Dernière mise à jour : Mai 2016

Quoi de neuf ce mois-ci ?

Mai 2016

Les veilles du réseau

Avril 2016

Le réseau Chemin faisant

Les nouveaux documents du réseau

  • On a retrouvé des extraits du manifeste perdu disparu il y a trois ans dans les eaux profondes du Web
    Edito N.77
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Interdisciplinarité et stratégique scientifique frontières, déplacements et complexité
    « Un manifeste pour approcher dans des termes nouveaux la question de la complexité. Une  recherche en mouvement .  La société et la communauté des chercheurs partagent aujourd’hui un sentiment fort de vivre un moment de «révolution scientifique». Si ce sentiment accompagne de façon permanente la trajectoire de la recherche, l’accélération de la production des connaissances au cours du dernier siècle a contribué à l’imposer, non seulement dans le monde scientifique, mais aussi dans l’opinion. Nos sociétés sont d’autant plus convaincues que la science est une source puissante de changement que les grandes visions politiques d’une transformation du monde ne sont plus souveraines.  Ces mutations ont bien évidemment des implications pour la communauté scientifique  et pour la conduite de la recherche, dans la mesure où elles tendent - en plaçant le moteur de l’histoire du côté de la science et de la technologie – à nourrir un imaginaire social de la science conduisant au mythe d’une «société du risque zéro» qui se substituerait au mythe politique d’une «société parfaite». De ce fait, l’activité scientifique est aujourd’hui confrontée, en raison même de son propre développement, à l’ébranlement d’un certain nombre de repères et de catégories de classement qui organisaient, jusqu’à une date récente, la description qu’elle donnait d’elle-même. On peut, à très gros traits, identifier trois registres dans lesquels les distinctions classiques méritent d'être repensées. »
    Ecrit par : MEGIE Gérard et Al (Extraits mis en page par la rédaction)
  • Projet d’établissement du CNRS de Février 2002
    La suppression sur le site Documents d’orientation  du CNRS du fichier Projet d’établissement. Février 2002  (‘’Internet Explorer a réussi à se connecter au site Web, … mais n’est pas autorisé à afficher la page Web’),  ceci alors que ce projet d’établissement avait été explicitement approuvé par le Conseil du CNRS du 4 février 2002, le PV de cette séance faisant foi. Nous nous autorisons en conséquence à publier sur le site du Réseau le fichier de ce document que l’on avait dés l’origine télé-enregistré dans une ‘Bibliothèque’ personnelle. 
    Ecrit par : CNRS

Les nouvelles notes de lecture

  • Une question de taille
    Une question de taille ? « … J’illustrerai par un exemple architectural la notion de cadre de référence que j’ai introduite. La chapelle royale de Versailles a sensiblement la taille d’une église et nombre d’églises sont moins vastes que cette « chapelle ». Quatremère de Quincy le signifiait joliment en écrivant dans son Dictionnaire d’Architecture (1788) : « Peut-être doit-on lui faire le reproche d’offrir l’aspect imposant d’une église plutôt que le caractère modeste d’une chapelle de palais. Il est vrai que par sa hauteur et ses dimensions, on pourrait regarder ce monument, moins comme un diminutif d’église que comme le superlatif d’une chapelle». C’est bien le cadre de référence, « royal » en l’occurrence, qui permet de comprendre aisément ce qui se joue dans la complexité sous-jacente aux termes d’ « église » et de « chapelle » en tant qu’ils sont porteurs d’une idée de taille… »
    Date de l'ouvrage : Avril 2016
    Ecrit par : REY Olivier
    Editions Stock, 2015, ISBN 978-2-234-07765-2, 276 p.
    Note de : BOUDON Philippe

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Cahier Edgar Morin
    Ndlr : Nous remercions les éditions de l’Herne de nous autoriser à reproduire en guise de présentation de ce remarquable Cahier Edgar MORIN, l’avant propos de François L’YVONNET qui en a dirigé la conception et la réalisation. On verra en parcourant ensuite le Sommaire de ce « Cahier », la richesse et la diversité dans l’unité des contributions ainsi rassemblées autour de l’œuvre et des témoignages de l’Humaniste Planétaire, celui qui a « le courage de l’intelligence fraternelle »
    Ecrit par : L'YVONNET François (direction)
    Editions de L'Herne, Cahiers de L'Herne  N° 114, 2016, ISBN 978-2-85197-184-5, 272 pages

