Retour

Thème : Eco Systèmes Artificiels

  • 10 ateliers

    Atelier 1 - "Pilotage stratégique de l'entreprise, éco-système complexe. Transformer de l'expérience en science avec conscience"
    animé par AVENIER Marie-José

    Description

    Le projet général de cet Atelier est de revisiter les problématiques du pilotage stratégique des organisations socio-économiques en les considérant explicitement comme des éco-systèmes technico-politico-économico-sociaux (complexes) intervenant au sein d'éco-systèmes technico-politico-économico-sociaux (complexes). Il s'agit de reconsidérer ces problématiques en étant particulièrement attentif aux phénomènes d'émergence, de récursivité, d'auto-organisation, de dialogiques, d'irréversibilité temporelle, d'imprévisibilité, auxquels sont sujets les organisations socio-économiques et leurs environnements, ainsi qu'aux finalités et aux processus de finalisation, aux contextes évolutifs d'action, aux représentations différentes voire divergentes, etc., des personnes et des groupes de personnes qui interagissent dans et avec ces organisations. A l'intérieur de ce cadre général, divers projets spécifiques à géométrie variable sont définis avec des membres de l'Atelier. En terme de méthodologie, la boucle faire-comprendre est privilégiée. Autrement dit, les réflexions développées dans cet Atelier se nourrissent de l'étude de situations concrètes réalisée dans le cadre de recherches monographiques et historiques, de recherches-interventions et/ou de tout autre mode de recherche de type interactif combinant réflexions, actions et retours d'expérience réalisés conjointement par des "chercheurs en pratiques" et des "praticiens en recherche". Ces réflexions visent à élaborer des savoirs "actionnables" (à partir de connaissances élaborées dans, par et pour l'action), c'est-à-dire grosso modo des savoirs susceptibles d'être mobilisés par des praticiens pour décider de leurs interventions intentionnelles au sein de leur organisation, et s'intéressent à la manière dont ces savoirs sont susceptibles d'être appropriés par des praticiens et mobilisés concrètement, ainsi qu'aux retours d'expérience de leur mobilisation concrète. Il s'agit essentiellement de transformer de l'expérience en science avec conscience.

    Manifestations

    · Décembre 2007 : Dans le cadre du 6ème Congrès de l'Union Européenne de Systémique (UES, Paris, septembre 2005), différents membres de l'atelier ont participé à un workshop organisé par M.-J. Avenier et C. Schmitt sur le thème : "Savoirs pour l'action dans les sciences de l'organisation". La Journée s'est articulée autour de deux axes majeurs : - l'étude des conditions qui permettent à des savoirs produits en relation avec l'action d'être reconnus comme des savoirs académiques - l'étude de la communication de savoirs issus de recherches en sciences de l'organisation, auprès de praticiens n'ayant pas forcément participé à ces recherches. Les communications de l'atelier sont disponibles à l'adresse suivante :  http://www.afscet.asso.fr/resSystemica/Paris05/entete.html Une synthèse de l'atelier est disponible dans l'ouvrage collectif coordonné par G. Donnadieu et E. Nunez , La gouvernance dans les systèmes, AFSCET, Milan : Polimetrica, pp. 143-150.             Les réflexions du groupe de travail dont les membres sont intervenus lors de cet atelier se sont prolongées au-delà du Congrès Européen de Systémique. Notamment lors d'une Journée d'échanges et de recherche organisée à la Maison de la Recherche sur les Pratiques Professionnelles au CNAM (Paris, janvier 2006). Les lecteurs intéressés par la problématique des savoirs pour l'action pourront trouver des développements complémentaires aux réflexions développées au cours de ces deux Journées d'échanges dans l'ouvrage coordonné par M.-J. Avenier et C. Schmitt (2007), La construction de savoir pour l'action, édité chez L'Harmattan. Dans l'esprit des Journées de septembre 91 et avril 96, également sous les auspices de l'Institut du Management d'EDF et de GDF, l'Atelier n°1 a organisé le 21 avril 1998 une Journée d'Echange entre quelques équipes de recherche en stratégie intervenant au sein d'EDF ou de GDF et quelques "praticiens" de la stratégie d'organisation (dirigeants d'entreprises et consultants) sur le thème "Quelles connaissances 'actionnables' en stratégie d'organisation ?". Cette Journée d'Echange s'est appuyée sur les enseignements d'une série d'entretiens conduits par M.J. Avenier auprès de praticiens de la stratégie d'organisation : consultants en stratégie ou DG ou PDG d'entreprises de tailles diverses (de 90 à 140 000 personnes) et de secteurs d'activités variés (consulting, imprimerie, logistique, vins et spiritueux de luxe, assurance, chimie, énergie, électro-technique, etc.). Les premiers résultats de ce travail seront présentés lors de la 6è Conférence de l'AIMS (Association Internationale de Management Stratégique), Bruxelles, 26-29 mai 1998. Organisation du 1er Grand Atelier MCX, en novembre 1998, toujours sous les auspices de l'Institut du Management d'EDF et de GDF, au Futuroscope (Poitiers). Ce Grand Atelier avait pour thème : "L'intervention délibérée en situation complexe : Quelles connaissances 'actionnables ? ", et mettait délibérément le projecteur sur trois types de processus essentiels lorsqu'il s'agit de concevoir et mettre en oeuvre une action collective : la construction de confiance, l'accompagnement et la cognition collective. Les expériences et connaissances explicitées et discutées lors de cette Rencontre ont été synthétisées dans un ouvrage qui, toutefois, ne se présente pas comme des Actes de Colloque. Cet ouvrage, intitulé Ingénierie des Pratiques Collectives. La Cordée et le Quatuor (L'Harmattan, Collection Ingenium, 2000), a en effet été conçu comme un projet spécifique qui a impliqué une vingtaine de personnes qui ont, chacune, préparé un texte original à partir des traces multiformes qu'ont laissées les échanges du Grand Atelier. Une dizaine de membres de l'Atelier ont participé à un workshop organisé au sein du 5è Congrès de l'Union Européenne de Systémique (UES, Héraklion, octobre 2002) sur le thème : "Systems Sciences and Identification of an Organization Context in a Management Perspective". Les textes de ces communications sont disponibles sur le site de Res-Systemica

    Membres

    Marie-José AVENIER est directeur de recherche CNRS à EURISTIK (CNRS-Lyon3). Après une double formation disciplinaire (maths et économie) en France et aux Etats-Unis (Normale Sup' Fontenay et Berkeley), elle s'est engagée dans la recherche en sciences de gestion. Les travaux qu'elle conduit depuis le début des années 80, portent sur le pilotage stratégique d'organisations (considérées comme des systèmes complexes), et sur la méthodologie et l'épistémologie de la recherche en sciences de gestion. Christophe SCHMITT est maître de conférences HDR en gestion à l'Ecole Nationale Supérieure d'Agronomie et des Industries Alimentaires (INPL-Nancy) et chercheur au GREFIGE (Université de Nancy2). Professeur invité à l'Université du Québec à Trois-Rivières, ses travaux de recherche portent sur la dynamique des organisations, notamment des entreprises de petite taille, et sur le développement de démarches d'intervention en entreprise.   

