Retour

MORIN Edgar
Profession(s) ou domaines d'activité : Directeur de recherche émérite au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), Président de l'Agence européenne pour la culture (Unesco),Président de l'Association pour la pensée complexe

Documents

  • Pour une politique de l'humanité (26-08-2002)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Politique de Civilisation et Anthropolitique
    Moteur d'occidentalisation, le développement est un mythe qu'il faut aujourd'hui abandonner au profit d'une politique de l'homme et de la civilisation.
  • Éducation et Culture (02-08-2002) - Conférence d'ouverture du Seminaire International Education et Culture, SESC, août de 2002 - São Paulo
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Epistémologie de la Complexité
  • Computo, ergo sum (14-02-2003)
    Ecrit par : MORIN Edgar
  • Pensons à Marcel Proust ...de merveilleux exemples de description complexe (03-03-1999) - Lettre d'Edgar Morin à Tereza Mendonça
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Epistémologie de la Complexité
  • Allocution d'Okinawa : civiliser la Terre (28-06-2000)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Ethique Processus Téléologiques - Politique de Civilisation et Anthropolitique
  • Autonomie ou dépendance de la science (01-10-1998)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Epistémologie de l'Interdisciplinarité
  • "La Méthode" dans l'enseignement (10-06-1999) - Une interview d'E. Morin
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Epistémologie de la Complexité - Sur La Méthode
  • Articuler les disciplines (14-02-2003)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Epistémologie de l'Interdisciplinarité
    Les disciplines sont pleinement justifiées intellectuellement à condition qu'elles gardent un champs de vision qui reconnaisse et conçoive l'existence des liaisons de solidarités. Plus encore, elles ne sont pleinement justifiées que si elles n'occultent pas de realités globales.
  • L'ancienne et la nouvelle transdisciplinarité (06-06-1982)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    (Conseil Scientifique)
     
