Quoi de neuf

Décembre 2020

Les veilles du réseau

(Veille en reliance, )

Edgar Morin nous convie régulièrement à nous mettre à la « problématisation ». Comment partager ce projet avec nos concitoyens, plutôt encouragés à se montrer « orientés solution » ? Les paraboles de la tôle du pont du méthanier et de la durée d'attente des ascenseurs dans la tour de bureaux, proposées par Jean-Louis Le Moigne, pourraient éclairer notre viatique.

Le réseau Chemin faisant

Le numéro 93 de l'interlettre Chemin faisant vient de paraître!

Elle est envoyée par messagerie à tous nos inscrits.

Novembre 2020

Les nouveaux documents du réseau

(Les introuvables de H.A Simon, )

NDLR : Cette incitation au renouvellement de la théorie de la connaissance a suscité par ce redéploiement théorique, du concept analytique de ‘Structure de la Connaissance de l’Objet’ au concept systémique d’Organisation de la Connaissance du Processus, enchevêtrement d’interrelations téléo-fonctionnelles. ; On peut ainsi récursivement rendre compte de l‘enrichissement apporté par cette réorganisation conceptuelle à la mise en oeuvre des problématisations développées au sein des systèmes perçus dans leur irréductible complexité dés lorsque l’on ouvre l’éventail critique des usages de la raison humaine s’exerçant à l’Intelligence de la Complexité en situation. (Un autre nom pour ’La Pensée Complexe);Ce type d’exercice avait été expérimenté et interprété dès 1962 par HA Simon qui le publia sous le titre ’The Architecture of Complexity’ dans les ‘Proceedings of the American Philosophical Society, (106, p.467-482)’. On peut aisément le lire aujourd’hui puisque cet article fut repris in-extenso et sans modification en dernier chapitre les éditions successives – de ‘The Sciences of the Artificial’ : 1969, chapitre 4 ; 1981 Chapitre 7 ; puis 1996, chapitre 8. Ces trois éditions furent traduites et éditées en français, la derniere dans la collection Folio-Essais -Gallimard.Le dernier chapitre (N° 8) toujours intitulé L’Architecture de la Complexité de cette édition est ainsi aisément accessible aux lecteurs francophones (p 319 – 371); Il apparait alors comme un article de conclusion de « Les sciences de l’artificiel » dont on peut ici extraire l’avant dernier § intitulé ‘ « Les descriptions des états et les descriptions des processus » (6 pages) suivi du Résumé & Conclusion générale intitulé « La Description de le Complexité), (2 pages)Il s’avère possible de mettre ces 8 pages en accès ouvert en le publiant dans la rubrique document du Site du Réseau Intelligence de la Complexité sous ce titre, (avec nos remerciements à l’éditeur), ce qui permet de problématiser plus largement que l’on peut le faire dans cet éditorial, la dialogique des descriptions critiques des Etats et des Processus

Les veilles du réseau

(Veille en reliance, )
Comment résister aux antagonismes entre les deux cultures civiques L’humanisme  et  L’identitaire ? : Encourager l’esprit problématiseur.
Extrait d’un Entretien avec Edgar MORIN publié dans le journal Le Monde, 21 XI 2020, p.28-29. NDLR : Le journal Le Monde, 21 XI 2020, p.28-29, a publié un entretien avec Edgar MORIN questionné par Nicolas TRUONG sous le titre  « Que serait un esprit critique incapable d’auto critique ? », un exercice de problématisation, suscité par l’aggravation ressentie de plus en violemment dans nos cultures civiques des antagonismes entre les cultures humanistes et les cultures identitaires. Aggravation perçue aujourd’hui dans ses multiples complexités. A l’intention des lecteurs pressés nous proposons ci-dessous de reprendre de larges extraits des réponses d’E Morin à la dernière question Que faire ... sur le terrain pédagogique ?

Les nouvelles notes de lecture

Date de publication : 2020; Préface de Gaston Pineau. Chronique sociale, Lyon 2020, ISBN 978 2 36717 659 8 – 282p.

Note de lecture par PISSOCHET François
Pascal Galvani présente lui-même son ouvrage comme une démarche de recherche-formation, aboutissement d’un itinéraire de recherche engagé il y a plus e 30 ans. La question de « comment on se forme soi-même ? » a certainement pris racine au fil de toutes ses expériences glanées lors de ses années où « décrocheur », n’ayant pas fini son secondaire, il a exploré d’autres modes de formation dans d’autres cultures.

