Bibliothèque du Réseau

Cette petite bibliothèque présente une collection progressivement mise à jour, rédigés par des membres du Réseau MCX. Chacun d'eux étant accompagné, dans la mesure du possible de quelques indications de contenu et d'une ou de plusieurs notes de lecture.

Retour

  • "Les pauvres sont nos maîtres !" Apprendre de ceux qui résistent à la misère : le paradoxe Wresinski
    La misère est l’un de ces défis qui perdure et continue de détruire la vie de millions de personnes. Or l’humanité se prive de la rencontre avec ceux qui y résistent. Joseph Wresinski (1917-1988), combattant contre cette misère et fondateur du mouvement international ATD Quart Monde, nous confronte à un paradoxe : de ceux qui résistent à la misère, nous avons, avant tout, à apprendre.
    Ecrit par : TARDIEU Bruno, TONGLET Jean, JOUSSET David


    Editions Herman. Préface Isabelle Autissier.

    Mars 2020
  • Présentation de l'éditeur.

    En ce début du XXIe siècle, nous faisons face à des défis majeurs. La misère est l’un de ces défis qui perdure et continue de détruire la vie de millions de personnes. Or l’humanité se prive de la rencontre avec ceux qui y résistent. Joseph Wresinski (1917-1988), combattant contre cette misère et fondateur du mouvement international ATD Quart Monde, nous confronte à un paradoxe : de ceux qui résistent à la misère, nous avons, avant tout, à apprendre. Les pauvres sont nos maîtres ! Mais peut-on apprendre quelque chose, peut-on attendre quelque chose des plus pauvres ? Ce livre raconte une histoire méconnue, déconstruit les pensées qui empêchent le vivre-ensemble et propose des attitudes transformatrices. Connaître pour aimer, aimer pour connaître ; prendre le plus pauvre comme mesure du progrès commun ; croiser les savoirs ; reconnaître que tout être humain, sans exception aucune, pense et détient une part d’expérience irréductible : tels sont les défis auxquels nous sommes conviés. Apprendre de ceux qui résistent à la misère pour construire, ensemble, une humanité « libérée de la terreur et de la misère », comme nous y appelle le préambule de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

    Haut de Page