Dernière mise à jour : Septembre 2018

Quoi de neuf ce mois-ci ?

Août 2018

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Juillet 2018

Les nouveaux documents du réseau

  • La « DATAFICATION » appelle un exercice de vigilance épistemique et citoyen ?
    Edito Numéro 85
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
  • Les données sont partout … ! Questions sur la « DATAFICATION » un exercice de vigilance epistemique et citoyen ?

    Notre responsabilité, individuelle et collective, dans la conception des processus d’aujourd’hui qui construisent le monde de demain, est une question que nous ne pouvons pas éluder. L'objet de nos réflexions est de contribuer à l’intelligibilité de phénomènes sociétaux émergents et de s’interroger sur les conséquences de nos représentations en termes de pratiques sociales, de construction de normes, de rapport à l'action et de gouvernance à différentes échelles, y compris celle de l’avenir de l’humanité.

    Cette vigilance épistémique concernant le « comment sont produites les données susceptibles d’orienter nos vies ? » est indispensable à l’exercice de notre responsabilité éthique dans la construction du monde. 
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
  • Numéro 10 "La science cognitive : la plus nouvelle des sciences de l'artificiel"
    Le champ de cognition n’est-il pas immense, enchevêtrant de nombreux
    processus en reliances et en boucles, de l’
    attention-perception-symbolisa<wbr style="color: rgb(34, 34, 34); font-family: sans-serif; font-size: small; "></wbr>tion-interprétation à la
    mémorisation-communication-con<wbr style="color: rgb(34, 34, 34); font-family: sans-serif; font-size: small; "></wbr>ception-decision ? Science de la cognition
    assumant sa plénitude se formant dans les sciences de la vie autant que dans
    les sciences d’ingénierie systémique qui, à la fois empiriquement et
    pragmatiquement, la forment ? 
    Défi épistémologique, celui de ‘La connaissance de la connaissance’, Défi
    synthétisant toutes celles que doivent relever les ‘nouvelles sciences’ se
    formant désormais dans l’aspiration civilisatrice à l’inter ou à la trans
    disciplinarité. Défi qu’elles relèvent en redéployant les sciences d’
    ingénierie (hier dites sciences appliquées, souvent encore tenues pour
    ancillaires) s’exerçant à leur critique épistémologique interne de façon
    réfléchie et argumentées et par là pouvant être tenue pour aussi
    fondamentales que les sciences de la nature
    N’est-il pas significatif que cet article, parfois encore tenu pour
    provocant, ait été publié en 1980 dans le numéro du
    <csjarchive.cogsci.rpi.<wbr></wbr>edu/1980v04/index.html> journal of the
    Cognitive Science Society (Vol 4 n°1) qui annonçait la constitution formelle
    de la Cognitive Science Society ? Puis que neuf ans après,  HA Simon ait
    publié un gros article intitulé ‘
    <https://mitpress.mit.edu/book<wbr></wbr>s/foundations-cognitive-scienc<wbr></wbr>e> Foundations
    of Cognitive Science’ 1989) introduisant un volume collectif (888 pages)
    publié
    <https://pdfs.semanticscholar.<wbr></wbr>org/d216/8a03943065f56c9ff4f19<wbr></wbr>e3c165f56e920e2.
    pdf
    > sous le même titre (avec CA Kaplan, p 2-47)
    Ecrit par : SIMON Herbert A.

