Retour

Thème : Eco Systèmes Naturels

  • 2 ateliers

    Atelier 26 - "UES - AFSCET "
    animé par DUBOIS François

    L'afscet en quelques mots

    Voir aussi son site web : http://www.afscet.asso.fr Chaque jour, ingénieurs, médecins, managers, industriels, enseignants, chercheurs, hommes politiques, font face à des situations d'une grande complexité. Leur action, pour être efficace, doit articuler appréhension et conceptualisation de l'environnement. Disposer d'une palette de modèles explicatifs ou opératoires est, pour les acteurs de terrain comme pour les stratèges, une injonction impérative. Si cette affirmation soulève peu d'objections, elle est plus difficile à mettre en pratique. En effet, rares sont les lieux où, sans exclusive ni sectarisme, sont présentés, confrontés et enrichis ces outils cognitifs et techniques indispensables à la fois à la réflexion et à l'action. Et ces cinquante dernières années ont fourni un riche contingent de paradigmes innovants. La systémique, issue de la théorie de l'information et de la cybernétique, a privilégié l'approche transdisciplinaire. Cette approche est devenue celle des sciences de la complexité, comme celle des sciences de la cognition, qui figurent parmi les développements scientifiques les plus remarquables de ce dernier quart de siècle. Enfin, les interactions multiples entre systèmes techniques, cognitifs et sociaux réclament la contribution des sciences humaines. Comment déchiffrer l'impact des technologies de l'information dans le champ économique, social, culturel, voire politique, sans avoir recours aux disciplines qui traitent de ces objets d'étude et assurent leur élucidation ? L'AFSCET se fixe pour mission d'être le lieu d'échange où des participants venus d'horizons divers valident ces modèles et confrontent les enseignements issus de leurs pratiques.

    Activités de l'Association

    L'Association a été fondée par les membres du comité Systémique et cognition de l'ex AFCET· . La transdisciplinarité et l'ouverture aux grands débats de notre société font partie de ses principes directeurs. Elle est donc ouverte à toute personne souhaitant mener une réflexion dans ce sens. Plusieurs groupes de travail sont en activité, dont notamment : * Autonomie et cognition, * Adaptation des systèmes humains aux changements et à l'agression. * Systémique et société, * Ago-antagonisme * Systémique et Biologie

    Le Conseil de l'Association encourage la création de nouveaux groupes, sur des thèmes tels que :

    * Les voies de l'innovation juridique. * L'art, entre cognition et action. * Justice et action sociale. * Sciences de la vie, sciences de l'artificiel * Economie et développement durable * ... L'association organise des colloques, journées d'études, tables rondes, écoles et séminaires, consacrés à l'approfondissement de la pratique systémique. L'AFSCET assure la représentation de la communauté systémique française auprès de l'Union Européenne de Systémique (UES). Enfin, son Conseil, conscient des contraintes du début de la vie professionnelle - comme d'ailleurs de celles des études supérieures - et du peu de temps laissé aux jeunes actifs pour une réflexion donnant sens à leur action, s'engage à faire tout son possible pour leur faciliter l'accès à ses travaux. Le Conseil de l'AFSCET Mehl Lucien (président), Bois Jean-Paul (vice-président), Andreewsky Evelyne, Bernard-Weil Elie, Bouchon-Meunier Bernadette, Bourcier Danièle, Fuerxer Jean, Le Gallou Francis, Le Moigne Jean-Louis, Lorigny Jacques, Marchand Pierre, Nunez Emmanuel, Saint-Paul Lionel, Vallée Robert. L'AFSCET a pour but le développement de la recherche sur les systèmes complexes, cybernétiques et cognitifs, dans les domaines technologiques, économiques, biologiques, sociologiques et épistémologiques. Elle coordonne l'action des groupes de travail existants et encourage la création de nouveaux groupes. Toute information sur les activités de l'AFSCET peut être consultée sur les pages web de l'association : http://www.afscet.asso.fr

    Atelier 30 - "Modélisation systémique des fonctions biologiques"
    animé par PANOFF Jean-Michel

