Dernière mise à jour : Août 2014

Quoi de neuf ce mois-ci ?

Juillet 2014

Les veilles du réseau

Juin 2014

Les nouveaux documents du réseau

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Mastère spécialisé éco-ingénierie
    Concevoir et piloter des projets dans l'interdisciplinarité et dans la perspective du développement durable
    Le mastère spécialisé éco-ingénierie ouvrira à la rentrée 2014. Il s'agit d'une formation inédite élaborée et portée conjointement par les 7 écoles de l'INP Toulouse, dont les spécialités couvrent le spectre des thématiques environnementales. Cette formation interdisciplinaire est dispensée par des professionnels et des enseignants-chercheurs de l’INP Toulouse, experts dans leur domaine.
    Ecrit par : INP Toulouse , INP Toulouse , INP Toulouse
    Une formation inédite co-accréditée par les 7 écoles de l’INP Toulouse

Les veilles du réseau

  • Se relier est notre commun

    Se relier est notre commun : Le titre de l’editorial de février 2014 du site de l’Alliance Terre Citoyenne incite à un moment d’attention ; « Edito tissé d’entrelacs (de multiples liens HT) incitant à se demander quel est le dénominateur de la  thématique des biens communs. Est-ce que ce sont ‘des biens’, objets externes à nous-mêmes qu’il nous faut préserver pour assurer notre survie ? Ou notre capacité à  ‘faire en commun’ »? Les illustrations très actuelles évoquées au fil de la lecture permettent « de croiser un ensemble d’initiatives stimulantes même si leur enchaînement rapide ne laisse pas toujours le temps de mesurer complètement l’importance de chacune. »On verra par exemple émerger l’idée d’essayer d’associer un « enjeu social d’envergure aux enjeux technologiques dans la co-conception d’un produit dont la finalité est d’abord solidaire. La Voie Bleue, née après 3 ans d’incubation dans l’association Plancton et Innovations s’attache à la conception ouverte d’appareils de production domestique de spiruline pour permettre à chacun de mieux s’alimenter par l’autoproduction d’un bien alimentaire de grande qualité ».

Mai 2014

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Les veilles du réseau

  • Le programme 2014 des Colloques du CCI Cerisy

    Le programme est disponible : Nombre d’entre eux intéresseront nombre de nos correspondants, citons notamment ,du 21  au 28 juin le Colloque  Figures de l'autotranscendance. Pour une Société de l'Ouroboros Direction: Henri ATLAN, Jean-Pierre DUPUY, Alexei GRINBAUM.

  • Du savoir (knowledge) au savoir en train de se faire (knowing)

    Un ami du Réseau a aussi repéré dans un récent numéro du magazine "Usbek & Rica", (n°8, janvier-mars 2014, p 21), un court entretien de Yann Moulier Boutang, économiste, directeur de la revue Multitudes intitulé: "L'USINE DU FUTUR? L'UNIVERSITE" Une interpellation un peu trop binaire, un ton de prédiction un peu trop déterministe, mais qui a le mérite de mettre en valeur la progressive prise de conscience de nos conceptions de la Connaissance : longtemps entendu comme un ‘produit’ (ou un état’ ou un ‘résultat) acquis, pouvant être tenu pour ‘donné’, nous parvenons à l’entendre comme un ‘processus’, celui de sa permanente régénération dans et par les interprétations-appropriations que chacun s’en forme… : du savoir (knowledge) au savoir en train de se faire (knowing).  Encore faut-il que les économistes de ne persistent pas à représenter l’aventure de la connaissance par  ce qu’ils savent mesurer dans les échanges du monde du business !    "Nous sommes passés d'une économie du savoir (knowledge) à une économie du savoir en train de se faire (knowing). On ne vend plus de produits, mais des processus, des procédures, de l'intelligence. Ce qui compte, c'est l'apprentissage, la transmission, la coopération, le care... Toutes ces choses un peu subtiles qui sont désormais au cœur de la valeur et de l'innovation. C'est un renversement radical pour le business, mais qui fait face à des résistances culturelles importantes. Les polytechniciens français, par exemple, sont toujours formés "produit" et "technologie", ils évoluent dans les mêmes processus industriels qu'au temps de Saint-Simon. La Chine est en train de passer du "made in China" au "designed in China", de la fabrication à la conception. Pendant ce temps là, la France fait le chemin inverse...A l'avenir, la part de la production matérielle va continuer à diminuer. Et elle finira par se stabiliser pour représenter plus que 10% de la valeur économique globale. Tout le reste se jouera dans les usines du futur : les universités. Qu'est ce qui fonde la puissance américaine? Aujourd'hui, ce n'est plus General Motors, mais Stanford et le MIT."

  • Vous avez dit ‘big data’ alors : Comment « traiter » les données sans que ce traitement ne neutralise leurs virtualités émergentes ?

    Un des amis actifs du Réseau Intelligence de la Complexité nous permet de repérer plusieurs articles de la Revue Multitude qui retiendront l’attention dés lors que l’on souhaite être attentifs à ‘la gestion de l’attention’ : TRAITER LES DONNÉES : ENTRE ÉCONOMIE DE L'ATTENTION ETMYCÉLIUM DE LA SIGNIFICATION, de Yves CITTON  (Assoc. Multitudes | Multitudes 2012/2 - n° 49 pages 143 à 149). On reprend ici l’introduction qui présente la problématique d’ensemble, puis le § qui présente ‘le modèle du mycélium’ . Lire la Suite.