    Atelier 6 - "Sciences de L'Education et Complexité"
    animé par LERBET-SERENI Frédérique, ALHADEFF-JONES Michel

    L'atelier 6 "Complexité et éducation" a pour l'instant deux orientations, qui sont bien sûr complémentaires (et pas nécessairement exhaustives) :

    • la première vise à mettre en débat des textes ou prises de position de la "vie civile" sur les questions d'éducation. Celles-ci sont nombreuses, et bien souvent simplificatrices et réductrices, à la recherche des causes, voire de la cause ultime, pour proposer une solution prête à l'emploi. Notre travail de "veille", éthique et épistémologique, nous invite donc à soumettre ces écrits divers à vos/nos réactions.
    • la seconde vise à mettre en débat des textes de la littérature scientifique concernant les questions d'éducation. Vos contributions initiales comme vos réactions y sont bienvenues. La confrontation de modèles, d'apports disciplinaires multiples, de problématiques variées, de perspectives méthodologiques croisées sont des nécessités heuristiques aux approches complexes, qui tentent, dans leurs tentatives de modélisation et d'interprétation, de ne pas refuser les questions du sens et de l'autonomie des sujets en éducation et en formation.

    Forum

    Le site du "village Systémique", animé en Belgique par Marc d'Hondt http://www.systemique.levillage.org/index.php, qui propose documents et forums divers très vivants à partir des expériences diverses des participants (Voir aussi aux Réseaux en Reliance du site du RIC. : http://www.mcxapc.org/static.php?file=liens.htm&menuID=liens)

    Atelier 8 - "Gestion des connaissances et intelligence de l'organisation "
    animé par BARTOLI J.-A., BAETS Walter, ERMINE Jean-Louis

    Manifestations

    • animé par JP Baquiast et al , qui se présente ainsi : " La fin du 20e siècle et le début du 21e annoncent, pensons-nous, d'immenses changements dans la façon dont l'espèce humaine pourra agir sur le monde, y compris sur elle-même, et consécutivement sur la conscience qu'elle aura, et de ce monde, et d'elle-même. Ces changements, sauf accident, prendront toute leur portée dès les premières décennies du siècle actuel, sans pour autant cesser de se manifester, en accélération constante, dans les décennies suivantes. D'emblée, il faut noter que si rien n'est fait, ces changements prodigieux ne seront compréhensibles et le cas échéant maîtrisables, que par une très petite minorité d'hommes, issus des couches socialement et intellectuellement favorisées du monde occidental, et plus particulièrement des Etats-Unis. De plus, tout se fera et se communiquera en anglais..." Voir : http://www.automatesintelligents.com/edito/2000/oct/edito.html
    • SEMINAIRE DE FORMATION APPROFONDIE (SFA) "Faire de la Recherche en Systèmes d'Information ?
      "La FNEGE organise un nouveau SFA sur le thème "Faire de la Recherche en Systèmes d'Information ?". Ce séminaire, coordonné par Frantz ROWE (Université de Nantes) se déroulera du 22 au 27 avril prochain, au Centre Agelonde à Lalonde-les-Maures (Var). Le séminaire s'adresse aux enseignants-chercheurs, docteurs et doctorants en fin de thèse, qui ont parmi leurs pôles de compétences, les systèmes d'information. Il vise à présenter les courants de recherche en systèmes d'information. Il doit permettre aux participants de mieux comprendre les problématiques et méthodologies qui caractérisent cette recherche et les aider à mieux situer leurs propres travaux et à les faire évoluer.Le programme complet ainsi que le dossier de candidature sont disponibles sur le site Internet de la FNEGE ou sur simple demande au 01 44 29 93 69. http://www.fnege.fr/actu/sfa.htm
      Les dossiers de candidature sont à retourner à la FNEGE avant le 12 février 2001.
      Pour tout renseignement : Valérie VIENNE · Tel 01 44 29 93 69 · vienne@fnege.fr
    • ACTES ECIS'98 - Atelier "Knowledge Management"

    Atelier 9 - "Représentation du travail et complexité de l'organisation"
    animé par ADAM Michel

    Le travail entendu comme acte intentionnel de transformation du monde qui nous entoure - la matière, le vivant, l'information - est un fait humain total. Il irrigue la vie de l'être humain de sa naissance à sa mort, comme un phénomène complexe, intime et vital à la fois. Il a besoin d'être approché dans sa complexité par une multiplicité de regards empruntant à de nombreuses disciplines. Il peut d'abord être questionné dans ses rapports multiples avec l'emploi, dans une période où celui-ci perturbe gravement celui-là ; et pour fonder l'ingénierie de  nouveaux rapports travail - emploi. Il peut ensuite être repéré dans ses différentes formes au sein de l'association, terrain d'expérience de légitimités multiples à conjuguer. Il peut aussi se transformer en emploi par le travail spécifique d'un/e créateur/trice d'entreprise, et ce par des chemins variés, pour soi, pour nous, pour eux. Il ne peut enfin sans doute pas se passer du travail d'un ou de plusieurs autres. La coopération est l'avenir du travail pour un monde plus vivable. « Plaisir de faire », « Faire avec », « Faire ensemble »... Inventons leur reliance, chemin faisant.

    Forum

    - L'Atelier-Forum MCX 9 : (représentation du travail et production de sens, animé par M Adam), le site du M Adam , le site du CREAHI Poitou-Charentes, " Pôle qualité pour le travail social et l'insertion " http://www.creahipc.asso.fr/

    Atelier 12 - "L'auto-organisation des systèmes socio-économiques complexes"
    animé par ORILLARD MAGALI, DELORME Robert

    Forum

    • L'atelier MCX 12, (Auto-organisation des systèmes socio économiques) a repéré la parution de l'ouvrage collectif consacré par l'EAEPE aux implications pour l'économie politique de la reconnaissance de la complexité des phénomènes économiques : "COMPLEXITY AND THE ECONOMY. Implications for economic policy", J.FINCH & M.ORILLARD (eds). On y trouvera en particulier des études de R Delorme interrogeant WB Arthur (avec G Hodson), de J L Le Moigne (complexity needs strategy first rather than simplification) et un texte d'introduction de J Finch & M Orillard.