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Un tour du monde des solutions qui rapprochent les générations.

« Vieillesse: Il me vient d'abord à l’esprit les deux stéréotypes opposés. Celui, traditionnel, du noble ou sage vieillard, riche d’expérience et de sagesse, présent et respecté parmi ses descendants dans la maisonnée commune. Celui du petit vieux, inexpérimenté dans le monde d’aujourd’hui, incapable de se servir d’un ordinateur ou des applications du smartphone, déchu non seulement physiquement mais aussi socialement, devenu un pépé traité en bébé, à charge pour ses enfants ou relégué par eux dans un Ehpad, ou bien oublié de tous, mourant dans la solitude.

Préface inédite d'Edgar Morin; www.oldyssey.org;Points Documents, Date de parution 22/10/2020, 240 pages, EAN 9782757886090.

Ce livre propose une démarche de recherche-formation basée sur l'exploration des expériences intense de formation. La formation est vue ici comme un processus vital et permanent de mise en forme par interaction entre soi (auto), les autres (socio) et le monde (éco).

Date de publication : 2020; Préface de Gaston Pineau. Chronique sociale, Lyon 2020, ISBN 978 2 36717 659 8 – 282p.

Du modèle du télégraphe au modèle de l'orchestre

Et si, pour comprendre l’entrepreneuriat, il convenait d’aborder le sujet d’une autre façon ? C’est tout l’enjeu de ce livre, qui s’emploie à renouveler notre façon de penser l’entrepreneuriat tant au niveau de la recherche que de la pratique. À travers l’étude de deux grands modèles issus de la théorie de la communication, il propose un cadre de référence innovant basé sur les pratiques quotidiennes de l’entrepreneur et des autres acteurs de l'écosystème.

Edition Vuibert - Août 2020, 192 pages  ISBN : 978-2-311-40822-5

Le but de cet ouvrage sera de tenter, par-delà les usages communs et souvent maladroits du vocabulaire du problème, une définition rigoureuse de la notion de « problématisation » qui en dévoile les enjeux philosophiques.

Vrin - Chemins Philosophiques - 128 pages - ISBN 978-2-7116-2700-4 - janvier 2017

La problématologie est une philosophie nouvelle. Centrée sur le rôle fondateur du questionnement, elle est aussi profondément contemporaine, dans un monde où tout, ou presque, est devenu problématique et susceptible de se voir remis en question. De la métaphysique à l’art, de la littérature à la science, de la morale à l’étude du raisonnement quotidien, rien n’échappe aux lois de l’interrogation.

Editions PUF - Que Sais-je? N°3811.128 pages ,Code ISBN: 978-2-13-056769-1, Format 11.5 x 17.6 cm

Septembre 2020

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Laudato si et l'humanisme planétaire

Le philosophe de la complexité et le pape de l'écologie : sous cette expression on pourrait résumer le nouveau livre de Mauro Ceruti, puisqu'il s'agit de relire l'encyclique la plus innovante des 100 dernières années dans l'horizon d'un humanisme planétaire, visant à tracer une nouvelle voie pour l'avenir de l'humanité.

ISBN 9788882275761   Sortie :  4 septembre 2020
Sur le même bateau : PRÉFACE D'EDGAR MORIN

Juillet 2020

Les nouveaux documents du réseau

Les veilles du réseau

(Veille en reliance, )
L’initiative proposée par la « Comunidad por el Pensamiento Complejo », réseau latinoaméricain sur la pensée complexe, à l’occasion du 99ème anniversaire d’Edgar Morin le 8 juillet dernier a réuni une douzaine de messages d’anniversaire à Edgar Morin d’Amérique latine, Italie, France.
(Veille en reliance, )

20 ans après la publication par l’Unesco du livre d’Edgar Morin « les sept savoirs nécessaires à l’éducation du futur »  (https://inventin.lautre.net/livres/Morin-Education-du-futur.pdf), l’UNESCO en collaboration avec la fondation Promigas lance ce 8 juillet un cours en ligne, en espagnol, intitulé « les 7 savoirs et l’agenda 2030 ». Ce cours explique les 7 savoirs fondamentaux tels qu'exposés par Edgar Morin et leur importance pour l’éducation du futur. Il a pour but de réorienter l’éducation vers l’atteinte des objectifs de développement durable de l’Agenda 2030. Le cours dure 7 semaines jusqu’au 26 août (21 heures de travail estimées), il est gratuit à moins qu’on ne souhaite un certificat, dans ce cas c’est 40€.