  • On Seven Complex Lessons in Education for the Future

    Notre ami Alfonso MONTUORI avait réalisé le 14 nov 2011 une brève interview d’Edgar MORIN sur le thème des ‘Sept leçons pour l’éducation du futur’. Il a eu l’excellente idée de sous titrer en anglais cette vidéo et de l’installer sur le site  youtube de WISE (World Innovation Summit for Education).       
    Excellente occasion de rendre aisément accessible en langue anglaise une présentation d’un des thèmes majeurs de l’œuvre d’Edgar MORIN, celui des références constitutives de l’éducation humaine : apprendre à vivre et à vivre ensemble. La même page youtube  propose au navigateur plusieurs autres vidéos d’entretiens et de brèves conférences d’Edgar MORIN sur quelques uns de ses thèmes familiers tels que Ce qui ne se régénère pas dégénère 

  • La lettre de l'AFSCET Num 11

     La lettre de l’AFSCET (n° 11), Mai 2014, apporte de nouvelles informations intéressantes, notamment : Un focus sur René GIRARD proposé par Gérard DONNADIEU : L’audio-livre "Comprendre René Girard" qu’il vient de publier chez Saint-Léger Editions. Cet audio-livre présente une lecture systémique de la théorie socio-anthropologique de René Girard. … La parution de "La Cybernétique. Information et régulation dans le vivant et la machine" par Norbert WIENER, 2014, Editions du Seuil, (traduction par Ronan Le Roux, Robert Vallée et Nicole Vallée-Lévi), de "Cybernetics or control and communication in the animal and the machine" (première édition, Hermann, Paris et The MIT Press, Cambridge (Massachusetts) 1948, seconde édition (augmentée), The MIT Press, 1961 .

  • Les annonces de l'AFSCET

    L'Association Française de Science des Systèmes (AFSCET) a mis a jour les annonces sur son site  http://www.afscet.asso.fr/ La fiche est également accessible ici : Voir notamment -Les Journées de travail de l'AFSCET à Andé  samedi 31 mai - dimanche 01 juin 2014 En hommage à Elie Bernard-Weil, sur le thème  "l'Ago-Antagonisme Aujourd'hui". -.Le Congrés Ingénierie Grands Projets et Systèmes Complexes  Palais des Congrès d'Arcachon, 23 et 24 juin 2014. . -.Dans le cadre du colloque WOSC-UES à Valencia du 15 au 17 octobre 2014, l'AFSCET organise deux symposia: L'homme acteur de sa survie et de l'évolution des écosystèmes
    Modélisation mathématique des systèmes complexes.

  • A-t-on scientifiquement tort de dire « non à une économie de l’exclusion et de la disparité sociale » ?

    Si l’on en croit le Directeur du Centre de Recherche de l’ESSEC, Radu Vranceanu, docteur en science économique, et son collègue Marc Guyot, professeur d’économie dans cette  même école, (dans un article de LA TRIBUNE, 02 04 14 intitulé ‘’Le pape François se veut clairement anti-libéral, au nom du respect de la personne humaine. Il a tort, voici pourquoi’), le Pape François a scientifiquement tort de dire cela : dans son "Exhortation apostolique" du 25 novembre 2013, il exposerait des positions économiques qui seraient ‘clairement antilibérales, sans doute parce que deux paragraphes sont intitulés "Non à une économie de l’exclusion" et "Non à la nouvelle idolâtrie de l’argent". Chacun pourra consulter l’argumentation historique sommaire de ce procureur rédigées sur deux petites pages. On n’aurait pas prêté attention à ce billet s’il avait été rédigé par … la suite...

Avril 2014

Les veilles du réseau

Mars 2014

Les nouvelles notes de lecture

  • Le grand Paris. Premier conflit né de la décentralisation
    Comment concevoir le Grand Paris ? Cette question a suscité une vaste littérature dans laquelle se sont associés géographes urbains, architectes, urbanistes, économistes et autres représentants de disciplines diverses, sociologie ou écologie par exemple. On ne s’est guère posé la question de ce que conception voulait dire. La distinction entre analyse et conception reste l’impensé de démarches qui ont associé diversement des représentants de l’analyse, au sein desquels on peut situer les géographes, et ceux de la conception – mais ils disent plutôt projet – parmi lesquels se rangent les architectes. Or l’association de représentants des sciences humaines dans des équipes dirigées par des architectes a suscité de vives réactions, même si, finalement, des chercheurs se sont associés à ces équipes, sans être conscients du problème épistémologique que posait la conjonction au sein de telles équipes, de deux modes de pensée qu’il conviendrait de distinguer, analyse d’un côté, conception de l’autre
    Date de l'ouvrage : Mars 2014
    Ecrit par : WIEL Marc
    L’Harmattan, 2010, ISBN 978-2-296-13180-4, 236 p.
    Note de : BOUDON Philippe
  • Galilée, critique d’art
    Que Galilée soit souvent considéré comme l’initiateur de la science moderne, personne ne l’ignore. Mais qu’il ait pu être d’abord plus intéressé par l’art que par les mathématiques, jusqu’à ce qu’un historien de l’art aussi fameux que Erwin Panofsky puisse en parler comme d’un critique d’art, qu’il ait pu être « s’il faut en croire ses biographes, porté bien d’avantage à l’étude de la peinture qu’à celle des mathématiques », voilà ce qu’apprend l’étonnante publication qui pour titre Galilée, critique d’art. Art et science s’y côtoient.
    Date de l'ouvrage : Mars 2014
    Ecrit par : PANOFSKY Erwin , KOYRE Alexandre

