Dernière mise à jour : Juillet 2020

Quoi de neuf ce mois-ci ?

Juin 2020

Les nouveaux documents du réseau

  • Epistémologie : Pourquoi la question des frontières ?
    « En prenant tacitement ‘la question des frontières de (ou par ?) l’épistémologie’ dans son sens contemporain de revendication sociétale des priorités à accorder enfin à l’inter et à la trans disciplinarité dans l’organisation collective du Système des sciences, en abolissant enfin l’insupportable frontière entre « Les Deux Cultures (1) », prendrions-nous le risque de nous ramener au problème précèdent ? Les capacités cognitives des humains étant limitées, on peut redessiner les frontières, mais on ne peut supporter un syncrétisme qui ferait des connaissances humaines une ‘bouillie pour les chats’.          L’exercice pourtant mérite d’être tenté s’il éclaire une autre face de la question : Que les frontières entre les connaissances ou les sciences, ou les disciplines, ou les champs disciplinaires, soient endogènes ou exogènes à l’épistémologie celle-ci se veut et se doit d’être considérée comme un champ de connaissances identifiables, enseignables et passibles de transformations au fil des interprétations des expériences qu’elle suscite. La question devient alors : dans quelles frontières est-elle elle-même insérée ?... ».
    (1) : Les Deux Cultures, 1958,  Essai de C.P. Snow mettant en valeur la quasi incommunicabilité entre les tenants des deux cultures : Culture scientifique et Cultures des humanités. L’image s’est atténuée peu à peu pour devenir celle des sciences dures cohabitant avec les sciences douces -ou molles.
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis
  • La complexité, une bonne excuse pour ne pas agir ?
    La critique est classique : à trop complexifier, on se trouve bien incapable de décider donc d’agir. Une synthèse éloquente de cette idée pourrait se trouver dans ce propos de l’écrivain et philosophe Paul Valéry  (1941):« Ce qui est simple est toujours faux. Ce qui ne l’est pas est inutilisable »....Dans ce face-à-face avec la complexité, il s’agit de refuser l’esquive au profit de la compréhension ; il s’agit de refuser l’illusion simplificatrice et rassurante au profit d’une pensée complexe plus déstabilisante. Cela nécessite donc au moins deux prérequis. Le premier est d’accorder une certaine valeur aux connaissances descriptives qui permettent de comprendre. Le second est d’inscrire ces connaissances dans un horizon bien défini : celui, exprimé négativement, de la lutte contre l’erreur et l’illusion...
    Ecrit par : BOUISS Ousama

Les nouvelles notes de lecture

  • Sur la crise
    Par nature, la complexité de la société porte en elle les ferments de la crise. - Les perturbations qui provoquent la crise - la piste de la perturbation interne - Désordres, dérèglements, déblocages - les caractéristiques de la crise - Quelles issues possibles à la crise ? - La recherche de solutions : la magie et la raison - Les effets de la crise : révéler, effectuer et transformer - Crise de l’humanité, le difficile chemin de la planétarisation - Pour sortir de la crise : comprendre et surtout, agir.
    Date de l'ouvrage : Juin 2020
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Ed Flammarion, coll Champs essais, 2020, 160 pages - ISBN : 9782081510869 4
    Note de : SOCIRAT Pierre
  • Entre Géométrie et Architecture
    Une précédente note de lecture de cet ouvrage de Philippe Boudon soulignait, entre autres aspects, son caractère "remarquablement transdisciplinaire". Elle ne soulignait pas assez le caractère méthodologique implicite de la transdisciplinarité ainsi entendue : Entre le « focus on processes » de la modélisation systémique, conjonctive, fonctionnelle, se formant par raisonnements heuristiques et le « Focus on objects » de la modélisation analytique, disjonctive, formelle, se formant par raisonnements algorithmiques il apparait que « La modélisation n’est ni plus ni moins logique que le raisonnement »
    Date de l'ouvrage : Juillet 2019
    Ecrit par : BOUDON Philippe
    Ed La Villette,  2019, ISNB 978-2375560211 ,174 p. 
    Note de : VITALIS Louis