    • Lien Internet : Mouvement des étudiants pour une réforme de l'enseignement de l'économie
      Les systèmes socio-économiques sont trop complexes pour etre simplifiés, et pourtant nous pouvons les comprendre "
      Les étudiants en sciences économiques ont commencé à réagir à l'académisme de leurs enseignants , en leur rappelant que H.A.SIMON s'indignait déjà il y a 15 ans. Ne peut on le lire enfin ? : "Si elle [ la théorie micro-économique standard ] est fausse, pourquoi ne pas s'en débarrasser ? Je pense que les manuels sont scandaleux. Je pense qu'exposer de jeunes esprits impressionnables à cet exercice scolastique, comme s'il disait quelque chose sur le monde réel, est scandaleux. " (Herbert Simon, prix Nobel d'économie, in Models of bounded rationality, vol. 3, 1997, p. 397). La visite du site conçu par "le mouvement des étudiants pour une réforme de l'enseignement de l'économie" mérite le détour , même si il est encore bien timide dans sa critique épistémologique interne de la discipline. http://www.autisme-economie.org/

    Atelier 14 - "Cognition distribuée et organisation "
    animé par BOURGINE Paul

    Le projet de l'Atelier MCX 14, "Cognition Distribué et Organisation", est en cours de rédaction . Dans l'immédiat, l'Atelier s'efforce de susciter des interconnexions et coopérations avec diverses initiatives qui contribuent aux explorations en constant renouvellement permises par les simulations informatiques de comportements de systémes complexes .
    La premiere d'entre elle est celle de l'Atelier... (Workshop) WEHIA 2000 MARSEILLE des 15-17 Juin 2000, animé par J.B. Zimmermann aidé d'un comité scientifique d'une quinzaine de membres parmi lesquels plusieurs participants actifs du programme MCX (M.Orillard ...). WEHIA , comme l'indique son sigle anglo saxon, se consacre à la modélisation et à la simulation de systémes économiques par des reseaux d'agents héterogénes en interactions (WEHIA : Workshop on Economics with Heterogeneous Interacting Agents ).
    La seconde est le lancement de l'Atelier "Modélisation des systèmes Cognitifs et sociaux" au sein du Réseau de Sciences cognitives d'Ile de France, Atelier qui s'ouvre en Janvier 2000 par des réunions mensuelles au CNAM, Paris et qui prépare une Ecole en juin 2000 sur "l'Economie Cognitive" atelier animé par plusieurs chercheurs du CREA (E.P.) et de l'ENS.

    Atelier 26 - "UES - AFSCET "
    animé par DUBOIS François

    L'afscet en quelques mots

    Voir aussi son site web : http://www.afscet.asso.fr Chaque jour, ingénieurs, médecins, managers, industriels, enseignants, chercheurs, hommes politiques, font face à des situations d'une grande complexité. Leur action, pour être efficace, doit articuler appréhension et conceptualisation de l'environnement. Disposer d'une palette de modèles explicatifs ou opératoires est, pour les acteurs de terrain comme pour les stratèges, une injonction impérative. Si cette affirmation soulève peu d'objections, elle est plus difficile à mettre en pratique. En effet, rares sont les lieux où, sans exclusive ni sectarisme, sont présentés, confrontés et enrichis ces outils cognitifs et techniques indispensables à la fois à la réflexion et à l'action. Et ces cinquante dernières années ont fourni un riche contingent de paradigmes innovants. La systémique, issue de la théorie de l'information et de la cybernétique, a privilégié l'approche transdisciplinaire. Cette approche est devenue celle des sciences de la complexité, comme celle des sciences de la cognition, qui figurent parmi les développements scientifiques les plus remarquables de ce dernier quart de siècle. Enfin, les interactions multiples entre systèmes techniques, cognitifs et sociaux réclament la contribution des sciences humaines. Comment déchiffrer l'impact des technologies de l'information dans le champ économique, social, culturel, voire politique, sans avoir recours aux disciplines qui traitent de ces objets d'étude et assurent leur élucidation ? L'AFSCET se fixe pour mission d'être le lieu d'échange où des participants venus d'horizons divers valident ces modèles et confrontent les enseignements issus de leurs pratiques.

    Activités de l'Association

    L'Association a été fondée par les membres du comité Systémique et cognition de l'ex AFCET· . La transdisciplinarité et l'ouverture aux grands débats de notre société font partie de ses principes directeurs. Elle est donc ouverte à toute personne souhaitant mener une réflexion dans ce sens. Plusieurs groupes de travail sont en activité, dont notamment : * Autonomie et cognition, * Adaptation des systèmes humains aux changements et à l'agression. * Systémique et société, * Ago-antagonisme * Systémique et Biologie

    Le Conseil de l'Association encourage la création de nouveaux groupes, sur des thèmes tels que :

    * Les voies de l'innovation juridique. * L'art, entre cognition et action. * Justice et action sociale. * Sciences de la vie, sciences de l'artificiel * Economie et développement durable * ... L'association organise des colloques, journées d'études, tables rondes, écoles et séminaires, consacrés à l'approfondissement de la pratique systémique. L'AFSCET assure la représentation de la communauté systémique française auprès de l'Union Européenne de Systémique (UES). Enfin, son Conseil, conscient des contraintes du début de la vie professionnelle - comme d'ailleurs de celles des études supérieures - et du peu de temps laissé aux jeunes actifs pour une réflexion donnant sens à leur action, s'engage à faire tout son possible pour leur faciliter l'accès à ses travaux. Le Conseil de l'AFSCET Mehl Lucien (président), Bois Jean-Paul (vice-président), Andreewsky Evelyne, Bernard-Weil Elie, Bouchon-Meunier Bernadette, Bourcier Danièle, Fuerxer Jean, Le Gallou Francis, Le Moigne Jean-Louis, Lorigny Jacques, Marchand Pierre, Nunez Emmanuel, Saint-Paul Lionel, Vallée Robert. L'AFSCET a pour but le développement de la recherche sur les systèmes complexes, cybernétiques et cognitifs, dans les domaines technologiques, économiques, biologiques, sociologiques et épistémologiques. Elle coordonne l'action des groupes de travail existants et encourage la création de nouveaux groupes. Toute information sur les activités de l'AFSCET peut être consultée sur les pages web de l'association : http://www.afscet.asso.fr