Le réseau Chemin faisant

Le numéro 92 de l'interlettre Chemin faisant vient de paraître!

Elle est envoyée par messagerie à tous nos inscrits.

Juin 2020

Les nouveaux documents du réseau

(Document d'atelier, )

« En prenant tacitement ‘la question des frontières de (ou par ?) l’épistémologie’ dans son sens contemporain de revendication sociétale des priorités à accorder enfin à l’inter et à la trans disciplinarité dans l’organisation collective du Système des sciences, en abolissant enfin l’insupportable frontière entre « Les Deux Cultures (1) », prendrions-nous le risque de nous ramener au problème précèdent ? Les capacités cognitives des humains étant limitées, on peut redessiner les frontières, mais on ne peut supporter un syncrétisme qui ferait des connaissances humaines une ‘bouillie pour les chats’.
         L’exercice pourtant mérite d’être tenté s’il éclaire une autre face de la question : Que les frontières entre les connaissances ou les sciences, ou les disciplines, ou les champs disciplinaires, soient endogènes ou exogènes à l’épistémologie celle-ci se veut et se doit d’être considérée comme un champ de connaissances identifiables, enseignables et passibles de transformations au fil des interprétations des expériences qu’elle suscite. La question devient alors : dans quelles frontières est-elle elle-même insérée ?... ».

(1) : Les Deux Cultures, 1958,  Essai de C.P. Snow mettant en valeur la quasi incommunicabilité entre les tenants des deux cultures : Culture scientifique et Cultures des humanités. L’image s’est atténuée peu à peu pour devenir celle des sciences dures cohabitant avec les sciences douces -ou molles.

(Document d'atelier, )

La critique est classique : à trop complexifier, on se trouve bien incapable de décider donc d’agir. Une synthèse éloquente de cette idée pourrait se trouver dans ce propos de l’écrivain et philosophe Paul Valéry  (1941):« Ce qui est simple est toujours faux. Ce qui ne l’est pas est inutilisable »....Dans ce face-à-face avec la complexité, il s’agit de refuser l’esquive au profit de la compréhension ; il s’agit de refuser l’illusion simplificatrice et rassurante au profit d’une pensée complexe plus déstabilisante. Cela nécessite donc au moins deux prérequis. Le premier est d’accorder une certaine valeur aux connaissances descriptives qui permettent de comprendre. Le second est d’inscrire ces connaissances dans un horizon bien défini : celui, exprimé négativement, de la lutte contre l’erreur et l’illusion...

Les veilles du réseau

(Veille en reliance, )
Au travers de son bulletin d’information « Chasqui », nous découvrons le nouveau site de la « Communauté de la pensée complexe » avec des nouvelles fonctionnalités : bibliothèque, nouveautés, calendrier, le répertoire « cartographier la complexité », un réseau de connaissance ouverte de la complexité (RedCOM) ainsi que la possibilité d’enrichir le site en publiant du contenu…
(Veille en reliance, )
C’est l’initiative originale et enthousiaste du réseau « Comunidad por el Pensamiento Complejo » en Amérique latine : vous avez jusqu’au 30 juin pour envoyer à cpc [at] pensamientocomplejo.org une vidéo qui sera compilée avec celle des autres participants pour être envoyée à Edgar Morin le 8 juillet prochain, à l’occasion de son 99ème anniversaire. La durée doit être inférieure à 15 secondes, le film doit être en format horizontal et en plan fixe, avec un arrière-plan le plus neutre possible, avec la lumière naturelle sans lumière frontale sur le visage. Au début de la vidéo, vous dire seulement dire votre nom et votre pays avant d’adresser votre message. Si le fichier est trop lourd pour un envoi par mail, vous pouvez utiliser WeTransfer.

Les nouvelles notes de lecture

Ed Flammarion, coll Champs essais, 2020, 160 pages - ISBN : 9782081510869 4

Note de lecture par SOCIRAT Pierre

Par nature, la complexité de la société porte en elle les ferments de la crise. - Les perturbations qui provoquent la crise - la piste de la perturbation interne - Désordres, dérèglements, déblocages - les caractéristiques de la crise - Quelles issues possibles à la crise ? - La recherche de solutions : la magie et la raison - Les effets de la crise : révéler, effectuer et transformer - Crise de l’humanité, le difficile chemin de la planétarisation - Pour sortir de la crise : comprendre et surtout, agir.

