Le temps est venu de changer de civilisation

Description du document

Le temps est venu de changer de civilisation

La culture n'est pas un luxe, elle nous permet de contextualiser au-delà du sillon qui devient ornière

Type de document:
Document d'atelier

« …La connaissance est aveugle quand elle est réduite à sa seule dimension quantitative, et quand l'économie comme l'entreprise sont envisagées dans une appréhension compartimentée. Or les cloisonnements imperméables les uns aux autres se sont imposés. La logique dominante étant utilitariste et court-termiste, on ne se ressource plus dans l'exploration de domaines, d'activités, de spécialités, de manières de penser autres que les siens, parce qu'a priori ils ne servent pas directement et immédiatement l'accomplissement de nos tâches alors qu'ils pourraient l'enrichir.
La culture n'est pas un luxe, elle nous permet de contextualiser au-delà du sillon qui devient ornière. L'obligation d'être ultraperformant techniquement dans sa discipline a pour effet le repli sur cette discipline, la paupérisation des connaissances, et une inculture grandissante. On croit que la seule connaissance "valable" est celle de sa discipline, on pense que la notion de complexité, synonyme d'interactions et de rétroactions, n'est que bavardage. Faut-il s'étonner alors de la situation humaine et civilisationnelle de la planète ? Refuser les lucidités de la complexité, c'est s'exposer à la cécité face à la réalité.. … » (Extraits)
Ndlr Nous remercions Edgard MORIN et la revue ‘Acteurs de l’Economie – La Tribune, en reprenant ici sur le site du Réseau Intelligence de la Complexité, cet important « entretien avec Edgar MORIN conduit par Denis LAFAY », publié avec de belles illustrations dans le numéro du 11 02 2016 de la Revue 
Nous renvoyons également à l'ouvrage L'Urgence et l'essentiel (Edgar Morin, Tariq Ramadan)

Publication:
Fichier