Dernière mise à jour : Janvier 2019

Quoi de neuf ce mois-ci ?

Janvier 2019

Le réseau Chemin faisant

Les nouveaux documents du réseau

Décembre 2018

Les nouveaux documents du réseau

  • La pensée et l’action forment une boucle récursive : La pensée nait de l’action, qui elle-même est le fruit de la pensée
    Nous sommes quotidiennement confrontés à cette complexité perçue de façon plus ou moins aigüe ! Complexité qui prend les mille formes de l’incertitude, de l’imprévu, de l’erreur inconsciente, des imbrications infinies entre de multiples composantes et points de vue, des contradictions et antagonismes, etc. Devant ces défis de la complexité, les comportements appris, les réflexes habituels, la science classique, la « normalité », tous ces mainstream de la pensée peuvent se trouver brutalement pris au dépourvu. Nous voilà invités à « inventer notre réalité », à concevoir notre conduite plutôt que d’appliquer les prescriptions dominantes en se réfugiant dans le déni de la complexité. La responsabilité éthique trouve sa voie à l’inverse dans la construction progressive d’une capacité à « penser – agir complexe 
    Ecrit par : GENELOT Dominique
  • Le développement de la mise en données des phénomènes, intéresse-t-elle notre intelligence de la complexité ?
    Ce qui n’est pas mesurable n’existerait pas ? Ces incitations à penser un élargissement de nos compréhensions amènent à souligner le caractère illusoire du réalisme naïf des big datas ; Ne prétendent-t-elles pas laisser apparaitre la possibilité d’un monde compréhensible  principalement par des catégories constitutives d’une réalité posée comme étant « déjà là » ?
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
  • Sur la bonne intelligence de notre relation au monde perçue dans sa complexité. « De la peur à l’enthousiasme pour l’ouverture, la création et les possibles »
    Edito Num.87
    Le réseau en auto-éco-réorganisation permanente sous le label « Welcome Complexity », initiative chaleureusement encouragée par les membres du Conseil du Réseau Intelligence de la Complexité, associe  « des citoyens praticiens-réflexifs engagés ». Ils tissent une trame multi-dimensionnelle dont les fils entrecroisés caractérisent les enjeux du faire et du vivre ensemble : écologie, éducation, économie, psychologie, socio-anthropologie, cognition, aussi bien que grands projets complexes, ingénierie organisationnelle, intelligence et gouvernance des systèmes d’action collectives santé éducation, sports, activités culturelles, accompagnement, etc. 
    Ecrit par : WelcomeComplexity

Les nouvelles notes de lecture

  • Pour résister a la régression
    « Refonder une pensée qui puisse affronter les défis de notre temps…. » Nous remercions Edgar Morin et les éditions de l’Aube qui nous autorise à reprendre sous la forme d’une Note de lecture le texte de l’Avant Propos tressant cette collection d’entretiens (tenus et publiés dans des contextes divers entre 2000 et 2018) en un lien robuste, celui d’une cordée qui solidarise les praticiens réfléchissant
    Date de l'ouvrage : Décembre 2018
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Ed de l’Aube, 2018 ISBN  978 8159 3170 0 270 pages
    Note de : MORIN Edgar

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Pour résister a la régression
    Dans les textes ici réunis, (dialogues d’Edgar Morin avec différentes personnalités, éléments et aliments à sa réflexion, invitation à repenser et incitation à la résistance.
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Ed de l’Aube, 2018 ISBN  978 8159 3170 0 270 pages

