Retour

Thème : Management Stratégique

  • 4 ateliers

    Atelier 1 - "Pilotage stratégique de l'entreprise, éco-système complexe. Transformer de l'expérience en science avec conscience"
    animé par AVENIER Marie-José

    Description

    Le projet général de cet Atelier est de revisiter les problématiques du pilotage stratégique des organisations socio-économiques en les considérant explicitement comme des éco-systèmes technico-politico-économico-sociaux (complexes) intervenant au sein d'éco-systèmes technico-politico-économico-sociaux (complexes). Il s'agit de reconsidérer ces problématiques en étant particulièrement attentif aux phénomènes d'émergence, de récursivité, d'auto-organisation, de dialogiques, d'irréversibilité temporelle, d'imprévisibilité, auxquels sont sujets les organisations socio-économiques et leurs environnements, ainsi qu'aux finalités et aux processus de finalisation, aux contextes évolutifs d'action, aux représentations différentes voire divergentes, etc., des personnes et des groupes de personnes qui interagissent dans et avec ces organisations. A l'intérieur de ce cadre général, divers projets spécifiques à géométrie variable sont définis avec des membres de l'Atelier. En terme de méthodologie, la boucle faire-comprendre est privilégiée. Autrement dit, les réflexions développées dans cet Atelier se nourrissent de l'étude de situations concrètes réalisée dans le cadre de recherches monographiques et historiques, de recherches-interventions et/ou de tout autre mode de recherche de type interactif combinant réflexions, actions et retours d'expérience réalisés conjointement par des "chercheurs en pratiques" et des "praticiens en recherche". Ces réflexions visent à élaborer des savoirs "actionnables" (à partir de connaissances élaborées dans, par et pour l'action), c'est-à-dire grosso modo des savoirs susceptibles d'être mobilisés par des praticiens pour décider de leurs interventions intentionnelles au sein de leur organisation, et s'intéressent à la manière dont ces savoirs sont susceptibles d'être appropriés par des praticiens et mobilisés concrètement, ainsi qu'aux retours d'expérience de leur mobilisation concrète. Il s'agit essentiellement de transformer de l'expérience en science avec conscience.

    Manifestations

    · Décembre 2007 : Dans le cadre du 6ème Congrès de l'Union Européenne de Systémique (UES, Paris, septembre 2005), différents membres de l'atelier ont participé à un workshop organisé par M.-J. Avenier et C. Schmitt sur le thème : "Savoirs pour l'action dans les sciences de l'organisation". La Journée s'est articulée autour de deux axes majeurs : - l'étude des conditions qui permettent à des savoirs produits en relation avec l'action d'être reconnus comme des savoirs académiques - l'étude de la communication de savoirs issus de recherches en sciences de l'organisation, auprès de praticiens n'ayant pas forcément participé à ces recherches. Les communications de l'atelier sont disponibles à l'adresse suivante :  http://www.afscet.asso.fr/resSystemica/Paris05/entete.html Une synthèse de l'atelier est disponible dans l'ouvrage collectif coordonné par G. Donnadieu et E. Nunez , La gouvernance dans les systèmes, AFSCET, Milan : Polimetrica, pp. 143-150.             Les réflexions du groupe de travail dont les membres sont intervenus lors de cet atelier se sont prolongées au-delà du Congrès Européen de Systémique. Notamment lors d'une Journée d'échanges et de recherche organisée à la Maison de la Recherche sur les Pratiques Professionnelles au CNAM (Paris, janvier 2006). Les lecteurs intéressés par la problématique des savoirs pour l'action pourront trouver des développements complémentaires aux réflexions développées au cours de ces deux Journées d'échanges dans l'ouvrage coordonné par M.-J. Avenier et C. Schmitt (2007), La construction de savoir pour l'action, édité chez L'Harmattan. Dans l'esprit des Journées de septembre 91 et avril 96, également sous les auspices de l'Institut du Management d'EDF et de GDF, l'Atelier n°1 a organisé le 21 avril 1998 une Journée d'Echange entre quelques équipes de recherche en stratégie intervenant au sein d'EDF ou de GDF et quelques "praticiens" de la stratégie d'organisation (dirigeants d'entreprises et consultants) sur le thème "Quelles connaissances 'actionnables' en stratégie d'organisation ?". Cette Journée d'Echange s'est appuyée sur les enseignements d'une série d'entretiens conduits par M.J. Avenier auprès de praticiens de la stratégie d'organisation : consultants en stratégie ou DG ou PDG d'entreprises de tailles diverses (de 90 à 140 000 personnes) et de secteurs d'activités variés (consulting, imprimerie, logistique, vins et spiritueux de luxe, assurance, chimie, énergie, électro-technique, etc.). Les premiers résultats de ce travail seront présentés lors de la 6è Conférence de l'AIMS (Association Internationale de Management Stratégique), Bruxelles, 26-29 mai 1998. Organisation du 1er Grand Atelier MCX, en novembre 1998, toujours sous les auspices de l'Institut du Management d'EDF et de GDF, au Futuroscope (Poitiers). Ce Grand Atelier avait pour thème : "L'intervention délibérée en situation complexe : Quelles connaissances 'actionnables ? ", et mettait délibérément le projecteur sur trois types de processus essentiels lorsqu'il s'agit de concevoir et mettre en oeuvre une action collective : la construction de confiance, l'accompagnement et la cognition collective. Les expériences et connaissances explicitées et discutées lors de cette Rencontre ont été synthétisées dans un ouvrage qui, toutefois, ne se présente pas comme des Actes de Colloque. Cet ouvrage, intitulé Ingénierie des Pratiques Collectives. La Cordée et le Quatuor (L'Harmattan, Collection Ingenium, 2000), a en effet été conçu comme un projet spécifique qui a impliqué une vingtaine de personnes qui ont, chacune, préparé un texte original à partir des traces multiformes qu'ont laissées les échanges du Grand Atelier. Une dizaine de membres de l'Atelier ont participé à un workshop organisé au sein du 5è Congrès de l'Union Européenne de Systémique (UES, Héraklion, octobre 2002) sur le thème : "Systems Sciences and Identification of an Organization Context in a Management Perspective". Les textes de ces communications sont disponibles sur le site de Res-Systemica

