Dernière mise à jour : Mai 2018

Quoi de neuf ce mois-ci ?

Mai 2018

Les nouveaux documents du réseau

Les veilles du réseau

Mars 2018

Le réseau Chemin faisant

Les nouveaux documents du réseau

Les nouvelles notes de lecture

  • L'île de Luna
    Le texte qui devient ici note de lecture de cet exceptionnel ‘roman’ d’Edgar Morin (qui vient d’être publié il a quelques semaines, fin 2017) a été rédigé début 1970 et intégré dans la biographie d’Edgar Morin que François Bianchi rédigeait alors (publiée sous le titre ‘Le Fil des idées, une éco-biographie intellectuelle d’Edgar Morin (rééditée 2001).
    Date de l'ouvrage : Décembre 2017
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Edition ACTES SUD, 2017 ,182 pages
    Note de : BIANCHI Françoise
  • Questions urbaines
    De La question urbaine (1970) qui s’inscrivait dans une représentation qui voyait dans la ville, avec Henri Lefèbvre, une projection de la société sur le sol, aux Questions urbaines de G Burgel – on va découvrir dés le pluriel du titre - que le rapport de l’espace à la société est d’une complexité toute autre que celle qui s’exprime dans un binarisme simpliste. Questions qui vont se révéler dés l’examen de La mobilité dans la ville, habituellement entendue comme mal absolu en conflit permanente avec les aspirations à la qualité et la densité de l’immobilier qui en appelle à l’immobile : Tension permanente entre les composantes synchroniques et les composantes diachroniques de tous les systèmes et ici des systèmes urbains irréductibles au simplisme d’une réduction à une seule composante D’autant plus que bien d’autres tension vont se révéler –dilution vs densifications, durabilité vs flexibilité, géographes vs aménageurs- etc… La ville n’est-elle pas aussi ‘source de vie autant que reconnaissance d’identité ? Ne peut on s’efforcer d’assumer les richesses latentes de sa complexité ?
    Date de l'ouvrage : Mars 2018
    Ecrit par : BURGEL Guy
    Éditions de l’Aube, 2017, ISBN 978-2-8159-2050-6  144 p.
    Note de : BOUDON Philippe

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Écologiser l’homme
    La nature du futur et le futur de la nature
    La nature du futur et le futur de la nature Par Edgar MORIN Précurseur dans les années 1970 avec un texte intitulé « L'an I de l'ère écologique », le philosophe n'a cessé depuis de réfléchir, ajuster, chercher à convaincre d'une nécessaire « écologisation » de la politique française. Une lampe-tempête au sein de profondes et tourmentées ténèbres. Écologiser l'Homme, c'est rouvrir des voies humanistes, à défricher ou à réinventer.
    Ecrit par :
    lemieux-editeur.fr, 2016,ISBN 978 2 37344 075 1  136 pages
  • Le projet fait les acteurs
    Urbanisme, complexité, incertitude
    Ce livre est une contribution à une théorie du projet, saisi comme processus, reposant essentiellement sur sa structure, sur le plan temporel comme sur le plan organisationnel.
    Ecrit par : MARTOUZET Denis, (Direction)
    PRESSES UNIVERSITAIRES FRANCOIS RABELAIS, /2018, ISBN 13 : 9782869064959, 427 pages
  • Constraints and possibilities
    The Evolution of Knowledge and Knowledge of Evolution
    Ecrit par : CERUTI Mauro
    Avant propos (Foreword) de H von FOERSTER