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Sur la crise
    ‘Pour une crisologie’, suivie de ‘où va le Monde ?’
    Avec clarté et sagesse, Edgar Morin tente de lui redonner un peu d’épaisseur et de faire émerger une conscience de la crise en analysant les bouleversements qui ont secoué le XXe siècle, pour réfléchir ensuite à notre entrée dans le XXIe siècle, entre chaos et renaissance. En envisageant la crise comme une sorte de laboratoire pour étudier in vitro l’évolution de la société, Edgar Morin interroge le destin de l’identité humaine et rend possible l’avènement d’une nouvelle vision du monde.
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Ed Flammarion, coll Champs essais, 2020, 160 pages - ISBN : 9782081510869 4

Les veilles du réseau

  • 99ème anniversaire d’Edgar Morin – Participez en envoyant une vidéo de 15 secondes

    C’est l’initiative originale et enthousiaste du réseau « Comunidad por el Pensamiento Complejo » en Amérique latine : vous avez jusqu’au 30 juin pour envoyer à cpc(at)pensamientocomplejo(dot)org une vidéo qui sera compilée avec celle des autres participants pour être envoyée à Edgar Morin le 8 juillet prochain, à l’occasion de son 99ème anniversaire. La durée doit être inférieure à 15 secondes, le film doit être en format horizontal et en plan fixe, avec un arrière-plan le plus neutre possible, avec la lumière naturelle sans lumière frontale sur le visage. Au début de la vidéo, vous dire seulement dire votre nom et votre pays avant d’adresser votre message. Si le fichier est trop lourd pour un envoi par mail, vous pouvez utiliser WeTransfer.

  • Amérique Latine : Le site de la « Comunidad de Pensamiento Complejo » fait peau neuve

    Au travers de son bulletin d’information « Chasqui », nous découvrons le nouveau site de la « Communauté de la pensée complexe » avec des nouvelles fonctionnalités : bibliothèque, nouveautés, calendrier, le répertoire « cartographier la complexité », un réseau de connaissance ouverte de la complexité (RedCOM) ainsi que la possibilité d’enrichir le site en publiant du contenu…

Mai 2020

Les nouveaux documents du réseau

  • Apprivoiser les cygnes noirs

    Ndlr.    Avons-nous assez apprivoisé la théorie du Cygne noir ? Question qui prend à contre-pied nos manières de penser lorsque nous déterminons la plupart de nos comportements en particulier afin de prévoir ‘rationnellement’ les évolutions des contextes des situations dans lesquelles nous intervenons ?

                L’occurrence d’un évènement à la fois rare, possèdent un impact dévastateur et tenu pour rétrospectivement (et non prospectivement) prévisible tel que la pandémie de COVID-19 ne nous donne-t-il pas l’occasion d’apprivoiser cette théorie insolite qui remet en question notre fréquente addiction aux certitudes y compris celles qui relèvent de la modélisation mathématique ?


    Ecrit par : VALLAT David
  • Entre analyse et décision. Conception, espace, échelle
    Le confinement (non moins que le déconfinement) aura créé des situations problématiques qui ne semblent guère problématisées : il semble que les problèmes qu'ils posent... ne sont pas posés ! Conception, Espace, Echelles, les trois notes de cet article tentent de les aborder, sans pour autant que la complexité de leurs relations éventuelles soient ici plus qu'esquissées.
    Ecrit par : BOUDON Philippe

