Les documents du R.I.C.

Cette rubrique rassemble des textes et des études rédigées par les membres du Conseil Scientifique du Réseau Intelligence de la Complexité (MCX-APC), documents dont la portée est dans l'ensemble générale et épistémique : Il s'agit d'aviver notre Intelligence Collective de la Complexité en " restituant aux phénomènes toutes leurs solidarités ", en contribuant à la permanente régénération de nos cultures civilisantes.

Vous pouvez utiliser le moteur de recherche ci-dessus pour localiser directement les documents.

Retour

Charles ROIG, pour le MEMORIAL MCX

Charles ROIG, pour le MEMORIAL MCX.-APC.

_____________________________________________________

MEMORIAL CHARLES ROIG

chercheur interdisciplinaire exemplaire

 

Notre ami Charles ROIG nous a quitté le dimanche 14 juillet 2002, alors qu'il achevait, dans la retraite aixoise où sa santé l'avait conduit à se retirer, un beau texte sur l'intelligence du langage dans la pensée scientifique, en particulier en mathématique. Ce brillant professeur de sciences politiques (à qui l'on doit une passionnante réflexion sur les sources et le développement du totalitarisme ("La grammaire politique de Lénine", Ed. l'Age d'Homme, 1980), était aussi un esprit de grande culture, passionné à la fois par les mathématiques et leur histoire comme par la linguistique et la sémiologie, les sciences de la cognition et la nouvelle rhétorique, l'anthropologie et la sociologie.

Ayant eu à travailler à l'université de Grenoble à travailler avec Y. Barel à la fin des année soixante, il devint un des premiers chercheurs français en systémique (Il publie en 1970 "L'analyse de systèmes en sciences sociale" dans la Revue française de Sociologie). Un long séjour aux USA, à Chicago, lui donne l'occasion d"approcher l'anthropologue Kenneth Burke, avec lequel il entretiendra ensuite une passionnante correspondance dont on trouve les traces dans son très riche ouvrage "Symbole et Société" (Ed. Peter Lang, 1977). Chercheur interdisciplinaire exemplaire, Charles Roig sera ensuite professeur à l'Université de Genève (et Doyen de la Faculté des sciences économiques et sociales). Charge qu'il dut abandonner pour raison de santé à la fin des années 80.

Pour ses amis aixois, cette retraite fut une chance : Nous fumes quelques uns à nous enrichir de sa culture et de ses amicales contributions. Il fut ainsi un des discrets mais actifs pionniers de la constitution du Programme européen Modélisation de la CompleXité en 1988-89. C'est dans ce cadre qu'il publia alors plusieurs importantes recherches centrées sur "le paradigme des interfaces langagières" : "Auto-organisation du texte et production grammaticale de connaissance" (Dossier MCX VI, mai 1993), "Sur la formation épistémique des langages: dubitation, rhétorique et modélisation des interactions sociales" (Dossier MCX VII, mars 1994), "Le discours sur et dans les mathématiques, argumentation et démonstration" (Dossier MCX X, mai 1995). Il achevait un important "Traité de Logologie" (qui m'avait valu la chance de longues conversations avec lui, au long de ces dernières années pendant l'écriture de cet ouvrage particulièrement novateur (que l'on espère pouvoir publier grâce au concours d'un de ses neveux).

Puisse ce chercheur interdisciplinaire exemplaire rester pour nous tous l'inspirateur fraternel qu'il fut parmi nous.

Jean-Louis Le Moigne

 

Haut de Page