    (Traduction, présentation et Préface de Nathalie HEINICH

    Ed. Les impressions nouvelles, coll. Bibliothèque d'un amateur, 2001, ISBN 2-906131-26-1,  117 p.
    Note de : BOUDON Philippe

Les veilles du réseau

  • Colloque " AVEC EDGAR MORIN : COMPLEXITE, CITOYENNETE, ADDICTIONS, RESEAUX" le vendredi 4 avril 2014 proposé par l'atelier-forum MCX N°20

    Le vendredi 4 avril 2014, de 9h00 à 17h00, à l'Espace Lino Ventura de Garges-lès-Gonesse (95) Le programme détaillé de  ce Colloque organisé par François PISSOCHET (animateur de l’Atelier de veille MCX-20 – ("Complexité des Systèmes sanitaires et sociaux)  et par le Réseau PASS (Prévention, Accompagnement, Solidarité, Santé) présente le projet de cette Rencontre :  Les professionnels qui interviennent dans le champ sanitaire ou social baignent dans un océan de complexité :
    Complexité du contexte socio-économique qui prône l’hyperspécialisation des dispositifs, des compétences, au détriment d’une vision globale.
    Complexité des situations des usagers qui interpellent nos compétences, mettent à l’épreuve nos modes traditionnels d’accompagnement ;
    Complexité humaine qui déconcerte et déstabilise les professionnels ; Notre propre complexité qui induit nos positionnements personnels et professionnels
    Edgar MORIN nous invite à questionner notre approche de la réalité, nos connaissances, notre humanité, notre engagement éthique. Face à l’incertitude, l’imprévisible, le complexe, l’irrationnel, … il nous faut « travailler à bien penser ». C’est nous proposons de revisiter les concepts de CITOYENNETE, d’ADDICTIONS, de RESEAUX.
    Comment aider les usagers à sortir du rôle réducteur que l’organisation sanitaire ou sociale, nos institutions, notre propre approche, leur assignent, pour, dans une démarche solidaire, leur permettre de (re)trouver toute leur humanité citoyenne ?

Février 2014

Le réseau Chemin faisant

  • Le grand débat a eu lieu le 6/2 à l'INSEP

Les nouveaux documents du réseau

  • MEMORIAL Georges LERBET
    Notre ami Georges LERBET, un des tous premiers co-fondateurs de l’AE-MCX dès notre rencontre en 1991 au département Sciences de l’Éducation de l’Université François Rabelais de Tours, nous a quittés le 20 octobre 2013 foudroyé par une crise cardiaque, lors d’une marche avec sa femme dans sa campagne d’Argenton-sur-Creuse. Georges fut pendant 15 ans l’un des animateurs les plus actifs et les plus stimulants de notre Réseau, le nombre de ses contributions en témoigne, mais ne suffit pas à exprimer la richesse des innombrables rencontres qu’il savait partager avec tous ceux qui l’approchait.
    Ecrit par : CLENET Jean, AMBROSIO Teresa, LE MOIGNE Jean-Louis

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Exercices citoyens de veille épistémologique
    « Tous les citoyens, scientifiques et praticiens, ne doivent-ils pas s’interroger sur la légitimité socio-culturelle des connaissances scientifiques que chacun produit, actionne et enseigne ? L’exercice de la critique épistémologique des connaissances appelle l’explicitation des hypothèses, des points de vue et des intentions : « Ce qui est en jeu, ce que sont les enjeux, dans la constitution des connaissances valables ».
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
    Ed L’Harmattan, collection INGENIUM 2014, ISBN : 978-2-343-02050-1, 214  pages 
  • Notre Europe
    Décomposition ou métamorphose
    "Dans un sens, ce livre prolonge et actualise mon Penser l’Europe (1984) ainsi que Barbarie et culture européennes (2005). Mais il s’agit surtout d’une « repensée de l’Europe » en notre époque de crises conjuguées, dont la crise multidimensionnelle de l’Europe, en une grande crise de l’humanité qui n’arrive pas à se constituer en humanité"
    Ecrit par : CERUTI Mauro, MORIN Edgar
    Fayard, 2014, ISBN : 9782070325849, 128 pages 

Janvier 2014

Le réseau Chemin faisant

  • Le R.I.C vous souhaite ses meilleurs voeux...

Les nouveaux documents du réseau

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Les veilles du réseau

  • Un Séminaire Pilote de Formation de formateurs à « L’AgirÛPenser en Complexité » Toulouse, 27-28 mars 2014.

    L’Institut National Polytechnique de Toulouse - Direction de la Formation Continue a pris l’initiative d’organiser sur deux jours ce séminaire pilote de formation de formateurs à ‘L’AgiróPenser en Complexité’ : Sur ce thème, l’équipe d’animation du Réseau Intelligence de la Complexité a travaillé depuis deux ans à élaborer un ‘Module’ destiné à servir de support d’animation  de ‘formation en présentiel’ puis ultérieurement de ‘e-formation interactive en ligne’.