  • Pour une réforme de la pensée (25-11-1995)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Gouvernance des Organisations Complexes
  • Pour une politique de civilisation (14-02-2003) - Un entretien avec Edgar MORIN
    Ecrit par : MORIN Edgar
  • HELENA VAZ DA SILVA (10-09-2002)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Culture et Territoire - Politique de Civilisation et Anthropolitique
  • « LE PROBLEME D'UNE DEMOCRATIE COGNITIVE » COMMENT EST-CE POSSIBLE ? (08-05-2008) - Par exemple : Comment cette firme emblématique a-t-elle pu commettre autant d'erreurs fatales?
    Ecrit par : MORIN Edgar, HULOT Nicolas
    Politique de Civilisation et Anthropolitique
    NDLR : L'audience que connaît aujourd'hui, grâce à une journaliste  et non hélas à l'initiative des institutions les plus éminentes de la recherche scientifique publique, pourtant si manifestement concernée, l'ouvrage (et le film) 'Le monde selon Monsanto , de la dioxine aux OGM ,une multinationale qui vous veut du bien' nous invite collectivement à réfléchir à la question angoissante de son Préfacier, Nicolas Hulot : 'Comment est ce possible ? 'Après Tchernobyl ou Bhopal, peut-on encore, au nom des progrès de la science, commettre encore autant d'erreurs fatales pour l'humanité tentant de se civiliser sur sa petite planète ? Question qui nous incite à lire ou à relire une proposition d'Edgar Morin achevant le Tome 6 de La Méthode,'Ethique' (quatrième partie : 'L'Ethique de la communauté' prolongeant ici 'Terre Patrie' sous le titre intermédiaire : 'Le problème d'une démocratie cognitive' Scientifiques et citoyens, nous sommes tous ici tellement concernés, et nous devenons alors attentifs aux carences de nos cultures tant civiques qu'épistémiques.« Science sans Conscience: Comment est ce encore possible ? » Ce qui nous a donné l'idée de poursuivre ce questionnement en reliant par cet éditorial l'interpellation de Nicolas Hulot et la méditation constructive d'Edgar Morin, par quelques brefs extraits de leur texte. Chacun saura aisément les re contextualiser. Nous remercions vivement Edgar Morin et Nicolas Hulot et leurs éditeurs de leur concours. Ils nous aident à 'travailler à bien penser', et par là, par surcroît, à convaincre peu à peu nos institutions de leur responsabilité civilisatrice. (JL LM)
  • ÉDUCATION & MANAGEMENT (11-12-2002) - Le défi de la globalité
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Management Stratégique
    Perdre l'aptitude à globaliser au profit de l'aptitude à séparer, c'est risquer d'être conduit à une intelligence aveugle. Connaître, en effet, c'est, dans une boucle ininterrompue, séparer pour analyser et relier pour synthétiser ou complexifier.
  • LA LAÏCITÉ EN ÉDUCATION (24-07-1985) - LE NOUVEL ÉMILE
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Education Formation - Politique de Civilisation et Anthropolitique
    La laïcité , est'ce que c'est un de ces mots que, à défaut d'être ce que vous appelez un «maître mot», seraient, toujours pour reprendre votre expression, «malades» ?
  • Energie 2 (24-04-2003)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Politique de Civilisation et Anthropolitique
    I.Les conditions et contextes du débat II.Politique de société III.Problématique de civilisation IV.Politique de société et de civilisation
  • SUR L'INTERDISCIPLINARITE  (02-10-2003)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Epistémologie de l'Interdisciplinarité
    Ndlr. Nous reprenons volontiers ici cet article d'Edgar Morin que ré actualise Le Dossier Transdisciplinarité , publié par 'L'AUTRE DFORUM',LE JOURNAL DES PROFESSEURS DE L'UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL, VOLUME 7, NUMÉRO 3, MAI 2003,www.sgpum.umontreal.ca/archives.html, en remerciant la rédaction de cette revue de sa confraternelle autorisation. Le texte de présentation rédigé par « L'autre Forum-Université de Montréal » rappelle lel'origine et le projet de ce document toujours très actuel.
    « Déjà en 1982, dans Sciences avec conscience, Edgar Morin traitait de l'«ancienne» et de la «nouvelle» transdisciplinarité, en présentant favorablement cette dernière comme une invitation non pas à effacer la diversité du réel, mais à «penser soi-même dans la complexité». Le texte qui suit élabore de nouveau cette idée?à une époque plus récente, en 1990, où il était devenu évocateur de parler de «perestroïka scientifique». Maintes fois cité, republié1, «Sur l'interdisciplinarité» connaît un effet de réception qui a incité L'Autre Forum à le réactualiser comme repère en introduction à ce dossier sur les parcours «ouverts» de la pensée disciplinaire.
  • La Latinité (31-08-2004)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Education Formation - Politique de Civilisation et Anthropolitique
    Ndlr Cette conférence d'Edgar Morin fut présentée intialement lors d'un Colloque du SESC de Sao Paulo, Br. en août 2003. Elle fut traduite en portugais et éditée dans les deux langues sur le remarquable site géré par le SESC : edgarmorin.sescsp.org.br. Ce texte fut repris et édité en français,italien, espagnol, portugais, roumain et latin par les animateurs du ?Centre d'étude de la philosophie de la complexité Edgar Morin' de l'Université de Messine, It. Ses animateurs, G Gembillo et A Anselmo, ont édité ces six traduction en un ouvrage original publié en 2004 par Armando Siciliano Editore, Messina, sous le titre ?La Latinità".
  • Israël-Palestine, le cancer (04-06-2002) - Le Monde - 4 juin 2002
    Ecrit par : MORIN Edgar, Naïr S., SALLENAVE D.
    Ethique Processus Téléologiques - Politique de Civilisation et Anthropolitique - Pragmatique
  • L'AVENTURE DE LA SCIENCE FAIT PARTIE DE L'AVENTURE DE L'HUMANITE, AVENTURE INCONNUE. QUELLE COMPLEXITÉ AUJOURD'HUI? (09-03-2006)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Intelligence de la Complexité - Epistémologie de l'Interdisciplinarité
  • Pourquoi Enseigner la compréhension humaine ? (10-12-2006) - Intervention du 20 octobre 2006 à l'Université Pour Tous de Sénart
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Education Formation - Epistémologie de la Complexité
  • L'ESPRIT DE RELIANCE ACTIVE - L'ORGANISATION DE LA CONNAISSANCE (30-12-2006)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    - Epistémologie de la Complexité
  • IDENTITE NATIONALE ? - IDENTITE CITOYENNE ? : IDENTITE HUMAINE (16-04-2007)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Politique de Civilisation et Anthropolitique - Science Citoyenneté - Ethique Processus Téléologiques

    La campagne électorale française de 2007 ré active un vieux débat, celui de l’identité nationale ; autrement dit celui du ‘Vivre ensemble’ que connaissent toutes les sociétés humaines construisant leur identité solidarisante sur le concept de Nation.