Mars 2020

Le réseau Chemin faisant

Les nouveaux documents du réseau

Les nouvelles notes de lecture

  • "Les pauvres sont nos maîtres !" Apprendre de ceux qui résistent à la misère : le paradoxe Wresinski
    Les trois approches singulières et complémentaires – historique, philosophique et pragmatique – des auteurs de ce présent livre, nous fait pénétrer la pensée et l’engagement de Joseph Wresinski, pour comprendre l’importance vitale de ce combat initié par porté depuis 60 ans par le mouvement ATD Quart Monde.
    Date de l'ouvrage : Mars 2020
    Ecrit par : TARDIEU Bruno, TONGLET Jean, JOUSSET David
    Editions Herman. Préface Isabelle Autissier.
    Note de : PISSOCHET François
  • RADICAL CONSTRUCTIVISM: PAST PRESENT AND FUTURE: Ernst von Glasersfeld
    Ce livre est le produit d’une Conférence (organisée en avril 2017 par l’Université d’Innsbruck, Autriche) consacrée principalement à l’œuvre épistémologique d’Ernst von GLASERSFELD (1917-2010), chercheur d’origine autrichienne qui a passé la deuxième partie de sa vie aux USA pendant laquelle il a développé, enseigné et publié ses contributions de praticien-réfléchissant à l’Epistémologie Constructiviste dans la lignée ouverte par J Piaget (de ‘La construction du réel chez l’enfant’, 1937, à ‘Logique et connaissance scientifique’, 1967). La présentation de ce livre par sa couverture prend ici la forme inhabituelle d’un photo montage, ceci pour en faciliter l’accès aux lecteurs qui ne liraient pas aisément des textes pour moitié rédigé en allemand, l’autre moitié ayant été redirigée en anglais. Le titre traduit en anglais rappelé par la Préface étant « Radical Constructivism : Past Present and Future, Ernst von Glasersfeld ». Ce qui nous a incité à relier ce livre avec un ouvrage partiellement collectif établi par E v G. en 2007, ‘Key Works in radical Constructivism’.
    Date de l'ouvrage : Mars 2020
    Ecrit par : Collectif de UNIVERSITÄT INNSBRUCK
    Innsbruck University Press,2019
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Le sport porte en lui le tout de la société
    Edgar Morin aime le sport en tant qu'il procure de la joie au " peuple ". Il connait la liesse des stades, et particulièrement celle du Maracanã. Mais c'est en sociologue qu'il nous livre son analyse critique du phénomène sportif. Infatigable combattant de la cause des opprimés, le penseur de la complexité s'exprime ici sur l'idéologie de la performance, le culte de la jeunesse et l'identité nationale.
    Ecrit par : MORIN Edgar
    Ed. Cherche Midi,  mars 2020, ISBN-13 978-2749165134, 64 pages (édition revue et augmentée)
  • "Les pauvres sont nos maîtres !" Apprendre de ceux qui résistent à la misère : le paradoxe Wresinski
    La misère est l’un de ces défis qui perdure et continue de détruire la vie de millions de personnes. Or l’humanité se prive de la rencontre avec ceux qui y résistent. Joseph Wresinski (1917-1988), combattant contre cette misère et fondateur du mouvement international ATD Quart Monde, nous confronte à un paradoxe : de ceux qui résistent à la misère, nous avons, avant tout, à apprendre.
    Ecrit par : TARDIEU Bruno, TONGLET Jean, JOUSSET David
    Editions Herman. Préface Isabelle Autissier.

Les veilles du réseau

Février 2020

Les nouveaux documents du réseau

  • L’idée de système dans les sciences sociales (1976)
     Yves BAREL disparu prématurément fin 1990 fut certainement un des penseurs pionniers  du renouvellement des sciences de l’homme et de la société s’entendant dans leur irréductible complexité. : ‘Il s’agit d’éviter l’enfermement de l’analyse d’un système dans la systématisation.’  Ses ouvrages sont toujours d’une très grande pertinence pour renouveler  la pensée active de la complexité, en particulier de « Prospective et analyse de systèmes » (1971) à « Le Paradoxe et le Système » (1979 puis 1989) en passant par « La Quête du Sens : Comment l’Esprit vient à la Cité »  (en 1987 puis e-book en 2015). Un concours de circonstances nous a permis de retrouver un article d’Yves Barel proposant dés 1975 une interprétation réfléchie de la théorie de la « Modélisation  Systémique » et proposant une alternative argumentée aux formalismes de la « Systems analysis » qui s’était développée aux USA et qui commençait à se développer en France et en  Europe (développement, qui se poursuit depuis sous les labels  ’Analyse – ou Approche  - Systèmes ou Analyse Systémique’ accompagnant les offres de service de type ‘problem solving’ notamment en informatisation - digitalisation. On verra qu’elle s’avéré toujours d’une prégnante actualité. Osons dire : Hélas.
    Ecrit par : BAREL Yves