    Membres

    Marie-José AVENIER est directeur de recherche CNRS à EURISTIK (CNRS-Lyon3). Après une double formation disciplinaire (maths et économie) en France et aux Etats-Unis (Normale Sup' Fontenay et Berkeley), elle s'est engagée dans la recherche en sciences de gestion. Les travaux qu'elle conduit depuis le début des années 80, portent sur le pilotage stratégique d'organisations (considérées comme des systèmes complexes), et sur la méthodologie et l'épistémologie de la recherche en sciences de gestion. Christophe SCHMITT est maître de conférences HDR en gestion à l'Ecole Nationale Supérieure d'Agronomie et des Industries Alimentaires (INPL-Nancy) et chercheur au GREFIGE (Université de Nancy2). Professeur invité à l'Université du Québec à Trois-Rivières, ses travaux de recherche portent sur la dynamique des organisations, notamment des entreprises de petite taille, et sur le développement de démarches d'intervention en entreprise.   

    Atelier 7 - "Complexité, urgence, risques : Décisions en situation complexe - les problématiques de terrain"
    animé par Sapeur Marc RIEDEL, MARLOT Michel

    (présenté pat le Colonel M Marlot) La vie est souvent faite d'heureux hasards et de curieuses nécessités. En tant que sapeur-pompier, il était plus qu'improbable que je rencontre un jour le Professeur Jean-Louis LE MOIGNE et l' équipe d'animation du Réseau Intelligence de la Complexité. Cette rencontre improbable entre deux mondes à été possible grâce à Marc RIEDEL, sapeur pompier opérationnel dans nos rangs, doctorant en sociologie des organisations à l'Université Paris Dauphine, et chargé de mission au S.D.I.S. 71. Il faut dire que les sapeurs-pompiers sont avant tout des hommes d'action qui font face quotidiennement à des situations toujours nouvelles et improbables. Si leur obstinée rigueur, aux vues des enjeux souvent vitaux, et une certaine une croyance collective disant que quoi qu'il arrive « on finira bien par trouver la solution » leur donne les bases nécessaires à une remise en question continue, ils ne pensent pas toujours que leur créativité puisse être mise à contribution dans un milieu autre que le leur. Ils agissent souvent dans des conditions difficiles, sur des situations sans solutions connues, qui monopolisent d'ordinaire toute leur attention. Cette rencontre qui pouvait initialement être qualifiée d'« hasardeuse » et finalement « heureuse » entre un chercheur et des sapeurs pompiers, fut pour nous féconde, puisqu'il est né au sein de notre organisation un véritable désir d'aller plus loin et de tenter de rapprocher ces mondes différents en relançant un des ateliers MCX, actuellement en sommeil. Mais il est toutefois difficile de reprendre le flambeau laissé par Georges-Yves KERVERN, éminent théoricien des cyndiniques. Plutôt que d'annoncer un programme ou des objectifs ambitieux, le parti pris est de mettre humblement en ligne quelques idées de manoeuvre, quelques éléments dont nous disposons actuellement, en faisant le pari, à la fois simple et audacieux, que certains auront envie de rebondir, de relancer le débat et ainsi d'enrichir notre approche des risques et de la complexité. Le premier document mis en ligne concerne l'analyse des problématiques et des enjeux administratifs du S.D.I.S. 71, vu au travers un document officiel ou « le faire avec » la complexité, cher à Jean-Louis LE MOIGNE, est omniprésent. Le deuxième pourra surprendre, il s'agit des règlements intérieurs et opérationnels du S.D.I.S. 71, la problématique posée est bien de déterminer quelle est la place de la règle dans une organisation. Est-elle, comme certain l'annoncent un peu rapidement, une anesthésie de l'intelligence ? Une stérilisation de la complexité ? Un cadre rassurant ? Ou peut elle devenir pour un service comme le notre une matrice d'apprentissage face au risque ? Le troisième est une problématique d'ordre plus générale, plus sociologique, mais aussi plus opérationnelle, qui est apparue progressivement au cours de nos multiples expérimentations. Elle touche directement aux facultés d'adaptation des acteurs de l'urgence et peut constituer les bases d'un nouvel éclairage de la pratique de nos métiers. Cette problématique est actuellement à la base d'une refonte participative des systèmes de formation départementaux de notre service par nos sapeurs pompiers opérationnels, basée sur les problématiques « conatives » de la prise de décisions en situation urgente. Premières bouteilles à la mer, nous espérons que les failles apparentes de ces working-paper soient propices au développement de vos idées, et feront l'objet de réactions, qui pourront être suivis par l'organisation de rencontres, d'enrichissement mutuels. C'est tout du moins l'ambition qui nous anime aujourd'hui. Cet atelier est bien entendu ouvert à tous les acteurs opérationnels de l'urgence, médecins, sapeurs pompiers, militaires et plus largement toutes personnes intéressées par ces problématiques. Bien cordialement, Colonel Michel Marlot.