    Tour à tour, les effets pervers des nationalismes exacerbés, sources de guerres atroces, et des internationalismes utopiques, sources de désordres ou d’anarchies insupportables, sont évoqués pour exalter ou relativiser le primat de l’identité nationale sur l’identité citoyenne.

    Pour nous aider à nous former quelque ‘intelligence de la complexité’ de ce complexe familier qu’est ‘l’inidentifiable Identité Nationale’, nous avons demandé à Edgar Morin l’autorisation de publier deux des articles qu’il écrivit au fil des 20 dernières années (en 1991 et 2002, en d’autres campagnes électorales) sur cet ‘Identifiant’, viatique symbolique de ‘l’affectio societatis’ qui nous intégre et viatique pratique de la carte qui nous différencie.

    Sous

    les titres « La francisation à l’épreuve » (1991, et « La fausse identité nationale » (2002), on trouvera ces deux articles dans ce dossier.

    Pour

    éclairer plus largement encore ce dossier, on pourra consulter, dans le ‘Cahier des Lectures’ du site, les Notes consacrées à « Terre-Patrie » (E Morin et AB Kern), « L’Identité humaine » (E Morin, La Méthode, Tome V ) et « Les identités meurtrières » (A. Malouf).
  • Retrouver le goût des "redresseurs d'esperance" (30-05-2007)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Politique de Civilisation et Anthropolitique - Science Citoyenneté

    Nous sommes heureux de reproduire ici un article d’Edgar MORIN publié initialement en 1993 (l’année de la parution de ‘Terre Patrie’) dans les colonnes du journal Le Monde, et titré ‘La pensée socialiste en ruine’, article que le journal Témoignage Chrétien a eu l’excellente idée de reprendre dans son n° du 24 Mai 2007 sous le titre ‘Les leçons et les espoirs d’une défaite annoncée’. Nous avons demandé à Edgar Morin l’autorisation de rendre ce texte largement et durablement accessible en le publiant sur le site du Réseau Intelligence de la Complexité et en lui donnant ici en guise de titre l’argument de sa conclusion.