Les nouvelles notes de lecture

  • Quelle école voulons-nous ? - La passion du savoir –
    "L'école de la vie". : ce livre paru en janvier 2020 avait été rédigé deux ans avant la parution de ‘l’Aventure de la Méthode’ (ce quasi ’Tome 7’ de La Méthode, paru en Mai 2015) ? Il faut plutôt féliciter l’équipe de rédaction de la performance : Elle parvient à présenter de façon à la fois sobre et aisée bon nombre des Arguments forts du déploiement polyphonique de « Une Pensée ». Titre maladroit sans doute mais l’introduction veut aussitôt rassurer : Il s’agira d’Une Pensée Hors Norme. Procédé médiatique d’esquive qui pourtant laissera perplexe sauf si le lecteur a déjà abordé La Pensée d’Edgar Morin - ou mieux, La Méthode de Pensée’- par un des premiers ouvrages l’abordant explicitement, Le Paradigme Perdu : la Nature Humaine -1973-. Et au cœur de ce Manifeste, le chapitre que je tiens pour pivot épistémologique qu’Edgar Morin intitulera L’Hypercomplexité.
    Date de l'ouvrage : Février 2020
    Ecrit par : MORIN Edgar, BLANQUER Jean-Michel
    Héloïse Lhérété et François Dortier  (Interviewers)
     Sciences Humaines Editions, 2020,  ISBN 978-2-36106-493-8 119 pages
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis
  • Edgar Morin. L’aventure d’une pensée
    Ce livre paru en janvier 2020 avait été rédigé deux ans avant la parution de ‘l’Aventure de la Méthode’ (ce quasi ’Tome 7’ de La Méthode, paru en Mai 2015) ? Il faut plutôt féliciter l’équipe de rédaction de la performance : Elle parvient à présenter de façon à la fois sobre et aisée bon nombre des Arguments forts du déploiement polyphonique de « Une Pensée ». Titre maladroit sans doute mais l’introduction veut aussitôt rassurer : Il s’agira d’Une Pensée Hors Norme. Procédé médiatique d’esquive qui pourtant laissera perplexe sauf si le lecteur a déjà abordé La Pensée d’Edgar Morin - ou mieux, La Méthode de Pensée’- par un des premiers ouvrages l’abordant explicitement, Le Paradigme Perdu : la Nature Humaine -1973-. Et au cœur de ce Manifeste, le chapitre que je tiens pour pivot épistémologique qu’Edgar Morin intitulera L’Hypercomplexité.
    Date de l'ouvrage : Février 2020
    Ecrit par : Sous la direction de Jean-François Dortier et Louisa Yousfi
    Editions Sciences humaines, 2020 - 192 pages - ISBN : 9782361065
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Quelle école voulons-nous ? - La passion du savoir –
    Mais qu'est-ce que cela veut dire ? L'école doit-elle préparer les enfants à affronter les épreuves de la vie ? A choisir une profession qui leur convienne ? Doit-elle former des citoyens ? L'école peut-elle permettre de s'émanciper ou de s'épanouir par le savoir ? De ces grands idéaux découlent des questions tangibles : quels apprentissages fondamentaux doivent acquérir les élèves ? Quelle est la place respective des humanités, des sciences, des arts ou encore de la pratique, dans le parcours des élèves ?
    Ecrit par : MORIN Edgar, BLANQUER Jean-Michel
    Héloïse Lhérété et François Dortier  (Interviewers)
     Sciences Humaines Editions, 2020,  ISBN 978-2-36106-493-8 119 pages
  • Edgar Morin. L’aventure d’une pensée
    Ce livre paru en janvier 2020 avait été rédigé deux ans avant la parution de ‘l’Aventure de la Méthode’ (ce quasi ’Tome 7’ de La Méthode, paru en Mai 2015) ? Il faut plutôt féliciter l’équipe de rédaction de la performance : Elle parvient à présenter de façon à la fois sobre et aisée bon nombre des Arguments forts du déploiement polyphonique de « Une Pensée ». Titre maladroit sans doute mais l’introduction veut aussitôt rassurer : Il s’agira d’Une Pensée Hors Norme. Procédé médiatique d’esquive qui pourtant laissera perplexe sauf si le lecteur a déjà abordé La Pensée d’Edgar Morin - ou mieux, La Méthode de Pensée’- par un des premiers ouvrages l’abordant explicitement, Le Paradigme Perdu : la Nature Humaine -1973
    Ecrit par : Sous la direction de Jean-François Dortier et Louisa Yousfi
    Editions Sciences humaines, 2020 - 192 pages - ISBN : 9782361065