    Atelier 15 - "Ecologie humaine, ruralité et sciences de la complexité"
    animé par PETRON Alfred

    Participant depuis quelques années aux travaux du programme MCX, je me suis intéressé aux problèmes de formation des personnes au sein de l'atelier animé par Georges Lerbet et Jean-Claude Sallaberry. Oeuvrant dans l'institution des Maisons Familiales Rurales, nous accordons une place majeure au milieu rural véritable cytoplasme pour les auteurs-acteurs qui tentent de bâtir leur vie.dans un espace en voie de désertification.
    L'urbanisation galopante du XXè siècle a conduit à la surpopulation des villes et à l'anémie des campagnes.
    Certains géographes, économistes, voient dans la ville le facteur structurant de l'espace, mais quelle ville ? Pour quel espace ? Un chercheur caennais parle de "collège rural" lorsqu'il rend visite aux jeunes d'Argentan (20 000 habitants), d'autres enfin voient en Laval le chef-lieu de la Mayenne (70 000 habitants) une ville rurale.
    A ce rythme d'inflation dans la ruralité, seules les capitales régionales pourront prétendre au statut d'urbanité. La définition des communes rurales (limitée à 2 000 habitants) selon l'INSEE, si elle est encore la base de toute nomenclature démographique, n'est en tout cas plus guère présente dans les esprits.
    Entre les 36 000 clochers et les 22 capitales régionales, des territoires de sens, de solidarité, de coopération se cherchent, les communautés de communes font leurs premières expériences dans la continuité des organisations à vocation intercommunale. L'émergence du concept de pays à raison de 4 à 5 par département dessine les contours d'une nouvelle configuration géo-politique européenne.
      ;   ;  ;De réforme en réforme, de la loi sur l'aménagement à la loi sur le développement, contrats, petites villes régionales, pays d'accueil, zônes Leader .... Les sigles foisonnent. Une loi est à peine votée qu'une autre arrive à la discussion, si bien qu'entre les programmes des uns et les objectifs visés des autres la cacophonie enfle et laisse le citoyen, aussi documenté soit-il, désabusé, inhibé ne sachant plus très bien quel est le fil directeur de toute cette débauche d'énergie qui l'entoure. Des vérités contradictoires sont assénées de toutes parts lors des pré-échéances électorales et le peuple s'assoupit jusqu'à la prochaine convulsion.

    Quand serons-nous en phase ? Quand pourrons-nous mettre notre énergie en synergie et non en inertie de neutralisation ? Quand reconnaîtrons-nous du citoyen au plus haut étage de l'Etat et de la Science, que notre rationalité est limitée ?
      ;   ;  ;Envisager notre monde comme complexe et incertain, prendre conscience que nous n'avons à remercier que nous-mêmes sur notre état infantile et le destin que nous nous fabriquons jour après jour, peut-être le début d'une longue quête pour mieux vivre là où nous habitons, travaillons, nous cultivons,nous divertissons, nous aimons et souffrons.
    Les relations entre le local et le global se révèlent tumultueuses comme le souligne D.Génelot (Revue Pour n°135, sept1992) "Des générations successives de responsables politiques décrètent à l'avance la cohérence centrale autour de laquelle le local devra s'agréger. On retombe dans les vieux démons de la pensée totalitaire". Partant, comme nous l'avons dit, d'un mouvement ancré dans le milieu rural, nous sommes intéressés par l'introduction d'un sensibilité ruraliste au sein de l'AEMCX. Conscients de la dette intellectuelle que nous avons vis à vis des pionniers de cet atelier, ( B.Vissac et H.Greppin) nous voulons situer cette ruralité dans la perspective de l'écologie humaine, science neuve et en devenir. Nous nous inscrivons aussi délibérément dans la quête d'une pensée complexe si riche de potentialités qui ne demandent qu'à être actualisées. B.Glaeser (1997,p.32) livre à notre réflexion la définition de l'organisation internationale pour l'écologie humaine (IOHE): "L'écologie humaine traite de la vie humaine dans toutes ses manifestations physiques, chimiques, biotiques, mentales sociales et culturelles d'un point de vue écologique, cela signifie en considérant les connexions d'un être humain ou d'un ensemble d'êtres humains avec le monde extérieur qui le ou les entoure." Le premier problème qui va se poser concerne donc celui de la taille pertinente pour l'étude de ces connexions? Si la commune, cellule de base de l'exercice de notre citoyenneté semble l'idéal démocratique, la communauté de communes est peut être le territoire qui rassemble suffisamment de forces de propositions pour affronter les défis qui nous sont proposés: environnement., chômage, exclusion, incivilité......etc.
    Mettre en commun les théories des chercheurs et les expériences locales génératrices de "mieux-vivre" et "d'être plus", les confronter, les mettre en question, envisager l'opérationalité des unes et théoriser les autres dans un doute serein et respectueux de la variété des démarches, sont autant de clés pour l'ébauche d'un développement rural durable.
    Je souhaiterais avec les responsables de MCX et notre Président JL Le Moigne que les personnes qui voudraient contribuer à mettre en interaction la pensée et l'action (lettre de JL Le Moigne de Janvier 1997), adhérent au programme européen MCX avec la perspective de créer des réseaux régionaux d'échanges qui alimenteraient un colloque sur nos visions ruralistes pour le 21ème siècle. Chercheurs, praticiens, entrepreneurs, élus et reponsables associatifs soucieux de la revitalisation de nos territoires pourraient être les artisans de cette rencontre.