Ed La Villette,  2019, ISNB 978-2375560211 ,174 p. 

Note de lecture par VITALIS Louis
Une précédente note de lecture de cet ouvrage de Philippe Boudon soulignait, entre autres aspects, son caractère "remarquablement transdisciplinaire". Elle ne soulignait pas assez le caractère méthodologique implicite de la transdisciplinarité ainsi entendue : Entre le « focus on processes » de la modélisation systémique, conjonctive, fonctionnelle, se formant par raisonnements heuristiques et le « Focus on objects » de la modélisation analytique, disjonctive, formelle, se formant par raisonnements algorithmiques il apparait que « La modélisation n’est ni plus ni moins logique que le raisonnement »

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

‘Pour une crisologie’, suivie de ‘où va le Monde ?’

Avec clarté et sagesse, Edgar Morin tente de lui redonner un peu d’épaisseur et de faire émerger une conscience de la crise en analysant les bouleversements qui ont secoué le XXe siècle, pour réfléchir ensuite à notre entrée dans le XXIe siècle, entre chaos et renaissance. En envisageant la crise comme une sorte de laboratoire pour étudier in vitro l’évolution de la société, Edgar Morin interroge le destin de l’identité humaine et rend possible l’avènement d’une nouvelle vision du monde.

Ed Flammarion, coll Champs essais, 2020, 160 pages - ISBN : 9782081510869 4

Qui niera que l'arche de la Défense à Paris soit un "cube", la pyramide du Louvre une "pyramide" et la géode de la Villette une "sphère" ? Mais ces formes géométriques sont-elles architecturales ? Et en quoi sont-elles plus « géométriques » que les formes architecturales conçues par Frank Gehry ou les figures fractales conçues par Benoît Mandelbrot ?

Ed La Villette,  2019, ISNB 978-2375560211 ,174 p. 

Mai 2020

Les nouveaux documents du réseau

(Document d'atelier, )

Ndlr.    Avons-nous assez apprivoisé la théorie du Cygne noir ? Question qui prend à contre-pied nos manières de penser lorsque nous déterminons la plupart de nos comportements en particulier afin de prévoir ‘rationnellement’ les évolutions des contextes des situations dans lesquelles nous intervenons ?
            L’occurrence d’un évènement à la fois rare, possèdent un impact dévastateur et tenu pour rétrospectivement (et non prospectivement) prévisible tel que la pandémie de COVID-19 ne nous donne-t-il pas l’occasion d’apprivoiser cette théorie insolite qui remet en question notre fréquente addiction aux certitudes y compris celles qui relèvent de la modélisation mathématique ?

(Document d'atelier, )

Le confinement (non moins que le déconfinement) aura créé des situations problématiques qui ne semblent guère problématisées : il semble que les problèmes qu'ils posent... ne sont pas posés ! Conception, Espace, Echelles, les trois notes de cet article tentent de les aborder, sans pour autant que la complexité de leurs relations éventuelles soient ici plus qu'esquissées.

Mars 2020

Les nouveaux documents du réseau

Edito Num.91 (Editorial, )

Faire l'expérience de l’incomplétude des mots usuels qui sous-tendent l’intelligibilité de l’expérience pour explorer le champ des pensables.

Les veilles du réseau

(Veille en reliance, )

Peut-être avez-vous relevé au fil d’un de vos médias préférés cette interpellation qu’Edgar Morin adressait courtoisement au Ministre de l’Education Nationale lors d’un entretien qui vient d’être publié sous le titre « Quelle école voulons-nous ? » : " Il faut enseigner à problématiser à l'époque où prolifèrent les certitudes illusoires, les dogmes desséchants, les manichéismes, les réductionnismes, les fakes news, les égarements : Problématiser devient le maître mot et enseigner à problématiser devient une mission essentielle qui, en elle-même, est un apprentissage de liberté pour l’esprit."  Lire la suite...

Les nouvelles notes de lecture

INNSBRUCK UNIVERSITY PRESS, 2019, ISBN 978-3-903187-52-8, 485 PAGES.