    Atelier 28 - "Espace, habitabilité des territoires et complexité "
    animé par ROUX Michel, FERRIER Jean-Paul

    Jean-Louis Le Moigne aime à nous rappeler cet extrait des Cahiers de P. Valéry : " Il n'y a ni temps, ni espace, ni nombre en soi(...) il n'y a que des opérations, c'est à dire des actes(...)" L'occupation du territoire constitue pour tout être humain un tel acte livré dans son entier ; un implexe, " unité d'action indécomposable, irréductible pourtant à un élément unique " ; une double épissure qui tresse " un être de nature, un être de culture, des espaces et des temps " sans qu'il soit très aisé de pouvoir suivre le chemin de chacun des torons qui les composent. Il ne me paraît donc pas illégitime de postuler que l'acte d'habiter relie 1) le territoire nourricier, la niche, la cache, 2) l'espace existentiel et poétique, 3) l'espace économique, social, politique, etc., et que chacune de ces empreintes s'inscrit dans des temps intime, cyclique, entropique, téléologique, etc. Le rapport à l'espace-temps relève tout à la fois du projet finalisé, finalisant et se finalisant dans un environnement actif local-global, intime-universel, naturel-culturel. D'où peut-être les difficultés surprenantes et décourageantes auxquelles sont confrontés toux ceux qui pensent et développent des politiques spatiales, quelles que soient leurs échelles. Prenons un exemple concret. L'université de Bretagne Sud, créée depuis 4 ans, ne cesse de réaménager ses locaux, bousculant les fiefs et les tanières au profit de nouveaux arbitrages. C'est ainsi qu'il a été décidé d'attribuer l'espace de la bibliothèque à un centre de recherches et d'exporter cette dernière dans un quartier populaire à quelques centaines de mètres de là. Décision débattue, combattue et emportée au sein de l'Université avec les politiques locaux, sans la moindre concertation avec les habitants du quartier voisin. Décision qui a conduit récemment, des universitaires et des élus à venir, en toute bonne foi, présenter les bienfaits de ce projet aux habitants concernés : le développement d'un espace culturel, ouvert à tous, étudiants et résidents, 7 jours sur 7, de 9h à 22h. Leur " générosité " n'eut pas d'autres échos que de violentes manifestations de rejet des habitants, sourds à leurs injonctions culturelles et citoyennes, mettant en avant des problèmes très " terre à terre " de stationnement, de bruit, ainsi que leur crainte d'être envahis (Certains anticipant du reste avec beaucoup de sagacité une possible extension du projet, déjà envisagée, mais prudemment tue). A une logique spatiale, exprimée par les canaux administratifs, culturels et politiques, s'est opposée une autre logique spatiale qui pourrait relever de l'éthologie, mais aussi d'une autre culture : la création de la bibliothèque prend la forme d'une violation territoriale, d'autant plus mal reçue qu'elle est perçue comme s'inscrivant à la suite d'une longue série de déterritorialisations imposées. La lecture du livre de K. Lorenz, L'agression, donne matière à réflexion sur les processus de territorialisation : qui penserait spontanément que le chant du rossignol et les couleurs étonnamment vives des poissons de coraux sont d'abord des signatures d'espace. F. Guattari et G. Deleuze s'en sont inspirés pour proposer le concept de Ritournelle : l'enfant dans le noir se rassure en chantant ; on sifflote en aménageant son espace, en le quittant ou en le rejoignant, etc. Le chanteur de rap et le grapheur marquent de leurs rythmes et de leurs peintures les rues de leurs banlieues : manifestations d'êtres de nature ou de culture, les deux probablement. L'actualité nous offre chaque jour, trop souvent sous forme de catalogues thématiques, des exemples des difficultés croissantes que pose l'habitabilité du territoire : comment articuler au sein d'un même système espace intime, terroirs, pays, régions, espace républicain, construction européenne, mondialisation ? A quelles conséquences insoupçonnées s'exposent-on si nous ne traitons de l'espace qu'avec un nombre trop restreint de paramètres juxtaposés : économiques, administratifs, sociologiques, etc.? Comme nous le rappelle si bien Saint-Exupéry, à propos du désert : " L'aborder ce n'est point visiter l'oasis, c'est faire notre religion d'une fontaine. " Comment introduire la phénoménologie des valeurs d'intimité de l'espace de G. Bachelard dans les cartons des aménageurs ? S'est-on déjà intéressé à ce que nous perdions lorsque l'on remplaçait un chemin creux, fleuri et incertain, par une autoroute sûre et balisée, quand on sait par ailleurs qu'il est raisonnable de construire cette autoroute ? Bref comment installer la réflexion sur l'habitabilité du territoire dans " son empire du milieu ", ce domaine de la territorialité où se nouent et se tissent les natures-cultures-espaces-temps ? Comment l'aborder, non plus à partir des objets produits par des pôles excentrés, mais à partir des métissages et des tissages qui s'offrent aux citoyens quotidiennement ? Comment produire un discours opératoire et pragmatique qui associe, sous le triple mode de la complexité, antagonisme, concurrence mais complémentarité -, les croyances et les savoirs de l'éthologue, de l'anthropologue, du géographe, du psychologue, de l'économiste, de l'historien, etc. ?

    Atelier 33 - "Anthro-politique et gouvernance des systèmes territoriaux"
    animé par ROGGERO Pascal, VAUTIER Claude

