Bibliothèque du Réseau

Cette petite bibliothèque présente une collection progressivement mise à jour, rédigés par des membres du Réseau MCX. Chacun d'eux étant accompagné, dans la mesure du possible de quelques indications de contenu et d'une ou de plusieurs notes de lecture.

Retour

  • Sur l'esthétique
    « La vie n'a pas de sens, mais la poésie donne sens à nos vies. La vie prend sens pour nous dans l'état poétique. Le sentiment esthétique est une composante contemplative ou/et admirative de l'état poétique…. » (extrait de la conclusion de l’ouvrage)
    Ecrit par : MORIN Edgar


    Ed  Robert Laffont, 2016, ISBN : 2-221-19626-0, 144 pages

    Décembre 2016
    • Extrait de la conclusion

      « La formule « vivre pour vivre » peut être autre qu'une plate tautologie. « Vivre pour vivre » prend sens en reconnaissant et assumant la qualité poétique de nos vies, qui permet aussi bien la communion, l'amour, la réalisation de soi. Vivre pour vivre nous incite à élire tout ce qui est l'expression poétique de la vie personnelle et collective.
      La vie n'a pas de sens, mais la poésie donne sens à nos vies. La vie prend sens pour nous dans l'état poétique. Le sentiment esthétique est une composante contemplative ou/et admirative de l'état poétique.
      L'état poétique intense nous conduit à la béatitude. La béatitude ultime devenant, évidemment, l'extase dans ses différentes formes. Nous aspirons profondément à l'extase, à laquelle si nous sommes bienheureux, nous accéderons parfois. Cela n'empêche pas que la vie, aussi, et singulièrement notre vie humaine, nous rende curieux de son mystère : nous cherchons à savoir, nous cherchons à connaître. »


      Présentation de l’éditeur
      L'esthétique, avant d'être le caractère propre de l'art, est une donnée fondamentale de la sensibilité humaine. Le sentiment esthétique est un sentiment de plaisir, qui peut s'intensifier en émerveillement et bonheur. Il peut être suscité par un spectacle naturel, une oeuvre d'art, mais aussi par des objets ou des œuvres que nous esthétisons.
      D'ou vient la créativité artistique ? Qu'appelle-t-on inspiration ou génie ? De la transe du chaman à celle du poète, de la mimesis de l'écrivain à celle du comédien, quelle est l'expérience in vivo de l'artiste ?
      De Lascaux à Beethoven, de Dostoïevski à Orson Welles, Edgar Morin convoque les œuvres et les artistes qui l'ont marqué et accompagné pour démontrer la profondeur de l'expérience esthétique. Les grandes oeuvres ne sont pas que « divertissements » : elles nous donnent compréhension de la condition humaine, dans ses comédies et ses tragédies.

      Haut de Page