Novembre 2018

Le réseau Chemin faisant

Les nouveaux documents du réseau

Les veilles du réseau

Octobre 2018

Les nouvelles notes de lecture

  • Stratégie Organisationnelle par le Dialogue
    « 1998 : La Stratégie Chemin Faisant » - « 2018 : Stratégie Organisationnelle par le Dialogue » …Comment ne pas relier ces deux ouvrages collectifs qui s’affichent sous le même emblème, celui de La Stratégie Organisationnelle associant des contributions dont bon nombre sont rédigées par les mêmes auteurs dont les coordinatrices principales, Marie José AVENIER pour le premier(1998), Nathalie FABBE COSTE pour le second, 2018) ? L’autres lien de ces deux ouvrages est celui de leurs ’terreaux nutritifs. Ils ont germés au fil de travaux des ateliers et des rencontres du Programme Modélisation de la CompleXité associant des praticiens réfléchissants riches d’expériences organisationnelles très diverses, et des enseignants chercheurs attentifs à l’irréductibilité des sciences de l’homme et de la société à des lots de ‘parcelles cartésiennes’ disciplinées défendant leur indépendance ; « Relier, Toujours Relier »
    Date de l'ouvrage : Octobre 2018
    Ecrit par : FABBE COSTES Nathalie, GIALDINI Laurence, (Direction)
    Préface de Caroline WEBER.  Ed ECONOMICA, 2018, ISBN 978 2 7178 7037 4. 191p.
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Mémoires singulières, mémoires plurielles
    Sans mémoire, la vie n'aurait aucun sens. C'est ce que veut montrer ce livre en interrogeant tour à tour l'intelligibilité de l'univers, la plasticité du cerveau, la géométrie des formes et la singularité du vivant. En corollaire, la mémoire évolutive sous-jacente à la naissance de la pensée symbolique, les arts de la mémoire, la littérature proustienne, les souvenances divines, et enfin la mémoire augmentée et ses conséquences sur notre appréhension du monde. Cette nouvelle donne constitue le point d'achoppement des interrogations portées par les auteurs dans un esprit transdisciplinaire
    Date de l'ouvrage : Octobre 2018
    Ecrit par : DEBONO MARC-WILLIAMS
    Ed L’harmattan, 2018,  ISBN : 978-2-343-13959-3 • 220 pages 
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Il tempo della complessita
    Pourquoi ne reconnaissons-nous plus le monde dans lequel nous vivons? Parce que le monde nous semble le même, mais aussi complètement différent: un monde incompréhensible qui fonctionne selon une logique inconnue? Et pourquoi dans ce nouveau monde se produisent des choses qui sont capables de renverser des destins et des réalités à une époque et à des époques autrefois impensables? » : Le défi reste épistémologique devenant ainsi anthropologique : Celui d’un nouvel ‘apprendre à vivre’
    Date de l'ouvrage : Octobre 2018
    Ecrit par : CERUTI Mauro
    Prefazione di Edgar MORIN
    Cortina Raffaello editore , 2018, ISBN 978883285000, 200 pages.
    Note de : MORIN Edgar

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Stratégie Organisationnelle par le Dialogue
    « Dans un monde complexe, turbulent, imprévisible, radicalement incertain, et dans des organisations complexes et en mutation permanente, la stratégie est une pratique organisationnelle animée, qui se discute, qui s’incarne et qui se vit. Cet ouvrage propose une approche de la stratégie où penser et agir sont étroitement imbriqués….. » complété par la table des matières.
    Ecrit par : FABBE COSTES Nathalie, GIALDINI Laurence, (Direction)
    Préface de Caroline WEBER.  Ed ECONOMICA, 2018, ISBN 978 2 7178 7037 4. 191p.
  • Mémoires singulières, mémoires plurielles
    À l'heure du dataïsme et de l'intelligence artificielle
    Sans mémoire, la vie n'aurait aucun sens. C'est ce que veut montrer ce livre en interrogeant tour à tour l'intelligibilité de l'univers, la plasticité du cerveau, la géométrie des formes et la singularité du vivant. En corollaire, la mémoire évolutive sous-jacente à la naissance de la pensée symbolique, les arts de la mémoire, la littérature proustienne, les souvenances divines, et enfin la mémoire augmentée et ses conséquences sur notre appréhension du monde. Cette nouvelle donne constitue le point d'achoppement des interrogations portées par les auteurs dans un esprit transdisciplinaire.
    Ecrit par : DEBONO MARC-WILLIAMS
    Ed L’harmattan, 2018,  ISBN : 978-2-343-13959-3 • 220 pages 
  • Il tempo della complessita
    Pourquoi ne reconnaissons-nous plus le monde dans lequel nous vivons? Parce que le monde nous semble le même, mais aussi complètement différent: un monde incompréhensible qui fonctionne selon une logique inconnue? Et pourquoi dans ce nouveau monde se produisent des choses qui sont capables de renverser des destins et des réalités à une époque et à des époques autrefois impensables? » : Le défi reste épistémologique devenant ainsi anthropologique : Celui d’un nouvel ‘apprendre à vivre’.
    Ecrit par : CERUTI Mauro
    Prefazione di Edgar MORIN
    Cortina Raffaello editore , 2018, ISBN 978883285000, 200 pages.

