Notes de lecture

Les notes de lecture sont établies par les membres du Réseau Intelligence de la Complexité.

Que vaut un livre?
"... Un livre vaut à mes yeux par le nombre et la nouveauté des problèmes qu'il crée, anime ou ranime dans ma pensée... J'attends de mes lectures qu'elles me produisent de ces remarques, de ces réflexions, de ces arrêts subits qui suspendent le regard, illuminent des perspectives et réveillent tout à coup notre curiosité profonde..."
P. Valéry (Variété V), O.C. Pléiade I (p. 871)


Vous trouverez ci-dessous ou en cliquant ici les notes de lectures les plus récentes à moins que vous n'utilisiez le moteur de recherche alphabétique.

Note de lecture par LARGEAULT Jean
Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

L’ouvrage prend la forme d’un dialogue. C’est à la lecture des pages du Sage Edgar Morin que l’on est ici tenté de prêter plus volontiers attention. Je me propose de souligner quelques-uns des-arguments que je tiens pour particulièrement importantes aujourd’hui alors qu’elles sont méconnues par la plupart des systèmes et programmes d’enseignement et encore peu familières dans la culture de la plupart des enseignants.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis

Ce livre paru en janvier 2020 avait été rédigé deux ans avant la parution de ‘l’Aventure de la Méthode’ (ce quasi 'Tome 7' de La Méthode, paru en Mai 2015). Il faut plutôt féliciter l’équipe de rédaction de la performance : Elle parvient à présenter de façon à la fois sobre et aisée bon nombre des Arguments forts du déploiement polyphonique de « Une Pensée ». Titre maladroit sans doute mais l’introduction veut aussitôt rassurer : Il s’agira d’Une Pensée Hors Norme. Procédé médiatique d’esquive qui pourtant laissera perplexe sauf si le lecteur a déjà abordé La Pensée d’Edgar Morin - ou mieux, La Méthode de Pensée - par un des premiers ouvrages l’abordant explicitement, Le Paradigme Perdu : la Nature Humaine -1973-. Et au cœur de ce Manifeste, le chapitre que je tiens pour pivot épistémologique qu’Edgar Morin intitulera L’Hypercomplexité.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis
« ….L’argument pivot est de privilégier la compréhension d’un phénomène par l’identification des fonctions qu’assure ou que devrait assurer tout l’organisme plus que par la description analytique de tel organe qui aurait le monopole exclusif de l’exercice de telle fonction quelque soit le contexte. Puis de parier que bien des fonctions peuvent être assurées en contournant par d’autres détours que par l’activité de ce seul organe. C’est cette fascinante plasticité du cerveau, inextricable réseau de neurones dans son tissus de cellules gliales qui rend intelligible l’exercice de processus qui assurent les fonctions de l’esprit et de l’affect sans s’interdire aucun itinéraire possible. La complexité n’est-elle pas en attente de bricolage et de bricoleurs ? …. »