Juin 2018

Le réseau Chemin faisant

Les nouvelles notes de lecture

  • Petit traité d’œconomie
    En légitimant le subreptice passage de Economie à Œconomie, P Calame va ‘repenser en profondeur sa nature’, et par là remettre implicitement en question le paradigme épistémologique sur lequel la ’science économique s'appuyait depuis deux siècles. Pour cela il va proposer de tenir l’Oeconomie pour ‘la branche de la gouvernance qui s’applique aux domaines particuliers de la production, de la circulation et de la consommation de biens et de services’… Tout ce qui a trait aux comportements réels des acteurs, à la combinaison des facteurs de production, à la manière dont se confrontent l'offre et la demande de biens, de services et d'argent, aux effets des règles publiques sur les comportements, aux motivations multiples des choix, aux effets de domination de certains acteurs sur d'autres fait partie des connaissances nécessaires à l'œconomie, mais au même titre que la chimie des matériaux, l'hydraulique, ou l'informatique. Ce sont des connaissances dont on a besoin pour bien « diriger l'action à de certaines fins », mais qui ne comportent pas en elles-mêmes leur propre finalité.
    Date de l'ouvrage : Mai 2018
    Ecrit par : CALAME Pierre
    Editions E-C-L Mayer, 2018 ; ISBN : 978-2-84377-216-0, 191 pages
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Le projet fait les acteurs
    Le présent ouvrage part du constat, à notre avis avéré, que, dans cette dynamique de recherche désormais bien établie, le projet lui-même aurait été quelque peu délaissé. En conséquence, puisque les acteurs font des projets, regardons, dit Martouzet, en quoi « Le projet fait les acteurs ». Ce retour vers le projet, en plaçant les acteurs en second plan, met en évidence, de fait, un certain impensé du projet qui appelle pour le moins, estime Martouzet, une « théorie du projet » et, pour d’autres (Vautier) une « sociologie du projet ».
    Date de l'ouvrage : Mars 2018
    Ecrit par : MARTOUZET Denis, (Direction)
    PRESSES UNIVERSITAIRES FRANCOIS RABELAIS, /2018, ISBN 13 : 9782869064959, 427 pages
    Note de : PINSON Daniel