  • POUR UNE POLITIQUE DE CIVISATION (30-05-2007)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Politique de Civilisation et Anthropolitique
  • DE LA REFORME DE L'UNIVERSITE (09-12-2007)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Epistémologie de l'Interdisciplinarité - Science Citoyenneté
    L’actualité des débats sur la réforme de l’Université, en particulier en France ces derniers mois, nous a incité à retrouver un texte rédigé par Edgar MORIN il y a dix ans sous le titre : « De la Réforme de l'Universite ». ne nous permet-il pas de lever enfin ‘la tête au dessus du guidon’  et de nous libérer de cette sorte de  prégnance culturelle  que suscitent aujourd’hui sur ces débats les conjonctions des rancoeurs corporatistes et des confrontations idéologiques. Ce texte fut présenté initialement lors d’un Congrès international tenu à Locarno, Suisse, 30 avril - 2 mai 1997, sur le thème  « Quelle Université pour demain ? » , organisé par le CIRET, qui publia ces travaux dans son bulletin N° 11 Juin 1997. Nous remercions chaleureusement  Edgar Morin et le Directeur du CIRET, B Nicolescu, de nous autoriser à reprendre ici ce texte écrit en 1997 ‘pour demain’ et donc pour aujourd’hui, 2007.
  • Ecologie, politique de civilisation. La fin d'un modèle ? (12-07-2008) - Emergence d'une conscience écologique
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Politique de Civilisation et Anthropolitique
    La conférence d'Edgar MORIN, Président de l'APC, A SANTIAGO du CHILI, 12, 13 Y 14 DE JUNIO 2008, lors du Colloque "Ecologie, politique de civilisation. La fin d'un modèle ? Emergence d'une conscience écologique".Sur le thème Por una política de civilización: el agotamiento del modelo capitalista. A cette occasion Madame la Présidente du Chili Madame Michelle BACHELET, a remis à Edgar MORIN le 16/6/2008 au Palacio de la Moneda à Santiago du Chili, la médaille, "Gabrielle Mistral"
  • COMPLEXITE RESTREINTE, COMPLEXITE GENERALE (06-03-2010)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Epistémologie de la Complexité - Intelligence de la Complexité
    La notion de compléxité est absente dans l'histoire de la philosophie comme dans l'histoire de la science. Toutefois la compléxité est présente de facto dans toutes les grandes pensées philosophiques. Chaque grande pensée comporte la découverte d'une compléxité, bien que le philosophe enferme souvent cette seule compléxité dans un système qui comporte par la même un aspêct réducteur Par contre la compléxité est non seulement absente de la science moderne elle y est implicitement ou explicitement rejetée. Ce texte en français a également été publié en 2007 sur le site du Learning Development Institute : (Colloque de Vancouver) : On le trouve à www.learndev.org/dl/BtSM2007/EdgarMorin-FR.pdf
  • UN NOUVEAU COMMENCEMENT « Action, Science et Conscience passant sans arrêt l'une dans l'autre » (05-01-2011) - Edito 54
    Ecrit par : MORIN Edgar
    (Editorial)
  • (01-01-1970)
    Ecrit par :
  • LES DIALOGIQUES DES RISQUES ET DE L’INCERTITUDE (21-05-2012) - Une Interview d'Edouard Kleinpeter pour la revue Le Prisme
    Ecrit par : MORIN Edgar
    (Atelier)
    Ndlr « Toute action, une fois qu’elle est entreprise, tend à échapper aux intentions et à la volonté de son acteur pour entrer dans un jeu d’interaction et de rétroaction avec le milieu (social ou naturel) qui peut en modifier le cours, parfois même jusqu’à l’inverser . C’est ce que j’appelle ‘l’écologie de l’action’ ». nous rappelle à nouveau Edgar MORIN. Chaque action humaine engendre des  risques et il faudrait que nulle incertitude n’accompagne leur élaboration pour que nous puissions les engager en étant certain d’agir sans prendre aucun risque ? Alors que faire ? Edgar Morin nous invite à revenir sur cette ancestrale question, à l’occasion d’un entretien avec Edouard Kleinpeter que publie la dynamique jeune revue Le Prisme dans son numéro 4. Nous remercions sa direction de nous autoriser à reprendre ce texte dans les documents du site du RIC.  
  • Présentation des actes du colloque de Cerisy (07-02-2007)
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis, (Direction) , MORIN Edgar
    Intelligence de la Complexité - Epistémologie de la Complexité - Pragmatique
  • De la complexité en sociologie (15-06-2013)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    (Conseil Scientifique)
    Depuis son article « Un système auto organisateur » (publié initialement en 1974, dans la revue Communication, 22)  et repris dans sa « Sociologie » (Fayard 1984, complétée en 1994), Edgar Morin a publié de  nombreux textes éclairant l’irréductible complexité des interactions humaine se formant et se transformant en sociétés au sein de la nature. L’article fondateur de H von Foerster  Sur les systèmes auto-organisateurs et leurs environnements (publié en anglais en 1959, traduit et publié en Français en 2011, à l’initiative d’E. Morin), constitua sans doute dés l’origine  un des stimulants de cette composante du Paradigme de la Complexité Générale que déploie « La Méthode » (1977-2005) : celle de « l’Auto-Èco-Ré-Organisation »: grille de lecture par laquelle nous pouvons entendre ‘la sociologie inséparable de sa base anthropologique’.             C’est ce qui nous a incités à demander à E Morin son accord pour reprendre sur le Site du Réseau Intelligence de la Complexité le texte retranscrit de la Conférence inaugurale qu’il a donné en 2012  aux Rencontre de socio-anthropologie de Grenoble sous le titre « De la complexité en sociologie » : La connaissance, y compris sociologique, non seulement ne peut pas se passer d'anthropologie mais ne peut pas se passer d'une épistémologie, …’