    Penser la profonde recomposition des territoires à l'oeuvre dans les sociétés contemporaines appelle un renouvellement d'envergure de nos de représentation. Conçu comme un " construit " multidimensionnel par les acteurs qui le constituent, le territoire n'a plus la nature objectale que nos représentations traditionnelles lui prêtaient et les discours permettant d'en rendre compte ne sauraient sans naïveté s'inscrire dans l'objectivité. Si le territoire est un " construit " il appelle une connaissance constructiviste. Mais cette posture épistémologique ne saurait suffire. La saisie et l'intelligibilité des phénomènes territoriaux semble de plus en plus nécessiter le recours à un appareil conceptuel apte à restituer, de manière non mutilante, la diversité, la multiplicité et l'enchevêtrement des actions, des relations et des processus qui y sont à l'oeuvre. Certes, des outils déjà constitués existent dans des champs disciplinaires différents et présentent une indéniable pertinence - le système d'action concret en sociologie ou les modes de coordination en économie par exemple. Cependant, d'une part, l'intelligence concrète des phénomènes territoriaux ne saurait valablement se satisfaire d'éclairages disciplinaires qu'on se contenterait de juxtaposer sans véritablement articuler. Elle implique une connaissance construite dans l'inter voire la transdisciplinarité que seule la démarche systémique peut aujourd'hui autoriser. D'autre part, ces outils sont, en l'état, incapables de prendre en compte les dialogiques actives dans les phénomènes territoriaux telles que celles qui associent l'actualisation et la potentialisation, l'ordre et le désordre ou encore, entre autres, l'ouverture et la fermeture. Elles sont pourtant nécessaires pour appréhender les questions telles que celles du projet, de l'identité et de la gouvernance qui concernent aujourd'hui tant les chercheurs que les acteurs territoriaux. Pour ces raisons la systémique complexe apparaît comme une référence théorique majeure, mobilisable pour l'étude des phénomènes territoriaux mais impliquant un véritable travail d'opérationnalisation qui fait souvent défaut. Il s'agit bien là de la justification scientifique de l'atelier " Antropolitique et gouvernance des systèmes complexes territoriaux ". Dans le champ des sciences sociales la communication et, plus encore, le travail interdisciplinaires restent à construire. Une conception constructiviste et complexe du territoire peut constituer une matrice pertinente de cette intelligence dépassant les morcellement disciplinaires. C'est dire que l'atelier proposé a pour vocation à accueillir les chercheurs de toutes les disciplines des sciences de l'homme et de la société sans exclure la contribution, toujours nécessaire, de ceux qui travaillent dans les sciences de la nature. L'ambition de l'atelier est de faire émerger du débat non seulement la conscience de la nécessité d'une connaissance interdisciplinaire des phénomènes territoriaux mais aussi des projets de recherche concrets correspondant à cette perspective. C'est à cette aune exigeante que devra être évalué le travail effectué et le processus envisagé. Mais on ne saurait méconnaître les disciplines constituées et le pouvoir qu'elles ont dans l'orientation de l'activité scientifique. Il apparaît impératif aujourd'hui de travailler à crédibiliser les recherches recourant à la systémique complexe dans les champs scientifiques constitués faute de quoi le développement, voire la pérennité, de ces démarches et des chercheurs qui les pratiquent seraient lourdement hypothéqués. Cette articulation avec les instances de la production scientifique académique doit être pensée sur un mode stratégique. Il est proposé dans cette perspective d'associer aux réunions du futur atelier le comité de recherche n° 5 " Systèmes complexes et politiques territoriales " de l'Associa-tion internationale des sociologues de langue française (AISLF) co-animé par Simon Laflamme et Pascal Roggero. Il est aussi prévu de créer une revue franco-canadienne de sciences sociales devant permettre une diffusion internationale des travaux réalisés, par les membres de l'atelier ou d'autres chercheurs, dans cet esprit.

  • 15 documents

  • Numéro 9 "une apostille de HA Simon" (15-10-2010)
    Ecrit par : SIMON Herbert A.
    Epistmologies Constructivistes - Eco Systèmes Artificiels
    HA Simon, en proposant à JL le Moigne quelques brefs commentaires sur le Compte rendu de lecture que celui-ci avait rédigé sur les « Models of my Life » qu'il venait de publier en 1991, avait apporté quelques indications qui précisaient plusieurs aspects importants des contextes de ses réflexions. En particulier, sur les arguments qui l'incitaient à préférer de plus en plus des références aux épistémologies empiristes plutôt qu'aux épistémologies positivistes. Cette lettre fut traduite et introduite avec un bref commentaire en "apostille" au Compte rendu de lecture de ce livre publié fin 1991 dans la Revue Internationale de Systémique (Vol 5, /4), Revue aujourd'hui disparue. Aussi a-t-on repris sur le cahier des Lectures du Site du Réseau le texte de cette Note de lecture accompagné de cette apostille de HA Simon.
  • DE LA REALITE VIRTUELLE A LA VIRTUALITE REELLE (19-05-2010)
    Ecrit par : QUILICI Jean-François
    Eco Systèmes Artificiels - Symbolisation - Epistémologie de l'Interdisciplinarité
    Chacun sait de nos jours, ou croit savoir, ce qu'est la réalité virtuelle : un mode de présentation ou de représentation d'objets ou de phénomènes jusque-là peu ou pas visibles à l'?il nu ou peu sensibles à l'oreille, quoique existants, ayant existé ou seulement en projet. On parle encore de « vues d'artiste », d'effets spéciaux, de transpositions de fréquences ou de conception assistée par ordinateur (CAO) en général. Bref, un domaine où « imager » et « imaginer » sont des verbes frères mais peut-être aussi de faux jumeaux Inverser la formule est moins courant, mais tout aussi riche de sens et méritant explication. Il s'agit par la virtualité réelle d'exposer ou fournir à tous un schéma ou une modélisation « idoine », capable ex post de s'avérer réaliste, car décrivant mieux ? sinon définitivement et parfaitement ? la réalité d'un phénomène ainsi que les moyens de le mettre en ?uvre
  • numero 8 « qu'est ce que la science « computique »? (19-08-2009) - (What is computer science ?)
    Ecrit par : SIMON Herbert A.
    Système d'Information - Eco Systèmes Artificiels - Epistmologies Constructivistes

    Cet «Introuvable de H A Simon en langue française » (N° 8) reprend la traduction du petit ‘Manifeste’ affiché par H Simon et ses deux collègues A Newell et A Perlis le 10 juillet 1967 à la porte du département ‘Computer Science‘ (Pittsburg) qui venait d’être officiellement constitué à l’université Carnegie – Mellon. Il fut initialement traduit par JL Le Moigne et publié dans le N° 21 de la Revue AFCET-Interfaces, juillet 1984. Il documentait une controverse initialisée peu avant dans la même revue (N°17 mars 1984) sous le titre : ‘l’informatique est-elle une science ?’. On peut légitimement le considérer comme une contribution essentielle à légitimation épistémologique de la science informatique (qu’il serait plus judicieux d’appeler la science computique). Le texte original anglais (référence 302 dans la bibliographie CMU de H Simon) fut ensuite publié sous la forme d’une « Letter to Science », dans ‘Science’, 1967, 155,( 1373-74)

  • De L'OEUVRE au CYCLE PEDAGOGIQUE d'Edgar MORIN (07-07-2009)
    Ecrit par : BIANCHI Françoise
    Epistmologies Constructivistes - Eco Systèmes Artificiels - Computation & Hypermédia

