Retour

DEMAILLY André
Profession(s) ou domaines d'activité : retraité

Documents

  • Concevoir une société européenne ouverte, en compagnie de Karl Popper, George Soros, Herbert Simon et Filippo Brunelleschi. (01-12-2003)
    Ecrit par : DEMAILLY André
    Epistémologie de l'Interdisciplinarité - Pragmatique - Politique de Civilisation et Anthropolitique
    Vers quel type de société l'Europe doit-elle tendre et comment doit-elle s'y prendre ? Ceux qui ont tenté de répondre le plus clairement à cette question sont trois auteurs qui mettent à mal une partie de nos repères idéologiques, à dominante historiciste ou organiciste, au profit de considérations plus épistémologiques et psychosociales. Ainsi, à l'opposé des sociétés closes et totalitaires imaginées par Platon, Hegel ou Marx, Karl Popper esquisse le portrait-robot d'une « société ouverte » qui progresserait par réfutation incessante de connaissances objectives. Son disciple George Soros estime que les affaires humaines relèvent de connaissances plus volatiles qui reflètent l'interaction constante de nos perceptions, décisions et actions : dans ces conditions, les marchés, qui constituent l'un des ressorts des sociétés modernes, ne peuvent être qu'instables et appellent d'autres instances de régulation. Pour Herbert Simon, les organisations sont en mesure de remplir ce rôle, dès lors qu'elles favorisent l'altruisme de leurs membres et l'émergence de nouvelles niches au sein de notre environnement (qui ne se réduirait donc plus à un champ de bataille unique et meurtrier). Curieusement, la démarche de conception de ces auteurs rappelle celle de Filippo Brunelleschi pour la coupole de Santa Maria del Fiore à Florence, qui joue moins sur l'antagonisme de forces dominantes (des arcs de voûte qui doivent être besogneusement verrouillés et renforcés) que sur la synergie de petits éléments (des briques circulairement disposées en « arêtes de poisson » et généreusement ouvertes sur le ciel).

  • LA VALIDATION DES ACQUIS DE L'EXPÉRIENCE (VAE),UNE RÉVOLUTION SILENCIEUSE (25-06-2006) - Enjeux individuels et collectifs de la validation des acquis de l'expérience (VAE)
    Ecrit par : DEMAILLY André
    Education Formation - Science Citoyenneté

    Il est bien plus facile de remarquer le bruit fracassant de l’arbre qui tombe que le silence de la forêt qui pousse ! La métaphore ne vaut-elle pas pour le silence (dans nos médias) qui entoure la propagation de la V.A.E., sigle un peu mystérieux qui semble révéler discrètement un aveu ? Pour qui veut bien faire la distinction entre l’ivresse performative des mots et la force tranquille des actions qui comptent, la validation des acquis de l’expérience (VAE) fait partie de ces actions apparemment anodines qui provoquent des révolutions silencieuses, tant au plan épistémologique (les rapports du « faire pour comprendre » et du « comprendre pour faire », ou les rapports de la transmission scolaire des connaissances et de l’acquisition de savoirs plus expérientiels), qu’aux plans politique et éthique (les fondements de nos hiérarchies sociales).


    Ne reconnaissons-nous pas les enjeux de cette révolution silencieuse? N’oppose-t-elle pas à la simplification unidimensionnelle des choses, une vision plus complexe et ouverte de leur cours ? à la prescription unilatérale, des orientations partagées au fil d’une dialogique des points de vue ? aux emballements des fuites en avant, une récursivité des actions sur les acteurs ? au cloisonnement de l’épistémologique, de l’éthique et du pragmatique, leur fécondation mutuelle ?

  • HERBERT SIMON ou la quête de « patterns » pour voir et concevoir (11-11-2008)
    Ecrit par : DEMAILLY André
    Ingegno Rationalité et Heuristiques - La Modélisation des Systèmes Complexes & Disegno - Eco Systèmes Artificiels
  • MEMORIAL JEAN-FRANÇOIS QUILICI (19-05-2010)
    Ecrit par : DEMAILLY André
    Epistémologie de l'Interdisciplinarité
    Jean-François QUILICI, décédé le 12 Mars 2010, participa activement aux premières Rencontres du « Programme de Modélisation de la Complexité ». Notre ami André DEMAILLY, qui a eu jusqu'à ces dernières années à coopérer avec lui a rédigé son Mémorial documenté à l'intention de notre Réseau. Il nous permettra de garder trace de son passage parmi nous 'avant que ne s'efface le sillage' sur la mer' : Mémorial Jean-François QUILICI
    A cette occasion, André DEMAILLY a retrouvé pour nous deux textes dus, l'un à JF QUILICI « De la réalité virtuelle à la virtualité réelle », l'autre à un échange à quatre voix entre André Demailly, Jean-François Quilici, Olivier Torrès, et Claude Tapia : « Souffrances dans l'entreprise ». (Échange incomplet encore puisque manquent les réponses d'O Torres, mais complet pour celle de J F Quilici). On trouvera ces deux textes sur le Site du Réseau dans les Documents du Conseil scientifiques et de l'Atelier MCX 25.
  • SOUFFRANCES DANS L'ENTREPRISE, un échange à quatre voix (19-05-2010)
    Ecrit par : QUILICI Jean-François, DEMAILLY André, TAPIA Claude, TORRES Olivier
    Psychothérapies - Gouvernance des Organisations Complexes
    Cet échange destiné à être publié ultérieurement est incomplet encore puisque manquent les 'réponses d'O Torres. Nous nous autorisons pourtant à le publier ici avec le concours d'André Demailly qui a recueilli le témoignage de JF Quilici, témoignage qui gagne croyons nous à être placée dans le contexte pour lequel il avait été rédigée,

Notes de Lecture

Ouvrages

Haut de Page