaniquement feuilleté
malgré l’exubérance de ses composants ?

(Document APC, )

En prenant appui sur les théories dites « de la complexité » et en comparant les perspectives théoriques d'Edgar Morin et du sociologue espagnol Jesús Ibáñez, qui se réclament du « paradigme de la complexité », on analyse leurs convergences et divergences, en vue de l'élaboration d'une « sociologie complexe ». A partir d'une approche comparative, on propose des pistes et des orientations possibles pour la construction d'une « science sociale complexe » qui intégrerait une ontologie, une épistémologie et une éthique, et qui devrait également s'ouvrir, sans perdre un esprit critique, aux modélisations contemporaines de la complexité au moyen de techniques de recherche telles que la simulation multi-agents.

Défis et opportunités pour l'éducation, la recherche et les organisations (Editorial, )
Entretien et montage vidéo réalisé par David VALLAT en 2018 (Document d'atelier, )

A l’occasion d’une étude sur le théme « L’organisation apprenante » et de la préparation corrélative d’un MOOC, une équipe de l’Université de Lyon  animée par David VALLAT,  a réalisé un montage vidéo d’un entretien avec Jean-Louis Le Moigne. Montage qui a permis d’éclairer ce thème tout en l’éclairant à partir de ces cinq POINTS DE VUE: 1 - Conduire sa raison dans les affaires  humaines ; 2 - Abrogation de l’exclusivité de l’Ontologie : du ‘De quoi c’est fait ?’ au ‘Qu’est ce que cela fait ?’ ; 3 - Ce qui fait la supériorité de l'architecte le plus médiocre sur l'abeille la plus experte ;  4 - Entre ordre et désordre, la boucle Interaction, Information, Décision, Organisation activant ? 5 - Travailler à bien Penser : De la raison fermée à la raison ouvrante : Penser est un acte d’exploration.

(Actes Conseil scientifique, )

...un
petit document: « Le
criterium du vrai et la règle pour le reconnaître, c’est
de l’avoir fait » (G Vico, 1710),
Invitation à la lecture d’une discussion
proposée par M. Mugur-Schachter sur la possibilité de
proposer d’une manière constructive une réponse
positive à une question qui soit bien une question
scientifique’ rédigé par JL Le Moigne pour
inviter à la lecture d’un document important rédigé
par M Mugur Schachter intitulé’
REMARQUES SUR POUR UN PRINCIPE MAT MATERIALISTE FORT

(Document de rencontre, )

Présentation et Résumé des interventions Henri Atlan ("Auto-organisation, complexité, signification"), Mauro Ceruti ("L'observateur de l'observateur"), Jean-Pierre Dupuy ("Que reste-t-il de la Cybernétique à l'ère des Sciences Cognitives?"), Edgar Morin (L'épistémologie von Foersterienne), Robert Vallée ("des " Eigen-Values " à la remise d'une médaille d'or")

(Actes Conseil scientifique, )

Il est des pièces d'archives qui peuvent retrouver une certaine actualité, surtout lorsque les questions qu'elles formulaient et discutaient n'ont pas fait l'objet de beaucoup de développement depuis une vingtaine d'année : C'est peut-être la cas de l'étude que l'on reprend ici sous son titre initial : « La science informatique va-t-elle construire sa propre épistémologie », étude publiée en juillet 1990 par la belle revue 'Culture Technique' hélas aujourd'hui disparue dans un numéro spécial (n° 21) consacré alors à 'l'Emprise de l'Informatique'. Destinée elle aussi au 'grand public cultivé' d'il y a 20 ans, et abordant la même question par un éclairage et des références souvent peu différents, elle invite à un 'enrichissement du regard' qui me semble toujours pertinent, et surtout fort légitime. Les enjeux de civilisation sont désormais si manifestes que l'on ne peut plus rester inattentifs aux enjeux planétaires, épistémologiques et éthiques, des 'emprises de l'informatique' (et à fortiori d'une science informatique qu'il faudrait je crois appeler science de la computation) sur nos pratiques et a fortiori sur nos enseignements et nos programmes de recherches

Dossier XXI - Quelles conséquences et quels projets pour l'enseignement formation, la recherche scientifique et les organisations, entreprises et administrations ? (Dossier MCX, )