Septembre 2018

Les nouveaux documents du réseau

  • Mémorial Bruno Tricoire
    Mémorial à plusieurs voix
    Au terme d’une longue maladie, notre ami Bruno TRICOIRE est décédé à Nantes le 30 Avril 2018. Il avait 71 ans. Riche d’une exceptionnelle expérience dans le champ du travail social et dans celui de formateur d’intervenant et d’acteur-chercheur auprès d’institutions socio-éducatives, il fut dés nos premières rencontres dans les années 1980, le ‘praticien réfléchissant’, attentif à transformer son expérience en science avec conscience, éclairant par réflexion l’intelligence de ses actions au cœur de ces ‘missions impossibles’ que nos sociétés, se voulant solidarisantes, appellent ‘le travail social’.. (Avec les témoignages de MJ Avenier, D Babin-Richard, JL Le Moigne, D Papineau ; A Robert, B Tardieu). 
    Ecrit par : Collectif coordonné par JL Le Moigne

Août 2018

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Juillet 2018

Les nouveaux documents du réseau

  • La « DATAFICATION » appelle un exercice de vigilance épistemique et citoyen ?
    Edito Numéro 85
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
  • Les données sont partout … ! Questions sur la « DATAFICATION » un exercice de vigilance epistemique et citoyen ?

    Notre responsabilité, individuelle et collective, dans la conception des processus d’aujourd’hui qui construisent le monde de demain, est une question que nous ne pouvons pas éluder. L'objet de nos réflexions est de contribuer à l’intelligibilité de phénomènes sociétaux émergents et de s’interroger sur les conséquences de nos représentations en termes de pratiques sociales, de construction de normes, de rapport à l'action et de gouvernance à différentes échelles, y compris celle de l’avenir de l’humanité.

    Cette vigilance épistémique concernant le « comment sont produites les données susceptibles d’orienter nos vies ? » est indispensable à l’exercice de notre responsabilité éthique dans la construction du monde. 
    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
  • Numéro 10 "La science cognitive : la plus nouvelle des sciences de l'artificiel"
    Le champ de cognition n’est-il pas immense, enchevêtrant de nombreux
    processus en reliances et en boucles, de l’
    attention-perception-symbolisa<wbr style="color: rgb(34, 34, 34); font-family: sans-serif; font-size: small; "></wbr>tion-interprétation à la
    mémorisation-communication-con<wbr style="color: rgb(34, 34, 34); font-family: sans-serif; font-size: small; "></wbr>ception-decision ? Science de la cognition
    assumant sa plénitude se formant dans les sciences de la vie autant que dans
    les sciences d’ingénierie systémique qui, à la fois empiriquement et
    pragmatiquement, la forment ? 
    Défi épistémologique, celui de ‘La connaissance de la connaissance’, Défi
    synthétisant toutes celles que doivent relever les ‘nouvelles sciences’ se
    formant désormais dans l’aspiration civilisatrice à l’inter ou à la trans
    disciplinarité. Défi qu’elles relèvent en redéployant les sciences d’
    ingénierie (hier dites sciences appliquées, souvent encore tenues pour
    ancillaires) s’exerçant à leur critique épistémologique interne de façon
    réfléchie et argumentées et par là pouvant être tenue pour aussi
    fondamentales que les sciences de la nature
    N’est-il pas significatif que cet article, parfois encore tenu pour
    provocant, ait été publié en 1980 dans le numéro du
    <csjarchive.cogsci.rpi.<wbr></wbr>edu/1980v04/index.html> journal of the
    Cognitive Science Society (Vol 4 n°1) qui annonçait la constitution formelle
    de la Cognitive Science Society ? Puis que neuf ans après,  HA Simon ait
    publié un gros article intitulé ‘
    <https://mitpress.mit.edu/book<wbr></wbr>s/foundations-cognitive-scienc<wbr></wbr>e> Foundations
    of Cognitive Science’ 1989) introduisant un volume collectif (888 pages)
    publié
    <https://pdfs.semanticscholar.<wbr></wbr>org/d216/8a03943065f56c9ff4f19<wbr></wbr>e3c165f56e920e2.
    pdf
    > sous le même titre (avec CA Kaplan, p 2-47)
    Ecrit par : SIMON Herbert A.

