Dernière mise à jour : Avril 2017

Quoi de neuf depuis Janvier 2010 ?

Avril 2016

Le réseau Chemin faisant

Les nouveaux documents du réseau

  • On a retrouvé des extraits du manifeste perdu disparu il y a trois ans dans les eaux profondes du Web
    Edito N.77
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Interdisciplinarité et stratégique scientifique frontières, déplacements et complexité
    « Un manifeste pour approcher dans des termes nouveaux la question de la complexité. Une  recherche en mouvement .  La société et la communauté des chercheurs partagent aujourd’hui un sentiment fort de vivre un moment de «révolution scientifique». Si ce sentiment accompagne de façon permanente la trajectoire de la recherche, l’accélération de la production des connaissances au cours du dernier siècle a contribué à l’imposer, non seulement dans le monde scientifique, mais aussi dans l’opinion. Nos sociétés sont d’autant plus convaincues que la science est une source puissante de changement que les grandes visions politiques d’une transformation du monde ne sont plus souveraines.  Ces mutations ont bien évidemment des implications pour la communauté scientifique  et pour la conduite de la recherche, dans la mesure où elles tendent - en plaçant le moteur de l’histoire du côté de la science et de la technologie – à nourrir un imaginaire social de la science conduisant au mythe d’une «société du risque zéro» qui se substituerait au mythe politique d’une «société parfaite». De ce fait, l’activité scientifique est aujourd’hui confrontée, en raison même de son propre développement, à l’ébranlement d’un certain nombre de repères et de catégories de classement qui organisaient, jusqu’à une date récente, la description qu’elle donnait d’elle-même. On peut, à très gros traits, identifier trois registres dans lesquels les distinctions classiques méritent d'être repensées. »
    Ecrit par : MEGIE Gérard et Al (Extraits mis en page par la rédaction)
  • Projet d’établissement du CNRS de Février 2002
    La suppression sur le site Documents d’orientation  du CNRS du fichier Projet d’établissement. Février 2002  (‘’Internet Explorer a réussi à se connecter au site Web, … mais n’est pas autorisé à afficher la page Web’),  ceci alors que ce projet d’établissement avait été explicitement approuvé par le Conseil du CNRS du 4 février 2002, le PV de cette séance faisant foi. Nous nous autorisons en conséquence à publier sur le site du Réseau le fichier de ce document que l’on avait dés l’origine télé-enregistré dans une ‘Bibliothèque’ personnelle. 
    Ecrit par : CNRS

Les nouvelles notes de lecture

  • Une question de taille
    Une question de taille ? « … J’illustrerai par un exemple architectural la notion de cadre de référence que j’ai introduite. La chapelle royale de Versailles a sensiblement la taille d’une église et nombre d’églises sont moins vastes que cette « chapelle ». Quatremère de Quincy le signifiait joliment en écrivant dans son Dictionnaire d’Architecture (1788) : « Peut-être doit-on lui faire le reproche d’offrir l’aspect imposant d’une église plutôt que le caractère modeste d’une chapelle de palais. Il est vrai que par sa hauteur et ses dimensions, on pourrait regarder ce monument, moins comme un diminutif d’église que comme le superlatif d’une chapelle». C’est bien le cadre de référence, « royal » en l’occurrence, qui permet de comprendre aisément ce qui se joue dans la complexité sous-jacente aux termes d’ « église » et de « chapelle » en tant qu’ils sont porteurs d’une idée de taille… »
    Date de l'ouvrage : Avril 2016
    Ecrit par : REY Olivier
    Editions Stock, 2015, ISBN 978-2-234-07765-2, 276 p.
    Note de : BOUDON Philippe

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Cahier Edgar Morin
    Ndlr : Nous remercions les éditions de l’Herne de nous autoriser à reproduire en guise de présentation de ce remarquable Cahier Edgar MORIN, l’avant propos de François L’YVONNET qui en a dirigé la conception et la réalisation. On verra en parcourant ensuite le Sommaire de ce « Cahier », la richesse et la diversité dans l’unité des contributions ainsi rassemblées autour de l’œuvre et des témoignages de l’Humaniste Planétaire, celui qui a « le courage de l’intelligence fraternelle »
    Ecrit par : L'YVONNET François (direction)
    Editions de L'Herne, Cahiers de L'Herne  N° 114, 2016, ISBN 978-2-85197-184-5, 272 pages

Mars 2016

Les nouveaux documents du réseau

  • Le temps est venu de changer de civilisation
    La culture n'est pas un luxe, elle nous permet de contextualiser au-delà du sillon qui devient ornière
    « …La connaissance est aveugle quand elle est réduite à sa seule dimension quantitative, et quand l'économie comme l'entreprise sont envisagées dans une appréhension compartimentée. Or les cloisonnements imperméables les uns aux autres se sont imposés. La logique dominante étant utilitariste et court-termiste, on ne se ressource plus dans l'exploration de domaines, d'activités, de spécialités, de manières de penser autres que les siens, parce qu'a priori ils ne servent pas directement et immédiatement l'accomplissement de nos tâches alors qu'ils pourraient l'enrichir. La culture n'est pas un luxe, elle nous permet de contextualiser au-delà du sillon qui devient ornière. L'obligation d'être ultraperformant techniquement dans sa discipline a pour effet le repli sur cette discipline, la paupérisation des connaissances, et une inculture grandissante. On croit que la seule connaissance "valable" est celle de sa discipline, on pense que la notion de complexité, synonyme d'interactions et de rétroactions, n'est que bavardage. Faut-il s'étonner alors de la situation humaine et civilisationnelle de la planète ? Refuser les lucidités de la complexité, c'est s'exposer à la cécité face à la réalité.. … » (Extraits) Ndlr Nous remercions Edgard MORIN et la revue ‘Acteurs de l’Economie – La Tribune, en reprenant ici sur le site du Réseau Intelligence de la Complexité, cet important « entretien avec Edgar MORIN conduit par Denis LAFAY », publié avec de belles illustrations dans le numéro du 11 02 2016 de la Revue 
    Ecrit par : MORIN Edgar
  • Nul ne naît fanatique
    La possibilité d’erreur et d’illusion est dans la nature même de la connaissance
    « NUL NE NAIT FANATIQUE : La possibilité d’erreur et d’illusion est dans la nature même de la connaissance » par Edgar MORIN, février 2016. Qu’est ce que La Connaissance ? Pouvons-nous enseigner des connaissances sans nous interroger sur ce que peut être La Connaissances, alors que nous reconnaissons les possibilités d’erreurs et d’illusions dans lesquelles nos connaissances peuvent s’enfermer ‘dans un systèmes clos et illusoire de perceptions et d’idées sur le monde extérieurs et sur soi même ?             Nul ne nait fanatique, alors comment se fait-il que les fanatismes de tous types se redéveloppent dans nos sociétés contemporaines alors que tous les développements des enseignements des connaissances sont devenus planétaires et se veulent tous humanisant,? En reconsidérant cette ancestrale question Edgar Morin nous invite à nouveau (notamment par cet article (publié par le journal Le Monde du 10 02 16) à un diagnostic qui nous concerne tous. Sommes-nous assez attentifs aux trois maux qui imprègnent encore trop souvent les connaissances que nous enseignons et actionnons, Réductionnisme, Manichéisme et Réification ?   Nous remercions Edgar Morin et la Rédaction du Monde de nous autoriser à reprendre ici cet article. (La présentation typographique est de notre rédaction).
    Ecrit par : MORIN Edgar

Les nouvelles notes de lecture

  • L'Amérique et la cybernétique. Autobiographie, réflexions, témoignages
    Quand un philosophe allemand né en 1900, grand lecteur de ‘la Grande Logique’ de Hegel, émigre aux Etats Unis en 1940 et se trouve vite mêlé aux multiples débats qui accompagnèrent la formation du Paradigme de la première Cybernétique, entre 1943 et 1959, on peut présumer qu’il allait s’interroger sur les questions métaphysiques soulevée par ces ‘machines’ alors insolites. …. Ce fut en effet ce qui arriva : On ne devrait pas être surpris en observant que G. Gűnther publia dés 1953 un article intitulé Can Mechanical Brains Have Consciousness ?qui prépara le terrain de « La conscience des machines, une métaphysique de la cybernétique » qui, publié en 1957 en allemand, fut traduit en français en 2008.
    Date de l'ouvrage : Mars 2016
    Ecrit par : GUNTHER Gotthard
    Textes rassemblés et traduits de l’allemand par Daniele LAURIN Editeur : PETRA (novembre 2015), ISBN 978284743 101 8, 201 p.
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis
  • L'erreur de Broca
    « ….L’argument pivot est de privilégier la compréhension d’un phénomène par l’identification des fonctions qu’assure ou que devrait assurer tout l’organisme plus que par la description analytique de tel organe qui aurait le monopole exclusif de l’exercice de telle fonction quelque soit le contexte. Puis de parier que bien des fonctions peuvent être assurées en contournant par d’autres détours que par l’activité de ce seul organe. C’est cette fascinante plasticité du cerveau, inextricable réseau de neurones dans son tissus de cellules gliales qui rend intelligible l’exercice de processus qui assurent les fonctions de l’esprit et de l’affect sans s’interdire aucun itinéraire possible. La complexité n’est-elle pas en attente de bricolage et de bricoleurs ? …. »
    Date de l'ouvrage : Mars 2016
    Ecrit par : DUFFAU Hugues
    avec la collaboration de Christophe DUCHATELET Editions Michel LAFON, 2016, , 281 pages
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis

Les veilles du réseau

  • Pour naviguer par bon vent en Trans-disciplinarité : le Programme 2016 du CCI-Cerisy

    Le Centre Culturel International de Cerisy vient de publier son programme de séminaires de la saison 2016 (et, par surcroit la pré annonce e du Programme 2017) : Un programme de croisière qui donne envie de s’arrêter à chaque escale. : On peut rêver …  Mais on peut aussi joindre directement notre ou nos escales préférées : Nous en avons ici retenu cinq dont les intitulés nous ont paru ici plus particulièrement tentant (5 sur 22).

  • Sur la gouvernance territoriale Une conférence en ligne ouverte et massive (CLOM alias MOOC)

    Le bilan des actions menées depuis plus de vingt ans pour aller vers des villes et territoires durables sont unanimes à pointer du doigt la question de la gouvernance territoriale. Encore faut-il que ce ne soit pas seulement un nouveau concept à la mode, qu'on en découvre toute la substance et toutes les implications et qu'il contribue à proposer aux acteurs publics et privés du territoire d'autres références intellectuelles et méthodologiques, d'autres modes d'approche. … Aussi importe t il qu’on en découvre toute la substance et toutes les implications afi n de contribuer à proposer aux acteurs publics et privés du territoire d'autres références intellectuelles et méthodologiques, d'autres modes d'approche. C'est l'aventure dans laquelle Pierre Calame s’est lancé avec l'association CITEGO - et lel, CNFPT, en réalisant une série de douze conférences sous forme de CLOM (conférences en ligne ouvertes et massives).

  • Les principes sur lesquels se fonde l'Université internationale Terre-Citoyenne

    Cette Université « différente », sans murs, a été créée à partir de 2006 associant des leaders d'organisations paysannes, des responsables d'organisations de pêcheurs, de l'association des populations des montagnes du monde, d'ONG impliquées dans les problématiques de l'alimentation, de la gestion des ressources naturelles, des filières durables, de la biodiversité. La première idée a émergé en 2006. Une structure non formelle a été mise en place en 2009. Une association a été créée en 2011. Sa charte constitue sa base de référence initiale et se complète au fil de son développement.  Soulignons ici les quelques principes de base sur lesquels elle se propose aujourd’hui de développer ses initiatives : principes sur lesquels on peut rêver que bien d’autres institutions et de recherches se référent, (en remplaçant le terme ‘leaders par le terme ‘Citoyens responsable).  Pourquoi pas, nous demanderons nous alors ? « Des connaissances utiles aux actions de changement systémique    L 'UITC met en place des espaces de dialogues, de croisement de savoirs portés par des acteurs différents. Ceci a pour objectif de créer des nouvelles connaissances utiles aux actions de transformation profonde, systémique des situations, des sociétés. La formation de nouveaux leaders sociaux, politiques et économiques avec de nouvelles compétences.    Elle cherche aussi à former des nouveaux leaders sociaux, économiques et politiques capables de créer les conditions de changements systémiques favorisant l'implication et la participation de la grande majorité des citoyens. Elle vise le développement de compétences et capacités essentielles pour ces leaders : Agir et penser dans la complexité des situations, Conduire des processus multi acteurs, Transformer de manière constructive différents types de conflits qui peuvent se présenter, mettre en œuvre de l'intelligence émotionnelle et intuitive, Avoir la capacité de repérer et de s'appuyer sur le futur en émergence, Avoir la capacité d'expérimenter, de modifier, de faire, de s'allier, de transformer à des échelles plus grandes les réalités. L'Université Internationale Terre Citoyenne vise à accompagner et à favoriser les transformations profondes des sociétés et la transition vers des sociétés plus durables. »

Janvier 2016

Le réseau Chemin faisant

  • Nos Vœux pour 2016

    L’équipe d’animation du Réseau Intelligence de la Complexité vous présente ses vœux de vivifiantes reliances,

      en vous accompagnant dans l’aventure de la traversée de l’Année Nouvelle, et en leur associant un Viatique fait de brefs emprunts à un texte qui marquera l’année qui s’achève, la Lettre Encyclique Laudato Si’ du Pape François :  Sur la sauvegarde de la Maison Commune’

    « Dans cet univers, constitué de systèmes ouverts qui entrent en communication les uns avec les autres, nous pouvons découvrir d’innombrables formes de relations et de participations. Cela conduit à penser également à l’ensemble comme étant ouvert à la transcendance dans laquelle il se développe, nous permettant d’interpréter le sens et la beauté mystérieuse de ce qui arrive. La liberté humaine peut offrir son apport intelligent à une évolution positive, mais elle peut aussi être à l’origine de nouveaux maux, de nouvelles causes de souffrance et de vrais reculs. Cela donne lieu à la passionnante et dramatique histoire humaine, capable de se convertir en un déploiement de libération, de croissance, de salut et d’amour, ou en un chemin de décadence et de destruction mutuelle. (Extraits partiels du § 79)

  • L'interlettre Chemin Faisant 76 vient de paraître

    Vous la trouverez ici !

Les nouveaux documents du réseau

  • Sur la sauvegarde de la maison commune « Pourquoi ne pouvons-nous pas nous arrêter pour y penser ?
    Invitation à la lecture de la Lettre Encyclique LAUDATO SI du Pape FRANÇOIS Proposée par l’équipe d’animation du Réseau Intelligence de la Complexité
    Le titre du premier chapitre de la Lettre du Pape FRANÇOIS « SUR LA SAUVEGARDE DE LA MAISON COMMUNE » introduit un diagnostic et propose un nouveau dialogue sur la façon dont nous construisons l’avenir de la planète qui vont légitimer l’appel exprimé à l’ouverture du 3° chapitre de LAUDATO-SI, La racine humaine de la crise écologique : « Pourquoi ne pouvons-nous pas nous arrêter pour y penser ? » (§ 101)  Invitation à concentrer la réflexion sur le paradigme technocratique dominant ainsi que sur la place de l’être humain et de son action dans le monde (La Technologie : Créativité et Pouvoir ; La Globalisation du Paradigme Technocratique ; Crise et Conséquences de l’Anthropocentrisme moderne,-§ 102 à 136).  Invitation à une réflexion que nous savons au cœur de la Veille collective, civique et épistémologique, du Réseau Intelligence de la Complexité. L’accès à cet Appel à la Sauvegarde de la Maison Commune, LAUDATO SI, (Appel providentiel et historique), étant aisé, nous pouvons reprendre ici sommairement quelques lignes de trois § de l’introduction qui rappellent l’intention générale et soulignent les principaux axes qui traversent toute l’Encyclique. (décembre 2015). 
    Ecrit par : l'équipe d'animation du Réseau Intelligence de la Complexité
  • Nous sommes dans l'itinérance
    Edito N.76
    « … Nous sommes dans l'itinérance. Nous ne sommes pas en marche sur un chemin balisé, nous ne sommes plus téléguidés par la loi du progrès, nous n'avons ni messie ni salut, nous cheminons dans nuit et brouillard. Ce n'est pas l'errance au hasard, encore qu'il y ait hasard et errance ; nous pouvons avoir aussi des idées-phares, des valeurs élues, une stratégie qui s'enrichit en se modifiant. Ce n'est pas seulement la marche à l'abattoir. Nous sommes poussés par nos aspirations, nous pouvons disposer de volonté et dé courage. L'itinérance se nourrit d'espérance. Mais c'est une espérance privée de récompense finale ; elle navigue dans l'océan de la désespérance. L'itinérance est vouée à l'ici-bas, c'est-à-dire au destin terrestre. Mais elle porte en même temps une recherche des au-delàs. Ce ne sont pas des « au-delà » hors du monde, ce sont les « au-delà » du Hic et nunc ; les « au-delà » de la misère et du malheur, les « au-delà» inconnus propres justement à l'aventure inconnue. … »
    Ecrit par : MORIN Edgar

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Se gouverner « têtes ensemble »
    Dossier de la Revue Quart Monde
    Dix études rédigées par des responsables et animateurs du Mouvement ATD-Quart Monde, tous riches d’expériences de gouvernance d’un étonnant système complexe et multi culturel gouvernance qui a juste titre devient aujourd’hui une référence : Dans la même recherche de Dignité pour tous, vivre une coresponsabilité entre membres’ et par là et pour cela ‘construire des espaces de réflexions et d’échanges’ qui facilitent le faire en commun , et par là prendre des risques en commun.. Une lecture très tonique pour renouveler nos regards sur la gouvernance des entreprises : Privilégier la dignité pour tous les acteurs.
    Ecrit par : Collectif
    La Revue Quart Monde, n°276, décembre 2015, 63 pages

Les veilles du réseau

  • Stratégie et incertitude : « Ce qui ne peut être évité, il faut l’embrasser »

    C’est en empruntant l’exergue de son article à un dialogue final des Joyeuses Commères de Windsor de Shakespeare, (  Ioy, what cannot be eschew’d, must be embrac’d ), que AC Martinet nous invite à méditer sur le bon usage de la Dialogique et sur la recherche des Tiers Inclus, dés lors que l’on s’intéresse à l’élaboration des Stratégies Chemin Faisant. « …Il ne s’agit pas de « faire face » ou « d’affronter » une incertitude générale, toile de fond angoissante qui serait tendue devant les hommes d’action, mais bien d’embrasser les incertitudes que chacun perçoit à sa façon, et qui offrent autant d’espaces de liberté que de menaces. Se les colleter plutôt que de les invoquer pour excuser par avance les ratés du business as usual. … ». (Occasion de visiter le nouveau (en français) média, Conversation France : un nouveau media pour penser l’actu qui publie son article, dans une série consacrée à la stratégie des organisations et à leur i-conomie.) 

  • Centenaire de la naissance de H A SIMON : 1916-2016 un bref Florilège

    Pour célébrer symboliquement le centenaire de la naissance de H A Simon († 2001), nous proposons ce bref Florilège emprunté à la page d’exergue de l’ouvrage d’André DEMAILLY « HERBERT SIMON ET LES SCIENCES DE CONCEPTION », 1984, ouvrage richement documenté. On trouve en outre sur le Site du Réseau une rubrique Les introuvables de H.A. Simon , qui collationne les traductions en français de neuf articles de H A Simon .

  • « Un autre monde se construit : Théories et Pratiques »par Edgar MORIN

    Le texte de ’intervention d’Edgar MORIN au Colloque organisé par le mouvement convivialiste à l’Université Rennes 2 (octobre 2015) est publié et aisément accessible dans le journal du MAUSS (Revue du MAUSS permanente, 22 novembre 2015). Invitons à la lecture de ce texte par les premières et les dernières lignes « Nous vivons dans une civilisation où la domination de l’intérêt (personnel et/ou matériel) du calcul (dont les chiffres ignorent le bonheur et le malheur) du quantitatif (PIB, croissance, statistiques, sondages) de l’économique, est devenu hégémonique. Certes, il existe de très nombreux oasis de vie aimante, familiale, fraternelle, amicale, ludique qui témoignent de la résistance du vouloir bien vivre ; la civilisation de l’intérêt et du calcul ne pourront jamais les résorber. Mais ces oasis sont dispersés et s’ignorent les uns les autres. Toutefois, des symptômes d’une civilisation qui voudrait naitre, civilisation du bien vivre, bien qu’encore dispersés, se manifestent de plus en plus. … » «….  Socialisme ou barbarie disait on autrefois. Aujourd’hui il faut comprendre l’alternative : nouvelle civilisation ou barbarie. »

Décembre 2015

Les nouveaux documents du réseau

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • André de Peretti, le gai savoir au cœur des arts et des sciences :
    Ecrit par : De PERETTI André
    Un documentaire vidéo de 55 mn réalisé par Camille Duwez, Perrine Lauras et Emilien Maignaud, coréalisation de Pascal Bouchez, 2014. Production Image & Métaphores, UVHC. Version française et version sous-titrée anglais 
  • Elinor OSTROM : Les COMMUNS et l'action collective
    Le projet de ce dossier s’est formé au fil des rencontres de chercheurs s’attachant à l’étude des conditions d’exercices des responsabilités sociétales des organisations humaines de tous types : responsabilités entendues dans leurs multiples dimensions et leur caractère eco-systémique, tant social que territorial, tant écologique que planétaire et pas seulement par leur dimension économique voire econocratique. Ces rencontres furent activées par la visite en France d’Elinor OSTROM en 2010, peu après l’attribution du Prix Nobel, animée en particulier par le Pr Roland PEREZ à qui nous avions demandé de nous présenter ce ‘Nobel inattendu’ par un de ses arguments essentiel : Sur la contingence des modes de gouvernance de l'action collective entendue dans ses complexités : Elinor Ostrom et le « Nobel » d'économie (2010)
    Ecrit par : PEREZ Roland, PEREZ Roland
    Revue Organisation Responsable, ROR, vol 7, N° 2 Ed ESKA, 2012/2015, ISSN 1951-0187, 99 pages
  • Manifeste pour une éducation a la citoyenneté planétaire
    Ce Manifeste ne s'intitule pas « pour une éducation au développement durable » ou « réponse éducative au changement climatique » mais « pour une éducation à la citoyenneté planétaire ». Une réforme de cette ampleur, en effet ne se découpe pas en rondelles, ne peut se limiter à ajouter un module, aussi intelligent soit-il, à des programmes scolaires déjà surchargés. Education à la citoyenneté planétaire car l'apprentissage de nos interdépendances multiples et enchevêtrées, du local au mondial, n'a pas pour seul propos de former à la compréhension abstraite de ces interdépendances mais aussi d'initier à l'engagement coopératif, depuis les jardins potagers des écoles maternelles jusqu'à la capacité de chacun d'entre nous à assumer ses responsabilités présentes et futures dans ce monde interdépendant.
    Ecrit par : Le Collectif Paris Education 2015
    Téléchargeable en ligne : http://paris-education2015.org/ ou http://blog.pierre-calame.fr/public/FR_Paris-education2015-manifeste.pdf Extraits de le Présentations par Pierre CALAME,( Blog de Pierre Calame)

Les veilles du réseau

Novembre 2015

Les nouveaux documents du réseau

  • Edgar Morin, le génie de la reliance
    C’est la fréquence des questions portant sur la compréhension du concept français de « reliance » qui m’incite à reprendre ici l’interprétation que j’avais retenue en 2008, alors que le mot apparaissait de plus en plus fréquemment dans les échanges activés par les appels permanents à l’interdisciplinarité sous toutes ses formes (Inter-voire Trans-disciplinarité). Appels qui, pour se déployer appellent leur inscription et par là celle du concept de reliance au sein du Paradigme de la Complexité générale. Questions rendues plus légitimes encore par le risque de confusion entrainée par l’homonymie du mot ‘reliance’ en français avec le mot reliance en anglais, que l’on traduit usuellement par ‘confiance’. Il m’a semblé que l’examen de la genèse de concept encore récent que le langage s’approprie de plus en plus aisément depuis 1995, pouvait ici éclairer son entendement et son bon usage pour enrichir notre Intelligence de la Complexité
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis

Les nouvelles notes de lecture

  • La légende du réel et de la vie
    N’est-elle pas fascinante cette légende, à la fois familière et mystérieuse, qui narre la formation sans cesse recommencée de l’entrelacs du froid Réel physique tenus pour contraignant et de la chaleureuse Vie capable de rêves et de compassion ? Légende symbolique que nous invite à relire André de Peretti en ’apprivoisant - à la manière du Renard, rusé conseiller du Petit Prince – ces mots qui buissonnent dans les plates-bandes vers lesquelles les mots quels qu’ils soient nous attirent pour nous jouer des tours. Pour découvrir ou mieux redécouvrir sous d’autres éclairages cette légende - ou peut-être cette fable - du féerique réalisme,- puis je suggérer au lecteur pensif…
    Date de l'ouvrage : Novembre 2015
    Ecrit par : De PERETTI André
    Ed. L’Harmattan, 2015 ISBN : 978-2-343-05474-400 pages
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Penser Global
    Pensée globale, Pensée complexe. : Pour la raison ouverte « Nous devons abandonner une rationalité fermée, incapable de saisir ce qui échappe à la logique classique, incapable de comprendre ce qui l'excède, pour nous vouer à une rationalité ouverte connaissant ses limites et consciente de l’irrationalisable. Nous devons sans cesse lutter pour ne pas croire aux illusions qui vont prendre la solidité d'une croyance mythologique. Nous sommes dans ce monde global confrontés aux difficultés de la pensée globale, qui sont les mêmes que les difficultés de la pensée complexe.
    Date de l'ouvrage : Novembre 2015
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Ed R Laffont, 2015, ISBN 2-221-15739, 180 p.
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Le monde entre nos mains
    Le tour du monde des solutions durables
    47 reportages d’entrepreneurs visionnaires et pragmatiques dans 17 pays sont ainsi retranscrits dans ce livre passionnant et porteur d’espoir .« Ce que je rêvais de faire en postface à La Voie. Réunir en faisceau les initiatives créatrices d’un futur nouveau, venues de toutes les parts de notre planète ». Edgar MORIN
    Ecrit par : Marc GIRAUD , Sylvain DELAVERGNE
    Préfaces de Pascal PICQ et Nicolas HULOT AFNOR édition, 2015,  ISBN: 978-2-12-465517-5, 360 p.
  • La légende du réel et de la vie
    Le paradigme d’énergie n’a cessé, au cours des siècles, d’être appliqué à des domaines scientifiques de plus en plus variés, sinon hétérogènes, pour expliquer et maîtriser les phénomènes les plus complexes. Il s’est imposé récemment en biologie, et il est devenu opportun de l’introduire dans les sciences humaines, comme le tente le présent ouvrage.
    Ecrit par : De PERETTI André
    Ed. L’Harmattan, 2015 ISBN : 978-2-343-05474-400 pages
  • Impliquons-nous - Dialogue pour le siècle
    E. Morin. : » … Tout est à réformer. Tout est à transformer. Mais tout a commencé sans qu'on le sache vraiment. J'en veux pour preuve tous ces différents projets qui, tous les jours, éclosent dans toutes les régions du monde. Nous sommes deux porte-voix des innombrables aspirations, efforts, essais, expériences d'une nouvelle civilisation qui veut naître que j'appelle civilisation du bien-vivre. … »
    Ecrit par : MORIN Edgar, PISTOLETTO Michelangelo
    Ed. Actes Sud  2015, ISBN 978-2-330-05649-0, 96 pages
  • Penser Global
    L'humain et son univers
    Nos connaissances sur l'humain, sur la vie, sur l'univers, sont en pleine expansion. Elles sont aussi séparées et dispersées. Comment les relier ? Comment affronter des problèmes qui sont tout à la fois complexes, fondamentaux, intellectuels et vitaux ? Comment nous situer dans l'aventure de la vie et dans celle de l'univers, en tenant compte du fait que l'humain est intérieur à l'univers et que l'univers est intérieur à l'humain
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Ed R Laffont, 2015, ISBN 2-221-15739, 180 p.

Les veilles du réseau

Octobre 2015

Le réseau Chemin faisant

  • Le prochain numéro de l'INTER-LETTRE CHEMIN-FAISANT MCX-APC, n°75

    Vient de paraître et d'être envoyé aux personnes inscrites sur notre liste de diffusion (inscription depuis la page d'accueil, en bas).

    Il est disponible ici.

Les nouveaux documents du réseau

Les nouvelles notes de lecture

  • L’homme et la Nature, une histoire mouvementée
    A chaque annonce de la disparition d’une espèce ou de l’épuisement de ressources naturelles, nous nous posons la question : comment en sommes-nous arrivés là ? Notre monde en crises multiples a besoin d’explications. Retracer l’histoire de l’influence de l’homme sur la nature est indispensable pour en avoir une vision globale et précise, annonce Valérie Chansigaud (CNRS) dans son avant-propos. Puis elle nous présente un remarquable panorama historique mondial des rapports de l’homme à la Nature, à la fois accessible et passionnant, à travers un ensemble de documents variés, souvent inédits
    Date de l'ouvrage : Octobre 2015
    Ecrit par : Valérie Chansigaud
    Éditions Delachaux et Niestlé, 2013, 272 pages – ISBN 978-2- 603-01843-9
    Note de : ADAM Michel

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Quand un peuple parle : ATD Quart Monde, un combat radical contre la misère
    Peut-être vous souvenez vous du livre que publiait Bruno Tardieu, en 1998, Artisans de Démocratie, co rédigé avec JL Rosensfeld ? J’avais à l’époque exprimé l’importance et l’actualité de ce témoignage en ouvrant sa présentation dans ces termes : « Si l'on me demandait de désigner le seul ouvrage que l'on pourrait sauver de l'autodafé de notre bibliothèque des sciences de la complexité qu'exigerait "le Grand Simplificateur" (ivre du pouvoir que lui vaudrait l'asphyxie d'une Démocratie ne s'interrogeant plus sur le sens de ses propres projets), je désignerais sans hésiter cet étonnant et inclassable ouvrage collectif : "Artisans de Démocratie". Pour nous donner une chance de restaurer la démocratie, bien sûr, mais aussi pour nous permettre d'être enfin attentifs à la "faisabilité" de l'action réfléchie en situation complexe, fût-elle dramatiquement complexe. »
    Ecrit par : TARDIEU Bruno
    Edition La Découverte, 2015, ISBN : 9782707185655, 250 pages 

Les veilles du réseau

Août 2015

Les veilles du réseau

  • Quand la mesure de l’évaluation de l’action devient l’objectif même de l’action

    On a souvent rappelé les effets pervers de la « quantophrénie » (la fascination du chiffrage des phénomènes) maladie identifiée par P Sorokin en 1956 dont sont victimestant de responsables directs et indirects des systèmes d’action collective. Mais rares sont encore les mises en œuvre des thérapies susceptibles d’enrayer le mal, car il n’affecte pas immédiatement de façon visible les porteurs du virus, mais les acteurs des collectivités dont ils sont responsables. Et dès que l’un de ces acteurs devient à son tour institutionnellement responsable, il risque fort d’être infecté par ce virus, s’il n’a pas veillé à s’inoculer  à temps le vaccin adéquat.  Lire la Suite...