    Un certain nombre de pistes de réflexion se présente à nous:

    Quelles finalités poursuivons nous à travers les politiques de développement rural? Quelles représentations communes peut-on faire émerger parmi les citoyens, élus, responsables d'entreprises ou d'associations. Comment travailler ensemble et non pas les uns à côté des autres et parfois les uns contre les autres ? Quelles sont les fonctions que notre société souhaite voir assumer par le milieu rural -au delà de sa mission nourricière? Isolement culturel, enclavement, délitement du lien social nous inciteront à coopérer avec les ateliers préoccupés de reliance et de développement des personnes. Nous partageons la position de D. Génelot qui précise ainsi l'utilisation de la pensée systémique dans le développement local (Pour n°135,1992) "La méthode de pensée systémique nous invite à formuler et discuter d'abord nos finalités, à situer notre problématique locale dans une problématique globale, à questionner les finalités du global, à articuler les finalités du local avec celles du global."

    Les thèmes de réflexion ne manqueront pas, la prise en compte de la pensée complexe et la volonté sincère de changer nos comportements en co-inter -eco-trans-Action pour tenter d'offrir à nos enfants un avenir vivable qui ne soit pas vide de sens constituent notre mobile d'action. Les mouvements ruralistes qui se sentiraient en phase avec nos préoccupations seront les bienvenus dans nos réseaux. Le président de "Solidarité Rurale " du Québec J.Proux invite le milieu rural à se prendre en main pour entrer dans le 21ème siècle:" Maintenant qu les secteurs publics et marchands ne sont plus en mesure d'assurer certains des besoins fondamentaux des populations, les gens n'ont guère mieux à faire que de prendre une fois de plus leurs propres affaires en mains et recréer des collectivités locales viables qui les protégeront des forces impersonnelles du marché mondial et d'autorités centrales de plus en plus faibles et incompétentes." Puis il ajoute:" Pour être du 21ème siècle le milieu rural devra renouer avec son âme, sa culture, son patrimoine, sa définition propre du sens de l'existence... Nous serons alors unis par une manière commune de nous percevoir et de nous projeter dans l'avenir. Nourris d'une même culture, nous partagerons un même projet." Cette formule n'est pas éloignée de celle de Paul Houée, l'un des auteurs majeurs de la théorisation et de la mise en oeuvre d'actions de développement local pour qui il n'existe pas de territoires sans avenir, il n'existe que des territoires sans projet.

    Alfred Pétron -C.F.T.A.,25 rue Pierre Neveu, 61600 La Ferté-Macé- tel 02.33.30.68.50, fax 02.33.30.68.48- E mail : alfred.petron@mfr.asso.fr

  • 19 documents

  • Inter-Lettre Chemin Faisant MCX-APC (24-05-2010)
    Ecrit par :
    Science Citoyenneté - Management Stratégique

    I. ÉDITORIAL : « DE LA LEGITIMATION DES SAVOIRS A L’EXERCICE DES POUVOIRS »

    II. PUBLICATIONS :
    -Le ‘DOSSIER DES ACTES de la CONFERENCE DEBAT 2009, sur le thème : L’INTELLIGENCE DE LA GOUVERNANCE AU DEFI DE L’OECONOMIE
    -LES ACTES DU GRAND - ATELIER 2010 du Réseau Intelligence de la Complexité (Colloque Complexité 2010) : « LA PENSÉE COMPLEXE : DÉFIS ET OPPORTUNITÉS pour l’éducation, la recherche et les organisations »

    III. ACTIVITÉS DES ATELIERS ET CONSEILS :
    Deux ‘Mémoriaux’, quatre nouveaux documents, cinq nouveaux liens

    IV. BIBLIOTHEQUE du RIC :
    Cinq nouveaux ouvrages

    V. CAHIER DES LECTURES DU RÉSEAU :
    Deux nouvelles Notes de Lectures

    VI. L’ACTIVITÉ DES ASSOCIATIONS AE-MCX et APC :
    Un nouveau projet : Module de formation citoyenne :
    « Agir <=> Penser en Complexité »

