Bibliothèque du Réseau

Cette petite bibliothèque présente une collection progressivement mise à jour, rédigés par des membres du Réseau MCX. Chacun d'eux étant accompagné, dans la mesure du possible de quelques indications de contenu et d'une ou de plusieurs notes de lecture.

Retour

  • Une nouvelle édition de ce livre important que les média français  redécouvrent soudain dix ans après sa publication est annoncée pour fin janvier 2008.            Dans un entretien avec E Aeshimann publié par le Quotidien Libération du 09 01 08, E Morin déclare notamment

               

    Qu’est-ce que la «politique de civilisation» ? C’est venu dans les années 80, dans des articles, puis le terme s’est cristallisé dans un chapitre d’un recueil de textes avec Sami Nair, paru en 1997, puis dans un petit livre, Pour une politique de civilisation (1). A l’époque, cela n’avait suscité l’intérêt ni des responsables politiques, auxquels je l’avais pourtant envoyé, ni des médias.

               

    Je pars du constat que la civilisation européenne occidentale a produit d’innombrables effets positifs - démocratie, droits de l’homme, individualisme, progrès scientifique et technique -, mais également des effets négatifs de plus en plus importants, voire prépondérants. Ainsi l’individualisme, qui donne à chacun un minimum de responsabilités, s’est accompagné du dépérissement des solidarités. Dans les grandes villes, quand quelqu’un tombe dans la rue, avant, on l’aidait ; aujourd’hui, les passants se disent que c’est aux flics ou au Samu de s’en occuper.

               

     Il y a une dégradation de la responsabilité : enfermé dans son petit secteur de spécialisation, chacun perd de vue l’ensemble du système dans lequel il agit et se coupe de la responsabilité globale. Le bien-être matériel s’est accompagné d’un mal-être psychologique et moral. Les dégradations écologiques qui polluent nos villes, nos vies sont dues au développement technoscientifique.

    Il faut donc changer de voie, opérer une conversion, passer d’une civilisation quantitative à une civilisation qualitative, s’orienter vers le mieux et non le plus. Regardez la façon dont les gens quittent dès qu’ils le peuvent la vie robotisée pour une vie plus naturelle, à la campagne ! Une édition antérieure de ce livre  (publié en1997 sous un titre un peu différent, et incluant des chapitres rédigés par S Nair)  a fait l’objet d’une ‘Note de Lecture’ publiée dans la ‘Lettre Chemin Faisant’ d’Avril 1997, rédigée par JL LM. Elles est accessible sur le ‘Cahier des Lectures MCX’ à   www.mcxapc.org/cahier.php Par ailleurs le Réseau Intelligence de la Complexité a publié en mai 2007 un Editorial d’E Morin sous le titre Pour Une politique de Civilisation’, introduit par l’encart suivant             NDLR. . Nous avons demandé à Edgar Morin  de nous autoriser à reprendre sous ce titre un texte qu’il avait initialement rédigé au début de la récente campagne électorale française, sous le titre initial ‘Si j’étais candidat’. Article qui ne fut finalement publié, avec de nombreuses coupures, que  le 25 avril 2007 par le journal ‘Le Monde’. Ce texte suscita beaucoup d’attention dans la presse internationale. El Pays, Madrid, Le Corriere della Sierra, Milan, des quotidiens brésiliens, d’autres encore, le traduisirent et le publièrent, attentifs à l’entreprise d’Edgar Morin nous invitant à ‘lever la tête au dessus du guidon’.             Le propos de ce texte  est manifestement bien plus que conjoncturel : Il met fortement en valeur le caractère fondamentalement civilisateur de toute initiative des sociétés humaines collectivement responsables et solidaires de notre planète. C’est pour cela que nous avons proposé à Edgar Morin de le publier ici sous le titre ‘Pour une politique de civilisation’.  Nous souhaitons témoigner de la volonté d’intelligence, éthique et pragmatique, de la complexité de notre présence au Monde. Les occasions d’enrichir nos points de vue et de dépasser notre myopie habituelle ne sont pas fréquentes. Nous pouvons profiter de ce courageux  ‘appel à l’intelligence’ que nous propose Edgar Morin que nous remercions à nouveau ici.                                                                                JL LM  

    *** 

    Par

    ailleurs le site BibliObs.com publie deux textes dans  ‘la mémoire de l'Obs’ :

    *

    Qu'est-ce qu'une «politique de civilisation»?,  reprenant un texte sur ce thème d'Edgar Morin publié initialement dans Le Nouvel Observateur le 29/08/1996  « Les couleurs de la France »

    *

    Dans la mémoire de l'Obs : une Note de lecture de «Une politique de civilisation», par Edgar Morin et Sami Naïr,  par Gilles Anquetil, sous le titre  le Don Quichotte de la complexité’

    Haut de Page