Ce dossier de  66 pages présente l’essentiel du ‘Grand Débat’ tenu au lendemain du Colloque de Cerisy, (juin 2005, sur le thème  ‘Intelligence de la complexité, Épistémologie et Pragmatique), lors de l’AG de l’AE-MCX le 18 XI 05 à Paris : En ouvrant l’éventail ‘de la complexité restreinte à la complexité générale’, ne nous proposons nous pas, collectivement « Un nouveau commencement

(Document d'atelier, )

« Bien qu’elle comporte des aspects radicalement novateurs, la théorie générale des systèmes n’a jamais tenté la théorie générale du système; elle a omis de creuser son propre fondement, de réfléchir le concept de système »

Cette formule d’Edgar Morin (la Méthode,  T 1, p 101 ), publiée la même année que la première édition de la ’Théorie du Système général, Théorie de la Modélisation’ 1977, éclaire  une des principales raisons pour laquelle le livre différait par son titre complet de celui quasi homonyme de celui de L. Von Bertalanffy traduit en français en 1973. L’addition du corrélat ‘Théorie de la Modélisation’, exprimant le processus de conception en situation  du modèle (‘the modeling process’) plus que son résultat (‘le modèle à appliquer’), mit en valeur  la nécessité de la réflexion sur ‘Le concept de système’ et par là, les questionnements épistémologiques suscités par l’émergence de la systémique...

Edito LCF n° 35 Nov.1999 (Editorial, )
(Document d'atelier, )

Ndlr. En s’attachant
depuis longtemps à entendre l’esthétique
dans ses complexités,
LJ Lestocart devait rencontrer et méditer l’œuvre
littéraire  de Paul Valéry. Celui-ci ne fut-il pas
l’exceptionnel  témoin de cette fascinante et quasi
cinématographique  expression de l’acte cognitif
s’exerçant dans et par les  complexités de
l’acte littéraire ? LJ Lestocart  avait
développé ces interrogations sur ‘les fonctions
de l’esprit dans l’expérience de création’
(qu’elle soit tenue pour scientifique ou pour artistique) dans
une
étude publiée en 2006 par
l’excellente revue
‘ALLIAGE’ qui se
veut ‘Le vecteur d'une réflexion de fond sur les
rapports de la culture, de la technosciences et de la société’.
. Nous remercions J-M Levy-Leblond, le directeur de la Revue, de nous
autoriser à reprendre cet article, avec quelques modifications
et mises à jour mineures de l’auteur,  dans les
documents du site du Réseau Intelligence de la Complexité’.

(Actes Conseil scientifique, )

La notion de compléxité est absente dans l'histoire de la philosophie comme dans l'histoire de la science. Toutefois la compléxité est présente de facto dans toutes les grandes pensées philosophiques. Chaque grande pensée comporte la découverte d'une compléxité, bien que le philosophe enferme souvent cette seule compléxité dans un système qui comporte par la même un aspêct réducteur Par contre la compléxité est non seulement absente de la science moderne elle y est implicitement ou explicitement rejetée.
Ce texte en français a également été publié en 2007 sur le site du Learning Development Institute : (Colloque de Vancouver) : On le trouve à http://www.learndev.org/dl/BtSM2007/EdgarMorin-FR.pdf

Intervention du 20 octobre 2006 à l'Université Pour Tous de Sénart (Actes Conseil scientifique, )
FRAGMENTS THEORIQUES ET EPISTEMOLOGIQUES (Document d'atelier, )

La prospective est par nature sociale et donc historique. Son historicité s'exprime par la dialectique complexe du présent, du passé et du futur. Les futurs imaginés sont un mixte de rationalité et de créativité. Multidimensionnelle la prospective pose le problème des rapports du tout et des parties, et donc la mise en œuvre de la pensée complexe. Il s'agit d'opérationnaliser celle-ci à l'objet prospective, de mettre en œuvre le remembrement conceptuel qu'elle suppose, d'en déterminer les voies et moyens et celles du procès d'organisation sociale des acteurs qu'elle implique.

