Retour

Thème : Travail Social

  • 2 ateliers

    Atelier 20 - "Complexité des Systèmes sanitaires et sociaux "
    animé par PISSOCHET François

    Les systèmes sanitaires et sociaux se caractérisent par une complexité sui generis, un foisonnement de liens et de hiérarchies enchevêtrées où l'idéal humanitaire instituant le dispute au réel organisationnel institué. De fait, la complexité des systèmes ainsi construits artificiellement au fil des époques et des civilisations est une manifestation du génie de l'homme. Si bien que le génie sanitaire, qui est génie social aussi - parce qu'on ne peut pas ne pas globaliser en la matière -, ne saurait se réduire à l'une où à l'autre de ces deux composantes. Comme le signifient les émergentes "sciences sanitaires et sociales", l'une est consubstantielle à l'autre. Au-delà des cloisonnements, différenciations et coordinations qui le déterminent structurellement, fonctionnellement et génétiquement, ce génie est pour quiconque veut comprendre la complexité dans les organisations médicales, médico-sociales et sociales, science et art à la fois de " relier une pensée qui relie " (E. Morin) au sens de la métis des Grecs qui, par les ruses de leur intelligence, de leur raisonnement intentionnel, étaient habiles à transformer leur expérience en savoir et leur savoir en expériences réfléchies. Aussi apparaît-il judicieux, à l'heure où science et éthique, médecine et société, droit et solidarité, économie et santé, culture et technologies, savoir et pouvoir, ne sont plus dissociables, de concevoir que l'ingénierie sanitaire et sociale est " science du génie ", au sens de l'expression initiale (XV-XVIIIe siècle) que les Québécois ont su  conserver et utiliser dans sa richesse sémantique et épistémologique. En s'interrogeant sur les faits et situations de soins, d'aide et d'éducation sous toutes leurs formes pour comprendre, finaliser et concevoir les conditions générales et locales de l'action sanitaire et sociale, l'Atelier MCX 20 se positionne donc au carrefour d'un complexe pluri, inter et transdisciplinaire de questions fondamentales. - Comment, dans un monde en mutation accélérée, l'intelligence humaine opère-t-elle dans ces contextes d'hommes au service des hommes que sont les institutions sanitaires et sociales ? "Questions fondamentales, certes. Mais questions à très haut débit, dès lors que praticiens, chercheurs et citoyens s'associent pour penser et agir de concert, visant ainsi à passer d'une Praxis en miettes (pluridisciplinaire, opératoire, programmatrice, cybernétique, praxéologique = logique d'objet qui privilégie l'œuvre et travaille sur l'achèvement) à une Poïesis en actes (connaissances inter et transdisciplinaires, prise en compte des phénomènes de production dans le déterminisme des structures sociales, vision éco systémique = logique d'action qui privilégie le processus et travaille avec l'inachèvement)." Ne pouvons-nous aujourd’hui aborder ces questions à partir de ces ‘dynamiques’ de professionnels s’engageant dans l’action en situation complexe avec le projet de partager leurs expériences se transformant en science avec conscience, en s’attachant à « travailler à bien penser pour agir en complexité » ? A la complexité dans laquelle baignent naturellement les acteurs professionnels du social et du sanitaire, du fait de leurs confrontations à l’humain, s’ajoute cette complexité sociétale qui redéfinit leur cadre d’intervention, mais aussi leur métier, compétences, modalités d’action, avec une forte pression pour qu’ils participent aux nécessités d’intégration et de cohésion sociale dans le même temps où leur est renvoyé le poids financier de l’action sociale et sanitaire qui remet en cause son efficacité et sa légitimité, si ce n’est une certaine responsabilité de la croissance des dépenses. Pris entre les dispositifs sanitaires ou sociaux et les demandes eu situation de leurs patients ou usagers, nombre de professionnels font le choix de faire évoluer leurs pratiques, de développer d’autres ressources, d’expérimenter d’autres modalités plus adaptées et dans lesquelles ils se reconnaissent. Toutes ces initiatives ne témoignent-elles pas du désir de ne pas rester acteur passif d’une Institution ou d’un dispositif ? Ne constituent-elles pas des réponses réfléchies à la complexité de ces réalités mouvantes, multiforme ? N’est ce pas ainsi que les professionnels apprennent à reconnaitre les capacités créatrices des patients /usagers, qui, dés lors qu’ils sont ‘reconnus comme sujet’, développent de réelle expertise des situations qu’ils vivent et qui les concernent au premier chef ? Autant d’expériences qui, réfléchies intéressent tant d’autres acteurs dans tous les champs de l’activité humaine, lesquels, en retour, …. Cet Atelier Complexité des Systèmes sanitaires et sociaux se veut un lieu ouvert aux praticiens et aux chercheurs pour livrer expériences, réflexions, conceptualisation, …,  échanges de savoirs issus des pratiques qui enrichissent notre connaissance et participe à régénérer une « Éthique civilisatrice» dans toute sa complexité : « Ethique de résistance à la cruauté et à la barbarie, Éthique de reliance, Éthique de la compréhension. » nous rappelle Edgar Morin. -- Cet Atelier était initialement animé jusqu’en 2000 par P Peyré et M Laforcade, qui absorbés par de multiples engagements, avaient du le laisser en sommeil. Nous pouvons aujourd’hui nous efforcer de le revitaliser. F P.