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Mai 2018

Les nouveaux documents du réseau

Les nouvelles notes de lecture

  • La technologie générale
    Il nous a paru légitime d’insérer dans la bibliothèque du Réseau Intelligence de la Complexité la traduction de l’ouvrage d’un professeur de l’université de Göttingen J Beckmann, paru en allemand en 1806 ouvrage traduit de façon satisfaisante en 2017 sous le titre (‘Projet de Technologie générale’ …. Il fallait assurer la légitimité de la généralisation sous la seule bannière du concept de ‘Technologie Générale’ de tant de techniques spécifiques d’arts, d’écrits, et de métiers formés de main d’homme au fil de l’aventure de l’humanité depuis des millénaires. Ce fut, en reconnaissant dans cette diversité toujours évoluante une caractéristique commune, celle du PROJET de trans-formation :« Transformer une carrière et une forêt en équilibres magnifiques » ; Ainsi parlait sans doute Eupalinos. … Toute Action (ou Fonction) n’est-elle pas identifiable par un ou plusieurs verbes (et substantif verbal), formés aux fils des usages dans des contextes différents ? C’est par la liste de ces Verbes actifs qu’identifient depuis quelques millénaires artisans et artistes que J Beckmann 2 va pouvoir présenter le Paradigme de la Technologie Générale .
    Date de l'ouvrage : Mai 2018
    Ecrit par : HILAIRE-PEREZ Liliane, CARNINO Guillaume, HOOCK Jochen
    Traduction de Entwurf der Algemeinen Technologie’ (1806)/. Dir. Liliane Hilaire-Perez  Guillaume Carnino, Jochen Hoock. Ed. .Presses Universitaires de Rennes, 2017, ISBN 13 978-2-7535-5913-4,  237  pages
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis
  • MANIFESTO Agir et penser en complexité
    « Bien que chacun puisse à présent se procurer le texte, ce Manifesto « Agir et Penser en Complexité » reste avant tout un livre qui voyage, se recommande, se passe. Et il est donc particulièrement intéressant d’observer comment il essaime.. Ceux qui le lisent et s’y retrouvent ont envie d’inviter à sa lecture ceux se confrontent à un même type d’expériences, semblent partager une même impression : « goûte, ça te fera du bien ! …. … C’est le sentiment que les recettes toutes faites ne permettent pas de s’en sortir dans des situations où les enjeux, les personnalités, les facteurs s’entremêlent. C’est le constat que les raccourcis ne mènent qu’à des impasses, la multiplication des « en même temps » dont on ne sait pas quoi faire. C’est le besoin de réconcilier des choses qui paraissent opposées, de sortir de silos trop étroits. C’est aussi l’intuition d’un frémissement, la découverte enthousiaste du bouillonnement des « innombrables mouvements régénérateurs dans les campagnes, les quartiers, un peu partout dans le pays, mais [qui] sont isolés, dispersés », pour reprendre le constat d’Edgar Morin (Pour une Politique de Civilisation, 2002). … »
    Date de l'ouvrage : Mai 2018
    Ecrit par : Welcome Complexity
    Ed Welcome Complexity ; Première édition préliminaire, 20172, ISBN-13: 978-9811149146, 188 p.
    Note de : DÉPOUES Vivian
  • Le cinéma, un art de la complexité articles et inédits, 1952-1962
    Evénement non pas tant peut-être par son contenu qui se révèle sous des formes allusives, bribes de mémoires qui font enfin voir à tous les lecteurs et auditeurs de E Morin ce que l’on n’avait pas ou peu vu ; mais plutôt sous la forme d’une sorte de projecteur qui s’allume soudain, suscitant une sorte d’ouverture … à la pensée chercheuse. C’est la démarche, cette forme d’attention questionante par laquelle, dans l’action devenant réflexive, se forment les ressentis, images qui, s’enchevêtrent dans les multiples traces dites de ‘réalité familière se tissant d'imaginaires de nos rêves éveillés, fantasmes, imaginations, rêveries, souhaits, nos romans, nos films, nos séries télévisées.
    Date de l'ouvrage : Mai 2018
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Colligé et présenté par : Monique PEYRIERe, Chiara SIMONIGH. Éditeur Nouveau Monde éditions, collection Cinéma,  mars 2018 , 617 pages  ISBN-10 2369422068 ISBN-13 97823617 pages 69422068
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • La technologie générale
    Autour du « projet de technologie générale » de Johann BECKMANN
    Dans Entwurf der algemeinen Technologie (1806), Johann Beckmann propose une science nouvelle, la technologie générale, qui classe les activités humaines par opérations. Maintes fois cité et jamais traduit, il fallait rendre disponible en français ce texte essentiel qui a ouvert la voie à une compréhension générale de l’action et à la philosophie des techniques.
    Ecrit par : HILAIRE-PEREZ Liliane, CARNINO Guillaume, HOOCK Jochen
    Traduction de Entwurf der Algemeinen Technologie’ (1806)/. Dir. Liliane Hilaire-Perez  Guillaume Carnino, Jochen Hoock. Ed. .Presses Universitaires de Rennes, 2017, ISBN 13 978-2-7535-5913-4,  237  pages
  • MANIFESTO Agir et penser en complexité
    « Et si la complexité était un monde à découvrir ? Et si, loin d'être ce qui nous met en échec, la complexité était une invitation à découvrir la profondeur, l'étendue et la densité du monde ? Et si nous entrions résolument et avec confiance dans un inconnu porteur de promesses ?
    Ecrit par : Welcome Complexity
    Ed Welcome Complexity ; Première édition préliminaire, 20172, ISBN-13: 978-9811149146, 188 p.
  • Le cinéma, un art de la complexité articles et inédits, 1952-1962
    Recueil d'articles d E. MORIN consacrés au cinéma. Ces textes mettent en lumière sa conception du cinéma et la portée de sa pensée sur les théoriciens de la communication, de l'inter culturalité et les critiques de cinéma. « … En tension entre technique et magie, art et industrie, standardisation et créativité, individus et communautés, sa théorie filmique fait du spectateur le socle mouvant d'une expérience concrète du temps et de l'histoire. … »
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Colligé et présenté par : Monique PEYRIERe, Chiara SIMONIGH. Éditeur Nouveau Monde éditions, collection Cinéma,  mars 2018 , 617 pages  ISBN-10 2369422068 ISBN-13 97823617 pages 69422068
  • Petit traité d’œconomie
    En 1755, l’Encyclopédie jette un « o » à la poubelle : ce qui s’appelait jusque-là « œconomie » devient « économie ». En perdant son « o », l’économie perd aussi progressivement la mémoire de son sens premier (oïkos, maison, nomos, loi), et s’autonomise de la gestion du reste de la société jusqu’à présenter les lois qu’elle énonce comme des lois naturelles auxquelles on ne peut que souscrire. Mais aujourd’hui, l’humanité est confrontée à une exigence pressante : assurer le bien-être de tous dans le respect des limites de la planète. Un retour à l’œconomie peut permettre de concilier les nécessités économiques avec le fait incontournable que les ressources naturelles sont limitées, et c’est l’objet de ce petit traité.
    Ecrit par : CALAME Pierre
    Editions E-C-L Mayer, 2018 ; ISBN : 978-2-84377-216-0, 191 pages