    Lors du Colloque de Viseu « Complexité, Valeurs et Education du Futur, autour de l’œuvre d’Edgar Morin » (http://30anos.ipiaget.org/ )organisé par ‘l’Instituto Piaget’ le 22 Mai 2009 pour son trentième anniversaire sur son Campus Universitaire avec la participation d’Edgar Morin, notre amie Françoise BIANCHI a présenté une étude particulièrement intéressante sur la formation du ‘chemin vers un « enseignement éducatif » à travers l’œuvre immense d’Edgar Morin. Peut-on le présenter en reprenant quelques lignes de son introduction ? :
    Dans sa dédicace à « Relier les connaissances », Edgar Morin m’écrivait : Voici « la deuxième partie de mon cycle pédagogique ; la troisième arrive. » Et dans l’Avant-propos, il présente ‘Les Sept savoirs’ comme « l’ultime d’une trilogie pédagogique ». Cette œuvre immense, qui débute à la moitié du XX°siècle, trace donc ainsi, après les six tomes de la Méthode, un chemin vers un « enseignement éducatif …. Je souhaiterais plutôt interroger la genèse du cycle pédagogique morinien, les jalons qui figurent dans l’œuvre antérieure, les racines de ces propositions dans l’œuvre et la vie d’Edgar Morin, sans en oublier l’objectif général, les finalités - et j’examinerai le contenu de cette trilogie : La Tête bien faite (mai 1999), Relier les connaissances (octobre 1999), Les Sept savoirs nécessaires à l’éducation du futur (septembre 2000). … ;
    Nous remercions Françoise Bianchi et nos amis portugais de l’Instituto J Piaget de leur accord pour donner ici à nos lecteurs la primeure de cette vivifiante reliance de la genèse de l’Œuvre et de la formation d’un ‘enseignement éducatif’.


  • HERBERT SIMON ou la quête de « patterns » pour voir et concevoir (11-11-2008)
    Ecrit par : DEMAILLY André
    Ingegno Rationalité et Heuristiques - La Modélisation des Systèmes Complexes & Disegno - Eco Systèmes Artificiels
  • L'INSAISISSABLE SAISIE DU 'LANGAGE' DE LA CONCEPTION (04-04-2008)
    Ecrit par : BOUDON Philippe
    Eco Systèmes Artificiels - Architecturologie & Musicologie

    Par quel « langage » saisir la conception architecturale : métalangage ou usage métalinguistique du langage ?
    Le titre de l’article que Jane Quillien consacre au dernier Christopher Alexander, Saisir l’insaisissable*, caractériserait bien la recherche grammaticale du ‘second’ Wittgenstein qui a suivi l’autocritique du Tractatus. Mais la continuité que parfois soulignée entre ‘premier’ et ‘second’ Wittgenstein évoquerait aussi celle d’un ‘premier’ Alexander, celui des Notes sur la synthèse de la forme, à un ‘second’, celui des ouvrages que commente J. Quillien. Entre exigence logique ou mathématique des ’premiers‘ et description ‘grammaticale’ des seconds se profilent des philosophies continues. Mais l’analogie bute sur ce qu’on entend par ‘langage’, ‘usage métalinguistique du langage’ et ‘métalangage’ pourtant indispensable à toute théorie.


  • Méditations épistémiques sur quelques expériences de recherche en complexité dans l'archipel des hypertextes/hypermédias (10-12-2005)
    Ecrit par : MAHOUDEAU Julien
    Computation & Hypermédia - Eco Systèmes Artificiels
    Qui n'a lu ou entendu que l'information est la valeur essentielle de nos sociétés ? Situés disciplinairement dans le champ des Sciences de l'Information et la Communication, les hypermédias, entendus largement comme dispositifs numériques de médiation (site Web, CD-Rom et DVD, bornes multimédias, espaces interactifs, etc.) peuvent être perçus comme des systèmes symboliques de représentation (de l'information) particulièrement complexe appelant pour les comprendre des approches au moins interdisciplinaires. Dès lors, les référents épistémologiques des SIC, aussi bien (ou mal) fondés soient-ils,  ne s'imposent pas comme monarchie absolue à la recherche se donnant comme projet l'étude les hypermédias dans l'ensemble de leurs dimensions anthropo-socio-techniques. Celle-ci ne peut-elle, elle aussi, s'exercer à sa propre critique épistémique interne?  Ne peut-elle  produire sa propre explicitation des référents épistémologiques sur lesquels elle entend enraciner  les propositions qu'elle élabore ? On se propose ici un examen attentif de trois expériences récentes, qui  peut nous aider à progresser dans la formation de cette intelligence de la complexité des hypertextes/hypermédias.
  • Sur l'émergence d'une nouvelle science d'ingénierie : Les cindyniques, Sciences du danger et des activités à risques (29-05-2005)
    Ecrit par : KERVERN Georges-Yves
    Risques Urgence Cyndiniques - Eco Systèmes Artificiels
  • N° 7 - Les Nouvelles sciences : Comprendre les sciences de l'artificiel (15-08-2003)
    Ecrit par : SIMON Herbert A.
    Eco Systèmes Artificiels - Epistmologies Constructivistes - Epistémologie de l'Interdisciplinarité
    Après sa participation au Séminaire de la Grande Motte, fin janvier 1984 (cf. les introuvables n° 2 & 3 ), H A Simon fut convié à donner plusieurs conférences à Paris. Notamment aux " Débats de l'AFCET ", organisé exceptionnellement avec la concours du Collège international de philosophie, et du CNRS. Les actes de cette Conférence - Débat du 6 février 1984 furent édités peu après par l'AFCET sous la forme d'une plaquette depuis longtemps épuisée. Cette pièce rare a sa place dans les introuvables de H Simon en langue française. Outre son intérêt historique (" 20 ans après "), elle a le mérite de mettre en perspective la naissance des " sciences de l'artificiel ", dont on peut dire qu'elles sont au fond les plus naturelles des sciences, dés lors que nous leur demandons de nous aider à réfléchir et à comprendre plutôt qu'à calculer et à prédire. La thèse de l'inséparabilité pragmatique de la syntaxe et de la sémantique dans tout traitement de l'information va prendre ici toute sa force.
    On a conservé la forme orale (traduite de l'anglais) de cette conférence, et on a pu retrouver le script des réponses de H Simon aux questions qui suivirent ce débat. On verra que, pour l'essentiel, ce texte rédigé avant le prodigieux développement des micro-ordinateurs et de l'Internet, comme avant la chute du mur de Berlin, reste d'une remarquable pertinence pour enrichir notre Intelligence collective de la complexité.
  • L'idée de réseau comme métaphore du savoir : L'intelligence connectique (01-12-1999)
    Ecrit par : SIGNORILE Patricia
    Système d'Information - Eco Systèmes Artificiels
  • Interdisciplinarité, multi, transdisciplinarité (06-06-1998) - FRAGMENTS THEORIQUES ET EPISTEMOLOGIQUES
    Ecrit par : GONOD P.
    Epistémologie de l'Interdisciplinarité - Eco Systèmes Artificiels
    L'évolution au cours des trente dernières années de ces notions. Thèses et propositions. L'interdisciplinarité procès intellectuel et social, les différents types d'interdisciplinarité, leur organisation sociale. Etude faite dans le cadre de la préparation du colloque international "Maîtrise sociale de la technologie" UNESCO-CNRS, Lyon 1991.
  • Interdisciplinarité, multi, transdisciplinarité - Schémas (06-06-1998) - FRAGMENTS THEORIQUES ET EPISTEMOLOGIQUES
    Ecrit par : GONOD P.
    Epistémologie de l'Interdisciplinarité - Eco Systèmes Artificiels
    Schémas associés au document "Interdisciplinarité, multi, transdisciplinarité"
  • Les trois temps de la modélisation des éco-systèmes : l'entropique, l'anthropique et le téléologique (01-02-1998)
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
    Eco Systèmes Artificiels - Eco Systèmes Naturels - Epistmologies Constructivistes
  • Dossier IX (10-04-1995) - Processus organisationnels de cognition et d'autonomisation. Artefacts et réflexivité.
    Ecrit par : NICOT A.-M.
    Communication Confiance - Psychosociologie - Eco Systèmes Artificiels
  • N°3 - IL DEVIENT TOUT AUSSI PASSIONNANT de rechercher l'organisation des processus de pensée que de découvrir l'organisation du mouvement des planètes (04-02-1984)
    Ecrit par : SIMON Herbert A.
    Epistémologie de la Complexité - Eco Systèmes Artificiels - Ingegno Rationalité et Heuristiques
    Commentaires et réponses présentées par H.A. Simon au Colloque de la Grande Motte, 1-4 février 1984 SCIENCES DE L'INTELLIGENCE, SCIENCES DE L'ARTIFICIEL.
  • 1 lien