    Atelier 23 - "Travail social, complexité de l'intermédiation "
    animé par TRICOIRE Bruno

    L'assemblée générale d'INTERMEDIATIONS du 29/11/97 s'était conclue sur une question que nous avions formulée ainsi : "...à quel problème répond Intermédiations ? En quoi ce que propose Intermédiations est-il pertinent pour nos problèmes et nos questions d'intervenants sociaux. En écho à cette question, nous citerons Jean-Louis Le Moigne : "Peut-on encore prétendre "appliquer" des savoirs ou des sciences à la résolution de nos problèmes... alors que nous expérimentons chaque jour l'extrême difficulté d'identification des problèmes qu'il nous faut résoudre?" et ceci nous oblige à privilégier "l'insistance de la question à l'assistance de la réponse". Dans nos pratiques, nous sommes sans cesse renvoyés à l'intéraction complexe des savoirs et des faires et nous pouvons dire que, chemin faisant, Intermédiations affirme son identité dans cette dynamique du faire et du savoir, car nous sommes convaincus avec Jean Louis Le Moigne que: "C'est le même être qui sait en faisant et fait en sachant; qui sait pourquoi il fait comment; qui sait qu'en faisant il peut connaître de nouveaux savoirs". Aussi notre orientation est de partir de l'entrée que nous donne nos pratiques singulières et diversifiées et de nous appuyer sur les théories de la complexité et de la modélisation pour poser les problèmes qu'il nous faut résoudre dans des énoncés "sur mesure" qui favorisent la pertinence de nos actions. Pour cela, Intermédiations cherche à favoriser l'entraide des travailleurs sociaux au moyen des journées d'études, de la production de la Lettre d'Intermédiations et des groupes de travail de Saint-Nazaire et de Nantes.

  • 3 documents

  • Colloque international 'La démocratie à l'épreuve de l'exclusion : l'actualité de Joseph Wresinski' (06-08-2008)
    Ecrit par : ATD Quart Monde
    Science Citoyenneté - Travail Social - Politique de Civilisation et Anthropolitique
    A l’occasion du vingtième anniversaire de la mort de son fondateur, Joseph Wresinski (1917-1988) et du soixantième anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, proclamée le 10 décembre 1948, le Mouvement international ATD Quart Monde organise, en partenariat avec Sciences Po et l’Association française de science politique, un colloque consacré à la grande pauvreté et à l’exclusion. Le projet politique qui fonde les démocraties contemporaines - liberté, justice, réduction des inégalités, respect des droits de l’homme - subit en permanence l’épreuve de la réalité. Au Nord comme au Sud, l’extrême misère, la ségrégation sociale et l’exclusion appellent de manière urgente à approfondir ces idéaux et leur mise en œuvre » .  Inscriptions : contact.centre-histoire@sciences-po.fr
  • CONFIANCE ET COMPLEXITE (02-03-2004)
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
    Travail Social - Communication Confiance - Psychosociologie - Pragmatique
    Cette note reprend le script d'une conférence donnée sous ce titre au COLLOQUE « Du Mépris à la Confiance, de nouveaux comportements pour faire face à la complexité » ,script publié initialement dans les actes de ce colloque organisé par l'Université de Technologie de Compiègne (TSH/IDTH) ; Actes publiés en 1991 par l'UTC sous la direction de G. Le Cardinal et de J.F. Guyonnet.. Je le reprends quinze ans après en apportant quelques compléments et précisions de forme, sans toutefois atténuer le caractère ?oral' de son style, de façon à suggérer au lecteur le contexte dans lequel cette discussion fut introduite. Les travaux et études sur la confiance se sont développés ces dernières années, et il m'a semblé qu'il apportait un éclairage original susceptible de contribuer modestement à notre intelligence collective de cet étrange phénomène humain : la Confiance
  • le travail et l'emploi, un contenu et un contenant (version 3) (11-02-2003)
    Ecrit par : MCX
    Travail Social - Systèmes Socio Economiques
    Ce texte ci  a été écrit en 1996 ; aujourd'hui (2008) un livre développe plus longuement son idée principale. :