Les veilles du réseau

Mars 2018

Le réseau Chemin faisant

Les nouveaux documents du réseau

Les nouvelles notes de lecture

  • L'île de Luna
    Le texte qui devient ici note de lecture de cet exceptionnel ‘roman’ d’Edgar Morin (qui vient d’être publié il a quelques semaines, fin 2017) a été rédigé début 1970 et intégré dans la biographie d’Edgar Morin que François Bianchi rédigeait alors (publiée sous le titre ‘Le Fil des idées, une éco-biographie intellectuelle d’Edgar Morin (rééditée 2001).
    Date de l'ouvrage : Décembre 2017
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Edition ACTES SUD, 2017 ,182 pages
    Note de : BIANCHI Françoise
  • Questions urbaines
    De La question urbaine (1970) qui s’inscrivait dans une représentation qui voyait dans la ville, avec Henri Lefèbvre, une projection de la société sur le sol, aux Questions urbaines de G Burgel – on va découvrir dés le pluriel du titre - que le rapport de l’espace à la société est d’une complexité toute autre que celle qui s’exprime dans un binarisme simpliste. Questions qui vont se révéler dés l’examen de La mobilité dans la ville, habituellement entendue comme mal absolu en conflit permanente avec les aspirations à la qualité et la densité de l’immobilier qui en appelle à l’immobile : Tension permanente entre les composantes synchroniques et les composantes diachroniques de tous les systèmes et ici des systèmes urbains irréductibles au simplisme d’une réduction à une seule composante D’autant plus que bien d’autres tension vont se révéler –dilution vs densifications, durabilité vs flexibilité, géographes vs aménageurs- etc… La ville n’est-elle pas aussi ‘source de vie autant que reconnaissance d’identité ? Ne peut on s’efforcer d’assumer les richesses latentes de sa complexité ?
    Date de l'ouvrage : Mars 2018
    Ecrit par : BURGEL Guy
    Éditions de l’Aube, 2017, ISBN 978-2-8159-2050-6  144 p.
    Note de : BOUDON Philippe

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Écologiser l’homme
    La nature du futur et le futur de la nature
    La nature du futur et le futur de la nature Par Edgar MORIN Précurseur dans les années 1970 avec un texte intitulé « L'an I de l'ère écologique », le philosophe n'a cessé depuis de réfléchir, ajuster, chercher à convaincre d'une nécessaire « écologisation » de la politique française. Une lampe-tempête au sein de profondes et tourmentées ténèbres. Écologiser l'Homme, c'est rouvrir des voies humanistes, à défricher ou à réinventer.
    Ecrit par :
    lemieux-editeur.fr, 2016,ISBN 978 2 37344 075 1  136 pages
  • Le projet fait les acteurs
    Urbanisme, complexité, incertitude
    Ce livre est une contribution à une théorie du projet, saisi comme processus, reposant essentiellement sur sa structure, sur le plan temporel comme sur le plan organisationnel.
    Ecrit par : MARTOUZET Denis, (Direction)
    PRESSES UNIVERSITAIRES FRANCOIS RABELAIS, /2018, ISBN 13 : 9782869064959, 427 pages
  • Constraints and possibilities
    The Evolution of Knowledge and Knowledge of Evolution
    Ecrit par : CERUTI Mauro
    Avant propos (Foreword) de H von FOERSTER

