Sur l'exercice de la pensée complexe pour l'intelligibilité de nos activités quotidiennes et de notre relation au monde

A la rencontre de Jean-Louis Le Moigne à l'occasion de ses 80 ans - Une journée de partage avec l'un des pionniers de la pensée complexe Témoignages et réflexions Avec la participation d'Edgar Morin

Présentation de la journée - programme détaillé

Présentation

Toutes les personnes engagées aujourd'hui dans des responsabilités éprouvent le même sentiment d'une complexité croissante, conduisant à la question : « comment comprendre ces mondes dans lesquels nous vivons et comment agir en leur donnant du sens ? ». Cette indissociable interdépendance du « penser et de l'agir », boucle par laquelle la pensée naît de l'action en même temps qu'elle la génère, est à la fois un défi, une liberté, une responsabilité :

-        le défi de construire l'intelligibilité des réalités complexes que nous vivons, en évitant le réductionnisme et le simplisme ;

-        la liberté de concevoir par la pensée des orientations et des choix par lesquels nous façonnons notre monde : en quelque sorte, la liberté « d'inventer la réalité » ;

-        et par conséquence une terrible responsabilité face au futur, car à travers ces pensées mises en actes, c'est notre futur que nous construisons. Cette responsabilité est à la fois individuelle, collective et citoyenne : responsabilité et solidarité deviennent inséparables.

Suivant les traces de Giambattista Vico, de Paul Valéry, et de bien d'autres, quelques pionniers, en tête desquels Edgar Morin et Jean-Louis Le Moigne, se sont attachés depuis une quarantaine d'années à développer des réflexions et à forger des concepts nous aidant à « transformer nos expériences en science avec conscience ». Ainsi, chemin faisant, peuvent se former nos intelligences de la complexité des systèmes par lesquels nous représentons et élaborons nos actions, avec conscience de la communauté de destin qui nous rassemble en notre « Terre Patrie ». « Une fureur sacrée de comprendre pour faire et de faire pour comprendre, qui passe toute philosophie », voici ce que Paul Valéry percevait chez Léonard de Vinci qui ne se contentait pas « de penser pour faire », mais était aussi continuellement engagé dans le « faire pour penser ». Ce cycle itératif continu de réflexion et d'action est ce qui nous permet d'apprendre dans et par l'expérience en reliant « épistémique - pragmatique - éthique ».  Ainsi se forme dans nos cultures le « Paradigme de la Pensée Complexe ». La rencontre du 22 mars 2011 saisit l'opportunité du 80ème anniversaire de Jean-Louis Le Moigne pour donner à voir les multiples développements et usages qui se font de l'exercice de la pensée complexe dans des domaines extrêmement divers de notre vie. Cette rencontre sera centrée sur des témoignages de l'exercice, parfois très pratique, de la pensée complexe pour l'élaboration de la pensée à partir de l'action, et la conduite de l'action à partir de la pensée. Seront présentées des avancées, expérimentations, innovations réalisées à partir des travaux issus de la pensée complexe dans les domaines suivants :

-        sport, jeunesse, santé, médias et hypermédias,

-        pilotage des entreprises, éthique et économie, économie sociale et solidaire,

-        éducation, formation,

-        complexité du social, travail social, quart monde,

-        écologie, territoires, ruralité,

-        préventions des risques, situations de risque et d'urgence,

-        recherche en physique quantique

Jean-Louis Le Moigne et Edgar Morin, infatigables promoteurs de cet apprentissage collectif à mieux penser notre « communauté de destin », apporteront également leurs témoignages, si riches et diversifiés. Ils nous communiqueront aussi leur ardente invitation à participer au travail collectif qu'ils ont contribué à lancer, pour continuer ensemble à nous équiper pour délibérer dans l'interaction des fins et des moyens qui sans cesse engagent l'aventure humaine : inlassablement « travailler à bien penser, ... ; en cela consiste notre dignité » (B. Pascal). Lire la suite de la présentation de la journée Accéder au programme détaillé

Un reportage photos de la rencontre du 22 mars 2011

  • Notre ami Leonardo ZOYA, l'infatigable animateur de la Comunidad de Pensamiento Complejo  a réalisé un reportage photographique de cette belle rencontre que l'on peut consulter ici

    La rencontre se déroulera de 9h à 18h à l'INSEP (Institut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance), Amphi C, 11, avenue du Tremblay 75012 Paris (Bois de Vincennes, métro « Château de Vincennes », bus 112, arrêt INSEP).
    __

    Documents

    Edito 55 (Editorial, )

    Le texte de cet éditorial diffusé sur le Site du Réseau courant février  pour présenter l'annonce de la Rencontre du 22 mars2011,  est publié dans le numéro 55 de l'Interlettre Chemin faisant qui parait début mai : Ce numéro portera ainsi deux éditoriaux :celui de février mars (SUR L'EXERCICE DE LA [...]

    UN BEL ALBUM PHOTO DE LA RENCONTRE du 22 mars 2011 (Document de rencontre, )

    « SUR L'EXERCICE DE LA PENSEE COMPLEXE » :
    « Une fureur sacrée de comprendre pour faire et de faire pour comprendre qui passe toute philosophie »
    Soigneusement et élégamment édité par notre ami Sylvain Victor, cet album de photos réalisées tout au long de la Rencontre du 22 mars organisée dans le [...]

    DOSSIER MCX XXVIII - VIDEO (Dossier MCX, )

    Sur l'exercice de la pensée complexe pour l'intelligibilité de nos activités quotidiennes et de notre relation au monde (Dossier Vidéo MCX XXVIII)
    Suivant les traces de Giambattista Vico, de Paul Valéry, et de bien d'autres, quelques pionniers, en tête desquels Edgar Morin et Jean-Louis Le Moigne [...]