Les documents du R.I.C.

Cette rubrique rassemble des textes et des études rédigées par les membres du Conseil Scientifique du Réseau Intelligence de la Complexité (MCX-APC), documents dont la portée est dans l'ensemble générale et épistémique : Il s'agit d'aviver notre Intelligence Collective de la Complexité en " restituant aux phénomènes toutes leurs solidarités ", en contribuant à la permanente régénération de nos cultures civilisantes.

Vous pouvez utiliser le moteur de recherche ci-dessus pour localiser directement les documents.




  • Agir et Penser en complexité appelle la raison ouverte et ouvrante Pourquoi aujourd’hui cette interpellation collective ? (05-11-2018) - Editorial N.86
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
    (Editorial)
  • Mémorial Bruno Tricoire (20-09-2018) - Mémorial à plusieurs voix
    Ecrit par : Collectif coordonné par JL Le Moigne
    (Mémorial)
    Au terme d’une longue maladie, notre ami Bruno TRICOIRE est décédé à Nantes le 30 Avril 2018. Il avait 71 ans. Riche d’une exceptionnelle expérience dans le champ du travail social et dans celui de formateur d’intervenant et d’acteur-chercheur auprès d’institutions socio-éducatives, il fut dés nos premières rencontres dans les années 1980, le ‘praticien réfléchissant’, attentif à transformer son expérience en science avec conscience, éclairant par réflexion l’intelligence de ses actions au cœur de ces ‘missions impossibles’ que nos sociétés, se voulant solidarisantes, appellent ‘le travail social’.. (Avec les témoignages de MJ Avenier, D Babin-Richard, JL Le Moigne, D Papineau ; A Robert, B Tardieu). 
  • La « DATAFICATION » appelle un exercice de vigilance épistemique et citoyen ? (11-07-2018) - Edito Numéro 85
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
    (Editorial)
  • Les données sont partout … ! Questions sur la « DATAFICATION » un exercice de vigilance epistemique et citoyen ? (11-07-2018)
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
    (Conseil Scientifique)

    Notre responsabilité, individuelle et collective, dans la conception des processus d’aujourd’hui qui construisent le monde de demain, est une question que nous ne pouvons pas éluder. L'objet de nos réflexions est de contribuer à l’intelligibilité de phénomènes sociétaux émergents et de s’interroger sur les conséquences de nos représentations en termes de pratiques sociales, de construction de normes, de rapport à l'action et de gouvernance à différentes échelles, y compris celle de l’avenir de l’humanité.