  • Janvier 2009 Toute l'?uvre de WR Ashby, le père du célèbre ?Principe de Variété Requise' proposé par l'atelier-forum MCX N°0
    Eco Systèmes Artificiels

    *Toute l'?uvre de WR Ashby, le père du célèbre ?Principe de Variété Requise' (An Introduction to Cybernetics (1956), est maintenant aisément accessible sur la toiole grace à la remarquable réalisation du Site The W. Ross Ashby Digital Archive.

  • 42 notes de lectures

  • VIVRE S'APPREND? Refonder l'humanisme
    Ecrit par : TARPINIAN Armen
    Epistmologies Constructivistes - Eco Systèmes Artificiels
    Editions Chronique sociale, Lyon 2009, ISBN 978 2 85008 747 9, 255 pages

    Note de : MARC Edmond (Septembre 2009)
  • DE LA PARTICIPATION URBAINE : LA PLACE FLAGEY
    Ecrit par : Cahiers de la Cambre, Architecture n° 3
    Auto Eco Organisation - Epistémologie de la Complexité - Eco Systèmes Artificiels
    Publication de l'Institut supérieur d'architecture de la communauté française- La Cambre / Ed La lettre volée, 2005, 158 pages, ISBN : 2-87317-263-0, dépôt légal Bibliothèque Royale de Belgique : D/2005/5636/07

    Note de : biausser evelyne (Septembre 2007)
  • La bataille du logiciel libre, Dix clefs pour comprendre
    Ecrit par : NOISETTE Thierry et PERLINE
    Epistémologie de l'Interdisciplinarité - Symbolisation - Eco Systèmes Artificiels
    Editions La Découverte, collection Sur le Vif, octobre 2004, ISBN 2-7071-4384-7, 150pages

    Note de : BAQUIAST Jean-Paul (Février 2005)
  • HERBERT SIMON ET LES SCIENCES DE CONCEPTION
    Ecrit par : DEMAILLY André
    Computation & Hypermédia - Eco Systèmes Artificiels
    Préface de Jean-Louis Le Moigne L'Harmattan Coll. Ingénium - Sciences et Techniques. ISBN : 2-7475-6827-X  septembre 2004  243 pages

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Janvier 2005)
  • EVALUER une ACTION SOCIALE
    Ecrit par : LIEVRE Pascal
    Epistmologies Constructivistes - Pragmatique - Eco Systèmes Artificiels
    Editions ENSP, (Rennes),2002, ISBN : 2-85952-775-3 ? 114 pages

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Décembre 2003)
  • ENFANTS DU CIEL
    Ecrit par : CASSE Michel, MORIN Edgar
    Eco Systèmes Artificiels
    Ed.Odile Jacob, ISBN: 2-7381-1292-7, Nb pages: 135

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Juin 2003)
  • Infirmières, le savoir de la nuit
    Ecrit par : PERRAUT-SOLIVERES Anne
    Eco Systèmes Artificiels
    PUF ; Nombre de pages : 304 ; Date de parution : novembre 2001, 5ème édition ; ISBN 2130522521

    Note de : STENGERS Isabelle (Février 2003)
  • Artificial life
    Ecrit par : LANGTON Christopher G. (Ed.)
    Eco Systèmes Artificiels
    Addison Wesley Pub. Cy (Santa Fé Institute Studies) 1990, 655 p.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Construire une science des techniques
    Ecrit par : PERRIN Jacques (Ed.)
    Eco Systèmes Artificiels
    Edition l'Interdisciplinaire, (69760 - Limonest) 1991, 418 p

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Cyberculture
    Ecrit par : LEVY Pierre
    Eco Systèmes Artificiels
    Odile Jacob, éditeur, 1997.

    Note de : CUCCHI Michel (Février 2003)
  • Design and Systems - General Applications of Methodology
    Ecrit par : COLLEN A. et GARSPARSKI W.W
    La Modélisation des Systèmes Complexes & Disegno - Eco Systèmes Artificiels
    (Praxiology, vol. 3). The Transaction Pub., New Brunschwig, New Jersey, USA, 1995. 463 pages.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • L'Entreprise : I'Economie du Sens
    Ecrit par : RIDEL L., ARDOINO J., (Editeur)
    Computation & Hypermédia - La Modélisation des Systèmes Complexes & Disegno - Eco Systèmes Artificiels
    Revue "Pratiques de formation-analyses" (éditée par Université Paris VIII, F.P.) n° 27, mai 1994.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • L'Ecole du dedans
    Ecrit par : LERBET Georges (†)
    Eco Systèmes Artificiels
    Ed. Hachette - Education - Paris 1992 -189p.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Intelligence Collective
    Ecrit par : BONABEAU, Eric et THERAULAZ, Gu (Ed
    Eco Systèmes Naturels - Eco Systèmes Artificiels
    Ed. Hermès. Coll. Systèmes Complexes. Paris,1994. 288 pages.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • L'apprentissage de la complexité
    Ecrit par : CLERGUE Gérard
    Education Formation - Eco Systèmes Artificiels
    Ed. Hermès. Paris. 1997. 159 pages.