Mars 2016

Les nouveaux documents du réseau

  • Le temps est venu de changer de civilisation
    La culture n'est pas un luxe, elle nous permet de contextualiser au-delà du sillon qui devient ornière
    « …La connaissance est aveugle quand elle est réduite à sa seule dimension quantitative, et quand l'économie comme l'entreprise sont envisagées dans une appréhension compartimentée. Or les cloisonnements imperméables les uns aux autres se sont imposés. La logique dominante étant utilitariste et court-termiste, on ne se ressource plus dans l'exploration de domaines, d'activités, de spécialités, de manières de penser autres que les siens, parce qu'a priori ils ne servent pas directement et immédiatement l'accomplissement de nos tâches alors qu'ils pourraient l'enrichir. La culture n'est pas un luxe, elle nous permet de contextualiser au-delà du sillon qui devient ornière. L'obligation d'être ultraperformant techniquement dans sa discipline a pour effet le repli sur cette discipline, la paupérisation des connaissances, et une inculture grandissante. On croit que la seule connaissance "valable" est celle de sa discipline, on pense que la notion de complexité, synonyme d'interactions et de rétroactions, n'est que bavardage. Faut-il s'étonner alors de la situation humaine et civilisationnelle de la planète ? Refuser les lucidités de la complexité, c'est s'exposer à la cécité face à la réalité.. … » (Extraits) Ndlr Nous remercions Edgard MORIN et la revue ‘Acteurs de l’Economie – La Tribune, en reprenant ici sur le site du Réseau Intelligence de la Complexité, cet important « entretien avec Edgar MORIN conduit par Denis LAFAY », publié avec de belles illustrations dans le numéro du 11 02 2016 de la Revue 
    Ecrit par : MORIN Edgar
  • Nul ne naît fanatique
    La possibilité d’erreur et d’illusion est dans la nature même de la connaissance
    « NUL NE NAIT FANATIQUE : La possibilité d’erreur et d’illusion est dans la nature même de la connaissance » par Edgar MORIN, février 2016. Qu’est ce que La Connaissance ? Pouvons-nous enseigner des connaissances sans nous interroger sur ce que peut être La Connaissances, alors que nous reconnaissons les possibilités d’erreurs et d’illusions dans lesquelles nos connaissances peuvent s’enfermer ‘dans un systèmes clos et illusoire de perceptions et d’idées sur le monde extérieurs et sur soi même ?             Nul ne nait fanatique, alors comment se fait-il que les fanatismes de tous types se redéveloppent dans nos sociétés contemporaines alors que tous les développements des enseignements des connaissances sont devenus planétaires et se veulent tous humanisant,? En reconsidérant cette ancestrale question Edgar Morin nous invite à nouveau (notamment par cet article (publié par le journal Le Monde du 10 02 16) à un diagnostic qui nous concerne tous. Sommes-nous assez attentifs aux trois maux qui imprègnent encore trop souvent les connaissances que nous enseignons et actionnons, Réductionnisme, Manichéisme et Réification ?   Nous remercions Edgar Morin et la Rédaction du Monde de nous autoriser à reprendre ici cet article. (La présentation typographique est de notre rédaction).
    Ecrit par : MORIN Edgar

Les nouvelles notes de lecture

  • L'Amérique et la cybernétique. Autobiographie, réflexions, témoignages
    Quand un philosophe allemand né en 1900, grand lecteur de ‘la Grande Logique’ de Hegel, émigre aux Etats Unis en 1940 et se trouve vite mêlé aux multiples débats qui accompagnèrent la formation du Paradigme de la première Cybernétique, entre 1943 et 1959, on peut présumer qu’il allait s’interroger sur les questions métaphysiques soulevée par ces ‘machines’ alors insolites. …. Ce fut en effet ce qui arriva : On ne devrait pas être surpris en observant que G. Gűnther publia dés 1953 un article intitulé Can Mechanical Brains Have Consciousness ?qui prépara le terrain de « La conscience des machines, une métaphysique de la cybernétique » qui, publié en 1957 en allemand, fut traduit en français en 2008.
    Date de l'ouvrage : Mars 2016
    Ecrit par : GUNTHER Gotthard
    Textes rassemblés et traduits de l’allemand par Daniele LAURIN Editeur : PETRA (novembre 2015), ISBN 978284743 101 8, 201 p.
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis
  • L'erreur de Broca
    « ….L’argument pivot est de privilégier la compréhension d’un phénomène par l’identification des fonctions qu’assure ou que devrait assurer tout l’organisme plus que par la description analytique de tel organe qui aurait le monopole exclusif de l’exercice de telle fonction quelque soit le contexte. Puis de parier que bien des fonctions peuvent être assurées en contournant par d’autres détours que par l’activité de ce seul organe. C’est cette fascinante plasticité du cerveau, inextricable réseau de neurones dans son tissus de cellules gliales qui rend intelligible l’exercice de processus qui assurent les fonctions de l’esprit et de l’affect sans s’interdire aucun itinéraire possible. La complexité n’est-elle pas en attente de bricolage et de bricoleurs ? …. »
    Date de l'ouvrage : Mars 2016
    Ecrit par : DUFFAU Hugues
    avec la collaboration de Christophe DUCHATELET Editions Michel LAFON, 2016, , 281 pages
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis

Les veilles du réseau

  • Pour naviguer par bon vent en Trans-disciplinarité : le Programme 2016 du CCI-Cerisy

    Le Centre Culturel International de Cerisy vient de publier son programme de séminaires de la saison 2016 (et, par surcroit la pré annonce e du Programme 2017) : Un programme de croisière qui donne envie de s’arrêter à chaque escale. : On peut rêver …  Mais on peut aussi joindre directement notre ou nos escales préférées : Nous en avons ici retenu cinq dont les intitulés nous ont paru ici plus particulièrement tentant (5 sur 22).

  • Sur la gouvernance territoriale Une conférence en ligne ouverte et massive (CLOM alias MOOC)

    Le bilan des actions menées depuis plus de vingt ans pour aller vers des villes et territoires durables sont unanimes à pointer du doigt la question de la gouvernance territoriale. Encore faut-il que ce ne soit pas seulement un nouveau concept à la mode, qu'on en découvre toute la substance et toutes les implications et qu'il contribue à proposer aux acteurs publics et privés du territoire d'autres références intellectuelles et méthodologiques, d'autres modes d'approche. … Aussi importe t il qu’on en découvre toute la substance et toutes les implications afi n de contribuer à proposer aux acteurs publics et privés du territoire d'autres références intellectuelles et méthodologiques, d'autres modes d'approche. C'est l'aventure dans laquelle Pierre Calame s’est lancé avec l'association CITEGO - et lel, CNFPT, en réalisant une série de douze conférences sous forme de CLOM (conférences en ligne ouvertes et massives).

  • Les principes sur lesquels se fonde l'Université internationale Terre-Citoyenne

    Cette Université « différente », sans murs, a été créée à partir de 2006 associant des leaders d'organisations paysannes, des responsables d'organisations de pêcheurs, de l'association des populations des montagnes du monde, d'ONG impliquées dans les problématiques de l'alimentation, de la gestion des ressources naturelles, des filières durables, de la biodiversité. La première idée a émergé en 2006. Une structure non formelle a été mise en place en 2009. Une association a été créée en 2011. Sa charte constitue sa base de référence initiale et se complète au fil de son développement.  Soulignons ici les quelques principes de base sur lesquels elle se propose aujourd’hui de développer ses initiatives : principes sur lesquels on peut rêver que bien d’autres institutions et de recherches se référent, (en remplaçant le terme ‘leaders par le terme ‘Citoyens responsable).  Pourquoi pas, nous demanderons nous alors ? « Des connaissances utiles aux actions de changement systémique    L 'UITC met en place des espaces de dialogues, de croisement de savoirs portés par des acteurs différents. Ceci a pour objectif de créer des nouvelles connaissances utiles aux actions de transformation profonde, systémique des situations, des sociétés. La formation de nouveaux leaders sociaux, politiques et économiques avec de nouvelles compétences.    Elle cherche aussi à former des nouveaux leaders sociaux, économiques et politiques capables de créer les conditions de changements systémiques favorisant l'implication et la participation de la grande majorité des citoyens. Elle vise le développement de compétences et capacités essentielles pour ces leaders : Agir et penser dans la complexité des situations, Conduire des processus multi acteurs, Transformer de manière constructive différents types de conflits qui peuvent se présenter, mettre en œuvre de l'intelligence émotionnelle et intuitive, Avoir la capacité de repérer et de s'appuyer sur le futur en émergence, Avoir la capacité d'expérimenter, de modifier, de faire, de s'allier, de transformer à des échelles plus grandes les réalités. L'Université Internationale Terre Citoyenne vise à accompagner et à favoriser les transformations profondes des sociétés et la transition vers des sociétés plus durables. »

Janvier 2016

Le réseau Chemin faisant

  • Nos Vœux pour 2016

    L’équipe d’animation du Réseau Intelligence de la Complexité vous présente ses vœux de vivifiantes reliances,

      en vous accompagnant dans l’aventure de la traversée de l’Année Nouvelle, et en leur associant un Viatique fait de brefs emprunts à un texte qui marquera l’année qui s’achève, la Lettre Encyclique Laudato Si’ du Pape François :  Sur la sauvegarde de la Maison Commune’