  • Logique et contradiction (24-10-2013)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    (Conseil Scientifique)
    Cet article d’Edgar MORIN, avait été proposé et débattu aux Ateliers sur la contradiction organisé en mars 2009 par l’École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne, Les animateurs de ces Ateliers ont eu l’excellente idée de mettre en ligne  une copie de Logique et contradiction en accès ouvert sur le site de l’ENMSE, copie qui fut débattue lors des Ateliers (pour raisons de santé de derniers heure, Edgar MORIN n’avait pu se déplacer à Saint Etienne, pour l’exposer le 19 mars2009). Nous disposons ainsi d’un accès aisé à ce texte important qui jusqu’ici n’avait guère été présenté au sein d’une Ecole d’ingénieurs française, celles ci étant trop rarement accoutumées encore à associer dans leurs cursus ‘Logique et Pensée Complexe’ 
  • Une nouvelle renaissance des humanités, un 'Oratio' (14-02-2015) - « Au-delà de l'humanisme, l’humain »
    Ecrit par : MORIN Edgar
    (Conseil Scientifique)
    Invité à une Rencontre internationale organisée à Rome par l’Académie Vivarium novum en nov 2014, sur le thème de la renaissance de l’humanisme et des humanités,  Edgar MORIN a donné une conférence dont il nous communique le texte en français : « Au-delà de l'humanisme, l’humain ». La dernier phrase ne donnera-t-elle pas envie de méditer ce beau texte, Témoin d’une ‘renaissance de la Renaissance’ ? : « L’humanisme n’est pas seulement le sentiment de communion humaine, de solidarité humaine, c’est aussi le sentiment d’être à l’intérieur de cette aventure inconnue et incroyable et de vouloir qu’elle continue ».
  • Nous sommes dans l'itinérance (11-01-2016) - Edito N.76
    Ecrit par : MORIN Edgar
    (Editorial)
    « … Nous sommes dans l'itinérance. Nous ne sommes pas en marche sur un chemin balisé, nous ne sommes plus téléguidés par la loi du progrès, nous n'avons ni messie ni salut, nous cheminons dans nuit et brouillard. Ce n'est pas l'errance au hasard, encore qu'il y ait hasard et errance ; nous pouvons avoir aussi des idées-phares, des valeurs élues, une stratégie qui s'enrichit en se modifiant. Ce n'est pas seulement la marche à l'abattoir. Nous sommes poussés par nos aspirations, nous pouvons disposer de volonté et dé courage. L'itinérance se nourrit d'espérance. Mais c'est une espérance privée de récompense finale ; elle navigue dans l'océan de la désespérance. L'itinérance est vouée à l'ici-bas, c'est-à-dire au destin terrestre. Mais elle porte en même temps une recherche des au-delàs. Ce ne sont pas des « au-delà » hors du monde, ce sont les « au-delà » du Hic et nunc ; les « au-delà » de la misère et du malheur, les « au-delà» inconnus propres justement à l'aventure inconnue. … »
  • Le temps est venu de changer de civilisation (05-03-2016) - La culture n'est pas un luxe, elle nous permet de contextualiser au-delà du sillon qui devient ornière
    Ecrit par : MORIN Edgar
    (Atelier)
    « …La connaissance est aveugle quand elle est réduite à sa seule dimension quantitative, et quand l'économie comme l'entreprise sont envisagées dans une appréhension compartimentée. Or les cloisonnements imperméables les uns aux autres se sont imposés. La logique dominante étant utilitariste et court-termiste, on ne se ressource plus dans l'exploration de domaines, d'activités, de spécialités, de manières de penser autres que les siens, parce qu'a priori ils ne servent pas directement et immédiatement l'accomplissement de nos tâches alors qu'ils pourraient l'enrichir. La culture n'est pas un luxe, elle nous permet de contextualiser au-delà du sillon qui devient ornière. L'obligation d'être ultraperformant techniquement dans sa discipline a pour effet le repli sur cette discipline, la paupérisation des connaissances, et une inculture grandissante. On croit que la seule connaissance "valable" est celle de sa discipline, on pense que la notion de complexité, synonyme d'interactions et de rétroactions, n'est que bavardage. Faut-il s'étonner alors de la situation humaine et civilisationnelle de la planète ? Refuser les lucidités de la complexité, c'est s'exposer à la cécité face à la réalité.. … » (Extraits) Ndlr Nous remercions Edgard MORIN et la revue ‘Acteurs de l’Economie – La Tribune, en reprenant ici sur le site du Réseau Intelligence de la Complexité, cet important « entretien avec Edgar MORIN conduit par Denis LAFAY », publié avec de belles illustrations dans le numéro du 11 02 2016 de la Revue 