Juin 2018

Le réseau Chemin faisant

Les nouvelles notes de lecture

  • Petit traité d’œconomie
    En légitimant le subreptice passage de Economie à Œconomie, P Calame va ‘repenser en profondeur sa nature’, et par là remettre implicitement en question le paradigme épistémologique sur lequel la ’science économique s'appuyait depuis deux siècles. Pour cela il va proposer de tenir l’Oeconomie pour ‘la branche de la gouvernance qui s’applique aux domaines particuliers de la production, de la circulation et de la consommation de biens et de services’… Tout ce qui a trait aux comportements réels des acteurs, à la combinaison des facteurs de production, à la manière dont se confrontent l'offre et la demande de biens, de services et d'argent, aux effets des règles publiques sur les comportements, aux motivations multiples des choix, aux effets de domination de certains acteurs sur d'autres fait partie des connaissances nécessaires à l'œconomie, mais au même titre que la chimie des matériaux, l'hydraulique, ou l'informatique. Ce sont des connaissances dont on a besoin pour bien « diriger l'action à de certaines fins », mais qui ne comportent pas en elles-mêmes leur propre finalité.
    Date de l'ouvrage : Mai 2018
    Ecrit par : CALAME Pierre
    Editions E-C-L Mayer, 2018 ; ISBN : 978-2-84377-216-0, 191 pages
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Le projet fait les acteurs
    Le présent ouvrage part du constat, à notre avis avéré, que, dans cette dynamique de recherche désormais bien établie, le projet lui-même aurait été quelque peu délaissé. En conséquence, puisque les acteurs font des projets, regardons, dit Martouzet, en quoi « Le projet fait les acteurs ». Ce retour vers le projet, en plaçant les acteurs en second plan, met en évidence, de fait, un certain impensé du projet qui appelle pour le moins, estime Martouzet, une « théorie du projet » et, pour d’autres (Vautier) une « sociologie du projet ».
    Date de l'ouvrage : Mars 2018
    Ecrit par : MARTOUZET Denis, (Direction)
    PRESSES UNIVERSITAIRES FRANCOIS RABELAIS, /2018, ISBN 13 : 9782869064959, 427 pages
    Note de : PINSON Daniel

