Bibliothèque du Réseau

Cette petite bibliothèque présente une collection progressivement mise à jour, rédigés par des membres du Réseau MCX. Chacun d'eux étant accompagné, dans la mesure du possible de quelques indications de contenu et d'une ou de plusieurs notes de lecture.

Retour

  • L'université populaire Quart Monde la construction de savoirs émancipatoires
    L’ouvrage s’articule autour d’un axe central : le rapport entre pouvoir, savoir et émancipation. Il interroge l’histoire, le projet, l’ingénierie, les principes de ce lieu où se construit un "penser ensemble", préalable indispensable à tout "vivre ensemble". Les processus de construction du savoir et d’émancipation sont montrés dans leur émergence, en s’appuyant sur la réflexion et l’analyse des participants qui vivent dans la grande pauvreté
    Ecrit par : DEFRAIGNE-TARDIEU Geneviève


    Prix de thèse Paul Ricœur, Préface de Miguel Benasayag. Ed. Presse Universitaire de Paris Ouest, 2012,

    Octobre 2012
  • -------

    Présentation de l’éditeur

    L'Université populaire Quart Monde est un lieu d'expression collective avec des personnes très défavorisées ; c'est un lieu d'émancipation par la construction de savoir. Il repose sur la reconnaissance de savoirs d'expérience des personnes qui vivent dans la grande pauvreté. Cet ouvrage explore comment des personnes qui sont exclues de l'accès au savoir peuvent se remettre à apprendre, à produire des savoirs, à agir pour leur émancipation.

    Cette recherche impliquée explore : l'action et la pensée de Wresinski, les concepts de grande pauvreté, d'exclusion ; l'histoire des Universités populaires, les concepts de 'l'apprendre', du rapport au savoir et de l'émancipation.

     Elle explore les travaux de praticiens de l'émancipation : Freire, Alinsky et Dolci, puis l'histoire et la pratique de l'Université populaire Quart Monde. Le cadre théorique est celui de l'agir communicationnel et celui de l'autoformation à partir de l'expérience.

     

     L'Université populaire Quart monde est lieu de création de rapports sociaux incluant la reconnaissance, la réciprocité et l'engagement au changement. Il s agit ici d'élucider les conditions de la production d'identité, de sens et de savoirs en oeuvre à l'Université populaire Quart Monde ainsi que la production de nouveaux rapports sociaux. Des savoirs de résilience sont produits ainsi que les conditions de la démocratie cognitive, facteurs de changements sociaux.

    Créée par Joseph Wresinski en 1972, et depuis constituée en réseau international, l’Université populaire Quart Monde s’inscrit dans la lignée des travaux de praticiens de l’émancipation tels Paulo Freire, Saül Alinsky et Danilo Dolci. Exclus de la société et citoyens soucieux de lutter contre la misère y élaborent ensemble des savoirs facteurs de changements sociaux.

     

    L’ouvrage s’articule autour d’un axe central : le rapport entre pouvoir, savoir et émancipatoion. Il interroge l’histoire, le projet, l’ingénierie, les principes de ce lieu où se construit un "penser ensemble", préalable indispensable à tout "vivre ensemble". Les processus de construction du savoir et d’émancipation sont montrés dans leur émergence, en s’appuyant sur la réflexion et l’analyse des participants qui vivent dans la grande pauvreté.

    « Il montre comment créer le socle qui permet de sortir de l’impuissance et d’accéder à leur dignité. A l’Université populaire Quart Monde, les gens ipso facto retrouvent leur dignité, celle de sujet, celle qui leur permet de dire "Je", qui leur permet de dire : "ce n’est pas parce que je vais mal que je ne peux pas penser" ».(Le préfacier, Miguel Benasayag)

    (Lire la suite sur la note de lecture de M. Benasayag)  --------

    sommaire

    Préface     Miguel benasayag

    Introduction

     

    LES FONDEMENTS THÉORIQUES de la CONSTRUCTION du SAVOIR ÉMANCIPATOIRE

     

    Histoire et enjeux des Universités populaires

    Les enjeux politiques et sociaux de l'éducation populaire

    Les Universités populaires en France au xixe siècle

    Les Universités populaires contemporaines

    Conclusion

    « L'apprendre », le rapport au savoir, l'émancipation

    La construction du savoir, « l'apprendre »

    Le rapport au savoir

    L'émancipation

    Conclusion

    Freire, Alinsky, Dolci, praticiens de l'émancipation

    Paulo Freire : La pédagogie des opprimés

    Saùl Alinsky: Le manuel de l'animateur social

    Danilo Dolci: Gaspillage

    Conclusion

    Autoformation en collectivité

    Penser son expérience, développer l'autoformation

    Théorie de la transformation

    Agir communicationnel

    Dimension sociale et collective de l'apprentissage expérientiel...

    L'anthropoformation

    Conclusion

    Changement de paradigme

    Un projet paradoxal

    Articulation entre production de rapports sociaux et de savoirs.

    Méthodologie pour la réflexion sur l'action par les acteurs

    Conclusion

     

    la construction du savoir émancipatoire

    à l'université populaire quart monde

     

    Histoire de l'Université populaire Quart Monde

    Contexte sociohistorique de la naissance de l'Université populaire Quart Monde

    Les étapes de la création :

    de la « Cave » à l'Université populaire Quart Monde

    Les évolutions de 1972 à 2002

    Conclusion

    Le projet de l'Université populaire Quart Monde

    Dimension éthique et anthropologique : recours à la catégorie de peuple

    Dimension épistémologique: connaissance et reconnaissance....

    Dimension politique: transformation sociale

    Conclusion

    L'ingénierie de l'Université populaire Quart Monde

    Les acteurs de l'Université populaire Quart Monde

    Un projet global de rencontre: l'agir communicationnel

    Ingénierie globale d'animation : la mise en capacité

    Les temporalités de l'Université populaire

    Conclusion

    Les interactions dialogiques

    Interactions dans la sphère existentielle

    Interactions dans la sphère des droits

    Interactions dans la sphère du monde

    Conclusion

    Les conditions de mise en œuvre

    Éthique de la rencontre

    Éthique de la reconnaissance

    Éthique dialogique

    Conclusion

    Les processus

    Production d'identité

    Production de savoirs

    Conclusion............................................................... ...

    Les produits des transformations

    Savoirs expérientiels et leurs dérivés

    Savoirs communicationnels

    Savoirs émancipatoires

    Nouveaux rapports sociaux

    Conclusion

     

    conclusion générale

     

    Objet singulier et complexe, impact pluriel

    Modèles théorique et méthodologique

    de la construction du savoir émancipatoire

    Les trois dimensions de la construction

    du savoir émancipatoire

    Annexes. Tableaux récapitulatifs des activités 2002-2006

    Bibliographie

    Haut de Page