Les documents du R.I.C.

Cette rubrique rassemble des textes et des études rédigées par les membres du Conseil Scientifique du Réseau Intelligence de la Complexité (MCX-APC), documents dont la portée est dans l'ensemble générale et épistémique : Il s'agit d'aviver notre Intelligence Collective de la Complexité en " restituant aux phénomènes toutes leurs solidarités ", en contribuant à la permanente régénération de nos cultures civilisantes.

Vous pouvez utiliser le moteur de recherche ci-dessus pour localiser directement les documents.




  • Responsabilité, éthique et épistémique dans l'action en complexité (19-10-2017) - Edito N83
    Ecrit par : GENELOT Dominique
    (Editorial)
  • Les sciences du sport face a la complexité des phénomènes (18-10-2017)
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
    (Atelier)

    Un regard rétrospectif sur la façon dont la théorisation conventionnelle a modelé le champ de connaissances en sciences du sport et les usages de celles-ci, nous amène à constater que nombre de modèles contemporains consacrés à l’explication de la performance humaine en sport sont en décalage - voire en opposition - avec ce qu’en disent les acteurs sportifs et leur encadrement. Bien peu se reconnaissent pleinement dans les visions analytiques et causalistes portées par les sciences du sport, trop souvent éloignées de leurs besoins et attentes ainsi que de leur approche en situation vécue de compétition. Les process de réussite sont par ailleurs trop souvent présentés comme une suite de performances individuelles alors qu’ils résultent d’une organisation éminemment collective.

    Alors, loin de voir la performance uniquement sous l’angle des métriques objectivantes usuelles (distance, durée, rang, nombre de …), je propose de la considérer comme une « œuvre ». Sensibles aux réalités concrètes, aux expériences vécues, cette œuvre est par nature complexe, contingente, singulière, peu prédictible, … mais malgré tout, souvent viable et efficiente dans le contexte et la temporalité où elle est produite et/ou appréciée.

    Ce constat incite à questionner le point de vue des sciences conventionnelles de l’entraînement qui dans un cadre positiviste strict, privilégient les approches analytiques qui disjoint des réalités inséparables réduisant ainsi les dimensions du réel et accordent peu de poids à l’expérience, aux interactions continues et récursives entre les différents acteurs et éléments de la performance.