Juillet 2015

Les nouvelles notes de lecture

  • Modéliser & Simuler
    Un exploit proprement éditorial, celui de la réalisation d’un ouvrage en deux tomes et trois volumes, 1750 pages agencées en 56 chapitres et au moins autant d’auteurs, le tout fort correctement présenté et illustré, dans une typographie sobre mais suffisamment aérée. Un ouvrage qui se veut aussi pluridisciplinaire que possible (mais l’est-on jamais assez ?) et qui se voudrait interdisciplinaire en privilégiant dés son sous titre la conjonction ‘des épistémologies et des pratiques’ (au pluriel) sans pour autant hélas considérer explicitement l’épistémologie de l’interdisciplinarité alors que l’argument premier du titre, MODÉLISER, le suggère dés l’abord.
    Date de l'ouvrage : Juillet 2015
    Ecrit par : VARENNE Franck et al. (Dir.)
    http://www.materiologiques.com/  (Publications électroniques en sciences et philosophie des sciences) -Tome 1 2013, ISBN: 978-2-919694-37-2 (volume 1); 978-2-919694-38-9 (volume 2) -Tome 2 2014 ISBN: 978-2-919694-72-3 
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Les 100 mots de la ville
    Ndlr. Peut-on réduire notre entendement de La Ville à un patchwork de cents pièces agençables en sept catégories ? Ajoutons vite bon nombre d’interdits ou d’exclusives. Déterminons ensuite tous les agencements possibles que l’on réduira drastiquement en éliminant a priori les configurations présumées déplaisantes et nous aurions aisément une grille autorisant les patterns de références pouvant guider interprétations et action ? La recette n’est guère plausible en pratique mais elle peut éclairer les hypothèses sous jacentes à bon nombre de raisonnements portant sur des phénomènes que l’on perçoit complexes mais dont on souhaite maitriser assez les comportements actuels et prévisibles. N’est ce pas celle qui a incité les auteurs à rédiger ce lexique en relevant le défi de le tenir en cents mots ? Exercice original qui peut à son tour inciter ses lecteurs à se livrer à un jeu proposé dans ce qui suit par Philippe Boudon et qui s’avère stimulant (JL LM)
    Date de l'ouvrage : Juillet 2015
    Ecrit par : Julien DAMON et Thierry PAQUOT
    Paris, PUF, coll. Que sais-je ? 2014, ISBN-978-2-13-063490-4, 127 p.
    Note de : BOUDON Philippe

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Les veilles du réseau

Juin 2015

Le réseau Chemin faisant

Les nouvelles notes de lecture

  • Manifeste convivialiste - Déclaration d’interdépendance
    « ... Il me semble que la réflexion épistémologique, en particulier celle du Réseau MCX - APC, devrait pouvoir approfondir ce principe et le courant que ce Manifeste commence à créer en introduisant les conflits de connaissance dont notre époque est si peu consciente, éprise qu’elle est par la seule connaissance objective et par le réductionnisme qui tente de maitriser et tue le sens. Introduire les notions de compréhension des incompréhensions – un des « Sept savoirs pour l’éducation du futur » d’Edgar Morin ; les notion de « réels perçus », et de représentation à dessein dont la non conscience est une source majeure des conflits ; introduire toute la réflexion sur la critique du « donc » et la réhabilitation du « comme », sur la contextualisation, sur la reliance de la connaissance de l’action et des intentions doivent venir étayer ce deuxième principe. »
    Date de l'ouvrage : Juin 2015
    Ecrit par : Collectif-Les-Convivialistes
    Editeur BORD DE L'EAU, 2013,  ISBN-13: 978-2356872517, 48 p. 
    Note de : TARDIEU Bruno

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Manifeste convivialiste - Déclaration d’interdépendance
    Ndlr : En complément à la Note de Lecture de ce manifeste proposée par Bruno Tardieu mentionnons que le Mouvement LES CONVIVIALISTES continue à se développer depuis le lancement du MANIFESTE CONVIVIALISTE (43 PAGES) (lui-même complété par l’ ABREGE DU MANIFESTE CONVIVIALISTE , 4 pages). On accède aisément à ses activités et manifestations en visitant le site www.lesconvivialistes.org . La parution de l’important ouvrage collectif dirigé par Alain CAILLE et Philippe CHANIAL : DU CONVIVIALISME COMME VOLONTE ET COMME ESPERANCE (240 pages) – (Revue du MAUSS semestrielle n° 43, 1er semestre 2014, également complété par la Présentation détaillée en 44 pages, ici, en témoignent.
    Ecrit par : Collectif-Les-Convivialistes
    Editeur BORD DE L'EAU, 2013,  ISBN-13: 978-2356872517, 48 p. 

Mai 2015

Les nouveaux documents du réseau

  • Pourquoi existe-t-il quelque chose plutôt que rien ?
    « .. La complexité,  .... en attente de bricolage et de bricoleurs. » : Sans doute est-ce cet extrait de la dernière phrase de la  conférence qu’Yves Barel présenta initialement en avril 1989[1] que l’on doit l’attention  que ce texte provoqua dés sa parution ? Plus encore peut-être que son titre emprunté à la question fameuse de G W Leibniz, toujours interpellante trois siècles après la parution des  ‘Principes de la nature et de la grâce fondés en raison’ (1714), c’est l’interpretation qu’en propose Yves Barel qui retient l’attention : « S'il y a quelque chose, c'est qu'il y a de la complexité, donc du sens, ... ». Le paradoxe de la compréhension dans l’incompréhensible, ‘le jeu du sens’ ne va-t-il pas dés lors inciter à développer ‘deux outils de bases extraordinairement puissant : le symbole et la métaphore’ ? ... ‘La subtilité humaine déployée dans ce travail de bricolage n’est-elle pas prodigieuse ?’.

    [1]. Ndlr. Ce texte d’Yves BAREL († 1990) a fait l'objet d'une communication à la première Rencontre du Programme Modélisation de la Complexité (alors en formation),à Aix-en-Provence, le 1er juin 1989 (Programme mis en œuvre initialement par le Groupe de recherche en Adaptation, Systemique  et Complexité Economique, GRASCE, URA CNRS 934 – Université  d’Aix-Marseille); Il fut ensuite publié dans l’ouvrage « Système et Paradoxe, Autour de la pensée d’Yves Barel », 1993, éd. du Seuil, pp 197 – 208.  Le titre retenu par Y Barel est extrait du célèbre ‘Principe N° 7’ des ‘Principe de la Nature ..’ de Leibniz, principe  que l’on reproduit en annexe.
    Ecrit par : BAREL Yves
  • Nous sommes tous des concepteurs
    Edito N. 74
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Paradoxe de la pédagogie, pédagogie du paradoxe
    Cet article d’Yves BAREL, rédigé avec le concours de sa Collègue Madame Nicole MITANCHEY, fut sans doute un de ses derniers écrits, peu après la parution deLe Paradoxe et le système : Essai sur le fantastique social. (On trouvera l’avant propos ici.) Il devait décéder le 18 octobre 1990, à Paris, la veille d’un colloque du CNRS auquel il se rendait. Cette contribution lui avait été demande pour un ‘Traité de Pédagogie’, ouvrage collectif alors en projet, projet que les éditeurs abandonnèrent ultérieurement. Si bien qu’il ne fut jamais publié. Nous remercions vivement Madame Nicole Mitanchey qui a pu retrouver le manuscrit et nous a autorisé à le reproduire.
    Ecrit par : BAREL Yves
  • Systémique et cognition
    Sur l’émergence de deux ‘Nouvelles Sciences’ et la résurgence du Paradigme Épistémologique de la Complexité
    Si la quête des fondements de toute connaissance humaine conduit toujours à la quête décourageante des fondements de ces fondements, ne pouvons nous, raison gardant, nous attacher à originer la connaissance humaine ? : Autrement dit, rechercher les enracinements et les dynamismes producteurs de la connaissance humaine, nous rappellera Edgar Morin s’attachant à participer à l’aventure de la connaissance, ... aventure infinie. Explorer les racines, en s’intéressant à leurs formations, développements régénérations, de deux ‘Nouvelles Sciences’ qui souvent s’entrelacent, science des systèmes et science de la cognition, incite à une modeste exploration des traces encore aisément visibles du murissement épistémologique activé par ces deux nouvelles sciences qui n’étaient ni reconnues ni nommées avant 1950.             L’occasion d’une relecture d’un article rédigé en 1990 (publié en 1993 dans un recueil collectif sous le titre Systémique et Cognition) , a incité à reproduire ce manuscrit à l’intention des navigateurs visitant le site du Réseau Intelligence de la Complexité . Reconnaitre les premiers enracinements à partir desquels ont germés puis se déploient ces nouvelles sciences, n’est ce pas reconnaître aussi les transformations toujours en œuvres des terreaux épistémologiques et éthiques  qui ont permis leur émergence ? En se développant transversalement, elles contribuent si manifestement à  la résurgence du Paradigme Épistémologique de la Complexité.
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Chronique de « La Théorie du Système Général, Théorie de la Modélisation »

    Cette Chronique insolite reprend une brève intervention de Jean-Louis’ Le Moigne présentée à l’occasion du Grand Débat MCX du 6 février 2014 ». Nous avions demandé à Jean-Louis d’éclairer sommairement la progressive formation contemporaine de la conception systémique des organisations par un bref exposé intitulé « Comment et pourquoi a été élaborée ‘La théorie du système général’ ? ». Il est apparu que ce ‘témoignage’ sur la genèse d’une théorie de la modélisation pouvait contribuer à l’intelligence de tous les types de systèmes complexes que nous rencontrons tous aujourd’hui, que l’on soit chercheur ou praticien. Aussi avons-nous demandé à JL Le Moigne de présenter son témoignage sous la forme usuelle d’un court article autonome. (D Genelot)


    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis

Les nouvelles notes de lecture

  • Prospective et analyse de systèmes
    « Prospective et Analyse de Systèmes » rédigé par Yves BAREL († 1990) fut certainement le premier ouvrage solidement documenté pour l’époque, (1971) introduisant dans les cultures scientifiques françaises l’analyse de systèmes qui devint vite l’analyse systémique puis la modélisation systémique. Il nous apparait opportun d’attirer 40 ans après sa parution, l’attention sur ce texte d’Yves BAREL désormais d’un accès aisé sur la Toile Internet. N’est-ce pas aussi dans ce terreau que nos connaissances d’aujourd’hui sont enracinées ? Il apparaitra paradoxal aujourd’hui de constater que de tels textes sont encore d’une remarquable pertinence. L’auteur de « Le Paradoxe et Le Système » (1979, 1989) nous invitait déjà à être attentifs aux vertus d’un tel paradoxe dés lors que l’on s’attache à le réfléchir. Outre une brève fiche de lecture rédigée par JL Le Moigne publiée en 1973, nous empruntons à l’avant propos de l’ouvrage rédigée en 1971 par l’éditeur, Jacques Durand, le texte de cette Note de lecture
    Date de l'ouvrage : --
    Ecrit par : BAREL Yves
    Ed. La Documentation française, D.A.T.A.R., coll. « Travaux et Recherches de Prospectives » 1971, (n° 14), 174 p.
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis et DURAND Jacques

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Système et paradoxe : autour de la pensée d'Yves Barel (1993)
    Ndlr : Bien que cet ouvrage collectif ait été publié en 1993 (avant l’ouverture de la Toile Internet), peu après la mort d’Yves Barel, il nous parait important de réactiver notre attention à son œuvre très interdisciplinaire de socio-économiste, historien, philosophe, épistémologue. Ce recueil d’hommage richement documenté ,ré édité en 1999, est aisément disponible en librairie
    Ecrit par : Collectif
    Ed du  Seuil (1999) 2 ISBN-10: 2020197045,  246 pages
  • LA FINE DELL' ONNISCIENZA. Epistemologie della Complessità
    La fin de l'omniscience. Épistémologie de la complexité
    Ndlr : Nous sommes heureux de présenter ici sommairement dés sa parution le nouvel ouvrage de notre ami et conseiller (depuis plus de vingt ans), Mauro CERUTI, notamment co auteur de plusieurs ouvrages rédigés avec Edgar MORIN et publiés en France. Dans l’immédiat nous reproduisons une traduction française de la présentation de l’éditeur, et du sommaire.
    Ecrit par : CERUTI Mauro
    Editore  Studium 2015 - EAN 9788838243196 , 224 p. 
  • Avant, pendant, après le 11 janvier
    Pour une nouvelle écriture collective de notre roman national
    -« ..Nous avons une grande, lourde, nécessaire tâche, qui est de régénération de la pensée, qui comporte nécessairement régénération de la pensée politique. Même sans espoir il est nécessaire de l'entreprendre, et l'entreprendre ferait naître l'espoir même si celui-ci serait fragile. Edgar MORIN
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Editions de l’aube, Coll. L’Urgence de comprendre  2015, ISBN 978 2 815912518, 117 pages
  • L'aventure de la méthode
    Suivi de "Pour une rationalité ouverte"
    L’aventure du « Penseur planétaire », aventure infinie, continue, régénérante pour ses lecteurs aussi : Échelonnée sur une trentaine d'années, l'écriture des six tomes de La Méthode représente une véritable aventure, dans laquelle l'itinéraire personnel est indissociable du cheminement de la pensée de son auteur. À travers le récit d'un questionnement existentiel pour penser la complexité du réel et éviter les pièges de l'erreur et de l'illusion, Edgar Morin ressaisit ici le sens de sa vie et de son œuvre, autrement dit de l'œuvre de sa vie.
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Edition du Seuil, mai 2015, ISBN  978 2 02 112094, 163 p

Les veilles du réseau

  • Edgar Morin : « il n’y a pas de solution, mais il y a une voie »

    Dans un long entretien (huit pages) aisément accessible, publié par Altermonde-sans-frontières du 19 mai 2015 (entretien réalisé le 28 août 2014), Edgar MORIN sous le titre « Il n’y a pas de solution, mais il y a une voie », nous invite à méditer sur l’incroyable aventure humaine de l’hominisation de la Préhistoire  ... à nos jours. : Un très bref extrait nous incitera peut-être à sa  lecture... 

    EDGAR MORIN : « IL N’Y A PAS DE SOLUTION, MAIS IL Y A UNE VOIE. »  mardi 19 mai 2015

    Dans un long entretien (huit pages) aisément accessible, publié par Altermonde-sans-frontières du 19 mai 2015 (entretien réalisé le 28 août 2014), Edgar MORIN sous le titre « Il n’y a pas de solution, mais il y a une voie », nous invite à méditer sur l’incroyable aventure humaine de l’hominisation de la Préhistoire  ... à nos jours. : Un très bref extrait nous incitera peut-être à sa  lecture :  

    « ...Montaigne a dit : « Je vois en tout homme mon compatriote ». C’est une chose fondamentale qu’il faut maintenir contre vents et marées, surtout à une époque régressive comme la nôtre, où le somnambulisme est de retour. Pour moi, l’humanisme va toutefois au-delà. C’est le sentiment que je fais partie d’une aventure qui est l’aventure humaine. Une aventure incroyable sortie de l’hominisation de la Préhistoire, de la chute des empires… Parvenue jusqu’à nos jours ... nous sommes dans cette aventure inouïe et encore inconnue. Et, dans cette aventure, je crois qu’il faut jouer ce rôle que l’on peut assumer : la solidarité. ... »


    Solidarité qui reliera aussi les deux consciences qui émergent aujourd’hui dans l’aventure des sociétés humaines, la conscience civique et la conscience écologique : C’est l’argument qu’a fait valoir Edgar Morin dans son
    exposé d’ouverture du Colloque « Démocratie participative et modernisation du dialogue environnemental » organisé le 5 mai 2015, par le ministère, de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie (Conseil national de la transition écologique sur la démocratisation du dialogue environnemental). La vidéo de son allocation est accessible ici.  

  • Un débat François Jullien Edgar Morin : Penser le Vivre dans ces Contradictions

    La Chaire Edgar MORIN de l’ESSEC, ‘Chaire de la Complexité’ a organisé un débat dit ‘Sans Tabou’, occasion de mettre en valeur les reliances articulant les  diversités sémantiques que nous percevons aujourd’hui entre les Traditions Culturelles Orientales et Occidentale : « la Pensée Chinoise » et « la Pensée Complexe », l’une et l’autre assumant « Le Penser le Vivre dans ses contradictions » Ce Débat "Sans Tabou" était organisé le  21 mai 2015, à Paris et a été vidéographie  (1h15) : On le retrouve aisément sur la Toile : https://www.youtube.com/watch?v=GHYbfMNm_Kg&feature=youtu.be

  • Faut-il absolument innover?

    Sous ce titre provocant, et nonobstant fort sérieusement argumenté et contextualisé, un article de Sandrine PETIT (INRA-AgroSup-Dijon) dans Le Courrier de l’Environnement de l’INRAMars 2015), Revue de l’INRA toujours aussi remarquablement documenté et illustré
    Cet article, de lecture aisée, nous en donnera peut être envie de faire attention à cette question tabou (en parcourant par surcroit les études qui l’entourent)?
    Faut-il absolument innover ?  : « Poser la question « faut-il innover? » paraît presque incongru voire déplacé. L'innovation s'est  insinuée partout comme mot d'ordre et tout le monde s'accorde sur ses vertus capables de produire un «nouveau» mieux que I' ancien. Plutôt qu’un moyen de développement, l'innovation devient un  objectif en soi. On oublierait presque de se demander« Pourquoi innover?» puisque l'on cherche  à répondre à la question « comment innover? ». Longtemps associé au domaine des techniques, l'innovation dans les procédés et les produits mais aussi dans les modes d'organisation a marqué  le développement industriel. Cheval de bataille des politiques publiques sectorielles, territoriales, de recherche et de R&D, l'innovation traverse aujourd'hui tous les secteurs d'activités, du privé au  public. Tout comme d'autres domaines d'activité, l'agriculture épouse l'innovation. Pour remporter les appels d'offres du ministère de l'Agriculture, les projets présentés doivent démontrer leur caractère innovant. ..... »

    Enfin des chercheurs et des praticiens qui posent la question tabou : « On oublierait presque de se demander« Pourquoi innover?» puisque l'on cherche  à répondre à la question « comment innover? » .
    «  ...  L'innovation n'est pas une valeur en soi pour la société et elle doit être regardée à l'aune des processus de développement qu'elle engage. Le développement  ne se réduit pas à la capacité à adopter des innovations établies par d'autres ou à une adaptation  continue à des événements nouveaux mais correspond à l'augmentation de la capacité des acteurs à définir leur propre visée et à obtenir les moyens de la mettre en œuvre. ... »
    Ah, que l’on voudrait que toutes les écoles et facultés s’invitent et nous invitent à méditer cette question si banale. Ne peut-on entendre ‘la notion d'innovation, dans toute sa complexité ? Elle  nous invite à penser, dans un environnement stable ou instable, notre rapport au changement et à l'autre, avec qui coopérer »
    Ndlr : Nous remercions la Direction de la Revue de sa confraternelle indulgence pour notre emprunt subreptice à l’une des illustrions de ce numéro 65.

  • Rencontres ATD-QUART MONDE 2015

     « En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté « : C’est sur cet appel qu’ATD-Quart Monde, pour marquer l’entrée au Panthéon de Geneviève de Gaulle – Anthonioz, organise ses importantes RENCONTRES ATD QUART MONDE  2015, à Montreuil du 27 au 31 mai : Débats, Rencontres, Films, Expositions, Livres, ...  Parmi les questions en débats  soulignons notamment :  « ‘Il n’y a pas assez de travail pour tout le monde’. Vrai ou faux »  (Avec Jean Gadrey,) ou « ‘Tous les enfants ne peuvent pas réussir à l’école’. Et pourquoi pas ? », ou ... (voir le programme détaillé en ligne. (Ici pour s’inscrire-pas de frais

Avril 2015

Les nouveaux documents du réseau

  • Mémorial Pierre Marchand (1929-2015)

    Notre ami Pierre MARCHAND, un des compagnons fidèles et toujours ‘reliant’ de la Longue Marche qui permet la progressive émergence  du Paradigme Systémique dans nos cultures, au moins dans la culture des ‘Reflexive Practitionners’, nous a quitté le 2 janvier 2015. Ces dernières années, bien que fatigué, il  maintenait une chaleureuse activité de reliance notamment par l’animation d’un ‘bouillon de culture’ qu’il avait constitué puis qu’il co animait au sein de l’AFSCET à Paris sous le label convivial d’ « AFSCET – Café ».

    Et jusqu’en 2010, lorsque les AG de l’AE-MCX se tenaient à Paris, il tenait à y participer et à témoigner de sa solidarité. Nous remercions François DUBOIS, le Président de l’AFSCET qui fut un de ses amis proches, de nous autoriser à reprendre ici le texte de l’Hommage d’adieu qu’il présenta lors des obsèques de Pierre Marchand le 9 janvier 2015.

    Ne faut-il pas rappeler ici que François Dubois et Pierre Marchand avaient co-rédigé un précieux essais que nous avions aimé lire et méditer par une Note de lecture MCX en 2005 lors de sa parution : Sur la chute annoncée d'un météorite ; Un cheminement pour l'accueil. Le site « Textes en liberté d’AFSCET Café » installé  sur le Site de l’AFCSCET depuis mai 2000 publie en particulier le fichier de cet Essai, désormais accessible .... en liberté.                                       JL Le Moigne


    Ecrit par : DUBOIS François

Les nouvelles notes de lecture

  • Précis de paysagétique
    ‘Suffit-il juste d’accompagner l’émergence de cette science Paysagetique pour en hâter la reconnaissance ?’ L’auteure en est convaincue et, pour tenter de nous en convaincre, la baptise d’un nom académique qui atténue les images bucoliques que l’on associe volontiers au mot ‘paysage’. Plutôt que d’accompagner cette émergence, elle se propose de définir d’abord cette nouvelle discipline. Mais suffira-t-il de dire ce qu’elle n’est pas pour légitimer son argumentation ? Les pages que Herbert A. Simon consacrait à sa lecture de quelques paysages - la montagne Sainte Victoire, le Mont Saint Michel, la cathédrale de Chartre ou le Grand Hotel devant la promenade du front de mer de Cabourg-Balbec - (dans sa préface à la traduction française des ‘Sciences de l’artificiel’) - nous suggéreront peut être d’autres interprétations des processus de conception, argumentées et illustrées au fil de nos lectures austères autant que rêveuses des paysages.
    Date de l'ouvrage : --
    Ecrit par : CHOMARAT-RUIZ Catherine
    Presses Universitaires de Valenciennes, 2014, ISBN-13 9782364240223, 229 p.
    Note de : BOUDON Philippe
  • Eduquer, rechercher et former. Nouveaux savoirs.
    Nous sommes heureux de publier ici sous le format d’une Note de Lecture MCX, la traduction française de la présentation détaillée de l’ouvrage rédigée par notre amie et conseillère, la Professeure Idalia Sa Chaves (Université d’Aveiro, Portugal).Elle a bien voulu traduire en français ces pages qu’avec son éditeur, elle nous autorise à reprendre sur le site du Réseau ici. Nous la remercions particulièrement de l’occasion qu’elle donne ainsi aux lecteurs francophones de se familiariser avec ces travaux en sciences et pratiques de l’éducation développés au Portugal –et parfois au Brésil autour de l’Atelier MCX "Formation et développement humain: intelligibilité de leurs relations complexes.
    Date de l'ouvrage : Avril 2015
    Ecrit par : Sá-Chaves Idália
    Editor  Universidade de Aveiro, 2014, ISBN 9789727894260, 300 pages . Edição em Português.
    Note de : Sá-Chaves Idália
  • Le projet du projet. Concevoir la ville contemporaine
    Peut-on « anticiper de nouvelles stratégies de conception » ? La question se situe dans la lignée des réflexions sur l’état du monde et sur nos manières de faire mais n’est pas encore dans l’action. Elle en donne à la fois les prémisses et les conditions, en mettant d’abord en avant le caractère résolument obsolète du processus traditionnel de conception. Cette obsolescence est consécutive à plusieurs facteurs : la multiplication des acteurs du projet et leur diversification, pourtant source potentielle de richesse, ainsi que leur cloisonnement, c’est-à-dire la non mise en valeur réelle de cette potentialité. Mais il faut ajouter aussi un déficit méthodologique qui découle d’un refus de l’approche par la complexité, ainsi qu’une relation dégradée, en l’absence de renouvellement des processus d’échanges informationnels, entre expert et habitant alors même que l’un et l’autre de ces acteurs sont plus indispensables que naguère. La difficulté et tout l’intérêt résident dans la mise en abyme du projet. Pourquoi le projet du projet ? On peut envisager trois voire quatre niveaux de réponse dans cet ensemble structuré de manière à mener le lecteur vers une certaine idée du projet, en rupture partielle avec ce qu’est et a été depuis les années 1970 le projet, sous la figure première du projet urbain.
    Date de l'ouvrage : Avril 2015
    Ecrit par : TERRIN Jean-Jacques
     Ed Parenthèse, 2014. ISBN 978-2-86364-289-4, 320 p
    Note de : MARTOUZET Denis

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Les veilles du réseau

  • Film : Edgar Morin, chronique d'un regard : « Le cinéma ,... Sujet loin de la vie ? Sujet qui, pourtant, me ramenait à ma vie. »

    55 ans après « Chronique d’un été » (1960) , retrouver Edgar Morin dans et par la « Chronique d’un regard » (2015), un  regard chargé de tant des traces, de tant d’itinérances entrelaçant de multiples orbites planétaires : Ellipses dont les deux foyers ici seront deux villes en permanentes régénérescences, Paris et Berlin. Un mot d’Edgar Morin que les réalisateurs ont placé en exergue du riche dossier de présentation du film, n’avive-t-il pas l’intelligible et fascinante complexité de cet art devenu familier : « Le cinéma, sujet marginal, épiphénoménal pour un sociologue ? Sujet bien loin de la vie ? Sujet qui, pourtant, me ramenait à ma vie. »


    En attendant de voir le fil qui ‘sortira’ en mai 2015 (après sa présentation usuelle en 2014-2015 dans quelques festival), proposons nous tourner les pages du Dossier de présentation (de 28 pages très bien composé et illustré, accessible en ligne), dont on récapitule ici le sommaire : [I] Entretien avec les réalisateurs ; [II] Edgar Morin et le cinéma - Repères biographique] ; [III] Entretien avec Edgar Morin ; [IV] Mathieu Amalric : Double voix (Mathieu Amalric lit, dans un café, les textes fondateurs d’Edgar Morin sur le cinéma) ; [V] Les Réalisateurs & Fiche technique.
    NDLR En complément à ce billet rédigé  debut avril 2015, uu moment où le film sort en salle, 4 mai 2015, nous nous permettons d’emprunter au journal Le Monde, le texte de la critique  de Jacques Mandelbaum publiée dans le numéro du 29 04 15 

    Sur les pas d'Edgar Morin, de salles obscures en plateaux
    Edgar MORIN, CHRONIQUE D’UN REGARD
    Il n'est finalement pas mauvais que ce soient des gens concernés, voire passionnés, qui vouent leur énergie et leur temps aux objets d'intérêt public, c'est au moins une garantie qu'ils ne nous feront pas perdre les nôtres. Céline Gailleurd et Olivier Bohler sont de ceux-là, et leurs portraits de cinéastes (Godard, le temps exposé, André S. Labarthe s'expose, du chat au chapeau) s'en ressentent dans le meilleur sens du terme.
    Ces deux enseignants en cinéma consacrent aujourd'hui leur talent à resituer l'importance du cinéma dans le parcours intellectuel et sensible du sociologue Edgar Morin. Cette haute figure intellectuelle française, chercheur au CNRS et cofondateur de la revue Arguments, connue pour ses travaux appliqués aux mass media, à la vie sociale et à la défense de ce qu'il a nommé " la pensée complexe ", est une figure chérie des cinéphiles, qui lui doivent moult bonheurs de lecteurs et de spectateurs.
    Matière suggestive et vivante Tels seraient exactement l'enjeu et l'ambition de ce film : montrer en quoi la réflexion sur le cinéma, et même l'implication personnelle dans la chose filmée, aura permis à Morin de se constituer, tout à la fois comme homme et comme sociologue. Le film, formellement parlant, fonctionne par strates superposées, entremêlées. Extraits de livres lus par Mathieu Amalric, série d'entretiens en situation avec Edgar Morin lui-même, filmé dans ses lieux privilégiés (rues de Berlin ou de Paris, salles de cinéma, cinémathèques), archives cinématographiques. Cette manière transforme le film en matière suggestive et vivante, dotée à la fois d'une sensibilité à fleur de peau et d'une vraie profondeur historique.
    On y lit un parcours politique qui embrasse un siècle duplice, partagé entre l'utopie et l'horreur, où les fantômes de l'écran et ceux de l'Histoire semblent se répondre. On y voit la formation de l'intellectuel, dont la cinéphilie personnelle lui permet de signer des titres majeurs traitant du rapport du spectateur au spectacle cinématographique (Le Cinéma ou l'homme imaginaire,Les Stars). On y revient sur l'explosion du " cinéma vérité " dont il est l'artisan en France, avec Jean Rouch, à travers la réalisation de ce film révolutionnaire pour l'époque qu'est Chronique d'un été (1961). On y découvre des bribes de l'itinéraire intime de ce dandy classieux de 93 piges, avec son feutre taupé et son accent bellevillois, adolescent juif et fils d'immigrés dans le Paris des années 1930, orphelin de mère et trouvant dans les salles obscures le réconfort qui lui permet d'adoucir son absence. Un film captivant et émouvant, à l'image de son personnage.
    Jacques Mandelbaum, daté du 29 avril 2015.