     Ce Module APCxt sera expérimenté  (sous forme condensée) lors du Séminaire  Pilote ouvert que l’INP-Toulouse organise les 27 -28 mars 2014, animé par Georges Garcia et Jean-Yves Rossignol, avec la participation de quatre autres des concepteurs du module , Michel Adam, Marie José Avenier, Philippe Fleurance et JL Le Moigne. (Nombre de participants limités pour faciliter les interactions)

    L’AgiróPenser en Complexité’ est  présenté dans les termes suivant sur le site de l’INPT-FC :   

    « C’est représenter et modéliser la situation dans laquelle on intervient en prenant en compte nos intentions ; raisonner (argumenter et délibérer) de manière intelligible sur des modèles, afin d’élaborer des moyens d’actions possibles, en restant attentifs à la ré-adéquation permanente des fins et des moyens. Dans leurs pratiques respectives, les ingénieurs, les consultants, les responsables de projets, les chercheurs spécialisés, etc., sont souvent confrontés à la difficulté de prendre en compte des principes comme ceux du développement durable, où il s’agit de penser les questions économiques, sociales et environnementales de manière intégrée et en synergie. 

    Un schéma directeur peut entrelacer l’expérience et la réflexion des ingénieurs, des chercheurs et des responsables d’action citoyenne, qui se sont attachés à transformer ces expériences (pragmatique) en connaissances (épistémique), c'est-à-dire en science avec conscience (éthique civilisatrice, responsable et solidaire). »

    On trouve le programme détaillé, les modalités de préinscriptions - règlements et de participations détaillées ici : la page suivante du Site de l’INPT  

  • L’épistémologie complexe d’Edgar Morin

    Un site de mutualisation et collaboration libres et gratuites en didactique des langues-cultures, animé par le Pr Christian Puren, mérite le détour même si l’on n’est pas en situation professionnelle d’enseignement du Français Langue Etrangère. Situation que chacun perçoit aisément dans son étonnante diversité. Répondant initialement à de nombreuses sollicitations de type méthodologique (‘Comment faire,  quand … ?), les nombreux travaux et documents régulièrement diffusés par ce Site témoignait d’un effort pour aborder de plus en plus les questionnements épistémologiques et déontologiques sinon éthiques. On y rencontre en particulier un chapitre consacré à une lecture de quelques grands textes d’Edgar MORIN  qui s’avère trés rafraichissante ; On trouver en particulier  dans un texte intitulé « La didactique des langues étrangères à la croisée des méthodes. Essai sur l’éclectisme » dans une deuxième partie ‘LA DIDACTIQUE DES LANGUES FACE À L’ÉCLECTISME’,  une présentation de «  La nouvelle épistémologie. Les remaniements épistémologiques dans la science contemporaine » et à «  L’épistémologie complexe d’Edgar Morin » que l’on ne trouve pas fréquemment dans les textes francophones consacré à l’enseignement. »  

  • The 9th Meeting of the European Union of Systems - UES

    Cette rencontre se tiendra à Valencia (Espagne) les 15-17octobre 2014, en coopération avec la WOCS, sur le thème « Globalization and Crisis Complexity and governance of systems ».  Les organisateurs precisent : The main aim of the systemic debate is being focused on the “World System” and its governance considering its complexity, and framing the discussion according to its social, economic, political, organisational, historic, demographic and cultural implications. Puis ils ajoutent: ”All of this, without ignoring the methodological factors belonging to the system science.” Apparemment cette précision de conclusion semble indiquer que cela n’allait pas de soi. En revanche, il ne semble pas nécessaire de s’attacher à la critique épistémologique guidant la légitimation socio culturelle des résultants des travaux exposés Dans le cadre du colloque WOSC-UES à Valencia du 15 au 17 octobre 2014,  l'AFSCET organise deux symposia: L'homme acteur de sa survie et de l'évolution des écosystèmes  et  Modélisation mathématique des systèmes complexes.

Décembre 2013

Le réseau Chemin faisant

  • Annonce du Grand Débat du RIC

Les nouveaux documents du réseau

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Les veilles du réseau

  • Groupe AX-SHS : L’homme au cœur des sciences proposé par l'atelier-forum MCX N°0

    C’est sous cet intitulé que se présente désormais le Groupe ‘Sciences de l’homme et de la société’ de l’AX (Association des anciens élèves de l’Ecole Polytechnique)  par un article publié par ‘La Jaune et la Rouge’ (novembre 2013): Il s’agit de prendre acte de ce que toutes les sciences produites par l’homme sont et doivent être humaines’ précise son président Michel Paillet, (X 92, membre du Conseil de l’AE-MCX). Dans un bref entretien ‘Eclairer les transitions’ (complété par trois témoignages de membres du Groupe), il propose en particulier quelques verbatim des débats du groupe qui illustrent l’argument, tels que : La connaissance n’est pas dissociable du vécu expérimental’ ; ou : Il s’agit de passer d’un critère de vérité objective à celui d’une représentation intelligible et projective.

  • La Science bien commun de l’humanité ? : C’est possible

    Le Lettre de ‘l’Alliance Internationale Terre Citoyenne (nov 2013) rend compte des travaux de la ‘Rencontre de Guérande’ de l’Université Internationale Terre Citoyenne (UITC) sur le thème de la gestion en bien commun des ressources territoriales ? Ce qui a permis de mettre en valeur la notion des biens communs qui peut également s'appliquer à la connaissance, aux savoirs et au patrimoine universel. La science, plus qu'un bien public, doit être considérée comme un bien commun de l'humanité, ce qui implique de la protéger des intérêts économiques dont elle se régit actuellement.