    Cette vigilance épistémique concernant le « comment sont produites les données susceptibles d’orienter nos vies ? » est indispensable à l’exercice de notre responsabilité éthique dans la construction du monde. 
  • Numéro 10 "La science cognitive : la plus nouvelle des sciences de l'artificiel" (05-07-2018)
    Ecrit par : SIMON Herbert A.
    (Les Introuvables)
    Le champ de cognition n’est-il pas immense, enchevêtrant de nombreux
    processus en reliances et en boucles, de l’
    attention-perception-symbolisa<wbr style="color: rgb(34, 34, 34); font-family: sans-serif; font-size: small; "></wbr>tion-interprétation à la
    mémorisation-communication-con<wbr style="color: rgb(34, 34, 34); font-family: sans-serif; font-size: small; "></wbr>ception-decision ? Science de la cognition
    assumant sa plénitude se formant dans les sciences de la vie autant que dans
    les sciences d’ingénierie systémique qui, à la fois empiriquement et
    pragmatiquement, la forment ? 
    Défi épistémologique, celui de ‘La connaissance de la connaissance’, Défi
    synthétisant toutes celles que doivent relever les ‘nouvelles sciences’ se
    formant désormais dans l’aspiration civilisatrice à l’inter ou à la trans
    disciplinarité. Défi qu’elles relèvent en redéployant les sciences d’
    ingénierie (hier dites sciences appliquées, souvent encore tenues pour
    ancillaires) s’exerçant à leur critique épistémologique interne de façon
    réfléchie et argumentées et par là pouvant être tenue pour aussi
    fondamentales que les sciences de la nature
    N’est-il pas significatif que cet article, parfois encore tenu pour
    provocant, ait été publié en 1980 dans le numéro du
    <http://csjarchive.cogsci.rpi.<wbr></wbr>edu/1980v04/index.html> journal of the
    Cognitive Science Society (Vol 4 n°1) qui annonçait la constitution formelle
    de la Cognitive Science Society ? Puis que neuf ans après,  HA Simon ait
    publié un gros article intitulé ‘
    <https://mitpress.mit.edu/book<wbr></wbr>s/foundations-cognitive-scienc<wbr></wbr>e> Foundations
    of Cognitive Science’ 1989) introduisant un volume collectif (888 pages)
    publié
    <https://pdfs.semanticscholar.<wbr></wbr>org/d216/8a03943065f56c9ff4f19<wbr></wbr>e3c165f56e920e2.
    pdf
    > sous le même titre (avec CA Kaplan, p 2-47)
  • L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE, Science avec Conscience ? POURQUOI PAS ? au lieu de devenir UNE ALGORITHMIQUE ARTIFICIELLE, elle ‘Science sans Conscience’? (05-05-2018)
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
    (Atelier)
    Au  moment où l’IA risque de se réduire à l’A A, n’importe t il pas de maintenir l’éventail ouvert ? L’Automate Algorithmique pourrait sans doute, en la ‘trivialisant’, dominer l’intelligence humaine (apte, elle, à, enchevêtrer l’IA et l’IN (l’Intelligence Naturelle, la Métis des grecs), mais il ne le sait pas, alors que les humains le savent, rappelait déjà Pascal). A nous de régénérer sans cesse l’humanisme en s’attachant  à travailler à bien penser.
  • Rencontre de Paris 2018 - Agir et penser en complexité appelle la raison ouverte et ouvrante (30-03-2018) - Dossier du participant (Dossier MX34)
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
    (Dossier MCX)
    L'objet de cette rencontre 2018 est de contribuer – à l’aide d’un questionnement sur le thème de la rationalité - à l’intelligibilité de phénomènes sociétaux émergents et de s’interroger sur les conséquences de nos représentations en termes de pratiques sociales, de construction de normes et de rapport à l'action.
  • Agir et penser en complexité appelle la raison ouverte et ouvrante (02-03-2018) - Edito N.84
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
    (Editorial)
  • Le bouillonnement d'initiatives est ma raison d'espérer (05-12-2017)
    Ecrit par : MORIN Edgar
    (Document APC)

    « … Ma conviction profonde, c’est que l’on s’inscrit dans une histoire incroyable qui est celle de l’humanité, qui a commencé avant même que l’on soit homo sapiens, il y a des millions d’années. Nous sommes inscrits dans une histoire qui a vu des sociétés primitives, des civilisations formidables, merveilleuses et horribles, et… qui sont toutes mortes. Cette histoire qui aujourd’hui se poursuit à travers la mondialisation, à travers les sacrifices, les beautés, les horreurs etc., qui elle-même est une suite de l’histoire de la vie et peut-être du monde.

    Quand je considère cette histoire de la vie et de tout l’univers, j’y vois le conflit permanent et inextinguible entre ce qu’on peut appeler Eros et Thanatos, c’est-à-dire entre les forces d’amour qui sont des forces de liaisons, d’associations, de reliance, et les forces de mort qui sont les forces de dispersion, de dégradation et de destruction.

