Atelier 25 - Stress et Complexité

Il est de plus en plus évident que nous vivons une période où les changements que vivent les individus et les systèmes sociaux s'accélèrent et sont perçus par de nombreuses personnes comme des agressions qui sont, pour certains, à la limite du supportable.
Cette "insupportabilité" s'exprime par de nombreuses manifestations pathologiques au niveau des individus ou des groupes sociaux, qu'il s'agisse de maladies ou d'incivilités. Ces manifestations pathologiques (maladies psychosomatiques, violence, absentéisme...) sont d'un coùt très important pour la collectivité qui doit assurer la sécurité, qu'elle soit sociale ou policière, des individus et des biens.
Il nous parait ainsi très important de favoriser les rencontres interdisciplinaires de manière à définir le stress ressenti par l'individu dans sa définition multidimentionnelle.
Le caractère interdisciplinaire de telles rencontres s'impose dans la mesure où l'on cherche à diminuer l'écart qui existe entre les dimensions multiples du stress (biologiques, psychologiques et sociales) et sa prise en charge unidimentionnelle, notamment par les techniques psychologiques dans une perspective comportementaliste.
Sont appelés à participer à une discussion sur cette approche systémique du stress, des chercheurs dans les domaines biologiques, psychologiques et sociaux, des thérapeutes et autres acteurs de terrain, tous essayant d'aborder de manière interactive les différents aspects du stress.
Cette discussion doit répondre à plusieurs objectifs:
*Permettre de mieux définir le concept de stress. En effet, le stress ne peut plus être considéré comme une simple manifestation quasi réflexe, en réaction à une agression; il s'agit d'un phénomène complexe, pluridimentionnel, présentant une grande variabilité intra- et inter-individuelle.
*Proposer des études à réaliser sur le terrain, dans une perspective interdisciplinaire, prenant en compte cette complexité.
*Inviter les participants à déterminer des moyens d'action individuels et collectifs, sur les plans à la fois biologiques et psychosociaux, permettant à chacun de mieux contrôler ses réactions de stress.

Documents rédigés par les membres de l'atelier

Evolution du concept de stress : De la Physiologie à la Victimologie ()

Dans nos lectures contemporaines, par son caractère polysémique, le concept complexe de Stress n’incite-t-il pas à tisser des liens entre des savoirs  très hétérogènes en des termes systémiques plutôt qu’analytique ? 
(Cette étude est publiée initialement dans la revue Res-Systemica, Vol. 10, 2014, Mai 2014, Numéro spécial /Hommage à Emmanuel Nunez,  Clinicien, Homme de Science, Systémicien)

"JE VOIS LA BALLE AVEC MES MAINS" : Sport de haute performance et cognition ()

" Faut-il suivre des yeux la trajectoire de la balle pour entrer rapidement et précisément en contact avec elle ? ». Telle était le type de questions que les entraîneurs adressaient aux chercheurs en sciences cognitives dans les années 1975. En effet, la performance du joueur confronté à une forte charge informationnelle et à une pression temporelle élevée nécessite la capacité à produire rapidement une réponse exacte et à exécuter un mouvement rapide tout en conservant une grande précision spatiale et/ou temporelle. Accompagnées par des choix épistémologiques plus ou moins explicites, les[...]

SOUFFRANCES DANS L'ENTREPRISE, un échange à quatre voix ()

Cet échange destiné à être publié ultérieurement est incomplet encore puisque manquent les 'réponses d'O Torres. Nous nous autorisons pourtant à le publier ici avec le concours d'André Demailly qui a recueilli le témoignage de JF Quilici, témoignage qui gagne croyons nous à être placée dans le contexte pour lequel il avait été rédigée,