Notes de lecture

Les notes de lecture sont établies par les membres du Réseau Intelligence de la Complexité.

Que vaut un livre?
"... Un livre vaut à mes yeux par le nombre et la nouveauté des problèmes qu'il crée, anime ou ranime dans ma pensée... J'attends de mes lectures qu'elles me produisent de ces remarques, de ces réflexions, de ces arrêts subits qui suspendent le regard, illuminent des perspectives et réveillent tout à coup notre curiosité profonde..."
P. Valéry (Variété V), O.C. Pléiade I (p. 871)


Vous trouverez ci-dessous ou en cliquant ici les notes de lectures les plus récentes à moins que vous n'utilisiez le moteur de recherche alphabétique.

Retour

Cette actualisation-interprétation du paradigme Piagétien de l'Epistémologie Génétique allait-il dormir longtemps encore à l'entrée de la Bibliothèque des Sciences de la Complexité ? La paresse d'une lecture en langue italienne, malgré l'abondance des lectures en langue française de Mauro Ceruti, devait sans doute nous inciter à reporter au lendemain ce geste qu'il eut pourtant fallu faire dès la parution d' "Evolution et Cognition" il y a quatre ans. L'évolution cognitive qui nous conduits spontanément à européaniser le Projet MCX, nous a aussi heureusement incités à réouvrir ce beau livre. Sans doute parce que, dès 1989, M. Ceruti y avait placé en exergue le poème d'A.Machado qui est devenu l'hymne des sciences de la complexité "Se hace camino alandar", "en marchant se construit le chemin", en nous proposant sa traduction italienne "La via si fa con l'andare"... Mais aussi parce que la grande connaissance qu'a Mauro Ceruti de la pensée épistémologique de J. Piaget, enrichie par sa familiarité avec l'entreprise encyclopédique d'Edgar Morin (avec qui il a publié notamment : "Un nouveau commencement" en 1991, Ed. du Seuil), lui permet de proposer une lecture trés "créatrice" des théories de l'auto-poïese et de l'auto-organisation. Je regrette un peu, pour ma part, que "la pression" de la problématique neuro-cybernétique (H. Von Foerster - J.Piaget - F. Varela) s'exerce trop exclusivement aux dépends de la problématique computo-symbolique (H.A. Simon - A. Newell - ...), mais il fallait peut-être privilégier d'abord l'évolution de la cognition pour pouvoir ultérieurement s'attacher à comprendre la cognition de l'évolution ; du Principe de Moindre Action, cher aux évolutionnistes, au Principe d'Action Intelligente, cher aux "cognitionistes" (à ne pas réduire aux"cognitivistes"), la route est complexe... et "se construit en marchant".

J.L. Le Moigne.

P.S. : Peu -apres avoir publié ce livre, M. Ceruti organisait en 1990 à Bergame (où il enseigne) un colloque transdisciplinaire à l'occasion du dixième anniversaire de la mort de Jean Piaget (le 16.9.1980) sur "L'Epistémologie génétique de J. Piaget dans la perspective du constructivisme" : il a rassemblé les travaux recueillis à cette occasion dans un ouvrage collectif qui prolonge en quelque sorte "Evoluzione e cognizione", qu'il a intitulé "Evoluzione e conoscenza", édité en 1992 chez Pierluigi Lubrina Editore, Bergame, 1992. On se prend à réver de l'éditeur francophone qui permettrait un accès plus aisé à ce riche recueil qui rassemble des textes de H. Atlan, J.B. Grize, B. Inhelder,J.L. Le Moigne, E. Morin, F. Varela, H. Von Foerster, E. Von Glasersfeld, P.Watzlawick et quelques vingt cinq autres chercheurs...

Haut de Page

Au sujet du cahier de lectures du réseau

Le "CAHIER des LECTURES MCX" constitue un des moyens d'action privilégiés par le Programme Européen Modélisation de la Complexité depuis 1991-92.

Il exprime le projet de veille épistémologique que nous proposons, tout en rendant visible la progressive constitution d'une bibliothèque des sciences de la complexité qui se construit dans les cultures contemporaines.

Il ne s'agit pas ici de reproduire le prospectus de présentation ou le résumé établi par les éditeurs, mais de proposer des regards à la fois critiques et constructifs sur des textes qui peuvent et doivent intéresser chercheurs scientifiques et responsables d'organisations attentifs à la complexité de leurs initiatives.

On souhaite que cette veille devienne de plus en plus une entreprise collective, chacun pouvant bien sûr proposer un regard "différent" sur un ouvrage déjà introduit, et mieux encore, faire part de ses propres attentions. Ceci en jouant de son mieux les règles du jeu de l'inter- et transdisciplinarité. La critique disciplinaire pointue dispose de nombre de publications qui la privilégient ; il s'agit ici d'un autre regard : une veille épistémologique qui privilégie la modélisation de la complexité et la pensée complexe.

La reliance des projets du Programme Européen MCX et de l'Association pour la Pensée Complexe va nous permettre d'activer davantage cet exercice d'intelligence de la complexité, intelligence qui se développe en s'exerçant dans de multiples cultures.