Bibliothèque du Réseau

Cette petite bibliothèque présente une collection progressivement mise à jour, rédigés par des membres du Réseau MCX. Chacun d'eux étant accompagné, dans la mesure du possible de quelques indications de contenu et d'une ou de plusieurs notes de lecture.

Retour

  • Présentation par l’éditeur  Créer son entreprise, fonder une coopérative, lancer une entreprise d’insertion, quelles ressemblances ? Mais aussi quelles différences ? Depuis plusieurs dizaines d’années - l’après 68 - au moins deux générations se sont lancées dans l’aventure de la création d’entreprise sous des formes d’une immense variété. Moult réussites mais encore plus d’échecs, pourtant formateurs ! Des récits emblématiques - travail de mémoire - de ces trois façons d’entreprendre nous questionnent. Comment distinguer, repérer, modéliser, relier les logiques profondes de ces engagements, leurs évolutions voire leurs dérives, mais aussi leurs coopérations et leurs hybridations ? Et si ces trois dimensions tant éthiques que juridiques structuraient les relations à l’intérieur même de tout entreprise ? Le management ne peut plus ne pas s’y intéresser, chacun voyant midi à sa porte... De nouvelles convergences sont à construire dans et entre des entreprises devenues enfin soucieuses de leur emprise écologique et humaine. En fait, l’entreprendre dépasse l’entreprise, grâce aux créations hors norme : créer son emploi dans une collectivité, devenir employeur malgré soi, régénérer une entreprise, inventer son métier comme le fit Jean Monnet, etc. Un enjeu majeur de l’entreprendre aujourd’hui : lui faire droit sans le faire roi ! Un ouvrage qui plaide pour la coopération et le métissage dans une économie plurielle. Des regards en complexité pour une économie sociale solidaire, régénérée et régénérante. Il y a urgence. Michel ADAM ingénieur (Chimie Paris), est co-fondateur d’entreprises alternatives, des Boutiques de Gestion, du Bilan Sociétal© du Centre des Jeunes Dirigeants de l’Economie Sociale et du réseau IRIS des structures d’insertion par l’activité économique (IAE). Il a créé la Coordination des Initiatives Locales pour l’Emploi qui fait coopérer IAE, boutiques de gestion et groupements d’employeurs au sein du monde associatif rassemblé. Il enseigne à l’Université de Poitiers.   ****** SOMMAIRE Réinventer l’Entrepreneuriat, Pour soi, pour nous, pour eux Introduction 1 – Trois chemins vers la création d’entreprise          Relire notre histoire économique Le triangle des « trois pour » 2 – Les entreprises alternatives, de la politique à l’économie  Une brève histoire des entreprises différentes Vue d’ensemble : du pour nous global au pour nous local 3 – Trois types de projet, trois types de créateurs                               Les fondements du modèle ternaire Auto-organisation et hétéro-organisation  Complexité du fait associatif et de l’économie sociale et solidaire 4 – Les premiers pas des Boutiques de gestion, entreprises de création d’entreprises  La chose était déjà dans l’air  Puis le mot vint sur terre... Vue d’ensemble : le pour nous semble devenu un pour eux  5 – Voyage ternaire au cœur de l’entreprise                          Le modèle ternaire est hologrammatique Chaque pôle a une expression spécifique Une double vision de l’entreprise émerge 6 – Les entreprises intermédiaires, l’emploi par le travail  Des éducateurs entrepreneurs par nécessité  Eux, les personnes exclues durablement de l’emploi  Vue d’ensemble : le pour eux appelle le pour moi 7 – L’entreprendre sous toutes sescoutures                          Le risque d’entreprendre Entreprenant et/ou entrepreneur ? Conclusion Pour une économie plurielle                                 Apologie du métissage pour l’entreprise  Le principe de légitimité plurielle s’applique à l’entreprise Quand les pour nous et les pour eux se fécondent Bibliographie

    Haut de Page