    Réflexions épistémiques sur la notion de fonction en biologie. Les perspectives en biologie, liées au séquençage des génomes, soulèvent avec acuité des questionnements réservés jusqu'ici à quelques penseurs, visionnaires au sein de la discipline. Ces interrogations concernent l'objectivité intrinsèque des gènes, tant du point de vue de leur structure (les gènes ont-ils une réalité en tant que entités matérielles ? sont-ils assimilables à de l'information traitée par un programme, constituent-ils un programme ?) que de celui de leur fonction [comment qualifier la ou les fonctions des gènes quand des fonctions distinctes peuvent être assurées par un même gène (on parle de pléïotropie) ou quand une même fonction peut être assurée par des différents gènes (on parle alors de redondance)]. Le fait même de ces interrogations affaiblit la conception particulaire du gène, non tant par une mise en cause de la notion mendélienne de trait héréditaire insécable [on sait désormais que les gènes sont divisés en unités " activables " (les exons) et " non-activables " (les introns)], que par la difficulté à en décrire les fonctions ; la stricte notion d'attribut ontologique s'avérant inopérante. A cet égard, il faut bien reconnaître que cette difficulté à qualifier " une fois pour toute" la notion de fonction n'est pas inhérente à la biologie. Isolé de sa formulation ensembliste qui a tout élément de E fait correspondre un élément de F, le concept de fonction dépasse le statut ontologique de l'objet auquel il s'applique, il est qualifiée par l'environnement dans lequel il opère, les changements sur lesquels il opère et les finalités pour lesquelles il opère ! Appréhendé par son fonctionnement, les limites du gène vu comme objet se font jour. Une autre difficulté avec la notion de gène provient d'une pratique exagérée de la métaphore de " programme génétique ". Cette attitude a conduit toute une génération de biologistes à se persuader, et à persuader médias et grand public, que des propriétés figées dans l'ADN - à la manière d'une hiérarchie d'instructions - devaient commander l'exécution d'un programme, le programme génétique ! Cette hypothèse pivot de la biologie moléculaire revient à transférer tout le pouvoir explicatif sur la structure des gènes dont la connaissance doit livrer la clé des " mystères " de la vie. Cette "croyance" est à l'origine du séquençage des génomes. Sans vouloir nier l'importance des avancées dues à une approche analytique de la biologie, une critique épistémique interne doit être conduite pour accompagner les formidales avancées qu'augure l'instrumentalisation à grande échelle de la biologie. Une autre métaphore abusive a consisté à assimiler le génome à un " livre" dont les gènes serait les mots. Dans ce contexte, l'extension d'usage de la notion de "code génétique " en a fait une sorte de " pierre de rosette " suggérant une symétrie parfaite entre génotype et phénotype, une fonction étant nécessairement sous la dépendance d'un gène et un seul, et réciproquement. La mise en évidence des maladies monogéniques et le succès médiatique associé à l'identification du gène correspondant (ex : myopathies) a accentuée cette représentation simplificatrice : un gène-une fonction. Eléments préliminaires pour une critique épistémique interne. Le gène et ses acceptions Le gène-objet Le gène-objet est constitué d'ADN, un des composants les plus inertes du vivant ; il est décrit par des attributs arbitraires : une longueur, une position, une composition chimique, etc. Il peut être unique ou appartenir à une famille de gènes apparentés, être spécifique à une espèce ou largement réparti entre les espèces et conservé au cours de l'évolution ; son activité peut-être ubiquitaire (répartie dans tout l'organisme) ou limitée à un type tissulaire (coeur, cerveau, etc.) et/ou à un intervalle de temps. Le gène-objet est séquençable, remplaçable (ex : par thérapie génique), modifiable. Le gène perçu comme une chose constitue une des briques élémentaires dans une vision mécaniste des organismes vivants. Le gène-information L'information contenue dans les gènes s'exprime, au niveau littéral, sous la forme d'une séquence de quatre lettres (les quatre nucléotides A, T, G, C, de l'ADN) ; ce vocabulaire " nucléique " à 4 lettres peut être traduit en un autre vocabulaire à 20 lettres, " protéique ". Le code qui permet de passer du vocabulaire nucléique au vocabulaire protéique est le " code génétique ", en cela, il est assimilable à un dictionnaire, il renseigne peu ou pas sur la syntaxe du langage utilisé. Toutefois, l'usage préférentiel de certains codons (autorisé par la dégénérescence du code génétique) introduirait une certaine syntaxe en permettant la distinction entre formes homonymes (comportement, localisation, etc). Le gène-programme Le gène-programme est fondé sur l'hypothèse de règles d'utilisation (un vocabulaire et sa grammaire) incluses dans le gène et/ou son environnement. Des données récentes viennent accréditer la thèse d'un " code architectural ", superposé au code génétique, et constitué de motifs architecturaux, des déformations. En effet, loin d'être un long fil rectiligne, l'ADN (et par voie de conséquence, les gènes qui y sont " enchâssés ") est soumis à toutes sortes de contraintes imposées par ses propres paramètres physico-chimiques, mais aussi par l'environnement (chromatine) ; ces déformations seraient interprétées comme des signaux pour gérer l'activation différentielle du génome. Le gène-en-action Le gène-en-action, c'est la transition du gène comme entité matérielle au gène comme entité fonctionnelle en cause dans le déploiement des phénotypes " possibles ". Comment doit-on le décrire? Comment doit-on le représenter? Dans quel paradigme? c'est tout l'enjeu de cette réflexion d'enrichir les représentations gène fonctionnel Le gène et ses paradigmes (en préparation)