    « Dans cet univers, constitué de systèmes ouverts qui entrent en communication les uns avec les autres, nous pouvons découvrir d’innombrables formes de relations et de participations. Cela conduit à penser également à l’ensemble comme étant ouvert à la transcendance dans laquelle il se développe, nous permettant d’interpréter le sens et la beauté mystérieuse de ce qui arrive. La liberté humaine peut offrir son apport intelligent à une évolution positive, mais elle peut aussi être à l’origine de nouveaux maux, de nouvelles causes de souffrance et de vrais reculs. Cela donne lieu à la passionnante et dramatique histoire humaine, capable de se convertir en un déploiement de libération, de croissance, de salut et d’amour, ou en un chemin de décadence et de destruction mutuelle. (Extraits partiels du § 79)

  • L'interlettre Chemin Faisant 76 vient de paraître

    Vous la trouverez ici !

Les nouveaux documents du réseau

  • Sur la sauvegarde de la maison commune « Pourquoi ne pouvons-nous pas nous arrêter pour y penser ?
    Invitation à la lecture de la Lettre Encyclique LAUDATO SI du Pape FRANÇOIS Proposée par l’équipe d’animation du Réseau Intelligence de la Complexité
    Le titre du premier chapitre de la Lettre du Pape FRANÇOIS « SUR LA SAUVEGARDE DE LA MAISON COMMUNE » introduit un diagnostic et propose un nouveau dialogue sur la façon dont nous construisons l’avenir de la planète qui vont légitimer l’appel exprimé à l’ouverture du 3° chapitre de LAUDATO-SI, La racine humaine de la crise écologique : « Pourquoi ne pouvons-nous pas nous arrêter pour y penser ? » (§ 101)  Invitation à concentrer la réflexion sur le paradigme technocratique dominant ainsi que sur la place de l’être humain et de son action dans le monde (La Technologie : Créativité et Pouvoir ; La Globalisation du Paradigme Technocratique ; Crise et Conséquences de l’Anthropocentrisme moderne,-§ 102 à 136).  Invitation à une réflexion que nous savons au cœur de la Veille collective, civique et épistémologique, du Réseau Intelligence de la Complexité. L’accès à cet Appel à la Sauvegarde de la Maison Commune, LAUDATO SI, (Appel providentiel et historique), étant aisé, nous pouvons reprendre ici sommairement quelques lignes de trois § de l’introduction qui rappellent l’intention générale et soulignent les principaux axes qui traversent toute l’Encyclique. (décembre 2015). 
    Ecrit par : l'équipe d'animation du Réseau Intelligence de la Complexité
  • Nous sommes dans l'itinérance
    Edito N.76
    « … Nous sommes dans l'itinérance. Nous ne sommes pas en marche sur un chemin balisé, nous ne sommes plus téléguidés par la loi du progrès, nous n'avons ni messie ni salut, nous cheminons dans nuit et brouillard. Ce n'est pas l'errance au hasard, encore qu'il y ait hasard et errance ; nous pouvons avoir aussi des idées-phares, des valeurs élues, une stratégie qui s'enrichit en se modifiant. Ce n'est pas seulement la marche à l'abattoir. Nous sommes poussés par nos aspirations, nous pouvons disposer de volonté et dé courage. L'itinérance se nourrit d'espérance. Mais c'est une espérance privée de récompense finale ; elle navigue dans l'océan de la désespérance. L'itinérance est vouée à l'ici-bas, c'est-à-dire au destin terrestre. Mais elle porte en même temps une recherche des au-delàs. Ce ne sont pas des « au-delà » hors du monde, ce sont les « au-delà » du Hic et nunc ; les « au-delà » de la misère et du malheur, les « au-delà» inconnus propres justement à l'aventure inconnue. … »
    Ecrit par : MORIN Edgar

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Se gouverner « têtes ensemble »
    Dossier de la Revue Quart Monde
    Dix études rédigées par des responsables et animateurs du Mouvement ATD-Quart Monde, tous riches d’expériences de gouvernance d’un étonnant système complexe et multi culturel gouvernance qui a juste titre devient aujourd’hui une référence : Dans la même recherche de Dignité pour tous, vivre une coresponsabilité entre membres’ et par là et pour cela ‘construire des espaces de réflexions et d’échanges’ qui facilitent le faire en commun , et par là prendre des risques en commun.. Une lecture très tonique pour renouveler nos regards sur la gouvernance des entreprises : Privilégier la dignité pour tous les acteurs.
    Ecrit par : Collectif
    La Revue Quart Monde, n°276, décembre 2015, 63 pages

Les veilles du réseau

  • Stratégie et incertitude : « Ce qui ne peut être évité, il faut l’embrasser »