  • SUR LA COMPLEXITE DE L ACTE D'ENTREPRENDRE (03-01-2010)
    Ecrit par : ALPHANDERY Claude
    Management Stratégique
  • Préface de Claude Alphandery : « Trois chemins pour entreprendre » (04-12-2009)
    Ecrit par : ADAM Michel
    Management Stratégique - Politique de Civilisation et Anthropolitique
    (...) Le voyage auquel Michel Adam nous convie est celui d'un historien, d'un homme de terrain et d'un sociologue qui observe et analyse la complexité de l'entreprise sans a priori réducteur...
  • À quoi sert l'utopie ? À cela : elle sert à avancer. (13-09-2009) - L'Amérique Latine à nouveau comme laboratoire d'une société solidaire
    Ecrit par : MALAINA Alvaro
    Gouvernance des Organisations Complexes - Systèmes Socio Economiques - Management Stratégique
    A Bogotá, en Colombie se constitue un programme académique du 2° semestre 2009 à l'Universidad Militar Nueva Granada de Bogotá avec le concour de plusieurs Univeristés boliviennes organisé sur le théme 'Edgar Morin Penseur planétaire' : A Malaina nous en donne un bref aperçu.
  • Du fait gestuel à l'empreinte sonore : pour un geste musical (16-05-2009)
    Ecrit par : ANAKESA KULULUKA Apollinaire
    Epistémologie de la Complexité - Gouvernance des Organisations Complexes - Management Stratégique
    S'il est un concept étrange, de plus en plus employé en musique, même pour décrire des figures de l'écriture la plus abstraite- je pense par exemple à un compositeur contemporain comme Ferneyhough -, aussi pertinent en anthropologie qu'en analyse musicale, s'il est un concept par essence transdisciplinaire... c'est bien celui de "geste". Le geste musical est l'un des phénomènes complexes de l'expression humaine et animalière, qui relève de réactions synchrones diverses et variées.
  • Manager en actes ? (20-01-2009) - Réflexions sur le renouvellement de l'intelligence de la gouvernance des organisations complexes à partir de l'observation des managers sportifs
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe, PEREZ Sylvie
    Gouvernance des Organisations Complexes - Management Stratégique
  • Hommage à Edgar Morin (10-01-2009) - A l'occasion du GRAND DEBAT 2008 du Réseau Intelligence de la Complexité- MCX-APC
    Ecrit par : CORTES Jacques
    Management Stratégique - Argumentation Dlibration
  • Une démarche méthodologique visant l'enrichissement réciproque des théories et pratiques du management (11-11-2008)
    Ecrit par : AVENIER Marie-José
    Management Stratégique
  • LA PENSEE COMPLEXE POUR RELEVER LES DEFIS DU MANAGEMENT STRATEGIQUE D'ENTREPRISES ? RETOURS D'EXPERIENCE (09-05-2008)
    Ecrit par : AVENIER Marie-José
    Management Stratégique - Auto Eco Organisation
    « J'avais beau lire et relire la presse économique et managériale d'aujourd'hui, j'avais l'impression de revenir toujours aux mêmes notions générales : imprévisibilité accrue, internationalisation croissante, pression concurrentielle renforcée, complexité... etc. C'est alors que m'est venue l'idée de me tourner vers quelques dirigeants ayant une longue expérience de la direction d'entreprises entrepreneuriales de taille moyenne dans différents secteurs (transports de fret, imprimerie, et consulting en ressources humaines et management), et avec lesquels j'ai des échanges réguliers depuis de nombreuses années. Le but était de demander à ces dirigeants expérimentés leur perception des défis actuels du management stratégique d'entreprises?? »
  • DES DIFFERENCES NE SONT PAS DES CONTRAIRES AU LIEU DE CHOISIR, MIEUX VAUT EPISSER (04-04-2008)
    Ecrit par : ROUX Michel
    Communication Confiance - Psychosociologie - Management Stratégique

    Cette étude extraite de l’ouvrage « Manager avec la théorie des 5 éléments » (Dunod 2007) explore : ‘ce qui rend notre regard sur le monde complexe’ : C’est que nous n’avons pas les mêmes paradigmes, et pour cause, et surtout, que nous ne connaissons pas vraiment ni les nôtres, ni ceux des autres. Dans la mesure où nous sommes attachés à nos différences – parce qu’elles sont fondatrices – le management consiste, non pas à chercher LA Vérité Unique qui motivera tout le monde et/ou dans laquelle tous les individus fusionneront, mais à construire l’Epissure qui tressera les vérités de chacun. Prendre en compte la diversité est le chemin… le plus court pour réussir…

