Notes de lecture

Les notes de lecture sont établies par les membres du Réseau Intelligence de la Complexité.

Que vaut un livre?
"... Un livre vaut à mes yeux par le nombre et la nouveauté des problèmes qu'il crée, anime ou ranime dans ma pensée... J'attends de mes lectures qu'elles me produisent de ces remarques, de ces réflexions, de ces arrêts subits qui suspendent le regard, illuminent des perspectives et réveillent tout à coup notre curiosité profonde..."
P. Valéry (Variété V), O.C. Pléiade I (p. 871)


Vous trouverez ci-dessous ou en cliquant ici les notes de lectures les plus récentes à moins que vous n'utilisiez le moteur de recherche alphabétique.

Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis
Peu après avoir publié ‘Entreprise, entrepreneur, histoire d’une idée‘ (La première édition parait en 1982, régulièrement ré édité depuis), Hélène Vérin présentait au colloque ‘Sciences de l’intelligence, sciences de l’artificiel, avec H Simon ’(PUL, 1984/1986) une contribution qu’elle intitulait ‘Art des systèmes, et évaluation d’un modèle en 1785’ (p 170-198) : Les débats que l’on rencontrait alors chez les ingénieurs militaires en particulier donnaient lieu à des échanges avec l’académie des sciences, échanges qui en appelaient déjà à la reconnaissances du caractère scientifique des processus de construction de modèles. Les sciences d’ingénierie, sciences de conception plutôt que sciences d’analyse, se formaient déjà dans les cultures organisationnelles où les multiples problèmes de coordination de multiples métiers (aujourd’hui on dira plutôt ‘sous traitants’) incitaient déjà à les ‘penser autrement’, par fonctions et processus plutôt que par structures et par organes séparés. Cette attention permanente d’une philosophe devenue historienne à la complexité des activités collectives de production de tous type, sans séparer les composantes sociologiques de celle des ’savoirs des métiers’ d’alors (on ne disait pas encore ‘les techniques’), ni de celle des gestionnaires et comptables, ni de celles des responsables territoriaux, ni de celles des juristes, ni de …
Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis
Prendre et Donner, à la fois ? » La sagesse humaine ici vaincrait-elle la logique formelle ? Elle nous propose de pratiquer la Politique non plus par la Rationalisation (formalisée, celle dite des choix budgétaires), mais par un exercice permanent de composition orchestrale !
Note de lecture par MORIN Edgar
Pourquoi ne reconnaissons-nous plus le monde dans lequel nous vivons? Parce que le monde nous semble le même, mais aussi complètement différent: un monde incompréhensible qui fonctionne selon une logique inconnue? Et pourquoi dans ce nouveau monde se produisent des choses qui sont capables de renverser des destins et des réalités à une époque et à des époques autrefois impensables? » : Le défi reste épistémologique devenant ainsi anthropologique : Celui d’un nouvel ‘apprendre à vivre’
Note de lecture par LE MOIGNE Jean-Louis
Note de lecture par MALLET Jeanne