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Mai 2018

Les nouveaux documents du réseau

Les nouvelles notes de lecture

  • La technologie générale
    Il nous a paru légitime d’insérer dans la bibliothèque du Réseau Intelligence de la Complexité la traduction de l’ouvrage d’un professeur de l’université de Göttingen J Beckmann, paru en allemand en 1806 ouvrage traduit de façon satisfaisante en 2017 sous le titre (‘Projet de Technologie générale’ …. Il fallait assurer la légitimité de la généralisation sous la seule bannière du concept de ‘Technologie Générale’ de tant de techniques spécifiques d’arts, d’écrits, et de métiers formés de main d’homme au fil de l’aventure de l’humanité depuis des millénaires. Ce fut, en reconnaissant dans cette diversité toujours évoluante une caractéristique commune, celle du PROJET de trans-formation :« Transformer une carrière et une forêt en équilibres magnifiques » ; Ainsi parlait sans doute Eupalinos. … Toute Action (ou Fonction) n’est-elle pas identifiable par un ou plusieurs verbes (et substantif verbal), formés aux fils des usages dans des contextes différents ? C’est par la liste de ces Verbes actifs qu’identifient depuis quelques millénaires artisans et artistes que J Beckmann 2 va pouvoir présenter le Paradigme de la Technologie Générale .
    Date de l'ouvrage : Mai 2018
    Ecrit par : HILAIRE-PEREZ Liliane, CARNINO Guillaume, HOOCK Jochen
    Traduction de Entwurf der Algemeinen Technologie’ (1806)/. Dir. Liliane Hilaire-Perez  Guillaume Carnino, Jochen Hoock. Ed. .Presses Universitaires de Rennes, 2017, ISBN 13 978-2-7535-5913-4,  237  pages
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis
  • MANIFESTO Agir et penser en complexité
    « Bien que chacun puisse à présent se procurer le texte, ce Manifesto « Agir et Penser en Complexité » reste avant tout un livre qui voyage, se recommande, se passe. Et il est donc particulièrement intéressant d’observer comment il essaime.. Ceux qui le lisent et s’y retrouvent ont envie d’inviter à sa lecture ceux se confrontent à un même type d’expériences, semblent partager une même impression : « goûte, ça te fera du bien ! …. … C’est le sentiment que les recettes toutes faites ne permettent pas de s’en sortir dans des situations où les enjeux, les personnalités, les facteurs s’entremêlent. C’est le constat que les raccourcis ne mènent qu’à des impasses, la multiplication des « en même temps » dont on ne sait pas quoi faire. C’est le besoin de réconcilier des choses qui paraissent opposées, de sortir de silos trop étroits. C’est aussi l’intuition d’un frémissement, la découverte enthousiaste du bouillonnement des « innombrables mouvements régénérateurs dans les campagnes, les quartiers, un peu partout dans le pays, mais [qui] sont isolés, dispersés », pour reprendre le constat d’Edgar Morin (Pour une Politique de Civilisation, 2002). … »
    Date de l'ouvrage : Mai 2018
    Ecrit par : Welcome Complexity
    Ed Welcome Complexity ; Première édition préliminaire, 20172, ISBN-13: 978-9811149146, 188 p.
    Note de : DÉPOUES Vivian
  • Le cinéma, un art de la complexité articles et inédits, 1952-1962
    Evénement non pas tant peut-être par son contenu qui se révèle sous des formes allusives, bribes de mémoires qui font enfin voir à tous les lecteurs et auditeurs de E Morin ce que l’on n’avait pas ou peu vu ; mais plutôt sous la forme d’une sorte de projecteur qui s’allume soudain, suscitant une sorte d’ouverture … à la pensée chercheuse. C’est la démarche, cette forme d’attention questionante par laquelle, dans l’action devenant réflexive, se forment les ressentis, images qui, s’enchevêtrent dans les multiples traces dites de ‘réalité familière se tissant d'imaginaires de nos rêves éveillés, fantasmes, imaginations, rêveries, souhaits, nos romans, nos films, nos séries télévisées.
    Date de l'ouvrage : Mai 2018
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Colligé et présenté par : Monique PEYRIERe, Chiara SIMONIGH. Éditeur Nouveau Monde éditions, collection Cinéma,  mars 2018 , 617 pages  ISBN-10 2369422068 ISBN-13 97823617 pages 69422068
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • La technologie générale
    Autour du « projet de technologie générale » de Johann BECKMANN
    Dans Entwurf der algemeinen Technologie (1806), Johann Beckmann propose une science nouvelle, la technologie générale, qui classe les activités humaines par opérations. Maintes fois cité et jamais traduit, il fallait rendre disponible en français ce texte essentiel qui a ouvert la voie à une compréhension générale de l’action et à la philosophie des techniques.
    Ecrit par : HILAIRE-PEREZ Liliane, CARNINO Guillaume, HOOCK Jochen
    Traduction de Entwurf der Algemeinen Technologie’ (1806)/. Dir. Liliane Hilaire-Perez  Guillaume Carnino, Jochen Hoock. Ed. .Presses Universitaires de Rennes, 2017, ISBN 13 978-2-7535-5913-4,  237  pages
  • MANIFESTO Agir et penser en complexité
    « Et si la complexité était un monde à découvrir ? Et si, loin d'être ce qui nous met en échec, la complexité était une invitation à découvrir la profondeur, l'étendue et la densité du monde ? Et si nous entrions résolument et avec confiance dans un inconnu porteur de promesses ?
    Ecrit par : Welcome Complexity
    Ed Welcome Complexity ; Première édition préliminaire, 20172, ISBN-13: 978-9811149146, 188 p.
  • Le cinéma, un art de la complexité articles et inédits, 1952-1962
    Recueil d'articles d E. MORIN consacrés au cinéma. Ces textes mettent en lumière sa conception du cinéma et la portée de sa pensée sur les théoriciens de la communication, de l'inter culturalité et les critiques de cinéma. « … En tension entre technique et magie, art et industrie, standardisation et créativité, individus et communautés, sa théorie filmique fait du spectateur le socle mouvant d'une expérience concrète du temps et de l'histoire. … »
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Colligé et présenté par : Monique PEYRIERe, Chiara SIMONIGH. Éditeur Nouveau Monde éditions, collection Cinéma,  mars 2018 , 617 pages  ISBN-10 2369422068 ISBN-13 97823617 pages 69422068
  • Petit traité d’œconomie
    En 1755, l’Encyclopédie jette un « o » à la poubelle : ce qui s’appelait jusque-là « œconomie » devient « économie ». En perdant son « o », l’économie perd aussi progressivement la mémoire de son sens premier (oïkos, maison, nomos, loi), et s’autonomise de la gestion du reste de la société jusqu’à présenter les lois qu’elle énonce comme des lois naturelles auxquelles on ne peut que souscrire. Mais aujourd’hui, l’humanité est confrontée à une exigence pressante : assurer le bien-être de tous dans le respect des limites de la planète. Un retour à l’œconomie peut permettre de concilier les nécessités économiques avec le fait incontournable que les ressources naturelles sont limitées, et c’est l’objet de ce petit traité.
    Ecrit par : CALAME Pierre
    Editions E-C-L Mayer, 2018 ; ISBN : 978-2-84377-216-0, 191 pages