*Ouvrage bilingue. Titre de couverture:
RADIKALER KONSTRUKTUVISMUS, V. G. Z.  Ernst von Glasersfeld (1917-2010)

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ce livre est le produit d’une Conférence (organisée en avril 2017 par l’Université d’Innsbruck, Autriche) consacrée principalement à l’œuvre épistémologique d’Ernst von GLASERSFELD (1917-2010), chercheur d’origine autrichienne qui a passé la deuxième partie de sa vie aux USA pendant laquelle il a développé, enseigné et  publié ses contributions de praticien-réfléchissant  à l’Epistémologie Constructiviste  dans la lignée ouverte par J. Piaget (de ‘La construction du réel chez l’enfant’, 1937, à ‘Logique et connaissance scientifique’, 1967).

La présentation de ce livre par sa couverture prend ici la forme inhabituelle d’un photo montage, ceci pour en faciliter l’accès aux lecteurs qui ne liraient pas aisément des textes pour moitié rédigé en allemand, l’autre moitié ayant été redirigée en anglais. Le titre traduit en anglais rappelé par la Préface étant « Radical Constructivism : Past Present and Futur, Ernst von Glasersfeld ». Ce qui nous a incité à relier ce livre avec un ouvrage partiellement collectif établi par E v G. en 2007, ‘Key Works in radical Constructivism’.

Préface d’Isabelle Autissier. 
HERMANN 2019, ISBN 979 1 0370 0158 0. 208p.

Note de lecture par PISSOCHET François

Les trois approches singulières et complémentaires – historique, philosophique et pragmatique – des auteurs de ce présent livre, nous fait pénétrer la pensée et l’engagement de Joseph Wresinski, pour comprendre l’importance vitale de ce combat initié et par porté depuis 60 ans par le mouvement ATD Quart Monde.

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Edgar Morin aime le sport en tant qu'il procure de la joie au " peuple ". Il connait la liesse des stades, et particulièrement celle du Maracanã. Mais c'est en sociologue qu'il nous livre son analyse critique du phénomène sportif. Infatigable combattant de la cause des opprimés, le penseur de la complexité s'exprime ici sur l'idéologie de la performance, le culte de la jeunesse et l'identité nationale.

Ed. Cherche Midi,  mars 2020, ISBN-13 978-2749165134, 64 pages (édition revue et augmentée)
Mars 2020

Ernst von Glasersfeld (1917-2010)

Ce livre est le produit d’une Conférence (organisée en avril 2017 par l’Université d’Innsbruck, Autriche) consacrée principalement à l’œuvre épistémologique d’Ernst von Glasersfeld (1917-2010), chercheur d’origine autrichienne qui a passé la deuxième partie de sa vie aux USA pendant laquelle il a développé, enseigné et  publié ses contributions de praticien-réfléchissant  à l’Epistémologie Constructiviste  dans la lignée ouverte par  J Piaget (de ‘La construction du réel chez l’enfant’, 1937,  à ‘Logique et connaissance scientifique’, 1967).

INNSBRUCK UNIVERSITY PRESS, 2019, ISBN 978-3-903187-52-8, 485 PAGES.

*Ouvrage bilingue. Titre de couverture:
RADIKALER KONSTRUKTUVISMUS, V. G. Z.  Ernst von Glasersfeld (1917-2010)

Apprendre de ceux qui résistent à la misère : le paradoxe Wresinski

En ce début du XXIe siècle, nous faisons face à des défis majeurs. La misère est l’un de ces défis qui perdure et continue de détruire la vie de millions de personnes. Or l’humanité se prive de la rencontre avec ceux qui y résistent. Joseph Wresinski (1917-1988), combattant contre cette misère et fondateur du mouvement international ATD Quart Monde, nous confronte à un paradoxe : de ceux qui résistent à la misère, nous avons, avant tout, à apprendre. Les pauvres sont nos maîtres ! Mais peut-on apprendre quelque chose, peut-on attendre quelque chose des plus pauvres ?

Préface d’Isabelle Autissier. 
HERMANN 2019, ISBN 979 1 0370 0158 0. 208p.

Le réseau Chemin faisant

Le numéro 91 de l'interlettre vient de paraître !

Elle a été envoyée par messagerie à tous nos inscrits.