    Gordon and Breach, 1994 - The World Futures General Evolution Studies, vol 8 ISBN-13: 978-2884491235, 208 pages
  • Le fil des idées
    Une éco-biographie d'Edgar Morin
    C'est la genèse d'une pensée, l'édification patiente d'un point de vue global - le concept de complexité - que reconstitue ici Françoise Bianchi. Chemin faisant, elle nous propose de suivre pas à pas ce «fil des idées» qui «tisse une vie».
    Ecrit par : BIANCHI Françoise
    Ed du Seuil , 2001  EAN 9782020300483, 416 pages
  • Terre-Patrie
    Ecrit par : MORIN Edgar, KERN Anne Brigitte
    Edition du Seuil, 1993, EAN 9782020126533 224 pages
    Disponible en version numérique EAN 9782021169362
  • Science avec conscience
    Ndlr : De « Pour une Raison Ouverte » ‘(pp 145-159) -première édition 1979 à « Pour la Pensée Complexe » (pp 161 315) « Voici la problématique de L’épistémologie complexe. … »
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Ed du Seuil, 1990,    EAN 9782020120883    320 pages
  • Complexité et Organisations Faire face aux défis de demain
    L’ouvrage présente la manière dont au sein de l'ESSEC, est mené l'effort d'une connaissance de la complexité de la vie économique et sociale fertile et revigorante . » Ndlr : Le premier texte de ce recueils est celui d’un des ‘Séminal papers’ d’Edgar MORIN : « Complexité restreinte, Complexité générale ».
    Ecrit par : MORIN Edgar, BIBARD Laurent
    Editeur(s) : Eyrolles, Date de parution : 25/01/2018, EAN 13 : 9782212568370, Nombre de pages : 472 pages.

Les veilles du réseau

Décembre 2017

Les nouveaux documents du réseau

  • Le bouillonnement d'initiatives est ma raison d'espérer

    « … Ma conviction profonde, c’est que l’on s’inscrit dans une histoire incroyable qui est celle de l’humanité, qui a commencé avant même que l’on soit homo sapiens, il y a des millions d’années. Nous sommes inscrits dans une histoire qui a vu des sociétés primitives, des civilisations formidables, merveilleuses et horribles, et… qui sont toutes mortes. Cette histoire qui aujourd’hui se poursuit à travers la mondialisation, à travers les sacrifices, les beautés, les horreurs etc., qui elle-même est une suite de l’histoire de la vie et peut-être du monde.

    Quand je considère cette histoire de la vie et de tout l’univers, j’y vois le conflit permanent et inextinguible entre ce qu’on peut appeler Eros et Thanatos, c’est-à-dire entre les forces d’amour qui sont des forces de liaisons, d’associations, de reliance, et les forces de mort qui sont les forces de dispersion, de dégradation et de destruction.


    Ecrit par : MORIN Edgar

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Méditation sur la technique
    "L'homme, qu’il le veuille ou non, doit se faire lui-même, s’auto-fabriquer. Cette dernière expression n’est pas tout à fait inopportune. Elle met en exergue que l’homme, à la racine même de son essence, joue avant tout le rôle de technicien. Pour lui, vivre revient d’abord à s’efforcer à rendre présent ce qui ne l’est pas encore ; à savoir, lui, lui-même, profitant pour cela de ce qu’il y a ; en somme, il est production."
    Ecrit par : ORTEGA Y GASSET José
    Traduit de l'espagnol (1935) par David Uzal;  Editions ALLIA, 2017, 125 pages
  • Islam, à la reconquête du sens
    "… Reda Benkirane propose une voie prometteuse car inexplorée jusque-là : repenser la religion à la lumière des sciences de la complexité – ces sciences qui, justement, échappent à tout réductionnisme. Et cette renaissance passe par un bouleversement des rapports au pouvoir et au savoir, pour permettre une émancipation intellectuelle et spirituelle, via la production d’idées neuves. À une époque où l’accès au savoir s’universalise, l’islam a tout à gagner à croiser son Grand Récit avec celui tissé par les sciences du vivant, de la matière et du calcul …"
    Ecrit par : BENKIRANE Réda
    Edition Le Pommier, 2017. 512 pages
  • L'île de Luna
    Roman
    « … Les dernières lignes du roman, suggèrent l’instant fugace où ‘se perçoit l’entrelacs de la poésie du rêve et la prose du quotidien, qui devient peut-être aussi celui où la connaissance devient mystère et le mystère devient connaissance « …Il l eut le sentiment inouï que sa mère se faisait Lune, abandonnait la terre pour le protéger du ciel. Il regarda la lune avec adoration. La Mère était partie à jamais ; Il serait à jamais à jamais son orphelin, mais elle sera pour toujours sa Déesse. » (p 180) Ne peut-on ici citer aussi une des dernières phrases de « l’Homme et la Mort » (1 « La mort s’enracine dans le mystère qui est à la fois celui de la matière et celui de la vie » et en rouvrant « Connaissance Ignorance, Mystère » (mars 2017) que l’Île de Luna‘ qui parait quelques semaines après ?. Le lien devient reliant, reliant toujours le roman et le traité, le poétique et le prosaïque, le rêve et la quotidienneté. Peut-être alors pourrons-nous lire ce roman en l’entendant comme un Oratorio, une musique de la vie ? Françoise Bianchi a eu la chance de travailler sur le tapuscrit original et complet de ce récit, L’Ile de la mort’, qui date de 1948, et dont le titre renvoie au tableau de Böcklin dont la contemplation dans une galerie ouvre la scène.. Elle n’anticipait pas alors que ce manuscrit allait devenir n roman publié entrainé peut-être par un subreptice glissement de son titre; ‘l’Île de la mort’ devenant’ L’Île de Luna’
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Edition ACTES SUD, 2017 ,182 pages

