Retour

BOUISS Ousama

Documents

  • La complexité, une bonne excuse pour ne pas agir ? (02-06-2020)
    Ecrit par : BOUISS Ousama
    (Atelier)
    La critique est classique : à trop complexifier, on se trouve bien incapable de décider donc d’agir. Une synthèse éloquente de cette idée pourrait se trouver dans ce propos de l’écrivain et philosophe Paul Valéry  (1941):« Ce qui est simple est toujours faux. Ce qui ne l’est pas est inutilisable »....Dans ce face-à-face avec la complexité, il s’agit de refuser l’esquive au profit de la compréhension ; il s’agit de refuser l’illusion simplificatrice et rassurante au profit d’une pensée complexe plus déstabilisante. Cela nécessite donc au moins deux prérequis. Le premier est d’accorder une certaine valeur aux connaissances descriptives qui permettent de comprendre. Le second est d’inscrire ces connaissances dans un horizon bien défini : celui, exprimé négativement, de la lutte contre l’erreur et l’illusion...

Haut de Page