L'éditorial du Réseau Intelligence de la Complexité

(Avril - Juillet 2022)

Entre réduction et complexité : quelles intelligibilités des phénomènes émotionnels ?

Y a-t-il des discours, des actions, des attitudes, des paroles qui ne soient inscrits dans un contexte émotionnel ? Des impulsions, des pensées dites « négatives », des sentiments, des manifestations corporelles diverses (comme les accélérations des battements cardiaques, de la respiration, …), ce que l’on appelle communément les émotions (ou les phénomènes émotionnels) ont longtemps eu mauvaise réputation tant l’attachement à la « rationalité cartésienne » est prédominant dans nos cultures : la devise convenue est « surtout pas d’affects ! ». En privilégiant une relation mécanique de cause à effet direct et unidirectionnel, le caractère perturbateur des émotions sur notre comportement quotidien est ainsi mis en avant, comme si la personne n’était plus maitresse d’elle-même. Paradoxalement, les émotions qui nous apparaissent si internes, si naturelles, si biologiques, si débordantes parfois, ont été conçues comme étant séparées de la « pure » cognition. Pour s’en persuader il suffit de s’intéresser aux modélisations que les chercheurs en sciences cognitives et intelligence artificielle proposent pour « reconnaitre » ces phénomènes émotionnels.  A contrario dans certains domaines - artistiques souvent - certaines personnes imperméables à la réduction cognitive pour qui ce qui est perçu et catégorisé comme « émotions », expriment un ressenti intériorisé comme ayant beaucoup d’ampleur et les impactant profondément. Ils dénoncent alors un biais de mentalisation dans la façon dont on appréhende l’émotion comme objet distant de l’action et non pas comme une expérience singulière vécue.

Dans l’esprit de l’héritage constructiviste qui caractérise les intentions générales du RICx, cet éditorial incite donc à explorer l’espace d’intelligibilité ouvert par la préposition « entre » dans le titre – « entre réduction et complexité » – en faisant appel aux ressources relevant du paradigme de la complexité pour discuter les options épistémiques existantes, chercher à comprendre les choix effectués en se demandant quels sont les débats au sujet des émotions et ce qui est fécond, c’est-à-dire riche en potentialités d’intelligibilité.

Correspondance

Pour toute suggestion ou commentaires on peut joindre le sigeorges [at] gmail.com (webmestre) du site www.intelligence-complexite.org.

Pour contacter l'équipe d'animation du Réseau de l'Intelligence de la Complexité, écrivez à info [at] intellitence-complexite.org.

Inscription à Liste de diffusion

L'InterLettre Chemin Faisant du Réseau Intelligence de la Complexité / [MCX-APC] (bimestrielle) annonce les initiatives en cours et en projet, et les nouveautés publiées sur le Site du Réseau Intelligence de la Complexité.

➔ S'inscrire à notre interlettre