  • La démarche clinique : une façon de pratiquer et penser la recherche autant que la formation

    Le site PedagoPsy.eu animé par Jacques Nimier se présente comme une  ‘Encyclopédie de la psychopédagogie’ en permanent déploiement : en nov-déc.2013,il propose en particulier un regard neuf sur la formation à la clinique des enseignants. Mais la démarche clinique apparait vite comme concernant pratiquement toutes les activités humaines. On trouve en particuliers de larges extraits de l’article de M. LANI BAYLE Aux origines de la démarche clinique... qui propose d’entendre la démarche clinique par la formation d'un savoir nouveau à la faveur d'une relation dialoguante et questionnante entre deux ou plusieurs personnes’. Que peut-on dire alors de notre propre formation à la démarche clinique ?

  • Epistémologie des pratiques proposé par l'atelier-forum MCX N°27

    Sous ce titre Evelyne BIAUSSER, l’animatrice de l’Atelier MCX 27 (‘Complexité, Communication et Culture’ présente le Site dont elle a renouvelé la présentation par un vivifiant prélude en trois volet : « Mon rôle de Consultante/Enseignante, m’a procuré le riche support de la pratique, sans lequel je ne me serais jamais essayé à relier « penser pour faire »  et « faire pour penser ». Cheminement  qui m’a m’ouvert ce domaine particulier, que je nomme ‘L’Epistémologie des pratiques’ »  Exploration qu’elle poursuit en 2013 en méditant sur et par l’art fractal du peintre Jean-Claude Meynard ; ‘Je ne suis pas critique d’art, à peine un peu philosophe…donc je m’engage dans le défi qui n’est pas pour me déplaire : traduire la complexité par l’expression artistique, et l’expression artistique par la pensée complexe morinienne !’

  • Education et humanisation. l’école a l’ère de la mondialisation proposé par l'atelier-forum MCX N°6

    Les contributions au  COLLOQUE DU COLLECTIF ECOLE CHANGER DE CAP, qui s’est tenu à Paris, 2 octobre 2013, Paris  sous le haut-patronage de l’UNESCO, et sous l’égide de Jacques DELORS et d’Edgar MORIN peuvent maintenant être accessibles grâce aux vidéos que publie le site du Collectif.             ‘Les apprentissages bons pour l’école le demeurent pour la vie : « apprendre à connaître, apprendre à faire, apprendre à se connaître, apprendre à vivre ensemble ». :  ‘Les quatre voies d’une « éducation humanisante » (J Delors) par Les sept savoirs pour l’éducation du Futur’ (E Morin)’ furent les viatiques de cette Rencontre Parmi les quinze enregistrements Vidéo des quinze conférences, mentionnons celle de l’exposé d’Edgar MORIN : « Pour une Culture de la « Compréhension interhumaine».

  • La fable pourrait s'appeler le colonel, le sociologue et la procédure proposé par l'atelier-forum MCX N°7

    Sous ce titre insolite, une occasion inédite d’évoquer une expérience de conduite d’une organisation active en situation toujours perçue complexe. Nous remercions FR 3 Bourgogne qui nous autorise à reprendre sur son Site ce billet présentant l’entretien qu’elle a diffusé le 21 nov 2013 avec le Colonel M. Marlot et M. Riedel (animateurs de l’Atelier de veille MCX 27, "Complexité, urgence, risques : Décisions en situation complexe - les problématiques de terrain à l’occasion de la parution de l’Essai de M Marlot  « Itinérances d'un officier de sapeurs pompiers » 

Novembre 2013

Les nouveaux documents du réseau

  • Complexité(s), lien, nœud, pli. Le mot du siècle

     Lorsque parut en 2002 la première édition de « La Complexité, Vertiges et Promesses ; 18 histoires de sciences » nous fumes nombreux à nous enthousiasmer. Ces questionnements insolites d’un anthropologue s’exerçant à la navigation dans les eaux de l’Archipel scientifique en dialoguant dans chaque ile avec un de ses ‘Témoins’, scientifique éminent, invitaient le lecteur à une forme originale de partage des connaissances, en recueillant leurs ‘histoires’ de science en action et en devenir’.

    Exploration que Reda Benkirane incite ses lecteurs à poursuivre à leur tour en s’interrogeant sur l’importance grandissante que la science prend dans nos cultures contemporaines, devenant un enjeu majeur en terme d’éthique et de citoyenneté ; La forme des entretiens permettant ainsi au lecteur de questionner en retour les scientifiques sur l’influence de nos cultures sociétales en évolution sur les développements de la science. Ainsi se peut se régénérer notre image collective de ‘l’idéal de complexité de la science contemporaines, celui de la restauration des solidarités entre les phénomènes’.

    On retrouve aujourd’hui, dans la nouvelle édition (2013) complétée par une nouvelle préface les mêmes stimulations questionnantes et renouvelantes en relisant le récit de ces ‘18 histoires de sciences’, celles que relevait déjà la Note de Lecture que publiait le Cahier des lectures MCX de notre Site en 2002. Mais aujourd’hui cet intérêt est fortement avivé par la lecture de la Nouvelle Préface que Reda Benkirane a rédigé pour accompagner la ré édition de La Complexité, Vertiges et Promesses 12 ans après. Ce texte, au titre insolite - il s’en explique- nous propose un autre regard sur la complexité, ‘un concept qui n’a pas été inventé ou produit par des concepteurs, mais qui a été choisi par ses utilisateurs et ses praticiens’ .‘

    C’est ce qui nous a incité à demander à notre ami Reda Benkirane et à son éditeur, l’autorisation de le publier sous la forme aisément accessible et diffusable  d’un ‘Document’ du Site du Réseau Intelligence de la Complexité. ‘Il n’y est question ni d’ontologie ni d’étant, mais d’un « étang » et d’un « jardin » qui donnent à voir la complexité et sa phénoménologie’’ nous prévient-il, lisant Leibniz


