Retour

Jean-Robert ALCARAS, Pascal DEHAENE (†), Jean-Louis LE MOIGNE, (Colloque SASE Irvine, Cal. 1991)

Documents

  • La socio-économie, science d'ingénierie (14-02-2015) - Concevoir les organisations socio-économiques comme des artefacts évolutifs et viables
    Ecrit par : Jean-Robert ALCARAS, Pascal DEHAENE (†), Jean-Louis LE MOIGNE, (Colloque SASE Irvine, Cal. 1991)
    (Conseil Scientifique)
    Article original en anglais (Socio-Economics as a New Science of Engineering : Designing  sustainable complex social organizations as « evolving artifactc »)  suivi d’une version condensée ultérieure en français publiée en  1997 sous le titre  « Evolution, Rationalité et Téléologie, L’Economique entre Energétique et Pragmatique » C’est la relative actualité (2014-2015) des débats académiques, voire corporatifs, suscités par les réactions au  conservatisme épistémologique des universitaires ‘économistes standards’ français, ‘ardents défenseurs de leur ‘vielle forteresse’, qui a incité à retrouver quelques textes  rédigés il y a plus de 20 ans (le premier en anglais au colloque de la SASE alors jeune(1992) , le second en français, (compagnon du premier) publié peu après  dans la Revue de l’ISMEA Economie Appliquée, Tome L, 1997, n°3), Ce ‘retour’ voudrait contribuer à raviver l’attention des responsables des systèmes d’action collective, praticiens réfléchis autant qu’enseignants chercheurs, qui ne réduisent pas - ou plus -  la science et la politique économique à des considérations ritualisées sur les bienfaits eternels des formalismes de  l’économie de marché, à la lecture attentive les œuvres séminales de H A Simon  En commençant par exemple par sa ‘Conférence Nobel 1978’ sur l’intelligible complexité des processus de décision dans les organisations.

Haut de Page