Retour

LAROCHELLE Marie

Documents

  • CONNAITRE, N'EST CE PAS DECRIRE CE QUE L'ON PEUT FAIRE DANS LE MONDE ? (07-01-2007) - De 'l'EMPIRISME RADICAL' (W James) au ?CONSTRUCTIVISME RADICAL' (E von Glasersfeld)
    Ecrit par : LAROCHELLE Marie
    - Ethique Processus Téléologiques
    L’hommage académique à ERNST VON GLASERSFELD, Récipiendaire du doctorat en sciences de l’éducation Honoris Causa de l’Université Laval, Québec (Cérémonie de remise des diplômes, 18 juin 2006) présenté par la professeure Marie Larochelle, nous donne une occasion de ré aviver notre attention aux contributions épistémologique d’Ernst von Glasersfeld : depuis 30 ans  au moins,  le ‘père’ du ‘Constructivisme Radical’ explore pour nous la fascinante complexité vde l’acte de connaître : « The construction of knowledge » parait en 1988, « Radical Constructivism, a way of knowing and learning » parait en 1995. Nous remercions l’université Laval et la professeure Marie Larochelle de nous autoriser à reprendre ici ces textes,que l’on a intitulé ce document par une des formules qui condensent, imparfaitement sans doute, l’argument noyau des épistémologies constructivistes, en particulier dans la présentation qu’en donne EvG : ‘En somme, écrit Marie  Larochelle, nous décrivons ce que l’on peut faire dans le monde et non pas, selon l’heureuse formule de Clifford Geertz, le monde tel qu’il est lorsque Dieu seul le contemple! ». Ce texte est précédé d’une succincte introduction  à l’intention des lecteurs peu familiers encore  avec cette œuvre d’une « incroyable liberté intellectuelle dans l’inspiration que l’on peut en tirer pour nos façons d’agir et de cheminer dans le monde »  souligne Marie Larochelle.

Haut de Page