    Ecrit par : BENKIRANE Réda

Les veilles du réseau

  • La mission essentielle de l'enseignement est de nous préparer à vivre proposé par l'atelier-forum MCX N°6

    La cinquième édition du Sommet Mondial sur l'Innovation en Éducation (WISE 2013) organisée à Doha (29-31 octobre 2013) avec le concours actif de l’UNESCO, s’est tenue autour du thème Réinventer l’éducation pour la vie.  Plus d’un millier de participants venus de tous les continents ont ainsi été invitée à écouter la conférence inaugurale du philosophe Edgar MORIN. Les journalistes présents rapportent : « Son plaidoyer de philosophe pour une école qui enseignerait « ce qu’est l’humain », faisant fi des découpages disciplinaires, a été applaudi par le millier de personnes qui avaient fait le déplacement des cinq continents vers la capitale du petit émirat. … » (Cf la vidéo de cette séance à http://www.wise-qatar.org/content/dr-edgar-morin-0 )

  • La Revue COMPLEJIDAD

    (dirigée par la Pr Raul Motta , Buenos aires), publie dans son n°20 – (Julio - Sept. 2013) un ‘ENTRETIEN AVEC EDGAR MORIN, par  Fabrizio Li Vigni, Jean Foyer y Christophe Bonneuil, (en français) : occasion pour E Morin d’évoquer quelques réflexions et suggestion dégagées, chemin faisant au gré de diverses rencontres (principalement en France) pendant les cinquante dernières années.

  • La recherche participative comme mode de production de savoirs Un état des lieux des pratiques en France

    Cette importante étude (fort documentée), menée par la Fondation Sciences Citoyennes avec le soutien de la Fondation de France peut être sommairement présentée par cet extrait de l’introduction
    « Les décisions en matière de politique scientifique et technique ont longtemps été prises sans apport formel ou informel de la société civile, en donnant un rôle prédominant aux experts scientifiques. Ces décisions étaient basées sur l'image d'une science neutre et objective portée par le progrès, le confort matériel, la croissance (des valeurs quasi-universelles et positives) – et dépassant les controverses et les oppositions politiques.
    Un nouveau modèle de gouvernance délibératif semble aujourd’hui émerger, où les débats sortent du carcan strictement technique dans lesquels ils étaient enfermés, pour laisser leur juste place aux dimensions politiques, économiques, sociales et environnementales dans lesquels ils s’inscrivent objectivement. Placés dans la sphère publique, ces nouvelles formes de débats doivent permettre une véritable implication des citoyens. D'autres formes de savoir sont requises et doivent trouver leur place.
    Dans cette perspective, la Fondation Sciences Citoyennes définit les sciences citoyennes comme « le mouvement actuel de réappropriation citoyenne et démocratique de la science, afin de la mettre au service du bien commun ». Trois axes de travail sont au coeur de sa définition :
    « 1. l’accroissement des capacités de recherche et d’expertise de la société civile, des forces associatives, consuméristes, syndicales et citoyennes (création d’un tiers-secteur scientifique) ;
     2. La stimulation de la liberté d’expression et le débat dans le monde scientifique ;
     3. la promotion de l’élaboration démocratique des choix scientifiques et techniques ».