  • Nul ne naît fanatique (05-03-2016) - La possibilité d’erreur et d’illusion est dans la nature même de la connaissance
    Ecrit par : MORIN Edgar
    (Atelier)
    « NUL NE NAIT FANATIQUE : La possibilité d’erreur et d’illusion est dans la nature même de la connaissance » par Edgar MORIN, février 2016. Qu’est ce que La Connaissance ? Pouvons-nous enseigner des connaissances sans nous interroger sur ce que peut être La Connaissances, alors que nous reconnaissons les possibilités d’erreurs et d’illusions dans lesquelles nos connaissances peuvent s’enfermer ‘dans un systèmes clos et illusoire de perceptions et d’idées sur le monde extérieurs et sur soi même ?             Nul ne nait fanatique, alors comment se fait-il que les fanatismes de tous types se redéveloppent dans nos sociétés contemporaines alors que tous les développements des enseignements des connaissances sont devenus planétaires et se veulent tous humanisant,? En reconsidérant cette ancestrale question Edgar Morin nous invite à nouveau (notamment par cet article (publié par le journal Le Monde du 10 02 16) à un diagnostic qui nous concerne tous. Sommes-nous assez attentifs aux trois maux qui imprègnent encore trop souvent les connaissances que nous enseignons et actionnons, Réductionnisme, Manichéisme et Réification ?   Nous remercions Edgar Morin et la Rédaction du Monde de nous autoriser à reprendre ici cet article. (La présentation typographique est de notre rédaction).
  • La complexité sphinx (27-06-2016)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    (Conseil Scientifique)
    Ndlr : La Métaphore du Sphinx, à la fois veilleur et questionneur, n’éclaire-t-elle pas notre Intelligence de la Complexité ? Edgar Morin nous autorise à publier ici un article qu’il avait eu l’occasion de rédiger au lendemain de quelques conversations au fil de ses itinérances. Occasion pour nous de vivifier une pensée qui relie dont nous ressentons tous le besoin tant les problèmes sont de plus en plus interdépendants et de plus en plus globaux, alors que nous souffrons de plus en plus de l'excès de parcellarisation et de compartimentation  des savoirs
  • Une civilisation veut naître, aujourd’hui il s’agit de changer de voie (07-10-2016) - Penser un monde nouveau
    Ecrit par : MORIN Edgar
    (Document APC)
    Ndlr. C’est ce nouvel appel d’Edgar MORIN à une éducation à la compréhension d’autrui et du monde qui nous incite à reprendre ici ce texte récent. : « L’Appel à la nouvelle civilisation demande une éducation où serait enseignée la connaissance complexe, qui, percevant les aspects multiples, parfois contradictoires d’un même phénomène ou même individu, permet une meilleure compréhension d’autrui et du monde. La compréhension d’autrui serait elle-même enseignée de façon à réduire cette peste psychique qu’est l’incompréhension, présente en une même famille, un même atelier, un même bureau. Y seraient enseignées les difficultés de la connaissance, qui comporte un risque permanent d’erreurs et d’illusions ; y serait enseignée la complexité humaine »
  • Le transhumanisme risque d’être un sous-humanisme (06-11-2016)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    (Conseil Scientifique)
    Sous le titre ‘Gare au sous humanisme’, le journal Le Point reprend (sous la forme d’un entretien avec Jérôme Cordelier), le texte d’une Intervention d’Edgar MORIN invité au Forum FUTURAPOLIS  d’octobre 2016 : « Le transhumanisme risque d’être un sous-humanisme. … nous entrainant vers« l’algorithmisation » de la société. …  Mais un sursaut est possible si nous sortons de la pensée immédiate, compartimentée, binaire, et si … » Nous remercions Edgar Morin et la rédaction du  Journal de nous autoriser à reprendre cette stimulante contribution à nos réflexions contemporaines sur le thème: « Gouvernance algorithmique, gouvernance territoriale, Quels enjeux, quelles vigilances ? » (RENCONTRE  VIGILANCE EPISTEMIQUE ET CITOYENNE, 2016 du 25 novembre.
  • Humanisons le transhumanisme (09-11-2016)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    (Document APC)
    Peu après avoir publié l’entretien que nous avons repris  sur le Site du Réseau sous le titre  « Le transhumanisme risque d’être un sous-humanisme. … », Edgar Morin a eu l’occasion de renouveler notre attention en en soulignant à la fois ce que sont les enjeux que  autant que ce qui en en jeu dans et par l’aventure de l’humanité. Dans un nouvel article que publie Le Monde, page Débats, du 9 nov. 2016. Article introduit par une interpellation d’ouverture : « Le catastrophisme et le transhumanisme constituent les deux futurs antagonistes de notre humanité. Mais puisque la révolution transhumaniste est gangrenée par des leurres majeurs, ne tombons pas naïvement dans les illusions de « l'homme augmenté ». Ce qui incite Edgar MORIN à nous inviter à en  appeler au projet de l’Homme amélioré plutôt qu’à ce celui de l’homme augmenté.

Notes de Lecture

Ouvrages

Haut de Page