  • LA PENSEE CHINOISE. DE L'ART DE SE JOUER DES CONTRAIRES (04-04-2008)
    Ecrit par : ROUX Michel
    Management Stratégique
    Etude extraite de l'ouvrage « Manager avec la théorie des 5 éléments » (Dunod 2007) : En résumé, la Pensée Chinoise considère les différences, non pas comme des contraires entre lesquelles il faut choisir, mais comme des forces de co-engendrement qu'il faut relier et harmoniser.
  • EPISTEMOLOGIE DE L'INTERDISCIPLINARITE : LA COMPLEXITE APPELLE DES STRATEGIES DE RELIANCE. (22-08-2007)
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
    Management Stratégique - Epistémologie de l'Interdisciplinarité
    Il s'agit du texte mis en forme d'une conférence initialement présentée lors des Universités européennes d'été, de septembre 2002,organisées à l'Université permanente de Nantes sur le thème « Relier les connaissances, Interdisciplinarité, Transversalité », session animée par Edgar Morin. Il a semblé que cette méditation sur la légitimation socio-culturelle des connaissances reliantes, enseignables et praticables, conservait sa fonction de modeste veilleuse, pouvant nous aider à naviguer entre les îlots mono disciplinaires de l'immense archipel de la connaissance humaine.
  • Planifier, c'est s'adapter (05-02-2003)
    Ecrit par : LACROUX Francois, ALCARAS Jean-Robert
    Management Stratégique
  • ÉDUCATION & MANAGEMENT (11-12-2002) - Le défi de la globalité
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Management Stratégique
    Perdre l'aptitude à globaliser au profit de l'aptitude à séparer, c'est risquer d'être conduit à une intelligence aveugle. Connaître, en effet, c'est, dans une boucle ininterrompue, séparer pour analyser et relier pour synthétiser ou complexifier.
  • Bernard FABRE (05-02-2001)
    Ecrit par : AVENIER Marie-José
    Management Stratégique
  • Les temps prospectifs (01-01-2001) - LA R&D PROSPECTIVE : ESSAIS
    Ecrit par : GONOD P.
    Management Stratégique
    Le paradoxe est que le temps qui est le fondement de la prospective en est pratiquement exclu ! Sans doute lui fait-on référence par le choix de l'horizon visé et les scénarios sont censés l'incorporer dans leurs cheminements. En fait la durée des processus, leurs délais et vitesses ne sont pas pris en compte, ce qui aboutit à des pseudos scénarios. Il faut donc une théorie des temps, au niveau général et à celui de la prospective. Un essai sur les temps prospectifs des grands systèmes concerne les processus naturels et les processus sociaux, les temps politiques et ceux des hommes.
  • L'essence pragmatique de la prospective (06-06-1999) - FRAGMENTS THEORIQUES ET EPISTEMOLOGIQUES
    Ecrit par : GONOD P.
    Epistémologie de l'Interdisciplinarité - Management Stratégique - Communication Confiance - Psychosociologie
    Introduction aux travaux de l'atelier "Prospective et complexité", rencontre AMX-APC Aix juin 1999. Quarante ans de prospective, de tâtonnements pragmatiques, conduisent à traiter des questions théoriques et pragmatiques à partir de ses "problèmes? mêmes : désagrégation d'un système, dialectique des contradictions, le "et" au lieu du "ou", relations Neutre-Positif-Négatif, temps prospectifs, émergences et ruptures, incertitude et probabilisation, visions, graphique et "mapping", prospective et politique.
  • Conjuguer rigueur et pragmatisme en prospective stratégique (04-04-1999) - LA R&D PROSPECTIVE : ESSAIS
    Ecrit par : Arcade Jacques
    Systèmes Socio Economiques - Management Stratégique - Pragmatique
    Dans ce résumé de sa contribution à l'atelier "prospective et complexité" à la réunion 1998 à Aix, l'auteur traite du passage de l'exploration prospective à l'action stratégique, de son articulation opérationnelle, et, en retour, de l'enrichissement organisationnel. <small> </small>À cette fin, il complète les méthodes et outils disponibles par des approches plus heuristiques, incorporant pragmatisme et apprentissage collectif.
  • Dossier I (01-03-1992) - Le pilotage de l'entreprise éco-système complexe
    Ecrit par : AVENIER Marie-José
    Management Stratégique - Gouvernance des Organisations Complexes
  • 1 lien

  • Septembre 2007 Embracing Complexity: Advancing Ecological Understanding in Organization Studies proposé par l'atelier-forum MCX N°1
    Management Stratégique

    Théme d'une Rencontre à venir, en langue anglaise. Un thème concernant particulièrement les membres du Réseau s'intéressant aux problématiques des organisations humaines et sociales. Cette Rencontre, le Fourth Summer Workshop d'Organization Studies se tiendra àn Pissouri, Chypre, 5-7 Juin 2008, www.egosnet.org/os . La tradition des workshops d'été d'Organization Studies a été lancée en juin 2005. Le but de ces workshops est de faire progresser la recherche sur des sujets majeurs dans le domaine des sciences de l'organisation, en rassemblant au début de l'été, un petit groupe de chercheurs (environ 80) Ces workshops ont eu pour thème successivement : Theorizing Process in Organizational Research (juin 2005), Return to Practice: Understanding Organization As It Happens (juin 2006), Organization Studies as Applied Science: The Generation and Use of Academic Knowledge about Organizations (juin 2007).
    Marie-José Avenier a participé aux trois premiers workshops. Ce cadre lui a permis de faire la connaissance d'un certain nombre de chercheurs principalement anglo-saxons (UK, US, Australie, Canada, pays du Nord de l'Europe?) travaillant sur des problématiques intéressant les membres du RIC, et de commencer à tisser des liens avec eux. Parmi ces problématiques d'intérêt partagé, par exemple, la modélisation des processus (au sens d'Alfred North Whitehead), en 2005 ; le ?retour à la pratique' au sens des paradigmes empiriste (William James) et pragmatiste (John Dewey, Georges Mead?) ainsi que l'étude des fondements des méthodes de recherche dites interprétatives, en 2006 ; la conceptualisation des sciences de l'artificiel en 2007. A cet égard, Marie-José Avenier a été surprise de constater à quel point les travaux capitaux de H.A. Simon sur les Sciences de l'Artificiel (1969, 1981, 1996), comme ceux des chercheurs francophones, sont méconnus par des chercheurs s'intéressant à ?Organization Studies as Applied Science: The Generation and Use of Academic Knowledge about Organizations', qui était le thème du workshop 2007. La majorité des chercheurs présents à ce workshop semblaient ignorer complètement ces apports capitaux. Elle a toutefois rencontré quelques chercheurs extrêmement actifs pour développer et diffuser cette conception des ?sciences appliquées',par exemple, à travers la coordination de plusieurs numéros spéciaux de revues anglo-saxonnes sur les ?Sciences of Design', telles que le Journal of Applied Behavioral Science (2007; 43; 12, thème : ?Bringing the Design Sciences to Organization Development and Change Management'), et Organization Studies (à paraître en février 2008 sur le thème ?Organization Studies as a Science of Design').