Octobre 2013

Les nouveaux documents du réseau

Les nouvelles notes de lecture

  • En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté
    Idées reçue, préjugés, ce sont les termes que l’on trouve principalement dans ce livre, dés les premiers pages, de ce petit ouvrage collectif qui s’est formé quasi spontanément dans l’expérience quotidienne des volontaires du Mouvement ATD-Quart Monde-France : Ils ont recensés 88 idées reçues (qui sont souvent) des idées héritées, qui perpétuent l’exclusion sociales. Idées reçues que nous entendons de plus en plus couramment au fil des jours dans les conversations ou que nous lisons dans les média. Au regard de chacune de ces 88 idées reçues, souvent tenues sans vérifications précises pour ‘statistiquement objectives’, les auteurs ont rassemblé et référencés les arguments qui transforment chacune des représentations simplistes et parfois fallacieuses, évoquées catégoriquement pour justifier chacun de ces préjugés. Exercice de critique méthodologique - j’allais écrire ‘exercice de probité intellectuelle’ - qui devrait être usuel tant dans les pratiques citoyennes que dans les propos d’experts.
    Date de l'ouvrage : Octobre 2013
    Ecrit par : TARDIEU Bruno, (Coordination)
    Les Editions Quart Monde, 2013, ISBN 978-2-7082-4229-6, 192 pages.
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Itinérances d'un officier de sapeurs pompiers
    Quoi de plus stimulant aujourd’hui que le témoignage d’un officier de sapeur pompier riche d’une longue et riche expérience d’action réfléchie en situations aussi diverses que complexes ?
    Date de l'ouvrage : Octobre 2013
    Ecrit par : MARLOT Michel
    Les éditions des pompiers de France 2013
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • La complexité, vertiges et promesses, 18 histoires de sciences
    Nouvelle Edition
    Qu'il y a-t-il de commun entre la complexité d'un réseau informatique et celle des insectes sociaux ? Quelles sont les possibilités et les limites de l'intelligence artificielle ? L'humanité est-elle en train de donner naissance à une nouvelle forme de vie artificielle ?
    Ecrit par : BENKIRANE Réda
    Edition POCHE- Le Pommier, 2013, ISBN/EAN : 978-2-7465-0703-6  416 pages
  • En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté
    Plus la crise économique et sociale s’accentue, plus les idées reçues sur les pauvres se répandent. Plus cette crise est présentée comme une catastrophe naturelle, plus ils sont convoqués au tribunal de l’opinion publique : s’ils sont pauvres, ce serait « de leur faute ». « S’ils sont à la rue, c’est qu’ils l’ont choisi. » « S’ils font des enfants, c’est pour les allocations familiales. » « Ce sont des assistés qui coûtent cher à la société. » « D’ailleurs, s’ils voulaient vraiment chercher du travail, ils en trouveraient. » « De toute manière, on gagne plus au RSA qu’avec le SMIC. » « Ils perçoivent des allocations alors qu’ils élèvent mal leurs enfants. » Dans ce flot de discours, les étrangers sont particulièrement visés : « Ils peuvent profiter facilement des minima sociaux qu’ils perçoivent dans leur pays. » Ce livre répond point par point à plus de 80 de ces idées reçues sur la pauvreté
    Ecrit par : TARDIEU Bruno, (Coordination)
    Les Editions Quart Monde, 2013, ISBN 978-2-7082-4229-6, 192 pages.
  • Itinérances d'un officier de sapeurs pompiers
    Michel MARLOT dirige actuellement le Service Départemental d’Incendie et de Secours de Saône-et-Loire. À 60 ans, s’appuyant sur son expérience professionnelle, ses observations personnelles et sur des rencontres improbables avec des scientifiques de renom, il porte un autre regard sur l’évolution de nos organisations, de nos comportements. Entre la science, l’intuition et le coup de pot, entre le regard plein de bon sens de sa grand-mère et le regard des scientifiques, il s’interroge et nous interpelle sur l’évolution de nos organisations qui finissent par oublier l’essentiel, l’aventure humaine, les hommes qui peuvent la vivre ou la subir, avec comme toile de fond : Au fait, c’est quoi le travail ?
    Ecrit par : MARLOT Michel
    Les éditions des pompiers de France 2013
  • Mes Berlin 1945-2013
    « 1945 : L’Allemagne était effondrée, décapitée, morcelée, dévastée, hagarde, terrorisée. Et c'était du Berlin désormais en ruines qu'était partie la puissance fabuleuse qui avait asservi l'Europe et déferlé jusqu'au Caucase et à l'Égypte. » Ce livre décrit les expériences et les rencontres incroyables d'Edgar Morin dans Berlin, d'abord dans la ville morte de l'été 1945, puis au cours de séjours successifs dans les années 1946, 1950, 1990, 2012 et 2013. Il assiste à la scission d'une ville en deux parties, puis, à partir de chacune d'elles, à la naissance de deux métropoles juxtaposées et opposées relevant de deux systèmes solaires étrangers et ennemis, dont naissent deux nations qui semblent stabilisées à jamais, la RDA et la RFA. Enfin, après la chute du mur, un nouveau Berlin en métamorphose ininterrompue. Voici le récit personnel, subjectif et objectif, de près de soixante-dix ans d'ébranlements et de transformations formidables dans la ville où se sont joués, à diverses reprises, le sort de l'Europe et celui du monde.
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Editions du Cherche Midi,  2013, ISBN : 978-2-7491-3171- 93 pages
  • Sauvons la démocratie ! Lettre ouverte aux femmes et hommes politiques de demain
    Jamais la démocratie n’a été aussi ardemment désirée par ceux qui en sont privés. Rarement elle a autant déçu ceux qui en jouissent. Comment lui redonner vigueur dans un mode interdépendant, mis au défi de conduire une vaste mutation qui concerne l’institution des communautés humaines, l’adoption d’une éthique commune de la responsabilité, l’invention de nouvelles formes de gestion de la société, la transition de notre modèle actuel de production et de consommation vers des sociétés durables ? Mutation à long terme, allant du territoire à la planète, qui suppose de nouvelles élites, une nouvelle échelle de temps et d’espace, une aptitude nouvelle à traiter ensemble de questions complexes. Nous avons besoin pour cela d’une démocratie substantielle, faisant le pari de l’intelligence des citoyens et leur donnant les moyens d’inventer ensemble leur avenir. C’est à sa conception que se consacre Pierre CALAME dans cet ouvrage.
    Ecrit par : CALAME Pierre
    Éditions Charles Léopold Mayer  2012 ISBN 978-2-84377-169-9,127 p.

Les veilles du réseau

  • La lettre de la Communauté de la Pensée Complexe

    Découvrons CHASQUI la lettre de la Communauté de la Pensée Complexe , Communauté qui se développe largement dans toute l’Amérique du Sud.. CHASQUI est un mot « quechua » (la langue parlée par les Incas -une civilisation précolombien exterminé par la conquête d’Amérique) qui signifie : « celui qui reçoit et donne ». Il s’agissait d’un moyen de communication employé par les Incas pour distribuer l’information dans tout l’empire.