Janvier 2020

Le réseau Chemin faisant

  • Voeux du Réseau Intelligence de la Complexité


    En s’engageant avec vous dans l’aventure de la traversée de l’année nouvelle

    L'équipe d'animation du

    Réseau INTELLIGENCE de la COMPLEXITE - MCX-APC

    vous présente ses vœux de vivifiantes reliances

    en bonne intelligence de L'AGIR ET PENSER EN COMPLEXITE 

    En vous proposant de cheminer ensemble en nous aidant du viatique proposé par EDGAR MORIN

     « Ce qui ne se régénère pas, dégénère »

Décembre 2019

Le réseau Chemin faisant

Les nouveaux documents du réseau

Les nouvelles notes de lecture

  • Guider la raison qui nous guide
    La complexité… Voilà un terme devenu « passe partout », comme le regrette Edgar Morin, dans un monde où l’individu a de plus en plus de mal à en comprendre les dysfonctionnements et changements. Outre les problèmes écologiques, économiques et sociaux, ce sont également les progrès dans le domaine de l’intelligence artificielle qui témoignent de la période de transition à laquelle sont confrontées les organisations. Celle-ci ne fait que révéler, une fois de plus, les limites de la raison logique classique à comprendre le monde dans lequel nous vivons. Or, la complexité n’est ni une boîte noire, ni boîte de Pandore ; elle n’invite pas à « botter en touche » ou au renoncement, mais constitue un appel à reconsidérer nos schémas de pensée et nos modes d’action...
    Date de l'ouvrage : Septembre 2019
    Ecrit par : BERTEZENE sandra, VALLAT Philippe
    Ediotions EMS, 2019, ISBN : 9791094033241, 148 pages
    Note de : MEISSONIER Régis
  • Entrepreneurs, entreprise, histoire d’une idée
    Par quelle alchimie la culture française a-t-elle associée à l'image contemporaine des deux mots conjoints, entrepreneur et entreprise celle des mots patron, capitaliste, calculateur, voire exploiteurs, image aussi de celle de l'aventurier hardi et risque-tout résolu ? ... L'entreprise (sic) d'H. Vérin, tour à tour historienne, philosophe et sociologue s'avère ici particulièrement bienvenue pour les praticiens autant que pour les théoriciens de ces organisations sociales de production et d'échange que sont nos modernes entreprises nationalisées ou non !...
    Date de l'ouvrage : Décembre 2019
    Ecrit par : VERIN Hélène

    Ed P.U.F. Paris 1982 - 262 pages.

    Ré-édité Ed Les CLASSIQUES GARNIER, 2012, 2019 : 

    Ed. Classique Garnier, 2019, ISBN  978-2-406-08956-8, 267 pages.