Mars 2015

Les nouveaux documents du réseau

  • Comprendre les systèmes d action et d interaction, penser le complexe ?
    Dossier MCX 33

    Ce dossier-diaporama également disponible dans la bibliothèque du RIC synthétise les principales conclusions des études sur les processus - métier en sport de performance : un véritable challenge pour concevoir la formation à ces métiers où le flou, l’incertain, l’indéterminé prédomine.

                Initialement présenté aux professionnels des métiers ‘sport de performance’, cet examen critique  des outils conceptuels qui orientent leur appréhension des phénomènes qu’ils vivent au quotidien, concerne tous les praticiens le management des écosystèmes complexes d’action collective  
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
  • Dossier Vidéo de la rencontre de Grenoble 2015 - De la Stratégie Chemin Faisant à l'Agir & Penser en Complexité
    Ce dossier ouvre l'accès aux enregistrements vidéo de cette Rencontre qui a été organisée par le CERAG et l’IAE de Grenoble, le 15 janvier 2015 à Grenoble, sous la direction de Marie-José Avenier. Une journée placée sous le signe du dialogue vivant et de l’amitié. 
    Avec Marie-José, Jean-Louis Le Moigne, Alain-Charles Martinet, Nathalie Fabbe-Costes, Laurence Gialdini, Catherine Thomas, Jenny Helin, Aura Parmentier Cajaiba, Jean Bartunek et Marielle Bloch-Dolande nous ont offert une trace commune, un partage lié à leur rencontre, guidée par l’ardent désir de relier recherche scientifique et problématiques pratiques. La journée s’est terminée sur « L’Agir & Penser en complexité à l’épreuve de la pratique », une table Ronde animée par Didier Bernard (Multeam, RIC), avec Marielle Bloch-Dolande (PDG Beauvais International), Marie-Anne Perrey (DG Calypso, Présidente CJD Grenoble), et Michel Adam (Labo ESS, RIC)
    Ecrit par : ERPICUM Frédéric
  • Rencontre de Grenoble 2015 - De la Stratégie Chemin Faisant à l'Agir & Penser en Complexité
    Dossier du participant
    Ecrit par : AVENIER Marie-José

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • La double hélice des civilisations
    Le parti pris de l'optimisme
    La métaphore de la double hélice associant irréversiblement l’aventure des civilisations et celle de leur reflet dans les miroirs qu’elles se donnent, ou encore celle de l’aventure des sociétés humaines et celle de l’aventure de l’humaine connaissance, l’une et l’autre polarisée par l’ineffable aspiration à la spiritualisation - cette métaphore va ici servir de trame à une riche méditation.Méditations chargée d’histoire, de récits et de liens. Liens qui se conjoignent en formant une sorte révélateur photographique, une autre image, plus ample, plus insolite aussi parfois : la relation ici illumine l’être bien plus que l’être n’éclaire la relation. Le paysage cinématographié est sans doute celui du précédent millénaire des cultures occidentales. D’autres images alors se formeront ; La puissance de la métaphore s’affirme ici, et déjà ‘la métaphore de la triple hélice’ annonce de futures et aussi stimulantes méditations.
    Ecrit par : De PERETTI André
    Ed. Chronique Sociale, 2015   ISBN : 978-2-36717-085-5, 352 p.

Février 2015

Le réseau Chemin faisant

Les nouveaux documents du réseau

  • Une nouvelle renaissance des humanités, un 'Oratio'
    « Au-delà de l'humanisme, l’humain »
    Invité à une Rencontre internationale organisée à Rome par l’Académie Vivarium novum en nov 2014, sur le thème de la renaissance de l’humanisme et des humanités,  Edgar MORIN a donné une conférence dont il nous communique le texte en français : « Au-delà de l'humanisme, l’humain ». La dernier phrase ne donnera-t-elle pas envie de méditer ce beau texte, Témoin d’une ‘renaissance de la Renaissance’ ? : « L’humanisme n’est pas seulement le sentiment de communion humaine, de solidarité humaine, c’est aussi le sentiment d’être à l’intérieur de cette aventure inconnue et incroyable et de vouloir qu’elle continue ».
    Ecrit par : MORIN Edgar
  • La socio-économie, science d'ingénierie
    Concevoir les organisations socio-économiques comme des artefacts évolutifs et viables
    Article original en anglais (Socio-Economics as a New Science of Engineering : Designing  sustainable complex social organizations as « evolving artifactc »)  suivi d’une version condensée ultérieure en français publiée en  1997 sous le titre  « Evolution, Rationalité et Téléologie, L’Economique entre Energétique et Pragmatique » C’est la relative actualité (2014-2015) des débats académiques, voire corporatifs, suscités par les réactions au  conservatisme épistémologique des universitaires ‘économistes standards’ français, ‘ardents défenseurs de leur ‘vielle forteresse’, qui a incité à retrouver quelques textes  rédigés il y a plus de 20 ans (le premier en anglais au colloque de la SASE alors jeune(1992) , le second en français, (compagnon du premier) publié peu après  dans la Revue de l’ISMEA Economie Appliquée, Tome L, 1997, n°3), Ce ‘retour’ voudrait contribuer à raviver l’attention des responsables des systèmes d’action collective, praticiens réfléchis autant qu’enseignants chercheurs, qui ne réduisent pas - ou plus -  la science et la politique économique à des considérations ritualisées sur les bienfaits eternels des formalismes de  l’économie de marché, à la lecture attentive les œuvres séminales de H A Simon  En commençant par exemple par sa ‘Conférence Nobel 1978’ sur l’intelligible complexité des processus de décision dans les organisations.
    Ecrit par : Jean-Robert ALCARAS, Pascal DEHAENE (†), Jean-Louis LE MOIGNE, (Colloque SASE Irvine, Cal. 1991)
  • Prétendre « manager la complexité » n’est-il pas un non-sens ?
    « Mal nommer un objet, c'est ajouter au malheur de ce monde » (A. CAMUS) - Edito 73
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis

Les nouvelles notes de lecture

  • Sacrée Croissance
    On avait souligné il y a quelques mois l’intérêt de ‘Le documentaire "Sacré croissance" de Marie-Monique Robin ’ (Journaliste d’investigation scrupuleuse et réalisatrice expérimentée) que venait de diffuser une chaîne de télévision (diffusion complétée par l’édition du DVD correspondant). L’auteure a très judicieusement « transformé l’essai » en complétant ce documentaire vidéo (fait pour l’essentiel d’entretiens très divers) par un livre documentant abondement et scrupuleusement ces entretiens et récits, chacun étant sympathiquement mis en contexte (ce sont souvent des récits d’aventures, microcosmiques à l’échelle de la Planète et des grandes institutions politiques et financières) ; récits quasi méconnus de la plupart des médias, se déroulant parfois depuis près d’un siècle (la durée de la progressive réaction des sociétés humaines à la proclamation de la ‘nécessaire réduction des humains à l’Homo Economicus’).
    Date de l'ouvrage : Février 2015
    Ecrit par : ROBIN Marie-Murielle
    Matthieu RICARD (Préface) Ed La Découverte & Arte ed. 2014, ISBN  978 2 7071 7836 3, 299 p.
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Ville Aimable
    C’est d’abord par son titre insolite que cet ouvrage collectif retient l’attention : Denis MARTOUZET, animateur de l’équipe Ingénierie du Projet d’Aménagement - Paysage et Environnement (Université de Tours ) a associé quelques chercheurs autour d’une question apparemment naïve : « La société urbaine ne peut faire l’économie de quelques questions simples à formuler. Aimez-vous la ville ? Pourquoi ? Un peu, passionnément, pas du tout ? » Et bien sûr, en guise de réponses, les chercheurs vont trouver nombre de nouvelle questions, dés que les points de vue se déplacent, du géographe au cinéaste .... : « L’universalité des affects – positifs, négatifs, toujours changeants – envers l’urbain ... suggèrent autant d’autres questions. On entre dans l’ambiance de la ville par ses différentes dimensions : urbanisme et participation, idéologies, temporalités, patrimoines, marketing urbain, cinéma et représentations mentales ou sociales, sciences morales et politiques, mais aussi le sensible et l’émotion ».
    Date de l'ouvrage : Février 2015
    Ecrit par : MARTOUZET Denis
    Ed. PUFR Coll. Perspectives Villes et Territoires , 2014, 384 p 
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Démographie et géopolitique
    En s’attachant relire avec soin les travaux scientifiques de l’historien-démographe Emmanuel Todd, et en considérant « avec circonspection et vigilance... toute affirmation procédant d’une anthropologie sociale et politique réduite à une modélisation des systèmes familiaux et de parent, Reda Benkirane va nous monter que « la vision réductrice proposée par l'étude toddienne des types de famille existant au sein de l'humanité à une portée heuristique. C'est là sa principale valeur ajoutée, elle n'apporte pas une vision complète de la société observée, mais suscite le souci de la penser autrement et de trouver de nouvelles descriptions ». Reconnaitre que nous sommes en présence de causalités non linéaires er non déterministes, n’est ce pas un exercice de bonne intelligence des la complexité des processus qui enrichit nos interprétations
    Date de l'ouvrage : Février 2015
    Ecrit par : BENKIRANE Réda
    Editions Hermann, 2015, ISBN 978 2 7056 8999 5, 148 pages
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Démographie et géopolitique
    Etude critique des travaux d’Emmanuel Todd
    En quoi des données inscrites dans la démographie et l’anthropologie sociale peuvent-elle enrichir une pensée stratégique, une géopolitique du XXIe siècle ? Réda Benkirane décortique les hypothèses de Todd sur la famille et le système de parenté lui ayant permis de développer une grille d’interprétation des rapports différentiels de puissance, de pouvoir et de croyance. S’il identifie le bien-fondé de sa méthode scientifique, l’auteur entend aussi établir un regard critique sur le caractère surdéterministe de sa théorie qui voudrait que la psyché et le devenir des peuples soient lisibles, tel un marc de café, dans les fonds anthropologiques.
    Ecrit par : BENKIRANE Réda
    Editions Hermann, 2015, ISBN 978 2 7056 8999 5, 148 pages

Les veilles du réseau

Janvier 2015

Le réseau Chemin faisant

  • Le RIC vous présente ses voeux

Les nouveaux documents du réseau

  • Les axiomatiques de la modélisation : trois études, 1980, 1988, 1992

    « Nous ne raisonnons que sur des modèles »rappelait P Valéry  qui ajoutait : « Je n’ai jamais cru aux ‘explications’…. mais j’ai cru qu’il fallait chercher des ‘représentations’ sur lesquelles on pût opérer comme on travaille sur une carte ou l’ingénieur sur épures,’etc. – et qui puissent servir à faire’ » : On se propose ici quelques réflexions anciennes sur un paradoxe masqué : Alors que l’on a consacré énormément d’efforts depuis Aristote puis Descartes  à préciser les axiomes  ‘impératifs’ sur lesquels doivent reposent logiques et syntaxes formelles qui doivent guider les raisonnements portant sur des ‘données  à fin de conclusion pour explication ou pour action, on n’accordait aucune attention axiomatique à la forme sous laquelle étaient produite et donc modélisées ces ‘données’. Suffisait-il de les tenir pour des ‘faits’ sans s’interroger sur la façon dont ces faits avaient été fait et a fortiori étaient ici présentés sous la forme de systèmes de symboles (artefacts) ? 


    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
  • La conduite des organisations contemporaines face au défi de la complexité
    Dossier MCX 31
    Actes du Grand Débat 2013 du Réseau Intelligence de la Complexité, le °06  février 2014 à Paris-Vincennes, INSEP – Institut National du Sport, de l’Expertise  et de la Performance. Débat animé par Michel Paillet avec Dominique Genelot, Hervé Gourio, Jean-Louis Le Moigne. Dossier édité par Dominique Genelot. (62 pages)
     -Pourquoi et comment la pensée complexe s’impose dans l’arsenal mental du dirigeant, face aux défis multiformes de la complexité. Les multiples irruptions de la complexité dans la responsabilité de dirigeant : illustration à travers la transformation d’une petite filiale française en un groupe mondial leader de son secteur.
    La mère des batailles mentales : passer d’une démarche cognitive analytique classique, soi-disant objective, à une conception projective  s’appuyant notamment sur la modélisation systémique.  Exemple vécu d’un pilotage pensé en tant que système : la transformation du portefeuille d’activités de l’entreprise.
     -Comment et pourquoi a été élaborée « La théorie du système général »
     -La conduite des organisations est tout à la fois un univers de contradictions, d’antagonismes et de complémentarités. Le concept de dialogique et la discipline mentale de « distinction-conjonction » sont précieux pour le dirigeant pour faire face sans réductionnisme à ces situations.
    Témoignage sur les nombreux antagonismes et contradictions auxquels un dirigeant est confronté et sur la manière de les affronter.
    Ecrit par : GENELOT Dominique
  • De quelques fondamentaux en architecturologie
    « La conception est un univers trop peu connu encore, qui justifie que l’on s’attache à tenter de le mieux connaître. Et la distinction entre perception et conception est majeure à cet égard : on ne peut percevoir l’architecture qu’après qu’elle ait été conçue. »

    Cette conclusion de l’article fort judicieusement illustré que Philippe Boudon a rédigé en revenant de sa visite de la Biennale de l’Architecture de Venise consacrée aux « Fondamentaux » (à l’initiative du ‘célèbre architecte néerlandais Rem Koolhaas, curateur de la Biennale 2014 et détenteur du prestigieux Prix Pritzker 2000, enquêtant  sur les contradictions d'un siècle marqué par la perte de l'identité nationale et l'expansion de la mondialisation’) n’a telle pas une portée très générale ?

    L’expérience de l’architecte s’attachant à réfléchir les processus cognitifs multidimensionnels entrelacés des activités-de-conception qu’il met en œuvre nous incitent à ne plus réduire la conception au seul ‘résultat’, l’objet photographiable et re copiable ou re faisable. "On serait tenté de rapprocher la distinction  faite entre objet et système  de la phrase d'Edgar Morin : « Il s’agit désormais de concevoir les objets comme des systèmes. »  (La Méthode, T 1, p 100. 1977) "

    En s’interrogeant sur ‘les Fondamentaux de l’architecture-objet’, on éclaire mieux ce que peuvent être les Fondamentaux de l’architecture-processus ou mieux de l’architecturologie, et plus généralement des processus de conceptions.

    Réflexion qui incitera par surcroit à ré ouvrir ‘la Somme’ que Philippe Boudon a intitulé « Echelle(s), l’architecturologie comme travail d’épistémologie ». 
    Ecrit par : BOUDON Philippe

Les nouvelles notes de lecture

  • La beauté à la rencontre de l'éducation
    Une incursion instructive, déterminée et réjouissante dans le Monde (théâtral) de l’Éducation Elle nous entraîne en passant par des foyers, des logis, des salles, des coulisses et des scènes où peuvent camper des « Personnages » : pour notre agrément et pour un rebondissement dans nos méditations sur l’Enseignement ...
    Date de l'ouvrage : Janvier 2015
    Ecrit par : TOULET Elisabeth
    Ed. L’Harmattan, 2014
    Note de : De PERETTI André

Décembre 2014

Les veilles du réseau

  • Une thèse originale sur l’ingénierie système relativisée

    Henri Boulouet, Ingénieur chez PSA a soutenu avec succès une thèse originale sur l’Ingénierie Système Relativisée (ISR) et sur ses apports dans le domaine de la conception d’artefacts. L’originalité de cette contribution tenant à la formalisation des ‘rôles descriptionnels’ de la Méthode de Conceptualisation Relativisée (MCR). Le déploiement de la méthode de conceptualisation à une méthode de conception en ingénierie industrielle renouvelle ici les classiques méthodes dites d’ingénierie système qui sont souvent des méthodes d’analyse classiques même quand elle portent sur de grand nombre de composant

Novembre 2014

Le réseau Chemin faisant

Les nouveaux documents du réseau

  • Vous avez dit « systémique » ?
    "Qu’est-ce qu’un système ? Et d’abord qu’est ce qu’il n’est pas ? Il ne s’agit pas d’un ensemble" P A Weiss, 1971. Le mot ‘systémique’ n’est-il pas devenu un mot fourre-tout dans lequel chacun met de ce qu’il veut, compromettant ainsi une communication réflexive.  
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
  • André de Peretti, le gai savoir au cœur des arts et des sciences.
    documentaire vidéo
    Nous sommes particulièrement heureux de présenter sur le site ce documentaire video original consacré à Andre de Peretti que nombre de nos amis du Réseau Intelligence de la Complexité – MCX-APC’ ont rencontre au fils de nos activités.  Le documentaire est disponible sur https://vimeo.com/111609771.

    Ecrit par : Camille Duwez, Perrine Lauras et Emilien Maignaud, et Co-réalisé par Pascal Bouchez
  • La complexité appelle la stratégie
    Il n'y a que la stratégie pour s'avancer dans l'incertain et l'aléatoire
    Entre les consignes qu’on devrait appliquer les yeux fermés et les improvisations réfléchies qu’on pourrait élaborer de façon tâtonnante en fonction du contexte, la conduite des actions collectives en situation de crise oscille sans qu’on puisse proposer la ‘bonne’ solution. Ne sommes-nous dans de tels cas confrontés à une situation perçue complexe ? La tentation est grande alors d’en appeler aux théories dites de la complexité.  Mais nous rappelle d’avance Edgar Morin « La complexité n’est pas un trousseau de clés que l’on peut remettre à toute personne méritante qui a engrammé les travaux sur la complexité. Le problème de la complexité n’est pas de formuler des programmes que les esprits peuvent mettre dans leur ordinateur mental ; la complexité appelle la stratégie...
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis

Les nouvelles notes de lecture

  • Une question de taille
    Un livre profond qui creuse une question majeure trop peu étudiée, la question de la taille, soit l’impact du facteur dimension dans les organisations humaines, les équipements - urbains notamment -, les aménagements, mais aussi les nations et les États.
    Date de l'ouvrage : Novembre 2014
    Ecrit par : REY Olivier
    Stock, 2014, ISBN 978-2- 234-07765-2
    Note de : ADAM Michel

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Réinventer l'entrepreneuriat pour refonder l'entreprise
    (2° édition complétée)
    Un ouvrage riche d'une alternance concrète et conceptuelle, un livre passerelle qui plaide pour la coopération et le métissage dans une économie devenue plurielle. Un regard nouveau en complexité pour refonder l'entreprise dans une économie plus solidaire, ouverte et régénerante
    Ecrit par :
    Préface de Claude ALPHANDERY  Ed l’Harmattan, 2014  ISBN : 978-2-343-04621-1  2014. 
  • Au rythme du monde
    Un demi-siècle d’articles dans Le Monde
    « ...La surprise nous oblige à réviser nos systèmes d’explication qui ne l’avaient pas prévue, de penser à ce qu’elle signifie de nouveau, et éventuellement ce qu’elle annonce pour le futur. La surprise est donc vitalisante pour la pensée. J’avais l’opportunité, dans ces articles à chaud, d’affronter la complexité des phénomènes et, contrairement aux tendances dominantes en journalisme comme en sociologie, de relier des données séparées dans des compartiments clos, de révéler les ambivalences, les contradictions du phénomène ou de l’événement, afin d’élaborer une compréhension pertinente. C’était là aussi ma façon de lutter contra la pensée réductrice et disjonctive qui hélas demeure plus que jamais hégémonique. ... »
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Ed.  Presses du Chatelet, 2014, ISBN 9782845925854, 497 pages 

Les veilles du réseau

  • La Chaire EDGAR MORIN de la COMPLEXITE annonce le lancement du MOOCS L'avenir de la décision : connaitre et agir en complexité

    La vocation du MOOC “L’avenir de la décision : connaître et agir en complexité”, est de vous aider à prendre conscience des enjeux de la complexité, pour vous, pour votre organisation et pour la société.  Ce MOOC est produit par la chaire Edgar Morin de la complexité de l'ESSEC, soutenue par Orange. Il a été conçu, dans un esprit transdisciplinaire. Lire la suite...

  • Le documentaire "Sacré croissance" de Marie-Monique Robin

    (passé initialement sur Arte 04 11 14), voir le DVD et le Blog de MM Robin  où l’on trouve la bande annonce qui fait percevoir la diversité des initiatives et des échanges activant les questionnements du type ‘Pourquoi pas ?’ Plutôt que de dénoncer la mécanique infernale de la croissance exponentielle des PIB, ne peut-on explorer le champ des possibles ?: La planète terre recèle de multiples initiatives viables, que visitent ici les reportages et que discutent les entretiens présenté dans ce documentaire : On se met à imaginer très concrètement des solutions pour un changement de paradigme économique, écologique, social qui ne sont pas seulement rêvées mais vécues et viables, régénérantes. Penser et agir en reliant sans disjoindre, reconsidérer les problèmes en les délibérant avant d’appliquer des solutions dont on ignore les motivations :régénérer plutôt que croître. 

  • 1984-2014 : l’Institut de Santa-Fé fête ses 30 ans en s’affichant pionnier de « la science des systèmes complexes adaptatifs »

    L’événement mérite en effet que l’on y prête attention, en tentant de le resituer dans ses contextes culturels sociétaux et scientifiques : 1984, n’est pas ici le titre du célèbre roman de G Orwell prophétisant le règne de Big Brother et le monopole universel de la Novlangue. C’est l’année de naissance aux USA de l’Institut de Santa Fé dédié alors à ‘la Nouvelle science de la complexité’. 

Octobre 2014

Les nouveaux documents du réseau

Septembre 2014

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Enseigner à vivre. Manifeste pour changer l’éducation
    Ce livre prolonge une trilogie vouée, non tant à une réforme de notre système d’éducation, mais à son dépassement, terme qui signifie non seulement que ce qui doit être dépassé doit être aussi conservé, mais aussi que tout ce qui doit être conservé doit être revitalisé. Il oblige à repenser non seulement la fonction, je dirais même la mission enseignante, mais aussi ce qui est enseigné.
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Ed. Actes Sud - PlayBack, Coll. Domaine du Possible, 2014,  ISBN 2330034326, 130 pages. 

Août 2014

Les nouveaux documents du réseau

Les nouvelles notes de lecture

  • Learning From leonardo decoding the notebooks of a genius
    S’attacher à interpréter les quelques 6000 pages des CARNETS de Léonard de Vinci de façon à s’exercer soi même à ‘comprendre comment notre esprit fonctionne’(le célèbre projet de P Valéry) est un exercice qui peut-être aisé autant que passionnant dés lors que quelques lecteurs érudits et eux même passionnés ont pour nous balisé le chemin et facilité les accès à bon nombre des pages. L’auteur du ‘Tao de la physique’, qui dans les années 70 activa les premières controverses sur ‘le mysticisme quantique’, est depuis 2007 (‘The science of Leonardo) un de ces guides. Son nouvel ouvrage, est centré sur une lecture investigatrice et richement documentée de nombre des pages des Carnets de Léonard.
    Date de l'ouvrage : Août 2014
    Ecrit par : CAPRA Fritjof
    Ed. Berrett-Koehler Publishers,2013, ISBN 978 160994989 1, 380 pages
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Réapprendre à coopérer Abécédaire
    Dans un contexte où le travail-emploi est synonyme de mal-être et de désarroi, où les « marchés » et quelques très grandes entreprises sont plus influentes que bien des États, la coopération apparaît comme une voie essentielle pour retrouver les bénéfices d’échanges économiques, sociaux et culturels plus satisfaisants. Et si l’on réapprenait à coopérer ? A travailler ensemble contre la violence, le stress et les effets les plus néfastes de la (dé)structuration sociale, économique et environnementale actuelle…
    Date de l'ouvrage : Août 2014
    Ecrit par : GOUIL Hervé
    Editions Yves Michel, 2010, ISBN 978-2-913492-85-1, 196 pages
    Note de : ADAM Michel

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Les veilles du réseau

  • Sur le concept de Processus

    Sur le concept de Processus « Notre entêtement à simplifier le processus bloque la situation, le système est encore plus difficile à interpréter. … ». Le processus qu’explorent, en général à des fins thérapeutiques, les animateurs du GRAPsanté, est le processus physiologique par lequel les phénomènes physico-chimiques de la perception auditive se transforment en entendements humains. Processus que l’on n’osait guère interpréter dans sa complexité et que l’on s’attachait à ‘réduire en autant de parcelles séquentielles qu’il se pourrait’ sans pourtant parvenir à mieux l’expliquer.  La suite...

  • Genèse et navigations du « groupe Emergence »

    En 2004, à l’initiative de deux amis qui s’intéressaient à ‘la Systémique et aux sciences de la complexité’), s’auto-éco organisait quasi spontanément à Paris un groupe de réflexion qui s’intitula ‘Le Groupe Emergence’ : Son activité majeure portant sur la préparation et l’organisation de studieuses réunions autour d’un thème présenté par un membre du groupe ou par un ‘expert compétent’  Assez vite se forma ainsi un modeste Site interne qui permettait de garder traces des échanges de ce virtuel ‘Common’ original, mettant en commun le processus d’élaboration et le résultat patrimonial de ces navigations collectives, chaque réunion mensuelle se construisant autour d’un thème préparé. Dix ans après, l’émergence du Groupe fait à son tour émerger... La suite...

  • Construire le capital immatériel des territoires

    « ../ Les Etats d’un côté et les grandes entreprises de l’autre ont été les acteurs pivot de l’économie au 19e et au 20e siècle. Chacun dans son domaine, l’Etat pour les régulations « horizontales » et la grande entreprise pour les régulations « verticales », ils disposaient d’atouts incontestables pour organiser autour d’eux l’économie et même la société. Or ce n’est plus le cas au 21e siècle. Ni l’un ni l’autre n’est véritablement en mesure d’assurer la cohérence entre l’économie, la société et l’environnement. Progressivement ils passent du statut de solution au statut de problème. Quels seront les acteurs pivot qui s’y substitueront ? … »
    Dans une tribune de la Newsletter du Labo de l’ESS du 10 juillet 2014, Pierre CALAME présente, sous le titre  « L’économie sociale et solidaire : un moyen privilégié de construire le capital immatériel des territoires »des réponses argumentée éclairant les enjeux d’une politique de civilisation qui concerne tous les citoyens. « … Qu’est-ce que le capital immatériel ? En deux mots, le résultat d’un long apprentissage dans la manière qu’ont les différents acteurs d’un territoire de coopérer pour faire face à de nouveaux défis. C’est ce capital immatériel qui est par exemple au cœur des fameux « districts industriels » d’Italie du Nord : c’est l’habitude de la coopération entre des petites et moyennes entreprises et avec des centres de formation ou des collectivités publiques qui ont permis à ces entreprises, dont chacune prise isolément aurait été confinée à un marché local, d’aller à l’exportation. Ce que l’on a appelé en France les systèmes productifs locaux procèdent de la même idée ….             …. Les entreprises de l’économie sociale et solidaire, depuis les mutuelles d’assurance jusqu’aux crèches parentales, ne sont rien d’autre que des apprentissages de la coopération appliqués à différents domaines. … »

  • l’associazione italiana di epistmologia e metodologia sistemiche

    Une sympathique coopération avec l’associazione italiana di epistmologia e metodologia sistemiche (A.I.E.M.S), se développe depuis 2013. Cette association, s’est constituée en 2008 autour du projet de développement des cultures et des pratiques professionnelles des méthodologies systémiques attentives à leurs enracinements épistémologiques. 

  • Congrès international VI sur la transdisciplinarité, la complexité et l'éco-formation en octobre 2014

    Chasqui n° 11, la Lettre de la Comunidad de Pensamiento Complejo annonce dans son N° d’aout (Boletín bimestral. Año 2 - Número 11 - Agosto de 2014) plusieurs des manifestations organisée  en Amérique du Sud dans  les prochains mois par la CPC. En particulier  du 23 au 25 Octobre 2014, le Congrès international VI sur la transdisciplinarité, la complexité et l'éco-formation  organisé à Lima, Pérou par le Congrès péruvien de la pensée complexe et des Sciences complexité ": Routes pour transformation de l'éducation;  (Institut péruvien de Edgar Morin Pensée Complexe IPCEM  Universiades Ricardo Palma. Outre Edgar Morin, P L Sotolongo, Carlos Maldonado, Gaston Pineau, Pascal Galvani,  Maria Antonia Pujol, etc...de nombreuses personnalités interviendront lors de ces journées. 

  • L’humanisme confronté au réductionnisme

    L’humanisme confronté au réductionnisme sera-t-il ré humanisé par le ‘Faire Ensemble’ dont l’équipe d’E Ostrom (Working Together - Collective Action, The Commons, and Multiple Methods in Practice) nous montrait les vertus en explorant l’aventure millénaire des ‘Commons’ ? C’est le vœu que formule  Evelyne Biausser dans cet article qu’elle publie sur son site : Le diagnostic, riche en images, est, comme chaque fois qu’il faut explorer les arcanes du réductionnisme aujourd’hui, décourageant. Mais il suscite in fine une prescription bienvenue, celle du ‘faire ensemble’, illustrée par quelques exemples tels que celui de la conception construction du MUCEM (Marseille).   Lire la Suite...

