Notes de lecture

Les notes de lecture sont établies par les membres du Réseau Intelligence de la Complexité.

Que vaut un livre?
"... Un livre vaut à mes yeux par le nombre et la nouveauté des problèmes qu'il crée, anime ou ranime dans ma pensée... J'attends de mes lectures qu'elles me produisent de ces remarques, de ces réflexions, de ces arrêts subits qui suspendent le regard, illuminent des perspectives et réveillent tout à coup notre curiosité profonde..."
P. Valéry (Variété V), O.C. Pléiade I (p. 871)


Vous trouverez ci-dessous ou en cliquant ici les notes de lectures les plus récentes à moins que vous n'utilisiez le moteur de recherche alphabétique.

  • Encyclopédie des ressources humaines. Tome III : Ressources humaines et stratégie d'entreprise. Tome IV : Projets individuels et collectifs

    Date de l'ouvrage : --
    Ecrit par : TERENCE
    Management Stratégique -
    Editions d'organisation, Paris, 1994. T. III : 365 pages. T. IV : 388 pages.
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Février 2003)

Retour

Le projet original que poursuit le Groupe TERENCE animé par R. Ribette sous la forme d'une "Encyclopédie des ressources humaines" qui se construit en s'écrivant, se poursuit avec la parution de deux nouveaux volumes, consacrés l'un à l'intégration de la G.R.H. (Gestion des Ressources Humaines) dans la stratégie d'entreprise (tome III) et l'autre, à l'articulation des projets individuels des acteurs et des projets collectifs de l'organisation (tome IV). On avait brièvement présenté les deux premiers tomes de cette entreprise (publiés en 1993) dans le Cahier des Lectures MCX n° 6 de octobre 1993. Le principe directeur de cette "entreprise apprenante" qui est L'Encyclopédie Térence reste le même : "Rien de ce qui est humain ne m'est étranger". On va dès lors demander à l'exceptionnelle expérience humaine et organisationnelle accumulée depuis un demi-siècle par les animateurs des fonctions "Ressources Humaines" dans les entreprises du monde entier, de se transformer en science autant qu'en conscience. Mais au lieu de privilégier l'exercice nombriliste habituel (la fonction GRH se regardant elle-même et regrettant l'inattention des autres à son égard), TERENCE va au contraire activer le regard des responsables de la gestion des ressources humaines, devenant attentifs à la façon dont ils se construisent des représentations riches des contextes dans lesquels ils interviennent : comment percevoir stratégie d'entreprise et projet d'entreprise, du point de vue privilégié de la gestion des R.H.... Point de vue familier pour le lecteur puisque tout un chacun est toujours partie prenante de cette réflexion. On est admiratif devant la variété des références, des commentaires et des illustrations qui jalonnent les pages de cette encyclopédie qui tient autant du manuel de cours que de l'essai culturel. Certes des index bien présentés assurent fort correctement la fonction annoncée de cette encyclopédie ; mais c'est surtout par la lecture en liberté de quelques pages sur tel ou tel thème de la conception et de la gestion des organisations humaines (entendues au sens large), que l'on se passionnera pour "Le Projet de Térence". La volonté des auteurs de privilégier les fondements culturels et épistémologiques de leur propos leur permet de mettre en valeur leur sens aigu de la complexité de l'organisation : les participants du Programme MCX se retrouveront aisément dans un contexte familier... et je présume que les autres, ceux qui ne connaissent pas encore le Projet "Modélisation de la Complexité", auront envie de l'approcher. Le "contrat de l'encyclopédie" a bien sûr un coût, qui ici me parait mineur : ce genre littéraire contraint à "ne rien oublier" et à mettre presque sur le même plan visuel des commentaires et des références qui semblent parfois d'inégale importance. Mais les priorités changent avec les regards et avec les lecteurs, et il importait de maintenir leur liberté. D'autant plus que nombre de développements seront perçus comme très neufs voire innovants par les praticiens professionnels de la GRH auxquels s'adresse sans doute d'abord cette encyclopédie. Il me semble pourtant que si, comme moi, vous n'êtes pas un spécialiste professionnel de la GRH et que vous vous intéressiez à l'animation des organisations sociales complexes, vous trouverez dans les quatre tomes parus de cette Encyclopédie des Ressources Humaines du "grain à moudre" pour enrichir votre "intelligence de la complexité". Encore une nouvelle pièce à insérer dans notre nouvelle bibliothèque des sciences de la complexité.

J.L. Le Moigne.

Haut de Page

Au sujet du cahier de lectures du réseau

Le "CAHIER des LECTURES MCX" constitue un des moyens d'action privilégiés par le Programme Européen Modélisation de la Complexité depuis 1991-92.

Il exprime le projet de veille épistémologique que nous proposons, tout en rendant visible la progressive constitution d'une bibliothèque des sciences de la complexité qui se construit dans les cultures contemporaines.

Il ne s'agit pas ici de reproduire le prospectus de présentation ou le résumé établi par les éditeurs, mais de proposer des regards à la fois critiques et constructifs sur des textes qui peuvent et doivent intéresser chercheurs scientifiques et responsables d'organisations attentifs à la complexité de leurs initiatives.

On souhaite que cette veille devienne de plus en plus une entreprise collective, chacun pouvant bien sûr proposer un regard "différent" sur un ouvrage déjà introduit, et mieux encore, faire part de ses propres attentions. Ceci en jouant de son mieux les règles du jeu de l'inter- et transdisciplinarité. La critique disciplinaire pointue dispose de nombre de publications qui la privilégient ; il s'agit ici d'un autre regard : une veille épistémologique qui privilégie la modélisation de la complexité et la pensée complexe.

La reliance des projets du Programme Européen MCX et de l'Association pour la Pensée Complexe va nous permettre d'activer davantage cet exercice d'intelligence de la complexité, intelligence qui se développe en s'exerçant dans de multiples cultures.