Bibliothèque du Réseau

Cette petite bibliothèque présente une collection progressivement mise à jour, rédigés par des membres du Réseau MCX. Chacun d'eux étant accompagné, dans la mesure du possible de quelques indications de contenu et d'une ou de plusieurs notes de lecture.

Retour

  • L'INFRA-MECANIQUE QUANTIQUE - Une révolution épistémologique révélée dans les descriptions de micro-états

    Ecrit par : MUGUR-SCHACHTER Mioara

    Epistémologie de la Complexité - Ingegno Rationalité et Heuristiques - Eco Systèmes Naturels
    Editions : DIANOIA, 2009, ISBN 978-2-913126, 150 pages

    Mai 2009
    • Télécharger l'ouvrage : 

      Le livre est désormais accessible  (publié sous Licence Creative Commons)  à http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2011/115/IMQ.pdf
       --- Il est des petits livres qui jalonnent durablement les parcours de l'aventure de la connaissance humaine : On cite par exemple 'Le Nouvel Esprit Scientifique' de G Bachelard, 1934, ou 'What is Life' de E. Schrödinger', 1944. Je crois que ce livre de Mioara Mugur Schächter appartiendra  à cette collection de solides repères, d'accès aisé et qui permettent et permettront de guider nos progressions dans 'l'aventure infinie' de la science. Son sous titre justifie a priori mon hypothèse 'Une Révolution Epistémologique'  mais son titre l'argumentera plus solidement : c'est en s'attachant à comprendre l'incompréhensible aventure de la physique quantique dans les champs de la connaissance humaines depuis un siècle que M Mugur Schächter a entrepris cette exploration critique et constructive qui va la et nous conduire à reconnaitre et à assumer cette révolution épistémologique que l'on ne peut plus confiner à la seule mécanique quantique. Au lecteur qui aurait encore quelques appréhensions à s'aventurer dans cet aventure par la porte de la Mécanique Quantique, puis je suggérer un exercice aussi aisé qu'agréable et utile : Notre ami JP Baquiast, attentif depuis quelques années aux travaux de M Mugur  Schachter a publié une étude intitulée « Exemple d'application de la méthode de conceptualisation relativisé (MCR) aux problèmes du réchauffement climatique ». : Nous ne dirons plus que ces travaux de théoriciens quantiques ne servent à rien quand ils nous conduisent à ces questionnements à la fois épistémiques et pragmatique si manifestement 'd'intérêt public' aujourd'hui. J'ajoute que  ce 'petit livre mauve' est publié dans la collection 'Fondement de philosophie contemporaine des sciences', ce qui est une autre façon de certifier qu'il est lui aussi agréable à lire, débarrassé des formalismes abstraits qu'affectionnent les physiciens mathématiciens, et accessibles même aux philosophes et donc aux citoyens ! Avec ce petit livre, inséparables des ouvrages qui l'ont précédé, dont il extrait ici le suc (et en particulier en français)'Sur le tissage des connaissances, 2006), 'L'épistémologie de la Complexité' s'enrichit d'un solide renfort . A nous tous d'en profiter.( JL Le Moigne, Mai 2009)  '      

      Présentation par l'éditeur     Richard Feynman a frappé les esprits en déclarant : "Je crois pouvoir dire sans me tromper que personne ne comprend la mécanique quantique". Depuis, d'autres physiciens ont exprimé avec force le même constat. Pourquoi la mécanique quantique oppose-t-elle une difficulté si particulière aux efforts engagés pour la comprendre ? Ce livre identifie la réponse à cette question : le formalisme quantique a incorporé les principes d'une révolution radicale de l'épistomologie ; er le développement de ces principes engendre une refonte foncière de nos connaissances et de nos croyances concernant notre manière d'engendrer des connaissances. Le formalisme quantique n'a introduit ce noyau révolutionnaire que de manière diffuse et cryptique, à l'occasion de la construction d'une représentation particulière, celle des états d'entités physiques microscopiques. Mais Mioara Mugur-Schachter a pu synthétiser une forme intégrée explicite de ce noyau, où sa structure et ses modes de fonctionnement apparaissent au grand jour. Ensuite, par des extensions et une organisation appropriées, elle a développé ce noyau en une méthode générale de conceptualisation relativisée. L'infra-mécanique quantique expose finalement l'entière manière de signifier du formalisme quantique. Et son coeur - la forme descriptionnelle spécifique qu'elle produit pour les microétats - est cet embryon de la révolution annoncée. Dans le formalisme de la nique quantique, la forme descriptionnelle qui commande la structure mathématique, reste inapparente. Seuls des fragments de cette forme peuvent y être devinés, incorporés ça et là aux algorithmes de façon rigide et cryptique. Ils y font problème, comme les restes d'un animal aujourd'hui inconnu, éparpillés et pétrifiés dans une roche, constituent un problème pour les paléontologue or dans l'infra-mécanique quantique, cette forme descriptionnelle se montre en état intégré. Elle s'y montre nue, extraite de toute carapace mathématique et concentrée en une structure autonome animée de modes propres de fonctionner. Il s'agit véritablement d'un être descriptionnel d'un type foncièrement nouveau, qui s'expose et agit sous les yeux tous, quand rien ne l'annonçait, ni les grammaires, ni la logique et les probabilités classiques, ni la physique classique ou la relativité einsteinienne. Et à la lumière des analyses subséquentes, les descriptions de ce type insoupçonné apparaissent comme constituant universellement une. toute première strate de l'entière conceptualisation humaine.
      Au sommaire
      • Le réel et la connaissance versus la pensée courante, l'epistémologie philosophique et la physique
      • De ce qui "existe'' et de la connaissance
      • L'infra-mécanique quantique
      • Naissance d'un projet
      • Une représentation qualitative des microétats construite indépendamment du formalisme quantique
      • Conceptualisation relativisée : vers une méthode générale
      • Les descriptions de microétats comme prémisses d'une révolution de l'épistémologie.

      Haut de Page