Juillet 2014

Les veilles du réseau

Juin 2014

Les nouveaux documents du réseau

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Mastère spécialisé éco-ingénierie
    Concevoir et piloter des projets dans l'interdisciplinarité et dans la perspective du développement durable
    Le mastère spécialisé éco-ingénierie ouvrira à la rentrée 2014. Il s'agit d'une formation inédite élaborée et portée conjointement par les 7 écoles de l'INP Toulouse, dont les spécialités couvrent le spectre des thématiques environnementales. Cette formation interdisciplinaire est dispensée par des professionnels et des enseignants-chercheurs de l’INP Toulouse, experts dans leur domaine.
    Ecrit par : INP Toulouse , INP Toulouse , INP Toulouse
    Une formation inédite co-accréditée par les 7 écoles de l’INP Toulouse

Les veilles du réseau

  • Se relier est notre commun

    Se relier est notre commun : Le titre de l’editorial de février 2014 du site de l’Alliance Terre Citoyenne incite à un moment d’attention ; « Edito tissé d’entrelacs (de multiples liens HT) incitant à se demander quel est le dénominateur de la  thématique des biens communs. Est-ce que ce sont ‘des biens’, objets externes à nous-mêmes qu’il nous faut préserver pour assurer notre survie ? Ou notre capacité à  ‘faire en commun’ »? Les illustrations très actuelles évoquées au fil de la lecture permettent « de croiser un ensemble d’initiatives stimulantes même si leur enchaînement rapide ne laisse pas toujours le temps de mesurer complètement l’importance de chacune. »On verra par exemple émerger l’idée d’essayer d’associer un « enjeu social d’envergure aux enjeux technologiques dans la co-conception d’un produit dont la finalité est d’abord solidaire. La Voie Bleue, née après 3 ans d’incubation dans l’association Plancton et Innovations s’attache à la conception ouverte d’appareils de production domestique de spiruline pour permettre à chacun de mieux s’alimenter par l’autoproduction d’un bien alimentaire de grande qualité ».

Mai 2014

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Les veilles du réseau

  • Le programme 2014 des Colloques du CCI Cerisy

    Le programme est disponible : Nombre d’entre eux intéresseront nombre de nos correspondants, citons notamment ,du 21  au 28 juin le Colloque  Figures de l'autotranscendance. Pour une Société de l'Ouroboros Direction: Henri ATLAN, Jean-Pierre DUPUY, Alexei GRINBAUM.

  • Du savoir (knowledge) au savoir en train de se faire (knowing)

    Un ami du Réseau a aussi repéré dans un récent numéro du magazine "Usbek & Rica", (n°8, janvier-mars 2014, p 21), un court entretien de Yann Moulier Boutang, économiste, directeur de la revue Multitudes intitulé: "L'USINE DU FUTUR? L'UNIVERSITE" Une interpellation un peu trop binaire, un ton de prédiction un peu trop déterministe, mais qui a le mérite de mettre en valeur la progressive prise de conscience de nos conceptions de la Connaissance : longtemps entendu comme un ‘produit’ (ou un état’ ou un ‘résultat) acquis, pouvant être tenu pour ‘donné’, nous parvenons à l’entendre comme un ‘processus’, celui de sa permanente régénération dans et par les interprétations-appropriations que chacun s’en forme… : du savoir (knowledge) au savoir en train de se faire (knowing).  Encore faut-il que les économistes de ne persistent pas à représenter l’aventure de la connaissance par  ce qu’ils savent mesurer dans les échanges du monde du business !    "Nous sommes passés d'une économie du savoir (knowledge) à une économie du savoir en train de se faire (knowing). On ne vend plus de produits, mais des processus, des procédures, de l'intelligence. Ce qui compte, c'est l'apprentissage, la transmission, la coopération, le care... Toutes ces choses un peu subtiles qui sont désormais au cœur de la valeur et de l'innovation. C'est un renversement radical pour le business, mais qui fait face à des résistances culturelles importantes. Les polytechniciens français, par exemple, sont toujours formés "produit" et "technologie", ils évoluent dans les mêmes processus industriels qu'au temps de Saint-Simon. La Chine est en train de passer du "made in China" au "designed in China", de la fabrication à la conception. Pendant ce temps là, la France fait le chemin inverse...A l'avenir, la part de la production matérielle va continuer à diminuer. Et elle finira par se stabiliser pour représenter plus que 10% de la valeur économique globale. Tout le reste se jouera dans les usines du futur : les universités. Qu'est ce qui fonde la puissance américaine? Aujourd'hui, ce n'est plus General Motors, mais Stanford et le MIT."

  • Vous avez dit ‘big data’ alors : Comment « traiter » les données sans que ce traitement ne neutralise leurs virtualités émergentes ?

    Un des amis actifs du Réseau Intelligence de la Complexité nous permet de repérer plusieurs articles de la Revue Multitude qui retiendront l’attention dés lors que l’on souhaite être attentifs à ‘la gestion de l’attention’ : TRAITER LES DONNÉES : ENTRE ÉCONOMIE DE L'ATTENTION ETMYCÉLIUM DE LA SIGNIFICATION, de Yves CITTON  (Assoc. Multitudes | Multitudes 2012/2 - n° 49 pages 143 à 149). On reprend ici l’introduction qui présente la problématique d’ensemble, puis le § qui présente ‘le modèle du mycélium’ . Lire la Suite.

  • On Seven Complex Lessons in Education for the Future

    Notre ami Alfonso MONTUORI avait réalisé le 14 nov 2011 une brève interview d’Edgar MORIN sur le thème des ‘Sept leçons pour l’éducation du futur’. Il a eu l’excellente idée de sous titrer en anglais cette vidéo et de l’installer sur le site  youtube de WISE (World Innovation Summit for Education).       
    Excellente occasion de rendre aisément accessible en langue anglaise une présentation d’un des thèmes majeurs de l’œuvre d’Edgar MORIN, celui des références constitutives de l’éducation humaine : apprendre à vivre et à vivre ensemble. La même page youtube  propose au navigateur plusieurs autres vidéos d’entretiens et de brèves conférences d’Edgar MORIN sur quelques uns de ses thèmes familiers tels que Ce qui ne se régénère pas dégénère 

  • La lettre de l'AFSCET Num 11

     La lettre de l’AFSCET (n° 11), Mai 2014, apporte de nouvelles informations intéressantes, notamment : Un focus sur René GIRARD proposé par Gérard DONNADIEU : L’audio-livre "Comprendre René Girard" qu’il vient de publier chez Saint-Léger Editions. Cet audio-livre présente une lecture systémique de la théorie socio-anthropologique de René Girard. … La parution de "La Cybernétique. Information et régulation dans le vivant et la machine" par Norbert WIENER, 2014, Editions du Seuil, (traduction par Ronan Le Roux, Robert Vallée et Nicole Vallée-Lévi), de "Cybernetics or control and communication in the animal and the machine" (première édition, Hermann, Paris et The MIT Press, Cambridge (Massachusetts) 1948, seconde édition (augmentée), The MIT Press, 1961 .

  • Les annonces de l'AFSCET

    L'Association Française de Science des Systèmes (AFSCET) a mis a jour les annonces sur son site  http://www.afscet.asso.fr/ La fiche est également accessible ici : Voir notamment -Les Journées de travail de l'AFSCET à Andé  samedi 31 mai - dimanche 01 juin 2014 En hommage à Elie Bernard-Weil, sur le thème  "l'Ago-Antagonisme Aujourd'hui". -.Le Congrés Ingénierie Grands Projets et Systèmes Complexes  Palais des Congrès d'Arcachon, 23 et 24 juin 2014. . -.Dans le cadre du colloque WOSC-UES à Valencia du 15 au 17 octobre 2014, l'AFSCET organise deux symposia: L'homme acteur de sa survie et de l'évolution des écosystèmes
    Modélisation mathématique des systèmes complexes.

  • A-t-on scientifiquement tort de dire « non à une économie de l’exclusion et de la disparité sociale » ?

    Si l’on en croit le Directeur du Centre de Recherche de l’ESSEC, Radu Vranceanu, docteur en science économique, et son collègue Marc Guyot, professeur d’économie dans cette  même école, (dans un article de LA TRIBUNE, 02 04 14 intitulé ‘’Le pape François se veut clairement anti-libéral, au nom du respect de la personne humaine. Il a tort, voici pourquoi’), le Pape François a scientifiquement tort de dire cela : dans son "Exhortation apostolique" du 25 novembre 2013, il exposerait des positions économiques qui seraient ‘clairement antilibérales, sans doute parce que deux paragraphes sont intitulés "Non à une économie de l’exclusion" et "Non à la nouvelle idolâtrie de l’argent". Chacun pourra consulter l’argumentation historique sommaire de ce procureur rédigées sur deux petites pages. On n’aurait pas prêté attention à ce billet s’il avait été rédigé par … la suite...

Avril 2014

Les nouveaux documents du réseau

Les veilles du réseau

Mars 2014

Les nouvelles notes de lecture

  • Le grand Paris. Premier conflit né de la décentralisation
    Comment concevoir le Grand Paris ? Cette question a suscité une vaste littérature dans laquelle se sont associés géographes urbains, architectes, urbanistes, économistes et autres représentants de disciplines diverses, sociologie ou écologie par exemple. On ne s’est guère posé la question de ce que conception voulait dire. La distinction entre analyse et conception reste l’impensé de démarches qui ont associé diversement des représentants de l’analyse, au sein desquels on peut situer les géographes, et ceux de la conception – mais ils disent plutôt projet – parmi lesquels se rangent les architectes. Or l’association de représentants des sciences humaines dans des équipes dirigées par des architectes a suscité de vives réactions, même si, finalement, des chercheurs se sont associés à ces équipes, sans être conscients du problème épistémologique que posait la conjonction au sein de telles équipes, de deux modes de pensée qu’il conviendrait de distinguer, analyse d’un côté, conception de l’autre
    Date de l'ouvrage : Mars 2014
    Ecrit par : WIEL Marc
    L’Harmattan, 2010, ISBN 978-2-296-13180-4, 236 p.
    Note de : BOUDON Philippe
  • Galilée, critique d’art
    Que Galilée soit souvent considéré comme l’initiateur de la science moderne, personne ne l’ignore. Mais qu’il ait pu être d’abord plus intéressé par l’art que par les mathématiques, jusqu’à ce qu’un historien de l’art aussi fameux que Erwin Panofsky puisse en parler comme d’un critique d’art, qu’il ait pu être « s’il faut en croire ses biographes, porté bien d’avantage à l’étude de la peinture qu’à celle des mathématiques », voilà ce qu’apprend l’étonnante publication qui pour titre Galilée, critique d’art. Art et science s’y côtoient.
    Date de l'ouvrage : Mars 2014
    Ecrit par : PANOFSKY Erwin , KOYRE Alexandre

    (Traduction, présentation et Préface de Nathalie HEINICH

    Ed. Les impressions nouvelles, coll. Bibliothèque d'un amateur, 2001, ISBN 2-906131-26-1,  117 p.
    Note de : BOUDON Philippe

Les veilles du réseau

  • Colloque " AVEC EDGAR MORIN : COMPLEXITE, CITOYENNETE, ADDICTIONS, RESEAUX" le vendredi 4 avril 2014 proposé par l'atelier-forum MCX N°20

    Le vendredi 4 avril 2014, de 9h00 à 17h00, à l'Espace Lino Ventura de Garges-lès-Gonesse (95) Le programme détaillé de  ce Colloque organisé par François PISSOCHET (animateur de l’Atelier de veille MCX-20 – ("Complexité des Systèmes sanitaires et sociaux)  et par le Réseau PASS (Prévention, Accompagnement, Solidarité, Santé) présente le projet de cette Rencontre :  Les professionnels qui interviennent dans le champ sanitaire ou social baignent dans un océan de complexité :
    Complexité du contexte socio-économique qui prône l’hyperspécialisation des dispositifs, des compétences, au détriment d’une vision globale.
    Complexité des situations des usagers qui interpellent nos compétences, mettent à l’épreuve nos modes traditionnels d’accompagnement ;
    Complexité humaine qui déconcerte et déstabilise les professionnels ; Notre propre complexité qui induit nos positionnements personnels et professionnels
    Edgar MORIN nous invite à questionner notre approche de la réalité, nos connaissances, notre humanité, notre engagement éthique. Face à l’incertitude, l’imprévisible, le complexe, l’irrationnel, … il nous faut « travailler à bien penser ». C’est nous proposons de revisiter les concepts de CITOYENNETE, d’ADDICTIONS, de RESEAUX.
    Comment aider les usagers à sortir du rôle réducteur que l’organisation sanitaire ou sociale, nos institutions, notre propre approche, leur assignent, pour, dans une démarche solidaire, leur permettre de (re)trouver toute leur humanité citoyenne ?

Février 2014

Le réseau Chemin faisant

  • Le grand débat a eu lieu le 6/2 à l'INSEP

Les nouveaux documents du réseau

  • MEMORIAL Georges LERBET
    Notre ami Georges LERBET, un des tous premiers co-fondateurs de l’AE-MCX dès notre rencontre en 1991 au département Sciences de l’Éducation de l’Université François Rabelais de Tours, nous a quittés le 20 octobre 2013 foudroyé par une crise cardiaque, lors d’une marche avec sa femme dans sa campagne d’Argenton-sur-Creuse. Georges fut pendant 15 ans l’un des animateurs les plus actifs et les plus stimulants de notre Réseau, le nombre de ses contributions en témoigne, mais ne suffit pas à exprimer la richesse des innombrables rencontres qu’il savait partager avec tous ceux qui l’approchait.
    Ecrit par : CLENET Jean, AMBROSIO Teresa, LE MOIGNE Jean-Louis

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Exercices citoyens de veille épistémologique
    « Tous les citoyens, scientifiques et praticiens, ne doivent-ils pas s’interroger sur la légitimité socio-culturelle des connaissances scientifiques que chacun produit, actionne et enseigne ? L’exercice de la critique épistémologique des connaissances appelle l’explicitation des hypothèses, des points de vue et des intentions : « Ce qui est en jeu, ce que sont les enjeux, dans la constitution des connaissances valables ».
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
    Ed L’Harmattan, collection INGENIUM 2014, ISBN : 978-2-343-02050-1, 214  pages 
  • Notre Europe
    Décomposition ou métamorphose
    "Dans un sens, ce livre prolonge et actualise mon Penser l’Europe (1984) ainsi que Barbarie et culture européennes (2005). Mais il s’agit surtout d’une « repensée de l’Europe » en notre époque de crises conjuguées, dont la crise multidimensionnelle de l’Europe, en une grande crise de l’humanité qui n’arrive pas à se constituer en humanité"
    Ecrit par : CERUTI Mauro, MORIN Edgar
    Fayard, 2014, ISBN : 9782070325849, 128 pages 

Janvier 2014

Le réseau Chemin faisant

  • Le R.I.C vous souhaite ses meilleurs voeux...

Les nouveaux documents du réseau

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Les veilles du réseau

  • Un Séminaire Pilote de Formation de formateurs à « L’AgirÛPenser en Complexité » Toulouse, 27-28 mars 2014.

    L’Institut National Polytechnique de Toulouse - Direction de la Formation Continue a pris l’initiative d’organiser sur deux jours ce séminaire pilote de formation de formateurs à ‘L’AgiróPenser en Complexité’ : Sur ce thème, l’équipe d’animation du Réseau Intelligence de la Complexité a travaillé depuis deux ans à élaborer un ‘Module’ destiné à servir de support d’animation  de ‘formation en présentiel’ puis ultérieurement de ‘e-formation interactive en ligne’.

     Ce Module APCxt sera expérimenté  (sous forme condensée) lors du Séminaire  Pilote ouvert que l’INP-Toulouse organise les 27 -28 mars 2014, animé par Georges Garcia et Jean-Yves Rossignol, avec la participation de quatre autres des concepteurs du module , Michel Adam, Marie José Avenier, Philippe Fleurance et JL Le Moigne. (Nombre de participants limités pour faciliter les interactions)

    L’AgiróPenser en Complexité’ est  présenté dans les termes suivant sur le site de l’INPT-FC :   

    « C’est représenter et modéliser la situation dans laquelle on intervient en prenant en compte nos intentions ; raisonner (argumenter et délibérer) de manière intelligible sur des modèles, afin d’élaborer des moyens d’actions possibles, en restant attentifs à la ré-adéquation permanente des fins et des moyens. Dans leurs pratiques respectives, les ingénieurs, les consultants, les responsables de projets, les chercheurs spécialisés, etc., sont souvent confrontés à la difficulté de prendre en compte des principes comme ceux du développement durable, où il s’agit de penser les questions économiques, sociales et environnementales de manière intégrée et en synergie. 

    Un schéma directeur peut entrelacer l’expérience et la réflexion des ingénieurs, des chercheurs et des responsables d’action citoyenne, qui se sont attachés à transformer ces expériences (pragmatique) en connaissances (épistémique), c'est-à-dire en science avec conscience (éthique civilisatrice, responsable et solidaire). »

    On trouve le programme détaillé, les modalités de préinscriptions - règlements et de participations détaillées ici : la page suivante du Site de l’INPT  

  • L’épistémologie complexe d’Edgar Morin

    Un site de mutualisation et collaboration libres et gratuites en didactique des langues-cultures, animé par le Pr Christian Puren, mérite le détour même si l’on n’est pas en situation professionnelle d’enseignement du Français Langue Etrangère. Situation que chacun perçoit aisément dans son étonnante diversité. Répondant initialement à de nombreuses sollicitations de type méthodologique (‘Comment faire,  quand … ?), les nombreux travaux et documents régulièrement diffusés par ce Site témoignait d’un effort pour aborder de plus en plus les questionnements épistémologiques et déontologiques sinon éthiques. On y rencontre en particulier un chapitre consacré à une lecture de quelques grands textes d’Edgar MORIN  qui s’avère trés rafraichissante ; On trouver en particulier  dans un texte intitulé « La didactique des langues étrangères à la croisée des méthodes. Essai sur l’éclectisme » dans une deuxième partie ‘LA DIDACTIQUE DES LANGUES FACE À L’ÉCLECTISME’,  une présentation de «  La nouvelle épistémologie. Les remaniements épistémologiques dans la science contemporaine » et à «  L’épistémologie complexe d’Edgar Morin » que l’on ne trouve pas fréquemment dans les textes francophones consacré à l’enseignement. »  

  • The 9th Meeting of the European Union of Systems - UES

    Cette rencontre se tiendra à Valencia (Espagne) les 15-17octobre 2014, en coopération avec la WOCS, sur le thème « Globalization and Crisis Complexity and governance of systems ».  Les organisateurs precisent : The main aim of the systemic debate is being focused on the “World System” and its governance considering its complexity, and framing the discussion according to its social, economic, political, organisational, historic, demographic and cultural implications. Puis ils ajoutent: ”All of this, without ignoring the methodological factors belonging to the system science.” Apparemment cette précision de conclusion semble indiquer que cela n’allait pas de soi. En revanche, il ne semble pas nécessaire de s’attacher à la critique épistémologique guidant la légitimation socio culturelle des résultants des travaux exposés Dans le cadre du colloque WOSC-UES à Valencia du 15 au 17 octobre 2014,  l'AFSCET organise deux symposia: L'homme acteur de sa survie et de l'évolution des écosystèmes  et  Modélisation mathématique des systèmes complexes.

Décembre 2013

Le réseau Chemin faisant

  • Annonce du Grand Débat du RIC

Les nouveaux documents du réseau

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Les veilles du réseau

  • Groupe AX-SHS : L’homme au cœur des sciences proposé par l'atelier-forum MCX N°0

    C’est sous cet intitulé que se présente désormais le Groupe ‘Sciences de l’homme et de la société’ de l’AX (Association des anciens élèves de l’Ecole Polytechnique)  par un article publié par ‘La Jaune et la Rouge’ (novembre 2013): Il s’agit de prendre acte de ce que toutes les sciences produites par l’homme sont et doivent être humaines’ précise son président Michel Paillet, (X 92, membre du Conseil de l’AE-MCX). Dans un bref entretien ‘Eclairer les transitions’ (complété par trois témoignages de membres du Groupe), il propose en particulier quelques verbatim des débats du groupe qui illustrent l’argument, tels que : La connaissance n’est pas dissociable du vécu expérimental’ ; ou : Il s’agit de passer d’un critère de vérité objective à celui d’une représentation intelligible et projective.

  • La Science bien commun de l’humanité ? : C’est possible

    Le Lettre de ‘l’Alliance Internationale Terre Citoyenne (nov 2013) rend compte des travaux de la ‘Rencontre de Guérande’ de l’Université Internationale Terre Citoyenne (UITC) sur le thème de la gestion en bien commun des ressources territoriales ? Ce qui a permis de mettre en valeur la notion des biens communs qui peut également s'appliquer à la connaissance, aux savoirs et au patrimoine universel. La science, plus qu'un bien public, doit être considérée comme un bien commun de l'humanité, ce qui implique de la protéger des intérêts économiques dont elle se régit actuellement.

  • La démarche clinique : une façon de pratiquer et penser la recherche autant que la formation

    Le site PedagoPsy.eu animé par Jacques Nimier se présente comme une  ‘Encyclopédie de la psychopédagogie’ en permanent déploiement : en nov-déc.2013,il propose en particulier un regard neuf sur la formation à la clinique des enseignants. Mais la démarche clinique apparait vite comme concernant pratiquement toutes les activités humaines. On trouve en particuliers de larges extraits de l’article de M. LANI BAYLE Aux origines de la démarche clinique... qui propose d’entendre la démarche clinique par la formation d'un savoir nouveau à la faveur d'une relation dialoguante et questionnante entre deux ou plusieurs personnes’. Que peut-on dire alors de notre propre formation à la démarche clinique ?

  • Epistémologie des pratiques proposé par l'atelier-forum MCX N°27

    Sous ce titre Evelyne BIAUSSER, l’animatrice de l’Atelier MCX 27 (‘Complexité, Communication et Culture’ présente le Site dont elle a renouvelé la présentation par un vivifiant prélude en trois volet : « Mon rôle de Consultante/Enseignante, m’a procuré le riche support de la pratique, sans lequel je ne me serais jamais essayé à relier « penser pour faire »  et « faire pour penser ». Cheminement  qui m’a m’ouvert ce domaine particulier, que je nomme ‘L’Epistémologie des pratiques’ »  Exploration qu’elle poursuit en 2013 en méditant sur et par l’art fractal du peintre Jean-Claude Meynard ; ‘Je ne suis pas critique d’art, à peine un peu philosophe…donc je m’engage dans le défi qui n’est pas pour me déplaire : traduire la complexité par l’expression artistique, et l’expression artistique par la pensée complexe morinienne !’

  • Education et humanisation. l’école a l’ère de la mondialisation proposé par l'atelier-forum MCX N°6

    Les contributions au  COLLOQUE DU COLLECTIF ECOLE CHANGER DE CAP, qui s’est tenu à Paris, 2 octobre 2013, Paris  sous le haut-patronage de l’UNESCO, et sous l’égide de Jacques DELORS et d’Edgar MORIN peuvent maintenant être accessibles grâce aux vidéos que publie le site du Collectif.             ‘Les apprentissages bons pour l’école le demeurent pour la vie : « apprendre à connaître, apprendre à faire, apprendre à se connaître, apprendre à vivre ensemble ». :  ‘Les quatre voies d’une « éducation humanisante » (J Delors) par Les sept savoirs pour l’éducation du Futur’ (E Morin)’ furent les viatiques de cette Rencontre Parmi les quinze enregistrements Vidéo des quinze conférences, mentionnons celle de l’exposé d’Edgar MORIN : « Pour une Culture de la « Compréhension interhumaine».

  • La fable pourrait s'appeler le colonel, le sociologue et la procédure proposé par l'atelier-forum MCX N°7

    Sous ce titre insolite, une occasion inédite d’évoquer une expérience de conduite d’une organisation active en situation toujours perçue complexe. Nous remercions FR 3 Bourgogne qui nous autorise à reprendre sur son Site ce billet présentant l’entretien qu’elle a diffusé le 21 nov 2013 avec le Colonel M. Marlot et M. Riedel (animateurs de l’Atelier de veille MCX 27, "Complexité, urgence, risques : Décisions en situation complexe - les problématiques de terrain à l’occasion de la parution de l’Essai de M Marlot  « Itinérances d'un officier de sapeurs pompiers » 

Novembre 2013

Les nouveaux documents du réseau

  • Complexité(s), lien, nœud, pli. Le mot du siècle

     Lorsque parut en 2002 la première édition de « La Complexité, Vertiges et Promesses ; 18 histoires de sciences » nous fumes nombreux à nous enthousiasmer. Ces questionnements insolites d’un anthropologue s’exerçant à la navigation dans les eaux de l’Archipel scientifique en dialoguant dans chaque ile avec un de ses ‘Témoins’, scientifique éminent, invitaient le lecteur à une forme originale de partage des connaissances, en recueillant leurs ‘histoires’ de science en action et en devenir’.

    Exploration que Reda Benkirane incite ses lecteurs à poursuivre à leur tour en s’interrogeant sur l’importance grandissante que la science prend dans nos cultures contemporaines, devenant un enjeu majeur en terme d’éthique et de citoyenneté ; La forme des entretiens permettant ainsi au lecteur de questionner en retour les scientifiques sur l’influence de nos cultures sociétales en évolution sur les développements de la science. Ainsi se peut se régénérer notre image collective de ‘l’idéal de complexité de la science contemporaines, celui de la restauration des solidarités entre les phénomènes’.

    On retrouve aujourd’hui, dans la nouvelle édition (2013) complétée par une nouvelle préface les mêmes stimulations questionnantes et renouvelantes en relisant le récit de ces ‘18 histoires de sciences’, celles que relevait déjà la Note de Lecture que publiait le Cahier des lectures MCX de notre Site en 2002. Mais aujourd’hui cet intérêt est fortement avivé par la lecture de la Nouvelle Préface que Reda Benkirane a rédigé pour accompagner la ré édition de La Complexité, Vertiges et Promesses 12 ans après. Ce texte, au titre insolite - il s’en explique- nous propose un autre regard sur la complexité, ‘un concept qui n’a pas été inventé ou produit par des concepteurs, mais qui a été choisi par ses utilisateurs et ses praticiens’ .‘

    C’est ce qui nous a incité à demander à notre ami Reda Benkirane et à son éditeur, l’autorisation de le publier sous la forme aisément accessible et diffusable  d’un ‘Document’ du Site du Réseau Intelligence de la Complexité. ‘Il n’y est question ni d’ontologie ni d’étant, mais d’un « étang » et d’un « jardin » qui donnent à voir la complexité et sa phénoménologie’’ nous prévient-il, lisant Leibniz


    Ecrit par : BENKIRANE Réda

Les veilles du réseau

  • La mission essentielle de l'enseignement est de nous préparer à vivre proposé par l'atelier-forum MCX N°6

    La cinquième édition du Sommet Mondial sur l'Innovation en Éducation (WISE 2013) organisée à Doha (29-31 octobre 2013) avec le concours actif de l’UNESCO, s’est tenue autour du thème Réinventer l’éducation pour la vie.  Plus d’un millier de participants venus de tous les continents ont ainsi été invitée à écouter la conférence inaugurale du philosophe Edgar MORIN. Les journalistes présents rapportent : « Son plaidoyer de philosophe pour une école qui enseignerait « ce qu’est l’humain », faisant fi des découpages disciplinaires, a été applaudi par le millier de personnes qui avaient fait le déplacement des cinq continents vers la capitale du petit émirat. … » (Cf la vidéo de cette séance à http://www.wise-qatar.org/content/dr-edgar-morin-0 )

  • La Revue COMPLEJIDAD

    (dirigée par la Pr Raul Motta , Buenos aires), publie dans son n°20 – (Julio - Sept. 2013) un ‘ENTRETIEN AVEC EDGAR MORIN, par  Fabrizio Li Vigni, Jean Foyer y Christophe Bonneuil, (en français) : occasion pour E Morin d’évoquer quelques réflexions et suggestion dégagées, chemin faisant au gré de diverses rencontres (principalement en France) pendant les cinquante dernières années.

  • La recherche participative comme mode de production de savoirs Un état des lieux des pratiques en France

    Cette importante étude (fort documentée), menée par la Fondation Sciences Citoyennes avec le soutien de la Fondation de France peut être sommairement présentée par cet extrait de l’introduction
    « Les décisions en matière de politique scientifique et technique ont longtemps été prises sans apport formel ou informel de la société civile, en donnant un rôle prédominant aux experts scientifiques. Ces décisions étaient basées sur l'image d'une science neutre et objective portée par le progrès, le confort matériel, la croissance (des valeurs quasi-universelles et positives) – et dépassant les controverses et les oppositions politiques.
    Un nouveau modèle de gouvernance délibératif semble aujourd’hui émerger, où les débats sortent du carcan strictement technique dans lesquels ils étaient enfermés, pour laisser leur juste place aux dimensions politiques, économiques, sociales et environnementales dans lesquels ils s’inscrivent objectivement. Placés dans la sphère publique, ces nouvelles formes de débats doivent permettre une véritable implication des citoyens. D'autres formes de savoir sont requises et doivent trouver leur place.
    Dans cette perspective, la Fondation Sciences Citoyennes définit les sciences citoyennes comme « le mouvement actuel de réappropriation citoyenne et démocratique de la science, afin de la mettre au service du bien commun ». Trois axes de travail sont au coeur de sa définition :
    « 1. l’accroissement des capacités de recherche et d’expertise de la société civile, des forces associatives, consuméristes, syndicales et citoyennes (création d’un tiers-secteur scientifique) ;
     2. La stimulation de la liberté d’expression et le débat dans le monde scientifique ;
     3. la promotion de l’élaboration démocratique des choix scientifiques et techniques ».