Novembre 2017

Les nouveaux documents du réseau

  • Dossier Mémorial André de Péretti
    André de PERETTI nous a quittés le 6 septembre 2017 dans sa cent deuxième année. Nous sommes nombreux à vouloir ‘garder traces’ de son passage parmi nous : Depuis l’origine, au début des années 1990, membre très actif du Conseil du Réseau Intelligence de la Complexité, il nous a accompagnés et éclairés par son exceptionnelle expérience, par sa très riche culture comme par ses chaleureuses capacités d’attention, attention à l’autre dans la rencontre, attention aux ‘mots qui conviennent’ dans l’écriture. Aussi avons-nous tous souhaité garder traces de cet ‘Homme de Reliance’ en rassemblant dans ce « Mémorial » des témoignages divers qui ici se relient comme le font les mains des porteurs de ce flambeau symbolique qui éclaire et éclairera pour chacun le choix des prochains pas.
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Les Sciences d’Ingénierie, de l’âge du FER à l’âge du FAIRE
    En guise d’EXORDE au  Grand Débat : "CONCEVOIR DANS, ET AVEC, LA COMPLEXITE : Dans la Pensée comme dans l'Action, déployer la raison du ‘Pourquoi ?’ au ‘Pourquoi Pas ?’"  - (Toulouse, décembre 2012,’dossier MCX 29).
    André de Peretti, ne pouvant être présent parmi nous à l’INP-Toulouse le 14
    novembre 2012, nous lui avions de rédiger un Exorde à notre réflexion
    collective en ‘prenant le risque, en clignant de l’œil, de s’en prendre,
    pour nous, au mot Ingénierie’. Et la veille du Grand Débat, « Concevoir dans
    et avec la Complexité », nous recevions le texte de ce prélude qui devint le
    point d’orgue de notre Rencontre consacrée  à la restauration et au
    renouvellement dans nos cultures des Sciences et Pratiques d’Ingénierie des
    Systèmes Complexes.
    Ecrit par : De PERETTI André

Les veilles du réseau

Octobre 2017

Les nouveaux documents du réseau

  • Responsabilité, éthique et épistémique dans l'action en complexité
    Edito N83
    Ecrit par : GENELOT Dominique
  • Les sciences du sport face a la complexité des phénomènes

    Un regard rétrospectif sur la façon dont la théorisation conventionnelle a modelé le champ de connaissances en sciences du sport et les usages de celles-ci, nous amène à constater que nombre de modèles contemporains consacrés à l’explication de la performance humaine en sport sont en décalage - voire en opposition - avec ce qu’en disent les acteurs sportifs et leur encadrement. Bien peu se reconnaissent pleinement dans les visions analytiques et causalistes portées par les sciences du sport, trop souvent éloignées de leurs besoins et attentes ainsi que de leur approche en situation vécue de compétition. Les process de réussite sont par ailleurs trop souvent présentés comme une suite de performances individuelles alors qu’ils résultent d’une organisation éminemment collective.