  • 46 notes de lectures

  • PSYCHOLOGIE CULTURELLE. Le développement cognitif est-il culturel ?
    Ecrit par : TROADEC Bertrand
    Gouvernance des Organisations Complexes - Epistmologies Constructivistes - Management Stratégique
    Editions Belin (Collection « Sup Psychologie »), ISBN 978-2-7011-3389-8, Juin 2007, 276 pages.

    Note de : DEMAILLY André (Novembre 2007)
  • Médiations des savoirs et compléxité
    Ecrit par : MAHOUDEAU Julien
    Management Stratégique - Ethique Processus Téléologiques
    Ed. L'Harmattan, Col. Ingénium, janvier 2007, ISBN 978-2-296-02661-2 , 297 p.

    Note de : BAQUIAST Jean-Paul (Mai 2007)
  • LA RESPONSABILITE SOCIALE DE L'ENTREPRISE, pour un changement de contrat social
    Ecrit par : ROSÉ Jean-Jacques (Dir.)
    Gouvernance des Organisations Complexes - Management Stratégique - Système d'Information
    Préface de Nicole Barthe; Postface de Jean-Louis Le Moigne Éditions de BOECK Coll. Méthodes et Recherches, 2006, ISBN 2-8041-5215-4, 403 pages

    Note de : biausser evelyne (Mai 2007)
  • HYPERTEXTE ET COMPLEXITE ? Eloge de l'errance
    Ecrit par : FENNICHE Raja
    Gouvernance des Organisations Complexes - Management Stratégique
    Centre de Publication Universitaire, Tunis, 2003, ISBN 9973-37-149-6, 300 p.

    Note de : MAHOUDEAU Julien (Septembre 2005)
  • Le Mythe du Progrès (Traduit du suédois, 1993, par Ph.Quesne )
    Ecrit par : VON WRIGHT Georg
    Management Stratégique
    Ed. l'Arche, Paris, 2000, ISBN 2-85181-471-0, 221 pages

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Articuler Prospective et Stratégie. Parcours du stratège dans la complexité
    Ecrit par : Arcade Jacques
    Management Stratégique
    Editions Futuribles International, Paris, mai 1998. Etude n° 8. 88 pages.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Comptes et récits de la performance. Essai sur le pilotage de l'entreprise
    Ecrit par : LORINO Philippe
    Management Stratégique
    Les Editions d'Organisation. Paris. 1995. 288pages.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Economie de l'Ordre et du désordre
    Ecrit par : LESOURNE Jacques
    Management Stratégique
    Ed. Economica ­ Paris 1991. 213 p.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Entreprise et Pensée Complexe
    Ecrit par : GENELOT Dominique
    Management Stratégique
    Transversales Science/Culture n° 5, sept. 90. pp. 16­17

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Le jeu des passions. Actualité d'une pensée utopique
    Ecrit par : TACUSSEL Patrick
    Epistmologies Constructivistes - Management Stratégique - Pragmatique
    Paris Desclée de Brouwer, col. " Sociologie du quotidien ", 2000, 252p.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • L'acteur et le sujet. Vers un nouvel acteur économique
    Ecrit par : OLLIVIER Blaise
    Management Stratégique
    Ed. Desclée de Brouwer, 1995. 469 pages.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • L'arbre "entreprise" pour cacher la forêt société
    Ecrit par : LORINO Philippe
    Management Stratégique
    Transversales Sciences Culture n° 4. Juin 90. pp. 12­14.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Management et philosophie. Penser l'entreprise
    Ecrit par : CHRISTIAN D.
    Management Stratégique
    Editions Nathan. Paris, 1994. 271 pages.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Individu et organisations
    Ecrit par : LOUCHE Cl. (Ed.)
    Management Stratégique
    Ed. Delachaux et Niestlé. Collection Textesde Base. Lausanne, 1994. 250 p.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Enquête sur le siècle,
    Ecrit par : TODOROV Tzvetan
    Management Stratégique
    Robert Laffont 2000, 356 pages