Octobre 2013

Les nouveaux documents du réseau

Les nouvelles notes de lecture

  • En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté
    Idées reçue, préjugés, ce sont les termes que l’on trouve principalement dans ce livre, dés les premiers pages, de ce petit ouvrage collectif qui s’est formé quasi spontanément dans l’expérience quotidienne des volontaires du Mouvement ATD-Quart Monde-France : Ils ont recensés 88 idées reçues (qui sont souvent) des idées héritées, qui perpétuent l’exclusion sociales. Idées reçues que nous entendons de plus en plus couramment au fil des jours dans les conversations ou que nous lisons dans les média. Au regard de chacune de ces 88 idées reçues, souvent tenues sans vérifications précises pour ‘statistiquement objectives’, les auteurs ont rassemblé et référencés les arguments qui transforment chacune des représentations simplistes et parfois fallacieuses, évoquées catégoriquement pour justifier chacun de ces préjugés. Exercice de critique méthodologique - j’allais écrire ‘exercice de probité intellectuelle’ - qui devrait être usuel tant dans les pratiques citoyennes que dans les propos d’experts.
    Date de l'ouvrage : Octobre 2013
    Ecrit par : TARDIEU Bruno, (Coordination)
    Les Editions Quart Monde, 2013, ISBN 978-2-7082-4229-6, 192 pages.
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Itinérances d'un officier de sapeurs pompiers
    Quoi de plus stimulant aujourd’hui que le témoignage d’un officier de sapeur pompier riche d’une longue et riche expérience d’action réfléchie en situations aussi diverses que complexes ?
    Date de l'ouvrage : Octobre 2013
    Ecrit par : MARLOT Michel
    Les éditions des pompiers de France 2013
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • La complexité, vertiges et promesses, 18 histoires de sciences
    Nouvelle Edition
    Qu'il y a-t-il de commun entre la complexité d'un réseau informatique et celle des insectes sociaux ? Quelles sont les possibilités et les limites de l'intelligence artificielle ? L'humanité est-elle en train de donner naissance à une nouvelle forme de vie artificielle ?
    Ecrit par : BENKIRANE Réda
    Edition POCHE- Le Pommier, 2013, ISBN/EAN : 978-2-7465-0703-6  416 pages
  • En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté
    Plus la crise économique et sociale s’accentue, plus les idées reçues sur les pauvres se répandent. Plus cette crise est présentée comme une catastrophe naturelle, plus ils sont convoqués au tribunal de l’opinion publique : s’ils sont pauvres, ce serait « de leur faute ». « S’ils sont à la rue, c’est qu’ils l’ont choisi. » « S’ils font des enfants, c’est pour les allocations familiales. » « Ce sont des assistés qui coûtent cher à la société. » « D’ailleurs, s’ils voulaient vraiment chercher du travail, ils en trouveraient. » « De toute manière, on gagne plus au RSA qu’avec le SMIC. » « Ils perçoivent des allocations alors qu’ils élèvent mal leurs enfants. » Dans ce flot de discours, les étrangers sont particulièrement visés : « Ils peuvent profiter facilement des minima sociaux qu’ils perçoivent dans leur pays. » Ce livre répond point par point à plus de 80 de ces idées reçues sur la pauvreté
    Ecrit par : TARDIEU Bruno, (Coordination)
    Les Editions Quart Monde, 2013, ISBN 978-2-7082-4229-6, 192 pages.
  • Itinérances d'un officier de sapeurs pompiers
    Michel MARLOT dirige actuellement le Service Départemental d’Incendie et de Secours de Saône-et-Loire. À 60 ans, s’appuyant sur son expérience professionnelle, ses observations personnelles et sur des rencontres improbables avec des scientifiques de renom, il porte un autre regard sur l’évolution de nos organisations, de nos comportements. Entre la science, l’intuition et le coup de pot, entre le regard plein de bon sens de sa grand-mère et le regard des scientifiques, il s’interroge et nous interpelle sur l’évolution de nos organisations qui finissent par oublier l’essentiel, l’aventure humaine, les hommes qui peuvent la vivre ou la subir, avec comme toile de fond : Au fait, c’est quoi le travail ?
    Ecrit par : MARLOT Michel
    Les éditions des pompiers de France 2013
  • Mes Berlin 1945-2013
    « 1945 : L’Allemagne était effondrée, décapitée, morcelée, dévastée, hagarde, terrorisée. Et c'était du Berlin désormais en ruines qu'était partie la puissance fabuleuse qui avait asservi l'Europe et déferlé jusqu'au Caucase et à l'Égypte. » Ce livre décrit les expériences et les rencontres incroyables d'Edgar Morin dans Berlin, d'abord dans la ville morte de l'été 1945, puis au cours de séjours successifs dans les années 1946, 1950, 1990, 2012 et 2013. Il assiste à la scission d'une ville en deux parties, puis, à partir de chacune d'elles, à la naissance de deux métropoles juxtaposées et opposées relevant de deux systèmes solaires étrangers et ennemis, dont naissent deux nations qui semblent stabilisées à jamais, la RDA et la RFA. Enfin, après la chute du mur, un nouveau Berlin en métamorphose ininterrompue. Voici le récit personnel, subjectif et objectif, de près de soixante-dix ans d'ébranlements et de transformations formidables dans la ville où se sont joués, à diverses reprises, le sort de l'Europe et celui du monde.
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Editions du Cherche Midi,  2013, ISBN : 978-2-7491-3171- 93 pages
  • Sauvons la démocratie ! Lettre ouverte aux femmes et hommes politiques de demain
    Jamais la démocratie n’a été aussi ardemment désirée par ceux qui en sont privés. Rarement elle a autant déçu ceux qui en jouissent. Comment lui redonner vigueur dans un mode interdépendant, mis au défi de conduire une vaste mutation qui concerne l’institution des communautés humaines, l’adoption d’une éthique commune de la responsabilité, l’invention de nouvelles formes de gestion de la société, la transition de notre modèle actuel de production et de consommation vers des sociétés durables ? Mutation à long terme, allant du territoire à la planète, qui suppose de nouvelles élites, une nouvelle échelle de temps et d’espace, une aptitude nouvelle à traiter ensemble de questions complexes. Nous avons besoin pour cela d’une démocratie substantielle, faisant le pari de l’intelligence des citoyens et leur donnant les moyens d’inventer ensemble leur avenir. C’est à sa conception que se consacre Pierre CALAME dans cet ouvrage.
    Ecrit par : CALAME Pierre
    Éditions Charles Léopold Mayer  2012 ISBN 978-2-84377-169-9,127 p.

Les veilles du réseau

  • La lettre de la Communauté de la Pensée Complexe

    Découvrons CHASQUI la lettre de la Communauté de la Pensée Complexe , Communauté qui se développe largement dans toute l’Amérique du Sud.. CHASQUI est un mot « quechua » (la langue parlée par les Incas -une civilisation précolombien exterminé par la conquête d’Amérique) qui signifie : « celui qui reçoit et donne ». Il s’agissait d’un moyen de communication employé par les Incas pour distribuer l’information dans tout l’empire.

    La Comunidad de Pensamiento Complejo, (animée en particulier par notre ami Leonardo Zoya) a repris ce mot légué par la civilisation Incas pour témoigner de son projet de communication en reliance par delà les nations, les langues et les cultures entre tous citoyens s’attachant à développer leur bonne intelligence de la complexité et de la pensée Complexe dans tous les champ de l’activité humaine .L’accès à l’e-Revue CHASQUI (qui en est à son 4° numéro ) est aisé : chacun peut s'abonner gratuitement à partir du lien de CHASQUI. Len à partir duquel il pourra s’orienter vers la lecture des nunéros déjà parus, aisemen tradui t en français (et d’autre langue) , puisqu’il est installé sur un groupe google-forum chasqui . Le sommaire du N°4, donnera une image vivifiante de cette dynamique compagne de l’InterLettre Chemin Faisant du Réseau Intelligence de la Complexité.

  • Method and complexity in educational sciences proposé par l'atelier-forum MCX N°6

    La revue Complicity: An International Journal of Complexity and Education, publie un numéro special animé par notre ami Michel ALHADEFF-JONES, ‘Special Issue: Method and Complexity in Educational Sciences’ [Vol. 10, No. 1/2, July 2013], aisément accessible à http://ejournals.library.ualberta.ca/index.php/complicity/issue/view/1493 Mentionnons ici les principaux titres du Sommaire : ►Editorial- Method and Complexity in Educational Sciences: Introduction to the Special
    Issue
    , par Michel Alhadeff-Jones ►The Intelligence of Complexity: Do the Ethical Aims of Research and Intervention in Education Not Lead Us to a New Discourse "On the Study Methods of our Time" par Jean-Louis Le Moigne ►Complexity, Methodology and Method: Crafting a Critical Process of Research par Michel Alhadeff-Jones ►The Complexity of Transdisciplinary Literature Reviews par Alfonso Montuori ►Quantitative Research Methods in Chaos and Complexity: From Probability to Post Hoc Regression Analyses par Donald L. Gilstrap ►Complexity Thinking and Methodology: The Potential of 'Complex Case Study' for Educational Research par Lindsay Hetherington ►Winter Counts as Transformative Inquiry: The Role of Creative Imagery as an Expression of Adaptive Change par Nicholas R.G. Stanger, Michele T.D. Tanaka, Vanessa V. Tse, Lisa J. Starr ►A Fresh Take on Democratic Education: Revisiting Rancière through the Notions of Emergence and Enaction par Henriette Bastrup-Birk, Danny Wildemeersch

  • Renouveler nos schemas mentaux de la politique internationale proposé par l'atelier-forum MCX N°100

    Les correspondants de l’Association pour la Pensée Complexe nous transmettent deux études anglo saxonnes récentes  qui nous aident à enrichir de façon constructive nos représentations habituelles de la la politique internationale.

  • The complexity of transdisciplinary literature reviews, par Alfonso MONTUORI (California Institute of Integral Studies USA)

    The complexity of transdisciplinary literature reviews, par Alfonso MONTUORI (California Institute of Integral Studies USA) « Il nous faut dissiper l’illusion qui prétend que nous serions arrivés à la société de la connaissance. En fait, nous sommes parvenus à la société des connaissances séparées les unes des autres, séparation qui nous empêche de les relier pour concevoir les problèmes fondamentaux et globaux tant de nos vies personnelles que de nos destins collectifs », rappelait Edgar Morin lors de sa Conference  De l’interdisciplinarité à la complexité. (28 février 2011 ) C’est en reprenant ces réflexions d’E Morin que notre ami A. Montuori, un des animateurs de l’APC aux USA, s’est proposé une nouvelle lecture de la transdisciplinarité en s’exerçant, par une revue de la littérature à un fort salubre ‘changement de regard’ : On peut ‘dé-disciplinriser’ la science de la complexité  (et des systèmes complexes) en cessant de les tenir comme une discipline de plus ! « The transdisciplinary literature review is an opportunity to situate the inquirer in an ecology of ideas. This article explores how we might approach this process from a perspective of complexity,and addresses some of the key challenges and opportunities. Four main dimensions are considered:(a) inquiry-based rather than discipline-based; (b) integrating rather than eliminating the inquirer from the inquiry; (c) meta-paradigmatic rather than intra-paradigmatic; and (d) applying systems and complex thought rather than reductive/disjunctive thin”

  • ‘Au-delà du réductionnisme et du holisme : la complexité du global’, par Edgar MORIN.

    A l’occasion de son cinquantième anniversaire, la Fondation Maison des Sciences de l’homme a organisé en mai 2013 un Colloque international ‘PENSER GLOBAL, Internationalisation et globalisation des sciences humaines et sociales’. Elle a demandé à Edgar Morin de présenter la Conférence de clôture qu’il a intitulé ‘Au-delà du réductionnisme et du holisme : la complexité du global ? l’enregistrement vidéo de cette Conférence est publié sur le site ouvert  des Archives Audiovisuelles de la Recherche et ainsi aisément accessible.  

  • COMPLEX THOUGHT An Overview of Edgar Morin’s Intellectual Journey par Alfonso MONTUORI proposé par l'atelier-forum MCX N°100

    A l’occasion d’une conférence donnée par Edgar MORIN à San Francisco en juillet 2013, Alfonso Montuori a actualisé (et mis en ligne en accès libre) le texte qu’il avait publié pour l‘Introduction bibliographique’ de l’ouvrage d’E Morin On Complexity qu’il avait édité aux USA en 2008.  Occasion bien venue d’enrichir cette bibliographie encore insuffisamment familières aux USA. Regrettons la difficulté de traduction qui a incité A Montuori à traduire ‘Pensée Complexe par ‘Complex Thought’ (le résultat : la pensée) et non par ‘Complex Thinking’ (le processus plus encore que le résultat).

Juillet 2013

Les nouveaux documents du réseau

Juin 2013

Le réseau Chemin faisant

  • Rencontre autour des nouvelles ouvertures entre science et philosophie « la complexité et les phénomènes »

    Voir ici.

    Rencontre autour des nouvelles  ouvertures  entre science  et  philosophie  « la complexité et les phénomènes » avec Fausto Fraisopi auteur du livre « la complexité et les phénomènes : nouvelles ouvertures entre science et philosophie », le 29 mai 2013, au Centre Cavaillès, ENS –Ulm

    L’ouvrage de Fausto Fraisopi « La complexité et les phénomènes » , par son sous titre « Nouvelle ouverture entre science et philosophie »,  conduit à nous (re) interroger sur la formation, la nature et l’usage des connaissances que développent les sciences de la complexité dans nos cultures contemporaines.  (Voir le Dossier MCX Vidéo 30)

Les nouveaux documents du réseau

  • Complexité du neurone et neurone en complexité
    Ndlr : En s’attachant à comprendre la Complexité du monde sonore, de sa perception et de son entendement, n’est on pas conduit à explorer les deux faces du diptyque qui relie la complexité du neurone et l’activité réticulaire du neurone en complexité ? Ainsi peut-on tenter d’éclairer cette fascinante aventure intérieure qui transforme les paquets de sons, signaux physiques, en les associant afin de les requalifier virtuellement en ‘séquences de sons dotées de significations’ potentiellement tenues pour cognitivement intelligibles et affectivement sensibles Nous remercions la  Lettre du GRAPsanté (juin 2013) de nous autoriser à reprendre ici ce diptyque de Laurent VERGNON
    Ecrit par : VERGNON Laurent
  • DOSSIER MCX Vidéo 30 - « La complexité et les phénomènes » Rencontre autour des nouvelles ouvertures entre science et philosophie
    Rencontre avec Fausto fraisopi, auteur du livre « la complexité et les phénomènes :  nouvelles ouvertures entre science et philosophie » organisée par le RESEAU INTELLIGENCE DE LA COMPLEXITE – MCX – APC avec le concours du Centre Cavaillès (CIRPHLES),  Ecole Normale Supérieure, le 29 Mai 2013.
    Ecrit par : RIC MCX (réalisation V. Guilloux)
  • Sur la science des 'processus de conception' : intelligence et conception
    L’article que l’on va lire sous le titre  ‘Intelligence et Conception’ fut initialement publié dans un ouvrage collectif intitulé « INTELLIGENCE DES MECANISMES ET MECANISMES DE L'INTELLIGENCE ; Intelligence Artificielle et Sciences de la Cognition », publié en 1986 pour la 'Nouvelle Encyclopédie des Sciences et des Techniques', Editions Fayard-Fondation Diderot, ouvrage coordonné par J L Le Moigne. (ISBN 2 213 7634 01, 367 pages). Epuisé depuis de nombreuses années, et la collection de cette Nouvelle Encyclopédie ayant depuis changé d'éditeur, cet ouvrage présentait un état de l'art en langue françaises de la formation progressives, à partir des années 1970, des sciences de la cognition dans le creuset de l'intelligence artificielle apparue au milieu des années 1950. Vingt cinq ans plus tard l'aventure de ces 'Nouvelles Sciences' s'est bien sûr déployée et diversifiée, mais souvent en se spécialisant sans veiller assez à garder traces de leur enracinement original dans leur riche terreau épistémologique. Ce constat est aujourd'hui sensible dans tous les champs des sciences dites appliquées qui n'identifient plus les sciences sur lesquelles elles devraient être appliquées ou qu'elles devraient appliquer dans les activités humaines. Pratiquement toutes les sciences d'ingénierie, sciences de conception plus que d'analyse, sont quotidiennement perçues dans cette situation : On comprend que les citoyens incitent de plus en plus enseignants et chercheurs à s'exercer en permanence à la critique épistémologique interne des connaissances qu'ils produisent et enseignent afin de les convaincre de la légitimité de ces connaissances Diagnostic particulièrement sensible aujourd'hui dans le champ des sciences de conception ou plus explicitement sciences des 'processus de conception', plutôt que sciences des produits tenus pour bien conçus, 'résultats de conception'. C'est ce qui m'a incité à rendre à nouveau accessible cette exploration du concept de conception-processus, tel qu'on pouvait le présenter il y a une trentaine d'année. Si les exemples datent d'avant les développements de la micro informatique, les arguments constitutifs du paradigme de la conception-processus gardent leurs valeurs 'génératrices', nous rappelant les enjeux éthiques qu'engagent sans cesse les activités humaines.


    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Sens du travail et travail du sens, atouts d’une économie vivable
    Aujourd’hui, de nombreux couples « orageux »– travail/emploi, individu/groupe, production/consommation, dirigeant/dirigé - traversent, animent et questionnent l’économie sociale et solidaire comme lieu d’un travail humain en recherche d’une meilleure écologie, c’est-à-dire d’une meilleure gestion de ses interdépendances. Notamment avec l’horizon de plus en plus prégnant des contraintes climatiques, énergétiques, sanitaires, sociales, économiques. La régénération des acquis de L'économie sociale et solidaire (l’ESS) fait émerger des enjeux à la fois anciens – quelle gouvernance pour un travail vivable dans une entreprise vivante ? – et nouveaux – quelle prise en compte de la nécessité de développements plus durables respectant mieux la dignité des êtres humains ?
    Ecrit par : ADAM Michel
  • De la complexité en sociologie
    Depuis son article « Un système auto organisateur » (publié initialement en 1974, dans la revue Communication, 22)  et repris dans sa « Sociologie » (Fayard 1984, complétée en 1994), Edgar Morin a publié de  nombreux textes éclairant l’irréductible complexité des interactions humaine se formant et se transformant en sociétés au sein de la nature. L’article fondateur de H von Foerster  Sur les systèmes auto-organisateurs et leurs environnements (publié en anglais en 1959, traduit et publié en Français en 2011, à l’initiative d’E. Morin), constitua sans doute dés l’origine  un des stimulants de cette composante du Paradigme de la Complexité Générale que déploie « La Méthode » (1977-2005) : celle de « l’Auto-Èco-Ré-Organisation »: grille de lecture par laquelle nous pouvons entendre ‘la sociologie inséparable de sa base anthropologique’.             C’est ce qui nous a incités à demander à E Morin son accord pour reprendre sur le Site du Réseau Intelligence de la Complexité le texte retranscrit de la Conférence inaugurale qu’il a donné en 2012  aux Rencontre de socio-anthropologie de Grenoble sous le titre « De la complexité en sociologie » : La connaissance, y compris sociologique, non seulement ne peut pas se passer d'anthropologie mais ne peut pas se passer d'une épistémologie, …’
    Ecrit par : MORIN Edgar

Les nouvelles notes de lecture

  • Prendre soin: savoirs, pratiques, nouvelles perspectives
    Prendre et Donner, à la fois ? » La sagesse humaine ici vaincrait-elle la logique formelle ? Elle nous propose de pratiquer la Politique non plus par la Rationalisation (formalisée, celle dite des choix budgétaires), mais par un exercice permanent de composition orchestrale !
    Date de l'ouvrage : Juin 2013
    Ecrit par : CCI Cerisy

    (Sous la direction de Véronique CHAGNON, Clémence DALLAIRE, Catherine ESPINASSE et Édith HEURGON) 

     

    Éditions Hermann  (Collection « Colloque de Cerisy), 2013,

    ISBN : 9782705687120, 421 pages
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Prendre soin: savoirs, pratiques, nouvelles perspectives
    L’acte de « prendre soin » est sans doute l’un des plus vieux gestes effectué envers l’autre. Avec lui, l’altérité et l’identité interagissent et se transforment chez le soigné comme chez le soignant. … Cependant, au-delà de la santé et du bien-être, la question du « prendre soin » permet d’appréhender, dans leur unité et dans leur diversité, une variété de situations allant des actes les plus ponctuels aux enjeux éthiques, politiques et prospectifs les plus vastes puisqu’ils concernent même les risques écologiques pesant sur la planète.
    Ecrit par : CCI Cerisy

    (Sous la direction de Véronique CHAGNON, Clémence DALLAIRE, Catherine ESPINASSE et Édith HEURGON) 

     

    Éditions Hermann  (Collection « Colloque de Cerisy), 2013,

    ISBN : 9782705687120, 421 pages
  • L'économie sociale et solidaire et le travail
    Ecrit par : BRACONNIER Patrice, CAIRE Gilles, (Direction)
    Collectif avec  Michel ADAM Ed. L’Harmattan, 2013, ISBN : 978-2-343-00563-8, 252 pages
  • Temps, temporalité et complexité dans les Activités Educatives et Formatives
    Ecrit par : ROQUET Pascal, (Coordination)
    Ed l’Harmattan, coll. Ingénium, 2013, ISBN : 978-2-343-00627-7, 222 pages
  • Intelligence de la complexité. épistemologie et pragmatique
    Nouvelle édition
    Ndlr : Les Actes du Colloque organisé sur ce thème au Centre Culturel International de Cerisy (CCIC ; 23-30 juin 2005) furent initialement publié en 1967 (Ed de l’Aube) et le tirage fut rapidement épuisé. Le CCIC a proposé de ré éditer l’ouvrage dans le cadre de la collection Cerisy Archive aux éditions Hermann dans une présentation renouvelée.
    Ecrit par : MORIN Edgar, LE MOIGNE Jean-Louis, (Direction)
    Collection « Cerisy Archives » dirigée par Édith HEURGON

    Éditions HERMANN 2013  ISBN : 9782705687137, 462 pages.

Les veilles du réseau

  • « Que peut apporter aux enseignants la pensée d'Edgar Morin ?

    Sous ce titre, le Site très vivant et très documenté PedagoPsy.eu L'encyclopédie de la psychopédagogie animé depuis de nombreuses années par Jacques NIMIER avait publié en 2012 un solide Dossier consacré à une présentation panoramique d’ouvrages d’Edgar Morin plus expressément consacré à l’éducation et à la formation tels que :   L’édition de juin 2013 du Site Pedagopsy publie la liste des cinquante Dossiers les plus visités sur ce Site dans l’année 2012 : Sur les 1500 ‘pages’ du site , ce ‘Dossier E Morin’ est en tète avec 44525 clics : Signe des temps et d’une demande de veille épistémique qui demeure instante chez nombre d’enseignants et de formateurs que les institutions ont encore du mal à entendre : Dans ce contexte ,on retient ici avec attention l’annonce du Colloque L’école à l’ère de la Mondialisation Éducation et Humanisation. organisé par le Réseau Ecole changer de cap! à l’UNESCO  ( 2 octobre 2013, Paris) sous l’égide de Jacques DELORS et d’Edgar MORIN

  • Religion et Etat : logiques de la sécularisation et de la citoyenneté en islam

    Colloque international, Genève, 6, 7 et 8 juin 2013 (Institut des Hautes Études Internationales et du Développement, IHEID, ASDEAM, GCSP, CJB ; Organisateurs : Réda BENKIRANE et Riccardo BOCCO) Ce Colloque est une des premières manifestations d’envergure du Réseau  « Iqbal إقبال Pensée libre & créatrice en islam », un Atelier de recherche collective, animé par notre ami  Reda BENKIRANE (auteur notamment de Complexité, Vertige et Promesses) qui s’exprime par le site Iqbal إقبال,  source de documentions, et de réflexions particulièrement vivifiant « L’objectif du  colloque Religion et Etat : logiques de la sécularisation et de la citoyenneté en islam  est de fournir des clés de compréhension des transformations des sociétés arabo-musulmanes qui correspondent à maints égards à des formes alternatives et endogènes de sécularisation et de citoyenneté. Autrement dit, de nombreux observateurs sont actuellement confrontés à une réalité empirique – notamment les bouleversements sociopolitiques survenus en 2011 dans le monde arabe – face à laquelle ils constatent un déficit d’énoncés théoriques et de concepts opératoires. La finalité de ce colloque est de regrouper sous une thématique commune, celle des logiques de la sécularisation et de la citoyenneté, un certain nombre d’hypothèses et de travaux exploratoires. Depuis l’ère des indépendances et au fur et à mesure du durcissement des régimes au pouvoir, le religieux est devenu une sorte d’asile politique pour toutes sortes de revendications citoyennes. Là où la liberté de parole et d’opinion s’est progressivement restreinte, le recours au religieux a crû telle une valeur refuge en attente d’un droit social et politique qui a assumé une vocation d’autant plus messianique qu’il reste le maillon faible ou la pièce manquante de l’État postcolonial. C’est en ce sens que nous pouvons entrevoir des logiques de sécularisation et de citoyenneté au sein même du fait religieux contemporain. En porte-à-faux avec les prédicats de nombreux politologues occidentaux, mais aussi d’intellectuels et autres clercs médiatiques euro-arabes qui ont essentialisé l’islam et ses manifestations, l’évolution récente des sociétés du Maghreb et du Machreq révèle en pointillés une rationalisation à l’œuvre au sein des sociétés.  … »

Mai 2013

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Avril 2013

Le réseau Chemin faisant

  • Le Mercredi 29 mai de 16 h 45 à 20 h : RENCONTRE AUTOUR DES NOUVELLES OUVERTURES ENTRE SCIENCE ET PHILOSOPHIE : « LA COMPLEXITÉ ET LES PHÉNOMÈNES »

    Avec Fausto FRAISOPI, auteur du livre « La complexité et les phénomènes : Nouvelles ouvertures entre science et philosophie » (1)

    Mercredi 29 mai de 16 h 45 à 20 h - Centre Cavaillès, ENS,  29 Rue d'Ulm - 75005 Paris

    Rencontre organisée par le RESEAU INTELLIGENCE DE LA COMPLEXITE – MCX – APC avec le concours du Centre Cavaillès (CIRPHLES),  Ecole Normale Supérieure.

    Nombre de places  limitées, pré inscription nécessaire à : secretariat-ric(at)intelligence-complexite(dot)org 

    Cliquez ici pour plus d'informations.

Les nouveaux documents du réseau

  • Agir et Penser en Complexité, c’est FAIRE RETOUR AUX PHENOMENES ET A L’EXPERIENCE VECUE
    Edito 65
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
  • Appel a l’exercice d’une critique épistémologique permanente dans l’activité même de la recherche
    L’appel citoyen contemporain au développement de connaissances ‘transdisciplinaires’, rend patente la nécessité et la légitimité de cet appel             "Le fait nouveau, et de conséquences incalculables pour l’avenir, est que la réflexion épistémologique surgit de plus en plus à l’intérieur même des sciences" J Piaget Nos moyens d’investigation et d’action laissent loin  derrière eux nos moyens de représentation et de compréhension. Tel est le fait nouveau qui résulte de tous ces faits nouveaux ». P Valéry -- Ce texte est repris de celui de la préface rédigée pour l’ouvrage dirigé et publié par Jean Michel PANOFF :’LE RISQUE BIOLOGIQUE, UNE APPROCHE TRANSDISCIPLINAIRE’ sous le titre : ‘Les experts deviennent aveugles sans les lunettes des citoyens. Je prends le parti de le présenter dans sa version originale, car il a le mérite d’illustrer l’argument dans un contexte généralement familier. : Sciences et pratiques s’entrelacent sans cesse dans le champ du risque biologique  comme dans tant d’autres anthropo-éco-systèmes, y compris tous ceux qui font ‘LE SEL DE LA VIE’.
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Les nouvelles sciences d’ingénierie sont sciences fondamentales ; Des sciences appliquées aux sciences de conception
    LES ‘NOUVELLES’ (depuis 1948) et fort anciennes SCIENCES d’INGÉNIERIE ne sont pas des SCIENCES D’ANALYSE, dures ou molles, ni Sciences d’APPLICATIONS, Sciences ancillaires, formées  sur des Objets délimités tenus pour donnés. Elles sont SCIENCES DE CONCEPTION se construisant sur des Projets élaborés dans des Contextes perçus évoluant
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis

Les nouvelles notes de lecture

  • Le langage est-il logique? De la raison universelle aux diversités culturelles
    « Le langage et la logique ont produit, en Occident et ailleurs, des représentations du monde contrastées. Ce que l'une et l'autre mettent en jeu est le fondement de la raison, mais aussi les modes d'expression des savoirs qui s'en réclament et la subjectivité qui les imprègne. Au-delà du mythe de la vérité éternelle et de la langue du Paradis, les normes de la raison idéale et la créativité mouvante du sens en acte s'affrontent et s'interrogent mutuellement, entre l'explication et la compréhension, dans un jeu sans fin Quelles vérités nous livrent l'objectivité scientifique et le monde vécu et agi par le sujet qui imagine et parle? Entre la recherche d'une réalité objective dont la science ne fait plus un absolu et la subjectivité plurielle assumée par les individus et les cultures, c'est un monde intermédiaire qui se dessine et s'élabore, dans l'entrecroisement des formes et des regards, de la communication et de l'incommunication. Une réflexion novatrice sur les interactions dans le temps et dans l'espace des cultures de deux dimensions qui font le propre de l'humain. »
    Date de l'ouvrage : Avril 2013
    Ecrit par : GHILS Paul

    Edition L’Harmattan-Academia, 2012,  ISBN : 978-2-8061-0058-0, 160 pages


    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Médiations des savoirs et compléxité
    NDLR : La Revue « Question de Communication » publie dans son numéro 13 (2008), une très intéressante note de lecture de Gilles Boenisch de cet ouvrage de Julien Mahoudeau (2006), « Médiation des savoirs et complexité. Le cas des hypermédias archéologiques et culturels ». Cette note est accessible en ligne à l’adresse : questionsdecommunication.revues.org/1952 Nous remercions Gilles Boenisch et la Revue Question de communication de leur accord pour installer dans le Cahier des Lectures MCX ce lien vers cette Note de Lecture.
    Date de l'ouvrage : Février 2007
    Ecrit par : MAHOUDEAU Julien
    Ed. L'Harmattan, Col. Ingénium, janvier 2007, ISBN 978-2-296-02661-2 , 297 p.
    Note de : BOENISCH Gilles

Mars 2013

Les nouveaux documents du réseau

  • DOSSIER MCX 29 : « CONCEVOIR DANS, ET AVEC, LA COMPLEXITE : Dans la Pensée comme dans l'Action, déployer la raison du ‘Pourquoi ?’ au ‘Pourquoi Pas ?’ »
    Actes du Grand Débat 2012 du Réseau Intelligence de la Complexité, le 14 Novembre 2013, à Toulouse, Institut National Polytechnique  (Ecole d’Ingénieurs de Purpan) animé par Dominique Genelot.(96 pages). « Dans nos activités professionnelles comme dans nos vies personnelles, nous sommes tous confrontés à des activités de conception que nous percevons habituellement complexes : comment fabriquer et utiliser des objets ou des ‘engins’, concevoir des organisations, monter et développer des projets, préparer des stratégies répondant à des finalités souhaitées, … ? La difficulté est déjà grande lorsqu’il s’agit de tenter de comprendre les phénomènes naturels. Elle est souvent décuplée lorsqu’il s’agit de concevoir des artefacts fonctionnels qui n’existent pas encore, qu’il s’agisse de machines, d’urbanisme, de méthodes, de programmes d’action, de gouvernance d’action collective, de mise en œuvre de décisions stratégiques ou politiques, en un mot de ‘systèmes complexes’…. Les Sciences et Pratiques d’Ingénierie permettent aujourd’hui la reliance des deux Cultures. »
    Ecrit par : GENELOT Dominique

Les nouvelles notes de lecture

  • Le Sel de la Vie. Lettre à un ami.
    « … II y a une forme de légèreté et de grâce dans le simple fait d'exister, au-delà des occupations, au-delà des sentiments forts, au-delà des engagements, et c'est de cela que j'ai voulu rendre compte. De ce petit plus qui nous est donné à tous : le sel de la vie. » F. H.
    Date de l'ouvrage : Mars 2013
    Ecrit par : HERITIER Françoise
    Editions Odile Jacob, 2012, ISBN 978 27381 2754 0 92 PAGES
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Le risque biologique. Une approche transdisciplinaire
    Mais faut-il être biologiste ou biotechnologue pour avoir le privilège d'étudier le risque biologique ? Juristes, sociologues, théologiens, paysans, historiens, psychologues et d'autres encore, nous avertissent : la biologie, avant tout science des « yeux », glisse insidieusement vers une science des « mains », de l'étude de la vie vers la manipulation du vivant. Par ailleurs, la biologie du « faire », contrairement à la biologie du « voir », génère des besoins financiers et des compromissions politico-scientifiques incomparables, à l'origine de questions d'éthique sans cesse croissantes.
    Date de l'ouvrage : Mars 2013
    Ecrit par : PANOFF Jean-Michel
    Préface de Jean-Louis Le Moigne
    Ed l’Harmattan, ISBN : 978-2-296-99846-9 • 2013 • 388 pages
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Le paradigme de la complexité et la sociologie. Possibilité et limites d'une sociologie complexe.
    Sur la possibilité de reliance entre Pensée du complexe et Science des systèmes complexes adaptatifs : « ... On peut aujourd'hui entendre la Sociologie en la présentant comme et par une « science des systèmes complexes », en entendant ici les systèmes sociaux dans leurs irréductibles complexités : les développements contemporains du paradigme de la « pensée complexe » ou de la « complexité générale.... »
    Date de l'ouvrage : Juin 2012
    Ecrit par : MALAINA Alvaro

    Préface d'Edgar MORIN.