  • 5 documents

  • H SIMON, THE SILENT REVOLUTION (11-11-2008)
    Ecrit par : CALLEBAUT Werner
    Ingegno Rationalité et Heuristiques - Eco Systèmes Naturels - Bio Systèmes
  • Bertrand VISSAC (28-03-2005)
    Ecrit par : CARRE Daniel
    Eco Systèmes Naturels - Science Citoyenneté
  • ÉCO-ÉTHO-ANTHROPOLOGIE (05-02-2003)
    Ecrit par : MIERMONT Jacques
  • Les trois temps de la modélisation des éco-systèmes : l'entropique, l'anthropique et le téléologique (01-02-1998)
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
    Eco Systèmes Artificiels - Eco Systèmes Naturels - Epistmologies Constructivistes
  • 2 liens

  • Février 2009 Courrier de l'environnement de l'INRA proposé par l'atelier-forum MCX N°0
    Eco Systèmes Naturels

    Ce numéro du Courrier de l'environnement de l'INRA comme souvent, contient d'autres trésors pour qui veut illustrer l'exercice de l'intelligence de la complexité, en particulier ici une étude d'E Meunier ?(Inf'OGM') : ?Principe de précaution vs Equivalence en substance : l'évaluation des risques liés aux plantes génétiquement modifiées en Europe'

  • Mai 2008 Le Courrier de l'environnement de l'INRA proposé par l'atelier-forum MCX N°0
    Eco Systèmes Naturels

    La récente parution du N° 55, (février 08) de l'étonnant et indispensable Le Courrier de l'environnement de l'INRA, avec notamment deux articles qui contribuent directement à la formation de notre intelligence de la complexité : Celui de H Le Guyader « La biodiversité ,un concept flou ou une réalité scientifique' et celui de de Mathieu Calame, intitulé « la science économique (et en particulier l'économétrie qui mesure tout en ?billets verts') face au mur vert » Bonne occasion de rappeler la vocation de ce souvent passionnant et toujours bien documenté Courrier d'accés aisé (il suffit de le demander !) : « Le Courrier de l'environnement de l'INRA n'est pas, malgré ses vingt ans, une revue scientifique canonique. C'est un irrégulomadaire étonnant destiné à des publics béotiens, professionnels ou scientifiques, parfois antagoniques mais ayant souvent des enjeux similaires en matière de science, d'environnement, d'agricultures et de développement durable. Le Courrier aspire à les amener à partager et à mettre en perspective critique les conceptions, les problématiques, les débats et les résultats de la recherche agronomique telle que l'INRA, institution publique, et ses équipes la conçoivent et la mettent en ?uvre. La recherche rend possible des avenirs, en rend d'autres plus improbables; Le Courrier voudrait, en souriant, inciter à J'évaluation, à la prospective et à la précaution, au débat de société et à la controverse publique. La recherche n'est pas hors la société; toujours en souriant, Le Courrier voudrait il la fois décrire les contraintes sociales et politiques qui en relativisent la rationalité et intégrer les questions émergentes.. Environnement, développement durable et agricultures regorgent essentiellement d'objets sociotechniques et hétérogènes; complexités, systèmes et transdisciplinarités ne peuvent être étrangers au Courrier »

  • 18 notes de lectures

  • L'ENJEU PLANCTON, L'écologie de l'invisible
    Ecrit par : MOLLO Pierre et THOMAS-BOURGNEUF Maelle
    Eco Systèmes Naturels - Science Citoyenneté
    éditions Charles Léopold MAYER, 2009, ISBN 978 2-84377 147 7, 272 pages

    Note de : AUTISSIER Isabelle (Février 2010)
  • LA MUSIQUE DE LA VIE - La biologie au delà du génome
    Ecrit par : NOBLE Denis
    Bio Systèmes - Epistémologie de la Complexité - Eco Systèmes Naturels
    Traduit de l'anglais par C Ojeda et V Assadas
    éditions du Seuil, 2007, ISBN 978 2 02 0900484 1, 253 pages

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Décembre 2009)
  • UNA VISIÓN DESDE EL PENSAMIENTO COMPLEJO. BULLETIN COMPLEXUS, Volume 1, numéros 2 et 3, et Edition Spéciale
    Ecrit par : BULLETIN COMPLEXUS
    Eco Systèmes Naturels - Epistémologie de l'Interdisciplinarité
    Facultad de Filosofía y Letras, Universidad Autónoma de Nuevo León, Chaire Itinérante UNESCO Edgar Morin, Buenos Aires, Argentine, Février, Mars et Septembre 2006.