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • L'Etat au coeur, Le Mécano de la gouvernance
    Ecrit par : CALAME Pierre et TALMANT André
    Gouvernance des Organisations Complexes - Management Stratégique
    Ed. Desclée de Brouwer, Paris 1997, ISBN : 2-220-04054 -2, 212 pages.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Le projet de formation en milieu psychiatrique : vers l'hôpital formateur
    Ecrit par : PEYRE Pierre
    Management Stratégique
    (Préface de .I.C. Benoît), Ed. Privat - Toulouse, 1991, 299 pages.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Grands Appareillages Hydrauliques et Sociétés Locales en Méditerranée
    Ecrit par : BENCHEIKH A. et MARE M. Ed.
    Management Stratégique
    Presses de l'Ecole Nationale des Ponts etChaussées, 1994. 206 p.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Pour l'art d'inventer en éducation
    Ecrit par : PEYRON-BONJAN Christiane
    Management Stratégique
    Préface de J.-L. Le Moigne, Paris, Ed. L'Harmattan, 1994, collection "Education & Formation", série "Références", 156 p.

    Note de : LERBET-SERENI Frédérique (Février 2003)
  • Management logistique, une approche transversale
    Ecrit par : PACHE Gilles, (Et Al.)
    Management Stratégique - Système d'Information
    Editions Management et Société/L"TEC Paris 1997. 187 pages.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Les Bâtards de Voltaire. La dictature de la raison en Occident
    Ecrit par : SAUL J.
    Management Stratégique
    (1992), traduit de l'anglais par S. Boulongne. Editions Payot. Paris. 1993.655 p.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Emploi, nouvelles donnes
    Ecrit par : GAZIER Bernard (Ed.)
    Management Stratégique
    Ed. Economica, Paris, 1993. 230 pages

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • L'analyse de Système - L'application aux sciences sociales
    Ecrit par : LAPIERRE Jean William
    Management Stratégique
    Ed. Syros/Alternatives, Paris, 1992, 229 pages.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • La Recherche Opérationnelle
    Ecrit par : COHEN V.
    Management Stratégique
    P.U.F., Collection "Que Sais-Je ?", Paris, 1995. 128 pages.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Vers une école européenne de management stratégique (?), Présentation
    Ecrit par : PAULRE Bernard
    Management Stratégique
    1990 ­ Actes du Colloque AFCET, Paris, février 1990 (pp. V­XXV)

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • 14 ouvrages

  • STRATEGIES ET POUVOIRS - Mélanges en l'honneur du professeur Martinet

    Ecrit par : MARCHESNAY Michel, PAYAUD Marielle, (Coordination)

    Management Stratégique - Epistmologies Constructivistes
    Ed VUIBERT ?Collection FNEGE, 2008, ISBN : 2-7117-6890, 340 pages

    Février 2009
  • Manager avec la théorie des 5 éléments

    Ecrit par : ROUX Michel

    Management Stratégique
    PUF, Coll. « DUNOD » 2007, ISBN 978-2-10-051265-2, 182 pages

    Avril 2008
  • LA RESPONSABILITE SOCIALE DE L'ENTREPRISE, pour un changement de contrat social

    Ecrit par : ROSÉ Jean-Jacques (Dir.)

    Gouvernance des Organisations Complexes - Management Stratégique - Ethique Processus Téléologiques
    Préface de Nicole Barthe; Postface de Jean-Louis Le Moigne Éditions de BOECK Coll. Méthodes et Recherches, 2006, ISBN 2-8041-5215-4, 403 pages

    Octobre 2006
  • Manager dans la complexité - Réflexion à l'usage des dirigeants

    Ecrit par : GENELOT Dominique

    Management Stratégique - La Modélisation des Systèmes Complexes & Disegno - Intelligence de la Complexité
    Ed Insep-editions. 1992-2003, ISBN : 2-914006-04-7, 360 pages

    Décembre 2005
  • DECIDER DANS LES ORGANISATIONS - Dialogues critiques entre économie et gestion

    Ecrit par : ALCARAS Jean-Robert, GIANFALDONI Patrick, PACHE Gilles, (Direction)

    Management Stratégique - Ingegno Rationalité et Heuristiques
    PREFACE de Jean-Louis LE MOIGNE Editions de l'Harmattan ISBN : 2-7475-6066-X - 250 pages - septembre 2004

    Octobre 2005
  • Le cerveau et l'esprit

    Ecrit par : BARREAU Hervé

    Management Stratégique
    CNRS Editions, Paris, 1992.

    --
  • Metaphor and cognition. An interactionist approach

    Ecrit par : INDURKHYA Bipin

    Management Stratégique
    , Kluwer Academic Pub. Dordrecht. 1992. 456 pages.

    --
  • Sauver la planète Terre. L'écologie et l'esprit humain

    Ecrit par : GORE AL

    Management Stratégique
    Traduit de l'américain, 1992, par Jean-Marc Mendel, Préface de Brice Lalonde, Ed. Albin Michel, Paris, 1993, 349 p.

    --
  • Argumentation et rhétorique

    Ecrit par : 15-16 HERMES

    Management Stratégique
    CNRS Editions. Paris, 1995. Vol. 15 : 327pages. Vol. 16 : 325 pages.

    --
  • 0 manifestation