    Ed l’Harmattan, Collection INGENIUM, 2012, ISBN : 978-2-296-96385-6 • 222 pages.
    Note de : CATHELIN Annie

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Les veilles du réseau

  • Pourquoi un forum pour une nouvelle gouvernance mondiale ?

    Le réseau des initiatives citoyennes s’attachant à mettre en œuvre  ‘la gestion collective de la planète’ se déploient de façon très renouvelante alors que nous prenons tous conscience des ‘deux dangers (qui) ne cessent de menacer le monde : l’ordre et le désordre’.  La stimulante richesse documentaire et la remarquable diversité culturelle, qui s’expriment par le Site multilingue, du français au chinois) du Forum, sont aisément accessibles, accès facilité désormais par le  Lancement de la newsletter Terre Citoyenne (annonce et présentation des articles, nouveaux cahiers de propositions, vidéos, dossiers et débats) « Qu’est-ce que la gouvernance mondiale ? Au-delà des définitions plus ou moins complexes, et parfois utiles, de ce que peut-être la « gouvernance mondiale », au-delà de conceptions plus ou moins subjectives de ce que ce concept recoupe, nous préférons envisager la gouvernance mondiale tout simplement comme la gestion collective de la planète. On sait que cette dernière a peut-être le défaut d’être assez large mais elle permet en revanche d’explorer toutes les dimensions de ce que peut-être, de ce que pourrait être, la gouvernance mondiale… »

Février 2013

Les nouveaux documents du réseau

Les nouvelles notes de lecture

  • Parier sur la réciprocité : vivre la solidarité
    Aussi pouvons-nous, pensant avec entrain à Claire Heber-Suffrin, et à tous ceux qu’elle a entrainés, « Parier sur la Réciprocité » : selon le titre d’un ouvrage de 2011, rédigé avec une vingtaine de ses émules (dont la moitié est québécoise), associés et nous associant, pour, selon le sous-titre, « Vivre la Solidarité ». Et ce serait en respectant les différences entre les Personnes pour mieux les conjuguer et relier, les protégeant ainsi de la pernicieuse confusion (ou du « mythe ») identitaire.
    Date de l'ouvrage : Février 2013
    Ecrit par : HEBER SUFFRIN Claire
    Note de : De PERETTI André

Les veilles du réseau

Janvier 2013

Le réseau Chemin faisant

  • A l'aube de l'année nouvelle

    L'équipe d'animation du Réseau INTELLIGENCE de la COMPLEXITE - MCX-APC vous présente ses vœux de vivifiantes reliances en bonne intelligence de l'Agir et Penser en Complexité : RELIER, TOUJOURS RELIER, en les accompagnant d'un viatique de reliance emprunté à G. Bachelard « Loin que ce soit l’être qui éclaire la relation, c’est la relation qui illumine l’être »

  • L'atelier 20 renouvelle son activité

    L’Atelier MCX 20 – « Complexité des Systèmes sanitaires et sociaux »  renouvelle son activité, animé désormais par François Pissochet, en reformulant son projet d’ensemble :           
    « A l'heure où science et éthique, médecine et société, droit et solidarité, économie et santé, culture et technologies, savoir et pouvoir, ne sont plus dissociables, n’est-il pas nécessaire  de concevoir l'ingénierie des systèmes sanitaires et sociaux comme et par une  " science du génie ", au sens de l'expression initiale »

Les nouvelles notes de lecture

  • La révolution de l'intelligence du corps
    Où l’on retrouve le paradigme Valéryen de l’inséparabilité C-E-M (Corps, Esprit, Monde) : « .. Le comportement de tout système n'est pas simplement le résultat d'une structure de contrôle interne comme le système nerveux central. Le comportement d'un système est également affecté par la niche écologique dans laquelle le système est physiquement intégré, par sa morphologie (la forme de son corps et des membres, ainsi que le type et l'emplacement des capteurs et des effecteurs), et par les propriétés du matériau des éléments composant la morphologie. … ».
    Date de l'ouvrage : Janvier 2013
    Ecrit par : PFEIFER Rolf, PITTI Alexandre
    Préface d'Alain BERTHOZ, - Dessins de Shun IWAZAWA
    Edition : Manuella Editions - 2012 -  ISBN-13 9782917217252, 196 pages 
    Note de : FLEURANCE Philippe

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Les veilles du réseau

Décembre 2012

Le réseau Chemin faisant

  • L’assemblée générale 2012 de l’Association AE-MCX

                L’Association qui anime le Réseau Intelligence de la Complexité – MCX APC a tenu sa dix neuvième AG à Toulouse dans le cadre accueillant de l’Ecole d’Ingénieur de Purpan, Institut National Polytechnique de Toulouse, le 14 novembre matin. : Selon l’usage, Le PV de cette AG 2012 est désormais en ligne sur le Site du Réseau.

  • Retour sur le Grand Débat 2012

    Le Grand Débat 2012 du Réseau s’est tenu dans le même cadre, le 14 novembre après midi, avec la participation et la collaboration de nombreux enseignants de l’INP-Toulouse, sur le théme :

    CONCEVOIR DANS, ET AVEC, LA COMPLEXITÉ : Les Sciences et Pratiques d’Ingénierie des Systèmes Complexes appellent le plein usage de  ‘cette étrange faculté de l’esprit humain qui est de relier’

    A partir de quelques témoignages, les échanges se sont développés de façon très stimulante. Les Actes et le Dossier Vidéo de cette Rencontre seront établis et publiés sur le Site du Réseau dans les premiers mois de 1213 

Les nouveaux documents du réseau

Les nouvelles notes de lecture

  • Complessita, Vol. 1-2, an 2012
    Cette remarquable fresque polychrome de l’œuvre d’E Morin et de son rayonnement contemporain devient ainsi accessible aux lecteurs francophones qui ne maitrisent pas assez la langue italienne, par la Note de lecture qu’on va lire : Elle nous offre une stimulante occasion de disposer de quelques ‘autres regards’, éclairés par les lumières de la Méditerranée
    Date de l'ouvrage : Décembre 2012
    Ecrit par : GEMBILLO Giuseppe, (Direction)
    Rivista semesrtiale,  ed.Sicania by GEM s.r.l., 98124  Messina, Italie, 2012,SBN 978 88 7268 V143 5.
    Note de : BIANCHI Françoise
  • Héros pathétique de l'âge de l'information. en quête de Norbert Wiener, père de la cybernétique
    Ndlr : Nous remercions notre ami le professeur Robert VALLEE, et les Éditions Hermann, qui nous autorisent à reprendre ici la préface qu’il a rédigée pour cette riche biographie du ‘père de la Cybernétique’ (1948), Norbert WIENER, célèbre mathématicien mais aussi scientifique transdisciplinaire avant la lettre, en appelant à une culture humaniste qui restaure dans la réflexion scientifique la légitimité de la Téléologie, science des processus de finalisation, (en particulier par un article paru dés 1943, ‘Comportement, Intention et Téléologie’ (traduction française in ‘Etudes Philosophique n° 2’, 1961 de l’article de 1943 " Behaviour, Purpose et Teleology ").
    Date de l'ouvrage : Décembre 2012
    Ecrit par : CONWAY Flo, SIEGELMAN Jim
    Préface de Robert VALLEE. (Trad. française : Nicole VALLEE-LEVI). Éditions Hermann, 2012, ISBN 9782705682941, 420 pages
    Note de : Vallée Robert

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Journal 1962 1987
    « Le premier des deux tomes rassemblant la totalité des journaux d'Edgar Marin, un versant méconnu et pour partie inédit des écrits d'une figure intellectuelle majeure. Peu de ses lecteurs savent qu'Edgar Morin a tenu depuis l'adolescence, par intermittence, des journaux intimes dont seule une partie a été publiée, quand une autre a été perdue et une troisième était restée jusqu'ici confidentielle et inaccessible au public.. … »
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Ed du Seuil, 2012, ISBN 978 2 02 023424 5 ,1196 pages
  • Journal 1992 - 2010
    « Illustration en acte de la «pensée complexe», le Journal d'Edgar Morin entrelace esquisses d'analyses, considérations sur les choses vues, vécues ou lues, réflexions et jugements inspirés par l'actualité, interrogations et notations personnelles sur les événements frappants, heureux ou tragiques de l'existence comme sur ses moments quotidiens. Attentif à saisir l'épaisseur du réel et les aspérités de la matière humaine, le diariste y expose ouvertement ses faiblesses, refusant de se «statufier dans des poses nobles». Dans la continuité du premier tome, le second mêle opus déjà publiés et séquences inédites, avec, ici, la moitié du volume occupée par ces dernières de 2001 à 2010…. »
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Editions du Seuil, 2012, ISBN 978 2 02 108643 0, 1293 pages
  • Héros pathétique de l'âge de l'information. en quête de Norbert Wiener, père de la cybernétique
    En 1906, Norbert Wiener fut appelé « l’enfant le plus remarquable du monde ». Enfant prodige, il entra à l’université à onze ans, obtint son doctorat à dix-huit puis commença sa brillante carrière au MIT. En 1948, il fut à l’origine d’une révolution scientifique avec son livre « La Cybernétique ou la commande et la communication chez l’animal et dans la machine » dont la toute première édition parut, à Paris, en anglais, chez Hermann (1948). Aujourd’hui, l’homme, son œuvre et ses mises en garde sont en partie oubliés. …
    Ecrit par : CONWAY Flo, SIEGELMAN Jim
    Préface de Robert VALLEE. (Trad. française : Nicole VALLEE-LEVI). Éditions Hermann, 2012, ISBN 9782705682941, 420 pages

Les veilles du réseau

Novembre 2012

Les veilles du réseau

Octobre 2012

Les nouveaux documents du réseau

  • Bernard Palissy : constructiviste ?
    « Céramiste célèbre, huguenot et « philosophe naturel » de la Renaissance, Bernard Palissy est aussi considéré comme un pionnier de la géologie, de l’agronomie, de la minéralogie, de la pédologie, de la cristallographie, de l’hydrologie, de la paléontologie, de la chimie. Il fut vénéré comme génie par Buffon, Cuvier et Saint-Hilaire. »… En fallait-il plus pour nous inciter à prêter attention à l’œuvre de cet autre Transdisciplinaire qu’est Bernard Palissy
    Ecrit par : Coomans Géry

Les nouvelles notes de lecture

  • L'université populaire Quart Monde la construction de savoirs émancipatoires
    Date de l'ouvrage : Octobre 2012
    Ecrit par : DEFRAIGNE-TARDIEU Geneviève
    Prix de thèse Paul Ricœur, Préface de Miguel Benasayag. Ed. Presse Universitaire de Paris Ouest, 2012,
    Note de : BENASAYAG Miguel
  • La Complexité et les Phénomènes. Nouvelles ouvertures entre science et philosophie
    Le titre de l’ouvrage et celui de la collection dans lequel il est publié avaient d’emblée suscité notre intérêt. Sa lecture a tenu les promesses qu’annonçaient cet intitulé et nous a confortés dans le sentiment de son importance pour tous les chercheurs qui s’attachent désormais à aviver l’idéal de complexité de la science contemporaine que nous rappelait G Bachelard dés 1934. La préface du Pr Jocelyn Benoist parvient si remarquablement à mettre en valeur les enjeux de l’exploration réflexive de « la Complexité et les Phénomènes » entreprise par Fausto Fraisopi, que nous avons sollicité l’accord de son auteur, pour reprendre ici ce texte sous la forme d’une Note de Lecture enrichissant le ‘Cahiers des lectures MCX’
    Date de l'ouvrage : Octobre 2012
    Ecrit par : FRAISOPI Fausto
    HERMANN Éditeurs, 2012, ISBN 978 2 7056 8280 4, 586 pages.Collection "Visions des sciences" (dirigée par Joseph Kouneiher et Giuseppe Longo)
    Note de : BENOIST Jocelyn

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Les veilles du réseau

Septembre 2012

Les nouveaux documents du réseau

Août 2012

Les nouveaux documents du réseau

  • CONCEPTION de la COMPLEXITÉ et COMPLEXITÉ de la CONCEPTION
    Au moment où le Paradigme des sciences de conception, sciences d’ingénierie, ré émerge dans nos cultures, il a paru opportun de rendre accessible sur la Toile internet francophone cet article rédigé initialement en 1984 sous la forme d’une contribution au Colloque de Milan : « La Sfida della Complessita », puis traduit en italien et publié dans les actes de ce colloque,) édités sous la direction de G Bocchi et M Ceruti (Feltrinelli, 1985). On eu l’occasion de le publier (avec quelques compléments ) en français en 1990 dans la ‘Revue Internationale de Systémique’ (disparue en 1998), puis de le reprendre sous un titre différent dans les éditions successives du ‘Constructivisme T 1 – Les Enracinements’ (2001, chapitre 8). Un des intérêts de ce texte est de mettre en valeur les multiples entrelacs qui assurent la légitimation épistémologique des sciences de Conception (qu’HA Simon restaurait à partir de 1968) au sein du Paradigme de la Complexité (que E Morin campe dans sa formulation actuelle à partir de 1977).
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Sur les FONDEMENTS EPISTEMOLOGIQUES des SCIENCES de CONCEPTION
    La réflexion épistémologique s’enroule en spirale : les sciences de l’artificiel et d’ingénierie nous conduisent à la science des systèmes qui nous conduit aux sciences de la complexité. Et puisqu’il nous faut concevoir la complexité, elles nous incitent à explorer les sciences de conception lesquelles s’entendent dans le même registre, que les sciences d’ingénierie... Ici le processus cognitif de conception devient presque le seul objet d’attention épistémologique, alors que, dans les étapes précédentes, processus et résultat, l’acte modélisateur et les modèles conçus, semblaient davantage s’enchevêtrer. Le projet des sciences de conception n’est-il pas de développer l’intelligence de l’acte de concevoir plutôt que celle de l’objet ou du modèle conçu ? Concevoir, n’est-ce pas ‘construire dans sa tête avant de construire dans sa ruche’?   Cette étude a été initialement rédigée en 1985 sous la forme d’une contribution au colloque de Cerisy « Arguments pour une méthode, autour d’E. Morin  » (de larges extraits sont publiés dans les actes de ce colloque par les éditions du Seuil, en 1990). Elle avait été développée pour un ouvrage collectif publié en 1995  ‘Organisation de la conception’ (édité par K Zreik & B.Trousse, Europia ed., Paris, p.15-33), et  elle a été publié ds sa forme actuelle à partir de 1994 dans les éditions successives de ‘Le Constructivisme T 1, Les Enracinements’ (chap. 9). 
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Juillet 2012

Le réseau Chemin faisant

Les nouveaux documents du réseau

Les nouvelles notes de lecture

  • COMPLEXITE(S) DES MODELES DE L'ARCHITECTURE NUMERIQUE
    Présentation de l’éditeur : Le Séminaire de Conception Architecturale Numérique (SCAN) est une conférence francophone qui rassemble des chercheurs autour de questionnements portant sur les implications du numérique en conception architecturale. SCAN'12 invite à réfléchir à la question des complexité(s) des modèles de l'architecture numérique. La conférence SCAN'12 a eu lieu les 21 et 22 Juin 2012 à l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Paris-la-Villette. Elle a réuni les différents auteurs de cet ouvrage ainsi que des architectes, ingénieurs, praticiens, pédagogues, chercheurs en architecture, chercheurs de la pensée complexe et informaticiens autour de deux objets majeurs : La complexité de la modélisation et des modèles de la conception architecturale ; La complexité de la modélisation et des modèles informatiques de ou pour l'architecture.
    Date de l'ouvrage : Juillet 2012
    Ecrit par : GUENA François, LECOURTOIS Caroline, (Direction)

    PUN - Editions Universitaires de Lorraine, 2012, ISBN 978 2 8143 0122 1, 267 pages


    Note de : BOUDON Philippe

Les veilles du réseau

  • QUATRE TEMOIGNAGES POUR L’HISTOIRE DU PARADIGME CONSTRUCTIVISTE : H Maturana, F Varela, h von Foerster, E von Glasersfeld proposé par l'atelier-forum MCX N°10

                Le numéro 7/3 de la revue Constructivist Foundations, publie plusieurs études intéressantes qui éclairent quelques faces de la formation du paradigme constructiviste depuis les années 1970. Soulignons notamment ici 4 articles qui retiendront l’attention :

    Le témoignage de Humberto R. Maturana : “Reflections on My Collaboration with Francisco Varela” (155–164) : ‘: While the two men collaborated in both teaching and writing, they eventually created two different constructivist approaches driven by a different set of questions’;

    Celui de Michel BitbolNeurophenomenology, an Ongoing Practice of/in Consciousness” (165–173): ‘The nature of the “hard problem” of consciousness is changed from an intellectual puzzle to an existential option;

    Celui de Bruce Clarke : “From Information to Cognition: The Systems Counterculture, Heinz von FOERSTER’S Pedagogy, and Second-Order Cybernetics” (196-207):In this empirical and conceptual paper on the historical, philosophical, and epistemological backgrounds of second-order cybernetics, the emergence of a significant pedagogical component to Heinz von Foerster’s work during the last years of the Biological Computer Laboratory is placed against the backdrop of social and intellectual movements on the American landscape’;

    et celui de Vincent Kenny : “Continuous Dialogues III: Processes of Construction Ernst von Glasersfeld’s Answers to a Wide Variety of Questioners on the Oikos Web Site 1997–2010” (208-221) :Up to the time of his death in 2010, Ernst von Glasersfeld had, for the previous thirteen years, directly answered a wide variety of questions posed to him on the Oikos web site. This is the third article in a series of four that is based on a selection from all of the questions posed in the thirteen-year period and is aimed at highlighting key aspects of radical constructivism.

Juin 2012

Les nouveaux documents du réseau

  • MEMORIAL ERIC MARSHALL
    Eric Marshall nous a quitté le 19 avril 2012. Il fut un fidèle compagnon de route du Réseau Intelligence de la Complexité-MCX-APC, depuis nos premières rencontres (1982 à l’ENESA Dijon) : malgré ses nombreuses et lourdes responsabilités (Ingénieur général du génie rural des eaux et forets, membre correspondant de l’académie d’Agriculture de France, chargés de nombreuses responsabilités au sein du ministère de l’agriculture, et de l’INRA-SAD), il nous a toujours encouragé et stimulé. Nous remercions notre ami jacques Brossier, quia beaucoup travaillé avec lui, de son témoignage par ce Mémorial.
    Ecrit par : BROSSIER Jacques
  • MEMORIAL ELINOR OSTROM
    Ndlr. Elinor Ostrom, première femme à obtenir un Nobel d’Économie en 2009 pour ses travaux d sur la gouvernance de l’action collective dans les ‘Commons’ (les Communaux) de ressources patrimoniales (la théorie des communs), est décédée le mardi 12 juin à l’âge de 78 ans. H le Crosnier a rédigé un bel hommage, intitulé « L’inventivité sociale et la logique du partage au cœur des communs » que nous reprenons ici en le remerciant et en faisant nôtres les termes dans lequel il le présente : « Une formidable leçon d'optimisme, de confiance dans les capacités humaines, de valorisation de la débrouillardise et d'admiration devant les agencement improbables que l'humanité sait mettre en œuvre. Notre plus bel hommage sera de continuer à défendre les communs, naturels et numériques globaux ou locaux, de faire en sorte que chacune et chacun se sente investi d'une responsabilité sur la protection de ce que l'humanité veut proposer en partage, par choix ou par nécessité. Au premier titre évidemment la défense de notre planète commune »
    Ecrit par : LE CROSNIER Hervé

Les nouvelles notes de lecture

  • AUX ENTREPRENANTS ASSOCIES
    « Une innovation récente et majeure de l’économie sociale et solidaire (ESS) est l’apparition des coopératives d’activités et d’emplois, les CAE. Dans un monde où le capitalisme financier ne cesse de détruire les relations humaines, est-il encore envisageable d’associer ces deux termes travail et rêve, travail et projet désiré ?Une forme originale d’entrepreneuriat : les CAE... »
    Date de l'ouvrage : Juillet 2011
    Ecrit par : BOST Elisabeth
    Editions REPAS – 2011, ISBN 978-2-919272-01-3   186 pages
    Note de : ADAM Michel

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • AGIR ET PENSER EN COMPLEXITE, avec Jean-Louis Le Moigne - TEMOIGNAGES DE MISES EN ACTES
    Comment comprendre les mondes dans lesquels nous vivons ? Peut-on ne pas se sentir démuni devant tant de complexité ressentie ? Comment agir de manière responsable quand on a conscience de sa responsabilité partagée pour façonner le futur par ses actions d'aujourd'hui ? … Cinquante professionnels d'horizons variés témoignent de leur manière de répondre à ces questions dans leurs pratiques quotidiennes. … A travers la narration d'expériences vécues sur des sujets très divers, ce livre offre des pistes de réflexion et d'action précieuses pour toute personne soucieuse du sens de son action, quel que soit son champ de pratique : recherche, enseignement, formation, management, conseil, sport, santé, sécurité, travail social, économie sociale et solidaire, agronomie
    Ecrit par : GENELOT Dominique, AVENIER Marie-José, (Direction)
    Ed L’Harmattan, 2012, ISBN 978 2 296 96540 9, 459 pages
  • Le paradigme de la complexité et la sociologie. Possibilité et limites d'une sociologie complexe.
    « On peut aujourd'hui entendre la Sociologie en la présentant comme et par une « science des systèmes complexes », en entendant ici les systèmes sociaux dans leurs irréductibles complexités : les développements contemporains du paradigme de la « pensée complexe » ou de la « complexité générale »
    Ecrit par : MALAINA Alvaro

    Préface d'Edgar MORIN.

    Ed l’Harmattan, Collection INGENIUM, 2012, ISBN : 978-2-296-96385-6 • 222 pages.

Les veilles du réseau

  • Le développement des "Réseau du Cœur-Alzheimer" proposé par l'atelier-forum MCX N°18

    (Ndlr). En s’attachant à explorer les interactions entre les processus auditifs et les processus de cognition générale, les équipes du GRAPsanté mettent sans cesse en valeurs les complexités de ces interactions toujours très « contextes dépendantes » (voir les documents publiés sur le site de l’Atelier MCX 18 : "Complexité du monde sonore, de sa perception et de son entendement".

    Parmi les facteurs ‘invisibles’ de ce contexte, celui des comportements des ‘aidants’ s’attachant à aider quotidiennement en quasi permanence des malades atteint de la maladie d’Alzheimer. Ces « personnes aidantes » sont elles-mêmes soumises à des conditions de fatigues de tous types qui font vite percevoir que ces aidant ont de plus en plus besoin d’être aidés par des ‘tiers’ qui puissent parfois ‘prendre le relai’. On ne peut disjoindre les complexités entrelacées. Ne peut-on alors concevoir des réseaux d’aidants externes qui aident les aidants internes régulièrement pour leur permettre de se ‘ressourcer’ au moins quelques heures ?  Cette interrogation a conduit un de nos amis, Regis Ribette à proposer de constituer de façon aussi souple que possible, des  « Réseaux du Cœur-Alzheimer ». Initiative originale et praticable à laquelle l’équipe du GRAPsanté s’est proposé de donner un rayonnement qu’elle mérite. Elle s’inscrit quasi spontanément dans la cadre de sa vocation d’origine « Percevoir, Penser, Agir en Complexité », et pour cela toujours relier le cognitif et l’affectif, l’électronique et le social ! Un numéro spécial (de 4 pages) vient d’être publié par ‘La Lettre du GRAPsanté’, entièrement consacré à une Tribune pour les réseaux du Cœur Alzheimer présentant cette initiative : ce manifeste est maintenant  aisément accessible sur le Site du GRAPsanté (le Site publie par ailleurs la collection des Lettres du GRAPsanté).

Mai 2012

Les nouveaux documents du réseau

  • AU DELA DE LA SCIENCE NORMALE ? pour de nouvelles relations entre les savoirs et l'action.
    Edito N°60
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
  • EVALUATION "CHEMIN FAISANT" et mise en acte d’une stratégie tâtonnante
    La conception/mise en acte d'une stratégie tâtonnante repose sur des interactions récursives entre réflexion et action stratégiques aux différents niveaux d'organisation et entre ces niveaux. La conduite d'une évaluation "chemin faisant", à un niveau global et à des niveaux locaux, contribue à cette récursivité et favorise une mise en acte effective de tâtonnements. Fondée sur un principe de diagnostic permanent de l'action stratégique et du contexte de celle-ci, elle conduit l'organisation à s'interroger sur la pertinence de ses représentations par rapport aux situations qu'elle perçoit. Les évolutions du "système de représentation" de l'organisation que l'évaluation "chemin faisant" peut ainsi susciter en sont l'enjeu principal. Ce texte de N Couix, Chargée de recherches, INRA Toulouse reprend un chapitre de l’ouvrage épuisé, « La stratégie chemin faisant », coordonné par M.J. Avenier (1997). Son contenu apparaissant encore tout autant d’actualité, sinon plus que lors de sa publication initiale, il nous a paru pertinent de le rendre accessible ici.
    Ecrit par : COUIX Nathalie
  • FAIRE PASSER LA RAISON DU POURQUOI AU POURQUOI PAS
    Dans le monde de la pensée scientifique, comme dans le monde de l’action citoyenne
    Concerné au premier chef par la formation et les développements de « la culture humaniste », chaque citoyen assumant sa responsabilité civique se convainc désormais que sa culture personnelle, souvent dite ‘générale’ ne peut être découpée en deux tranches séparées : la connaissance vraie - ou scientifique - et la connaissance sage - ou humaniste - . Car qui peut-être absolument certain qu’il connait « la connaissance vraie » (Epistémè ?) et qu’il sait la distinguer de  « la connaissance sage[1] » (Doxa ?) ? 

    [1] Entendons ici le qualificatif ‘sage’ ici au sens très général par lequel Maurice Blondel différenciait Sagesse et Science : ‘ La science est l'acte de l'esprit qui sait; la sagesse est l'expérience de l'acte qui est su’, expérience multimillénaire de l’humanité active sur notre Planète
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
  • LES DIALOGIQUES DES RISQUES ET DE L’INCERTITUDE
    Une Interview d'Edouard Kleinpeter pour la revue Le Prisme
    Ndlr « Toute action, une fois qu’elle est entreprise, tend à échapper aux intentions et à la volonté de son acteur pour entrer dans un jeu d’interaction et de rétroaction avec le milieu (social ou naturel) qui peut en modifier le cours, parfois même jusqu’à l’inverser . C’est ce que j’appelle ‘l’écologie de l’action’ ». nous rappelle à nouveau Edgar MORIN. Chaque action humaine engendre des  risques et il faudrait que nulle incertitude n’accompagne leur élaboration pour que nous puissions les engager en étant certain d’agir sans prendre aucun risque ? Alors que faire ? Edgar Morin nous invite à revenir sur cette ancestrale question, à l’occasion d’un entretien avec Edouard Kleinpeter que publie la dynamique jeune revue Le Prisme dans son numéro 4. Nous remercions sa direction de nous autoriser à reprendre ce texte dans les documents du site du RIC.  
    Ecrit par : MORIN Edgar

Les nouvelles notes de lecture

  • Réinventer l'entrepreneuriat pour refonder l'entreprise
    « …Ce livre passionnant est porté par une double trilogie. Celle de son projet Trois Chemins pour entreprendre et qui convergent : « créer mon entreprise pour moi » (primauté de l’individu) – « créer notre entreprise pour nous » (direction collective) – créer leur entreprise pour eux (action sociale) – et celle de son écriture… »
    Date de l'ouvrage : Novembre 2014
    Ecrit par :
    Préface de Claude ALPHANDERY  Ed l’Harmattan, 2014  ISBN : 978-2-343-04621-1  2014. 
    Note de : ALPHANDERY Claude
  • REINVENTER L'ENTREPRENEURIAT - pour soi, pour nous, pour eux
    « …Ce livre passionnant est porté par une double trilogie. Celle de son projet Trois Chemins pour entreprendre et qui convergent : « créer mon entreprise pour moi » (primauté de l’individu) – « créer notre entreprise pour nous » (direction collective) – créer leur entreprise pour eux (action sociale) – et celle de son écriture… »
    Date de l'ouvrage : Décembre 2009
    Ecrit par : ADAM Michel
    Editions L'Harmattan, 2009, ISBN 978 2 296 09902 9 - 186 pages
    Note de : ALPHANDERY Claude

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Les veilles du réseau

  • Les Dialogues en Humanité

    Organisent leur onzième Forum d’Échange annuel, du 6 au 8 juillet 2012 au Parc de la Tête d'Or à LYON sur le thème : « Osons la métamorphose ! Inventons la transition et apprenons la résilience comme alternatives a Chaos » . Autour des «passeurs d’humanité» du monde entier (Brésil, Equateur, Inde, Népal, Europe, Maroc, Algérie, Canada, …) le site des  Dialogues en humanité, Forum pour ‘penser et agir dans le contexte de recherche de la justice sociale , du respect à la nature et de l’appel à chacun à grandir en humanité’  présente les initiatives de ce Réseau et en particulier de ce Forum.

