Notes de lecture

Les notes de lecture sont établies par les membres du Réseau Intelligence de la Complexité.

Que vaut un livre?
"... Un livre vaut à mes yeux par le nombre et la nouveauté des problèmes qu'il crée, anime ou ranime dans ma pensée... J'attends de mes lectures qu'elles me produisent de ces remarques, de ces réflexions, de ces arrêts subits qui suspendent le regard, illuminent des perspectives et réveillent tout à coup notre curiosité profonde..."
P. Valéry (Variété V), O.C. Pléiade I (p. 871)


Vous trouverez ci-dessous ou en cliquant ici les notes de lectures les plus récentes à moins que vous n'utilisiez le moteur de recherche alphabétique.

 

 

  • RADICAL CONSTRUCTIVISM: PAST PRESENT AND FUTURE: Ernst von Glasersfeld

    Date de l'ouvrage : Mars 2020
    Ecrit par : Collectif de UNIVERSITÄT INNSBRUCK

    Innsbruck University Press,2019
    Note de : LE MOIGNE Jean-Louis (Mars 2020)
    Ce livre est le produit d’une Conférence (organisée en avril 2017 par l’Université d’Innsbruck, Autriche) consacrée principalement à l’œuvre épistémologique d’Ernst von GLASERSFELD (1917-2010), chercheur d’origine autrichienne qui a passé la deuxième partie de sa vie aux USA pendant laquelle il a développé, enseigné et publié ses contributions de praticien-réfléchissant à l’Epistémologie Constructiviste dans la lignée ouverte par J Piaget (de ‘La construction du réel chez l’enfant’, 1937, à ‘Logique et connaissance scientifique’, 1967). La présentation de ce livre par sa couverture prend ici la forme inhabituelle d’un photo montage, ceci pour en faciliter l’accès aux lecteurs qui ne liraient pas aisément des textes pour moitié rédigé en allemand, l’autre moitié ayant été redirigée en anglais. Le titre traduit en anglais rappelé par la Préface étant « Radical Constructivism : Past Present and Future, Ernst von Glasersfeld ». Ce qui nous a incité à relier ce livre avec un ouvrage partiellement collectif établi par E v G. en 2007, ‘Key Works in radical Constructivism’.

Retour

Ce livre est le produit d’une Conférence (organisée en avril 2017 par l’Université d’Innsbruck, Autriche) consacrée principalement à l’œuvre épistémologique d’Ernst von Glasersfeld (1917-2010), chercheur d’origine autrichienne qui a passé la deuxième partie de sa vie aux USA pendant laquelle il a développé, enseigné et  publié ses contributions de praticien-réfléchissant  à l’Epistémologie Constructiviste  dans la lignée ouverte par  J Piaget (de ‘La construction du réel chez l’enfant’, 1937,  à ‘Logique et connaissance scientifique’, 1967).

 

La présentation de ce livre par sa couverture prend ici la forme inhabituelle d’un photo montage, ceci pour en faciliter l’accès aux lecteurs qui ne liraient pas aisément des textes ici pour moitié rédigé en allemand, l’autre moitié ayant été redirigée en anglais. Le titre traduit en anglais rappelé par la Préface étant « Radical Constructivism : Past Present and Futur, Ernst von Glasersfeld ». Ce qui nous a incité à relier ce livre avec un ouvrage partiellement collectif établi par Ernst v G. en 2007  que nous avions eu l’occasion de présenter attentivement à l’époque Key Works in Radical Constructivism. Ouvrage que la Professeure Marie Larochelle, Université Laval, Québec, avait eu l’excellente idée de proposer à Ernst von Glasersfeld de publier une compilation de ses principaux articles publiés après 1985. Avec ces ‘Key Works in radical Constructivism’, nous disposons ainsi d’une solide présentation de son édifice épistémologique, après celle de ses fondations, publiée en 1985 sous le titre ‘The Construction of Knowledge’. Marie Larochelle nous avait il y a peu offert  une brève et dense  introduction (en langue française) à l’occasion de le remise du doctorat Honoris Causa de l’université Laval à Ernst von Glasersfeld, publiée sur le site du Réseau sous le titre : ‘Connaître, n’est-ce pas décrire ce que l’on peut faire dans le monde ?

 

            Article que l’on pouvait accompagner d’un sous-titre significatif : De ‘l’Empirisme Radical’ (W James) au ‘Constructivisme Radical’ (E von Glasersfeld) : Le crédit académique de W James pouvant rassurer les épistémologues institutionnels quant à la légitimité de l’attribut « Radical » à un paradigme épistémologique : J’emprunte à D Lapoujade l’auteur de « William James, Empirisme et pragmatisme’ » (Ed. PUF, 1997) l’interprétation que, dans ce contexte, je crois la plus fidèle de cet attribut : ‘Sous le nom d’empirisme radical, …  le projet général consiste à libérer la pensée et l’action de toute forme pré existante. …Comment des connaissances construisent leur connexion, … »

 

            Construire pragmatiquement les connexions des connaissances plutôt que les parcelliser en disciplines et sous disciplines autonomes, n’est-ce pas un ‘projet général’ mobilisant l’attention des praticiens réfléchissant, du ‘faire pour comprendre au comprendre pour faire’.

 

*-*-*-

Haut de Page

 

 

Au sujet du cahier de lectures du réseau

Le "CAHIER des LECTURES MCX" constitue un des moyens d'action privilégiés par le Programme Européen Modélisation de la Complexité depuis 1991-92.

Il exprime le projet de veille épistémologique que nous proposons, tout en rendant visible la progressive constitution d'une bibliothèque des sciences de la complexité qui se construit dans les cultures contemporaines.

Il ne s'agit pas ici de reproduire le prospectus de présentation ou le résumé établi par les éditeurs, mais de proposer des regards à la fois critiques et constructifs sur des textes qui peuvent et doivent intéresser chercheurs scientifiques et responsables d'organisations attentifs à la complexité de leurs initiatives.

On souhaite que cette veille devienne de plus en plus une entreprise collective, chacun pouvant bien sûr proposer un regard "différent" sur un ouvrage déjà introduit, et mieux encore, faire part de ses propres attentions. Ceci en jouant de son mieux les règles du jeu de l'inter- et transdisciplinarité. La critique disciplinaire pointue dispose de nombre de publications qui la privilégient ; il s'agit ici d'un autre regard : une veille épistémologique qui privilégie la modélisation de la complexité et la pensée complexe.

La reliance des projets du Programme Européen MCX et de l'Association pour la Pensée Complexe va nous permettre d'activer davantage cet exercice d'intelligence de la complexité, intelligence qui se développe en s'exerçant dans de multiples cultures.