Les veilles du réseau

Mars 2018

Le réseau Chemin faisant

Les nouveaux documents du réseau

Les nouvelles notes de lecture

  • L'île de Luna
    Le texte qui devient ici note de lecture de cet exceptionnel ‘roman’ d’Edgar Morin (qui vient d’être publié il a quelques semaines, fin 2017) a été rédigé début 1970 et intégré dans la biographie d’Edgar Morin que François Bianchi rédigeait alors (publiée sous le titre ‘Le Fil des idées, une éco-biographie intellectuelle d’Edgar Morin (rééditée 2001).
    Date de l'ouvrage : Décembre 2017
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Edition ACTES SUD, 2017 ,182 pages
    Note de : BIANCHI Françoise
  • Questions urbaines
    De La question urbaine (1970) qui s’inscrivait dans une représentation qui voyait dans la ville, avec Henri Lefèbvre, une projection de la société sur le sol, aux Questions urbaines de G Burgel – on va découvrir dés le pluriel du titre - que le rapport de l’espace à la société est d’une complexité toute autre que celle qui s’exprime dans un binarisme simpliste. Questions qui vont se révéler dés l’examen de La mobilité dans la ville, habituellement entendue comme mal absolu en conflit permanente avec les aspirations à la qualité et la densité de l’immobilier qui en appelle à l’immobile : Tension permanente entre les composantes synchroniques et les composantes diachroniques de tous les systèmes et ici des systèmes urbains irréductibles au simplisme d’une réduction à une seule composante D’autant plus que bien d’autres tension vont se révéler –dilution vs densifications, durabilité vs flexibilité, géographes vs aménageurs- etc… La ville n’est-elle pas aussi ‘source de vie autant que reconnaissance d’identité ? Ne peut on s’efforcer d’assumer les richesses latentes de sa complexité ?
    Date de l'ouvrage : Mars 2018
    Ecrit par : BURGEL Guy
    Éditions de l’Aube, 2017, ISBN 978-2-8159-2050-6  144 p.
    Note de : BOUDON Philippe