  • Mémorial Robert Vallée (18-10-2017)
    Ecrit par : DUBOIS François
    (Mémorial)
    Nous remercions chaleureusement notre ami et membre du Conseil François DUBOIS, l’actuel président de l’AFSCET de nous autoriser à reprendre de larges extraits du bel « Au revoir Robert ! Robert Vallée nous a quittés » qu’il a rédigé pour le très complet Numéro de la Res-Systemica, (volume 17, automne 2017), numéro consacré à Robert Vallée, pionnier français de la cybernétique. Il nous offre ainsi une large mise en perspective très soigneusement documentée de l’œuvre et des contributions de ce pionnier, Professeur émérite à l’Université Paris-Nordet président de la World Organisation of Systems and Cybernetics (WOSC)
  • Régénérer l’humanisme (18-10-2017) - Intervention au Congrès APC-UNESCO
    Ecrit par : MORIN Edgar
    (Document APC)
    L’appel d’Edgar MORIN, Président du Congés mondial pour la pensée complexe Les défis d’un monde globalisé APC-UNESCO, Paris 8-9 décembre 2016 : Les vidéos de la conférence inaugurale et du discours de clôture du Président de l’APC
  • La gouvernance territoriale en quête de repères : quels enjeux, quelles vigilances ? (04-07-2017)
    Ecrit par : CALAME Pierre
    (Atelier)
     Un document qui prend la forme d’une réflexion constructive dans  l’ancestrale tension entre l’état central et le territoire autonome, chacun dépendant de l’autre ; tension qui s’aggrave lorsque les jeux des activités économiques ne sont plus suffisamment régulés ni par l’état central ni par les gouvernances territoriales. Réflexions constructives qui permettent à Pierre Calame de proposer aujourd’hui quelques principes généraux de gouvernance pour régénérer chemin faisant la conscience de la citoyenneté solidarisante se renouvelant sans cesse 
  • Deux conférences et un entretien d’Edgar MORIN à Toulouse, 4 & 5 Mai 2017 L’AVENIR DE L’AVENTURE HUMAINE et "L'ETHIQUE, LA SCIENCE ET LA TECHNIQUE". (04-07-2017)
    Ecrit par : PENA Marc
    (Document APC)
    Deux conférences et un entretien d’Edgar MORIN à Toulouse, 4  & 5 Mai 2017  [ I] L’AVENIR DE L’AVENTURE HUMAINE Conférence publique le 4 mai 2017, organisée  à l’Université Toulouse 1-Capitole, IDETCC Et [ II ] ETHIQUE, SCIENCE ET TECHNIQUE conférence publique  organisé le 5 mai 2017 à L’Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse   La présentation de chacune d’entre elle étant accompagnée des  notes prises au fil de la conférence d’Edgar MORIN  par  Marc PENA, 
  • Le clair et le net sont-ils vrai? (04-07-2017) - Edito N°82
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
    (Editorial)
  • MEMORIAL Michel MARLOT († 2017) (03-06-2017)
    Ecrit par : GENELOT Dominique, LE MOIGNE Jean-Louis, RIEDEL Marc, VERGNON Laurent, FLEURANCE Philippe
    (Mémorial)
    Notre ami Michel MARLOT, Colonel (réserve) de Sapeur-Pompiers nous a quittés soudainement le 23 mars 2017 alors qu’il était en pleine activité un an après avoir pris sa retraite de directeur du SDIS 73 (Saône et Loire). Toute l’équipe d’animation du Réseau Intelligence de la Complexité a été très touchée par sa disparition tant étaient vivifiant et stimulant pour chacun son dynamisme et la richesse de ses expériences réfléchies après tant d’années avec ‘les soldats du feu. La  diversité des échanges chaleureux que les membres du Conseil d’Orientation eurent avec Michel MARLOT nous a incité à demander  à plusieurs d’être nous de contribuer à enrichir le MEMORIAL à PLUSIEURS VOIX par lequel nous pourrons garder Marc RIEDEL, Laurent VERGNON Philippe FLEURANCE et Dominique GENELOT.
  • Repenser la formation des ingénieurs pour répondre au defi de la complexité (19-03-2017) - (Cahier Blanc 2016 D2)
    Ecrit par : IESF (Société des Ingénieurs et Scientifiques de France), GENELOT Dominique
    (Conseil Scientifique)
    Durant l'année  2016 la Société des Ingénieurs et Scientifiques de France –IESF– a organisé une réflexion (en 13 groupes de travail) autour du thème général « Relever les défis d'une économie prospère et responsable ». Deux de ces groupes de travail étaient explicitement entrés sur les défis de la complexité : Groupes D2 et B3  auxquels  Dominique Genelot a activement participé puis a contribué à la rédaction des chapitres de synthèse. Nous reprenons ici le rapport du Groupe « Repenser la formation des ingénieurs pour répondre au défi de la complexité » (§ D2), en remerciant le Président de l’IESF de nous autoriser à le publier sur le site du Réseau.  
  • Responsabilité éthique de l'ingénieur dans les systèmes complexes (19-03-2017) - (Cahier Blanc 2016 B3)
    Ecrit par : GENELOT Dominique, IESF (Société des Ingénieurs et Scientifiques de France)
    (Conseil Scientifique)
    Durant l'année  2016 la Société des Ingénieurs et Scientifiques de France –IESF– a organisé une réflexion (en 13 groupes de travail) autour du thème général « Relever les défis d'une économie prospère et responsable ». Deux de ces groupes de travail étaient explicitement centrés sur les défis de la complexité : Groupes D2 et B3  auxquels  Dominique Genelot a activement participé puis a contribué à la rédaction des chapitres de synthèse. Nous reprenons ici le rapport du Groupe « La responsabilité éthique de l'ingénieur dans les systèmes complexes » (§ B3) en remerciant le Président de l’IESF de nous autoriser à le publier sur le site du Réseau.