(Actes Conseil scientifique, )

Ndlr : 'La METHODE' d'Edgar MORIN est pour tous ses lecteurs une sorte de navigation dans un immense archipel, que les vents, les courants, les marées renouvellent sans cesse. A chaque escale dans une des îles, on se promet d'établir la carte de l'étape précédente, afin d'en garder mieux la trace. Mais souvent, vite repris par la passion de la l'aventure de la connaissance, on reporte au lendemain ces cartographies intimes, craignant pourtant de rompre un des fils aux multiples couleurs que l'on tressait en progressant. En établissant, avec une fine intelligence critique et sans doute au prix d'un travail de bénédictin, une telle carte de cet Archipel à partir de ?la langue de Morin', Madame Sara Bonomo va donner aux 'lecteurs pensifs' de La Méthode un vade-mecum original et aisément consultable : nommant les îles de l'archipel et les caractérisant par quelques heureuses citations, mettant en valeurs les reliances que la langue suscite, mots composés, mots dérivés, mots juxtaposés. Cette table des tables de La Méthode nous livre une sorte d'hyper répertoire, à la fois glossaire et index, aussi original que bienvenu pour le voyageur qui demande à chaque page de La Méthode de l'aider à transformer son experience en science avec conscience, et à relier son plaisir de faire et sa passion de comprendre.

(Document d'atelier, )

Présentation par l'éditeur de l'ouvrage en anglais

Liens

(Veille en reliance, )
(Stellenbosch, South Africa, February, 2007), animé par P. Cillier
(Veille en reliance, )
De récentes publications anglaises sur les thèmes Système, Complexité, Emergence (E-CO, Systems Research & Behavioral Science, etc..)
(Veille en reliance, )

La revue ‘Complessita’ est publié aux éditions Sicania  by GEM, srl, Via  Catania, 62, 98124, Messina, e-mail : info [at] gem.me.it  On trouvera les références détaillées des autres ouvrages au Secrétariat du Centro di filosofia della complessità 'Edgar Morin’, C/O dip. Di Filosofia, Universià degli Studi di Messina, Via Concezione, 10, 98122, Messina, Italie 

(Veille en reliance, )
Un passionnant ENTRETIEN AVEC EDGAR MORIN réalisé par Daniel BOUGNOUX et Bastien ENGELBACH sous le titre "Un voyage dans les connaissances en train de se transformer " (entretien est en quatre parties, publié par la Revue électronique ?Non Fiction.fr Le portail des livres et des idées' Quelques lignes donnent le ton : « Je dirais qu'il y aussi chez moi quelque chose d'indéracinable et le doute. Je suis quelqu'un à la recherche de foi, mais ayant foi non pas en une révélation, mais peut-être dans la fraternité ? tout en sachant que cette foi en la fraternité ne signifie pas qu'elle va se réaliser sur terre, Le lien foi-doute est essentiel, foi et doute sont liés. Je crois être tout à fait rationnel et suis animé par un doute non pas ravageur, mais fondamental, tout en ayant une forme de foi, une aspiration indéracinable. Je prends la religion dans son sens de "ce qui relie". Comme La Méthode est liée à une tentative de relier les connaissances et que l'éthique pour moi est fondée sur la reliance, disons que je suis d'un aspect religieux non institutionnel?. ».
(Veille en reliance, )
Le Cycle 2010 Esthétiques, positions et fondements philosophiques, épistémologiques de la Complexité . des conférences du groupe « Esthétique, complexité, expérimentation et modélisation » (ECEM) de l'ISC-PIF. Le groupe ECEM (Z. KAPOULA & L.-J. LESTOCART) reprend une série de séminaires et débats intégrant cette fois un axe philosophie. Derrière ce sous-titre "Positions et fondements philosophiques, épistémologiques de la Complexité" se cache une idée d'Archéologie du Savoir et de généalogie des Sciences de la Complexité de l'esthétique de la pensée. Dans ce programme de longue haleine, il s'agit en effet de tisser des liens entre divers domaines et diverses connaissances (esthétique, neurosciences, neurologie neurophysiologie, philosophie de l'esprit, mais aussi théâtre, écriture, littérature, etc.) dans le souci d'inventorier les fondements d'une pensée complexe.
De la crise sanitaire à l’enjeu éducatif (Veille en reliance, )

Introduire l’originalité de la pensée complexe auprès de personnes qui n’en partagent pas d’emblée les fondements épistémologiques est et reste un exercice difficile, en particulier dans les milieux académiques. La crise sanitaire que nous traversons est une nouvelle occasion de parler de complexité, nous pouvons la saisir pour donner à voir l’enrichissement qu’elle propose dans notre dialogue avec le monde. C’est ce qu’a réalisé Jean-Pierre Brechet en publiant cet article dans la Revue Projectique.