    C’est en empruntant l’exergue de son article à un dialogue final des Joyeuses Commères de Windsor de Shakespeare, (  Ioy, what cannot be eschew’d, must be embrac’d ), que AC Martinet nous invite à méditer sur le bon usage de la Dialogique et sur la recherche des Tiers Inclus, dés lors que l’on s’intéresse à l’élaboration des Stratégies Chemin Faisant. « …Il ne s’agit pas de « faire face » ou « d’affronter » une incertitude générale, toile de fond angoissante qui serait tendue devant les hommes d’action, mais bien d’embrasser les incertitudes que chacun perçoit à sa façon, et qui offrent autant d’espaces de liberté que de menaces. Se les colleter plutôt que de les invoquer pour excuser par avance les ratés du business as usual. … ». (Occasion de visiter le nouveau (en français) média, Conversation France : un nouveau media pour penser l’actu qui publie son article, dans une série consacrée à la stratégie des organisations et à leur i-conomie.) 

  • Centenaire de la naissance de H A SIMON : 1916-2016 un bref Florilège

    Pour célébrer symboliquement le centenaire de la naissance de H A Simon († 2001), nous proposons ce bref Florilège emprunté à la page d’exergue de l’ouvrage d’André DEMAILLY « HERBERT SIMON ET LES SCIENCES DE CONCEPTION », 1984, ouvrage richement documenté. On trouve en outre sur le Site du Réseau une rubrique Les introuvables de H.A. Simon , qui collationne les traductions en français de neuf articles de H A Simon .

  • « Un autre monde se construit : Théories et Pratiques »par Edgar MORIN

    Le texte de ’intervention d’Edgar MORIN au Colloque organisé par le mouvement convivialiste à l’Université Rennes 2 (octobre 2015) est publié et aisément accessible dans le journal du MAUSS (Revue du MAUSS permanente, 22 novembre 2015). Invitons à la lecture de ce texte par les premières et les dernières lignes « Nous vivons dans une civilisation où la domination de l’intérêt (personnel et/ou matériel) du calcul (dont les chiffres ignorent le bonheur et le malheur) du quantitatif (PIB, croissance, statistiques, sondages) de l’économique, est devenu hégémonique. Certes, il existe de très nombreux oasis de vie aimante, familiale, fraternelle, amicale, ludique qui témoignent de la résistance du vouloir bien vivre ; la civilisation de l’intérêt et du calcul ne pourront jamais les résorber. Mais ces oasis sont dispersés et s’ignorent les uns les autres. Toutefois, des symptômes d’une civilisation qui voudrait naitre, civilisation du bien vivre, bien qu’encore dispersés, se manifestent de plus en plus. … » «….  Socialisme ou barbarie disait on autrefois. Aujourd’hui il faut comprendre l’alternative : nouvelle civilisation ou barbarie. »

Décembre 2015

Les nouveaux documents du réseau

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • André de Peretti, le gai savoir au cœur des arts et des sciences :
    Ecrit par : De PERETTI André
    Un documentaire vidéo de 55 mn réalisé par Camille Duwez, Perrine Lauras et Emilien Maignaud, coréalisation de Pascal Bouchez, 2014. Production Image & Métaphores, UVHC. Version française et version sous-titrée anglais 
  • Elinor OSTROM : Les COMMUNS et l'action collective
    Le projet de ce dossier s’est formé au fil des rencontres de chercheurs s’attachant à l’étude des conditions d’exercices des responsabilités sociétales des organisations humaines de tous types : responsabilités entendues dans leurs multiples dimensions et leur caractère eco-systémique, tant social que territorial, tant écologique que planétaire et pas seulement par leur dimension économique voire econocratique. Ces rencontres furent activées par la visite en France d’Elinor OSTROM en 2010, peu après l’attribution du Prix Nobel, animée en particulier par le Pr Roland PEREZ à qui nous avions demandé de nous présenter ce ‘Nobel inattendu’ par un de ses arguments essentiel : Sur la contingence des modes de gouvernance de l'action collective entendue dans ses complexités : Elinor Ostrom et le « Nobel » d'économie (2010)
    Ecrit par : PEREZ Roland, PEREZ Roland
    Revue Organisation Responsable, ROR, vol 7, N° 2 Ed ESKA, 2012/2015, ISSN 1951-0187, 99 pages
  • Manifeste pour une éducation a la citoyenneté planétaire
    Ce Manifeste ne s'intitule pas « pour une éducation au développement durable » ou « réponse éducative au changement climatique » mais « pour une éducation à la citoyenneté planétaire ». Une réforme de cette ampleur, en effet ne se découpe pas en rondelles, ne peut se limiter à ajouter un module, aussi intelligent soit-il, à des programmes scolaires déjà surchargés. Education à la citoyenneté planétaire car l'apprentissage de nos interdépendances multiples et enchevêtrées, du local au mondial, n'a pas pour seul propos de former à la compréhension abstraite de ces interdépendances mais aussi d'initier à l'engagement coopératif, depuis les jardins potagers des écoles maternelles jusqu'à la capacité de chacun d'entre nous à assumer ses responsabilités présentes et futures dans ce monde interdépendant.
    Ecrit par : Le Collectif Paris Education 2015
    Téléchargeable en ligne : http://paris-education2015.org/ ou http://blog.pierre-calame.fr/public/FR_Paris-education2015-manifeste.pdf Extraits de le Présentations par Pierre CALAME,( Blog de Pierre Calame)