    Gordon and Breach, 1994 - The World Futures General Evolution Studies, vol 8 ISBN-13: 978-2884491235, 208 pages
  • Le fil des idées
    Une éco-biographie d'Edgar Morin
    C'est la genèse d'une pensée, l'édification patiente d'un point de vue global - le concept de complexité - que reconstitue ici Françoise Bianchi. Chemin faisant, elle nous propose de suivre pas à pas ce «fil des idées» qui «tisse une vie».
    Ecrit par : BIANCHI Françoise
    Ed du Seuil , 2001  EAN 9782020300483, 416 pages
  • Terre-Patrie
    Ecrit par : MORIN Edgar, KERN Anne Brigitte
    Edition du Seuil, 1993, EAN 9782020126533 224 pages
    Disponible en version numérique EAN 9782021169362
  • Science avec conscience
    Ndlr : De « Pour une Raison Ouverte » ‘(pp 145-159) -première édition 1979 à « Pour la Pensée Complexe » (pp 161 315) « Voici la problématique de L’épistémologie complexe. … »
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Ed du Seuil, 1990,    EAN 9782020120883    320 pages
  • Complexité et Organisations Faire face aux défis de demain
    L’ouvrage présente la manière dont au sein de l'ESSEC, est mené l'effort d'une connaissance de la complexité de la vie économique et sociale fertile et revigorante . » Ndlr : Le premier texte de ce recueils est celui d’un des ‘Séminal papers’ d’Edgar MORIN : « Complexité restreinte, Complexité générale ».
    Ecrit par : MORIN Edgar, BIBARD Laurent
    Editeur(s) : Eyrolles, Date de parution : 25/01/2018, EAN 13 : 9782212568370, Nombre de pages : 472 pages.

Les veilles du réseau

Décembre 2017

Les nouveaux documents du réseau

  • Le bouillonnement d'initiatives est ma raison d'espérer

    « … Ma conviction profonde, c’est que l’on s’inscrit dans une histoire incroyable qui est celle de l’humanité, qui a commencé avant même que l’on soit homo sapiens, il y a des millions d’années. Nous sommes inscrits dans une histoire qui a vu des sociétés primitives, des civilisations formidables, merveilleuses et horribles, et… qui sont toutes mortes. Cette histoire qui aujourd’hui se poursuit à travers la mondialisation, à travers les sacrifices, les beautés, les horreurs etc., qui elle-même est une suite de l’histoire de la vie et peut-être du monde.

    Quand je considère cette histoire de la vie et de tout l’univers, j’y vois le conflit permanent et inextinguible entre ce qu’on peut appeler Eros et Thanatos, c’est-à-dire entre les forces d’amour qui sont des forces de liaisons, d’associations, de reliance, et les forces de mort qui sont les forces de dispersion, de dégradation et de destruction.