  • Dossier Mémorial André de Péretti (22-11-2017)
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
    (Mémorial)
    André de PERETTI nous a quittés le 6 septembre 2017 dans sa cent deuxième année. Nous sommes nombreux à vouloir ‘garder traces’ de son passage parmi nous : Depuis l’origine, au début des années 1990, membre très actif du Conseil du Réseau Intelligence de la Complexité, il nous a accompagnés et éclairés par son exceptionnelle expérience, par sa très riche culture comme par ses chaleureuses capacités d’attention, attention à l’autre dans la rencontre, attention aux ‘mots qui conviennent’ dans l’écriture. Aussi avons-nous tous souhaité garder traces de cet ‘Homme de Reliance’ en rassemblant dans ce « Mémorial » des témoignages divers qui ici se relient comme le font les mains des porteurs de ce flambeau symbolique qui éclaire et éclairera pour chacun le choix des prochains pas.
  • Les Sciences d’Ingénierie, de l’âge du FER à l’âge du FAIRE (02-11-2017)
    Ecrit par : De PERETTI André
    (Conseil Scientifique)
    En guise d’EXORDE au  Grand Débat : "CONCEVOIR DANS, ET AVEC, LA COMPLEXITE : Dans la Pensée comme dans l'Action, déployer la raison du ‘Pourquoi ?’ au ‘Pourquoi Pas ?’"  - (Toulouse, décembre 2012,’dossier MCX 29).
    André de Peretti, ne pouvant être présent parmi nous à l’INP-Toulouse le 14
    novembre 2012, nous lui avions de rédiger un Exorde à notre réflexion
    collective en ‘prenant le risque, en clignant de l’œil, de s’en prendre,
    pour nous, au mot Ingénierie’. Et la veille du Grand Débat, « Concevoir dans
    et avec la Complexité », nous recevions le texte de ce prélude qui devint le
    point d’orgue de notre Rencontre consacrée  à la restauration et au
    renouvellement dans nos cultures des Sciences et Pratiques d’Ingénierie des
    Systèmes Complexes.
  • Responsabilité, éthique et épistémique dans l'action en complexité (19-10-2017) - Edito N83
    Ecrit par : GENELOT Dominique
    (Editorial)
  • Les sciences du sport face a la complexité des phénomènes (18-10-2017)
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
    (Atelier)

    Un regard rétrospectif sur la façon dont la théorisation conventionnelle a modelé le champ de connaissances en sciences du sport et les usages de celles-ci, nous amène à constater que nombre de modèles contemporains consacrés à l’explication de la performance humaine en sport sont en décalage - voire en opposition - avec ce qu’en disent les acteurs sportifs et leur encadrement. Bien peu se reconnaissent pleinement dans les visions analytiques et causalistes portées par les sciences du sport, trop souvent éloignées de leurs besoins et attentes ainsi que de leur approche en situation vécue de compétition. Les process de réussite sont par ailleurs trop souvent présentés comme une suite de performances individuelles alors qu’ils résultent d’une organisation éminemment collective.

    Alors, loin de voir la performance uniquement sous l’angle des métriques objectivantes usuelles (distance, durée, rang, nombre de …), je propose de la considérer comme une « œuvre ». Sensibles aux réalités concrètes, aux expériences vécues, cette œuvre est par nature complexe, contingente, singulière, peu prédictible, … mais malgré tout, souvent viable et efficiente dans le contexte et la temporalité où elle est produite et/ou appréciée.

    Ce constat incite à questionner le point de vue des sciences conventionnelles de l’entraînement qui dans un cadre positiviste strict, privilégient les approches analytiques qui disjoint des réalités inséparables réduisant ainsi les dimensions du réel et accordent peu de poids à l’expérience, aux interactions continues et récursives entre les différents acteurs et éléments de la performance.

  • Mémorial Robert Vallée (18-10-2017)
    Ecrit par : DUBOIS François
    (Mémorial)
    Nous remercions chaleureusement notre ami et membre du Conseil François DUBOIS, l’actuel président de l’AFSCET de nous autoriser à reprendre de larges extraits du bel « Au revoir Robert ! Robert Vallée nous a quittés » qu’il a rédigé pour le très complet Numéro de la Res-Systemica, (volume 17, automne 2017), numéro consacré à Robert Vallée, pionnier français de la cybernétique. Il nous offre ainsi une large mise en perspective très soigneusement documentée de l’œuvre et des contributions de ce pionnier, Professeur émérite à l’Université Paris-Nordet président de la World Organisation of Systems and Cybernetics (WOSC)
  • Régénérer l’humanisme (18-10-2017) - Intervention au Congrès APC-UNESCO
    Ecrit par : MORIN Edgar
    (Document APC)
    L’appel d’Edgar MORIN, Président du Congés mondial pour la pensée complexe Les défis d’un monde globalisé APC-UNESCO, Paris 8-9 décembre 2016 : Les vidéos de la conférence inaugurale et du discours de clôture du Président de l’APC