Elinor OSTROM : Les COMMUNS et l'action collective

Le projet de ce dossier s’est formé au fil des rencontres de chercheurs s’attachant à l’étude des conditions d’exercices des responsabilités sociétales des organisations humaines de tous types : responsabilités entendues dans leurs multiples dimensions et leur caractère eco-systémique, tant social que territorial, tant écologique que planétaire et pas seulement par leur dimension économique voire econocratique. Ces rencontres furent activées par la visite en France d’Elinor OSTROM en 2010, peu après l’attribution du Prix Nobel, animée en particulier par le Pr Roland PEREZ à qui nous avions demandé de nous présenter ce ‘Nobel inattendu’ par un de ses arguments essentiel : Sur la contingence des modes de gouvernance de l'action collective entendue dans ses complexités : Elinor Ostrom et le « Nobel » d'économie (2010)

Revue Organisation Responsable, ROR, vol 7, N° 2

Ed ESKA, 2012/2015, ISSN 1951-0187, 99 pages

Présentation de l'ouvrage

 Ndlr Le projet de ce dossier s’est formé au fil des rencontres de chercheurs s’attachant à l’étude des conditions d’exercices des responsabilités sociétales des organisations humaines de tous types : responsabilités entendues dans leurs multiples dimensions et leur caractère eco-systémique, tant social que territorial, tant écologique que planétaire et pas seulement par leur dimension économique voire econocratique. Ces rencontres furent activées par la visite en France d’Elinor OSTROM en 2010, peu après l’attribution du Prix Nobel, animée en particulier par le Pr Roland PEREZ à qui nous avions demandé de nous présenter ce ‘Nobel inattendu’ par un de ses arguments essentiel : Sur la contingence des modes de gouvernance de l'action collective entendue dans ses complexités : Elinor Ostrom et le « Nobel » d'économie (2010). Argument qu’il pu déployer ensuite avec le concours d’une dizaine de collègues qui se sont mobilisés pour établir ce dossier que publie la Revue Organisation Responsable. Nous remercions Roland Perez et la direction de la ROR qui nous autorisent à reprendre ici le sommaire détaillé de ce numéro

SOMMAIRE

Volume 7, N° 2

Ce numéro de la ROR est dédié à la mémoire d'Elinor et Vincent Ostrom, ainsi qu'à telle de Jacques Weber.  Il avait été prévu pour être publié au 2e semestre 2012, à la suite de la visite de travail en France, en juin 2011, d'Elinor Ostrom, Prix Nobel d'Économie 2009 et des rencontres qui avaient été organisées à l'époque à Montpellier et Paris. L'intéressée avait même suivi personnellement les premières étapes de cène restitution. Malheureusement, son décès en 2012 n'a pas permis de finaliser le projet initial, qui a été repris, via des sessions dédiées, à l'Académie d'agriculture de France, en mai 2013, et aux congres ESEE-RIODD de Lille en juin 2013. À son tour, le décès de Jacques Wcbcr, proche de Lin Ostrom et qui avait été son principal relais en France, a retardé la finalisation du présent dossier, qui parait seulement en 2015, niais avec la référence d'origine : volume 7, n° 2.

         La direction de la ROR

Elinor Ostrom : les communs et l'action collective

Roland Perez, Bernard Paranque................................................................................................... 3

Elinor Ostrom: the commons and the collective action

Sur l'hétérodoxie soutenable en sciences sociales : regards croisés sur les itinéraires de James March et d'Elinor Ostrom

Eric Godelïer et Roland Perez...................................................................................................... 11

Sustainable heterodoxy in social sciences: perspectives about the routes of James G. March and Elinor Ostrom

Du public aux commons : regards croisés sur les œuvres d'HA. Simon et E. Ostrom

Adrien Peneranda........................................................................................................................ 24

From public to commons: perspectives on Ostrom and Simon

Qu'est qu'un bien commun ?

Bernard Billaudot........................................................................................................................ 31

What is a common good?

Du paradoxe de Condorcet à la gestion des commons : Mode de décision et appropriation des rentes

Jean-Marc Boussard ................................................................................................................. 46

From thé Condorcet paradox to thé management of commons : Décision mode and appropriation of rents

Fin du règne de la valeur d'échange ?

Bernard Paranque........................................................................................................................ 53

End of the  reign of exchange value?

 

Implications de l'analyse des ressources communes pour les politiques et les Institutions : une nouvelle approche de la gouvernance

Gérard Viatte............................................................................................................................... 63

Implications of the analysis of common resources for policies and institutions: a new approach to governance

L'organisation socio-politique des villages kabyles : une gouvernance spécifique des ressources naturelles

Cécile Perret, Bernard Paranque.................................................................................................. 69

Socio-political organisation of the Kabyl villages: a specific common pool resources governance

Le patrimoine culturel immatériel est-il un bien commun ?

Francesca Cominelli................................................................................................................... 83

Is the intangible cultural heritage a common good?

Postface : « La double hélice de la gouvernance des communs »

Jean-Louis Le Moigne................................................................................................................ 93

The double helix of the governance of commons