    Ecrit par : MORIN Edgar

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Méditation sur la technique
    "L'homme, qu’il le veuille ou non, doit se faire lui-même, s’auto-fabriquer. Cette dernière expression n’est pas tout à fait inopportune. Elle met en exergue que l’homme, à la racine même de son essence, joue avant tout le rôle de technicien. Pour lui, vivre revient d’abord à s’efforcer à rendre présent ce qui ne l’est pas encore ; à savoir, lui, lui-même, profitant pour cela de ce qu’il y a ; en somme, il est production."
    Ecrit par : ORTEGA Y GASSET José
    Traduit de l'espagnol (1935) par David Uzal;  Editions ALLIA, 2017, 125 pages
  • Islam, à la reconquête du sens
    "… Reda Benkirane propose une voie prometteuse car inexplorée jusque-là : repenser la religion à la lumière des sciences de la complexité – ces sciences qui, justement, échappent à tout réductionnisme. Et cette renaissance passe par un bouleversement des rapports au pouvoir et au savoir, pour permettre une émancipation intellectuelle et spirituelle, via la production d’idées neuves. À une époque où l’accès au savoir s’universalise, l’islam a tout à gagner à croiser son Grand Récit avec celui tissé par les sciences du vivant, de la matière et du calcul …"
    Ecrit par : BENKIRANE Réda
    Edition Le Pommier, 2017. 512 pages
  • L'île de Luna
    Roman
    « … Les dernières lignes du roman, suggèrent l’instant fugace où ‘se perçoit l’entrelacs de la poésie du rêve et la prose du quotidien, qui devient peut-être aussi celui où la connaissance devient mystère et le mystère devient connaissance « …Il l eut le sentiment inouï que sa mère se faisait Lune, abandonnait la terre pour le protéger du ciel. Il regarda la lune avec adoration. La Mère était partie à jamais ; Il serait à jamais à jamais son orphelin, mais elle sera pour toujours sa Déesse. » (p 180) Ne peut-on ici citer aussi une des dernières phrases de « l’Homme et la Mort » (1 « La mort s’enracine dans le mystère qui est à la fois celui de la matière et celui de la vie » et en rouvrant « Connaissance Ignorance, Mystère » (mars 2017) que l’Île de Luna‘ qui parait quelques semaines après ?. Le lien devient reliant, reliant toujours le roman et le traité, le poétique et le prosaïque, le rêve et la quotidienneté. Peut-être alors pourrons-nous lire ce roman en l’entendant comme un Oratorio, une musique de la vie ? Françoise Bianchi a eu la chance de travailler sur le tapuscrit original et complet de ce récit, L’Ile de la mort’, qui date de 1948, et dont le titre renvoie au tableau de Böcklin dont la contemplation dans une galerie ouvre la scène.. Elle n’anticipait pas alors que ce manuscrit allait devenir n roman publié entrainé peut-être par un subreptice glissement de son titre; ‘l’Île de la mort’ devenant’ L’Île de Luna’
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Edition ACTES SUD, 2017 ,182 pages

Novembre 2017

Les nouveaux documents du réseau

  • Dossier Mémorial André de Péretti
    André de PERETTI nous a quittés le 6 septembre 2017 dans sa cent deuxième année. Nous sommes nombreux à vouloir ‘garder traces’ de son passage parmi nous : Depuis l’origine, au début des années 1990, membre très actif du Conseil du Réseau Intelligence de la Complexité, il nous a accompagnés et éclairés par son exceptionnelle expérience, par sa très riche culture comme par ses chaleureuses capacités d’attention, attention à l’autre dans la rencontre, attention aux ‘mots qui conviennent’ dans l’écriture. Aussi avons-nous tous souhaité garder traces de cet ‘Homme de Reliance’ en rassemblant dans ce « Mémorial » des témoignages divers qui ici se relient comme le font les mains des porteurs de ce flambeau symbolique qui éclaire et éclairera pour chacun le choix des prochains pas.
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Les Sciences d’Ingénierie, de l’âge du FER à l’âge du FAIRE
    En guise d’EXORDE au  Grand Débat : "CONCEVOIR DANS, ET AVEC, LA COMPLEXITE : Dans la Pensée comme dans l'Action, déployer la raison du ‘Pourquoi ?’ au ‘Pourquoi Pas ?’"  - (Toulouse, décembre 2012,’dossier MCX 29).
    André de Peretti, ne pouvant être présent parmi nous à l’INP-Toulouse le 14
    novembre 2012, nous lui avions de rédiger un Exorde à notre réflexion
    collective en ‘prenant le risque, en clignant de l’œil, de s’en prendre,
    pour nous, au mot Ingénierie’. Et la veille du Grand Débat, « Concevoir dans
    et avec la Complexité », nous recevions le texte de ce prélude qui devint le
    point d’orgue de notre Rencontre consacrée  à la restauration et au
    renouvellement dans nos cultures des Sciences et Pratiques d’Ingénierie des
    Systèmes Complexes.
    Ecrit par : De PERETTI André

