Argumentation Délibération

Atelier

Atelier 10 - Critique épistémologique interne des sciences de la complexité

Un objectif symbolique à long terme nous sert de repère ambitieux : peut-être pourrait on se proposer de co produire dans quelques années, une nouvelle édition de la célèbre encyclopédie Pléiade animée par J.Piaget en 1967, par laquelle il restaura dans nos cultures les épistémologies constructivistes, en mobilisant de nombreux concours et en faisant de la "critique épistémologique interne " le fait nouveau et de conséquences incalculables pour l'avenir. Mais il nous importe moins d'atteindre cette balise que de "construire les méditations épistémologiques en cheminant ".

Atelier 0 - Conseil Scientifique du Réseau Intelligence de la Complexité (MCX-APC)

Cet atelier rassemble des textes et des études rédigées par les membres du Conseil Scientifique du Réseau Intelligence de la Complexité (MCX-APC), documents dont la portée est dans l'ensemble générale et épistémique : Il s'agit d'aviver notre Intelligence Collective de la Complexité en "restituant aux phénomènes toutes leurs solidarités", en contribuant à la permanente régénération de nos cultures civilisantes.

Atelier 3 - L'Argumentation en situation complexe

Les formes traditionnelles de la déduction logique (que privilégient encore souvent les pratiques scientifiques, techniques et culturelles) se prêtent mal à la modélisation et au raisonnement des actions individuelles et collectives en situation perçue complexe. On peut s'exercer à développer dans nos pratiques cognitives comme dans nos communications pragmatiques, de multiples formes intelligibles de rationalité de type "procédurale"et "téléologiques" Le "DISEGNO" (Léonard) et l' "INGEGNO" (G.Vico) redeviennent des modes normaux du "bon usage de la raison humaine".

Note de lecture

Ed. du Seuil, 1991 ­ 457 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Alex Pub. Corp., Norwood N.J., 1994. 268 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Edition l'Harmattan, collection Ingénium, ISBN : 2-7475-9256-1 2005 ? 288 pages

Note de lecture par De PERETTI André

Ed. Université de Genève (Laboratoire de Physiologie Végétale). 1993, 369 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. ORPHYS, Paris, 1988 - 243 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. Armand Colin. Paris 1993. 419 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Université de Neuchatel. Travaux du C.D.R.S., N°56 (sept 88, 152 p.) et N°59 (sept 1991), 193 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. P.U.F., 1995. 237 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. L'Harmattan, 2006, ISBN 2 296 01639 1 , 265 pages

Note de lecture par CLENET Jean

Ed. PUF, Paris 1999, ISBN 2 13 049526 5, 1359 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Traduit de l'anglais (1989) sous la direction de J. Chanu, P.U.F. Paris, 1992.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

P. Mardaga Editeur, Liège, Belgique, 1990. 152p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Edition l'Harmattan, 2007 ISBN : 978-2-296-02887-6 ? 245 pages

Note de lecture par VIDAL Pascal

Ed. L'Interdisciplinaire. 69760 Limonest. 374 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Princeton University Press, 1997 , 232 pages, n° ISBN : 0-691-01567-8.

Note de lecture par DESCAMPS Renaud

Ed. P.U.G., Grenoble - 1994. 399 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

(Recueil d'Etudes, Colloque de Strasbourg 1982), Ed. IIEE (Lyon) et Librairie VRIN, Paris - 1991- 364p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. PUF, Paris 1996. 161 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. PUF. Que saisje ? Paris. 1992.126 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. PIE Bruxelles, 1998, ISBN

Note de lecture par VIOLET Dominique

Ed. PUF. Paris. 1994. 254 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

PREFACE de Jean-Louis LE MOIGNE
Editions de l'Harmattan ISBN : 2-7475-6066-X - 250 pages - septembre 2004

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

(traduction coordonnée par C. Plantin) Ed. Kimé, Paris, 1996. 251 pages.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ed. AFCET-CREIS, Paris 1994. 120 p.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ouvrage

Par BOUDON Philippe, DESHAYES Philippe, POUSIN Frédéric

Editions LAREA ­ Bureau de la Recherche Architecturale, Ecole d'Architecture de Nancy

Documents

Auto-organisation du texte et production grammaticalisée de connaissance (Dossier MCX, )
Sur la fonction épistémique des langages. (Dossier MCX, )

Essai 1 : De la dubitation à la pensée probabilitaire. Essai 2 : De la rhétorique à la modélisation des interactions sociales.