    Note de : Le Moigne Jean-Louis, Dollé Jean-Paul

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

  • Entrepreneurs, entreprise, histoire d’une idée
    L'entreprise, comme l'innovation, est traditionnellement associée à la transgression de l'ordre établi. Cet ouvrage de référence montre comment à l'horizon de ces luttes concrètes, se joue un grand débat d'idées où se modèle et s'impose une conception nouvelle de l'action et du sujet, propre à la modernité. Ainsi, l'histoire économique nous apprend que sous l'Ancien Régime, les entrepreneurs se battent pour imposer le type d'activité auquel ils ont choisi de se consacrer : l'entreprise. Ce livre montre comment à l'horizon de ces luttes pratiques, se joue un grand débat d'idées où se modèle et s'impose une conception nouvelle de l'action et du sujet, propre à la modernité.
    Ecrit par : VERIN Hélène

    Ed P.U.F. Paris 1982 - 262 pages.

    Ré-édité Ed Les CLASSIQUES GARNIER, 2012, 2019 : 

    Ed. Classique Garnier, 2019, ISBN  978-2-406-08956-8, 267 pages.

Novembre 2019

Les nouveaux documents du réseau

  • La conception des processus : une responsabilité éthique et épistémique
    Ce texte a été publié initialement dans le N°16 (sept 2019) de Transversus, la revue du Club des Pilotes de Processus, sous le titre « Conception des processus : les nouveaux rôles des pilotes ».  Transversus nous a donné aimablement son accord pour le reprendre sur notre site, avec quelques aménagements mineurs. La prise de conscience de la façon dont nous pensons, « le travail épistémologique » est indispensable. On apprend bien les bases théoriques de la mécanique, de la thermodynamique, de l’électricité, de l’informatique, du droit. Alors, après tout, pourquoi ne pas faire l’effort d’apprendre aussi les concepts de base de l’épistémologie ? On entend souvent dire : « il faut changer de logiciel ! ». Cette métaphore informatique trompeuse : il ne s’agit pas d’un simple changement de programme, ni de système d’exploitation, il s’agit de concevoir une vision renouvelante du travail intellectuel intégrant la complexité … pour illustrer ce qu’est un changement de paradigme. Accepter et comprendre la complexité et faire connaissance avec le paradigme épistémique de référence est une démarche très concrète, s’appuyant sur l’expérience que chacun fait de la complexité au quotidien. La personne qui s’intéresse à ce sujet s’aperçoit très rapidement que la pensée est provoquée par l’action, que « agir » et « penser » se construisent l’un par l’autre dans une relation récursive. Finalement ce travail n’est pas un travail théorique, mais principalement une réflexion sur l’action, dans l’action et par l’action.
    Ecrit par : GENELOT Dominique

Les veilles du réseau

  • N’avons-nous pas précisément perdu le sens du commun ?

    Le journal économique belge ‘L’Echo’ a publié un entretien récent avec Edgar MORIN réalisé à l’occasion de la parution de Les souvenirs viennent à ma rencontre, entretien qu’il intitule un peu trop sommairement « On a une Europe squelettique, sans âme, inhumaine". Prenons ici la liberté de le présenter sous un autre intitulé emprunté aussi à Edgar MORIN : « N’avons-nous pas précisément perdu le sens du commun ? » nous invitant à méditer sur « la plus incertaine et la plus troublante des questions, la question du destin de l’humanité » : Comment alors ne pas s’interroger sur l’ancestrale inquiétude collective quant aux bons usages de la raison dans les affaires humaines ? Suggérons d’autant plus volontiers la lecture de cet entretien, aisément accessible à https://www.lecho.be/opinions/general/edgar-morin-on-a-une-europe-squelettique-sans-ame-inhumaine/10177744.html qu’E Morin l’introduit par le rappel familier des ‘trois questions de Kant’ : Que puis-je savoir ? Que dois-je faire ? Que puis-je espérer ? À ces trois questions, Kant ajoutait celle-ci : qu’est-ce que l’être humain ? »...  Lire la suite (note de Frédéric Erpicum)

