Notes de lecture

Les notes de lecture sont établies par les membres du Réseau Intelligence de la Complexité.

Que vaut un livre?
"... Un livre vaut à mes yeux par le nombre et la nouveauté des problèmes qu'il crée, anime ou ranime dans ma pensée... J'attends de mes lectures qu'elles me produisent de ces remarques, de ces réflexions, de ces arrêts subits qui suspendent le regard, illuminent des perspectives et réveillent tout à coup notre curiosité profonde..."
P. Valéry (Variété V), O.C. Pléiade I (p. 871)


Vous trouverez ci-dessous ou en cliquant ici les notes de lectures les plus récentes à moins que vous n'utilisiez le moteur de recherche alphabétique.

Retour

Un petit essai insolite, né d’un dialogue  de comptoir (le ‘quintette de l’Afscet-Café’) sur le thème ‘Comment agir devant un péril majeur ?’.  Encore une prédication sur le thème du catastrophisme éclairé, allez vous penser ? Je vous rassure d’emblée, on ne vous parlera pas de catastrophe, mais d’événements. Par exemple d’un événement du type de celui qui, il y a soixante cinq millions d’années, aurait « mis fin brutalement à l’ère secondaire, en tuant soixante dix pour cents des espèces vivantes, dont les dinosaures » : la chute « d’un météorite d’une taille de dix kilomètres environ, s’écrasant dans la région de Chicxulub au large du Mexique ». Evénement dont il semble fort plausible qu’il se reproduise sous une forme peu différente sur notre vaillante petite planète Terre[1]. Il y a dix ans, une petite planète ne s’est-elle pas écrasée sur la Noble planète Jupiter, en y causant, semble –t-il, beaucoup de dégâts.

L’originalité du propos ici est de nous inviter à voir un tel événement autrement : On peut certes, sur le mode classique, préparer des super missiles anti météorites géants.Les lobby militaires seront là à leur affaire ! Mais depuis le ‘11 septembre’ nous savons tous que les militaires, pas plus que les civils, se savent pas tout prévoir ! On peut aussi se proposer un autre regard, et c’est ce à quoi vont s’attacher nos auteurs ? Ne pouvons nous nous préparer à accueillir le météorite, avec une tranquille sagesse et en exerçant notre intelligence, en imaginant ‘un monde social infiniment plus robuste aux variations des conditions extérieures’ et en agissant ‘dés maintenant pour construire cette solidité à travers la variété et la solidarité » ?

« Le mode de l’accueil » qui va émerger de ce dialogue ne sacrifiera pas pourtant la légitime « prise en compte de l’économique et du technique de ce ‘problème Météorite’ », guidée par des références aux bons auteurs  (A. Badiou, G. Deleuze, Y. Barel ou F Varela ) ; mais elle nous vaudra une « seconde régression pour transformer tout le poids de l’affect en une dynamique pragmatique de l’action ». Régression symbolique qui va nous valoir un détour par les métaphores que suggèrent les formalisme des systèmes dynamiques (attracteurs étranges, etc.) pour nous inviter « à ouvrir le système dynamique Gaïa » : « La collision d’un météorite avec la terre devient un événement banal du cosmos, une ‘petite’ dissipation d’énergie à l’échelle de celle qu se produit  au sein du Soleil ». Il nous faut désormais penser notre vaillant système Gaïa à plusieurs échelles à la fois, ce qui n’est pas aisé lorsqu’on n’y a pas encore pensé !

Ce changement de regard (« Rupture autour de la problématique originelle », nous dit on plus savamment) va nous inviter à élaborer une « logique de la variété : …Accueillir le météorite de demain ou d’après demain, c’est imaginer d’augmenter dés aujourd’hui la variété des échanges entre les hommes et dupliquer les solutions techniques les plus fragiles…  ‘Si cet objet, cette structure  ne fonctionne plus, je fais comment ?’,  avant de toujours imaginer quelque nouveauté encore plus complexe ». N’est ce pas ainsi, conclut l’essai que nous pouvons imaginer et construire une société… au sein de laquelle ‘se développe et se transmette la joie de vivre ensemble ».

Je ne suis pas certain que le postfacier que les auteurs ont sollicité pour cautionner leur dialogue fasse volontiers sienne leur conclusion, puisqu’il nous fait fermer le livre sur une arrogante et simpliste ‘brève de comptoir’ qu’il emprunte à G Le Bon : « La politique est la forme rationnelle d’exploiter le fond irrationnel des masses » ? Les 13 pages de notes fort documentées et critiques qui suivent, atténueront heureusement l’amertume de cet arrière goût.

JLM.


[1] L’échelle de risque récemment mise à jour par les spécialistes (voir ‘Assessing Asteroid And Comet Impact Hazard Predictions In The 21st Century’ à neo.jpl.nasa.gov/torino_scale.html definit un niveau 10 dans ces termes : “A collision is certain, capable of causing global climatic catastrophe that may threaten the future of civilization as we know it, whether impacting land or ocean. Such events occur on average once per 100,000 years, or less often.

 

Haut de Page

Au sujet du cahier de lectures du réseau

Le "CAHIER des LECTURES MCX" constitue un des moyens d'action privilégiés par le Programme Européen Modélisation de la Complexité depuis 1991-92.

Il exprime le projet de veille épistémologique que nous proposons, tout en rendant visible la progressive constitution d'une bibliothèque des sciences de la complexité qui se construit dans les cultures contemporaines.

Il ne s'agit pas ici de reproduire le prospectus de présentation ou le résumé établi par les éditeurs, mais de proposer des regards à la fois critiques et constructifs sur des textes qui peuvent et doivent intéresser chercheurs scientifiques et responsables d'organisations attentifs à la complexité de leurs initiatives.

On souhaite que cette veille devienne de plus en plus une entreprise collective, chacun pouvant bien sûr proposer un regard "différent" sur un ouvrage déjà introduit, et mieux encore, faire part de ses propres attentions. Ceci en jouant de son mieux les règles du jeu de l'inter- et transdisciplinarité. La critique disciplinaire pointue dispose de nombre de publications qui la privilégient ; il s'agit ici d'un autre regard : une veille épistémologique qui privilégie la modélisation de la complexité et la pensée complexe.

La reliance des projets du Programme Européen MCX et de l'Association pour la Pensée Complexe va nous permettre d'activer davantage cet exercice d'intelligence de la complexité, intelligence qui se développe en s'exerçant dans de multiples cultures.