    Note de : MALAINA Alvaro (Décembre 2007)
  • Culture & cultures
    Ecrit par : BENKIRANE Réda, DEUBLER ZIEGLER Erica, (Direction)
    La Modélisation des Systèmes Complexes & Disegno - Eco Systèmes Naturels - Epistémologie de l'Interdisciplinarité
    Ed.Gollion: Infolio éditions / Genève: Musée d'ethnographie, coll. tabou 3, 2007.11 x 17,5 cm, env. 348 pages. ISBN 978-2-88474-230-6. Prix: CHF 16.-

    Note de : MORIN Edgar (Mars 2007)
  • LES SCIENCES DE L'ARTIFICIEL (édition complétée)
    Ecrit par : SIMON Herbert A.
    Epistémologie de la Complexité - Ingegno Rationalité et Heuristiques - Eco Systèmes Naturels
    traduit par J.L.Le Moigne Edition Gallimard ? FOLIO ? Essais, 2004, ISBN 2 07 030152 4, 464 p.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2004)
  • Philosophie de la logique et philosophie du langage
    Ecrit par : BOUVERESSE Jacques (Ed.)
    Intelligence de la Complexité - Eco Systèmes Naturels
    Vol. 1 (Lectures Philosophiques -4), Ed. Odile Jacob, Paris, 1991 - 286 p.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Intelligence Collective
    Ecrit par : BONABEAU, Eric et THERAULAZ, Gu (Ed
    Eco Systèmes Naturels - Eco Systèmes Artificiels
    Ed. Hermès. Coll. Systèmes Complexes. Paris,1994. 288 pages.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Le quark et le jaguar. Voyage au coeur du simple et du complexe
    Ecrit par : GELL-MANN Murray
    Eco Systèmes Naturels - Epistémologie de la Complexité
    (Traduit de l'américain 1994 par Gilles Minot) Ed. Albin Michel. Paris, 1995. 442 pages.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Sciences "Agent double ""
    Ecrit par : JULLIEN Vincent
    Science Citoyenneté - Eco Systèmes Naturels - Systèmes Socio Economiques
    Ed. Stock, Paris, 2002, ISBN 2 234 05477 X, 303 pages.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Life as a Geological Force. Dynamics of the Earth
    Ecrit par : WESTBROEK Peter
    Eco Systèmes Naturels - Bio Systèmes - Intelligence de la Complexité
    W.W. Norton Company, New York, 1991 (Norton Paperback 1992). 240 pages.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Planète : l'aventure inconnue
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Intelligence de la Complexité - Eco Systèmes Naturels - Sur La Méthode
    Arte-Editions/Editions Mille et une nuits. Avril 1997. 47 pages.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Vive la terre. Physiologie d’une planète
    Ecrit par : WESTBROEK Peter
    Eco Systèmes Naturels - Intelligence de la Complexité
    Traduit de l’anglais (1991) par N. Witkowski, Ed. du Seuil. Paris, 1998. 216 pages.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • 7 ouvrages

  • L'INFRA-MECANIQUE QUANTIQUE - Une révolution épistémologique révélée dans les descriptions de micro-états

    Ecrit par : MUGUR-SCHACHTER Mioara

    Epistémologie de la Complexité - Ingegno Rationalité et Heuristiques - Eco Systèmes Naturels
    Editions : DIANOIA, 2009, ISBN 978-2-913126, 150 pages

    Mai 2009
  • LE DESTIN DE L'ANIMAL

    Ecrit par : MORIN Edgar

    Sur La Méthode - Eco Systèmes Naturels
    Editions L'Herne 2007 , ISBN :978-2-58197-847-9 ,62 pages

    Novembre 2007
  • ENFANTS DU CIEL - ENTRE VIDE, LUMIÉRE, MATIÉRE

    Ecrit par : CASSE Michel, MORIN Edgar

    Politique de Civilisation et Anthropolitique - Eco Systèmes Naturels - Epistémologie de la Complexité
    Ed.Odile Jacob, ISBN: 2-7381-1292-7, Nb pages: 135

    Mai 2003
  • 1. Aristote aujourd'hui

    Ecrit par : SINACEUR M.A. Ed.

    Eco Systèmes Naturels - Epistémologie de la Complexité
    (2ème Ed.) Ed. ERES-UNESCO Paris, 1988/1991, 355p., 2. Penser avec Aristote, Ed. ERES-UNESCO Paris, 1991- 890 p.

    --
  • Méditations mythologiques

    Ecrit par : PINCHARD Bruno

    Eco Systèmes Artificiels - Eco Systèmes Naturels
    Edition Les Empêcheurs de penser en rond, Paris, 2002, 199 p.

    --
  • 0 manifestation