Bibliothèque du Réseau

Cette petite bibliothèque présente une collection progressivement mise à jour, rédigés par des membres du Réseau MCX. Chacun d'eux étant accompagné, dans la mesure du possible de quelques indications de contenu et d'une ou de plusieurs notes de lecture.

Retour

  • Terre-Patrie

    Ecrit par : MORIN Edgar, KERN Anne Brigitte


    Edition du Seuil, 1993, EAN 9782020126533 224 pages
    Disponible en version numérique EAN 9782021169362

    Mars 2018
    • Ndlr : En 2018 ,  Terre-Patrie a 25 ans et la bonne –mauvaise nouvelle qu’il apportait est toujours aussi importante (p 198)

      « …Voilà la mauvaise nouvelle : nous sommes perdus, irrémédiablement perdus. S'il y a un évangile, c'est-à-dire une bonne nouvelle, elle doit partir de la mauvaise : nous sommes perdus, mais nous avons un toit, une maison, une patrie : la petite planète où la vie s'est créé son jardin, où les humains ont formé leur foyer, où désormais l'humanité doit reconnaître sa maison commune.

      Ce n'est pas la Terre promise, ce n'est pas le paradis terrestre. C'est notre patrie, le lieu de notre communauté de destin de vie et mort terriennes. Nous devons cultiver notre jardin terrestre, ce qui veut dire civiliser la Terre.

      L'évangile des hommes perdus et de la Terre-Patrie nous dit : soyons frères, non parce que nous serons sauvés, mais parce que nous sommes perdus. Soyons frères, pour vivre authentiquement notre communauté de destin de vie et mort terriennes.

      Soyons frères, parce que nous sommes solidaires les uns des autres dans l'aventure inconnue. … ».

       

      PRESENTATION DE L’EDITEUR

      Nous sommes au cinquième siècle de l’ère planétaire. Il y a déferlement mondial des forces aveugles et barbares, mais il y a aussi mondialisation de la demande vivre et de mieux vivre. Les symptômes de mort et de naissance se confondent. Cette situation agonique ne vient pas seulement de l’addition aux conflits traditionnels de crises nouvelles. C’est un tout qui se nourrit des ingrédients conflictuels, critiques, problématiques et qui porte en lui le problème des problèmes : l’impuissance de l’humanité à devenir l’humanité.

      Il est proposé ici une réforme de pensée qui nous permette de concevoir toutes choses dans leur contexte et dans le tout planétaire, une définition de nos finalités terrestres. Il n’y a plus de salut garanti mais on peut énoncer un évangile de la perdition.

      Nous voici sur la minuscule pellicule de vie entourant la minuscule planète perdue dans le gigantisme univers. Cette planète est pourtant un monde, le nôtre. Nous découvrons les secrets de notre arbre généalogique et de notre carte d’identité terrienne, qui nous font reconnaître notre matrie terrestre au moment où les sociétés éparses sur le globe sont devenues interdépendantes et où se joue collectivement le destin de l’humanité.

      La prise de conscience de la communauté de destin terrestre doit être l’événement clé de la fin du millénaire. Nous sommes solidaires dans et de cette planète. C’est notre Terre-Patrie.

      Haut de Page