ESSAI DE LOGOLOGIE DES MATHEMATIQUES, INGENIERIE FORMELLE DES SIGNES, REGLES ET SENS (Dossier MCX, )

Restituer à la formalisation sa complexité en tant que forme de régulation » : Peut-on présenter dans ces termes le projets développé ici par Charles Roig ? Le sous-titre qu’il donna à son ‘Essai de Logo Logie’ éclaire peut-être aussi son projet ? « Ingénierie formelle des signes, règles et sens » ? On comprend pourquoi nous avons été volontiers attentifs à cette entreprise originale de complexification réfléchie de la formalisation impliquée dans toutes nos entreprises de modélisation de systèmes complexes. (Ne trouvons nous pas ici par exemple, par un autre éclairage, le concept de ‘modélisation par attraction de continuité sémantique par continuités de voisinage que nous proposait il y a peu M Mugur-Schachter : Quelques lignes de l’introduction et de la conclusion de cet essai de Logologie feront peut-être percevoir son projet sous un autre angle ? « La conception logo - logique de la formalisation permet d'interpréter celle-ci comme une intellection dynamique opérant dans plusieurs directions, suivant différentes modalités tenant compte de la nature évolutive et perfectible des formes linguistiques définissables, allant de la rigueur et de la certitude au doute et au mythe, dans une perspective toujours ouverte au questionnement ? Cette approche permet de restituer à la formalisation sa complexité en tant que forme de régulation langagière spécialisée dans ses expressions logique et mathématique, mais en excluant tout réductionnisme en raison de ses liaisons avec d'autres composants linguistiques suivant des modalités normatives adaptatives exprimées par des termes tels que ‘métalangages’, ‘métamathématiques’ (ou ‘méta modèles’) traduisant les incertitudes des mathématiciens concernant les vérités, les axiomes ou paradigmes, donnant lieu à des traductions logiques, philosophiques ou rhétoriques énoncées dans des langages courants.

A l'occasion du GRAND DEBAT 2008 du Réseau Intelligence de la Complexité- MCX-APC (Document APC, )
(Actes Conseil scientifique, )

Cet article initialement rédigé en 1991 fut publié dans l'ouvrage collectif à Le modèle et l'enquête, les principes de la rationalité dans les sciences sociales" (L. Gerard-Varet et J.C. Passeron ed.) Ed. EHESS, Paris 1995. La formule de H. Simon, 1976, mise en exergue texte présente succinctement son projet : « L'Economie progressera avec l'approfondissement de notre compréhension des processus de pensée humaine. Et l'économie changera lorsque les hommes et les sociétés humaines amélioreront leurs outils de pensée  pour élaborer leurs décisions et concevoir leurs institutions. » ; A moins que ce soit celle de JB Grize, qu'on lit en conclusion : « Qui a donc raison : Celui qui cherche ce qui sépare ou celui qui cherche ce qui unit ?»

L'argumentation en situation complexe (Dossier MCX, )

Liens

(Veille en reliance, )
Plusieurs d’entre eux retiendront certainement plus particulièrement notre attention : * Penser la négociation dans la modernité avancée (du 27 mai au 3  juin) * L'activité marchande sans le marché (du 4 au 11 juin) * Individualisme contemporain et individualités: regards des sciences   sociales et de la philosophie (du 14 au 21 juin), * Les universités populaires d'hier et d'aujourd'hui (du 14 au 21  août), avec une participation d'ATD Quart Monde, * L'économie de la connaissance et ses territoires (du 17 au 22  septembre)