Les veilles du réseau

Novembre 2015

Les nouveaux documents du réseau

  • Edgar Morin, le génie de la reliance
    C’est la fréquence des questions portant sur la compréhension du concept français de « reliance » qui m’incite à reprendre ici l’interprétation que j’avais retenue en 2008, alors que le mot apparaissait de plus en plus fréquemment dans les échanges activés par les appels permanents à l’interdisciplinarité sous toutes ses formes (Inter-voire Trans-disciplinarité). Appels qui, pour se déployer appellent leur inscription et par là celle du concept de reliance au sein du Paradigme de la Complexité générale. Questions rendues plus légitimes encore par le risque de confusion entrainée par l’homonymie du mot ‘reliance’ en français avec le mot reliance en anglais, que l’on traduit usuellement par ‘confiance’. Il m’a semblé que l’examen de la genèse de concept encore récent que le langage s’approprie de plus en plus aisément depuis 1995, pouvait ici éclairer son entendement et son bon usage pour enrichir notre Intelligence de la Complexité
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis

Les nouvelles notes de lecture

  • La légende du réel et de la vie
    N’est-elle pas fascinante cette légende, à la fois familière et mystérieuse, qui narre la formation sans cesse recommencée de l’entrelacs du froid Réel physique tenus pour contraignant et de la chaleureuse Vie capable de rêves et de compassion ? Légende symbolique que nous invite à relire André de Peretti en ’apprivoisant - à la manière du Renard, rusé conseiller du Petit Prince – ces mots qui buissonnent dans les plates-bandes vers lesquelles les mots quels qu’ils soient nous attirent pour nous jouer des tours. Pour découvrir ou mieux redécouvrir sous d’autres éclairages cette légende - ou peut-être cette fable - du féerique réalisme,- puis je suggérer au lecteur pensif…
    Date de l'ouvrage : Novembre 2015
    Ecrit par : De PERETTI André
    Ed. L’Harmattan, 2015 ISBN : 978-2-343-05474-400 pages
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Penser Global
    Pensée globale, Pensée complexe. : Pour la raison ouverte « Nous devons abandonner une rationalité fermée, incapable de saisir ce qui échappe à la logique classique, incapable de comprendre ce qui l'excède, pour nous vouer à une rationalité ouverte connaissant ses limites et consciente de l’irrationalisable. Nous devons sans cesse lutter pour ne pas croire aux illusions qui vont prendre la solidité d'une croyance mythologique. Nous sommes dans ce monde global confrontés aux difficultés de la pensée globale, qui sont les mêmes que les difficultés de la pensée complexe.
    Date de l'ouvrage : Novembre 2015
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Ed R Laffont, 2015, ISBN 2-221-15739, 180 p.
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Le monde entre nos mains
    Le tour du monde des solutions durables
    47 reportages d’entrepreneurs visionnaires et pragmatiques dans 17 pays sont ainsi retranscrits dans ce livre passionnant et porteur d’espoir .« Ce que je rêvais de faire en postface à La Voie. Réunir en faisceau les initiatives créatrices d’un futur nouveau, venues de toutes les parts de notre planète ». Edgar MORIN
    Ecrit par : Marc GIRAUD , Sylvain DELAVERGNE
    Préfaces de Pascal PICQ et Nicolas HULOT AFNOR édition, 2015,  ISBN: 978-2-12-465517-5, 360 p.
  • La légende du réel et de la vie
    Le paradigme d’énergie n’a cessé, au cours des siècles, d’être appliqué à des domaines scientifiques de plus en plus variés, sinon hétérogènes, pour expliquer et maîtriser les phénomènes les plus complexes. Il s’est imposé récemment en biologie, et il est devenu opportun de l’introduire dans les sciences humaines, comme le tente le présent ouvrage.
    Ecrit par : De PERETTI André
    Ed. L’Harmattan, 2015 ISBN : 978-2-343-05474-400 pages
  • Impliquons-nous - Dialogue pour le siècle
    E. Morin. : » … Tout est à réformer. Tout est à transformer. Mais tout a commencé sans qu'on le sache vraiment. J'en veux pour preuve tous ces différents projets qui, tous les jours, éclosent dans toutes les régions du monde. Nous sommes deux porte-voix des innombrables aspirations, efforts, essais, expériences d'une nouvelle civilisation qui veut naître que j'appelle civilisation du bien-vivre. … »
    Ecrit par : MORIN Edgar, PISTOLETTO Michelangelo
    Ed. Actes Sud  2015, ISBN 978-2-330-05649-0, 96 pages
  • Penser Global
    L'humain et son univers
    Nos connaissances sur l'humain, sur la vie, sur l'univers, sont en pleine expansion. Elles sont aussi séparées et dispersées. Comment les relier ? Comment affronter des problèmes qui sont tout à la fois complexes, fondamentaux, intellectuels et vitaux ? Comment nous situer dans l'aventure de la vie et dans celle de l'univers, en tenant compte du fait que l'humain est intérieur à l'univers et que l'univers est intérieur à l'humain
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Ed R Laffont, 2015, ISBN 2-221-15739, 180 p.