  • Enrichir nos cultures épistémologiques pour concevoir la complexité des écosystèmes d’action (24-12-2016) - Edito N.80
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
    (Editorial)
    Le développement actuel de nos sociétés traversées par des situations d'une extrême complexité et l'évolution même du processus général de production des connaissances qui de plus en plus réunit des savoirs jusqu'ici jugés totalement hétérogènes l'un à l'autre, nécessitent de travailler à de nouvelles intelligibilités pour comprendre/agir ce monde. L’interdépendance des enjeux implique des solutions systémiques correspondantes, c’est à dire qui ne résolvent aucun problème pris isolément, mais les abordent dans le contexte des autres problèmes qui leurs sont associés. Sommes-nous préparés à faire ces liens, à prendre en compte les interrelations de nos principaux problèmes sociétaux ?
  • Apport de la visualisation à l’intelligibilité des systèmes complexes (24-12-2016)
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
    (Conseil Scientifique)
    Si l’on accorde quelque importance à l’argument de Paul Valéry « La pensée du moyen pour construire devient le moyen de penser », on peut se demander si la visualisation de données et d’informations à partir des techniques classiques « charts, maps, and diagrams » ne contraint pas notre façon de percevoir/comprendre le monde. L’idée d'une science universelle au XVIIe et XVIIIe siècle conçue sur le modèle des mathématiques, a conduit à nous restreindre à « faire parler les chiffres » et la visualisation est devenu un résumé visuel - graphique de données statistiques. Grace au développement des capacités des machines informatiques, la visualisation - permettant l’exploration de modélisations des phénomènes par actions et interactions - peut être utilisée pour rendre plus explicite et intelligible raisonnements et représentations des processus non linéaires, auto-organisés, distribués, sans contrôle central, ouvert, en interaction  …
  • Humanisons le transhumanisme (09-11-2016)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    (Document APC)
    Peu après avoir publié l’entretien que nous avons repris  sur le Site du Réseau sous le titre  « Le transhumanisme risque d’être un sous-humanisme. … », Edgar Morin a eu l’occasion de renouveler notre attention en en soulignant à la fois ce que sont les enjeux que  autant que ce qui en en jeu dans et par l’aventure de l’humanité. Dans un nouvel article que publie Le Monde, page Débats, du 9 nov. 2016. Article introduit par une interpellation d’ouverture : « Le catastrophisme et le transhumanisme constituent les deux futurs antagonistes de notre humanité. Mais puisque la révolution transhumaniste est gangrenée par des leurres majeurs, ne tombons pas naïvement dans les illusions de « l'homme augmenté ». Ce qui incite Edgar MORIN à nous inviter à en  appeler au projet de l’Homme amélioré plutôt qu’à ce celui de l’homme augmenté.
  • Le transhumanisme risque d’être un sous-humanisme (06-11-2016)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    (Conseil Scientifique)
    Sous le titre ‘Gare au sous humanisme’, le journal Le Point reprend (sous la forme d’un entretien avec Jérôme Cordelier), le texte d’une Intervention d’Edgar MORIN invité au Forum FUTURAPOLIS  d’octobre 2016 : « Le transhumanisme risque d’être un sous-humanisme. … nous entrainant vers« l’algorithmisation » de la société. …  Mais un sursaut est possible si nous sortons de la pensée immédiate, compartimentée, binaire, et si … » Nous remercions Edgar Morin et la rédaction du  Journal de nous autoriser à reprendre cette stimulante contribution à nos réflexions contemporaines sur le thème: « Gouvernance algorithmique, gouvernance territoriale, Quels enjeux, quelles vigilances ? » (RENCONTRE  VIGILANCE EPISTEMIQUE ET CITOYENNE, 2016 du 25 novembre.
  • Témoignage d’un praticien réfléchissant, lecteur pensif … sous forme d’un récit d’expérience, de présentation et d’invitation à l’échange (07-10-2016)
    Ecrit par : van Male Pierre
    (Atelier)
    En 2013, J'avais trouvé la Théorie du Système Général – Théorie de la Modélisation [TSG-TM] de J.-L. Le Moigne en format PDF librement disponible sur Internet et j'avais souhaité pouvoir disposer de cette œuvre dans un format plus adapté pour la lecture à l'écran. … cette tâche qui s'est révélée bien plus laborieuse que prévu …. Le secteur de l'humanitaire, qui m'intéresse plus particulièrement, n'est pas épargné par la complexité,  … les connexions se multiplient. Comme beaucoup d'autres phénomènes, les situations de conflit s'en trouvent d'autant plus inextricables. Il devient dès lors indispensable de disposer d'outils qui nous permettent de faire rapidement la part des choses, d'identifier les leviers qui nous permettrons d'influer de manière positive sur la situation. … Ils ne peuvent être trouvés qu'en modifiant notre manière de regarder la situation: la multidisciplinarité est devenue incontournable, les communautés bénéficiaires sont de plus en plus considérées comme des partenaires actifs … Dans l'humanitaire aussi, les changements sont en cours et là aussi, une prise de conscience et l'adoption plus formelle d'un paradigme systémique contribuerait à rendre cette évolution plus rapide et plus aisée.