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Écologiser l’homme
    La nature du futur et le futur de la nature
    La nature du futur et le futur de la nature Par Edgar MORIN Précurseur dans les années 1970 avec un texte intitulé « L'an I de l'ère écologique », le philosophe n'a cessé depuis de réfléchir, ajuster, chercher à convaincre d'une nécessaire « écologisation » de la politique française. Une lampe-tempête au sein de profondes et tourmentées ténèbres. Écologiser l'Homme, c'est rouvrir des voies humanistes, à défricher ou à réinventer.
    Ecrit par :
    lemieux-editeur.fr, 2016,ISBN 978 2 37344 075 1  136 pages
  • Le projet fait les acteurs
    Urbanisme, complexité, incertitude
    Ce livre est une contribution à une théorie du projet, saisi comme processus, reposant essentiellement sur sa structure, sur le plan temporel comme sur le plan organisationnel.
    Ecrit par : MARTOUZET Denis, (Direction)
    PRESSES UNIVERSITAIRES FRANCOIS RABELAIS, /2018, ISBN 13 : 9782869064959, 427 pages
  • Constraints and possibilities
    The Evolution of Knowledge and Knowledge of Evolution
    Ecrit par : CERUTI Mauro
    Avant propos (Foreword) de H von FOERSTER

    Gordon and Breach, 1994 - The World Futures General Evolution Studies, vol 8 ISBN-13: 978-2884491235, 208 pages
  • Le fil des idées
    Une éco-biographie d'Edgar Morin
    C'est la genèse d'une pensée, l'édification patiente d'un point de vue global - le concept de complexité - que reconstitue ici Françoise Bianchi. Chemin faisant, elle nous propose de suivre pas à pas ce «fil des idées» qui «tisse une vie».
    Ecrit par : BIANCHI Françoise
    Ed du Seuil , 2001  EAN 9782020300483, 416 pages
  • Terre-Patrie
    Ecrit par : MORIN Edgar, KERN Anne Brigitte
    Edition du Seuil, 1993, EAN 9782020126533 224 pages
    Disponible en version numérique EAN 9782021169362
  • Science avec conscience
    Ndlr : De « Pour une Raison Ouverte » ‘(pp 145-159) -première édition 1979 à « Pour la Pensée Complexe » (pp 161 315) « Voici la problématique de L’épistémologie complexe. … »
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Ed du Seuil, 1990,    EAN 9782020120883    320 pages
  • Complexité et Organisations Faire face aux défis de demain
    L’ouvrage présente la manière dont au sein de l'ESSEC, est mené l'effort d'une connaissance de la complexité de la vie économique et sociale fertile et revigorante . » Ndlr : Le premier texte de ce recueils est celui d’un des ‘Séminal papers’ d’Edgar MORIN : « Complexité restreinte, Complexité générale ».
    Ecrit par : MORIN Edgar, BIBARD Laurent
    Editeur(s) : Eyrolles, Date de parution : 25/01/2018, EAN 13 : 9782212568370, Nombre de pages : 472 pages.

Les veilles du réseau