    Alors, loin de voir la performance uniquement sous l’angle des métriques objectivantes usuelles (distance, durée, rang, nombre de …), je propose de la considérer comme une « œuvre ». Sensibles aux réalités concrètes, aux expériences vécues, cette œuvre est par nature complexe, contingente, singulière, peu prédictible, … mais malgré tout, souvent viable et efficiente dans le contexte et la temporalité où elle est produite et/ou appréciée.

    Ce constat incite à questionner le point de vue des sciences conventionnelles de l’entraînement qui dans un cadre positiviste strict, privilégient les approches analytiques qui disjoint des réalités inséparables réduisant ainsi les dimensions du réel et accordent peu de poids à l’expérience, aux interactions continues et récursives entre les différents acteurs et éléments de la performance.


    Ecrit par : FLEURANCE Philippe
  • Mémorial Robert Vallée
    Nous remercions chaleureusement notre ami et membre du Conseil François DUBOIS, l’actuel président de l’AFSCET de nous autoriser à reprendre de larges extraits du bel « Au revoir Robert ! Robert Vallée nous a quittés » qu’il a rédigé pour le très complet Numéro de la Res-Systemica, (volume 17, automne 2017), numéro consacré à Robert Vallée, pionnier français de la cybernétique. Il nous offre ainsi une large mise en perspective très soigneusement documentée de l’œuvre et des contributions de ce pionnier, Professeur émérite à l’Université Paris-Nordet président de la World Organisation of Systems and Cybernetics (WOSC)
    Ecrit par : DUBOIS François
  • Régénérer l’humanisme
    Intervention au Congrès APC-UNESCO
    L’appel d’Edgar MORIN, Président du Congés mondial pour la pensée complexe Les défis d’un monde globalisé APC-UNESCO, Paris 8-9 décembre 2016 : Les vidéos de la conférence inaugurale et du discours de clôture du Président de l’APC
    Ecrit par : MORIN Edgar

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Les veilles du réseau

  • « Les défis de la pensée complexe à l’ère planétaire » : les Vidéo des 30 interventions au Congrès APC-UNESCO

    La commission nationale française pour l'UNESCO  mettre en ligne sur un Site du réseau CANOPE) les vidéos du Congrès Mondial pour la Pensée Complexe-«  Les défis d'un monde globalisé », (8 et 9 décembre 2016 à Paris, à l'UNESCO), présidé par Edgar MORIN. Ce site Vidéo … devient un désormais un document culturel, patrimonial, puisqu’il rassemble en 27 vidéos, la quasi-totalité des contributions présentées lors de ces deux journées de décembre 2016. vidéo de la Conférence. Privilégions ici la inaugurale d’Edgar MORIN:« Les défis de la pensée complexe à l’ère planétaire » conférence qui nous invite à nouveau à méditer sur « la connaissance humaine qui est toujours traduction et construction, gouvernée en profondeur par un paradigme qu’il importe d’expliciter.

Juillet 2017

Le réseau Chemin faisant

Les nouveaux documents du réseau

Les nouvelles notes de lecture

  • La vie des plantes : une métaphysique du mélange
    En quoi un livre sur la vie des plantes peut-il intéresser notre intelligence de la complexité ? Parce que le projet de l’auteur est de questionner plutôt que de prétendre expliquer - l'existence des choses ou des événements tels qu'ils sont traités ordinairement, et, logique de l’enquête aidant de tenter d’en donner une autre grille de lecture : « rouvrir la question du monde à partir de la vie des plantes ». : Plutôt que « la mettre à plat » ne peut-on s’attacher à « la mettre en relief » ? …
    Date de l'ouvrage : Juillet 2017
    Ecrit par : COCCIA Emanuele, COCCIA Emanuele
    Editeur : Rivages
    Note de : FLEURANCE Philippe