Février 2020

Les nouveaux documents du réseau

(Document d'atelier, )

Un concours de circonstances nous a permis de retrouver un article d’Yves Barel proposant dès 1975 une interprétation réfléchie de la théorie de la « Modélisation Systémique » et proposant une alternative argumentée aux formalismes de la « Systems analysis » qui s’était développée aux USA et qui commençait à se développer en France et en Europe (développement, qui se poursuit depuis sous les labels ‘Analyse – ou Approche  - Systèmes ou Analyse Systémique’ accompagnant les offres de service de type ‘problem solving’ notamment en informatisation – digitalisation. On verra qu’elle s’avère toujours d’une prégnante actualité. Osons dire : Hélas…

Les nouvelles notes de lecture

Sciences Humaines Editions, 2020,  ISBN 978-2-36106-493-8, 119 pages

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

L’ouvrage prend la forme d’un dialogue. C’est à la lecture des pages du Sage Edgar Morin que l’on est ici tenté de prêter plus volontiers attention. Je me propose de souligner quelques-uns des-arguments que je tiens pour particulièrement importantes aujourd’hui alors qu’elles sont méconnues par la plupart des systèmes et programmes d’enseignement et encore peu familières dans la culture de la plupart des enseignants.

Editions Sciences humaines, 2020 - 192 pages - ISBN : 9782361065

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ce livre paru en janvier 2020 avait été rédigé deux ans avant la parution de ‘l’Aventure de la Méthode’ (ce quasi 'Tome 7' de La Méthode, paru en Mai 2015). Il faut plutôt féliciter l’équipe de rédaction de la performance : Elle parvient à présenter de façon à la fois sobre et aisée bon nombre des Arguments forts du déploiement polyphonique de « Une Pensée ». Titre maladroit sans doute mais l’introduction veut aussitôt rassurer : Il s’agira d’Une Pensée Hors Norme. Procédé médiatique d’esquive qui pourtant laissera perplexe sauf si le lecteur a déjà abordé La Pensée d’Edgar Morin - ou mieux, La Méthode de Pensée - par un des premiers ouvrages l’abordant explicitement, Le Paradigme Perdu : la Nature Humaine -1973-. Et au cœur de ce Manifeste, le chapitre que je tiens pour pivot épistémologique qu’Edgar Morin intitulera L’Hypercomplexité.

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

La passion du savoir

Jean-Michel Blanquer et Edgar Morin partagent tous les deux un même idéal : celui de "l'école de la vie". Mais qu'est-ce que cela veut dire ? L'école doit-elle préparer les enfants à affronter les épreuves de la vie ? A choisir une profession qui leur convienne ? Doit-elle former des citoyens ? L'école peut-elle permettre de s'émanciper ou de s'épanouir par le savoir ?

Sciences Humaines Editions, 2020,  ISBN 978-2-36106-493-8, 119 pages

Ce livre paru en janvier 2020 avait été rédigé deux ans avant la parution de ‘l’Aventure de la Méthode’ (ce quasi 'Tome 7' de La Méthode, paru en Mai 2015). Il faut plutôt féliciter l’équipe de rédaction de la performance : Elle parvient à présenter de façon à la fois sobre et aisée bon nombre des Arguments forts du déploiement polyphonique de « Une Pensée ». Titre maladroit sans doute mais l’introduction veut aussitôt rassurer : Il s’agira d’Une Pensée Hors Norme. Procédé médiatique d’esquive qui pourtant laissera perplexe sauf si le lecteur a déjà abordé La Pensée d’Edgar Morin - ou mieux, La Méthode de Pensée - par un des premiers ouvrages l’abordant explicitement, Le Paradigme Perdu : la Nature Humaine -1973-. Et au cœur de ce Manifeste, le chapitre que je tiens pour pivot épistémologique qu’Edgar Morin intitulera L’Hypercomplexité.

Editions Sciences humaines, 2020 - 192 pages - ISBN : 9782361065

Le réseau Chemin faisant

Voeux du Réseau Intelligence de la Complexité

En s’engageant avec vous dans l’aventure de la traversée de l’année nouvelle, l'équipe d'animation du
Réseau INTELLIGENCE de la COMPLEXITE - MCX-APC
vous présente ses vœux de vivifiantes reliances

en bonne intelligence de L'AGIR ET PENSER EN COMPLEXITE 

En vous proposant de cheminer ensemble en nous aidant du viatique proposé par EDGAR MORIN
« Ce qui ne se régénère pas, dégénère »