Les veilles du réseau

Octobre 2017

Les nouveaux documents du réseau

  • Responsabilité, éthique et épistémique dans l'action en complexité
    Edito N83
    Ecrit par : GENELOT Dominique
  • Les sciences du sport face a la complexité des phénomènes

    Un regard rétrospectif sur la façon dont la théorisation conventionnelle a modelé le champ de connaissances en sciences du sport et les usages de celles-ci, nous amène à constater que nombre de modèles contemporains consacrés à l’explication de la performance humaine en sport sont en décalage - voire en opposition - avec ce qu’en disent les acteurs sportifs et leur encadrement. Bien peu se reconnaissent pleinement dans les visions analytiques et causalistes portées par les sciences du sport, trop souvent éloignées de leurs besoins et attentes ainsi que de leur approche en situation vécue de compétition. Les process de réussite sont par ailleurs trop souvent présentés comme une suite de performances individuelles alors qu’ils résultent d’une organisation éminemment collective.

    Alors, loin de voir la performance uniquement sous l’angle des métriques objectivantes usuelles (distance, durée, rang, nombre de …), je propose de la considérer comme une « œuvre ». Sensibles aux réalités concrètes, aux expériences vécues, cette œuvre est par nature complexe, contingente, singulière, peu prédictible, … mais malgré tout, souvent viable et efficiente dans le contexte et la temporalité où elle est produite et/ou appréciée.

    Ce constat incite à questionner le point de vue des sciences conventionnelles de l’entraînement qui dans un cadre positiviste strict, privilégient les approches analytiques qui disjoint des réalités inséparables réduisant ainsi les dimensions du réel et accordent peu de poids à l’expérience, aux interactions continues et récursives entre les différents acteurs et éléments de la performance.


    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
  • Mémorial Robert Vallée
    Nous remercions chaleureusement notre ami et membre du Conseil François DUBOIS, l’actuel président de l’AFSCET de nous autoriser à reprendre de larges extraits du bel « Au revoir Robert ! Robert Vallée nous a quittés » qu’il a rédigé pour le très complet Numéro de la Res-Systemica, (volume 17, automne 2017), numéro consacré à Robert Vallée, pionnier français de la cybernétique. Il nous offre ainsi une large mise en perspective très soigneusement documentée de l’œuvre et des contributions de ce pionnier, Professeur émérite à l’Université Paris-Nordet président de la World Organisation of Systems and Cybernetics (WOSC)
    Ecrit par : DUBOIS François
  • Régénérer l’humanisme
    Intervention au Congrès APC-UNESCO
    L’appel d’Edgar MORIN, Président du Congés mondial pour la pensée complexe Les défis d’un monde globalisé APC-UNESCO, Paris 8-9 décembre 2016 : Les vidéos de la conférence inaugurale et du discours de clôture du Président de l’APC
    Ecrit par : MORIN Edgar

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Les veilles du réseau

  • « Les défis de la pensée complexe à l’ère planétaire » : les Vidéo des 30 interventions au Congrès APC-UNESCO

    La commission nationale française pour l'UNESCO  mettre en ligne sur un Site du réseau CANOPE) les vidéos du Congrès Mondial pour la Pensée Complexe-«  Les défis d'un monde globalisé », (8 et 9 décembre 2016 à Paris, à l'UNESCO), présidé par Edgar MORIN. Ce site Vidéo … devient un désormais un document culturel, patrimonial, puisqu’il rassemble en 27 vidéos, la quasi-totalité des contributions présentées lors de ces deux journées de décembre 2016. vidéo de la Conférence. Privilégions ici la inaugurale d’Edgar MORIN:« Les défis de la pensée complexe à l’ère planétaire » conférence qui nous invite à nouveau à méditer sur « la connaissance humaine qui est toujours traduction et construction, gouvernée en profondeur par un paradigme qu’il importe d’expliciter.