Les veilles du réseau

Octobre 2015

Le réseau Chemin faisant

  • Le prochain numéro de l'INTER-LETTRE CHEMIN-FAISANT MCX-APC, n°75

    Vient de paraître et d'être envoyé aux personnes inscrites sur notre liste de diffusion (inscription depuis la page d'accueil, en bas).

    Il est disponible ici.

Les nouveaux documents du réseau

Les nouvelles notes de lecture

  • L’homme et la Nature, une histoire mouvementée
    A chaque annonce de la disparition d’une espèce ou de l’épuisement de ressources naturelles, nous nous posons la question : comment en sommes-nous arrivés là ? Notre monde en crises multiples a besoin d’explications. Retracer l’histoire de l’influence de l’homme sur la nature est indispensable pour en avoir une vision globale et précise, annonce Valérie Chansigaud (CNRS) dans son avant-propos. Puis elle nous présente un remarquable panorama historique mondial des rapports de l’homme à la Nature, à la fois accessible et passionnant, à travers un ensemble de documents variés, souvent inédits
    Date de l'ouvrage : Octobre 2015
    Ecrit par : Valérie Chansigaud
    Éditions Delachaux et Niestlé, 2013, 272 pages – ISBN 978-2- 603-01843-9
    Note de : ADAM Michel

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Quand un peuple parle : ATD Quart Monde, un combat radical contre la misère
    Peut-être vous souvenez vous du livre que publiait Bruno Tardieu, en 1998, Artisans de Démocratie, co rédigé avec JL Rosensfeld ? J’avais à l’époque exprimé l’importance et l’actualité de ce témoignage en ouvrant sa présentation dans ces termes : « Si l'on me demandait de désigner le seul ouvrage que l'on pourrait sauver de l'autodafé de notre bibliothèque des sciences de la complexité qu'exigerait "le Grand Simplificateur" (ivre du pouvoir que lui vaudrait l'asphyxie d'une Démocratie ne s'interrogeant plus sur le sens de ses propres projets), je désignerais sans hésiter cet étonnant et inclassable ouvrage collectif : "Artisans de Démocratie". Pour nous donner une chance de restaurer la démocratie, bien sûr, mais aussi pour nous permettre d'être enfin attentifs à la "faisabilité" de l'action réfléchie en situation complexe, fût-elle dramatiquement complexe. »
    Ecrit par : TARDIEU Bruno
    Edition La Découverte, 2015, ISBN : 9782707185655, 250 pages 

Les veilles du réseau

Août 2015

Les veilles du réseau

  • Quand la mesure de l’évaluation de l’action devient l’objectif même de l’action

    On a souvent rappelé les effets pervers de la « quantophrénie » (la fascination du chiffrage des phénomènes) maladie identifiée par P Sorokin en 1956 dont sont victimestant de responsables directs et indirects des systèmes d’action collective. Mais rares sont encore les mises en œuvre des thérapies susceptibles d’enrayer le mal, car il n’affecte pas immédiatement de façon visible les porteurs du virus, mais les acteurs des collectivités dont ils sont responsables. Et dès que l’un de ces acteurs devient à son tour institutionnellement responsable, il risque fort d’être infecté par ce virus, s’il n’a pas veillé à s’inoculer  à temps le vaccin adéquat.  Lire la Suite...