  • "L’environnement, une histoire de vie ; La vie, une histoire d’environnement"

    Les dimensions écologiques dans les histoires de vie, des questions et des pratiques au carrefour de plusieurs réseaux. Sur ce thème le Réseau québécois pour la pratique des histoires de vie, animé par Pascal Galvani (Revue Presence) organise un symposium à  Jouvence, parc national du Mont-Orford, 27 au 29 septembre 2012

  • Le Prisme à Idées

    Le Prisme à Idées est une jeune association qui cherche à identifier et mettre en avant les jeunes talents de la science et de l’innovation autour de projets concrets.  Sa revue papier, Le Prisme à Idées, Revue scientifique interdisciplinaire, vient de publier son quatrième numéro sur le thème « Risques et Incertitude sont une composante majeure des rapports sciences-société » (lancement le mardi 22 mai 2012 dans le cadre des journées arts-sciences du Printemps de la Culture). Au sommaire un entretien avec Edgar MORIN sur ce thème que les animateurs de la revue nous autorisent à reprendre sur le Site du RIC.  Dans la lignée de la revue, le site web Le Prisme à Idées se positionne à l’interface entre le monde de la recherche et le monde de l’innovation. Il s’agit  … de créer des contenus originaux pour en faire un média à part entière. L’objectif est de constituer une communauté sur le web autour d’acteurs innovants : doctorants, chercheurs, ingénieurs, journalistes, entrepreneurs… En outre l’Association publie un Média social qui questionne les sciences et techniques en société, Pris(m)e de Tête , qui met à profit la réflexivité des sciences sociales et les qualités de communication des journalistes pour s’emparer de sujet à l’interface entre science et société. « Historiens, philosophes, sociologues, ethnologues, didacticiens… se sont penchés (sic : sont-ils au dessus ?) sur les sciences, ses pratiques, ses savoirs, ses institutions, sa place dans la société. Qu’ont-ils à nous dire ? …Pour leur donner la parole. Pris(m)e de tête propose chaque jeudi un article court et accessible, dans l’esprit blog ».

Avril 2012

Les nouvelles notes de lecture

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Mars 2012

Les nouveaux documents du réseau

Les veilles du réseau

  • Doctorat virtuel en Pensée Complexe

  • The International Academy for Systems and Cybernetics Sciences

  • International Conference on Complex Systems

    (ICCS'12) University in Agadir, Morocco, on November 5-6, 2012 (http://iccs12.org/) organized by Ibn Zohr University, Agadir, Morocc,  November 5-6, 2012

  • European Meetings on Cybernetics and Systems Research

    (EMCSR 2012) , University of Vienna April 10, 2012 - April 13, 2012

  • Le Forum pour repenser les rapports Recherche / Société

    Cette initiative française 2012 du FMSD se tient 24 mars 2012 de 9h à 19h à la Halle aux farines Université Paris-Diderot (13e Université Paris-Diderot (13e arrondissement)

  • LA GLOIRE DE LA SCIENCE EST DANS LA RUE

    Nous repérons sur le Blog de Paul Jorion, bien qu'un peu tard ce billet (il date du 6 avril 2011)  de Géry Coomans joliment intitulé « La gloire de la science est dans la rue ».Une réflexion qui aurait  pu être associée à notre Grand Débat du 18 01 2012, bien qu'il  ne s'adresse qu'aux seules sciences de l'Homme et de la société. J'extraits ici quelques lignes de la conclusion (JLM)

    « ... Il faut d'abord et avant tout sortir du positivisme sacralisant le peu qui est mesurable, et qui n'est constitué que par les artefacts avec lesquelles nous avons construit une certaine mesurabilité. Il me paraît que la science pointue, plus elle va, nous offre une richesse en questionnements épistémologiques telle que les sciences sociales devraient d'urgence s'en inspirer. Ce qu'elles commencent à faire au demeurant : le questionnement épistémologique progresse dans toutes les sciences humaines, en psychologie comme en sociologie. La pensée de la complexité, suivant Morin ou Le Moigne ou beaucoup d'autres, illustre cela, aboutissant à ce que l'approche scientifique ne doive déjà plus descendre du haut des chaires académiques, mais, d'abord, se mêler in concreto d'assister les interventions de terrain, bref d'enrichir la praxis commune. La gloire de la science est dans la rue.(....) Vive le constructivisme : il n'y a pas d'essence, et que le monde soit ce que nous voulons en faire. »



Février 2012

Les nouveaux documents du réseau

  • REFLEXION SUR L'AUDITION ET LES AUTRES SYSTEMES SENSORIELS
    Peut-on entendre l'audition dans sa complexité ? : Des variations de pression de l'air à l'entrée du tympan et la réception d'un message que nous tenons pour intelligible à la sortie ! En explorant cette question naïve, nos amis du GRAPsanté, animé par le Docteur Laurent VERGNON, proposent d'associer l'étude de l'audition à celle du 'complexe de tous les systèmes sensoriels': un exercice de modélisation systémique qui s'avère fort stimulant et enrichissant.
    (Samir DHOUIB, Marc PREVEL, Didier BOUCCARA, Marine LOUSTAU, Christian BATCHY, Farouk FATAH, Jean-François LANGUMIER, Séverine LEUSIE, Mireille SAN JULLIAN, Laurent VERGNON)
    Ecrit par : Grap Santé
  • LE TOUT ET LA PARTIE, ou l'économie sociale et solidaire aux prises avec la complexité
    Edito N°59
    Ecrit par : ADAM Michel
  • POURQUOI JETER LE BEBE AVEC L'EAU DU BAIN ?
    Méthodologie sans épistémologie n'est que ruine de la réflexion !
    « J. Piaget (1967) définit l'épistémologie comme l'étude de la constitution des connaissances valables. Cette définition concise met en relief que l'épistémologie englobe la méthodologie à l'étude de la constitution des connaissances à mais ne s'y réduit pas. Pour un chercheur, expliciter sa posture épistémologique dans un projet de recherche, c'est alors préciser les hypothèses fondamentales sur lesquelles se fonde le processus d'élaboration et de justification des connaissances dans le projet considéré ».Nous remercions l'auteure et la revue Le Libellio d'Aegis qui nous autorisent à publier cette étude sur le Site du Réseau  Intelligence de la Complexité, étude qu'elle a publiée dans son numéro 1, volume 7 , 2011, pp. 39-52
    Ecrit par : AVENIER Marie-José

Les nouvelles notes de lecture

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Janvier 2012

Le réseau Chemin faisant

  • Voeux de L'équipe d'animation du Réseau INTELLIGENCE de la COMPLEXITE - MCX-APC

    A l'aube de l'année nouvelle, vous présente ses voeux de vivifiante reliance en bonne intelligence de l'Agir et Penser en  complexité en les accompagnant d'un viatique de reliance que nous proposait, il y a un siècle Maurice Blondel (L'Action, 1893, p469) :

    « De la pensée à la pratique et de la pratique à la pensée, le cercle doit être fermé dans la science parce qu'il l'est dans la vie.

    Par la même se trouve déterminé... ce double rapport de la connaissance et de l'action »

  • Le RIC a tenu son Grand Débat le 18/1/12

    Le GRAND DEBAT annuel du RESEAU INTELLIGENCE DE LA COMPLEXITE

    ENSEMBLE, CITOYENS ET SCIENTIFIQUES,
    ATTACHONS NOUS A 'METTRE LA SCIENCE EN CULTURE'.

    " Sans les lunettes du citoyens, le scientifique devient aveugle "

    s'est tenu le mercredi 18 Janvier 2012 de 14h00 à 18h30

    à Paris, Grande Salle de la FPH, 38 rue Saint Sabin, 75011.

    Présidé par Dominique GENELOT, avec les contributions de Matthieu CALAME, Jean Paul BAQUIAST, Dominique GENELOT, Philippe FLEURANCE, Robert DELORME, Jean Michel PANOFF, Jean-Louis LE MOIGNE

    Voir le programme et la documentation.

Les nouveaux documents du réseau

  • COMPLEXITE, DIVERSITE ET CONDITION HUMAINE
    La différence comme marque constitutive, la dignité comme construction délibérée.
     « ... Dans la ligne des modélisations de systèmes  complexes et des conceptions de projets activables qui soutiennent l'idée même d'humanité, on peut proposer le développement d'un type d'intelligence comme exercice complexe, systémique, créatif, intentionnel et stratégique (individuel et collectif), réalisé dans le confluent de savoirs différenciés et dans la reconnaissance de la plus-value des particularités qui les singularisent ».


    Ecrit par : Sa Chaves Idalia

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Décembre 2011

Le réseau Chemin faisant

  • L'équipe d'animation du Réseau INTELLIGENCE de la COMPLEXITE - MCX-APC vous présente ses voeux

    L'équipe d'animation du Réseau INTELLIGENCE de la COMPLEXITE - MCX-APC

    A l'aube de l'année nouvelle, vous présente ses voeux de vivifiante reliance en bonne intelligence de l'Agir et Penser en  complexité en les accompagnant d'un viatique de reliance que nous proposait, il y a un siècle Maurice Blondel (L'Action, 1893, p469) :

     

    « De la pensée à la pratique et de la pratique à la pensée, le cercle doit être fermé dans la science parce qu'il l'est dans la vie.

    Par la même se trouve déterminé... ce double rapport de la connaissance et de l'action »

     

  • Le prochain numéro de l'Interlettre Chemin Faisant n° 58, décembre 2011 - janvier 20121

    Il paraît début décembre 2011 et est annoncé par messagerie électronique à tous les correspondants du réseau. Pour vous inscrire à la liste de diffusion: cliquez ici.

Les nouveaux documents du réseau

Les nouvelles notes de lecture

  • La réforme du vrai
    Date de l'ouvrage : Décembre 2011
    Ecrit par : AMZALLAG Nissim
    Editions Charles Léopold Mayer, 2010, ISBN 978 2 843 77 156 9, 328 pages

    Au terme de quatre siècles de révolution scientifique, toute remise en cause de ses méthodes, de ses exigences et de son ascendant sur l'homme semble désormais impossible. C'est pourtant ce défi que relève Nissim Amzallag. Plutôt que d'évoquer les dangers imminents pesant sur un monde objectivé autant que dévitalisé, son ouvrage explore les fondements sur lesquels s'est appuyée la révolution scientifique et les métamorphoses qu'elle a induites dans la société. Il apparaît alors que les innovations les plus importantes, conceptuelles comme pratiques, dérivent de partis pris étrangers à toute exigence de fidélité au réel. La conscience de cette réforme du vrai (autant que de ses origines peu glorieuses) ouvre un nouvel horizon de responsabilité en émancipant l'homme de l'autorité d'une idéologie maquillée en savoir. (Présentation de l'éditeur).




    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • MANAGER DANS LA COMPLEXITE
    Réflexions à l'usage des dirigeants
    Ecrit par : GENELOT Dominique
    Ed Insep-éditions, 4ème édition, 2011, ISBN : 978-2-914006-958, 374 pages « Ce livre est devenu un ouvrage de référence. La nouvelle édition est actualisée avec une prise en compte de tendances nouvelles, de thèmes d'actualité. Les exemples, les illustrations ont été en grande partie renouvelés. C'est donc une nouvelle édition profondément remaniée.   Les menaces qui s'accumulent sur notre planète appellent d'urgence de nouveaux modes de management et de gouvernance. Ce livre montre bien dans quelle direction aller. Ces idées novatrices sont en train de progresser comme en témoigne le succès des livres d'Edgar Morin. » (NdE)

Les veilles du réseau


  • Questions vives et controverses autour de la préparation mentale'. Paul Valéry déjà nous incitait à interroger 'le Système C-E-M' : « Mon Esprit contient un Monde qui contient mon Corps qui contient mon Esprit ».

Novembre 2011

Le réseau Chemin faisant

  • Le prochain Grand Débat du Réseau le 18/01/12

    le prochain Grand Débat du Réseau : « Ensemble, Citoyens et Scientifiques, Attachons nous a 'Mettre la Science en Culture :  Sans les lunettes du citoyen, le scientifique devient aveugle » se tient à Paris le 18 janvier 2012.

    En savoir plus...

Les nouveaux documents du réseau

  • ENSEMBLE, CITOYENS ET SCIENTIFIQUES, ATTACHONS NOUS A 'METTRE LA SCIENCE EN CULTURE'. Sans les lunettes du citoyen, le scientifique devient aveugle
    Ce document présente et documente le Grand Débat qu'organise le Réseau Intelligence de la complexité sur ce thème, à Paris, le 18 01 2012. : 'Citoyens scientifiques (chercheurs et enseignants) aussi bien que praticiens (actifs dans tous les types d'organisations sociales privées et publiques) ne se résignent plus à des appels faciles à une interdisciplinarité toujours réduite à la pluridisciplinarité, faute de remise en question des références épistémiques d'appui.
    Ecrit par : Bureau du RIC
  • LA MUSIQUE, LA COMPLEXITE ET LE MONDE DE LA VIE
    Après la neuro physiologie, la neuro chimie, la neuro économie, la neuro cognition, la neuro éthique, le temps est-il venu de la neuro esthétique ? Il devenait important qu'un biologiste neuro physiologiste, épistémologue et musicien, s'exerce à la critique épistémologique des neuro sciences à l'heure où celles-ci s'attachent de plus en plus l'idéologie post scientiste qui imprègnent encore trop souvent les cultures scientifiques et par là les cultures sociétales. La réflexion de Jean Vion Dury sur 'La musique, la complexité et le monde de la vie' nous invite ici à nous y exercer avec lui, à partir de son argumentation critique très solidement argumentée (Ndlr).
    Ecrit par : VION-DURY Jean

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Octobre 2011

Les nouveaux documents du réseau

  • DEPLOYER LE SUPERBE EVENTAIL DE LA RATIONALITE
    (réédition)
    Cet article fut publié initialement en 2002 dans un ouvrage collectif 'Santé, Règles et Rationalités' sous la direction de S Béjean et C. Peyron (Ed Economica). Il a le mérite de reprendre plus succinctement (6 pages), les principaux arguments présentés en 1991 dans une étude plus volumineuse (26 pages) sous le titre 'Sur la capacité de la raison a discerner rationalité substantive et rationalité procédurale, d'Aristote à H A Simon par R Descartes et G B Vico'. Il a en outre l'intérêt de présenter cette réflexion sur 'le bon usage de la raison humaine' dans le contexte des dialogues entre économistes et médecins s'interrogeant sur la proximité et les différences de leurs processus de décisions en situations opérationnelles. (Les références bibliographiques n'ont été que partiellement reprises, nombre d'entre elles étant des classiques devenus quasiment universels).
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Complexité profonde
    Distinguer pour cheminer un peu plus - Edito 57
    Ecrit par : DELORME Robert

Les nouvelles notes de lecture

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Les veilles du réseau

  • « MANAGER DANS ET AVEC LA COMPLEXITE, Entretien avec JL Le Moigne » proposé par l'atelier-forum MCX N°1

    (recueilli par Lt Colonel  B Beaussé et Françoise Calmels), publié par 'la Revue  PERSPECTIVES-n 4.pdf, Les Cahiers scientifiques de l'ENSOSP' (Ecole Nationale supérieure ds Officiers de Sapeurs Pompiers). On accède aisément à l'article par le site de la Revue http://pnrs.ensosp.fr  [Télécharger N°4, puis p.170-181]. Un entretien sur le thème 'L'Organisation s'entend comme et par un système d'action collective, bien plus que par une structure hiérarchique'.

  • proposé par l'atelier-forum MCX N°0

    Nous avons repéré cet entretien de notre Ami Reda Benkirane donné à l'émission Geopolis de Jacques Mouriquand, Radio Suisse Romande, (La Première, 29 et 31 juillet 2011), qui nous parait particulièrement intéressante par delà l'actualité. On trouve d'autres liens sur des thèmes connexes sur le site Web : www.archipress.org/reda : « sur les liens, au croisement des sciences douces et dures, du nord et du sud, de l'orient et de l'occident. Il nous faut aujourd'hui un savoir sociologique, anthropologique, philosophique sur les liens, les relations. Ce sont les relations qui définissent les êtres, les objets, et non le contraire. Tout ce qui peut nous aider à penser l'entre, l'inter, le trans, le pluri ou encore l'uni->vers m'intéresse.»

  • proposé par l'atelier-forum MCX N°12

    Cet article est publié dans le Volume 6, N° 2 de la revue 'Nouvelles Perspectives en Sciences Sociales'  (Numéro sur le thème les économistes dans la Cité'). 's'étonnait le Petit Prince de A. de Saint Exupéry : Une sorte d'exergue à cette étude bienvenue pour les nouvelles gouvernances des systèmes d'action collectives de tous types.

Septembre 2011

Les nouveaux documents du réseau

  • SUR L'EXERCICE DE LA PENSEE COMPLEXE POUR L'INTELLIGIBILITE DE NOS ACTIVITES QUOTIDIENNES ET DE NOTRE RELATION AU MONDE (DOSSIER VIDEO MCX XXVIII)
    Sur l'exercice de la pensée complexe pour l'intelligibilité de nos activités quotidiennes et de notre relation au monde (Dossier Vidéo MCX XXVIII) Suivant les traces de Giambattista Vico, de Paul Valéry, et de bien d'autres, quelques pionniers, en tête desquels Edgar Morin et Jean-Louis Le Moigne, se sont attachés depuis une quarantaine d'années à développer des réflexions et à forger des concepts nous aidant à « transformer nos expériences en science avec conscience ». Ce dossier vidéo vous permet de naviguer dans chacune des présentations de la journée du 22 mars 2011 à l'occasion des 80 ans de Jean-Louis Le Moigne, et d'explorer l'indissociable interdépendance du « penser et de l'agir », boucle par laquelle la pensée naît de l'action en même temps qu'elle la génère.
    Ecrit par : CANAL INSEP

Les nouvelles notes de lecture

Août 2011

Le réseau Chemin faisant

  • Le prochain numéro de l'Interlettre Chemin Faisant n° 56, juillet - août 2011

    Il paraît début août 2011 et est annoncé par messagerie électronique à tous les correspondants du réseau. Pour vous inscrire à la liste de diffusion: cliquez ici.

Les nouveaux documents du réseau

  • Présentation du document "Sur les systèmes auto-­organisateurs et leurs environnements"
    C'est en 1959 que H von Foerster présenta cet  article,  « Sur les systèmes auto-organisateurs et leurs environnements » : en 1972, Edgar Morin et Henri Atlan introduisaient en France  'ce texte fondamental' dans nos cultures sous son titre original anglais « On self organizing systems and their environments ». Mais ce texte fondamental n'avait pas encore été traduit et publié en français, si bien qu'il n'avait guère bénéficié de l'attention qu'il mérite dans les communautés francophones.
    Ecrit par : RESEAU INTELLIGENCE DE LA COMPLEXITE MCX - APC
  • Sur les systèmes auto-­organisateurs et leurs environnements
    Texte de 1959 - Traduction française, avril 2011
    C'est en 1959 que H von Foerster présenta cet  article,  « Sur les systèmes auto-organisateurs et leurs environnements » : en 1972, Edgar Morin et Henri Atlan introduisaient en France  'ce texte fondamental' dans nos cultures sous son titre original anglais « On self organizing systems and their environments ». Mais ce texte fondamental n'avait pas encore été traduit et publié en français, si bien qu'il n'avait guère bénéficié de l'attention qu'il mérite dans les communautés francophones.
    Ecrit par : VON FOERSTER Heinz

Les nouvelles notes de lecture

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Juillet 2011

Les nouveaux documents du réseau

Juin 2011

Les nouveaux documents du réseau

Les nouvelles notes de lecture

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Mai 2011

Le réseau Chemin faisant

  • Un reportage photos de la rencontre du 22 mars 2011

    Notre ami Leonardo ZOYA, l'infatigable animateur de la Comunidad de Pensamiento Complejo  a réalisé un reportage photographique de cette belle rencontre que l'on peut consulter ici

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Avril 2011

Le réseau Chemin faisant

  • Présentation du Nouveau Site du Réseau Intelligence de la Complexité - MCX-APC

    Ce qui est généré, génère à son tour ce qui le génère

  • Le prochain numéro de l'Interlettre Chemin Faisant n° 55, avril - mai 2011

    est diffusé fin avril 2011 : Il présente notamment la nouvelle configuration du Site du Réseau Intelligence de la Complexité, et un premier aperçu sur la Rencontre du Réseau le 22 mars dernier sur le thème de « L'Exercice de la Pensée Complexe », ainsi que toutes les nouveautés éditées sur le Site depuis février 2011.

  • Manifestations - La Rencontre du 22 Mars 2011

    La Rencontre du 22 Mars 2011 organisée par le Réseau Intelligence de la Complexité sur le thème de : « L'Exercice de la Pensée Complexe pour l'intelligibilité de nos activités quotidiennes et de notre relation au monde »  a été d'un exceptionnel intérêt en particulier par la diversité des témoignages qui furent présentée (prés de 300 participants, dans une ambiance fort conviviale, le cadre des locaux de l'INSEP, qui a accueilli cette Rencontre, aidant). L'éditorial de Dominique Genelot, qui présidait cette journée aidant, expose l'argument du programme : «L'indissociable interdépendance du « penser et de l'agir », boucle par laquelle la pensée naît de l'action en même temps qu'elle la génère, est à la fois un défi, une liberté, une responsabilité ». Le Dossier des enregistrements vidéos de la journée sera très prochainement installé sur le Site du Réseau.

Les nouveaux documents du réseau

Les nouvelles notes de lecture

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Les veilles du réseau

Mars 2011

Les veilles du réseau

Février 2011

Les nouveaux documents du réseau

  • SUR L'EXERCICE DE LA PENSEE COMPLEXE pour l'intelligibilité de nos activités quotidiennes et de notre relation au monde
    Edito 55
    Le texte de cet éditorial diffusé sur le Site du Réseau courant février  pour présenter l'annonce de la Rencontre du 22 mars2011,  est publié dans le numéro 55 de l'Interlettre Chemin faisant qui parait début mai : Ce numéro portera ainsi deux éditoriaux :celui de février mars (SUR L'EXERCICE DE LA PENSEE COMPLEXE) et celui d'avril mai, CE QUI EST GENERE, GENERE A SON TOUR CE QUI LE GENERE ».
    Ecrit par : GENELOT Dominique
    Gouvernance des Organisations Complexes - Politique de Civilisation et Anthropolitique
  • Dossier XII
    Les sciences de la conception sont-elles énonçables et enseignables ?
    (Taille du fichier : 20Mo) Compte-tenu de la taille du fichier, cliquer sur ce lien pour y accéder
    <table><tbody><tr><td></td><td>Ndlr février 2011.     Ce dossier, fruit d'un travail collectif consacré à la reconnaissance des sciences de la conception (au sein de l'Atelier MCX 13, animé par Ph. Boudon & Ph. Deshayes pendant les années 1995-1997), a mobilisé les travaux de chercheurs et praticiens issus de champs disciplinaires très divers, architecture, ingénierie, sociologie, anthropologie, didactique, psychologie, économie, intelligence artificielle, etc.
    Ces travaux sont ici présentées sous trois entrées : Complexité de l'objet & complexité du projet ; Complexités procédurales de la conception ; Enseigner la conception dans la complexité. Il constitue, en langue française, un des tous premiers textes d'ensemble consacré à l'émergence dans nos cultures du paradigme des sciences de la conception. Par son caractère très transdisciplinaire, l'ouvrage ouvre une voie qui, quinze ans après, s'avère toujours innovante : Les demandes de reproductions qui nous arrivent encore en témoignent.
    Comme sous sa version 'papier' il était depuis longtemps épuisé, nous avons pu, en retrouvant l'exemplaire d'archive, grâce au concours confraternel d'Adrien Peneranda, que nous remercions chaleureusement ici, faire enregistrer cet ouvrage sous format pdf, rendant ainsi possible ici sa mise en ligne sur le Site du Réseau Intelligence de la complexité - MCX-APC.  

    </td></tr></tbody></table>


    Ecrit par : BOUDON Philippe, DESHAYES Philippe

Janvier 2011

Le réseau Chemin faisant

  • L'équipe d'animation du Réseau INTELLIGENCE de la COMPLEXITE - MCX-APC vous présente ses voeux joyeux pour 2011.

    PARTAGEONS CETTE NOUVELLE ANNEE

    EN BONNE INTELLIGENCE DE LA COMPLEXITE

    "Nous avons besoin de reliance
    parce que nous sommes dans l'aventure inconnue"

    ... Notre civilisation sépare plus qu'elle ne relie.
    Nous sommes en manque de reliance, et celle-ci est devenue besoin vital;
    elle n'est pas seulement complémentaire à l'individualisme,
    elle est aussi la réponse aux inquiétudes, incertitudes et angoisses de la vie individuelle.
    Parce que nous devons assumer l'incertitude et l'inquiétude,
    parce qu'il existe beaucoup de sources d'angoisse,
    nous avons besoin de forces qui nous tiennent et nous relient.

     Nous avons besoin de reliance
     parce que nous sommes dans l'aventure inconnue.
    Nous devons assumer le fait d'être là sans savoir pourquoi.
    Les sources d'angoisse existantes font que nous avons besoin d'amitié, amour et fraternité,
     qui sont les antidotes à l'angoisse

    Edgar MORIN, « Ethique »
    La Méthode, T.VI 2005, p 115

Les nouveaux documents du réseau

  • MEMORIAL Ernst von GLASERSFELD

    Ernst von GLASERSFELD est décédé le 12 novembre 2010 à Amherst (Mass.) à 93 ans au terme d’une aventure humaine et intellectuelle particulièrement exemplaire. Il accompagnait notre Réseau depuis sa formation initiale en 1988, l’année de la parution en traduction française de son « Introduction à un Constructivisme Radical » (article rédigé vers 1978, qui ouvrait « l’Invention de la Réalité, Contributions au Constructivisme » coordonné par P. Watzlawick, en compagnie de divers auteurs dont H von Foerster et F Varela) : Une coïncidence qui n’est peut-être pas aléatoire ! ...


    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Saisir la question de la contingence et de l'imprévisibilité de l'action en sport de performance
    Ces dernières décennies ont vu un développement remarquable des recherches en sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAP)... En prolongement direct de ces travaux, des questions concernant l'apprentissage moteur, le contrôle du mouvement, la physiologie de l'exercice, les émotions, les relations interindividuelles, le développement des outils technologiques utiles à la pratique ... sont désormais reconnues et bien balisées : . Inscrite en toile de fond de ces travaux, l'idée héritée de la philosophie des Lumières est que le progrès de la connaissance conduit nécessairement au progrès humain et moral. Cela permet d'affirmer sereinement dans les revues à destination des professionnels que « Les connaissances élaborées et validées par les travaux scientifiques sont fiables ... une des compétences professionnelles de l'enseignant est de transposer et d'opérationnaliser1... ». Et pourtant, au moment où ces avancées en connaissance sont célébrées, il semble bien que le réel fait sécession et échappe de plus en plus à la vision réductionniste que peut en avoir la majorité des chercheurs.
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
  • Que peut être aujourd'hui une formation citoyenne a l'agir<->penser en complexité ?
    DOSSIER MCX Vidéo XXVII
    Ce dossier ouvre l'accès aux Enregistrements Vidéo de cette Conférence-Débat du Réseau Intelligence de la Complexité le 1er décembre 2010 14h - 18h30, à Paris, grande salle de la FPH. Avec les interventions de Pierre VUARIN, Jean-Louis LE MOIGNE, Frédérique LERBET SERENI, Marie José AVENIER, Bruno TARDIEU, Dominique GENELOT, Alain DESJARDIN, Laurent VERGNON, Philippe FLEURANCE, Michel ADAM, Sylvain VICTOR, André de PERETTI, Pierre CALAME, et les échanges avec l'auditoire.
    Ecrit par : RIC MCX (réalisation V. Guilloux)
  • UN NOUVEAU COMMENCEMENT « Action, Science et Conscience passant sans arrêt l'une dans l'autre »
    Edito 54
    Ecrit par : MORIN Edgar

Les nouvelles notes de lecture

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Décembre 2010

Les nouveaux documents du réseau

Octobre 2010

Le réseau Chemin faisant

  • Le GRAND DEBAT 2010 du RESEAU INTELLIGENCE DE LA COMPLEXIT�?

    Le GRAND DEBAT 2010 du RESEAU INTELLIGENCE DE LA COMPLEXITE sur le thème de LA FORMATION CITOYENNE à "L'AGIR <=> PENSER EN COMPLEXITE" se tiendra  le 1er décembre 2010, à Paris, de 14h à 18h Grande Salle de la FPH, 38 rue Saint Sabin, 75011, Paris

    sous la présidence de Pierre VUARIN, animateur de l'Alliance Terre Citoyenne, cinq praticiens riches d'expériences diverses  débattront avec les participants en proposant leurs réflexions et leurs réponses à la question : Que peut ou pourrait être aujourd'hui une formation citoyenne (contenu et contenant)  s'inscrivant dans les problématiques de « L'Agir <=> Penser en Complexité » ?