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Actes du colloque Georges Lerbet
    L’œuvre de Georges Lerbet : une source de passage(s) entre recherche en éducation et humanisme.
    « Ce recueil contient l’ensemble des conférences et communications qui ont nourri la journée d’hommage à l’œuvre de Georges Lerbet. Cette journée a réuni deux mondes qui constituent les deux facettes de cette œuvre : des chercheurs en Sciences Humaines et Sociales, et d’autres pour lesquels l’expérience et la réflexion symboliques permettent d’interroger notre rapport au monde. Les perspectives de ce recueil sont donc tout à la fois épistémologiques et humanistes, et nous invitent, de façon transversale, à nous demander comment nous (nous) apprenons, et comment nous pouvons prétendre savoir ce que nous savons »
    Ecrit par : LERBET-SERENI Frédérique, LASSOUS Georges
    (Vierzon le 19 octobre 2016)  Edition ; HAL-SHS Archive ouverte en Sciences de l'Homme et de la Société -  2017, 178 pages  Accès ouvert à   https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01521439

Les veilles du réseau

  • Vitalité de la CPC - Communauté de la Pensée Complexe d’Amérique du Sud

    Si vous lisez l’espagnol,  quelques visites du Site de la CPC  et la lecture de sa lettre périodique (qui présente les textes et références publiés sur le blog de la CPC) « Chasqui, noticias sobre Pensamiento Complejo y Sistemas Complejo » (le N° 22 parait en juillet 2017), vous trouverez bien  des occasions d’échanges et d’attention et tant est riche la diversité des expériences. En témoigne par exemple (dan SCE N°22 de CHASQUI) la présentation d’une recherche sur l’exceptionnelle complexité du  « phénomène moustique »   au sein de des systèmes vivants de la planète Terre

    Parmi les informations que nous apporte ce N°,  relevons en particulier l’annonce de la remise du Doctorat Honoris Causa à Edgar MORIN par La Universidad Maimonide  (Buenos aires, Argentine, le 13 juillet 2017), pour  « sa contribution au développement de la pensée complexe, la construction d’une université réflexive, le dialogue inter et transdisciplinaire des savoirs, la promotion d’une éthique de la fraternité et de la compréhension et la régénération de l’humanisme planétaire ».  Le site de la CPC : http://www.pensamientocomplejo.com.ar/ 

  • Deux conférences et un entretien d’Edgar MORIN à Toulouse, 4 & 5 Mai 2017

     [ I] L’AVENIR DE L’AVENTURE HUMAINE Conférence publique le 4 mai 2017, organisée  à l’Université Toulouse 1-Capitole, IDETCC Et [ II ] ETHIQUE, SCIENCE ET TECHNIQUE conférence publique  organisé le 5 mai 2017 à L’Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse   La présentation de chacune d’entre elle étant accompagnée des  notes prises au fil de la conférence d’Edgar MORIN  par  Marc PENA,  [ III ] Ce petit dossier est complété par la copie de l’entretien avec Edgar MORIN conduit par Madame Marine JOURDAN à l’occasion de ces deux conférences, entretien publié par le quotidien  LA DEPECHE (qui l’a publié le 04/05/17). Nous nous permettons de le reproduire ici en leur exprimant tous nos remerciements, tant il contribue à éclairer et à conjuguer ces deux contributions d’Edgar MORIN dans le cadre de la ville de Toulouse qui lui est chère ;             Ce  mini dossier est réalisé par Marc PENA sous la forme aisément accessible dans la rubrique des documents du site

Juin 2017

Les nouveaux documents du réseau

  • MEMORIAL Michel MARLOT († 2017)
    Notre ami Michel MARLOT, Colonel (réserve) de Sapeur-Pompiers nous a quittés soudainement le 23 mars 2017 alors qu’il était en pleine activité un an après avoir pris sa retraite de directeur du SDIS 73 (Saône et Loire). Toute l’équipe d’animation du Réseau Intelligence de la Complexité a été très touchée par sa disparition tant étaient vivifiant et stimulant pour chacun son dynamisme et la richesse de ses expériences réfléchies après tant d’années avec ‘les soldats du feu. La  diversité des échanges chaleureux que les membres du Conseil d’Orientation eurent avec Michel MARLOT nous a incité à demander  à plusieurs d’être nous de contribuer à enrichir le MEMORIAL à PLUSIEURS VOIX par lequel nous pourrons garder Marc RIEDEL, Laurent VERGNON Philippe FLEURANCE et Dominique GENELOT.
    Ecrit par : GENELOT Dominique, LE MOIGNE Jean-Louis, RIEDEL Marc, VERGNON Laurent, FLEURANCE Philippe