Juillet 2015

Les nouvelles notes de lecture

  • Modéliser & Simuler
    Un exploit proprement éditorial, celui de la réalisation d’un ouvrage en deux tomes et trois volumes, 1750 pages agencées en 56 chapitres et au moins autant d’auteurs, le tout fort correctement présenté et illustré, dans une typographie sobre mais suffisamment aérée. Un ouvrage qui se veut aussi pluridisciplinaire que possible (mais l’est-on jamais assez ?) et qui se voudrait interdisciplinaire en privilégiant dés son sous titre la conjonction ‘des épistémologies et des pratiques’ (au pluriel) sans pour autant hélas considérer explicitement l’épistémologie de l’interdisciplinarité alors que l’argument premier du titre, MODÉLISER, le suggère dés l’abord.
    Date de l'ouvrage : Juillet 2015
    Ecrit par : VARENNE Franck et al. (Dir.)
    http://www.materiologiques.com/  (Publications électroniques en sciences et philosophie des sciences) -Tome 1 2013, ISBN: 978-2-919694-37-2 (volume 1); 978-2-919694-38-9 (volume 2) -Tome 2 2014 ISBN: 978-2-919694-72-3 
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Les 100 mots de la ville
    Ndlr. Peut-on réduire notre entendement de La Ville à un patchwork de cents pièces agençables en sept catégories ? Ajoutons vite bon nombre d’interdits ou d’exclusives. Déterminons ensuite tous les agencements possibles que l’on réduira drastiquement en éliminant a priori les configurations présumées déplaisantes et nous aurions aisément une grille autorisant les patterns de références pouvant guider interprétations et action ? La recette n’est guère plausible en pratique mais elle peut éclairer les hypothèses sous jacentes à bon nombre de raisonnements portant sur des phénomènes que l’on perçoit complexes mais dont on souhaite maitriser assez les comportements actuels et prévisibles. N’est ce pas celle qui a incité les auteurs à rédiger ce lexique en relevant le défi de le tenir en cents mots ? Exercice original qui peut à son tour inciter ses lecteurs à se livrer à un jeu proposé dans ce qui suit par Philippe Boudon et qui s’avère stimulant (JL LM)
    Date de l'ouvrage : Juillet 2015
    Ecrit par : Julien DAMON et Thierry PAQUOT
    Paris, PUF, coll. Que sais-je ? 2014, ISBN-978-2-13-063490-4, 127 p.
    Note de : BOUDON Philippe

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Les veilles du réseau

Juin 2015

Le réseau Chemin faisant

Les nouvelles notes de lecture

  • Manifeste convivialiste - Déclaration d’interdépendance
    « ... Il me semble que la réflexion épistémologique, en particulier celle du Réseau MCX - APC, devrait pouvoir approfondir ce principe et le courant que ce Manifeste commence à créer en introduisant les conflits de connaissance dont notre époque est si peu consciente, éprise qu’elle est par la seule connaissance objective et par le réductionnisme qui tente de maitriser et tue le sens. Introduire les notions de compréhension des incompréhensions – un des « Sept savoirs pour l’éducation du futur » d’Edgar Morin ; les notion de « réels perçus », et de représentation à dessein dont la non conscience est une source majeure des conflits ; introduire toute la réflexion sur la critique du « donc » et la réhabilitation du « comme », sur la contextualisation, sur la reliance de la connaissance de l’action et des intentions doivent venir étayer ce deuxième principe. »
    Date de l'ouvrage : Juin 2015
    Ecrit par : Collectif-Les-Convivialistes
    Editeur BORD DE L'EAU, 2013,  ISBN-13: 978-2356872517, 48 p. 
    Note de : TARDIEU Bruno

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Manifeste convivialiste - Déclaration d’interdépendance
    Ndlr : En complément à la Note de Lecture de ce manifeste proposée par Bruno Tardieu mentionnons que le Mouvement LES CONVIVIALISTES continue à se développer depuis le lancement du MANIFESTE CONVIVIALISTE (43 PAGES) (lui-même complété par l’ ABREGE DU MANIFESTE CONVIVIALISTE , 4 pages). On accède aisément à ses activités et manifestations en visitant le site www.lesconvivialistes.org . La parution de l’important ouvrage collectif dirigé par Alain CAILLE et Philippe CHANIAL : DU CONVIVIALISME COMME VOLONTE ET COMME ESPERANCE (240 pages) – (Revue du MAUSS semestrielle n° 43, 1er semestre 2014, également complété par la Présentation détaillée en 44 pages, ici, en témoignent.
    Ecrit par : Collectif-Les-Convivialistes
    Editeur BORD DE L'EAU, 2013,  ISBN-13: 978-2356872517, 48 p.