Retour

MEGIE Gérard et Al (Extraits mis en page par la rédaction)

Documents

  • Interdisciplinarité et stratégique scientifique frontières, déplacements et complexité (04-04-2016)
    Ecrit par : MEGIE Gérard et Al (Extraits mis en page par la rédaction)
    (Conseil Scientifique)
    « Un manifeste pour approcher dans des termes nouveaux la question de la complexité. Une  recherche en mouvement .  La société et la communauté des chercheurs partagent aujourd’hui un sentiment fort de vivre un moment de «révolution scientifique». Si ce sentiment accompagne de façon permanente la trajectoire de la recherche, l’accélération de la production des connaissances au cours du dernier siècle a contribué à l’imposer, non seulement dans le monde scientifique, mais aussi dans l’opinion. Nos sociétés sont d’autant plus convaincues que la science est une source puissante de changement que les grandes visions politiques d’une transformation du monde ne sont plus souveraines.  Ces mutations ont bien évidemment des implications pour la communauté scientifique  et pour la conduite de la recherche, dans la mesure où elles tendent - en plaçant le moteur de l’histoire du côté de la science et de la technologie – à nourrir un imaginaire social de la science conduisant au mythe d’une «société du risque zéro» qui se substituerait au mythe politique d’une «société parfaite». De ce fait, l’activité scientifique est aujourd’hui confrontée, en raison même de son propre développement, à l’ébranlement d’un certain nombre de repères et de catégories de classement qui organisaient, jusqu’à une date récente, la description qu’elle donnait d’elle-même. On peut, à très gros traits, identifier trois registres dans lesquels les distinctions classiques méritent d'être repensées. »

Haut de Page