Octobre 2019

Les nouveaux documents du réseau

  • Sur les processus de conception : Formulation, recherche exploratoire, et traitement des problèmes de conception
    11° Introuvable de H A Simon en langue française
    Le 11° Introuvable de H A Simon en langue française : Sur les processus de conception , réfléchir plutôt qu’appliquer. Un utile rappel  d’HA Simon proposé il y a trente ans et de plus en plus bienvenu : bien que publié en 1995 dans le recueil collectif de la Sociéte de Praxiologie, Design & Systems cet article de H Simon fut publié initialement en 1987 dans les Actes de « International Congress on Planning and Design Theory » :, (Boston, Mass., August 17-20, 1987, Ed. G Nadler ASMS), cette contribution de HA Simon devient désormais accessible en langue française grâce au concours de  la revue Projectics / Proyéctica / Projectique 2019/3 (n°24), (pages 13 à 25) que l’équipe d’animation du Réseau Intelligence de la Complexité MCX-APC remercie chaleureusement pour son précieux concours Cette conférence témoigne de la convergence d’étudiants en conception issus de disciplines les plus diverses. Il est intéressant que la réunion s’adresse à tous pour que vous reconnaissiez tous vos préoccupations communes et que nous ayons des perspectives approfondies sur le processus lui-même de conception.
    Ecrit par : SIMON Herbert A.
  • Homo Indisciplinatus
    Un entretien insolite avec Edgar MORIN
    Sous la forme d’un film Vidéo  : une idée originale de AbdeL AOUACHERIA en partenariat avec GENOPOLYS Montpellier et le CNRS (fêtant ses 80 ans). Cette vidéo est mise en ligne...le jour de l'anniversaire d'Edgar Morin ! Cette interview d'Edgar Morin, est la première vidéo de la web-série 'Faces cachées - Le côté humain de la science, de la médecine et des biotechnologies' dont le CNRS a pris l’initiative « André Breton lui avait dédicacé son Manifeste du Surréalisme avec ces mots : « À Edgar Morin, lui toujours en flèche ». Ce penseur inclassable inaugure la série d’entretiens artistico-scientifiques « Faces cachées » destinée à mettre en lumière des personnalités de premier plan, immortalisées au crépuscule de leur vie….  À 98 ans, Edgar Morin semble éternel. À contre-courant des chapelles disciplinaires, son œuvre traversera les temps. Cet entretien, au concept délibérément expérimental, lui rend un hommage inédit. 
    Ecrit par : AOUACHERIA Abdel, MORIN Edgar

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Septembre 2019

Le réseau Chemin faisant

Les nouveaux ouvrages dans la bibliothèque du RIC

Août 2019

Les nouveaux documents du réseau

  • « La Science des Systèmes transforme le Système des Sciences qui la forme »: Epistémologie et Systémique, quarante ans après.
    « Bien qu’elle comporte des aspects radicalement novateurs, la théorie générale des systèmes n’a jamais tenté la théorie générale du système; elle a omis de creuser son propre fondement, de réfléchir le concept de système »

    Cette formule d’Edgar Morin ‘(la Méthode,  T 1, p 101 ), publiée la même année que la première édition de la’ Théorie du Système général, Théorie de la Modélisation’ 1977, éclaire  une des principales raisons pour laquelle le livre différait par son titre complet de celui quasi homonyme de celui de L Von Bertalanffy traduit en français en 1973. L’addition du corrélat ‘Théorie de la Modélisation’, exprimant le processus de conception en situation  du modèle (‘the modeling process’) plus que son résultat (‘le modèle à appliquer’), mit en valeur  la nécessité de la réflexion sur ‘Le concept de système’ et par là, les questionnements épistémologiques suscités par l’émergence de la systémique...
    Ecrit par : LE MOIGNE Jean-Louis

Les veilles du réseau