    « POUR UNE ÉCOLOGIE DU TRAVAIL HUMAIN Travail et emploi : divorce ou mutation ? » par  ADAM Michel  Ed l’Harmattan, 2008, ISBN : 978-2-296-05554-4 • • 270 pages

    En effet la première partie du livre reprend la modélisation initiale des rapports travail-emploi par un rapport contenant-contenu ou dehors-dedans (et les métaphores correspondantes) mais il la pousse dans ses limites et débouche sur une seconde modélisation plus complexe. A savoir qu'employer est aussi un vrai travail (par exemple dans les groupements d'employeurs GE en plein essor) et que travailler c'est s'employer soi, avec la nécessaire réflexivité qui enrichit le travail et son contexte. D'où la bande de Möbius qui est sur la couverture du livre, dont les lecteurs        qui n'ont fait que le parcourir n'ont pas compris la signification... La seconde partie du livre applique les leçons de ces modélisations en proposant une solution nouvelle (très reliante) au problème majeur du chômage longue durée, ce tsunami social. Elle est désignée sous le nom de co-insertion partagée et fait appel à une ingénierie précise... et souple.

  • 0 lien

  • 15 notes de lectures

  • LE SENS DE CHACUN
    Ecrit par : LERBET Georges (†)
    Travail Social - Pragmatique - Science Citoyenneté - Sur La Méthode
    Collection Ingénium - PHILOSOPHIE ISBN : 2-7475-6580-7 ? juin 2004 ? 144 pages

    Note de : De PERETTI André (Mars 2005)
  • Cohésion sociale et emploi
    Ecrit par : EME B. et LAVILLE J.L. (Ed.)
    Communication Confiance - Psychosociologie - Travail Social
    Ed. Desclé de Brouwer. Paris, 1994. 286 pages.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Ghost in the Shell (Kukaku Kidutai)
    Ecrit par : OSHII Mamoru
    Communication Confiance - Psychosociologie - Intelligence de la Complexité - Travail Social
    Film d'animation japonais d'après le manga de Masamune SHIROW, Ed. FOX PATHE EUROPA, 1995, 85 min., VO et VF sur DVD, EAN13 : 3388334506069

    Note de : DIEBOLT Serge (Février 2003)
  • Le bal des chômeurs
    Ecrit par : BRAUN A. & H.
    Travail Social - Gouvernance des Organisations Complexes
    éditions Descartes & Cie, Paris, 1999, ISBN 2-84446-007-0, 328 pages.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Le cerveau et l'esprit
    Ecrit par : BARREAU Hervé
    Travail Social - Science Citoyenneté
    CNRS Editions, Paris, 1992.

    Note de : MIERMONT Jacques (Février 2003)
  • Misères du présent, Richesse du possible
    Ecrit par : GORZ André
    Travail Social - Politique de Civilisation et Anthropolitique
    Editions Galilée, Collection débats, Septembre 1997, 229 pages.

    Note de : ALCARAS Jean-Robert (Février 2003)
  • Structures hiérarchiques et Motivation
    Ecrit par : RIBETTE Régis
    Travail Social
    Revue Française de Gestion n° 77, janvier­février 1990

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • 3 ouvrages

  • POUR UNE ECOLOGIE DU TRAVAIL HUMAIN - Travail et emploi : divorce ou mutation ?

    Ecrit par : ADAM Michel

    Travail Social - Pragmatique - Systèmes Socio Economiques
    Ed l'Harmattan, 2008, ISBN : 978-2-296-05554-4 - 270 pages; Préface d'Hugues Sibille

    Mai 2008
  • Artisans de démocratie

    Ecrit par : ROSENFELD Jona M. - TARDIEU Bruno

    Travail Social - Science Citoyenneté - Gouvernance des Organisations Complexes
    Éditions Quart Monde/Éditions de l'Atelier, ISBN 2-7082-3346-71998 - 304 pages - 16 X 22

    Août 2006
  • Infirmières, le savoir de la nuit

    Ecrit par : PERRAUT-SOLIVERES Anne

    Pragmatique - Travail Social - Epistémologie de l'Interdisciplinarité
    PUF ; Nombre de pages : 304 ; Date de parution : novembre 2001, 5ème édition ; ISBN 2130522521

    Mai 2005
  • 0 manifestation