Notes de lecture

Les notes de lecture sont établies par les membres du Réseau Intelligence de la Complexité.

Que vaut un livre?
"... Un livre vaut à mes yeux par le nombre et la nouveauté des problèmes qu'il crée, anime ou ranime dans ma pensée... J'attends de mes lectures qu'elles me produisent de ces remarques, de ces réflexions, de ces arrêts subits qui suspendent le regard, illuminent des perspectives et réveillent tout à coup notre curiosité profonde..."
P. Valéry (Variété V), O.C. Pléiade I (p. 871)


Vous trouverez ci-dessous ou en cliquant ici les notes de lectures les plus récentes à moins que vous n'utilisiez le moteur de recherche alphabétique.

Retour

Il paraît qu'il serait "plus facile de cerner les grands mouvements séculaires que de prédire les fluctuations proches". Sur cette croyance facile que bien peu d'arguments étayent (pas plus qu'ils n'étayeraient l'hypothèse inverse !), les prospectivistes de la vieille école peuvent s'en donner à coeur joie et écrire des scénarios de science-fiction plausibles qu'ils baptisent scénarios de prospective pour l'an 2100. En cent petites pages, on a la liberté de simplifier sans scrupule et on n'est pas contrait de s'interroger sur le sens de ce qu'on fait : la troisième Révolution sera cognitive ou télématique, et pour sauver la France, il faudra construire une nouvelle capitale entre Vierzon-Bourges et Issoudun, avec TGV et aéroport (pour que les hauts fonctionnaires ne travaillent plus dans les anciens hôtels particuliers dorés de la noblesse d'ancien régime ! Comme si les "Finances" travaillaient mieux depuis qu'elles sont à Bercy !). On vous l'assure, il faut faire simple pour que le bon peuple comprenne et participe ! Peut-on espérer que la nouvelle Prospective, méditant sur les errements de l'aménagement du territoire, se renouvelle assez pour s'intéresser à la façon d'aménager, jour après jour, plutôt qu'à la description futuriste d'hypothétiques lendemains qui chantent ? H.A. Simon a proposé il y a quinze ans quelques idées de base pour une telle "prospective procèdurale" qui se libérerait enfin de la culture saint-simonienne et polytechnicienne qui imprègne depuis quarante ans le discours des aménageurs. Aménageurs, "il n'est pas de chemin qui conduise à cet an 2100 dont vous rêvez et auquel vous voulez nous condamner au nom de mystérieux déterminismes historiques... Apprenons plutôt ensemble à construire pas à pas un chemin qui n'a d'autre but que de permettre notre marche collective et réfléchie. Et si en 2100, la "banane des mégalopoles" (Londres-Milan) que vous nous prédisez s'efface au profit de la "Diagonale Aride" (Estrémadure - Basse Saxe) que vous décrivez déjà, nos enfants n'en seront pas forcément plus malheureux. Mais, convenons-en, il faudra pour cela que nous et eux nous accoutumions à une pensée plus complexe et moins extrapolatrice que celle de prospectivistes de la première génération.

J.L. Le Moigne

Haut de Page

Au sujet du cahier de lectures du réseau

Le "CAHIER des LECTURES MCX" constitue un des moyens d'action privilégiés par le Programme Européen Modélisation de la Complexité depuis 1991-92.

Il exprime le projet de veille épistémologique que nous proposons, tout en rendant visible la progressive constitution d'une bibliothèque des sciences de la complexité qui se construit dans les cultures contemporaines.

Il ne s'agit pas ici de reproduire le prospectus de présentation ou le résumé établi par les éditeurs, mais de proposer des regards à la fois critiques et constructifs sur des textes qui peuvent et doivent intéresser chercheurs scientifiques et responsables d'organisations attentifs à la complexité de leurs initiatives.

On souhaite que cette veille devienne de plus en plus une entreprise collective, chacun pouvant bien sûr proposer un regard "différent" sur un ouvrage déjà introduit, et mieux encore, faire part de ses propres attentions. Ceci en jouant de son mieux les règles du jeu de l'inter- et transdisciplinarité. La critique disciplinaire pointue dispose de nombre de publications qui la privilégient ; il s'agit ici d'un autre regard : une veille épistémologique qui privilégie la modélisation de la complexité et la pensée complexe.

La reliance des projets du Programme Européen MCX et de l'Association pour la Pensée Complexe va nous permettre d'activer davantage cet exercice d'intelligence de la complexité, intelligence qui se développe en s'exerçant dans de multiples cultures.