    La Comunidad de Pensamiento Complejo, (animée en particulier par notre ami Leonardo Zoya) a repris ce mot légué par la civilisation Incas pour témoigner de son projet de communication en reliance par delà les nations, les langues et les cultures entre tous citoyens s’attachant à développer leur bonne intelligence de la complexité et de la pensée Complexe dans tous les champ de l’activité humaine .L’accès à l’e-Revue CHASQUI (qui en est à son 4° numéro ) est aisé : chacun peut s'abonner gratuitement à partir du lien de CHASQUI. Len à partir duquel il pourra s’orienter vers la lecture des nunéros déjà parus, aisemen tradui t en français (et d’autre langue) , puisqu’il est installé sur un groupe google-forum chasqui . Le sommaire du N°4, donnera une image vivifiante de cette dynamique compagne de l’InterLettre Chemin Faisant du Réseau Intelligence de la Complexité.

  • Method and complexity in educational sciences proposé par l'atelier-forum MCX N°6

    La revue Complicity: An International Journal of Complexity and Education, publie un numéro special animé par notre ami Michel ALHADEFF-JONES, ‘Special Issue: Method and Complexity in Educational Sciences’ [Vol. 10, No. 1/2, July 2013], aisément accessible à http://ejournals.library.ualberta.ca/index.php/complicity/issue/view/1493 Mentionnons ici les principaux titres du Sommaire : ►Editorial- Method and Complexity in Educational Sciences: Introduction to the Special
    Issue
    , par Michel Alhadeff-Jones ►The Intelligence of Complexity: Do the Ethical Aims of Research and Intervention in Education Not Lead Us to a New Discourse "On the Study Methods of our Time" par Jean-Louis Le Moigne ►Complexity, Methodology and Method: Crafting a Critical Process of Research par Michel Alhadeff-Jones ►The Complexity of Transdisciplinary Literature Reviews par Alfonso Montuori ►Quantitative Research Methods in Chaos and Complexity: From Probability to Post Hoc Regression Analyses par Donald L. Gilstrap ►Complexity Thinking and Methodology: The Potential of 'Complex Case Study' for Educational Research par Lindsay Hetherington ►Winter Counts as Transformative Inquiry: The Role of Creative Imagery as an Expression of Adaptive Change par Nicholas R.G. Stanger, Michele T.D. Tanaka, Vanessa V. Tse, Lisa J. Starr ►A Fresh Take on Democratic Education: Revisiting Rancière through the Notions of Emergence and Enaction par Henriette Bastrup-Birk, Danny Wildemeersch

  • Renouveler nos schemas mentaux de la politique internationale proposé par l'atelier-forum MCX N°100

    Les correspondants de l’Association pour la Pensée Complexe nous transmettent deux études anglo saxonnes récentes  qui nous aident à enrichir de façon constructive nos représentations habituelles de la la politique internationale.

  • The complexity of transdisciplinary literature reviews, par Alfonso MONTUORI (California Institute of Integral Studies USA)

    The complexity of transdisciplinary literature reviews, par Alfonso MONTUORI (California Institute of Integral Studies USA) « Il nous faut dissiper l’illusion qui prétend que nous serions arrivés à la société de la connaissance. En fait, nous sommes parvenus à la société des connaissances séparées les unes des autres, séparation qui nous empêche de les relier pour concevoir les problèmes fondamentaux et globaux tant de nos vies personnelles que de nos destins collectifs », rappelait Edgar Morin lors de sa Conference  De l’interdisciplinarité à la complexité. (28 février 2011 ) C’est en reprenant ces réflexions d’E Morin que notre ami A. Montuori, un des animateurs de l’APC aux USA, s’est proposé une nouvelle lecture de la transdisciplinarité en s’exerçant, par une revue de la littérature à un fort salubre ‘changement de regard’ : On peut ‘dé-disciplinriser’ la science de la complexité  (et des systèmes complexes) en cessant de les tenir comme une discipline de plus ! « The transdisciplinary literature review is an opportunity to situate the inquirer in an ecology of ideas. This article explores how we might approach this process from a perspective of complexity,and addresses some of the key challenges and opportunities. Four main dimensions are considered:(a) inquiry-based rather than discipline-based; (b) integrating rather than eliminating the inquirer from the inquiry; (c) meta-paradigmatic rather than intra-paradigmatic; and (d) applying systems and complex thought rather than reductive/disjunctive thin”

  • ‘Au-delà du réductionnisme et du holisme : la complexité du global’, par Edgar MORIN.

    A l’occasion de son cinquantième anniversaire, la Fondation Maison des Sciences de l’homme a organisé en mai 2013 un Colloque international ‘PENSER GLOBAL, Internationalisation et globalisation des sciences humaines et sociales’. Elle a demandé à Edgar Morin de présenter la Conférence de clôture qu’il a intitulé ‘Au-delà du réductionnisme et du holisme : la complexité du global ? l’enregistrement vidéo de cette Conférence est publié sur le site ouvert  des Archives Audiovisuelles de la Recherche et ainsi aisément accessible.  

  • COMPLEX THOUGHT An Overview of Edgar Morin’s Intellectual Journey par Alfonso MONTUORI proposé par l'atelier-forum MCX N°100

    A l’occasion d’une conférence donnée par Edgar MORIN à San Francisco en juillet 2013, Alfonso Montuori a actualisé (et mis en ligne en accès libre) le texte qu’il avait publié pour l‘Introduction bibliographique’ de l’ouvrage d’E Morin On Complexity qu’il avait édité aux USA en 2008.  Occasion bien venue d’enrichir cette bibliographie encore insuffisamment familières aux USA. Regrettons la difficulté de traduction qui a incité A Montuori à traduire ‘Pensée Complexe par ‘Complex Thought’ (le résultat : la pensée) et non par ‘Complex Thinking’ (le processus plus encore que le résultat).