Notes de lecture

Les notes de lecture sont établies par les membres du Réseau Intelligence de la Complexité.

Que vaut un livre?
"... Un livre vaut à mes yeux par le nombre et la nouveauté des problèmes qu'il crée, anime ou ranime dans ma pensée... J'attends de mes lectures qu'elles me produisent de ces remarques, de ces réflexions, de ces arrêts subits qui suspendent le regard, illuminent des perspectives et réveillent tout à coup notre curiosité profonde..."
P. Valéry (Variété V), O.C. Pléiade I (p. 871)


Vous trouverez ci-dessous ou en cliquant ici les notes de lectures les plus récentes à moins que vous n'utilisiez le moteur de recherche alphabétique.

Retour

Ne faudrait-il pas s'étonner que de telles méditations polyphoniques soient aujourd'hui bienvenues en particulier dans les cultures des responsables d'organisations ? Faut-il donc en 1996 nous faire entendre "un éloge de la philosophie pour construire un monde meilleur" ? Ne risque-t-il pas d'être entendu sur le mode d'une série de sermons édifiants qui donnent bonne conscience parce qu'on a fait l'effort de les entendre, sans toujours se soucier de les écouter, je veux dire : de les interpréter, de les comparer, de les critiquer, de les reconstruire à sa guise ?

Si, négligeant les ricanements des affairistes du business et des intégristes des académies, les responsables d'organisations contemporaines affichent leur attention au sens de leurs actions et leur conviction que ces actions peuvent avoir et construire du sens (sans attendre une révélation messianique, qu'elle soit d'origine divine ou scientifique), ne devons-nous pas, nous tous, y préter attention et entrer dans leurs questionnements et leur débat ?

"Fin des certitudes, fin des illusions, fin des déterminismes... invention pragmatique du futur...". Ces quelques repéres rappelés en ouverture par J.F. Raux, vont caractériser en quelques mots l'entreprise collective, ou plutôt le "parcours d'ouverture philosophique, fait de rencontres variées, diverses et courtes" dont cet ouvrage rend compte : une quinzaine de textes d'une quinzaine de pages chacun, agencés en une architecture plus congruente au projet (la quête des valeurs) que cohérente dans sa logique interne, aisés à lire et judicieusement mis en page. Sur ces quinze textes, vous en trouverez sûrement quelques uns sur lesquels vous reviendrez avec intérêt, et d'autres que vous trouverez plus banaux, voire, à vos yeux, contestables... L'enjeu n'est pas ici de les discuter pas à pas, il est plutôt de nous inviter collectivement à reprendre et à poursuivre ce "parcours pragmatique de la philosophie". Tout au plus soulignerais-je que les deux derniers textes, dûs à I. Prigogine ("Le ré-enchanternent du monde") et à E. Morin ("Complexité et liberté") m'ont plus particulièrement enthousiasmé.

JLM.

Haut de Page

Au sujet du cahier de lectures du réseau

Le "CAHIER des LECTURES MCX" constitue un des moyens d'action privilégiés par le Programme Européen Modélisation de la Complexité depuis 1991-92.

Il exprime le projet de veille épistémologique que nous proposons, tout en rendant visible la progressive constitution d'une bibliothèque des sciences de la complexité qui se construit dans les cultures contemporaines.

Il ne s'agit pas ici de reproduire le prospectus de présentation ou le résumé établi par les éditeurs, mais de proposer des regards à la fois critiques et constructifs sur des textes qui peuvent et doivent intéresser chercheurs scientifiques et responsables d'organisations attentifs à la complexité de leurs initiatives.

On souhaite que cette veille devienne de plus en plus une entreprise collective, chacun pouvant bien sûr proposer un regard "différent" sur un ouvrage déjà introduit, et mieux encore, faire part de ses propres attentions. Ceci en jouant de son mieux les règles du jeu de l'inter- et transdisciplinarité. La critique disciplinaire pointue dispose de nombre de publications qui la privilégient ; il s'agit ici d'un autre regard : une veille épistémologique qui privilégie la modélisation de la complexité et la pensée complexe.

La reliance des projets du Programme Européen MCX et de l'Association pour la Pensée Complexe va nous permettre d'activer davantage cet exercice d'intelligence de la complexité, intelligence qui se développe en s'exerçant dans de multiples cultures.