    Le programme définitif va être prochainement publié sur le site du réseau.

    Les pré-inscriptions et suggestions peuvent  être adressées au secrétariat du Réseau

     

  • Le prochain numéro de l'InterLettre Chemin Faisant

    Le prochain numéro de l'InterLettre Chemin Faisant du Réseau Intelligence de la Complexité  numéro 53, paraitra dans le courant du mois d'octobre 2010 : il annoncera la mise en service ouvert du nouveau Site du Réseau, site reconfiguré et modernise par de nouvelles fonctionnalités, que l'on pourra reconnaitre sous ce  nouveau Logo.

     

     

Les nouveaux documents du réseau

  • Présentation et Programme
    Grand DEBAT 2010 du Réseau INTELLIGENCE DE LA COMPLEXITE
    Ecrit par : RESEAU INTELLIGENCE DE LA COMPLEXITE MCX - APC
  • Numéro 9 "une apostille de HA Simon"
    HA Simon, en proposant à JL le Moigne quelques brefs commentaires sur le Compte rendu de lecture que celui-ci avait rédigé sur les « Models of my Life » qu'il venait de publier en 1991, avait apporté quelques indications qui précisaient plusieurs aspects importants des contextes de ses réflexions. En particulier, sur les arguments qui l'incitaient à préférer de plus en plus des références aux épistémologies empiristes plutôt qu'aux épistémologies positivistes. Cette lettre fut traduite et introduite avec un bref commentaire en "apostille" au Compte rendu de lecture de ce livre publié fin 1991 dans la Revue Internationale de Systémique (Vol 5, /4), Revue aujourd'hui disparue. Aussi a-t-on repris sur le cahier des Lectures du Site du Réseau le texte de cette Note de lecture accompagné de cette apostille de HA Simon.
    Ecrit par : SIMON Herbert A.
    - Eco Systèmes Artificiels
  • Sur la contingence des modes de gouvernance de l'action collective entendue dans ses complexités : Elinor Ostrom et le « Nobel » d'économie
    En montrant, dés 1990, pièces à l'appui, que « le mode de gouvernance le mieux adapté à un problème posé au sein d'une société donnée ne peut être décrété a priori ; il est contingent aux caractéristiques (techniques, politiques, culturelles...) de ce problème et de cette société », Elinor Ostrom nous invitait à reconnaitre enfin l'irréductibilité des modes de gouvernance des actions collectives aux schémas théoriques toujours simplificateurs privilégiés jusqu'ici par les grandes institutions académiques. Aussi faut-il remercier l'Institutions du Nobel d'économie nous incitant à prêter enfin attention aux travaux de l'auteure de « la Gouvernance des Biens Communs »'. Grâce à sa rencontre avec des chercheurs du CIRAD Montpellier dont certains travaillaient étroitement avec E.O. depuis une vingtaine d'année, Roland PEREZ a su 'faire attention' à l'ouuvre d'E Ostrom et de son 'école de Bloomington'. Il s'attache depuis 3 ans, avec quelques collègues, à 'faire travailler' cette problématique de l'action collective dans les communautés francophone. Il nous propose ici de la mettre en perspective dans l'actualité des expériences et des travaux sur les phénomènes d'auto-éco organisation qui se développent 'sur le terrain', dans et par les multiples formes d'actions 'en commun'
    Ecrit par : PEREZ Roland
    Systèmes Socio Economiques - Gouvernance des Organisations Complexes - Pragmatique

Les nouvelles notes de lecture

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Septembre 2010

Les nouvelles notes de lecture

Juillet 2010

Le réseau Chemin faisant

  • Le prochain numéro de l'INTER-LETTRE CHEMIN-FAISANT MCX-APC, n° 52

    juillet - aout  2010 paraît mi-juillet 2010 présentant  toutes les nouveautés publiées sur le Site du Réseau au cours des mois 2010 précédents. Ce Numéro est ouvert selon l'usage par un éditorial : « APPEL AU RENOUVEAU DE  LA FORMATION CITOYENNE : Lorsque, lassés des découpages en disciplines multiples et spécialités fermées, en bonne intelligence de « l'élucidation collective des enjeux »,...

Les nouveaux documents du réseau

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Juin 2010

Les nouveaux documents du réseau

Les nouvelles notes de lecture

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Mai 2010

Les nouveaux documents du réseau

  • DE LA LEGITIMATION DES SAVOIRS A L'EXERCICE DES POUVOIRS
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
    Science Citoyenneté - Politique de Civilisation et Anthropolitique - Cognition
  • "JE VOIS LA BALLE AVEC MES MAINS" : Sport de haute performance et cognition
    " Faut-il suivre des yeux la trajectoire de la balle pour entrer rapidement et précisément en contact avec elle ? ». Telle était le type de questions que les entraîneurs adressaient aux chercheurs en sciences cognitives dans les années 1975. En effet, la performance du joueur confronté à une forte charge informationnelle et à une pression temporelle élevée nécessite la capacité à produire rapidement une réponse exacte et à exécuter un mouvement rapide tout en conservant une grande précision spatiale et/ou temporelle. Accompagnées par des choix épistémologiques plus ou moins explicites, les réponses se sont majoritairement inscrites dans les perspectives du traitement sériel de l'information et du contrôle cybernétique de l'action. ?. Ne faut-il pas pourtant ouvrir la voie à de nouveaux développements pour envisager comment les sciences cognitives peuvent-elles aider à rendre plus intelligible les phénomènes du sport de performance. Et en retour, quelles questions le sport de performance, en particulier au regard de l'action/agi « incorporé », pose-t-il aux sciences cognitives ? ? Nous remercions la Revue Intellectica qui nous autorise à reprendre ici l'article d'introduction au dossier « SPORT DE HAUTE PERFORMANCE ET COGNITION » qu'elle publie
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
    Cognition - Sport & Société
  • DE LA REALITE VIRTUELLE A LA VIRTUALITE REELLE
    Chacun sait de nos jours, ou croit savoir, ce qu'est la réalité virtuelle : un mode de présentation ou de représentation d'objets ou de phénomènes jusque-là peu ou pas visibles à l'?il nu ou peu sensibles à l'oreille, quoique existants, ayant existé ou seulement en projet. On parle encore de « vues d'artiste », d'effets spéciaux, de transpositions de fréquences ou de conception assistée par ordinateur (CAO) en général. Bref, un domaine où « imager » et « imaginer » sont des verbes frères mais peut-être aussi de faux jumeaux Inverser la formule est moins courant, mais tout aussi riche de sens et méritant explication. Il s'agit par la virtualité réelle d'exposer ou fournir à tous un schéma ou une modélisation « idoine », capable ex post de s'avérer réaliste, car décrivant mieux ? sinon définitivement et parfaitement ? la réalité d'un phénomène ainsi que les moyens de le mettre en ?uvre
    Ecrit par : QUILICI Jean-François
    Eco Systèmes Artificiels - Symbolisation - Epistémologie de l'Interdisciplinarité
  • MEMORIAL JEAN-FRANÇOIS QUILICI
    Jean-François QUILICI, décédé le 12 Mars 2010, participa activement aux premières Rencontres du « Programme de Modélisation de la Complexité ». Notre ami André DEMAILLY, qui a eu jusqu'à ces dernières années à coopérer avec lui a rédigé son Mémorial documenté à l'intention de notre Réseau. Il nous permettra de garder trace de son passage parmi nous 'avant que ne s'efface le sillage' sur la mer' : Mémorial Jean-François QUILICI
    A cette occasion, André DEMAILLY a retrouvé pour nous deux textes dus, l'un à JF QUILICI « De la réalité virtuelle à la virtualité réelle », l'autre à un échange à quatre voix entre André Demailly, Jean-François Quilici, Olivier Torrès, et Claude Tapia : « Souffrances dans l'entreprise ». (Échange incomplet encore puisque manquent les réponses d'O Torres, mais complet pour celle de J F Quilici). On trouvera ces deux textes sur le Site du Réseau dans les Documents du Conseil scientifiques et de l'Atelier MCX 25.
    Ecrit par : DEMAILLY André
    Epistémologie de l'Interdisciplinarité
  • MEMORIAL José VIDAL-BENEYTO
    José Vidal BENEYTO est décédé à Paris à 83 ans le 16 mars 2010. Pour Edgar Morin, qui fut un de ses grands amis, « toute la vie de José Vidal Beneyto est exemplaire du parcours intellectuel et politique du meilleur de l'intelligentsia espagnole, sous le franquisme et après. Son engagement est polymorphe. Il occupe la chaire de sociologie de la connaissance à l'université Complutense de Madrid, met en route la reconstruction du Colegio de España de Paris, crée le Collège des hautes études européennes Michel-Servet, anime de multiples recherches universitaires. Il crée aussi et préside la Fondation Amela, vouée aux aires méditerranéenne et latino-américaine, devient directeur général pour l'éducation, la culture et le sport du Conseil de l'Europe à Strasbourg (1985-1991), conseiller spécial du président de la BERD, conseiller de la communication et de la culture à la Commission européenne, et anime l'Agence européenne de la culture de l'Unesco, où il est conseiller principal du directeur, Federico Mayor ?» (Le Monde, article d'E Morin paru dans l'édition du 01.04.10). Notre ami Alvaro Malaina, le secrétaire général de l'APC participait à LHOMMAGE A JOSE VIDAL-BENEYTO, hommage rendu par son UNIVERSITE COMPLUTENSE DE MADRID le 28-04-2010. Manifestation impressionnante qu'il évoque pour nous dans le Mémorial José Vidal BENEYTO, évocation qu'il accompagne de quelques autres souvenirs qu'il a rassemblé : « Reste alors dans notre mémoire, cher ami Pepín ».
    Ecrit par : MALAINA Alvaro
    Politique de Civilisation et Anthropolitique
  • SOUFFRANCES DANS L'ENTREPRISE, un échange à quatre voix
    Cet échange destiné à être publié ultérieurement est incomplet encore puisque manquent les 'réponses d'O Torres. Nous nous autorisons pourtant à le publier ici avec le concours d'André Demailly qui a recueilli le témoignage de JF Quilici, témoignage qui gagne croyons nous à être placée dans le contexte pour lequel il avait été rédigée,
    Ecrit par : QUILICI Jean-François, DEMAILLY André, TAPIA Claude, TORRES Olivier
    Psychothérapies - Gouvernance des Organisations Complexes

Les nouvelles notes de lecture

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Les veilles du réseau

  • Le Cycle 2010 Esthétiques, positions et fondements philosophiques, épistémologiques de la Complexité proposé par l'atelier-forum MCX N°36
    Epistémologie de la Complexité - Esthétique Art & Science

    Le Cycle 2010 Esthétiques, positions et fondements philosophiques, épistémologiques de la Complexité . des conférences du groupe « Esthétique, complexité, expérimentation et modélisation » (ECEM) de l'ISC-PIF. Le groupe ECEM (Z. KAPOULA & L.-J. LESTOCART) reprend une série de séminaires et débats intégrant cette fois un axe philosophie. Derrière ce sous-titre "Positions et fondements philosophiques, épistémologiques de la Complexité" se cache une idée d'Archéologie du Savoir et de généalogie des Sciences de la Complexité de l'esthétique de la pensée. Dans ce programme de longue haleine, il s'agit en effet de tisser des liens entre divers domaines et diverses connaissances (esthétique, neurosciences, neurologie neurophysiologie, philosophie de l'esprit, mais aussi théâtre, écriture, littérature, etc.) dans le souci d'inventorier les fondements d'une pensée complexe.

  • La parution de l'ouvrage COMPLEXITY THEORY AND THE POLITICS OF EDUCATION proposé par l'atelier-forum MCX N°6
    Education Formation

    La parution de l'ouvrage COMPLEXITY THEORY AND THE POLITICS OF EDUCATION - annoncée sur le Site bilingue Anglais-Français IMPLEXUS
    Parmi les annonces que nous repérons sur ce jeune et dynamique Site IMPLEXUS, nous repérons l'annonce de la parution imminente d'un ouvrage de Christian Verrier consacré à « JACQUES ARDOINO, pédagogue au fil du temps » (Ed TETRAEDRE)

  • Les colloques de Cerisy proposé par l'atelier-forum MCX N°0
    Santé et Systèmes Sanitaires

    Le centre publie la Liste des titres des 24 Colloques qui se tiendront à Cerisy l’été 2010. Nous avons en  particulier certains d’entre eux pour leur potentielle contribution à notre ‘Intelligence de la Complexité’. (les liens HT portent sur leur programme détaillé)

    L'homme, point aveugle des sciences de l'homme ? Prendre soin : savoirs, pratiques, perspectives Carrefour Alfred Stieglitz Villes et territoires réversibles

  • DISCOURS DE LA METHODE DES ETUDES DE NOTRE TEMPS proposé par l'atelier-forum MCX N°0

    La parution récente de nouvelles traductions de deux ouvrages de Giambatista VICO chacune remarquablement documentée qui vont enrichir et complétée nos lectures du DISCOURS DE LA METHODE DES ETUDES DE NOTRE TEMPs déjà en ligne sur le Site du Réseau
    , de Giambattista VICO, Traduction, présentation et notes par Patrick Vighetti, ed L'Harmattan, 2006, : ?Contre Descartes, philosophe de la raison formaliste, Giambattista Vico (1668-1744) défend l'ingenium, faculté d'imagination, d'invention et de création, et réhabilite les Anciens, les valeurs de l'humanisme, de la morale sociale et de la sagesse civile
    Une nouvelle éditions, bilingue Français ?Latin de l'ouvrage de G VICO ?LA METHODE DES ETUDES DE NOTRE TEMPS, (1708), réalisée par les éditions 'Les Belles Lettres', 2010,, avec une nouvelle introduction d'Alain PONS , accompagnée d'un riche appareil critique et philologique du texte latin due à Andrea BATTISTINI. La traduction française d'Alain PONS est celle qu'il avait bien voulu nous autoriser à publier en 2006 sur le Site du Réseau dans la Collection des ?Classiques du Réseau' avec une note introductive originale. Un des intérêts de la nouvelle introduction d'A PONS pour cette édition des Belles Lettres de 2010 est de prendre en compte les discours antérieurs de G Vico (de 1699 à 1707) : Ces ?Discours de rentrée de l'Université de Naples' (en Latin), qui ne furent pas publiés à l'époque, permettent de mettre en contexte le ?Nouveau discours de la Méthode' que G. Vico proposait en une alternative fort bien construite au discours cartésien qui envahissaient déjà les cultures européennes, discours qui ? traite ses auditeurs comme des enfants à qui on ne donne point d'aliment qui ne soit mâché d'avance' écrivait G Vico

  • ACTES du Colloque international « LA DEMOCRATIE A L'EPREUVE DE L'EXCLUSION. Quelle est l'actualité de la pensée politique de Joseph Wresinski ? » proposé par l'atelier-forum MCX N°0
    Science Citoyenneté

    « Il est tellement important, comme le réalise ce colloque, d'«instaurer un dialogue entre chercheurs, universitaires et acteurs de la lutte contre la grande pauvreté ». Sans ce dialogue, sans cet engagement commun, ceux qui subissent et combattent chaque jour la misère resteront les éternels exclus de nos cités. Sans ce dialogue, « nous nous laisserons emporter par nos propres idées, et finirons par penser à leur place ». Sans eux, nous oublierions qu'ils sont « le point d'appui pour le levier qui soulèvera le monde ?pour contribuer à faire naître un monde où chacun pourrait enfin être libre pour participer, « à égalité, partout où les êtres humains parlent et décident du destin et du futur de l'humanité » (Extrait de l'exposé d'ouverture d'Eugen Brand, délégué général du Mouvement International ATD Quart Monde)
    Le Dossier des Actes de cet important Colloque présente prés d'une centaine de contributions (18 ateliers thématiques, trois plénières) qui toutes témoignent de la possibilité de ce dialogue entre chercheurs, universitaires et acteurs de la lutte contre la grande pauvreté. Nous mentionnons ici les titres de trois d'entre elles présentées par des membres actifs du Réseau :
    « DE L'IGNORANCE LES UNS DES AUTRES A UNE DEMOCRATIE COGNITIVE PLUS ACHEVEE » Par Bruno Tardieu
    « L'INTERACTION RECIPROQUE DU COMPRENDRE ET DU FAIRE » par Jean-Louis Le Moigne
    « TRAVAIL ET EMPLOI » par Michel Adam

  • proposé par l'atelier-forum MCX N°0
    Science Citoyenneté

    Rappelons les thèmes des Ateliers

    Et ceux des trois Symposium
    Temps, temporalités et complexité ; Temps, temporalités et complexité ; Formations des adultes, alternances et professionnalisations : des recherches à l'épreuve de la complexité

Mars 2010

Les nouveaux documents du réseau

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Les veilles du réseau

  • Les conférences du groupe « Esthétique, complexité, expérimentation et modélisation » (ECEM) de l'ISC-PIF proposé par l'atelier-forum MCX N°0
    Esthétique Art & Science

    Cycle 2010 Esthétiques, positions et fondements philosophiques, épistémologiques de la Complexité.
    Le groupe ECEM (Z. KAPOULA & L.-J. LESTOCART) reprend une série de séminaires et débats intégrant cette fois un axe philosophie. Derrière ce sous-titre "Positions et fondements philosophiques, épistémologiques de la Complexité" se cache une idée d'Archéologie du Savoir et de généalogie des Sciences de la Complexité de l'esthétique de la pensée. Dans ce programme de longue haleine, il s'agit en effet de tisser des liens entre divers domaines et diverses connaissances (esthétique, neurosciences, neurologie neurophysiologie, philosophie de l'esprit, mais aussi théâtre, écriture, littérature, etc.) dans le souci d'inventorier les fondements d'une pensée complexe. Tout à tour constructivisme, littérature, phénoménologie, principe d'une circularité fondamentale et organisatrice en partie biologique, développement des individus (et des enfants), développement de l'organisme (embryogenèse), développement moteur, développement psychique et social ainsi que développement neuronal, y seront évoqués. Avec toutes les questions qui peuvent s'y rattacher comme l'idée de développement dynamique, de cognition incarnée, ainsi que toutes les controverses qui peuvent affecter le sujet. Au su et vu de ces divers domaines, l'esthétique apparaît plus que jamais « interprétation du monde ». Il s'agit en fait d'élaborer pour nous la théorie d'un cognitivisme créatif "non-linéaire" à travers ces liens et leur historique, via théorie expérimentation et création
    Programme du premier semestre 2010
    17 mars 2010 Nietzsche et la question du moi et de l'identité : l'Eternel retour Louis-José Lestocart artpress, ISC-PIF
    7 avril 2010 Hémi négligence induite par des ?uvres d'art Zoï Kapoula Laboratoire IRIS, Physiopathologie de la Vision et de la Motricité Binoculaire
    14 avril 2010 L'épistémologie de l'introspection Michel Bitbol CREA, Ecole Polytechnique
    28 avril 2010 T.B.A Valéry Grancher artiste du net et artiste-installateur
    26 mai 2010 Stratégies pour une métaphysique contemporaine Bruno Pinchard Univ.Lyon 3
    9 juin 2010 L'intentionnalité phénoménale Denis Seron Université de Liège

  • Le développement de la dynamique revue électronique Revue e-TI proposé par l'atelier-forum MCX N°8
    Système d'Information

    Le développement de la dynamique revue électronique Revue e-TI ? ?la revue électronique des technologies d'information,' animée principalement par une équipe www.revue-eti.net/document.php département Génie Informatique de l'Ecole Mohammadia d'Ingénieurs, EMI-Rabat (Maroc), ?Pr Ounsa Roudiés), et dotée d'un Conseil Scientifique international, elle vient de publier un riche numéro cinq (fin 2009). « e-TI est une revue électronique internationale destinée aux chercheurs et industriels pour la promotion et la diffusion des résultats de recherches et des expériences R&D dans le domaine des TI. e-TI désire se positionner comme un relais et un espace de réflexion pour favoriser les travaux de recherche menés au Nord et au Sud. Les thèmes couverts sont ceux liés aux technologies de l'information tels que les systèmes d'information, l'ingénierie des composants, les bases de données, le data mining, les systèmes répartis, l'interopérabilité, le Web Sémantique, les Web services, les applications Internet, la sécurité et l'intelligence artificielle. »

  • IMPLEXUS - EDUCATION, CRITIQUE ET COMPLEXITE proposé par l'atelier-forum MCX N°6
    Education Formation

    L'annonce de la création du Site 'IMPLEXUS - EDUCATION, CRITIQUE ET COMPLEXITE', bilingue Anglais-Français, animé depuis New York par Michel ALHADEFF et déjà animé par une centaine de participants. - M Alhadeff nous annonce par ailleurs le developpement de la Revue ?Complicity: An International Journal of Complexity and Education? : ?an international, peer-reviewed journal that publishes original articles on all aspects of education which are informed by the idea of complexity. It is currently the only journal in existence to focus specifically on the implications of complexity (in its technical, applied, philosophical, theoretical, or narrative manifestations) for education and educational research? : voir implexus.ning.com/profile/MichelAlhadeffJones

  • La reprise imminente des activités du Site de l'Institut International de Recherche, Politique de Civilisation de l'Université de Poitiers proposé par l'atelier-forum MCX N°0
    Gouvernance des Organisations Complexes

    L'annonce de la reprise imminente des activités du Site de l'Institut International de Recherche, Politique de Civilisation de l'Université de Poitiers : L'IIRP, créé en février 2008 sous la présidence d'Edgar MORIN, l'Institut International de Recherche, Politique de Civilisation a pour vocation la mobilisation de la recherche de manière transversale sur les grands défis planétaires. L'IIRPC a choisi d'?uvrer dans trois champs : la biosphère, les représentations sociales et la gouvernance. Implanté en France à Poitiers pour trois ans, l'Institut a inscrit également dans ses missions l'accompagnement . Voir aussi : Au-delà du développement durable: crdp3-poitiers.org/angely2007/

  • ELOGE DE LA METAMORPHOSE proposé par l'atelier-forum MCX N°0
    Politique de Civilisation et Anthropolitique

    Un bel article d'Edgar MORIN « ELOGE DE LA METAMORPHOSE » publié initialement dans le journal LE MONDE du 09.01.10 et repris, parfois in extenso, par de nombreux Blogs sur la Toile .Si vous ne l?avez pas encore repéré, vous pourrez le trouver par exemple sur le Blog de la Maison de la nature et de l'environnement de Bordeaux aquitaine, ou sur celui du séminaire Complexités et Société Monde de l'EHESS, animé par Yoann Moreau et Alfredo Pena-Vega, présenté par Y Moreau sous le titre ?les-crises-vertueuses-des-métamorphoses'

Février 2010

Les nouveaux documents du réseau

  • DOSSIER MCX Vidéo XXVI : « L'Intelligence de la Gouvernance au Défi de l'Oeconomie »
    La parution de 'l'Essai sur L'Oeconomie' de Pierre Calame nous a donné une occasion bienvenue pour activer les débats citoyens sur La Gouvernance des Sociétés et des Organisations Humaines. Ce dossier ouvre l'accès aux Enregistrements vidéo de cette Conférence-Débat du Réseau Intelligence de la Complexité Paris) le 25 novembre 2009, présidé par Pascal PETIT, avec des contributions de Pierre CALAME, Edgar MORIN, Dominique GENELOT, Michel ADAM, Ali AIT ABDELMALEK, Jean-Louis LE MOIGNE
    Ecrit par : RIC MCX (réalisation V. Guilloux)
    Gouvernance des Organisations Complexes - Science Citoyenneté - Systèmes Socio Economiques
  • Politique et école. La dimension anthropologique.
    Tribune libre publiée le 6 janvier 2010 par le Site : Le Cercle-Psy de « Sciences Humaines » (http://le-cercle-psy.scienceshumaines.com/politique-et-ecole-la-dimension-anthropologique_sh_24792)
    "Pourquoi l'école ne parvient-elle pas à donner à chaque enfant une chance égale de stimuler son désir d'apprendre, de déployer son humanité ?" Pourtant, les expériences de terrain encourageantes ne manquent pas. Plaidoyer pour un projet de société qui veillerait à assurer une véritable éducation psychosociale, et humaniste. Son analyse nous entraîne à comprendre par quelles voies d'action nous pourrions aider notre école à intégrer pleinement sa finalité anthropologique. Ce qui appelle une éducation où savoirs, savoir-faire, savoir-être et savoir-être-ensemble s'apprennent conjointement. Des approches théoriques et de nombreuses expériences de terrain et d'outils existent, mais ils sont, en France, gravement négligés. L'école, « fille et mère de la société », devrait mieux s''interroger sur la contradiction fondamentale entre les valeurs républicaines qu'elle invoque et les valeurs réellement transmises. Armen Tarpinian (en référence à l'ouvrage collectif que nous avions signalé à sa parution, Ecole : changer de cap. Contributions à une éducation humanisante, 2007), propose ici - de façon non exhaustive - huit mesures basiques qui constitueraient « des réponses de fond » à la grande inquiétude et à la souffrance scolaire. Dans cette approche, fondatrice de plus d'humanité, « les Sept Savoirs pour l'éducation du Futur » préconisés par Edgar Morin demeurent des pistes d'or incontournables.
    Ecrit par : TARPINIAN Armen
    Communication Confiance - Psychosociologie - Politique de Civilisation et Anthropolitique - Education Formation - Gouvernance des Organisations Complexes - Systèmes Socio Economiques - Science Citoyenneté

Les nouvelles notes de lecture

Janvier 2010

Les nouveaux documents du réseau

Décembre 2009

Les nouveaux documents du réseau

Les nouvelles notes de lecture

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Les veilles du réseau

  • 50-propositions-pour-changer-de-cap proposé par l'atelier-forum MCX N°0
    Systèmes Socio Economiques - Politique de Civilisation et Anthropolitique

    Le Labo de l'Economie Sociale et Solidaire' va bientôt publier ses « 50-propositions-pour-changer-de-cap », un dossier collectif animé par C. ALPHANDERY (l'auteur de la Préface de l'ouvrage de Michel Adam, ?Réinventer l'entrepreneuriat.') Il a demandé à Edgar MORIN de mettre en perspective civilisatrice ce passionnant travail, entreprise à la fois responsable et solidaire, par une Postface que le Labo de l'ESS, vient de mettre en ligne : ?Revitalisons la notion capitale de solidarité alors que nous subissons la désintégration des solidarités traditionnelles'
    « Plus un problème est complexe, plus il faut penser avec ses pieds » : argument solide que Pierre CALAME, Président de la FPH a développé dans une « Conférence aux Semaines Sociales sur ?les nouveaux défis et nouveaux visages de la solidarité' », le 20 novembre 2009. Il nous autorise à la publier sous le Site du Réseau. On verra que par sa teneur, elle nous concerne tous
    « Il serait erroné d'opposer le niveau local, territorial, qui serait celui de l'action solidaire et le niveau mondial qui serait celui de la pensée. Ce serait retrouver les errements du « pensons globalement et agissons localement » qui, sous l'illusion du bon sens, a trop stérilisé la réflexion. La pensée est tout autant nécessaire au niveau local. Plus un problème est complexe, plus il faut penser avec ses pieds car c'est dans la réalité tangible que git la complexité et non à des échelles stratosphériques. Et c'est aussi au niveau global qu'il faut savoir agir et penser. Voilà je crois les nouveaux défis et les nouveaux visages de la solidarité

  • Le Contexte : Rencontres interdisciplinaires sur les systèmes complexes naturels et artificiels proposé par l'atelier-forum MCX N°0
    La Modélisation des Systèmes Complexes & Disegno

    (Rochebrune, 17 au 24 janvier 2010). Cette rencontre soutenue par ?le Réseau National des Systèmes Complexes', propose d'interroger le concept de ?Contexte', en partant d'une observation si souvent oubliée par les théoriciens plus encore que les praticiens qui se croient tenus de toujours bien fermer le système auquel ils s'intéressent« Même si la notion de système suppose de l'isoler de son contexte, ce dernier est très vite oublié sauf à travers des « conditions au bord » d'où l'intérêt à le remettre au centre de nos réflexions. ». Une bonne occasion de relire « le paradoxe et le système » d'Yves Barel (1979 - 1989)): « Le non-système fait partie du système », puisqu'il est en constante interaction avec lui !

  • Vers une science et ingénierie des systèmes complexes proposé par l'atelier-forum MCX N°0
    Ingegno Rationalité et Heuristiques

    SISC'09, était le thème de la troisième édition du Colloque National des systèmes complexes organisé du 25 au 27 novembre 2009 à Paris par Le Réseau National des Systèmes Complexes (RNSC), et les instituts associés. Les vidéos (webcast) de cette rencontre sont accessibles sur le Site de ce Colloque, occasion d'écouter quelques solides interventions ?sur les grands thèmes scientifiques évoqués par l'ensemble des chercheurs présents'. Les sciences fondamentales d'ingénierie n'y étaient pas semble t il à l'honneur et l'idée de faire constituer une nouvelle section disciplinaire (une de plus) dédiée exclusivement à ?une science des systèmes complexes' au sein du Conseil National des Universités Française était dans l'air.

  • L'initiative française du Forum mondial sciences et démocratie (FMSD) proposé par l'atelier-forum MCX N°0
    Science Citoyenneté

    L'initiative française du Forum mondial sciences et démocratie (FMSD) qui a été lancé à Belém en janvier 2009 a pour but de susciter des dialogues sur des enjeux cruciaux pour nos sociétés dans les années à venir : la place de la recherche scientifique dans un monde durable (au sens non dévoyé du terme), le statut des biens communs de la connaissance, la démocratisation des choix scientifiques et technologiques, le suivi voire le contrôle à mettre en place face à la montée en puissance des technologies de rupture (nanotechnologies, biologie synthétique?), l'éthique et la responsabilité sociale des chercheurs?. On trouve sur son site les informations utiles sur l'initiative ainsi que la possibilité de participer au forum décentralisé du FMSD qui se déroulera le 23 janvier 2010 à la Bourse du Travail à Paris. Voir en particulier « Biens communs de la connaissance » Contact : Hervé Le Crosnier

Novembre 2009

Les nouveaux documents du réseau