    Note de : LESTAGE Philippe (Février 2003)
  • L'expérimentation et l'intelligence artificielle
    Ecrit par : NICOLLE Anne (Ed.)
    Computation & Hypermédia - Eco Systèmes Artificiels
    N° spécial de Intellectica 1996/1, n° 22. 240 pages.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • L'homme symbietique ; regards sur le troisième millénaire
    Ecrit par : DE ROSNAY, Joël
    Eco Systèmes Artificiels
    Editions du Seuil, Paris, 1995. 350 pages.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • L'Homme symbiotique
    Ecrit par : DE ROSNAY, Joël
    Eco Systèmes Artificiels
    éditions du Seuil, 1995 (réédition “ Points ”, 1997).

    Note de : CUCCHI Michel (Février 2003)
  • La matérialité de l'esprit. Un examen critique des théories contemporaines de l'esprit
    Ecrit par : PINKAS Daniel
    Epistémologie de la Complexité - Eco Systèmes Artificiels
    Editions La Découverte. Paris. 1995.textes à l'appui / série sciences cognitives

    Note de : MIERMONT Jacques (Février 2003)
  • Le Bauhaus de Chicago. L'oeuvre pédagogique de Laszlo Moholy-Nagy
    Ecrit par : FINDELI Alain
    Architecturologie & Musicologie - Eco Systèmes Artificiels
    Editions du Septentrion-Querbec, et Ed. Keincksieck-Paris 1995. 465 pages.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Le Rêve et la Réalité. Heinz von Foerster et le constructivisme
    Ecrit par : SEGAL Lynn
    Epistmologies Constructivistes - Intelligence de la Complexité - Eco Systèmes Artificiels
    Traduit de l'anglais et de l'allemand par A.L. Hacker. 1986. Editions du Seuil, Paris, 1990. 220 p.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Les Rêves de la Raison. L'ordinateur et les sciences de la Complexité
    Ecrit par : PAGELS Henri
    Epistmologies Constructivistes - Eco Systèmes Artificiels
    Traduit de l'Américain par M. Garène. "The dreams of reason" ­ 1988 - InterEditions. Paris. 1990. 366 p.

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Pour une agriculture marchande et ménagère
    Ecrit par : PISANI Edgar et Groupe de SEILLAC
    Computation & Hypermédia - Ingegno Rationalité et Heuristiques - Eco Systèmes Artificiels
    Editions de l'Aube, (F. 84240), 1994. 187 p. (Collection DATAR. FBH. Monde en cours).

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • Science des systèmes, sciences de l'artificiel
    Ecrit par : SIMON Herbert A.
    Eco Systèmes Artificiels - La Modélisation des Systèmes Complexes & Disegno - Epistmologies Constructivistes - Epistémologie de la Complexité
    Préface de H A Simon pour l'édition française ; traduction et post face de J.L. Le Moigne, Editions Dunod, Paris, 1990

    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)
  • L'INTELLIGENCE DES RESEAUX
    Ecrit par : KERCKHOVE Derrick
    Computation & Hypermédia - Eco Systèmes Artificiels
    éditions Odile Jacob, collection Le champ médiologique, 2000, 306 pages

    Note de : SIGNORILE Patricia (Janvier 2001)
  • 18 ouvrages

  • La LOGISTIQUE

    Ecrit par : LIEVRE Pascal

    Gouvernance des Organisations Complexes - Eco Systèmes Artificiels
    Editions La Découverte, 2007, ISBN : 978-2-7071-4625-0, 120 pages

    Avril 2007
  • HERBERT SIMON ET LES SCIENCES DE CONCEPTION

    Ecrit par : DEMAILLY André

    Epistémologie de l'Interdisciplinarité - Eco Systèmes Artificiels - Intelligence de la Complexité
    Préface de Jean-Louis Le Moigne L'Harmattan Coll. Ingénium - Sciences et Techniques. ISBN : 2-7475-6827-X  septembre 2004  243 pages

    Octobre 2004
  • LES SCIENCES DE L'ARTIFICIEL (édition complétée)

    Ecrit par : SIMON Herbert A.

    Epistmologies Constructivistes - Eco Systèmes Artificiels - La Modélisation des Systèmes Complexes & Disegno - Pragmatique
    traduit par J.L.Le Moigne Edition Gallimard ? FOLIO ? Essais, 2004, ISBN 2 07 030152 4, 464 p.

    Février 2004
  • Cent ans d'ailes et de pneus" & "De la roue celte à l'aile en arc".

    Ecrit par : QUILICI Jean-François

    Eco Systèmes Artificiels
    Revue Analyse de Systèmes, 26, n°1-2, Mars-Juin 2000 (revue du GITASS),69007 Lyon, ISSN 0242-7443, 86 pages.

    --
  • Sur les fondements de la mathématiques. Fragments

    Ecrit par : LESNIEWSKI Stanislaw

    Computation & Hypermédia - Bio Systèmes - Eco Systèmes Artificiels
    traduit du polonais (1927 - 1931) par G.Kalinowski, Ed. HERMES - Paris 1989.

    --
  • Méditations mythologiques

    Ecrit par : PINCHARD Bruno

    Eco Systèmes Artificiels - Eco Systèmes Naturels
    Edition Les Empêcheurs de penser en rond, Paris, 2002, 199 p.

    --
  • Hommage à Pierre GRECO

    Ecrit par : ARCHIVES DE PSYCHOLOGIE

    Eco Systèmes Artificiels
    Ed. Médecine et Hygiène, Genève, 1990, (juin, vol. 58, n° 225)

    --
  • La bataille du logiciel libre, Dix clefs pour comprendre

    Ecrit par : NOISETTE Thierry et PERLINE

    Eco Systèmes Artificiels - Systèmes Socio Economiques
    Editions La Découverte, collection Sur le Vif, octobre 2004, ISBN 2-7071-4384-7, 150pages

    --
  • 0 manifestation