Notes de lecture

Les notes de lecture sont établies par les membres du Réseau Intelligence de la Complexité.

Que vaut un livre?
"... Un livre vaut à mes yeux par le nombre et la nouveauté des problèmes qu'il crée, anime ou ranime dans ma pensée... J'attends de mes lectures qu'elles me produisent de ces remarques, de ces réflexions, de ces arrêts subits qui suspendent le regard, illuminent des perspectives et réveillent tout à coup notre curiosité profonde..."
P. Valéry (Variété V), O.C. Pléiade I (p. 871)


Vous trouverez ci-dessous ou en cliquant ici les notes de lectures les plus récentes à moins que vous n'utilisiez le moteur de recherche alphabétique.

Retour

Depuis le "Tabatoni et Jarmiou" publié en 1976 (Les Systèmes de gestion" PUF), il n'y avait guère d'ouvrages sur ce thème en langue française dont le projet soit délibérément didactique. Le premier mérite des quatre enseignants en sciences de gestion qui se sont associés pour rédiger ce manuel est certainement celui­là. Enfin un manuel, dont les vertus pédagogiques sont réelles (y compris dans le choix des BD qui accompagnent chaque chapitre), qui permet au lecteur de comprendre "de quoi il parle" lorsqu'il se référe à ce concept aujourd'hui bien galvaudé de "système de gestion". Le second merite qui n'est pas moindre, tient à l'effort de définition et d'illustration des contenus. En gestion, le concept de système était en train de se réduire à celui d'une coquille vide : un contenant sans contenu. On pourra sans doute proposer d'autres définitions et d'autres illustrations, mais en attendant on bénéficie d'un manuel sérieux : les concepts du système de gestion deviennent définitivement des "énoncés enseignables", cet ouvrage sans prétention en témoigne.

Pourquoi l'éditeur a­t­il cru devoir ajouter un sous­titre racoleur sur le "soft management" ? La meilleure façon de dissuader l'enseignant où l'étudiant (et a fortiori le gestionnaire) sérieux d'ouvrir le livre ? Et de conforter durablement les académies dans le procès d'intention en charlatanisme qu'elles font déjà et aux sciences de gestion et aux sciences des systémes !

Haut de Page

Au sujet du cahier de lectures du réseau

Le "CAHIER des LECTURES MCX" constitue un des moyens d'action privilégiés par le Programme Européen Modélisation de la Complexité depuis 1991-92.

Il exprime le projet de veille épistémologique que nous proposons, tout en rendant visible la progressive constitution d'une bibliothèque des sciences de la complexité qui se construit dans les cultures contemporaines.

Il ne s'agit pas ici de reproduire le prospectus de présentation ou le résumé établi par les éditeurs, mais de proposer des regards à la fois critiques et constructifs sur des textes qui peuvent et doivent intéresser chercheurs scientifiques et responsables d'organisations attentifs à la complexité de leurs initiatives.

On souhaite que cette veille devienne de plus en plus une entreprise collective, chacun pouvant bien sûr proposer un regard "différent" sur un ouvrage déjà introduit, et mieux encore, faire part de ses propres attentions. Ceci en jouant de son mieux les règles du jeu de l'inter- et transdisciplinarité. La critique disciplinaire pointue dispose de nombre de publications qui la privilégient ; il s'agit ici d'un autre regard : une veille épistémologique qui privilégie la modélisation de la complexité et la pensée complexe.

La reliance des projets du Programme Européen MCX et de l'Association pour la Pensée Complexe va nous permettre d'activer davantage cet exercice d'intelligence de la complexité, intelligence qui se développe en s'exerçant dans de multiples cultures.