Retour

BOUDON Philippe
Profession(s) ou domaines d'activité : Professeur

Ateliers

Documents

  • Dossier XII (21-02-2011) - Les sciences de la conception sont-elles énonçables et enseignables ?
    Ecrit par : BOUDON Philippe, DESHAYES Philippe
    (Dossier MCX)
    (Taille du fichier : 20Mo) Compte-tenu de la taille du fichier, cliquer sur ce lien pour y accéder
    <table><tbody><tr><td></td><td>Ndlr février 2011.     Ce dossier, fruit d'un travail collectif consacré à la reconnaissance des sciences de la conception (au sein de l'Atelier MCX 13, animé par Ph. Boudon & Ph. Deshayes pendant les années 1995-1997), a mobilisé les travaux de chercheurs et praticiens issus de champs disciplinaires très divers, architecture, ingénierie, sociologie, anthropologie, didactique, psychologie, économie, intelligence artificielle, etc.
    Ces travaux sont ici présentées sous trois entrées : Complexité de l'objet & complexité du projet ; Complexités procédurales de la conception ; Enseigner la conception dans la complexité. Il constitue, en langue française, un des tous premiers textes d'ensemble consacré à l'émergence dans nos cultures du paradigme des sciences de la conception. Par son caractère très transdisciplinaire, l'ouvrage ouvre une voie qui, quinze ans après, s'avère toujours innovante : Les demandes de reproductions qui nous arrivent encore en témoignent.
    Comme sous sa version 'papier' il était depuis longtemps épuisé, nous avons pu, en retrouvant l'exemplaire d'archive, grâce au concours confraternel d'Adrien Peneranda, que nous remercions chaleureusement ici, faire enregistrer cet ouvrage sous format pdf, rendant ainsi possible ici sa mise en ligne sur le Site du Réseau Intelligence de la complexité - MCX-APC.  

    </td></tr></tbody></table>

  • La Complexité n'est pas réductible à la Complication En architecture, comme sans doute ailleurs (08-05-2003)
    Ecrit par : BOUDON Philippe
    Architecturologie & Musicologie - Ingegno Rationalité et Heuristiques
  • L'INSAISISSABLE SAISIE DU 'LANGAGE' DE LA CONCEPTION (04-04-2008)
    Ecrit par : BOUDON Philippe
    Eco Systèmes Artificiels - Architecturologie & Musicologie

    Par quel « langage » saisir la conception architecturale : métalangage ou usage métalinguistique du langage ?
    Le titre de l’article que Jane Quillien consacre au dernier Christopher Alexander, Saisir l’insaisissable*, caractériserait bien la recherche grammaticale du ‘second’ Wittgenstein qui a suivi l’autocritique du Tractatus. Mais la continuité que parfois soulignée entre ‘premier’ et ‘second’ Wittgenstein évoquerait aussi celle d’un ‘premier’ Alexander, celui des Notes sur la synthèse de la forme, à un ‘second’, celui des ouvrages que commente J. Quillien. Entre exigence logique ou mathématique des ’premiers‘ et description ‘grammaticale’ des seconds se profilent des philosophies continues. Mais l’analogie bute sur ce qu’on entend par ‘langage’, ‘usage métalinguistique du langage’ et ‘métalangage’ pourtant indispensable à toute théorie.


  • Complexité de la conception architecturale : conception et représentation (11-11-2008)
    Ecrit par : BOUDON Philippe
    Architecturologie & Musicologie - La Modélisation des Systèmes Complexes & Disegno - Ingegno Rationalité et Heuristiques
  • De quelques fondamentaux en architecturologie (11-01-2015)
    Ecrit par : BOUDON Philippe
    (Atelier)
    « La conception est un univers trop peu connu encore, qui justifie que l’on s’attache à tenter de le mieux connaître. Et la distinction entre perception et conception est majeure à cet égard : on ne peut percevoir l’architecture qu’après qu’elle ait été conçue. »

    Cette conclusion de l’article fort judicieusement illustré que Philippe Boudon a rédigé en revenant de sa visite de la Biennale de l’Architecture de Venise consacrée aux « Fondamentaux » (à l’initiative du ‘célèbre architecte néerlandais Rem Koolhaas, curateur de la Biennale 2014 et détenteur du prestigieux Prix Pritzker 2000, enquêtant  sur les contradictions d'un siècle marqué par la perte de l'identité nationale et l'expansion de la mondialisation’) n’a telle pas une portée très générale ?

    L’expérience de l’architecte s’attachant à réfléchir les processus cognitifs multidimensionnels entrelacés des activités-de-conception qu’il met en œuvre nous incitent à ne plus réduire la conception au seul ‘résultat’, l’objet photographiable et re copiable ou re faisable. "On serait tenté de rapprocher la distinction  faite entre objet et système  de la phrase d'Edgar Morin : « Il s’agit désormais de concevoir les objets comme des systèmes. »  (La Méthode, T 1, p 100. 1977) "

    En s’interrogeant sur ‘les Fondamentaux de l’architecture-objet’, on éclaire mieux ce que peuvent être les Fondamentaux de l’architecture-processus ou mieux de l’architecturologie, et plus généralement des processus de conceptions.

    Réflexion qui incitera par surcroit à ré ouvrir ‘la Somme’ que Philippe Boudon a intitulé « Echelle(s), l’architecturologie comme travail d’épistémologie ». 

Notes de Lecture

Ouvrages

Haut de Page